vendredi 16 mai 2014

Géométrie




Quand on en aura assez d’être trop ronds dans un monde carré, de devoir toujours arrondir les angles et de suivre une ligne droite
Quand on en aura marre des cerveaux obtus des regards de côté des cris aigus et du carré de l’hypoténuse et de la somme de tous les autres côtés
On prendra la médiane
On prendra la tangente la diagonale du fou
On fera bouger les lignes surtout celle de l’horizon
On  ira s’asseoir sur le sable brûlant là où personne, jamais plus,  ne pourra nous retrouver.
Les rayons obliques du soleil couchant caresseront mes courbes sinusoïdales
Je contemplerai ta géométrie en volume j’aimerai ton losange de Michaélis sous le ciel convexe du triangle des Bermudes
Tu sais j’ai le compas dans l’œil et je t’ai dans la peau
La circonférence de la terre
Diamètre fois pi
Sera juste assez grande pour contenir notre amour

Pour le défi du samedi

Bleeker Street by Simon & Garfunkel on Grooveshark

106 commentaires:

  1. et on comprendra du cul comme les cigales !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Private joke! tu m'as fait trop rire PSV; même si personne ne comprend rien!

      Supprimer
    2. C'est parce que les cigales ont la tête (et les oreilles) dans le cul?
      ok, je sors....

      Supprimer
    3. Pour expliquer un peu le "private joke" c'est juste une expression que mon oncle Max employait souvent pour désigner quelqu'un qui ne comprend pas grand chose, qui est un peu limité intellectuellement...
      Voili voilou.

      Supprimer
    4. "... quelqu'un qui ne comprend pas grand chose, qui est un peu limité intellectuellement..."
      Ben, ca c'est moi :

      Supprimer
    5. Bonjour Gilles. Je n'en crois rien!
      Le grand Georges disait
      "Entre nous soit dit, bonnes gens, pour reconnaître que l'on n'est pas intelligent, il faudrait l'être"
      Je suis ravie de te voir par ici et je te rajoute a mon totem.

      Supprimer
    6. Et je réalise que je te connais déjà sous un autre nom!

      Supprimer
  2. J'ai omis trié.
    De toute les formes la quelle est la mieux adaptée, celle qui te ressemble le plus...
    De toutes les formes donc, je n'en vois guère que deux qui puisse te convenir:
    Le croissant (de lune) et le pentagramme, puisque c'est l'étoile à 5 branches.
    Baci Céleste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très joli comme mot, le pentagramme...
      merci pour cette dédicace spéciale astronomie
      Je te reconnais bien là caro
      molto baci

      Supprimer
    2. C,est peut être un très joli mot ....mais c'est celui qui transforme les fées en sorcières.
      Ce serait vraiment dommage.

      Supprimer
    3. En effet, le pentagramme peut être "diabolique" lorsqu'il est représenté avec une pointe vers le bas et donc deux cornes en haut. Autrement, c'est un symbole bénéfique.
      Ti bacio

      Supprimer
    4. Merci pour cette précision scientifique, Blutchiamo.
      Molto baci

      Supprimer
    5. Ben oui, a-t-on idée de vouloir associer une étoile dédiée à Céleste avec le pentagramme cornu des sorcières...
      A toi qui aime les jolies choses et les jolis noms: lorsque le pentagramme est inscrit dans un cercle, il devient un pentacle. Lorsqu'on inscrit un homme dans un pentacle on arrive au dessin d'Harmonia Mundi, qui servi de base à l'étude de Léonard de Vinci.
      http://www.rennes-le-chateau-archive.com/images/geometrie_sacree/pentacle_harmonia_mundi.jpg
      Baci Céleste

      Supprimer
    6. J'ai vu c'est l'homme de Vitruve non?
      Que signifie les symboles autour du cercle (je n'en reconnais que deux...)
      Baci

      Supprimer
    7. L'homme de Vitruve est le dessin de Léonard, qui a été repris par Manpower pour son logo. Il découle de celui de Mundi, mais il est différent:
      http://www.stanford.edu/dept/fren-ital/cgi-bin/rbp/files/homme_de_Vitruve-student.pdf
      Pour les symboles, je t'avoue ma perplexité....
      Il y a Mars et Vénus (que tu as découvert...)
      Il y a Mercure au pied droit et un Jupiter stylisé à main gauche
      Pour le pied gauche, mystère....

      Autrement, la symbolique des pointes du pentagramme sont les 4 éléments (air-terre-eau-feu) la pointe supérieure représente l'esprit.
      Voilà Caa.
      Baci

      Supprimer
    8. T'en sais des choses! T'es trop fort!

      Supprimer
    9. Oh ça! je le sais depuis que je suis tout petit :-D
      Buona notte Urania
      Ti bacio

      Supprimer
    10. Rhooo Blutchy, les chevilles! Et ta légendaire modestie?

      Supprimer
    11. Je sais, je sais que la modestie est mon seul défaut :-D
      Baci

      Supprimer
    12. Il me semblait aussi, que tu étais presque parfait...

      Supprimer
  3. Candide, rêveur17 mai, 2014 02:19

    Qu'est-ce que j'aimerais être lui (ben quoi, on peut rêver !) !

    :o)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est même fortement conseillé, pour vivre vieux et en bonne santé, par les éminents spécialistes de la faculté de médecine. Le monde a des richesses infinies quand on rêve.
      :-)))

      Supprimer
  4. Je vais relire mes théorèmes parce que si l'amour c'est mathématique, je comprends enfin pourquoi depuis des années je me plante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La géométrie est une partie des mathématiques que j'aime beaucoup...peut être justement à cause du fort pouvoir suggestifs de son vocabulaire...
      Y en a qui disent que ce serait plutôt de la chimie, mais c'est que des jaloux.

      Supprimer
    2. Oui t'as raison. Je vais faire le pit'a bord maintenant !

      Supprimer
    3. Oui, délivre toi de ta laisse!

      Supprimer
    4. Ah tu souhaites qu'il la fermât mais il s'en gausse !

      Supprimer
    5. Wouaou joli! Pour un non matheux, tu en connais un rayon ( au carré fois pi)

      Supprimer
    6. :D Tu veux que je te laisse mes coordonnées ? :P

      Supprimer
    7. Vous habitez près du centre ou en périphérie ? :)

      Supprimer
    8. Charité bien ordonnée commence par l'abscisse...

      Supprimer
    9. Une bonne façon d'arrondir les angles

      Supprimer
    10. Ou de prendre la tangente...

      Supprimer
    11. Oh je péris maître et je quadrille la terre à la recherche du cercle des matheux disparus.

      Supprimer
    12. Le sommet, c'est d'aimer Diane!

      Supprimer
    13. Et ses courbes symétriques, en plus elle est loin d'être cône !

      Supprimer
    14. Deux belles sphères et pourtant la ligne...

      Supprimer
    15. Ça me fout la bissectrice toute droite quand je pense à son triangle !

      Supprimer
    16. Ah quel bonheur quand deux éléments diamétralement opposés convergent...

      Supprimer
    17. C'est quant ils divergent que ça tourne pas rond.

      Supprimer
    18. Oui, mais les prismes déformants rendent les angles saillants!

      Supprimer
    19. Hein ! J'ai l'aire sourd comme ça mais j'entends. Baisse le volume.

      Supprimer
    20. Sécant il croit gagner que le père Pandicul erre...

      Supprimer
  5. Je n'ai jamais eu de bol alors une hyperbole tu penses ! Développez, mon cher... Une développante de cercle ? Je ne mettrai jamais ma main dans cet engrenage là !:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vis patchem parabolique comme dit le proverbe!
      Pas de bol toi? Alors que tu as celui( infini) de me connaître?
      Aheum oui je sais je suis géniale, ne me remercie pas^^

      Supprimer
    2. Géniale et modeste de surcroît, j'ai vu tes chevilles (ne soyez pas jalminces) ça va, mais faudrait pas que tu abuses de la modestie hein belles châsses ?

      Supprimer
    3. Abuser de la modestie...c'est joli comme expression!
      Ben quoi mes chevilles?

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas le losange de Michaelis ! Merci de m'avoir encore appris quelque chose ! ;-)

    Dire que j'ai un losange de Michaelis et qu'je l'savais même pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne savais pas que j'en avais un avant qu'un de mes amis très cher ne me l'apprît...
      Ravie de transmettre le savoir, c'est agréable de faire plaisir.
      Et merci d'avoir laissé un petit mot aujourd'hui. Tout ce qui est rare est cher, disait ma grand mère.
      Bises celestes

      Supprimer
  7. Candide, upside down17 mai, 2014 11:02

    Préambule : léz'aut', vous pouvez passer votre chemin, y'a rien d'intéressant ici pour vous...

    @ Célestine :
    Comme tu l'as constaté, je me suis couché tôt ce matin. Tu sais que ce n'est pas dans mes habitudes, très loin de là, et j'en suis encore à chercher quel événement improbable à bien pu me mener à cette extravagance !
    Mais passons...
    Assied-toi et tiens-toi bien, cet excès a eu une conséquence surprenante : la privation de sommeil a chez moi la faculté de me faire atteindre des états modifiés de conscience. C'est comme ça, c'est un truc à moi que j'ai, et ça m'a pris au moment du coucher, dans ce temps de latence entre les chiens et loups du sommeil.
    Et là, c'est avec une surprise que tu vas comprendre que j'ai découvert quelque chose qui dormait paisiblement en moi et qu'en fait je sais depuis longtemps.

    Là, j'ai atteint l'illumination.

    Si, si, ne ris pas !

    Maintenant je sais : c'est à moi que tu t'adresses !

    . . . . . . . . . (un ange passe...) . .


    P.S. : euh, si possible, pas trop brûlant, le sable. Ta peau de fée en pâtirais, et je risque de m'enflammer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un rapide calcul m'a permis d'apprendre qu'il y a trois heures de décalage entre les Kerguelen et la France.
      Donc effectivement tu t'es couché très tard!
      Je savais même pas qu'il y avait des boîtes de nuit sur ton caillou!
      Ce que tu as éprouvé, c'est le syndrome de la ( ou du) groupie: quand le chanteur chante, on a toujours l'impression qu'il ne chante que pour soi. C'est ça le talent...
      Céleste en mode chevilles enflées.

      :-DDD

      Supprimer
  8. . . . . . . Ahem ! . . . . .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et didon, c'est quoi ces manières de faire fuir mes commentateurs et commentatrices adoré(e)s ?

      Supprimer
    2. En l'occurrence, c'est plutôt les commentatrices qui ont fui...^^

      Supprimer
    3. Satisfied Candide19 mai, 2014 17:35

      Normal, elles n'osent pas approcher, de crainte de succomber à mon charme ravageur ! . . . . . ;oDDD

      Supprimer
  9. Candide, gratouillou17 mai, 2014 11:06

    Didon la belle : si un jour nos grattes se rencontrent, faudra qu'on essaye Sikel et Garfunmon, c'est trô bô !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sikon et Garfunmel, j'adore!
      Mais il faudra que tu fasses le déplacement, ma guitare craint le froid et l'humidité!

      Supprimer
  10. D'abord j'ai pensé à des jeux de mots douteux du genre "Thalès de quoi avec tes lignes brisées" ou "Pis d'abord j'aime pas les maths ni les peaux ténues" ou encore le fameux "Postulant des deux clés" . Puis je me suis contenté d'écouter Paul et Art, mes frères, ceux qui ont changé ma vie "Voices leaking from a sad café, smiling faces try to understand, I saw a shadow touch a shadow's hand, on Bleeker Street." Somptueux de simplicité et d'émotion. Kisses from Picardie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai bien compris, Paul et Simon ont sauvé mon texte et t'ont empêché de te sauver en courant...
      J'ai bien résumé ta pensée?
      :-D

      Supprimer
    2. Ton texte est d'une drôlerie qui me rend les maths sympas,et de plus, je suis sûr que tu l'as fort bien compris. :) Du coup tiens, je pars à l'aile, au gramme près, avant que je ne pare à l'aile bipède, tout perplexe bandit lunaire que je puisse être.
      Nous touchons là aux limites (très) inférieures du talent court. :) (second smiley rigolo qui marche pas).

      Supprimer
    3. Je te taquinais évidemment...juste pour le plaisir de te revoir passer par ici.
      "je pars à l'aile au gramme", ça c'est génial.

      Supprimer
  11. Très joli texte Célestine...bravo...j'aime beaucoup la fin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un happy end dans ce monde de mauvaises nouvelles, j'ai pas résisté!
      :-)

      Supprimer
  12. Chère maîtresse,
    Je n'ai rien compris. Vous le savez je n'étais pas doué pour les maths. Dans mon monde à moi, la haut, sur les nuages on se joue des dimensions, des figures et des formes. On va à la vitesse qu'on désire. Rien ne nous arrête et nos désirs les plus fous n'ont d'autres limites que celles de notre imagination.
    Et moi en ce moment je rêve d'un monde à l'arrêt, d'un monde sans temps et sans espace, le temps d'une trop courte parenthèse.
    Ensuite le temps reprendra son cours et moi le chemin de l'école, des devoirs difficiles, et des rêves trop souvent interrompus par la trop dure réalité du monde.
    Ce matin, j'ai eu comme un éclair, un bref éclair, un doux échanges de formules pourtant bien banales.
    Je me suis demandé si le temps des rêves n'était pas terminé. Si les fées, d'ordinaire mes complices, ne m'avaient pas abandonné pour retourner à un monde d'apparence où les grands les poursuivent de leurs mots doux, de leurs formules, de tout ce qui ressemble à une cour effrénée.
    Les fées, ai- je pensé, ce sont aussi des femmes qui ont besoin de concret et que les rêves des petits nouveaux ne peuvent satisfaire.
    Mais vite je me suis remis à rêver et je me suis dit que si elles le voulaient, elles sauraient bien me dire, m'expliquer, me faire comprendre que je me trompe. Tiens ! Un peu comme lorsque vous mettiez votre énergie à me faire comprendre les maths.
    Mais je m'égare chère maîtresse et je dois vous laisser au cercle de vos admirateurs....

    RépondreSupprimer
  13. Ps : j'ai oublié de signer chère maîtresse mais vous aurez reconnu votre petit nouveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais enfin, petit nouveau, tu te rends bien compte que tout cela n'est que billevesées et coquecigrues. On en a pourtant fait des dizaines de rédactions, quand tu étais dans ma classe!
      Et tu étais plutôt doué à l'époque pour inventer des histoires et mettre en scène des personnages...
      Alors je t'explique: le défi du samedi, c'est une bande de fondus de la rédaction, qui, non seulement n'ont jamais rechigné au CM2 quand leur maîtresse leur donnait des sujets improbables, mais qui continuent chaque semaine à se donner des sujets imposés et à écrire...pour leur plus grand plaisir et celui de leurs lecteurs. Il ne faut cependant pas prendre au pied de la lettre tout ce qui est écrit dans ces histoires...tu risquerais d'être fort déçu.
      Et puis il faut que tu saches que les adultes sont de grands enfants et qu'ils adorent s'amuser...
      Je t'embrasse

      Supprimer
  14. Quel endroit délicieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Jasmine et bienvenue chez moi.

      Supprimer
  15. Alors si je comprends bien : quand je serai grand, ce qu'à Dieu ne plaise, je pourrai à mon tour écrire des histoires un peu folles, sans trop de sens, sans craindre une mauvaise note.
    Alors souffrez maîtresse que je vous embrasse. ( comme ils disent dans les pièces) et comme dirait le papa de Léon mon voisin de banc .....et plus si affinités.
    :-)
    Lpn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu appelles " des histoires un peu folles" des histoires qui permettent de s'évader d'un quotidien trop banal, alors oui, tu pourras en écrire tant que tu veux, mais elles auront un sens , pour toi, et pour les autres. Chacun y prendra ce qu'il désire. C'est le principe de l'écriture: l'auberge espagnole. On y trouve ce que l'on apporte.on lit avec son cœur et sa vie.

      Supprimer
    2. Mais alors une auberge espagnole où son quijote peut, sans angoisse, déjeuner avec Duclinée, où Rossinante à des ailes et marche dans le ciel et ou sancho sert à ses maîtres un repas de princes.

      Supprimer
    3. Tant que don Quichute ne tombe pas de cheval!

      Supprimer
  16. - Nul n'entre ici s'il n'est géomètre !
    - Les jambes des femmes sont des compas !

    (clash célèbre entre Platon et François Truffaut)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent cher Fernand. Je sais depuis toujours que vous êtes l'homme qui aime les femmes.

      Supprimer
  17. J'aime bien la fin de ton texte qui donne du baume au cœur des âmes endolories..!! Et pourtant! et pourtant! comme a dit l'autre, que si même on rappellerait Pythagore ou Léonard de Vincy, dans ce monde de brutes: "On n'a pas fini de chercher la quadrature du cercle"!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, surtout en amour!
      Mais c'est cela qui mène le monde et qui donne un sens a l'existence, non?

      Supprimer
    2. Mathématiquement parlant oui,on peut modéliser comme ça une une idylle et vivement la 5ème dimension!!!

      Supprimer
    3. Wouaou la cinquième dis tu? Il faut être au moins le cinquième élément pour y accéder, je crois...

      Supprimer
  18. Rien, parfois... ne peut contenir un amour... Il devient le contenant, une sorte de bulle molle et douce aux confins mouvants... et TOUT y entre et y reste. La forme géométrique... elle est fugace et constamment mobile. C'est merveilleux... le nombril de la vie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est magnifique ce que tu dis, Edmée...Et tellement vrai.
      Le nombril de la vie, belle expression. Quand le mystère de l'univers trouve momentanément une réponse dans la fusion de deux êtres...

      Supprimer
    2. Doux Candide18 mai, 2014 21:58

      ...c'est beau, c'est grand, c'est nourrissant... Ca fait grandir...

      Tiens, ça me fait rêver, vous imaginez même pas ! . . . . .

      :o)))

      Supprimer
    3. Edmee a toujours des mots bien choisis, cher Candide.

      Supprimer
  19. Je ne lis pas toujours tes défis du samedi, mais là si tu me parles de géométrie, tu me prends par les sentiments...! Je suis fan de géométrie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La géométrie des sentiments est aussi passionnante que la géographie de la carte du tendre, je suis d'accord avec toi, Hélène!

      Supprimer
  20. ça j'adore! à croire que tu l'as écrit pour moi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je l'ai écrit pour toi, ma belle, et pour toutes les amoureuses de la vie...

      Supprimer
  21. Ce texte "out of the black" est d'équerre !

    RépondreSupprimer
  22. WOUAHHHH!!! Un peu trop de math pour moi mais chapeau l'exercice!!! Bonne semaine ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La géométrie, ce sont des maths que j'aime depuis toujours! Sans doute parce 'elle est moins abstraite que l'algèbre (enfin, au niveau du CM2 en tous cas!)
      Bizou Brizette

      Supprimer
  23. Coucou Célestine!!!
    Voici un article dans lequel je te rejoins tant sur le fond que la "forme" ;)
    Par contre j'aurais voulu lire tous tes com's mais voilà après pas loin de 200 com's chez Aspho entre hier et aujourd'hui, puis ma partie de golf cette après-midi chez une autre blogamie, plus mes communautés à gérer, je n'ai pas décollé de mon tabouret de la journée ;)
    Je n'ose même pas m'inscrire à ta news parce que ma boîte mail est prête à exploser mdr!!!
    Mais maintenant, grâce à Aspho je ne risque pas de t'oublier!!!
    Tant que j'y suis fait un petit coucou à notre amie Blutch, que je connais de longue date, mais on s'est un peu perdus de vue ;)
    Bisous Célestine et douce soirée!!!
    Domi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi il me tarde d'avoir à nouveau l'occasion de rouler un gros patin baveux à l'amie Blutch ;-)

      Supprimer
    2. N'écoute pas les persiflages baveux de Saoul Fifre, Dom.
      C'est un traqueur de coquilles patenté. ;-)
      Merci d'être passée, J'avoue que j'apprécie que tu aies relevé mon petit défi!
      Je pense que Blutch te fera lui même son petit coucou. ^^ pas vrai, Blutchiamo?

      Supprimer
    3. Un patin à roulettes sans doute avec de l'huile qui dégueule sur les roulements ?

      Supprimer
    4. @Saouf:
      rhôoo!!! ;-) mdr

      Supprimer
    5. Là, j'avoue être largué.
      J'en serais même à suspecter Domi de nous faire une petite confusion de personne, mais il est vrai qu'à travers les pseudos, il peut y avoir des surprises.
      @ SF
      Scusi mon ami, mais un patin baveux pourrait avoir des conséquences funestes sur l'emberlificotage de nos barbes respectives...
      @ Domi
      Bisous et bonnes salutations en attente des éléments qui me feront comprendre la situation...
      @ Céleste
      ça frise la quadrature du cercle cette histoire, ou le dédale et j'en suis laby éreinté..
      Baci

      Supprimer
    6. hi hi! je suis désolée mais je n'y suis pour rien!
      Molto baci

      Supprimer
    7. Il ne reste à Domi que la solution d'en dire davantage...
      Bises et Baci et tandem

      Supprimer
    8. Ok il y a erreur sur le personnage, moi je connais ce Blutch là, Fred de son prénom, avec le même avatar, tu comprendras que ça prête à confusion ;) http://chez-blutch.over-blog.com/
      Ceci dit je reconnais que le style d'écriture est très différent!!!
      Mais que cela ne nous empêche de faire connaissance ;) ;) ;)

      Supprimer
    9. Ou l'on apprend, ébahi, qu'il y a un deuxième blutch! Rigoureusement impossible pourtant! Blutchiamo est unique! ;-)))

      Supprimer
    10. @ Dimdamdom59
      Je croyais aussi qu'il était impossible qu'un autre puisse prendre lui aussi Blutch comme pseudo...
      (Et ce n'est même pas impossible que ton Blutch puisse avoir pensé la même chose :-D
      Tu penses, un anti-héros de BD de cet acabit: râleur, faignant comme pas deux, déserteur dans l'âme, irrespectueux de la hiérarchie. Le seul cavalier de toutes les armées du monde à avoir dressé son cheval à tomber au premier coup de feu. Et avec ça anar, débrouillard et toujours prêt à se faire écharper s'il doit sauver un ami.
      Bref, ce n'est pas un modèle dans notre société.....
      @ Céleste
      Blutchiamo est, bien évidemment, unique puisqu'il n'est là que pour toi.....
      Baci Sorellita

      Supprimer
  24. Non je ne crois pas avoir lu ce billet et je le découvre avec émotion. Le piètre matheux que je suis en est tout retourné. Par contre pour Paul et Art je suis incollable et peux te chanter "Voices leaking from a sad café, Smiling faces try to understand, I see a shadow touch a shadow's hand, On Bleeker Street". Comme ces princes ont compté, tu le sais bien.
    My hand touches your hand, Miss W. Kisses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des Princes, oui, des textes simples mais portés par des musiciens de génie.
      Cette géométrie là me sied absolument !
      In return.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.