vendredi 30 août 2013

Ado...rables?



 Et voilà, chère Asphodèle  , tu nous as régalés avec les Plumes de l'Eté, et maintenant, il est temps de raccrocher le porte-plume...Je garderai un souvenir inoubliable de ces rendez-vous hebdomadaires...

ados.jpg
photo du net




Gens, survivre, univers, découverte, terre, partage, bonheur, macrocéphale, cultures, tour, astral, grandeur, mer, extraterrestre, envahisseur, animal, mappemonde,  journal, pluriel, couleur, parallèle, fin, guerre, nymphe, néant, négliger.
***

Cet été, par un temps de chaude langueur où je lézardais mollement au bord de la mer, avec cet entrain de bulot macrocéphale et anémique que confère l'oisiveté prolongée en position parallèle au sol, toute velléité de bouger anéantie sous une couche d'écran total indice soixante-cinq, j'ai longtemps regardé s'ébattre quelques jeunes gens aux couleurs assorties, purs produits de nos cultures cosmopolites, tapant chacun à son tour dans un ballon mou avec des grâces animales, poussant des hurlements d'envahisseurs extraterrestres qui se livreraient une guerre astrale et sans merci pour survivre dans un univers hostile avant d' être aspirés dans le néant sidéral, alors qu'ils étaient tout simplement en train de faire une partie de beach-volley, je vous le rappelle...

Et là, mue à la fois par une noire pulsion métaphysique et une association d'idées saugrenue, et agacée par leurs cris de sauvages réduisant à néant mes espoirs de sieste, je me suis prise à rêver d'un monde sans ados! Ah, quelle tristesse sans nom ce serait, de rayer de la surface de la terre ces êtres délicieux pratiquant avec un bonheur sans partage le borborygme matinal et la monosyllabe intempestive, la moue  expressive et le haussement d'épaules exaspéré, tout en déversant dans leur journal intime une haine logorrhéique des adultes, tous devenus des vieux cons sous leur plume intransigeante, écriture script et  points sur les i n'allant pas sans rappeler les comédons séborrhéiques dont ils sont affligés, certes moins qu'avant, grâce aux progrès certains de la cosmétique.

Comment concevoir de supprimer de la mappemonde ces êtres étranges  dont  la voix qui mue évoque toujours, chez les spécimens de type mâle, dans les aigus, le doux timbre indicible du  frein humide qui crisse et, dans les basses, le grognement délicat  du gnou en rut...
Comment ne pas déplorer la fin de la mèche  revenant gracilement sur l'œil (torve de préférence), du slip dépassant généreusement du jean débraillé, et de cette nouvelle prothèse prolongeant le bras de l'ado et lui servant à communiquer au moyen de Signes Méchamment Secrets? 

Comment se passer de cette douce nonchalance négligée et indolente des garçons, alliant le charme et l'élégance aérienne d'un éléphant égaré dans le rayon vaisselle d'Ikea et de celle, plus affectée, des Lolitas partant à la découverte fébrile de leur séduction, cuisses de nymphes, mini-shorts et bustiers ravageurs, petits seins qui piquent et qui mordent, œillades encharbonnées par trois tonnes de mascara chouré à la supérette du coin, mines alanguies et  textos sibyllins où l'on se console au féminin pluriel d'avoir peur du masculin singulier.
"-T'es trop belle!
-Nan, chuis moche, Kevin m'a même pas regardée!
-Nan, sérieux t'es trop la classe, c'est lui qui est trop moche!"

Eh, les gens, sérieusement, vous voyez d'ici l'immense perte que ce serait pour  la grandeur de l'Humanité et de Facebook réunis? Non mais allo, quoi...
Un monde sans ados ? Tout simplement inimaginable.













90 commentaires:

  1. Quoi, tu penses qu'il faudrait renforcer d'urgence leur tendance à l'autodestruction ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que vas-tu penser, l'idée ne m'a effleurée que l'espace d'un instant, pour écrire un billet rigolo.
      En revanche, il faudrait renforcer d'urgence leur auto dérision, car certains ont tendance a se prendre un peu au sérieux!

      Supprimer
  2. Je n'ai pas eu la chance de voir grandir ce genre de spécimens à la maison, mais sous ta plume le spectacle donnerait presque envie. Pas tous les jours, quand même :)

    Les miens se sont contenté de manifestations fort modestes. J'ai peut-être loupé quelque chose...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était bien évidemment une caricature, des traits forcés à mort, et personne ne reconnaîtra ses zados dans ce portrait outré! Mais il faut bien rigoler un peu...

      Supprimer
  3. Je trouve que les ados que tu décris (fort bien d'ailleurs (heu, pour le bulot macrocéphale, c'est encore mieux et j'ai bien visionné la chose, elle est même en perception rétinienne rémanente (c'est dire si la description est parlante))) sont encore bien pâlichons.... J'ai vu plus "coloré".

    Un monde sans ados...... non, bien sûr!... Mais si c'est le prix à payer pour se débarrasser de faceuboqueu, faut voir.
    Baci


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, j'avoue ma propension a ressembler a un bulot quand je suis affalée sur le sable au bord de la plage...mais que veux -tu je ne crache pas sur FaceBook, qui est un moyen de communication génial.
      Et encore une fois j'adore les zados, ma petite fantaisie n'était là que pour faire sourire.
      Molto baci

      Supprimer
  4. Et bien moi je regrette un peu le temps où j'étais comme ça. Ce qui me console c'est qu'un de mes maitres à penser l'a regretté avant moi :
    http://www.dailymotion.com/video/x471x2_la-chanson-de-jacky_music.
    Bizzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le grand Jacques avait le sens de la formule, c'est certain! Mais ne pas regretter le passé, voilà le secret du bonheur.

      Supprimer
    2. J'ai quelques regrets, pourtant, :cry:...MAIS AUCUN REMORD ! Vains dieux c'était bon !

      Supprimer
    3. Tout le contraire de l'aphorisme preféré de ma tante Marceline "mieux vaut avoir des remords que des regrets" mais en gros j'ai compris l'idée.

      Supprimer
    4. Je suis en osmose totale avec Marceline et cite volontiers ce vieil adage. Mais je maintiens: Si je ne regrette rien je suis sûr qu'en me déjantant encore plus, j'aurais pu faire encore mieux...Voire pire ;-)
      Bizzz

      Supprimer
    5. Je continue à me déjanter un max, alors, forte de ton expérience...

      Supprimer
  5. Bien croqués ces portraits d'ados plus vrais que nature ...
    Mais ce que je retiens, c'est que tu connais le grognement délicat du gnou en rut... Tu as voyagé toi, ça se voit de suite !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sur que j'ai voyagé, n'oublie pas qu'avec un petit vélo dans la tête, on en fait des kilomètres! On pourrait aller jusque dans la lune....
      Ah entendre le cri du gnou en rut le soir au fond de la savane...

      Supprimer
  6. Coucou Célestine

    Il faut bien une "contradicteuse" alors je m'y colle !
    Ils ne sont pas tous comme ça, même si ton portrait est parfait et identique à celles et ceux que je vois dans les bus et dans les rues !
    Moi, je les aime bien BCBG... Ca n'existe plus ? Mais que si ! J'aime me trouver par hasard à la sortie d'une école privée religieuse, par exemple. La classe, tout simplement, et ils sont aussi heureux que les autres qui ont le bénard à ras la raie du c. ou la mini jupe ultra mini...
    Il faut dire que mes deux adorables ados (filles), qui ont un certain âge aujourd'hui, m'ont toujours épargnée la vue des jeans lacérés et des baskets éculés !
    En plus, je suis bien certaine que les tiens n'ont jamais ressemblé à ce que tu décris !

    Bon we
    Bonne rentrée
    Gros bisous d'O.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ma Soene, je te reconnais bien là! Toujours a pourfendre les idées reçues et à te battre pour de nobles causes...mais bien évidemment qu'ils ne sont pas tous comme ça,ce n'était qu'un exercice de style visant a faire rire et à placer les mots du jour!
      Un catalogue de tous les travers que l'on peut rencontrer ça et là chez certains. Il est quand même rare de trouver tous les traits réunis chez la même personne
      Tu sais bien que d'une manière générale, j'ai horreur des généralités.et le sans gêne des gens sur la plage est une maladie qui touche toutes les tranches d'âge de la population...
      Et entre un ado intelligent et un vieux con, le choix est vite fait.
      Quant aux miens, sans être BCBG, je leur ai quand même transmis quelques valeurs de bon goût et de politesse qui les a beaucoup écartés de cette méchante caricature!
      Bises et bon vouikinde. :-)))

      Supprimer
    2. Ah ma Yonnaise : je connais certain()s ados qui sortent de "l' immaculée Conception" et qui ont beaucoup de choses en commun avec ceux du lycée Ambroise Paré .................

      Supprimer
  7. Cool, Cel. Chuis trop O.K. é pui j'été moi oci un ado ya à peine qq semaines,eu qq moi,eu jsais pu.
    Je te souhaite, chère Célestine, la meilleure des rentrées. Amitiés picardes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ouè, tro cool toi on voi ke tu a fé texto première langue!
      Merci, je vais me coller a la lourde tâche d'instruire les futurs ados pour leur éviter de devenir des huîtres microcephales, et y'a du taf !

      Supprimer
  8. Moi non plus, je n'ai pas tellement d'ados de ce modèle dans mon entourage ... professionnel. Cependant, la privation du téléphone portable reste une des pires punitions qui soient pour eux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes. J'ai forcé le trait. Mais pour le téléphone, je confirme: c'est tout comme s'il était greffé à leur main. Même au petit coin ils l'emmènent...mais encore une fois, les généralités, c'est juste bon pour amuser les foules. Après, il y a toutes les merveilleuses exceptions...

      Supprimer
  9. Les ados ? Je ne connais pas - l'adolescence chez le félin est un peu particulière. Dixit une amie de Sharon, l'adolescence chez l'enfant commence dès l'âge de trois ans...Je trouve que c'est un peu exagéré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là je suis bien d'accord! On assiste à ce phénomène partout: on veut toujours aller trop vite. On se demande bien pourquoi! Les articles de rentrée des classes étaient en rayon le 15 juin, et les parents des enfants de huit ans parlent de crise d'ado et leur achètent des portables...

      Supprimer
  10. Caricature,pas très loin de la vérité. En tout cas j'ai eu peur quand t'es arrivée au slip, je me suis dit que le beach volley te donnait chaud. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La marque de slips préférée des ados, c'est quand même " free gun" ce qui signifie à quelque chose près " feu à volonté" ...

      Supprimer
  11. Tellement bien écrit et tellement réaliste ^^

    Il y a un passage qui m'a fait hurler de rire:

    "Comment concevoir de supprimer de la mappemonde ces êtres étranges dont la voix qui mue évoque toujours, chez les spécimens de type mâle, dans les aigus, le doux timbre indicible du frein humide qui crisse et, dans les basses, le grognement délicat du gnou en rut..."

    J'ai eu aussitôt en mémoire le son de la voix de mon frère à l'adolescence, et c'était EXACTEMENT ça ^^

    Merci pour cette déclaration comique à l'adolescent ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comique, mais néanmoins une déclaration d'amour....je les aime, moi, ces êtres en devenir, mi enfants mi adultes, tellement attendrissants souvent...
      Pour la voix au moins, je parle d'expérience. Trois frères, deux fils et de nombreux cousins...

      Supprimer
    2. Je n'avais pas osé présupposé que c'était une déclaration d'amour pourtant je m'étais ben fait la réflexion que "qui aime bien châtie bien" :-)

      Supprimer
    3. Mefions nous quand même de cette phrase qui mène parfois à des excès...;-)))

      Supprimer
  12. Hi ! Bien vu ! Tu as l'oeil acéré et la plume perspicace pour nous parler de ces specimen dont nous ne voudrions surtout pas nous passer malgré quelques outrances (voire des outrages)... J'en connais qui deviennent des Tanguy, l'ado est aussi un être qui aime s'attarder parfois !!!
    Tiens je note quand même que Soène n'a pas râlé concernant la longueur de ton texte alors qu'elle a refusé de lire le mien, mais je lui réserve un chien de ma chienne !!! Ha ha !!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vue de nez, effectivement, il me semble que mon texte n'est pas plus court que le tien....mais sans doute, le rire est-il plus facile à lire le matin que la poésie...
      Pour ce qui est des Tanguy, je les trouve beaucoup moins attendrissants que les ados...et je plains les gens qui en supportent un au quotidien.

      Supprimer
  13. :oDDD
    Ch'uis mort de rire (binhoui, ch'ais pas encore l'écrire en SMS puisque je suis toujours un enfant) !
    Je me suis demandé quelques instants si tu n'avais pas sous-traité la composition de ce texte auprès d'Achille Talon (dont je ne serais que modérément surpris qu'il fasse partie de tes références littéraires), ayant cru reconnaître son style logorrhéique si particulier.
    Je n'ai pas trop connu les modèles que tu décris, peut-être parce que les miens étaient pas mal engagés dans le sport, mais il y a peut-être des effets retard. Je me demande parfois si l'aînée (de trente-deux ans quand même, et qui au demeurant m'adore) ne serait pas en train de tordre le cou à son Oedipe en ce moment...

    En tous cas, je sais désormais que je devrai m'appliquer à ne jamais te découvrir sur une plage car je craindrais trop d'être déçu : je suis totalement hermétique à l'érotisme du bulot en cuisson (quand bien même dans cuisson on trouve...).

    Bon, t'as vu la météo pour mardi ? Anticyclonique à souhait, 1024 hPa, grand beau, vent du nord faible à nul, mer belle : les conditions d'appareillage ne peuvent être plus favorables !
    Ellestpasbellelavie ?

    ;o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la plage, tu ne sais pas ce que tu perds...tu t'attaches trop aux métaphores littéraires.
      D'une manière générale, je constate que beaucoup de mes lecteurs prennent ( ou font semblant de prendre)mes descriptions au sérieux...mais je sais bien que tout le monde rigole
      Achille Talon, bien évidemment j'adore!

      Merci pour ton soutien moral et logistique.Je suis prête à appareiller...
      ;-))))

      Supprimer
    2. Binhoui, pour la plage je m'disais bien, enfin tu vois, quoi...
      Bon, ch'uis rassuré.
      Si je comprends bien le fond de ta pensée et si j'essaye de lire entre les ligne (où l'on sait que chacun trouve ce qu'il veut), tu m'invites à venir te tenir compagnie à la plage pour te tartiner suavement d'écran indice soixante-cinq.
      C'est où et quand la prochaine escale ?
      Non, me dis pas... Si, c'est vrai ? Aux îles caïmans ? Rôaaah !

      ;oDDD

      Supprimer
    3. C'est à dire que tout cela me semble bien confus...tu te rappelles que je ne vais plus avoir trop le loisir de lézarder sur une plage ces jours-ci!et la destination de mon bateau n'a pas trop prévu les îles Caïman...
      mais dans l'idée, oui c'était un peu ça: garder une place au rêve...

      Supprimer
    4. Ah bon ? Alors pour l'indice soixante-cinq, faut qu'j'attende l'été prochain ?
      C'est bôôcoup loin, ça !...
      Bonbin j'vais garder une belle place au rêve alors, bien au chaud dans ma 'tite tête de piaf...

      ;o))

      Supprimer
    5. Mais non, dans le Midi, la plage commence en février...

      Supprimer
  14. Indice "65" pour l'écran total ? 4 de mieux et on avait la totale !!!

    Quant aux "adoléchiants" Nous boutons beaucoup de leur maturité ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 65 + 4 ? Je ne vois vraiment pas ce que tu veux dire... :-)

      Adolechiants ? Certes, mais terriblement attachiants !

      Supprimer
  15. C'est la fête des ados ici \o/
    Je ne me sens pas concernée... hahaha J'ai beaucoup rigolé en tout cas, ça m'a rappelé des souvenirs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était le but! Contente de t'avoir fait sourire avec mon petit panégyrique des adoléchiants comme dit Andiamo.

      Supprimer
  16. ...L'adonaissant grandit adoré entre la pub verte et le jeu adulte, riposte au "je" tant et tant goûtu de ses limites et de sa curiosité riches en boutades adroites jetées, rattrapées, ici ou là, hula hoop... ! .. Ah l'être étrange croqué en mod'elle ou lui, sur la page en souvenir, en pas sage obligé, contrarié, revendique... hante et ronge le trouble ... cherche l'après... , avide d'indépendance et de liberté...
    Au revoir Célestine... bonne reprise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Den , pour tes jeux de mots toujours originaux et jouant avec les sonorités.Merci pour la reprise. Je l'espère sereine.

      Supprimer
  17. Ah, quel bon moment de lecture! Les descriptions étaient hilarantes de réalisme - et le passage sur la voix qui mue, à pleurer de rire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voila un commentaire qui ne cache pas sa joie! merci beaucoup et bienvenue sur mon totem.

      Supprimer
  18. Excellent et quel humour ! Ah non ? Ce n'est pas de l'humour et c'est vraiment la réalité ? Un texte très imagé dans lequel tu as taillé un costard à ces ados avec brio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si bien sûr, c'était de l'humour, et je suis heureuse qu'il t'ait plu.

      Supprimer
  19. Délicieux, merci, j'aime cette tendresse et cet humour ravageur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un nouveau! Bienvenue sur mon totem, cher(e) ami(e)!

      Supprimer
  20. Faut des ados !!
    comme ça ils peuvent plus tard devenir "instit" ! Après une bonne formation....
    C'est ce que nous montre Sophia Aram dans son spectacle : "Du plomb dans la tête"
    (je sais pas si tu connais - pour une enseignante c'est à ne pas manquer...)

    Te propose cet extrait "spécial rentrée" ....

    http://www.youtube.com/watch?v=Z9gVSSk41aI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent sketch! Le phrasé et les expressions de l'ado attardée...et que des vérités concernant la " formation" si on peut encore appeler ça comme ça...plutôt la déformation de l'IUFM...
      Merci pour cette découverte cher Alain. Elle est très drôle.

      Supprimer
    2. Les sketch de ce spectacle forment un tout, je veux dire une histoire développée...
      Une instite se suicide sur son lieu de travail en se tirant une balle dans la bouche à la fin de la classe....
      Bon ! dit comme ça ... ça le fait pas...
      Mais c'est drôle, caustique, intelligent, profond, politique et tout et tout...
      On voit défiler "la psy canadienne" (géniale), les parents des gosses, la chef des parents d'élèves, le gardien arabe qui a découvert le corps, qq grands élèves etc..... et la suicidée qui parle depuis le paradis des instits....
      L'intégralité te plairait.... Quand tu auras un peu de temps !
      Bonne Rentrée !

      Supprimer
    3. Au vu de cet extrait, je suis sûre que je vais aimer. Cette fille a un talent fou!
      J'ai regardé ton lien avec une amie, nous étions mortes de rire.

      Supprimer
  21. On s'y croirait ! J'ai des spécimens sous la main... Ca me parle !

    marlaguette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu caricaturaux mais je suis sûre qu'ils sont ado...rables !

      Supprimer
  22. LOL MDR c1 biyé ki déchir ! PTDR ! j kif :~)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ptin il é pa relou ton com LOL té tro toi!

      Supprimer
  23. chataigneraie58samedi, 31 août, 2013

    texte tres chouette! d'un realisme a filer la chair de poule!ils deviennent tous et toutes comme ça!? mais peu importe! ça reste "nos bébés"! moi ce qui me desarme le plus c'est le manque de reflexions...et quand ils percutent..c'est a coté de la plaque! mais un monde sans ado, sans enfants...impossible a imaginer!
    et puis n'oublions pas ce que nous avons ete...a leur age et accordons leurs quelques circonstances attenuantes...mais moins trop!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meuh non , ils ne sont pas tous comme ça! Il y en a qui n'ont que quelques uns de ces traits de caractères. Mon portrait est un prototype...

      Supprimer
  24. J' ai reconnu certains traits de mes 3 Dobermann........Heureusement, ils n' ont pas vécu leur adolescence à l' époque des pantalons qui tombent !
    Quant à l' addiction portabilesque, je connais certain(e)s adultes qui en sont atteint(e)s ...
    Un monde sans ados : quel ennui ! Et comme a dit un mien copain en revenant du bain ce midi :
    "Pfffttt ...y'a plus d' nymphettes sur la plage, sont toutes parties !!!"
    Il est long, ton texte, mais il est ben plaisant, petite Célestine.
    Bon courage pour la semaine à venir (et les autres...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merci ma pierrot , comme quoi la valeur d'un texte n'a pas de rapport avec le nombre de lignes...sinon ça se saurait depuis le temps!
      Les doberman, c'est imagé: ça me rappelle le sketch de Coluche: " c'est que ça bouffe un doberman!"
      Et c'est vrai que j'aurais pu parler dans mon texte de cet incroyable engloutissement de nourriture qui caractérise certains ados, qui ont tout le temps "la dalle"...
      Allez, je m'arme de courage , c'est la rentrée!
      Bises

      Supprimer
  25. Que c'est beau cette parodie sur les ados et que c'est juste ! bien vu ! tu as observé longtemps , alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, observé, lu, vécu, comparé, expérimenté longtemps....une vie!
      Merci pour ton passage, janickmm! Je realise que tu n'es pas encore dans mon totem de visiteurs.Je réparerai au plus ivte cette erreur que je ne peux pas corriger avec ma tablette...

      Supprimer
  26. Ado....rable d'accord, mais Ado...sait ! c'est pour ça qu'il est toujours fatigué !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ado...sait, d'accord, mais que sait-il? Là est la question!

      Supprimer
  27. Je suis toujours fascinée de ce que tu fais des défis d'Asphodèle, t'es trop forte Célestine ! Et là, "se consoler au féminin pluriel d'avoir peur du masculin singulier", c'est du grand art ! Je suis bluffée :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chérie, tu es toujours dithyrambique dans tes commentaires et c'est ce qui me plait.
      Le plaisir d'écrire est vraiment merveilleux pour moi, car il se double du plaisir de lire les remarques des lecteurs, et cela, c'est irremplaçable.

      ^_^

      Supprimer
  28. Certains jours , ils me fatiguent , souvent ils me font marrer
    enfin , ceux avec qui je vis
    Sur les plages , ils sont les rois du monde , mais un plage sans ados , ce serait grave !

    ce qui m'agace le plus chez les ados , c'est leur addiction aux téléphone portable , non mais c'est dingue ,ils les ont toujours tout prêts d'eux , pour faire quoi , rien , envoyer des sms ? poster des âneries sur FB , prendre leur copine en photo , non mais , franchement , ça me viendrait pas à l'idée ce genre de trucs mais bon , je suis grande moi ! :)

    belle réussite Célestine encore une fois avec les Plumes d'Aspho
    Tiens , j'ai écrit un billet sur les ados cet été , faut que je publie ça un de ces jours ...
    Bon dimanche de septembre tout doux ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est incroyable! Ils s'envoient des photos et des SMS? Je parie qu'ils tchattent pendant des heures pour parler de tout et de rien...et surtout de leurs petits secrets... nous verrais faire ça? Impensable!
      J'ai hâte de lire ton billet!
      Gros bisous ma Jeanne. J'ai passe mon doux dimanche de septembre à ranger ma classe...

      Supprimer
  29. Bonjour ! et j'adore ! ce ne sont pas mes fils mais je retrouve certains de sa bande dans ton signalement...
    Super texte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me faudra donc écrire un nouveau billet pour décrire les ados des blogueurs!
      Merci, Syl, pour tes mots si gentils.

      Supprimer

  30. Contre Traité de Célestinophobie aiguë

    Quand les bornes sont dépassées, il n'y a plus de limite. Trop bien écrit, ce billet. Trop mdr. Trop lol. Célestine a trop de talent. Vraiment trop.Du coup, on s'écoute ça en boucle, ça remet les pendules à l'heur http://www.youtube.com/watch?v=2Oy6rogjdn0


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais, j'abuse, j'attige
      Et je suis un vrai prodige
      C'est agaçant, un tel incommensurable talent! C'est simple, je ne serais pas moi, je serais jalouse de moi!
      Mais de là à me faire traiter d'emmerderesse...
      Enfin, je vous pardonne au nom de l'ami Georges, notre ami commun,
      Lui qui savait faire rimer callipyge avec prestige...

      Supprimer
    2. Ce n'est pas spécialement cette chanson de Georges qui me vient à l'esprit en évoquant Célestine, mais ça valait le coup de voir cet enregistrement pour son magnifique fou-rire. Je me plais à penser que c'est en imaginant que cette chanson puisse t'être associée qu'il fut si irrépressible.
      Je te verrais plutôt brave Margot avec tes presque 300 petits chats et une autre façon de les allaiter...
      Baci

      Supprimer
    3. Margot, Jeanne ou Pénélope, les héroïnes de Brassens ont toutes quelque chose de moi....

      Supprimer
  31. Et oui trop forte cette Célestine...et mes zados à moi, ils me manquent... heureusement que même adultes, ils restent nos enfants chéris, et sont tous aussi ados...rables... bisous de Prudence et bonne rentrée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je signe chaque mot et chaque virgule ma Prudence ^^

      Supprimer
  32. Et, dans la douce angoisse qui précède la rentrée, quelques ados de demain s'apprêtent à rejoindre leur école. Et leur maîtresse.
    -Tu sais. Je crois que j'en aurai deux cette année. Ma maîtresse c'est la directrice....alors une autre vient l'aider.
    -Et tu sais comment elle est?
    -Je crois qu'elle est plutôt cool. Qu'il faut travailler mais qu'on fait aussi plein de choses marrantes. Elle parle aux étoiles. Elle joue de la guitare. Et puis souvent elle regarde les élèves avec un drôle d'air, comme si elle les voyait déjà plus grands. Les grands disent que c'est un peu comme si elle était amoureuse de la classe.
    -Mais qui t'a dit tout ça ?
    -Un de ses anciens élèves. Un ado. Tu vois le grand là-bas qui rentre au collège. Celui avec un appareil et des cheveux dans tous les sens. Tiens celui qui vient de se cogner à l'arbre parce qu'il rêvait. Il était tellement ailleurs qu'on avait l'impression qu'il venait d'arriver et jusqu'à la fin de l’année tout le monde l'appelait " le petit nouveau". Un garçon bizarre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a toujours l'air bizarre quand on a les yeux flous et enrubannés de rêves.Mais cette maîtresse-là, ce sont ces élèves-là qu'elle aime le plus. Les poètes. Ceux qui disent oui avec le coeur. Peut-être parce qu'elle n'a pas besoin d'expliquer deux fois les leçons essentielles. Celles qui parlent de la vie, de la musique et des étoiles.

      Supprimer
  33. Sans mes ados de 16 et 19 ans je ne serais pas la ma ml an la plus heureuse du monde mais par moments, le quotidien est si pesant ... Quelle génération ... Je vais leur faire lire ton billet, il est trop trop bien ...
    Merci Célestine et gros bisous
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh petite Marie, tu m'avais caché ça!moi qui t'imaginais toute jeunette! de grands ados...mais c'est la plus belle chose au monde, ces p'tits machins-là! ils nous énervent parfois, mais quand ils s'en vont, on pleure sa race.

      Supprimer
    2. Le 27 septembre j'aurai 43 ans et oui Célestine où dont nos 20 ans :-)
      Bisous et merci de m'avoir rajeunie ... C'est rigolo
      marie

      Supprimer
  34. Votre description des ados est juste. Je n'y pas de caricature. On dirait qu'ils sont les mêmes partout!

    Grand-Langue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, ce sont les êtres humains dans leur ensemble qui sont les mêmes partout! Ne croyez-vous pas cher ami?

      Supprimer
  35. Réponses
    1. J'ai deux ailes au... ?
      lol et ptdr.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. Elle n'est pas de moi!
    En parlant d'ado, tu m'avais bien proposé de m'envoyer ta lettre de bigbrother concernant le téléchargement illégal? Parce qu'à la maison, j'ai quand même un beau spécimen qui connaît le monde mieux que sa daronne (qui a pourtant quelques années de vol) et qui se montre un peu récalcitrant sur le sujet. Un scan ferait farpaitement l'affaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MissA, je t'ai envoyé ça par retour du courrier (si tu n'as rien reçu, va faire un tour dans tes indésirables)
      Tu as bien fait de me le redemander, j'avais oublié...
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. 'rcccciiii! Bien reçu! J'ai du lourd dans l'argumentaire grâce à toi!

      Supprimer
    3. tant mieux !!! c'est cool
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.