mardi 29 janvier 2013

Avoir une soeur

"...J'avais envie de te gâter un peu, oh, ce n'est pas grand chose, quelques bricoles. Un joli coeur pour te dire que je t'aime très fort, de douces chaussettes pour réchauffer tes petits pieds..." Mais dans ce colis, plein de délicates et douces attentions, du savon aux senteurs de vacances, un petit chat, une guirlande lumineuse, des pistaches (tu sais que je les adore) et un gros coeur en peluche pour me dire que tu m'aimes ...  il y avait tant d'amour que le mien, de coeur, a fondu comme une crème glacée oubliée au soleil...Je n'ai pas pu m'empêcher de verser toutes les larmes de mon corps retenues depuis des jours et des jours. Merci pour ce flot qui a libéré en moi des torrents de reconnaissance. Pour la vie qui m'a donné le plus délicieux des cadeaux: ma petite soeur soleil. Mes soeurs de galères, mes soeurs de combat, mes soeurs spirituelles, mes soeurs de lait, mes soeurs de coeur, ne soyez pas fâchées si je place tout en haut de la pyramide ce petit soleil sur pattes qui me tient lieu de soeur depuis qu'un beau matin d'octobre elle est apparu, petit ange aux épis blonds, pour éclairer ma vie d'aînée de trois garçons...Dans ces moments de forte angoisse où la grippe et l'incertitude m'enveloppent de leur manteau, l'arrivée de ce colis, c'était un signe.
Merci ma soeur chérie. Je t'aime.



74 commentaires:

  1. Très touchant cet hommage, simple et tendre....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pastelle, je suis heureuse de te voir par ici.
      Ma soeur est un trésor, et je l'adore.

      Supprimer
  2. décidément, où que j'aille aujourd'hui, ce sont des moments d'émotion
    Avoir une soeur, qd on s'entend bien, qd on s'aime, est un cadeau de la vie fabuleux!
    Son message est semble-t-il arrivé au moement où tu en avais besoin... on dirait qu'elle a "senti" cela!
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce sont des choses qu'entre soeurs de sang, on sent...une belle synchronicité qui m'a emplie de joie profonde.J'ai encore la larme à l'oeil en écrivant ces mots...mais ce doit être la grippe qui me trouble la vue.

      Supprimer
  3. J'en avais deux, mais plus âgées que moi...Elles sont parties toutes les deux !! Belle fin de journée bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire aux êtres chers combien on les aime, avant qu'ils s'en aillent dans le néant.

      Supprimer
  4. Après la séquence nostalgie de Pierrot et la leçon de piano avec sa soeur, te voilà toute émoticonée avec ta petite soeur, Célestine.
    Comme ça me fait envie, moi, fille unique :wink:
    Mais pourquoi en as-tu aussi gros sur le coeur, en ce moment, ma Binômette ? On ne peut vraiment rien faire pour toi ?...
    Gros bisous
    ici, j'en ai, je t'en envoie ♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mignon, "émoticonée"...
      Ne t'inquiète pas Soène, je raconterai tout, mais j'attends un peu, tout est encore trop frais, et puis je lutte contre un méchant virus qui me déchire les poumons et me fait chauffer la calebasse à 40 malgré des doses massives de paracétamol.
      Tu es là et tu t'inquiètes, c'est déjà énorme.

      Supprimer
  5. Moi, c'est ma maman qui me fait souvent ce genre de surprises, et j'adore of course !:) Bisous bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une sorte de "swap"inattendu et terriblement émouvant...elle est gentille ta maman. C'est tellement important une maman.
      Bisous (pas de trop près à cause du virus... ;-)

      Supprimer
    2. désolée, je n'avais pas compris que tu étais malade :( J'ai été grippée début décembre, et cela m'avait vraiment mise à plat, je peux comprendre, c'est frais dans mon esprit :-( je suis flagada aussi cette semaine, mais je combats vaillamment pour éviter d'être à nouveau abattue ! dur dur quand on est toujours en contact avec des tas de nids à bactéries que sont nos jeunes !:-( bisous

      Supprimer
  6. Tes écrits que je préfère sont ceux où tes mots coulent simplement, sans recherche ni dorures, ceux qui viennent de ton coeur,simplement, comme celui là. Je t'embrasse tout doucement pour ne pas déranger votre intimité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes mots viennent rarement d'un autre endroit que mon coeur...à part, et sans doute penses-tu à cela, dans les exercices d'écriture "imposés". Et encore, pas tous...
      merci d'être passée. Tes mitaines ont eu un énorme succès à l'école, comme tu peux l'imaginer...

      Supprimer
  7. Un texte « brut le décoffrage » comme je les aime…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te connaissais pas ce penchant pour la maçonnerie...
      C'est vrai qu'en ce moment, je ne peaufine pas trop les finitions,allez, tu vois que je progresse sur le chemin du lâcher prise...

      Supprimer
    2. Ouééé !

      :oDDD ! ! !

      Supprimer
    3. Ben voui, il paraît que vingt pour cent du travail...etc etc...
      ^^

      Supprimer
  8. Une belle et douce réponse à tous ceux qui te disaient "et ta sœur ?" :~)

    (deux frangins et une sœur de mon côté, je confirme que c'est chouette)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes. D'autant qu'elle n'a jamais été dans les produits laitiers, ma soeur...

      Supprimer
  9. je viens ici, je lis votre beau texte juste le jour où j'ai envoyé un petit paquet à ma grande soeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ça, c'est de la double synchronicité! Extraordinaire...Les grincheux parleront de hasard.

      Supprimer
  10. Je n'ai pas de sœur. Elle l'a échappé belle la pauvre !
    Joli texte plein de tendresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi l'a-t-elle échappée belle?
      Tu aurais fait un frère formidable j'en suis sûre!La preuve, c'est que tu es sensible à la tendresse, et c'est ce qu'une soeur demande en premier à son frérot...

      Supprimer
  11. Petit soleil sur pattesmardi, 29 janvier, 2013

    Alors ça c'est trop génial , hier la dame de La Poste m'a dit que tu le recevrais que mercredi et il est arrivé aujourd'hui !!! en arrivant sur ton blog je ne m'attendais pas du tout à trouver ce si beau billet , quelle belle surprise !! c'est si gentil. Je suis heureuse que ça te fasse plaisir , j'ai pris beaucoup de plaisir et mis beaucoup d'amour à le faire tous les jours je rajoutais une petite chose dénichée à droite à gauche , voilà ! je t'embrasse très fort . Ton petit soleil sur pattes. ( c'est le plus beau de tous les surnoms que j'ai eu droit depuis je suis née ! n'oublions pas ceux de papa quand j'étais petite , Blé pâle , Porte Épi, doudoune et j'en passe ..)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôôô comment c'était une bonne idée, mon petit soleil!
      Dans quelques jours, j'espère juste que j'aurai retrouvé un semblant d'odorat, parce que mon virus m'empêche de sentir et de goûter absolument tout.
      merci merci, je t'aime!
      ____________000000______000000______________
      __________0000000000__0000000000______________
      ________00000000000000000000000000_____________
      _______0000000000000000000000000000____________
      _______0000000000000000000000000000____________
      ________00000000000000000000000000_____________
      _________000000000000000000000000______________
      ___________00000000000000000000________________
      _____________0000000000000000__________________
      _______________000000000000____________________
      _________________00000000______________________
      ___________________0000________________________
      ____________________00_________________________

      Supprimer
  12. J'aimerais avoir cette délicatesse.
    Je ne sais pas faire, et je me sens un peu rustre, là...

    :o§

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rustre? Quand on s'appelle Candide? Que nenni!
      Pour être délicat, une seule façon: penser aux petits doigts fins d'une couturière soulignant de dentelle incrustée de nacre la plus jolie des pièces de lingerie fine.

      Supprimer
  13. Ah oui, les soeurs c'est un vrai trésor ! J'en ai deux et je n'en changerais pour rien au monde....
    Dis-moi, Célestine, parce qu'en plus, tu as la grippe ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'en étonne même pas: je somatise, tel un colosse aux pieds d'argile, après une semaine pourrie et avec ce choix à faire, j'ai trop tiré sur la corde. Total, hop, plus de défenses immunitaires.Le virus m'a investie. Il s'en ira quand j'aurai retrouvé ma sérénité professionnelle.
      Je l'espère dans pas trop longtemps...

      Supprimer
    2. Colosse aux pieds d'argile ? Chépas pourquoi mais ça me rappelle un fameux orteil....

      Supprimer
    3. hé hé...ou la cuisse de Jupiter? Ou le tendon d'Achille? ou la trompe d'Eustache?

      Supprimer
  14. après PSV voilà PSP ! on est bien monté !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha ha! tu es impayable PSV!rien ne t'échappe, décidément...

      Supprimer
  15. Tu as de la chance de compter parmi tes proches une personne qui ose dire son affection. Si tendrement.C'est pas si facile.
    Et pourtant ça peut faire tant de bien. Surtout quand ça vient à point. Comme aujourd'hui.
    Je le disais à mes élèves il y a qques semaines : le dire avant que ce soit trop tard. Paraît que j'ai cité un rappeur à la mode!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une chance énorme. Je le reconnais. Je suis allée voir le rappeur en question, dis donc, son texte est d'une noirceur...ils connaissent ça tes élèves? Cela va leur donner une drôle d'idée du monde des grands...Merci beaucoup, Mélodie, tu reviens quand tu veux,petite maîtresse...

      Supprimer
  16. C'est un bel hymne à la fratrie que tu nous contes là et qui se joue à deux coeurs et quatre mains...
    Baci

    RépondreSupprimer
  17. Justement au moment où tu en avais le plus besoin. Des liens sororaux invisibles mais très étroits, un peu comme entre deux jumeaux. C'est une chance que d'avoir une sœur si généreuse et attentionnée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et on voudrait que je ne sois pas résolument positive, avec de telles preuves de la beauté de la vie?

      Supprimer
  18. Une sœur enchantée, une petite fée, m'a réchauffé le cœur, m'a réchauffé les pieds.
    Du fond de mon lit tiède, il faut que je vous dise qu'elle a mis dans ma vie bien plus que du pain.
    Du doux, du bon, du sage, du bois tendre, de la verveine, de la menthe,
    Du rhum, du sucre, du miel, de la cannelle et du gingembre.
    Elle a ainsi donné à mon corps qui frissonne le plus solide et le plus fin médicament.
    Dans le fond de mon lit j'ai senti comme un présence envoyée par le ciel.
    Un petit être chaud, une peluche verte et rigolote qui me disait :" soigne toi bien !"
    Il me chatouillait aussi le drôle, pour faire revenir le soleil avec moi.
    Je me sentais bien triste, je me sentais bien chose et alors tout à coup dans le ciel
    Toutes les étoiles ont dansé une ronde, une gigue peut être, une farandole.
    Le mal s'est envolé....maintenant je suis bien.

    Alors, chère celestine, permettez au pauvre narrateur de juste regarder,
    L'amour de deux sœurs, la plus belle des choses.
    Puis d'invoquer le ciel à son tour, de regarder dehors
    Et de savoir que pour vous demain sera doux.
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et voilà que mon coeur lâche la bonde à nouveau...Pardon, de pleurer encore, les larmes me font du bien, c'est bête à dire.
      Que ce texte qui me comprend si bien me bouleverse! Merci, j'aperçois de ma fenêtre un magnifique rayon de soleil chargé des effluves sucrées de l'embellie.
      Il vient du sud.

      Supprimer
  19. Bon rétablissement Célestine ♥♥♥♥

    RépondreSupprimer
  20. En lisant ton commentaire hier , je trouvais inhabituelle l'heure de la publication , je comprends mieux
    De la fièvre , douleurs, même si ce n'est pas grave , ça n'arrange rien au moral
    Est ce que tu te sens mieux aujourd'hui ?
    Un ravissement ce beau geste , une délicatesse , vraiment , y'a des gros coeurs qui ont ce don de redonner le sourire et d'émouvoir
    Je comprends comme elle est précieuse ta petite soeur
    gros bisous Célestine
    soigne toi comme il faut et tu seras vite sur pied

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je commence à émerger doucement.Tu sais , ce n'est pas la fièvre qui a fait tomber mon moral, c'est parce que j'étais au plus bas moralement que je suis tombée malade.
      Et les mots réconfortants, les petites attentions, les coeurs gros comme ça...sont les meilleurs médicaments du monde.
      Tu en sais quelque chose, toi qui est tellement faite d'émotion à l'état pur!
      Merci Jeanne.

      Supprimer
  21. Chère Célestine,
    Je lisais vos billets souvent, mais n'osais jamais commenter ces textes très beaux, déjà tellement mieux accompagnés pas vos amis bloggeurs (que je lis aussi et commente rarement) , mais depuis quelques jours, je sens une telle émotion dans vos derniers posts... je veux vous dire que cette émotion, cette fragilité que vous exprimez me touchent beaucoup, résonnent avec des événements forts que je vis en ce moment...
    J' exprime plus facilement ce que je sens par la peinture et l'art, puisque c'est mon "essence" et mon expression, mais j'essaie de vous le dire aussi avec des mots, que je pose ici ..
    Vous saurez que je vous lis avec beaucoup de plaisir et de paix.

    Suze de Lyon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre commentaire me touche beaucoup, chère Suze. Je suis toujours étonnée quand les gens me disent qu'ils n'osent pas je n'ai pas l'impression d'être si ...impressionnante! Mais tant mieux, vous avez osé aujourd'hui et cela me ravit, car je découvre une artiste sensible et magnifique.
      Alors juste merci.

      Supprimer
  22. Bon, je ne suis pas équipée pour voir toute la beauté qui est marquée dans les commentaires. Même si avec le recul, la vie avec une famille comme la mienne donne l'énergie de puiser dans des ailleurs insoupçonnés.
    Soigne bien ta grippe !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je crois, à la lecture de ton blog, que tu es équipée d'un coeur gros comme ça, que tu es une boule de vie, et ça ça vaut de l'or!

      Supprimer
  23. J'avais posté un com. ? Bouffé mais par qui ?
    Quel jolie page ! Une fratrie ce sont des soleils qui accompagnent notre vie... Les miens se sont éteints.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée que mon billet t'ait rappelé des souvenirs enfuis. Je ne voulais pas blesser...

      Supprimer
  24. En ce moment et depuis quelques années, je regrette amèrement de ne pas avoir de soeur, au sens familial. Alors j'en cherche ailleurs, dans les livres...
    Moi aussi je suis grippé, à la maison avec mon chien...tsss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôôô j'espère que ton virus est moins tragique que le mien!Il m'a lessivée. J'ai l'impression d'être passée à l'essorage vitesse maxi.
      Je veux bien être ta soeur "bloguesque"...

      Supprimer
  25. Tant de tendresse ! Merci pour cette note fraiche, tendre, mais chaleureuse !
    Je n'ai pas d'aussi jolis liens avec la mienne, mais c'est une autre histoire...:-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être faut-il attendre de traverser une épreuve (je ne te le souhaite pas, néanmoins) pour que les liens se resserrent?
      Merci de ton passage en tous cas. Tu es devenue fidèle depuis le défi où je croyais que tu m'avais oubliée...Ce qu'on peut être bête parfois, j'en ai honte!

      Supprimer
    2. Mais non mais non !
      Je suis fidèle depuis bien plus longtemps que ça !
      Sauf que... souventes fois... je suis prise d'accès de timidité, quand je constate la qualité des écrits et des commentaires, du coup, je fais la tortue et je lis en silence...
      Je pensais d'ailleurs que personne ne remarquait jamais mon silence !!!
      Toi, tu l'as vu, tu l'as dit ! Alors, du coup, ... bref ! Je suis là ;-)
      Allez, je te souhaite une bonne soirée !

      Supprimer
  26. Comme il est bon d'avoir une soeur, grande ou petite, quand on s'entend bien ensemble. Ma grande soeur est aussi gentille que l'est ta petite soeur avec toi. Elle a su m'entourer par de doux gestes lors d'une grande peine. Elle dispense sans compter son attention et son aide à tous ceux -famille ou amis- qu'elle sent dans la peine. C'est un exemple pour moi et je suis contente de parler d'elle ici à la suite de ton billet si riche d'amour fraternel !
    Je souhaite que grippe et incertitude s'éloignent bien vite de toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse de t'avoir donné l'occasion de l'exprimer. Tu penses qu'elle viendrait lire ces pages? Ce serait formidable.
      Parfois, on parvient mieux à dire les choses sur un blog en public que dans l'intimité...C'est étonnant mais vrai.

      Supprimer
  27. ohlala quel bonheur! mais quel bonheur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es mignonne! mais c'est vrai, c'est un immense bonheur, et une surprise de taille qu'elle m'a faite, ma petite soeur.

      Supprimer
  28. Tu es une vernie. Si, si. Une chanceuse. Et ce qui est fantastique, c'est que tu le sais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, toi, tu as bien lu mon billet sur "la facture"...
      Oui , je suis vernie. Et oui, je le sais.^^
      D'où l'impression récurrente qu'un jour on m'alignera la douloureuse...

      Supprimer
  29. Mais non Célestine rien à voir, ton billet a ravivé de bons souvenirs ];-D

    RépondreSupprimer
  30. Je n'ai pas de sœur, je suis fille unique, mais j'ai une sœur de cœur... et c'est réconfortant ;-)
    Gris Bisous, Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui très réconfortant. Ma soeur est arrivée au moment où j'avais renoncé à être autre chose que l'aînée de nombreux garçons...Un petit miracle en somme.

      Supprimer
  31. Les grands esprits se rencontrent, je viens de parler de la mienne ! Nous n' avons malheureusement pas ce genre de relations et les épreuves traversées n' y ont rien changé ............
    Garde-la bien, cette petite soeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré ton billet, et la vidéo m'a permis de vous imaginer toutes les deux en train de jouer ce magnifique morceau.
      Je souhaite qu'un jour vous ayez une relation apaisée.

      Supprimer
  32. Quel joli message ! Je ne suis pas l'ainée (je suis la seconde) mais j'ai moi aussi 3 frères Par contre je n'ai pas eu la chance d'avoir une soeur et quand je vois tout l'amour qu'il y a entre toi et ta petite soeur je me dis que c'est dommage:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que tu as une soeur de coeur qui a fort bien rempli ce rôle, non? je me trompe?

      Supprimer
  33. Et bien non je n'ai jamais vraiment eu une soeur de coeur! Des amies oui, mais qui n'ont jamais été pour moi ce qu'aurait été une soeur! Ce n'est pas grave : la vie est belle quand même:-)!

    RépondreSupprimer
  34. Tous tes mots ici sont doux comme les yeux brillants de l'enfance qui ouvre un paquet cadeau surprise ...
    Tendresse de la petite soeur, une vraie petite fleur dans le coeur et le geste ... comme une fraise des bois, les petits songes verts de notre enfance ...

    Je t'embrasse et elle aussi que je ne connais pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les petits songes verts...comme c'est bien dit!!

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.