dimanche 26 août 2012

Dernier jour de vacances...

Je vis une fin de vacances très littéraire.
Je profite des derniers jours pour égayer mon esprit dans la lecture d'un roman de Colette.(Duo, 1927)
Je me laisse envahir par sa langue chaude et enclose de capiteux parfums. Ouvrir un livre de Colette, c'est comme entrouvrir un flacon précieux, et se sentir vaciller d'un frisson délicieux.
Je ressens la langueur de ces journées d'été qui s'étirent à l'infini. Sans doute cette langueur est-elle due à un trop plein de chaleur, de moiteur d'une saison qui fait encore semblant quelque temps de battre son plein, mais qui n'y croit plus vraiment. Comme si les orages promis tournaient au-dessus des margelles assoiffées sans vouloir lâcher leur bonde. Une respiration désordonnée de la Nature. Un hoquet qui ne vient pas.
J'ai passé mon été à regarder vivre mes chats, telle cette grande dame des mots, cette femme admirable qui troua le casque des conventions de sa plume étourdissante. Je vais comme elle,  le visage incliné négligemment appuyé sur ma main en forme de conque. Attentive au moindre souffle de la vie en moi, aux pulsations d'un coeur  aimant la fièvre et le miel, plus que jamais. Je ne regrette rien. Je suis toute entière tournée vers l'avenir. J'adore mon métier, comme vous le savez. Comme j'ai adoré le temps des vacances.
Les actualités me sont devenues lointaines comme ces sirènes déchirant à peine le silence tellement elles parviennent assourdies , comme dans ces masets de Provence où l'air vibre de mille bruits agréables dans la colline, et où l'on entend vaguement, au loin, les pompiers en se disant qu'on a peut-être rêvé.
Plus que jamais, je rassemble en moi la force nécessaire à une nouvelle année, me débarrassant, comme de vulgaires miasmes, de tout ce qui viendrait polluer mon espace intérieur. M'entourant de gens me ravissant l'âme, m'emplissant de mots d'une beauté farouche, refusant avec énergie de laisser entrer en moi les doutes, les mesquineries, les revanches, les colères, les compromissions, les contrariétés.
Acceptant et laissant couler comme une source tous les bonheurs qu'offre la vie à des yeux avides. Prenant la vie comme un roman. M'abandonnant à la rêverie plus que jamais.
Et je lisse mes ailes de papillon aux derniers rayons d'août, attendant d'aller me frotter sans crainte aux scintillants éclats d'une existence que j'adore et qui me le rend bien.

 à Mathilde

45 commentaires:

  1. Kif-kif : je reprends le taf demain... Ah, les vacances, faudrait juste les faire un chouia plus longues et ce serait parfait ! :~)

    RépondreSupprimer
  2. S'abandonner à la rêverie plus que jamais. Ne pas se décourager, chasser les fantômes. Dans le rêve ne prendre que le bon. Lisser avec sagesse ses ailes de papillons et s'échapper de temps en temps ainsi dans l'espace du rêve. Venir doucement hanter le rêve des amis.
    Vivre et ne pas oublier décrire toujours avec talent. Attendre la rencontre, la bonne nouvelle. Prendre le temps. Patienter.
    Bonne rentrée,

    RépondreSupprimer
  3. Sais-tu qu'il y a une plage, près de St Malo, Rozen, où a vécu Colette et qui a inspiré le blé en herbe?? C'est une petite plage loin de la route, on y vient par un chemin de sous bois au parfum de mûres...

    RépondreSupprimer
  4. Belle musique..on entend bien le bruit du Pic vert.... bonne journée. Bises de nous deux !

    RépondreSupprimer
  5. Quel plaisir de lire que tu t'es retrouvée pleinement et totalement ! Les vacances permettent ce temps de réflexion/méditation naturelle qui nous ressource tant le corps que l'âme. Bonne rentrée, Célestine !

    RépondreSupprimer
  6. Entendu hier : la durée idéale des vacances c'est (tenez vous bien) trois jours !
    Etude réalisée par un citoyen Britannique... Ils marchent à quoi les rosbifs ?

    RépondreSupprimer
  7. la dernière fois que je suis partie en vacances avec Hutte des Bois et bien ensuite quand ça se termine et bien c'est très difficile car les vacances c'était chouette !!! Bonne reprise Célestine et profite pendant cette semaine du calme dans les locaux avant l'arrivée des nains ! bisous !

    RépondreSupprimer
  8. Je te souhaite une belle reprise. Tout en douceur, en chaleur et surtout en ptits bonheurs.
    Biz de Lorraine.

    RépondreSupprimer
  9. Je mesure ma "chance" de n'avoir plus de "rentrée professionnelle".....

    Tu es reposée ?
    Tu donnes tellement le sentiment de n'avoir pas arrêté un instant durant tes vacances tels ces oiseaux sautants de branche en branche ...
    Mais où vas-tu chercher cette énergie ?
    :)

    RépondreSupprimer
  10. Bonne rentrée Célestine, et garde ton enthousiasme et la foi en ton métier, malgré les petits problèmes à régler au quotidien.

    Donc, si je comprends bien, il n'y a plus de secret entre nous ;-)
    L'amitié y'a qu'ça d'vrai !...à travers et au-delà de l'écran.

    Bonne journée ! Bises

    RépondreSupprimer
  11. Oh délicieuse amie, tu es optimiste sans être idiote, tu sais ramasser les morceaux quand tu es tombée, essuyer tes joues sales et voir que le soleil brille et que "c'est pas si grave"...

    Reste bien ainsi!

    http://www.auxerretv.com/content/index.php?post/2012/03/15/Bourguignonne-et-amoureuse%3A-Colette

    RépondreSupprimer
  12. EDMEE Promis, je reste telle qu'en moi-même...

    CATHY tu as reçu mon mail...ce que c'est tout de même que la synchronicité!Vous avez tellement de points communs, je vous confonds dans la même tendresse elle et toi.

    ALAINX Je mesure ma "chance" d'avoir encore des rentrées professionnelles devant moi...
    Je suis reposée, sereine, contemplative et comme toujours passionnée.
    Où? Mais directement à la source,au coeur des étoiles...
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  13. LES PETITS BONHEURS belle rentrée à toi aussi...

    HUTTE ET PSV je vais profiter. c'est vrai que cette semaine de reprise en douceur c'est un "sas" indispensable. Passer directement du calme vacanciers à la fourmilière de mes 283 trolls...ce serait un peu chaud!

    RépondreSupprimer
  14. ANDIAMO On se le demande, mon bon monsieur.. maintenant, si c'est trois jours tous les quinze jours, pourquoi pas...

    MYOSOTIS Je me suis remplie de belles choses. je suis prête à partager, à transmettre.

    PATRIARCH apaisante, n'est-ce pas? Et l'orage, pas trop violent? Ta box a résisté?

    RépondreSupprimer
  15. BRIZOU Je vais justement relire le blé en herbe, je me le disais il y a deux jours. J'ai déjà fini Duo.
    Pour la plage, j'irai sûrement un jour. j'aime les lieux hantés par les héros littéraires. j'ai visité récemment la maison de Balzac. Très émouvant...

    ANONYME J'aime quand les matins brumeux sont dissipés par de petits rayons de soleil rassurants: ils laissent augurer de belles journées d'automne, propices à la promenade rêveuse...C'est toute la magie de la rentrée des classes.Le boulot, oui, mais pas que.

    RépondreSupprimer
  16. TANT BOURRIN Ca veut dire que tu es revenu vivant, tu t'es pas fait manger par les Caïmans. Bon courage alors pour demain. Je penserai à toi...

    RépondreSupprimer
  17. à te lire, on te sent ressourcée à l'essentiel, prête à te "donner" à ta vocation
    Bonne rentrée chère Célestine... ton entourage a de la chance...

    RépondreSupprimer
  18. Très mauvais souvenir de Colette lue trop tôt, le blé en herbe , pile poil au mauvais moment!
    Un de ces livres qui suscité chez moi les plus vives réactions comme Mme Bovary ou Belle du Seigneur dans un tout autre registre ceci dit.
    Belle rentrée Celestine, on y est tout presque.

    RépondreSupprimer
  19. Eh oui,HELENE parfois, les professeurs cassent la magie de la lecture en proposant trop tôt des livres qui auraient ébloui leurs lecteurs dix ans plus tard... Je n'ai pas lu le blé en herbe et je m'en félicite.
    Bonne rentrée à toi aussi.

    COUMARINE merci pour tes mots toujours très positifs. C'est gentil et agréable à l'oreille.
    Je pense à toi.
    Célestine.



    RépondreSupprimer
  20. Ah Colette... que j'aime son écriture chaude et sensuelle (tu as peut-être vu sur mon blog que je suis allée jusqu'à organiser un "challenge Colette", c'est dire !). Je ne l'ai pas lue cet été, mais il n'est pas encore terminé ;-)
    Sinon, j'envie ta zen-attitude : j'en suis bien loin... mais j'assume (avec l'âge sans doute...). Ben oui, je continue à m'emporter devant les infos, à trépigner devant la lâcheté de certains comportements, tout en sachant que cela ne sert pas à grand chose. Elle est comme ça la Margotte. En revanche, comme toi, me voilà fort ravie de retrouver bientôt ces chers petits :-)

    RépondreSupprimer
  21. PS : Colette possédait une maison à RozVen. Si tu veux t'y promener, tu peux aller voir ici, j'ai pris des photos :
    http://bruitdespages.blogspot.fr/2011/03/un-dimanche-avec-colette.html

    RépondreSupprimer
  22. Quel beau texte ! J'en suis béat d'admiration. Moi aussi, j'aime les livres de Colette. J'en ai lu (relu) quelques uns il n'y a pas longtemps.
    Amicalement. dinosaure80.

    RépondreSupprimer
  23. Bonne rentrée Célestine. Encore une semaine de vacances de mon côté... Gros bisous de Belgique et à bientôt!

    RépondreSupprimer
  24. HENRI oh, merci! après avoir lu Colette, on a l'impression que les mots glissent tous seuls de la plume...

    MARGOTTE Merci pour les photos et pour ce long commentaire. Tu as raison, ça ne sert pas à grand chose de s'énerver ...Mais ce ne doit pas être facile de changer pour toi.
    Bonne rentrée avec les schtroumpfs... tu as quelle classe?

    RépondreSupprimer
  25. Comme tu parles bien de cette Colette que j' aime tant.
    Comme tu parles bien de l' amour que tu portes à ton métier.
    Ils ont de la chance,ceux à qui tu enseignes.
    Si!Si!

    RépondreSupprimer
  26. PIERROT BÂTON Un amour incommensurable et inversement proportionnel...

    PETIT BELGE profite bien de cette dernière semaine, comme j'ai profité de la mienne...je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  27. Qu'il est beau ce billet, comme il m'inspire. Je vais le garder au chaud et le relire de temps à autre !

    RépondreSupprimer
  28. MISS ZEN Ça c'est vraiment un très beau compliment! il me fait chaud au coeur!

    RépondreSupprimer
  29. CO
    merci copine! j'espère que tes soucis se sont un peu estompés avec le temps...Bisous

    RépondreSupprimer
  30. Que de monde autour de toi pour te souhaiter une bonne rentrée
    Toi , tu saisis le bon là où il est
    En vacances , tu te ressources , et quelques jours avant la reprise , tu mesures l'énergie accumulée , et oui , faut mettre de côté les rivalités , mesquineries
    Tu vois , je sais qu'il y a des sacrées carambouilles qui m'attendent aussi , mais je laisse glisser , convaincue que parfois les choses sont vaines
    Sérénité ,lucidité , transmettre est une chance , faut pas oublier de le redire
    Merci pour ton optimisme Célestine
    bises nocturnes
    ,

    RépondreSupprimer
  31. JEANNE voilà, c'est comme ça que j'aime transmettre mes valeurs...avec le sourire, entourée d'amis qui ne se prennent pas la tête, et qui savent voir le bon partout où il se trouve.
    Bises noctambules (dur dur de reprendre le rythme...)

    RépondreSupprimer
  32. Profite bien des derniers jours avant la rentrée...
    Savoure chaque instant comme tu sais si bien le faire !!

    Bisous ✰✯✮ Laure ✮✯✰
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  33. Un texte doux et mesuré, plein de la sagesse nécessaire dans la vie d'une femme passionnée consacrant sa vie à l'éducation.
    Bonne rentrée, chère Célestine
    PS : tu sais quoi ?... mon cartable est prêt ...

    RépondreSupprimer
  34. Un retour aux sources après la pause ...
    Un détachement lucide, mais que deviendra-t-il quand il se frottera aux dures réalités ?
    Tes mots sonnent comme une incantation, paroles magiques d'un acte surnaturel(?): être heureuse quoiqu'il en soit !

    RépondreSupprimer
  35. Il faut vraiment que je me mette à la lire, cette grande dame !
    (PS : as-tu reçu tous mes mails, je n'ai pas de réponse ! Serais-tu/je passée dans mes/tes spams ?)

    RépondreSupprimer
  36. EPISTYLE aucun mail,mais j'ai retrouvé ton adresse.Ma boîte est devenue la proie des spams (voilà ce que c'est de mettre son adresse sur son blog!)Je t'avais oubliée mais je pense à toi, promis.Bisous et bonne rentrée à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  37. ANTIBLUES heureuse, oui, libre et surtout imparfaite! je ne peux pas plaire à tout le monde, et c'est tant mieux, autrement ce serait louche!. ;) mais venant de toi, ton comm me fiche le blues, antiblues!

    ZENONDELLE j'aimerais trop savoir ce qu'il y a dans ton cartable... ;)
    Bonne rentrée madame la professeur!

    RépondreSupprimer
  38. ...Il me faudrait plus de temps...mais dès que je le peux, je me baladerai dans cet endroit qui me semble fort intéressant.

    RépondreSupprimer
  39. Bienvenue, RAY, je vais aller voir chez toi...

    RépondreSupprimer
  40. Moi aussi j'aime bien Colette.
    Je termine les vacances comme je l'ai commencé avec un suédois. Été suédois 2012 = été suédois. :)

    RépondreSupprimer
  41. BERTHOISE/ c'était quoi comme livre?

    RépondreSupprimer
  42. http://jardinscolette.jimdo.com/
    ...tu connais?
    Bises et bonne rentrée Célestine!

    RépondreSupprimer
  43. Non je ne connaissais pas...ça a l'air bien!

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.