mercredi 15 août 2012

Si quelqu'un te manque...

Certaines publications sur le Grand Réseau Social à la mode sont tout à fait étranges.
 On nous demande de "liker" (par ce barbarisme issu de l'anglais, comprenez "aimer") 
toutes sortes de choses hétéroclites.
Aujourd'hui, sur mon mur (comprenez mon espace personnel) j'ai trouvé ce message:


    Si quelqu'un te manque, clique sur J'aime ♥

117 270 personnes aiment çà.

Comme si l'on pouvait aimer la sensation de manque...
Bien sûr que quelqu'un me manque, et quelqu'une aussi.
Et je n'aime pas trop ça.
 N'importe quoi, Monsieur Face de Bouc!





35 commentaires:

  1. Le mieux, c'est d'ignorer totalement ce réseau, théâtre de superficialité et de dérives type "grand n'importe quoi" !
    Mais damned, je ne devrais même pas répondre à ce billet !! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Meme avis qu'antiblues... Mes deux z'ados le quittent aussi ... Merci pour ton message celestine, je suis en vacance loin de la foule, de la chaleur, sans ordi, juste dans un site feerique,les pieds dans leau, les yeux dans l'horizon, les 10 mains dans le sable fin.
    Bise bise

    RépondreSupprimer
  3. Je n'y suis pas et cela ne m'intéresse pas...Belle journée....

    RépondreSupprimer
  4. C'est n'importe quoi...
    Je ne vais pas sur les réseaux sociaux comme ça je suis bien tranquille :-)

    Bisous ✰✯✮ Laure ✮✯✰
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  5. Face de Bouc joue à Jacques a dit! On doit "militer" pour un tas de choses (on n'arrêterait plus de brandir le drapeau - fièrement, bien haut, en cliquant "j'aime" à tour de bras - pour sauver la planète, éradiquer le sida, proclament que l'amitié FB est précieuse comme l'or).

    Et toutes ces citations bêlantes qui n'en finissent pas. Quelle horreur et perte de temps.

    RépondreSupprimer
  6. L'ennui, c'est que je cherche en vain le bouton "Je déteste"

    RépondreSupprimer
  7. http://www.youtube.com/watch?v=5Ek_VLRavGk

    RépondreSupprimer
  8. "mes jeunes" "likent" tout statut, de la rupture au décès etc.. un jeune va écrire un statut style " j'ai envie de mourir" et ils vont se liker ! :p
    question générationnelle, faut même pas chercher à comprendre :)
    bisous

    RépondreSupprimer
  9. Voila ce que c'est que trainer dans des lieux de perdition comme fesses-de-bouc ! ....
    Me demande ce que tu fais là-bas ... une femme de ta qualité !....
    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Le réseau social ( quel qu'il soit ) n'est qu'un outil de communication entres personnes qui se choisissent, rien de plus. Libre à nous de l'utiliser intelligemment … ou pas. Nous sommes responsables de nos écrits
    Je crains ce " presque snobisme " actuel  qui consiste à dire :"  Face book est juste bon pour les ados en crise, c'est n'importe quoi je suis au-dessus de tout ça!". 

    RépondreSupprimer
  11. Qd on est pas sur fesse bouc on ne peut pas liker , ça tombe bien ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Il parait que sur FB, il y a plein de "profils" de gens décédés, vu que personne ne peut se désinscrire pour eux...c'est morbide et absurde!

    Tout autre chose: j'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé "L'orteil d’Apollon", Célestine...
    alors merci!!!

    RépondreSupprimer
  13. Effectivement je ne suis pas sur fesses de bouc.
    Bien sûr beaucoup de parents et d'amis me manquent, à m'n'âge c'est évident !
    Mais... Mais d'autres arrivent, des tout neufs et toutes neuves, alorssssss ALLELUIAH ];-D

    RépondreSupprimer
  14. ANDIAMO La photo laisse entendre que les gens qui manquent sont les chers disparus.Mais il y a des manques de gens bien vivants qui sont bien plus difficiles à vivre, peut-être parce qu'on ne parvient pas se résigner comme on le fait devant l'inéluctable de la mort.

    VERONIQUE merci d'avoir aimé mon livre. Cela dit, je ne pense pas que ton exemple soit plus morbide que de retrouver, en feuilletant un agenda, l'adresse de quelqu'un qui est mort. Ou de continuer à aller lire le blog de quelqu'un qui a disparu...Peut-être est-ce une façon de laisser une trace et de ne pas oublier que nous sommes mortels.

    RépondreSupprimer
  15. HELENE C'est ton droit le plus strict et je le respecte.

    SABLE DU TEMPS je vais peut-être te surprendre mais je suis plutôt d'accord avec toi.Moi qui suis une adepte du juste milieu en toute chose, je suis bien aise, parfois, d'utiliser ce moyen exceptionnel de "toucher" les autres. Je suis heureuse de partager les photos de mes enfants, qui sont loin, de communiquer ou de partager des idées qui me semblent intéressantes. Je ne suis pas accro, je fais juste mon petit tour de temps en temps. Mais je préfère évidemment le monde des blogs, plus personnel, plus feutré (quoique...on a aussi parfois de mauvaises surprises). Utiliser "intelligemment" cet outil, comme tu le dis, c'est peut-être déjà apprendre à en déjouer les pièges. Et comment puis-je aiguiller mes élèves, par exemple, si je n'y connais rien moi-même? Mais mon intention n'est pas de lancer une polémique, ni de convaincre qui que ce soit.

    RépondreSupprimer
  16. ALAINX Je suppose que c'est de l'humour...Mais dans le doute, je te dirai que cela peut être aussi un excellent moyen de nouer des relations avec tes petits-enfants, en partageant le même média. Ce n'est un lieu de perdition que si l'on si perd (ouh, le mauvais jeu de mot!)Mais je me suis armée, ne t'inquiète pas. Et puis, j'en connais, d'autres femmes exceptionnelles, que j'y croise régulièrement...Chut! je ne dirai rien!

    RépondreSupprimer
  17. JANE Je crois qu'au contraire, il faut chercher à comprendre, les aider à distinguer le bon du mauvais, les guider pour qu'ils ne publient pas n'importe quoi, qu'ils ne se mettent pas en danger, et ne tombent pas dans les pièges grossiers des invitations où on se retrouve à 300 à son anniversaire....
    Mais il n'y a pas que des ados boutonneux sur facebook. Je crois que beaucoup seraient étonnés par la moyenne d'âge des utilisateurs, qui augmente de jour en jour!

    RépondreSupprimer
  18. ALAIN MANUEL Merci pour cette belle association d'idée. C'est très joli.

    WALRUS Oui, je crois que ce bouton-là n'est justement pas prévu afin de ne pas déchaîner les abus. Je ne suis pas sûre que ce soit si négatif, finalement. On n'a que deux choix: aimer, ou passer son chemin, ce n'est pas plus mal.

    RépondreSupprimer
  19. EDMEE Tu sais qu'il y a un moyen de ne pas les faire apparaître sur son mur ou son fil d'actualité, ces citations...Et puis, parfois, au milieu de ce fatras, il y a une phrase belle et lumineuse que l'on a envie de partager. Un peu comme dans la vraie vie, en fait...

    RépondreSupprimer
  20. LAURE, PATRIARCH, ZENONDELLE je respecte totalement votre choix. Je suis juste un peu moins tranchée dans mon jugement, mais cela n'engage que moi.

    ANTIBLUES Damned! tu as répondu quand même parce que ze suis ta p'tite célestinounette,...Té zentil! ;0

    RépondreSupprimer
  21. ♥♥♥A tous♥♥♥

    C'est drôle,j'ai cru écrire un billet sur le manque, et vous avez lu un billet sur facebook.
    Je réécrirai donc mon billet d'une autre façon, car là, je dois reconnaître qu'en terme de communication, j'ai été zéro!

    RépondreSupprimer
  22. PS j'oubliais de vous remercier d'être toujours là, et de vous dire combien je vous apprécie!

    Bises à tous
    ********Célestine*****

    RépondreSupprimer
  23. Mes petits enfants ne sont pas sur des rézosocios... !
    Et puis, il y a pas non plus de télé chez eux !
    Et pas de téléphones portables et encore moins d'AieFaune !
    (je te jure ils arrivent à vivre SANS !!!)
    Alors il SAVENT JOUER ! ils INVENTENT LEUR VIE...
    ils lisent des livres (si,si !!!)
    l'ainé écrit des pièces de théatre qu'il fait jouer par ses frères (ils sont 5)
    Ils sont sociables, heureux, ouverts aux autres, et on se koze au téléphone....
    Enfin bref ils sont dans LA VRAIE VIE !....
    Ils ont même des copains SANS TOUS CES MACHINS LÀ !!! (si,si, croix de fer, si je mens j'vais en enfer!)

    Comme disait une voisine de ma fille :
    - Comment ça se fait qu'ils jouent si bien entre eux vos enfants et ne vous embêtent pas! et qu'ils ont tant d'imagination !.. Et que il y a souvent des copains à eux chez vous ! (une tribu tous ces gens !!).
    - pcq on a pas de télé qu'elle a répondu ma fille...
    :-)

    Moi je suis un vieux ! Alors je glande sur le net ! :-)

    RépondreSupprimer
  24. Merci d'avoir pris le temps de répondre à mon commentaire. D'accord avec toi, comprendre pour apprendre ... aux autres ( toi des élèves,moi des ados pendant de longues années ! ). Quant au " manque" principal sujet de ton billet, il est vrai, eh bien ... je n'aime pas trop ça non plus !
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  25. C'est dingue comme FB déchaine les passions
    Le manque , les disparus , comment parler d"eux , comment ne jamais les oublier ?
    C'est mon blog qui m'aide à ça
    un lieu plein de pudeur , de réserve et de sincérité

    J'aime FB , je le revendique , j'y ai en amis pas mal de copinautes , c'est un autre lien
    j'y poste des photos de spectacles , de la légéreté , je ne dévoile rien de mes enfants , les enfants de mes copains ne sont pas mes amis , je ne demande pas à mes nièces , neveux de les avoir dans ma liste , je suis prudente , mais j'aime bien
    L'autre jour , une jeune femme que je vois à peu près tous les 3 , 4 ans m'a dit " j'adore tes petits messages "
    j'ai trouvé ça touchant
    FB n'est pas diabolique , il faut savoir l'utiliser comme un outil rigolo , c'est pas du poison , c'est un peu nouveau , faut apprivoiser non ?

    bises du soir

    RépondreSupprimer
  26. JEANNE Merci de ton témoignage. Tu démontres que FB est un outil, rien de plus, comme le micro-ondes et la machine à laver...La page de l'orteil d'Apollon, par exemple, m'a permis d'inviter un grand nombre de gens à la signature de mon livre, ce dont je n'aurai plus besoin bien sûr quand je serai devenue célèbre et que Gallimard fera ma promo à ma place! ;)

    SABLE DU TEMPS de rien, il était normal que je réponde, vu le sujet!

    ALAINX ta réponse me perturbe. Je te réponds par mail. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  27. Juste un dernier petit tour de blog avant de se retirer quelques jours dans le silence.
    Le petit nouveau

    RépondreSupprimer
  28. Il faut vivre avec son temps et être vigilant. On peut "maîtriser" son mur sur FB.
    Chaque profil est à l'image de son "propriétaire"... ça en dit long !

    RépondreSupprimer
  29. Dis toi que ceux ou celles à qui tu fais allusion ne te méritaient pas.
    Tiens un SMACK ];-D

    RépondreSupprimer
  30. Il y a des gens qui me manquent. Et comme toi, je trouve ça difficile à vivre.

    RépondreSupprimer
  31. Je me suis inscrite sur FB il y a quelques temps déjà mais j4y vais presque jamais et je n'écris rien! Autant je suis entrée facilement dans le monde des blogs autant je n'arrive pas à entrer dans celui de FB! Question de génération peut-être:-)!

    RépondreSupprimer
  32. Non mammilou, ce n'est pas une question d'âge ... Juste une question d'intérêt plus ou moins grand. Je reconnais que je préféré mon blog, moi aussi .

    RépondreSupprimer
  33. Facebook, j'en suis revenue...

    J'apprécie toujours autant ton blog :))

    Merci pour tes écrits :)

    RépondreSupprimer
  34. Inscrite sur FB, j'y vais très rarement. Juste pour voir les photos d'une de mes filles
    J'y allais il y a un an pour parler parfois de mes livres..
    Je trouvais que cela me prenait trop de temps, pour finalement peu de choses
    parfois je tombe sur un article intéressant mis en avant par un/une de mes "amis"

    RépondreSupprimer
  35. Je n'ai pas de compte face de bouc, Sharon, si, et je suis d'accord. Il est des statuts où il est impossible de mettre "j'aime" à moins d'être sadique.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.