lundi 28 avril 2014

Hénaurme!



C’est une vingtenaire amatrice de cuisine orientale, genre nori aux algues, thé matcha ou dim sum, une nomophobe toujours pendue à son smartphone.  Elle passe son temps à googliser les hashtags les plus chelous qui font le buzz sur la toile. 
Elle adore les flashmobs, les happenings, les snapchats, mais sa meilleure poilade c’est quand même le speed dating : un plan-cul avec un bédéaste ou un kéké trop choupinet, ou rouler une galoche à un déneigeur champion de slopestyle, voilà qui peut la faire clasher. Les autres auront droit à un retoquage en règle.
 Elle n’en fait qu’à sa tête : pas question de psychoter dans une vie low-cost avec un bolos ou un traîneux subclaquant qui n’aurait qu’une idée : lui coller un chialeux dans le tiroir, un bouèbe qui l’empêcherait d’aller à son cours de zumba. Quand elle sera devenue une cougar botoxée, elle ne dit pas. Mais jusque-là, elle profite. Elle priorise, elle textote, elle agende ses journées survitaminées comme une vraie bombasse. 
Ne bourrassez pas si elle ne vous semble pas vraiment excentrique: elle est hénaurme, il faut quand même le reconnaître.
***



Et vous, saurez-vous reconnaître la nouvelle  cuvée 2014 de l’Académie Française ? Quelques cent cinquante mots dans lesquels j’ai puisé pour écrire mon texte, et qui feront leur entrée dans le dictionnaire...Si vous ne savez pas, il vous faudra attendre le 30 mai, ou alors googliser à donf!


Je dédie mon billet sourire à Mind The Gap
Et à SaoulFifre qui me fait judicieusement remarquer que je me suis enduite avec de l'erreur: de nos jours, les dicos, eux aussi, n'en font qu'à leur tête et n'attendent plus la permission de l'Académie pour faire entrer les mots dans leurs pages...quelle époque épique!


Pour le Défi du samedi. On attendait le Portrait d'un(e) excentrique.

Pizzicalato Polka by London Symphony Orchestra on Grooveshark

87 commentaires:

  1. Là franchement, je ne suis pas certain que la langue française se soit vraiment enrichie... Il serait intéressant de savoir ce qui est passé à la trappe pour faire la place à ces gargarismes....
    Hénaurme..... Tiens! je ne savais pas que Fabrice Lucchini portait le bicorne :-)
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, la langue évolue...elle s'enrichit de piercings!
      Luchini mériterait sans aucun doute de le porter, car c'est un acteur qui défend le théâtre français avec acharnement.
      Baci
      Céleste

      Supprimer
    2. Dans le cas d'espèce, j'aurais tendance à parler d'involution de la langue.... Mais il est vrai que ce mot tend à devenir caduque, tant il est/ils sont perdus dans les méandres des onomatopées du mal parlé actuel.
      Le mal parlé allant avec la malbouffe, voilà le français de Victor, Emile ou Honoré lâchement fastfoodisé.
      Pour ce qui est des académiciens, je laisse à ceux qui me sont inconnus le bénéfice du doute, mais franchement, je ne sais pas ce qu'y font Giscard le gâteux, Darcos le cancre revendiqué ou le propagandiste sioniste Finkelcrotte. A côté de pointure comme Orsenna, Gallo, Obaldia, Simone Veil, Decaux, D'Ormesson, quel contraste.....
      Pour Lucchini, je préfère le savoir sur les planches plutôt que dans un fauteuil :-)
      Ti bacio Céleste

      Supprimer
    3. Difficile de se placer dans le débat, sans avoir l'air soit d'un ringard passéiste et réactionnaire, soit d'un progressiste je m'en foutiste et démissionnaire...
      Force est de constater que les mots sont des choses vivantes, qui sont donc appelées à bouger, à déplacer les lignes, à vieillir et à mourir. Le langage de la rue, les langues techniques, les jargons, les mots grossiers ou obsolètes se côtoient dans le dictionnaire comme les classes sociales dans une foule.
      A côté du vocabulaire, il y a le phrasé, qui lui, n'apparaît jamais dans le dico. Celui des petites frappes de banlieues en cagoule( ziva! Bouffon!) celui des commentateurs sportifs( cela ne nous...regarde pas! Tout â fait, Thierry) celui des ados (' tin chuis trop vénère!) celui des hommes politiques ( je veux dire aux Françaises et aux français...) celui des bombasses décérébrées ( non mais allo, quoi) ...
      Chacun son style, son accent, ses petites phrases, l'essentiel étant que l'on communique( ta mère)
      Les jeunes de 14 ans parlent une langue de jeux vidéos incompréhensible pour les plus de trente ans, avec un mot anglais sur deux en moyenne...
      Et au milieu de tout ça, quelques amoureux de la langue de Molière qui seront bientôt les seuls à pouvoir lire la langue fleurie de Cyrano ou de Brittanicus...quelques gardiens du temple qui se font traiter gentiment de dinosaures...
      Le rôle de l'école, j'en suis convaincue, est de continuer à donner ce pouvoir-là au peuple: savoir lire, c'est savoir tout lire. Mais comme je le dis souvent, rien n'est plus dangereux qu'un peuple qui pense.
      Vive Luchini!
      Molto baci

      Supprimer
    4. Rhhôôôôhh, Mademoiselle Célestine !

      :o)))))

      Supprimer
    5. Quoi? J'ai pas dit de gros mots?
      Gloumpf!

      Supprimer
    6. Candide, incompris29 avril, 2014 22:44

      Ziva, et "communique (ta mère), c'est un cantique ?

      Supprimer
    7. Non c'est une métaphore...

      Supprimer
  2. La réponse de la bergère ...

    Même motif, même punition: je te fais réponse identique à MTG:
    " Te lire est une agréable façon de mettre à jour mes connaissances du "français" (???)
    Nul doute que beaucoup de ces mots auront disparu dans les prochaines éditions !
    Tiens ce serait un truc à faire ! Mais qui va prendre le temps ? "
    Comment ça, c'est tricher ??? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas triché, puisque tu as copié sur...toi-même, te paraphrasant avec bonheur. Le même bonheur que j'ai eu à composer mon petit texte chelou...( hé hé, plus besoin de mettre de guillemets) hihihi!
      Tu ne diras pas le contraire, cé ça ké bo!

      Supprimer
  3. Aucune idée... Car cela me stupéfie, les académiciens ne sont-ils pas là pour préserver la langue française ? Où alors je deviens une vieille grincheuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, Zoé...le concept de langue française est une chimère.
      Je te renvoie pour cela à l'excellent livre d'Hubert Ben Kemoun, l'Oeuf du Coq, en vente dans toutes les bonnes librairies.
      Depuis la nuit des temps, notre langue s'est construite par emprunts successifs, qui se sont fondus en notre langue comme les différentes vagues d'immigration qui ont formé notre peuple depuis les wisigoths...
      Mais il est vrai que ces temps ci, comme le dit Blutch, les mots qui arrivent ont un goût de " fast-food"

      Supprimer
  4. C'est une blague ? Tu dis que tu as puisé dans la liste, mais tous les mots que tu as utilisés vont être dans le dictionnaire ou tu en rajoutés ?
    En tout cas chapeau pour l'exercice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, pas une blague, clique sur la photo en haut du billet, pour voir...
      Merci pour ton coup de chapeau. Quand on maîtrise la langue, on peut comprendre n'importe qui.
      Qui peut le plus peut le moins, disait ma grand mère...et pour me paraphraser moi-même, ( voir ma réponse a Blutchiamo) je dirai que non seulement savoir lire, c'est savoir tout lire, mais savoir écrire, c'est savoir tout écrire.

      Supprimer
    2. Effectivement je n'avais pas cliqué sur l'image. Il y a plein de mots que je ne connais même pas... Heureusement qu'il existe des dictionnaires finalement. :)

      Supprimer
    3. Et des gens qui ont plein d'humour, comme toi et moi...
      Bonne journée! ;-)

      Supprimer
  5. ...Non, non, tous n'y sont pas.... d'autres se rajouteront... dis Célestine, il manque la "sérendipité innovationnelle", celle qui exploite la création par l'imprévu accidentel.. la "zadigacité"... polymorphe.. pseudo ou réel imprévus... par exemple, le latex, mais aussi le verre flotté, le micro-ondes, le velcro, le carambar, les bétises de Cambrai, la tarte Tatin, hein, hein !
    le post-it, le Viagra, la super-glu, le Botox,..et j'en passe... . mais je m'éloigne... je suis je crois "hors-sujet"... mais cette balade sur les pages du Web m'a permis de lire des articles formidables et de croiser des gens tout autant formidables ...
    na ! grazie mille.. ciao bella bambina !!
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hors sujet, toi, alors que tu es en plein dedans?
      Oui la toile, ou le web comme on veut, nous offre de belles et profondes rencontres. Et c'est très bien ainsi. Je te mets dix sur dix pour ton commentaire enthousiaste qui me fait comprendre combien une fois de plus, j'aime les mots autant que les gens. La serendipité...j'en avais fait un billet il y a quelque temps. C'est un joli mot.
      Je ne connaissais pas la zadigacité, pour le Botox et le Viagra j'ai encore le temps!
      Ti bacio, bella, grazie per la " bella bambina"

      Supprimer
  6. waou comment tu parles Djeun's, Célestine!!
    suis épatée... mais je trouve quand même que ça manque de charme ce néolangage! ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut avouer que l'on est loin de Marivaux...
      Bisous ch'tite étoile

      Supprimer
  7. Ouaip j'chu nullard j'ai pas touché une broque !
    M'en fous en même temps hein ? Ô tempora ô mores.

    R.A.B : rien à blogger !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si l'on considérait que c'est une langue comme une autre?
      Toi par exemple, tu pratiques l'argot de Menilmuche à la perfection.
      Il y a gros à parier qu'un de tes textes serait pour certains aussi abscons que la pierre de Rosette avant qu'on ait découvert Champollion.
      Moi je suis à l'aise dans tous les registres, mais c'est normal, j'ai toujours été bonne en langues.... ;-)

      Supprimer
    2. Candide, toufou29 avril, 2014 22:00

      Même la langue f...... Oups ! Argl...

      Rhhôôôhh, MÔSSIEUR Candide, quels sont ces errements ? ! ? ! ! !
      Vous ici chez une dame de la société, que dis-je, une fée ! Un peu de tenue, que diable !


      Supprimer
    3. Une dame de la société...
      Faut vraiment que t'arrête la fumette, toi!

      :-DDD

      Supprimer
  8. Ben t'sais quoi ? J'ai l'impression de lire du vieux français !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans doute ce que diront les homo numericus du XXXIII° siècle en lisant mon billet...

      Supprimer
    2. que voila un bel optimisme de postérité !
      :-)

      Supprimer
    3. N'est-ce pas? Et puis ça ne mange pas de pain, de toutes façons, personne ne sera la pour vérifier...

      Supprimer
  9. Excellent!
    il a des mots désuets, des mots enfouis , des mots laids , des mots branchés , des mots perdus , retrouvés ... Tiens , celui que ma Rose utilise le plus sans jamais l'avoir entendu dans la maison, c'est " sarcastique " tu vois , il en faut pour tout le monde n'est ce pas ?

    ""Zifon " n'est toujours pas dans le dico ? mince alors
    un que j'aime bien , c'est" selfie " j'adore !! "
    bon allez , on est pas obligés de les utiliser ces mots Cuvée 2014 , tout comme personne nous oblige à nous mettre des piercing partout , on vit une époque épique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es la voix de la sagesse, ma Jeanne. Et puis tu oublies tous les mots doux que l'on invente juste pour son amoureux, et qui ne seront jamais dans aucun dictionnaire....

      Supprimer
    2. Aaaaaah, qui chantera les mots douxxx qu'on invente juste pour son n'amoureux ( et lycée de Versailles) ?...
      Dans quel doux zémoi (et moi, et moi, et moi) me mettez-vous, Mademoiselle Célestine !
      Vous me faites rêver, hmmm...

      Supprimer
    3. Ben heureusement qu'il reste deux trois endroits où on peut rêver tranquillement...
      Parce que dans l'ensemble, ce monde là a un compte à régler avec le rêve...

      Supprimer
    4. Candide, promenades du rêveur (pas) solitaire29 avril, 2014 22:48

      J'en connais, de ces endroits !
      Un jour j'te raconterai les bords de Saône au printemps. Même les rossignols étaient ternes !
      Mais c'était il y a si longtemps (soupirS) !

      :o)))))

      Supprimer
    5. Quelle idée aussi d'avoir quitté la Saône pour les Kerguelen...

      Supprimer
    6. J'te l'fais pas dire !

      ;o))

      Supprimer
  10. Un mot

    C'était un petit mot, alerte, léger, coquin. Un de ces mots nouveaux qui naissent dans la bouche des enfants des banlieues où la langue fleurit malgré le climat rude. Il avait grandi dans la bouche d'un enfant. On l'avait trouvé drôle. Chacun l'avait repris à sa façon. Il était même parvenu chez les snobs qui le disaient à tout propos et à propos de tout.
    Un jour il parvint même à l'académie et pour satisfaire "aux goûts populaires " les papys élégants et les mamys austères se dirent : " il faut le mettre dans le dictionnaire ."
    Alors on le tritura on lui fit faire une tenue décente et on le déforma tant et si bien que bien vite il ne ressembla plus à rien. Le petit mot de génie avait perdu son âme et sa forme. Il était mort.
    Alors vieux croquemitaines aux habits verts, laissez donc à la rue ce qui doit y être et à l'académie ses ors et ses satins et ne vous mêlez pas de ces beaux langages qu'il faut mériter de parler en vivant là où ils se génèrent !
    Et vous lecteurs de Celestine, amoureux souvent des mots et quelque fois de la dame aux yeux clairs, laissez vous emporter dans le manège de ses pages et par des commentaires avisés faites lui faire de nouveaux tours.
    Signé : motus, le mot à la bouche cousue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie histoire, monsieur le mot....
      Je me demande bien quel était ce mot si coquin, alerte et léger...Mais botus et mouche cousue.
      Personne n'en saura rien.

      Supprimer
    2. 一个美丽的蓝色的眼睛与

      Supprimer
  11. Hilarant, mais un peu déprimant également puisque je m'aperçois que le langage va plus vite que moi ! Sur le fond, je suis pour le langage évolutif et je récuse tout ceux qui rétorquent : "c'est pour faire ton djeuns". Ben non, la langue a toujours évolué, chaque génération a rajouté sa strate, a adopté des mots étrangers, des sens différents d'un mot etc La langue est une chose vivante et l'a toujours été.

    Par contre tu as manqué de clarté et certains de tes commentateurs t'ont allégrement suivi : ces mots n'ont pas été rajoutés au "dictionnaire de l'académie française", vieux machin éternellement en construction et sclérosé, que je ne vois guère avaliser un concept extrêmement localisé dans le temps tel ton "hashtag". Ces nouveaux mots ont été intégrés au "Petit Robert", c'est ça, histoire que le commun des parents ait la possibilité de dialoguer à armes égales avec leurs enfants ? (sinon ils n'entraveraient que pouic)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, tu as raison, Milord, je suis d'une époque où le petit Larousse et le petit Robert attendaient sagement l'aval des vieilles barbes...p´tain tout fout l'camp mon bon monsieur! Ces mots, nonobstant, n'entrent pas que dans le Robert, réputé moins coincé du cul, mais aussi dans le Larousse...Maître Capello doit se retourner dans sa tombe!
      Ensuite, je te signale pour ta gouverne que ce n'est pas " mon" hashtag, et que ce portrait n'est absolument pas autobiographique. ( jamais de plan-cul avec des kékés! )
      Cela dit, les immortels ont pérennisé par le passé des concepts extrêmement localisés dans le temps, tel le terme de yé-yé, par exemple. Mais tu me diras que c'était faire œuvre de témoignage historique...
      Là où tu finis de m'esbaudir, c'est quand tu laisses supputer que les parents vont se référer au dictionnaire pour pouvoir dialoguer avec leur progéniture: cela doit concerner environ 3 pour cent de la population. Tu imagines? Si tous les parents avaient ce réflexe-là? Ce jour-là, je veux bien mettre un cierge à Saint Antoine de Padoue. ;-)

      Supprimer
    2. " jamais de plan-cul avec des kékés! "

      Mais avec QUI alors ?

      Supprimer
    3. Uniquement avec des hommes qui aiment les femmes savoureuses, chaleureuses et profondément sensées....

      Supprimer
  12. j'suis une vieille, je comprends plus rien et de plus je n'aime pas du tout! mais alors pas du tout!
    toute la magie de la langue parlée disparaît
    oui je sais je suis ringarde.... OK je sors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ma Coum, tu vas pas sortir? Déjà que tu es rare et précieuse, t'as bien le droit de t'exprimer.
      Bon, j'avoue que quand tu écris " je n'aime pas du tout" après un de mes billets, il me faut prendre sur moi et ne pas me dire que c'est de moi que tu parles....c'est là que je m'aperçois que j'ai fait des progrès pour ne pas faire une affaire personnelle de tout ce que disent les autres. Mais ça reste difficile, surtout quand c'est quelqu'un que j'aime.
      Bisous

      Supprimer
    2. ben oui! Célestine c'est pas toi que je vise, c'est cette façon de parler (d'écrire)
      Et tu vois ça m’effraie un peu... je mesure que j'ai vraiment vieilli...
      Bisous aussi!

      Supprimer
    3. Ce n'était qu'un exercice d'écriture, mais j'avoue que ces mots-là ne sont pas transcendants...

      Supprimer
  13. Tous ces nouveaux mots : Ça arrive pas à la cheville de ce cher San-Antonio !!
    "Voir le Dictionnaire de San Antonio" chez la bonne librairie Ah Ma zone !

    Et une tite citation au zazar :
    - C'est meilleur que l'élesdé, hein ? soupire-t-il. D'ailleurs l'élesdé c'est le beaujolais du sobre, comme qui dirait. Vrai ou pas ? J'sus dans les normes ?
    - Tu es toujours dans l'énorme, Gros, apaisé-je sournoisement, et avec cette louche jubilation de l'homme cultivé plantant le dard acéré d'une astuce grammaticale dans le dargif d'un analphabète professionnel.

    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Les dialogues jouissifs entre San A et son Enflure préférée...toute ma jeunesse...quand mon paternel nous lisait d'un ton sentencieux des passages croquignolets auxquels nous n'entravions que couic, sous les mines faussement scandalisées de notre mère qui craignait que nous n'y prissions goût.
      Elle n'avais pas tort d'ailleurs!

      Supprimer
    2. Mon cher AlainX, sans vouloir vous chicaner ou vous vexer le moins du monde, n'auriez-vous pas fait d'erreur au mot "dard" qui, de mon avis pourrait bien prendre une majuscule.
      Non ?

      ;o)))

      Supprimer
    3. @Célestine : toute ta jeunesse ? Aurions-nous donc le même âge, celui de nos artères ?

      ;o))

      P.S. : Chez nous, on déclinait en "que Pouic". Mais c'est un patois régional...

      Supprimer
    4. On ne peut pas demander a un iPad d'être intelligent et cultivé...c'est ce qui s'appelle abusivement l'écriture intuitive qui a transformé mon " pouic" en " couic"
      C'est con un iPad, en fait...

      Supprimer
    5. Candide, Ipadophile en devenir29 avril, 2014 22:50

      Moi j'ai rien dit !
      Tout dépend des circonstances, en fait.
      Y'a des fois où c'est bin pratique !

      Supprimer
    6. Ipadophile...pas mal comme néologisme. Tu crois que ça entrera dans le dico un jour?

      Supprimer
    7. entraver que pouic mais piger que couic... enfin je crois (???) quelle chance tu as d'être au milieu des jeunes!

      Supprimer
    8. Je crois que c'est surtout un état d'esprit je suis naturellement portée vers l'avenir même si j'ai de temps en temps des bouffées de nostalgie. Et puis on est jeune tant que l'on ne renonce pas.
      Bizou Brizou

      Supprimer
  14. Je connaissais Dim dam dom mais pas dim sum.Pour le thé matcha ou le nori je donne ma langue au snapchat. Sur le plan-cul ma mère m'a défendu de m'exprimer sur le fond bien que je trouve ça assez planplan et assez cucu. Par ailleurs je rappelle que les propos nomophobes sont un délit. Galoches picardes ma chère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli exercice de style, mon fatal picard!
      Dim dam dom j'adore!

      Supprimer
  15. Candide, c'est l'printemps29 avril, 2014 22:24

    Ouais...
    Bin j'dois êt' né trop tard dans un monde trop vieux, j'ai rien capté !

    Enfin, tout n'est pas perdu : j'arrive encore à distinguer un P'tit de deux gros Roberts ! Malheureusement, à la vitesse ou évolue ma myopie légendaire, je devrai bientôt les reconnaître à tâton. Je me demande si je ne devrais pas commencer l'entraînement tout-de-suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Candide, l'est-il vraiment ?01 mai, 2014 11:25

      Je cherche un sujet d'étude... ;o)))))

      Supprimer
    2. En même temps, est-ce vraiment surprenant de la part d'un comment tâteur ?

      Supprimer
  16. Je savais pas que tu savais aussi faire dans le genre gore! franchement c'est effrayant, mais tu as mis dans le mille encore une fois ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effrayant, c'est le mot! Les exercices de style, c'est justement s'entraîner à faire dans tous les genres...comme je le dis plus haut à Pastelle, qui peut le plus peut le moins, et apprendre à lire et à écrire , c'est prendre le pouvoir.
      Ça me fait plaisir de te voir par ici Julie. J'espère que tu vas bien.

      Supprimer
  17. Non mais allo quoi ! je ne sais pas pourquoi mais quand je lis ce texte ça me ait penser à

    ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, elle s'est fait un maximum de blé en attendant , avec son allo quoi, moi je dis qu'elle est moins bête que ce qu'elle en a l'air...
      Toi aussi, flanelle, tu aimes jean-marc... C'est pour que PSV ne soit pas trop fâché que tu lui aies pris son blog?

      Supprimer
  18. bon... j'avoue être complètement dépassée....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas la seule, Brizou...il y a là un excellent sujet de billet que je développerai peut-être un jour...
      Bon mercredi bizou Brizou

      Supprimer
  19. On est vite dépassé à notre époque… tout va vite et personne n'attend les retardataires…. alors parfois je me retrouve perplexe en tombant sur "Les anges de la téléréalité" et en me creusant les méninges ( un comble devant ce genre d'émission ) pour essayer de décrypter leurs expressions ;-)
    Mince… bon, je vais me reposer à Rhodes pour recharger les batteries !!
    Gros Bisous Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les remises à niveau s'imposent, en effet, pour ne pas se sentir complètement largué.
      Mais se reposer dans une île paradisiaque, c'est bien aussi!
      Vivement les photos!
      Gros bisous

      Supprimer
    2. Euh...pour les anges de la téléréalité et leurs expressions, j'avais écrit ce billet, tu te souviens?

      ici

      Supprimer
  20. Bien des mots que les élèves de Pantin m'ont appris à Prague en m'en donnant le sens. Curieux et malicieux apprentissage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui s'appelle s'ouvrir au monde...
      L'apprentissage rentre mieux quand il est curieux et malicieux, cela dit.
      Bisous Marie Madeleine!

      Supprimer
  21. J'ai toujours préféré la rousse et le dico des gros Roberts...exercice réussi...jolie bombasse sur la photo de droite....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai choisie exprès pour toi, la bombasse.
      Didon, alors comme ça tu vas en Irlande...purée la chance!
      Bon moi je vais voir River Dance, ce n'est pas si mal déjà...c'est un avant-goût.

      Supprimer
  22. Bientôt il va falloir être vraiment costaud pour soulever le dico s'ils rajoutent autant de mots nouveaux chaque année:-)! En tout cas j'aurais bien besoin de la nouvelle édition pour comprendre en totalité ton texte :-)! Et chapeau bas encore une fois Madame Célestine pour vos talents d'écrivain(e)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mammilou! Et comme disait l'autre " je ferai pas ça tous les jours!"

      Supprimer
  23. Je suis rentrée de vacances cette après midi ... Une semaine aux canaries avec mes enfants ... Le plein de soleil ... Je ne reprends que lundi, donc je peux me remémorer encore un peu ces douces vagues de l'océan qui m'emportaient si loin !!! Que du bonheur, même si parfois deux jeunes de 17 et 20 ans, ce n'est pas simple :-) à gérer :-)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que du bonheur, c'est vrai! J'en suis très heureuse pour toi, petite Marie.
      Moi je commence juste mes vacances et je pars demain me remplir les yeux d'étoiles ...
      Je raconterai tout ça prochainement.
      Bisous

      Supprimer
  24. vingtenaire, nori, dim sum, nomophobe, googliser, hashtags, flashmobs, snapchats, poilade, bédéaste, déneigeur, slopestyle, clasher...
    Tous ces néologismes validés par de doctes immortels et tous les autres de ton billet hénaurmément croustillant, font plus d'effets à mon logiciel de traitement de texte que les paléologismes de l'amphigouri des octavaires génovéfains même sans les prolégomènes... Que nenni, je ne me gaudis point, je constate et je ris! De plus, il est normal que les dicos évoluent concomitamment à l'ithos!
    Sourire d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'étendue de ton culturationnage m'estransine!
      Mais où as-tu appris tout ça?

      Supprimer
  25. Encore heureux il l'a pas pecho en surfant avec sa tablette et nous qu'on est (c'est joli ça) resté au bedo en sirotant comme des trous, pour être bourré plus vite parce qu'elle a parié un BJ d'enfer à celui qui serait ivre mort le plus vite... Hein je déconne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jean-Charles, c'est de la triche: c'est quoi un BJ ? ( c'est pas dans le dictionnaire, t'exageres!)

      Supprimer
  26. Looking for the Ultimate Dating Website? Create an account and find your perfect date.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.