vendredi 13 mai 2022

Lettres d'Italie (10) : Venise



A Myosotis



 

J'ai l'impression que je ne peux pas raconter cette première journée. Tout fut trop intense. De mon  émotion quand j'ai aperçu pour la première fois le Grand Canal, aux larmes que je n'ai pu retenir sur la Place Saint Marc, quand tout s'est mis à tourbillonner en moi, la chance d'être là, la fragilité de l'existence quand on pense à cette chance. Et l'orchestre du Florian jouait une de ces mélodies romantiques qui font chavirer le coeur...
J'en rêvais depuis si longtemps... je suis vraiment trop sentimentale !
Venise n'est pas racontable. C'est un lieu unique. Aucun équivalent. 
Mon amie Myosotis a su trouver les mots pour me parler de sa ville fétiche, et je lui ai fait confiance, avec raison. Se perdre dans les ruelles est un étonnement permanent. Des trésors de beauté s'y dévoilent à chaque coin de rue. Façades ocres, églises secrètes, ravissantes terrasses de restaurant, boutiques surprenantes. Et puis ces ponts, tous différents, enjambant les canaux où glissent les gondoliers. Ces portes au ras de l'eau, qui ont tant à raconter...Et ces gondoles omniprésentes, si symboliques de l'insouciance, de l'amour, de la dolce vita...
Le mariage des couleurs vives est récurrent, partout. Des bleus, des rouges étincelants. 
Je ne peux pas tout dire, de la lagune aux eaux turquoise, du palais des Doges, de la Fenice, du Rialto, du Danieli, des vaporettos, des verreries de Murano, ni du merveilleux hôtel où mes yeux se ferment ce soir, au terme de cette folle journée.
Heureusement il y a deux autres jours. 

... /...
















25 commentaires:

  1. Il était grand temps que les grands paquebots se voient interdire l'accès du grand canal. N'est il pas plus plaisant en effet de visiter Venise comme vous l'avez fait ?

    RépondreSupprimer
  2. Pourtant...
    https://youtu.be/lHp-uKkwtzY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle, moi aussi j'ai pensé à cette chanson.
      Il faut dire que Reggiani fait parti de mon panthéon des chanteurs.

      Supprimer
  3. merci à Walrus pour ce lien : magnifique chanson! Venise c'est chez n'importe qui .... c'est l'endroit où tu es heureux!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai un moins bon souvenir de Venise que toi, Célestine, mais il faut dire que nous avions eu un temps exécrable, temps gris et beaucoup de pluie, et nous y étions de passage juste une journée (voyage en groupe). Mais je suis heureuse pour toi que toutes les conditions soient réunies afin que tu en puisses en profiter au maximum (sourire).
    Bonne continuation, ma belle. Profite. Bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique ! Ces couleurs... Quant à moi, j'en garde un très bon souvenir. Un week-end de novembre froid et ensoleillé, et surtout peu de monde. C'était il y a plus de trente ans avec des genoux en bon état :-)

    RépondreSupprimer
  6. Et les balades en vaporetto, magiques ! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Je pense (mais ça n'engage que moi) que pour faire le trottoir à Venise, il est préférable d'avoir de sérieuses prédispositions pour la natation ! ];-D

    RépondreSupprimer
  8. "De mon émotion quand j'ai aperçu pour la première fois le Grand Canal, aux larmes que je n'ai pu retenir sur la Place Saint Marc, quand tout s'est mis à tourbillonner en moi, la chance d'être là, la fragilité de l'existence quand on pense à cette chance."
    Sublimes photos, ça fait remonter tant de souvenirs ... merci.

    RépondreSupprimer
  9. Venise la belle,
    Cela fait longtemps que je te connais
    D'un voyage scolaire en Europe centrale
    D'au moins deux visites avec mes parents
    D'au moins autant avec femme ( et enfants)

    Mais un petit événement illustre toujours en ma mémoire l'un de ces nombreux parcours dans la féerique cité .
    Ados, nous les trois frères avant de quitter Annecy , nous avions récupéré  chez  notre grand mère Angele le traditionnel gâteau savoyard, une de ses spécialités culinaires ,
    Au cours de ce voyage en Italie, Venise passait apres plusieurs autres cités découvertes .... Lorsque nous parvinmes à  Venise, le fameux gâteau était quelque peu desseche..... mes parents eurent alors l'idée d'en faire cadeau aux pigeons de la place Saint Marc..... Ils se sont régalés !!!
    Peut être leur descendance s'en souvient...Lol

    RépondreSupprimer
  10. Que tout est beau Célestine, un grand merci pour tes magnifiques photos et ton texte très touchant. Profite au maximum.
    Tu fais un merveilleux voyage
    Bisous et belle continuation ♥

    RépondreSupprimer
  11. Trop top ! Venise mythique, j'y ai quelque souvenirs, profite bien de ce lieu absolument merveilleux.
    Venise où vécu Vivaldi :
    https://www.youtube.com/watch?v=q0qKEplpBfs
    à écouter en regardant les gondoles glisser sur l'eau des canaux.

    RépondreSupprimer
  12. « Venise, faut pas y aller si on n'est pas amoureux ». J'ai retenu cette phrase d'un couple d'amis qui en revenaient. Ça doit être vrai me confirmait une de mes filles après une semaine là-bas avec son chéri tout neuf… avant de l'épouser un an plus tard.
    Moi qui n'irai jamais, je profite de te suivre dans ton voyage, je me réjouis pour toi et pour lui, et pour ces magnifiques reportages, et puis je pense à la chanson de Reggiani…

    RépondreSupprimer
  13. Heureuse qui comme Célestine a fait un beau voyage ... Visiblement, tu l'es.
    Quand tu partiras, s'il te plaît, laisse les gondoles à Venise...(je n'ai pu m'en empêcher, mouarf ! ) ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Je ne connais pas Venise de visu, et pourtant j'ai été amoureuse... dommage parce que Venizia è bella ! dans tous les cas merci de nous offrir cette ville la plus belle du monde, il semblerait.. bonne continuation. Votre périple est fantastique.

    RépondreSupprimer
  15. J'avais tellement peur que tu rates le rendez-vous amoureux ;-). Mais je vois que comme moi, tu es tombée en amour, plouf dans le Grand Canal :-).

    RépondreSupprimer
  16. Ah que la vie est belle!!

    RépondreSupprimer
  17. Il y a un moment où les mots s'usent et le silence commence à raconter.
    Khalil Gibran

    RépondreSupprimer
  18. Ah, Venise ! J'y suis allée 2 fois et la 2ème fois, j'avais l'impression de la découvrir. C'est magnifique, de même que les petites îles à côté.
    Bon week-end. Bises.
    Lydia

    RépondreSupprimer
  19. Êtes vous au moins allés boire un café au Florian et déjeuner de "foie à la vénitienne" en face de la Fenice ?
    Et à... Et aussi à... Et avez vous vu le... Et... Et, et, et...
    Bref, il y a aussi...

    RépondreSupprimer
  20. Ah mais c'est la totale, alors ? Et finalement c'est toi qui viens sur mes brisées ! ;-)

    Alors est-ce que je peux rechanter "Je veux retourner à Venise !" d'après toi ?

    RépondreSupprimer
  21. Ma-gni-fi-que !! Et toi, touïourls superlbé ;)
    Ah, tiens ! J'ai fait un p'tit exo marrant, sur certain "...rêve familier". Viens-y voir, na fi'.
    Et, en passant, un poutou pour ton chéri. Profitez bien !

    RépondreSupprimer
  22. C'est incroyable parce que ce week-end, sans avoir lu ton blog, j'ai réservé nos vacances à Venise. Comme toi, j'en rêvais depuis si longtemps ! Et je vais en profiter pour faire un saut à Padoue. Tes photos sont splendides et toi aussi.... Je suis sincèrement heureuse de te voir aussi heureuse.
    ( Et donc si tu as de bonnes adresses et des conseils, je t'écoute. )

    RépondreSupprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.