dimanche 5 août 2012

Une soirée magique

J'ai un frère musicien. Avec sa femme, ma belle et chère belle-soeur, et un couple ami, ils ont fondé un groupe qui revisite les chansons du grand Georges.
Hier soir c'était, dans un cadre champêtre, le vernissage d'une exposition organisée par de sacrées bonnes femmes: elles se nomment d'ailleurs ainsi, les SBF, pour marquer leur volonté de se transcender dans l'art en milieu rural. Pas évident.
Le résultat fut une soirée délicieuse. Les grincheux verront le côté bobo, un peu affecté de ces délocalisations du parisianisme mondain.
 Mais vous connaissez Célestine: tous les sens en éveil, à attraper, à gober, à humer par chaque pore le meilleur de chaque instant...
Un paysage en courbes douces, des champs de vaches grasses et de luzerne, de vieilles pierres ardentes, un lieu culturel "branché" (oui, allez, bobo si vous voulez)   une foule bigarrée, chaleureuse et vraie, et pas affectée du tout et surtout des réalisations artistiques très culottées.
Un buffet de produits maison, petits pâtés végétaux, beignets de fleurs de courge, saucisson du pays, sirops de framboise, que du local, que du bon, que du bio. Des senteurs de foin coupé, et de ciel d'orage frémissant. L'électricité de l'air était aussi dans les sourires, le contact humain, les conversations badines et/ou  passionnées... Exaltant.
Puis le spectacle. On s’assoit où on peut, dans l'herbe ou sur un tronc d'arbre. Un comédien  vient faire des pirouettes verbales, un grand moment de rire digestif.
Et puis, les poils se soulèvent à l'écoute du concert de mon frérot et de sa bande, sa chaude voix accompagnée des choeurs de sa dulcinée et de son amie, le tout brodé d'or fin par le contrepoint à la guitare du quatrième larron. Ébouriffant. Subtil et coquin. Là où il est, Brassens doit bicher!
Point d'orgue enfin. La présence de Madame Marianne James herself. Un concerto de gentillesse, de simplicité, de grand coeur, et une voix!  somptueuse, veloutée comme un capuccino, qui vous emporte dans ses éclats et vous emprisonne dans de l'ambre pur comme des  moustiques du précambrien. Je suis sous le charme au sens propre.
Les Tsa Poum-Tsa Poum
Hier soir, le bonheur était dans le pré.

Belle et simple






Merci belle Marianne






25 commentaires:

  1. L'été , c'est fait pour se forger des souvenirs où se réchauffer quand l'hiver vient.
    Encore que, chez vous, l'hiver est moins terrible que par ici.

    RépondreSupprimer
  2. et bien tu vois, moi je ne sais pas du tout du tout qui est Marianne James ...
    (mais sur quelle planète je vis? ce n'est tout de même pas la B 612 hahaha)
    enfin bref, c'est formidable d'avoir des soirs de bonheur comme celui-là... aévec ou sans Marianne :-)

    RépondreSupprimer
  3. ADRIENNE voilà de quoi réparer cette (grave) lacune!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Marianne_James


    BERTHOISE euh...des hivers rudes on en a aussi. Mais je l'avoue ils ne durent pas très longtemps.

    RépondreSupprimer
  4. Oh, ça devait être super!!!
    J'adore Brassens et pas seulement les textes, la musique est géniale; plus particulièrement quand elle est revisitée en jazz manouche comme ici:
    http://www.youtube.com/watch?v=GkveL4PMCUQ
    Bises estivales

    RépondreSupprimer
  5. C'est génial les amateurs qui se produisent pour le plaisir , rien que le bonheur de chanter , de partager
    Dommage qu'il n'y aie pas d'extraits sonores !
    Marianne James est talenteuse et sincère , ça se lit dans son sourire radieux , j'aime l'émotion que dégage cette femme , j'aurais aimé la rencontrer , juste comme ça , comme on avait croisé Souchon l'an dernier sur une plage bretonne
    c'est ça la magie de l'été
    des bonheurs à engloutir , sans modération

    RépondreSupprimer
  6. Mais c'est qui sur la photo, la femme à côté de la célèbre écrivain Troussecotte ?
    Encore quelqu'une qui veut se faire valoir en disant j'ai posé avec LA Troussecotte !
    :-))

    Sinon Brassens c'est bien !
    On minimise souvent la richesse de ses mélodies...

    RépondreSupprimer
  7. ALAIN que tu es bête! Mais je t'aime bien quand tu es bête.
    et, oui, Brassens c'est mieux que bien.

    JEANNE Désolée de ne pas pouvoir mettre de vidéo, mais il faut des plombes pour les télécharger sur dail*moti*n...Un jour il vont sûrement sortir un CD et là, je serai la première à l'acheter.Ce sera plus facile à partager.Oui, tu aurais adoré cette soirée, et moi j'aurais aimé que tu fusses là!

    RépondreSupprimer
  8. VERONIQUE Je connais bien Raffalli, j'adore ses versions manouches de Brassens. En inconditionnelle, je possède à peu près tout ce qui a été édité , les vinyles, les CD, les livres, les DVD...Merci de ce partage.J'avais fait un hommage à Brassens pour la lettre N des plumes.
    ici

    RépondreSupprimer
  9. Douce soirée pour de merveilleux souvenirs :-)
    Merci du partage Célestine
    Bisous ✰✯✮ Laure ✮✯✰
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  10. Brassens, c'est déjà du bonheur à partager alors en famille...

    RépondreSupprimer
  11. C'est donc elle cette Celestine qui ne nous donnait que ses yeux a voir : cette belle femme brune. On comprend mieux maintenant la diversité et la plénitude se son ecriture. On aurait envie de la connaitre, de briser le mur des blogs. Surtout l'approvoiser sans l'effaroucher, sans rompre le mystère. Juste l'effleurer comme l'aile d' un papillon.

    RépondreSupprimer
  12. Ainsi donc Célestine se découvre !! Je garde les photos d'office ;)
    Pour Brassens, faut être un brin culotté ou inconscient pour s'atteler à l’œuvre du grand Georges, incomparable , inimitable (?) ...
    Mais faut voir, ou plutôt entendre.
    A priori, commençant à connaitre ta sensibilité, je serai tenté de faire confiance...
    Préviens quand un CD sortira !!

    RépondreSupprimer
  13. Génial ! Des extraits de leurs prestations sur le net ?
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. Les vaches dans le pré, ont-elles regardé le spectacle d'une seule traite ?

    RépondreSupprimer
  15. Se ressourcer à la campagne, le rêve. Se régaler de produits naturels et tout ça au son de la musique. Veinarde. Profite bien de ces moments. Amicalement. dinosaure80.

    RépondreSupprimer
  16. tu donnes envie..et c'est vrai que tu es drolement belle...
    bises

    RépondreSupprimer
  17. Bon autant le dire, Brassens n'est pas du tout ma tasse de thé, je connais très peu même si certains textes sont vraiment percutants.
    Musicalement, ces mélodies ont l'air basiques et pourtant, lorsque j'essayais de jouer du clavier, le musicien qui me donnait des cours me disait que contrairement aux apparences, c'était dur à jouer car il y avait des accords assez compliqués mais que les arrangements étant identiques on avait cette impression de mélodie basique...

    RépondreSupprimer
  18. Waouh! ça donne des regrets de ne pas avoir assisté à une telle soirée:-)!
    Sympa Marianne James d'avoir accepté de poser sur une photo avec toi:-)!

    RépondreSupprimer
  19. MAMMILOU oui, très sympa, elle a fait des tas de photos avec plein de gens. Et toujours le sourire.
    Contente de te revoir par ici!

    MIND THE GAP Pourrais-je me permettre de te dire que ce n'est pas ta tasse de thé parce que "tu connais très peu" Il y a des merveilles dans ses chansons. Mais beaucoup de gens s'arrêtent à une dizaine de très connues.Pas forcément les meilleurs d'ailleurs...

    RépondreSupprimer
  20. CO DE CONTES Merci ma douce. Je te retourne le compliment.

    HENRI J'en profite, un maximum. Je sais que pendant l'année scolaire, j'aurai moins le temps de m'adonner à mes passions et de profiter de soirées comme celle-là.

    RépondreSupprimer
  21. ANDIAMO Tu tiens une forme olympique!

    (comme je te le disais d'ailleurs dans ton dernier billet... ;-) )

    ZENONDELLE Pas que je sache pour l'instant. Mais je leur souhaite un bel avenir, ils ont bien du talent!

    ANTIBLUES Ils le cherchent pas à imiter Brassens, mais à lui rendre hommage, dans le respect le plus total de ses mélodies, de ses textes et de son esprit. (amen)
    Je leur ferai un peu de pub, t'inquiète!

    RépondreSupprimer
  22. ANONYME Merci pour le compliment. Difficile de poser à côté d'une beauté fatale comme Marianne. Quel charisme!
    Les murs des blogs ne sont pas des prisons, heureusement...

    RépondreSupprimer
  23. CATHNOUNOURSE C'est bien dit! Chez moi, le culte à Brassens était familial.On a baigné dedans comme Obélix dans sa marmite.

    RépondreSupprimer
  24. LAURE De rien, ma belle. Sous tous les cieux du monde on peut faire de belles rencontres.
    Bises à l'Etoile.

    RépondreSupprimer
  25. mes oreilles n'ont pas eu "bobo" à l'écoute du frérot et ses comparses et je partage totalement l'idée que le grand Georges de là-haut doit apprécier...

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.