vendredi 17 août 2012

La lettre V






Chez Asphodèle, cette semaine, nous volons sur le V de la Victoire. Le dénouement est proche!





Vasque – vicissitudes – vacance (au singulier) – victoire – verveine – viaduc – vernaculaire – volubile – véto  (le vétérinaire, pas le droit de veto) – vagabond – vice – vibration – valser – vampire – véloce – vinaigrette – vaste – voler (au sens de voler comme un oiseau) – voluptueusement – verdure.


***


Décision



L’air du soir sent la verveine et le jasmin. La verdure m'enveloppe voluptueusement. J’observe deux tourterelles voler et se poser sur la vasque d’une fontaine.
 Leur frou-frou volubile m’emplit de cette vibration intérieure intense, que l’on appelle volontiers sérénité ou zénitude. J’envoie valser mentalement toutes les vicissitudes de l’existence. Mon esprit vagabond prend la pleine mesure de sa vacance.
  Je me sens bien. Enfin !
 De loin, le microcosme dans lequel j'évoluais m’apparaît soudain d’une navrante et vernaculaire étroitesse de vue. 
Moi qui avais rêvé  jadis de devenir véto, on peut dire que j’étais servie : quelques requins à la direction, des morues dans les services, et à tous les niveaux, des vampires assoiffés de sang, des rats ou des hyènes prêts à tous les vices pour pulvériser leurs rivaux. 
 Bref, une vaste faune, assaisonnée d'une vinaigrette bien acide: celle de l’ambition démesurée et de l’individualisme forcené.  
Mais pour une fois, j’ai su être véloce et réactive. J’ai mis à profit le viaduc de l’Ascension pour couper les ponts, ha! ha!
  Et je savoure maintenant l’incertitude d'un nouvel avenir vierge et aventureux. C'est la  victoire de mes valeurs vitales,  sur la vanité d'un monde artificiel et vil.
 Ça va être raide, mais j'en suis ravie, si vous saviez...



36 commentaires:

  1. Une réflexion realiste sur bien des microcosmes : les requins, les morues ....
    Tu fais bien de garder ta zénitude :-)

    RépondreSupprimer
  2. bravo, Célestine!
    V comme virtuose!

    RépondreSupprimer
  3. Tout pareil avec les requins et les morues ! Y'en a partout, même dans le Public...
    Triste réalité mais tu as su nous mettre en zénitude quand même !
    Bonne fin de semaine et bisous d'O.

    RépondreSupprimer
  4. Ce bestiaire est bien connu.Mais une pause sérénité est bienvenue,et bien écrite.

    RépondreSupprimer
  5. Ça va être raide, mais j'en suis ravie, si vous saviez...

    ça ne m'étonne pas, et...Bonne nuit ];-D

    RépondreSupprimer
  6. Oui, pas facile de rester valide et vrai quand parfois certains voudraient tout faire pour vous laisser dans le vague et vous faire vriller.
    Mais tellement beau de sortir victorieux, sans esprit vindicatif, de cette voie emplie de virages dangereux... et de vagabonder sans violence sur le chemin qui nous correspond bien et qui est fait de vérités.

    RépondreSupprimer
  7. Rien que de la véracité dans ton texte. :D Malheureusement, bien souvent on se heurte à des murs, tu as donc bien fait de couper les ponts. :D Ton texte est bien écrit et on ressent l'énergie de ton personnage. :D J'aime beaucoup. :D (surtout quand on donne un bon coup de pied dans la fourmilière de temps en temps)

    RépondreSupprimer
  8. J'ai adoré ton interpétation des mots, comment tu joues avec !
    J'ai participé aussi, mais un peu à la bourre, mais si le coeur t'en dit, ça se passe dans ma Mare ^^

    RépondreSupprimer
  9. Re-coucou :)
    Où est-ce qu'on peut te suivre ? Hellocoton, Facebook, Twitter... ? J'aime beaucoup ton blog !
    A plus !

    RépondreSupprimer
  10. Très belle illustration: j'aime énormément l’œuvre de Geneviève Jost!

    Psst: en 2013, le 8 mai tombe la veille du "Viaduc de l'ascension"...chouette, non?

    RépondreSupprimer
  11. plein de vérité et un texte subtilement écrit et avec pertinence, j'aime beaucoup merci ;) bises et bon week-end
    mon texte ici, le lien chez Aspho ne fonctionnant pas
    http://parcequelavie.wordpress.com/2012/08/17/parce-que-deux-vies-les-sparent/

    RépondreSupprimer
  12. Whôôô! J' espère que ton personnage n' a pas vécu trop longtemps dans cet univers néfaste ...

    RépondreSupprimer
  13. PIERROT BATON Je pense qu'elle s'est tirée au bon moment, la vie vaut elle d'être perdue à la gagner, c'est l'éternelle question...

    CHANONE j'irai bien sûr me promener du côté de tous les textes , j'adore voir ce que chacun a fait de la consigne...

    RépondreSupprimer
  14. VERONIQUE Oui, sauf que le 8 mai tombe un mercredi, et que normalement je ne travaille pas ce jour -là... et je crois que nous ne faisons pas le "viaduc" cette année dans mon académie... ;(

    ARSINOE on ne peut me suivre que sur mon blog, et c'est déjà pas si mal...j'y raconte quand même pas mal ma vie, entre deux fictions!Je ne manquerai pas d'aller faire un plouf dans ta mare!

    RépondreSupprimer
  15. CERIAT toucher mes lecteurs, pour moi, c'est que du bonheur!

    PICHOUNETTE tu devrais faire un blog! Je suis sûre que tu t'éclaterais...Hein? Je te l'ai déjà dit. Bon ben je me répète!
    Et au fait, quand tu veux tu réponds!

    RépondreSupprimer
  16. ANDIAMO Quel coquin! (De toutes façons si je te dis que je ne l'ai pas fait exprès tu ne me croiras pas...)Toujours chaud bouillant, le commissaire Chauguise ?

    JEAN-CHARLES Voui!

    PATRIARCH La journée fut chaude (au sens propre! aïe aïe! la canicule arrive!

    RépondreSupprimer
  17. LAURE enfin tu as enlevé l'url de ton blog sur les commentaires! Il y a un moment que je voulais te le dire...
    :D

    EEGUAB Merci pour tous ces compliments. je file voir chez toi!

    RépondreSupprimer
  18. SOENE Dans le public, c'est encore plus pathétique, hélas... Ça me rappelle un conseiller pédagogique qui avait dit à une collègue qui voulait passer son diplôme pour devenir elle aussi conseillère: "Je vais faire de toi une tueuse"... Pathétique, c'est le mot, je n'en trouve pas d'autre.

    RépondreSupprimer
  19. ADRIENNE Merci, quel beau compliment.

    VALENTYNE se prémunir de tomber dans cet esprit d'entreprise, voilà qui est bon à rappeler de temps en temps...

    RépondreSupprimer
  20. Tu es tellement à l'aise dans ces exercices qu'on se demande si tu le ferais aussi en parlant? :-)

    Une vraie victoire sur le verbe!

    RépondreSupprimer
  21. EDMEE je suis meilleure à l'écrit qu'à l'oral mais je me défends quand même ! Lol!

    RépondreSupprimer
  22. Très réaliste, ce microcosme, tout en étant très métaphorique.

    RépondreSupprimer
  23. Un vrai petit bijou... Je me suis marié beaucoup trop vite, moi...

    RépondreSupprimer
  24. ONCLE DAN Merci pour le bijou. et...à très bientôt pour d'autres partages littéraires.

    SHARON La métaphore m'est un vêtement agréable dont j'use et j'abuse en toute saison...

    RépondreSupprimer
  25. VRAIMENT, je me suis laissé emporter par la VALSE des mots VIREVOLTANT au rythme des phrases. A un point tel que j'en ai perdu l'essence et le sens. VACHEMENT bien trouvé.
    Amicalement. dinosaure80.

    RépondreSupprimer
  26. HENRI Bravo, tu devrais te lancer, l'exercice est à la portée de tous les hommes de bonne volonté! Et merci comme toujours pour les compliments...

    RépondreSupprimer
  27. bravo Célestine et j'espère que ton monde est moins vorace que celui que tu décris.

    RépondreSupprimer
  28. BERTHOISE je ne travaille pas dans une entreprise privée, même si certains rêveraient de ça pour l'éducation nationale...hélas, nous ne produisons rien, et la compétitivité n'est pas notre fort! Quant au rendement, le mot me donne des gerçures...

    RépondreSupprimer
  29. Alleluia ça marche aujourd'hui !!! Du coup je ne sais plus ce que je voulais te dire !!! ;) Je rigooole ! Ton texte est très bien écrit et j'aime ton incertitude quant au nouvel avenir... Il n'y en a pas beaucoup qui savourent les incertitudes...mais quand c'est pour la bonne cause ... :)

    RépondreSupprimer
  30. ASPHODÈLE merci d'avoir persévéré ! Ton avis est toujours important pour moi, o grande prêtresse des plumes!

    RépondreSupprimer
  31. Virtuosité , voilà comment on pourrait appeler ton vagabondage verbal
    quelques vérités dans un gant de velours savamment distillées
    voilà un texte valeureux et apprécié
    attention je vais devenir fan !!!

    RépondreSupprimer

  32. Bravo Célestine, tu t'es laissée aller à la rêverie, tout comme moi, au départ, et tu as réussi à ne pas faire de cauchemar avec ce "vampire"!
    Tu es très forte... :-)

    RépondreSupprimer
  33. BETTINA Oui, je ne voulais pas trop tomber dans le syndrome Twilight, et il fallait donc le prendre à contre pied.Merci pour le compliment.

    EVELYNE Mais c'est mon plus cher désir que tu deviennes fan, comme je le suis de ta peinture ma belle!

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.