dimanche 8 mai 2022

Lettres d'Italie (5) : Côme







J'ai adoré cette journée à Côme. Visiter les ruelles, découvrir les placettes, les statues, les boutiques.  Le joyau de Stendhal, celui dont il était fou, a tenu pour moi sa promesse littéraire : le Lac vit littéralement en osmose avec la Ville, c'est comme un long et beau dialogue entre les flots et les villas. Entre l'horizontalité de l'eau et la verticalité de ces formidables édifices sertis dans leurs jardins d'émeraude, avec leurs petits embarcadères privés si désuets à présent.
La promenade le long du Lac est très agréable, propice à la rêverie. Je suis restée de longues minutes en contemplation devant cette étendue d'eau cernée de montagnes, baignée de cet extraordinaire ciel changeant...La vie y fourmille, canards, cygnes, goélands, aigrettes se disputent l'espace avec les avirons, la voix de stentor de leur barreur, et le ballet des hydravions et des bateaux. Et toujours de nouvelles villas...
J'ai trouvé les gens affables et gais. Au marché, sur les terrasses, devant la cathédrale à la façade de marbre blanc, partout, j'ai ressenti comme une sorte de bonhomie insouciante. Est-ce particulier aux Comasques ? ( En écho aux Bergamasques, c'est ainsi que l'on appelle les habitants de Côme) 
Le soir venu, la magie est encore plus forte. Les petits restaurants au bord de l'eau étincellent comme les perles d'un collier. 

 … /…






14 commentaires:

  1. Non, je ne t'épargnerai pas la suggestion de Comiques pour les habitants de Côme, c'est dans ma nature...
    Bisous, continue de nous faire rêver !

    RépondreSupprimer
  2. Côme semble être une parenthèse de douceur bien agréable dans un monde tourmenté!
    bis'ours

    RépondreSupprimer
  3. Si je dis que la bonhomie des Cômasques est comaque, est-ce comique ? Sans doute pas mais je n'ai rien d'autre en stock qu'une envie de t'emboîter le pas par là un de ces quatre peut-être !

    Ah si ! Une question à M. Larousse : pourquoi un seul m à "bonhomie" si ça vient de bonhomme ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Rousse ose : ... parce qu'il en va de même pour "boulimie" qui vient de "bowling".
      CQFD (ce qui fait délirer !)

      Supprimer
  4. tu me donnes envie d'aller visiter

    RépondreSupprimer
  5. ô que ça donne envie de manger dans le petit restaurant de la dernière photo ! On doit je suppose y être très bien dans la lumière du soir avec l'être aimé et chéri tandis que pas trop loin Cupidon discrètement volette .

    (Pour répondre à Joe Krapov homo n'a qu 'un seul m ainsi que hominidé, c'est étrange tout cela)

    RépondreSupprimer
  6. C'est Côme,  mode comac et rom antoc
    J'aime j'aime j'aime
    Comme  Marcomuch, je serais assez tenté par cette vue depuis la table du resto...
    Je l'imagine par un beau clair de lune, façon Beethoven..... cela inspire mon âme poétique

    Merci pour le beau tableau que cela m'evoque

    RépondreSupprimer
  7. Et si Côme devenait prénom, elle aurait les cheveux bouclés comme les fioritures gothiques de la cathédrale, douce comme la soie qui fit les heures de gloire de la ville, colorée comme ses marchés et fondante comme les glaces que l'on peut déguster près des embarcadères. A lire ta page imagée et romantique à souhait, on ne peut que penser à Georges qui y abrita certaines de ses amours. 💕

    RépondreSupprimer
  8. Magnifique la dernière photo 🤗🌌

    RépondreSupprimer
  9. Outre que j'abonde - et Ô combien ! à la magie du lieu, surtout sa nuit ! Je me réjouis de la photo que tu publies.
    Ta foison rouille... Devant cette étendue grisante... On n'est pas loin de la #carabistouille ! ;)
    Nadar... Nadar... ? T'en dirais quoi, au sortir du fumoir ?

    RépondreSupprimer
  10. Regard croisé...
    http://niak65poletique.canalblog.com/archives/2022/05/08/39469435.html

    RépondreSupprimer
  11. Buon giorno amica mia! Lors de mon dernier séjour européen (Milan) j'ai navigué sur le lac de Côme et comme toi adoré cet espace un peu hors du temps, cette perle, alpine enchassée, délicieuse et si élégante. Villas de rêve, rêves partagés. Je te suis toujours, tu sais...tu sais bien. Bacci cara mia. 🌷

    RépondreSupprimer
  12. Magnifique région qui fait rêver la demoiselle à la chevelure rousse émerveillée par la beauté du lieu.
    Tu l'embrasseras pour moi ... (sourire)
    Merci Céleste pour tes photos splendides.
    Douce journée à vous.

    RépondreSupprimer
  13. Côme, nous y avions passé la journée aussi. Souvenirs, souvenirs... :-)

    RépondreSupprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.