mardi 30 juin 2020

Le sceau de l'ange




Hé toi, petit grain d'amour qui pousse doucement dans ta bulle chaude...Oui, toi qui arriveras avec les vendanges, quand les bois prennent leurs teintes sang et or, et que la treille donne ses fruits à la Bastide. Ne prends pas froid, les soirs d'automnes sont frileux ici !
Toi, comme ta grande soeur Sibylle, je t'aime déjà. 
J'adore que tes parents ne veuillent pas dévoiler ton identité, et gardent précieusement le mystère qui accompagne chaque naissance. Personne ne saura rien de toi avant l'heure où tu ouvriras la porte de ce monde un peu fou. Ni ton prénom ni la couleur de tes chaussons. 
Ainsi, la puissance du fantasme décuplera le bonheur de t'accueillir. C'est tellement magique, la venue d'un petit être. 
Ça remue tellement de choses, à l'intérieur de moi. Cette étrange reliance à autrui qui s'impose sans brusquerie, avec évidence et douceur, passe par tout un tas d'états d'âme, pétris de tout ce qui rend le fait d'être humain, si beau et si difficile aussi. De la joie, des doutes, des appréhensions, de l'espoir...
Tu ne sauras pas, en arrivant, qu'en te donnant la vie, on déclenche un chronomètre posé sur un nuage, un cadeau de millions de secondes qui vont s'égrener comme des perles d'eau et former ta vie. 
Tu auras tout oublié de ta sagesse foetale.
C'est parce que tu auras, comme tout le monde, ce petit creux si doux au-dessus de ta lèvre supérieure, juste sous ton nez, celui que l'on nomme « Le sceau de l'ange »... Chut ! t'aura-t-il dit, l'emplumé céleste, en posant un doigt sur ta bouche juste avant que tu n'écloses... 
D'aucuns diront que tu auras tout à apprendre. Je suis sûre que c'est pour que les mamies-fées se sentent utiles, et soient heureuses de lire des histoires, de belles histoires de vie, pleines de blé doré et d'écharpes de brume.
Mais tu auras aussi tout à m'apprendre : car un enfant, c'est toujours une étincelle. Ça allume des lucioles au coeur, aux yeux, et dans le cerveau aussi. Ça fait rester jeune, ça secoue les synapses. Ça accroche des sourires même à la lune.
Alors en attendant, je révise, les rivières, les chansons, les couleurs, les lapins, les arcs-en- ciel et la pâte à sel. J'emplis mes yeux de beauté pour toi. Je fourbis Orion, Bételgeuse et la Grande Ourse pour qu'ils brillent comme jamais.
 Je cultive en moi la trace vive de la petite fille que j'étais, je traverse en funambule le fil de soie tendu entre le présent et l'instant où tu apparaîtras. Les grands appellent cela leur part d'enfance. 
J'en oublierais presque d'écrire. Heureusement mes chers lecteurs me sonnent les cloches quand je les délaisse.

Tout ça pour te dire que je serai prête dans les temps pour passer ma deuxième étoile. 


•.¸¸.•*`*•.¸¸•.¸¸.•*`*•.¸¸

70 commentaires:

  1. Quelle heureuse perspective !!!! Je t'envie ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec trois Djeunes en pleine forme, tu auras cette chance un jour, j'en suis persuadée.
      Bisous Manou
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  2. Bonjour Célestine,
    Tu délires un peu là mais c'est trop mignon! ;-)
    Je te souhaite les plus grandes joies avec ce bout de chou!
    Gros bisous,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bonheur est-il un délire ? On pourrait le penser, tant nous vivons dans un monde de froideur, de calcul et de rationalité...
      Et en même temps, que de comportements irrationnels !
      Alors oui, je délire sans doute mais ça me fait un bien fou.
      Bisous belle jardinière
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  3. ooooohhhhh! un deuxième petit-enfant!
    quelle merveille!
    toutes mes félicitations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y suis pas pour grand-chose, mais je prends !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  4. je dis toujours que c'est le plus beau métier du monde de regarder pousser ces petites graines ! surtout quand on est libéré des obligations de parents pour n'avoir lus que du plaisir. Alors profite !
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "plus...que du plaisir" dsl

      Supprimer
    2. Sous-officier d'artillerie de marine, c'est aussi un beau métier.

      Bleck

      Supprimer
    3. Mouarf ! Excellent
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    4. @Angela
      Je profite un max, d'autant que, comme tu le dis, ce n'est que du plaisir et pas du tout une corvée...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  5. AH ! SUPER !
    … Dit un vieux papy qui a vécu ça 7 fois !
    Non, pas les « 7 merveille du monde », mais simplement 7 merveilles dans le monde…
    Je te souhaite, et je leur souhaite, beaucoup de bonheur tout plein…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme. Et avec un souhait comme le tien, je suis sûre que le bonheur sera au rendez-vous.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  6. Tu sais que ce genre de titre, normalement c'est mon job... Hmmm ? ;_)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui je sais...mais de temps en temps la chair est faible.;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  7. Quel bonheur ! je suis si heureuse pour toi, pour vous !
    merci pour ce mère-veilleux cadeau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dis merci à la vie que tout se déroule si bien...
      Merci pour ton enthousiasme Den.
      Gros bisous
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  8. Quelle jolie nouvelle, Célestine, et comme je suis heureuse pour eux, pour Sybille, pour toi !!!
    Je m'en réjouis, sincèrement. Très gros bisous, ma douce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à cela que l'on reconnaît la sincérité des gens...Ils se réjouissent pour nous.
      Et c'est réjouissant. ;-)
      Merci belle d'âme
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  9. Décidément, nos destins sont liés:
    La même joie m'attend...
    Bises de connivence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, nous suivons des chemins parallèles, c'est troublant !
      Quand boirons-nous un verre à la santé de nos petits bonheurs ?
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  10. Réponses
    1. La plus belle qui soit, ma Suzame...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Je m'y emploie quotidiennement.
      Au grand dam des grincheux, je suis heureuse et je le dis.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  12. C'est un vrai moment de poésie, de tendresse, j'ai beaucoup aimé tes réflexions sur ce petit être dont la venue t'emplis de bonheur...
    Le bonheur, ce sentiment si fragile et qui peut s'enfuir si vite...
    Je t'embrasse Célestine
    Décidément la news ne veut pas venir chez moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un ange est parti, un autre arrive...La ronde mystérieuse de la vie est là, dans cette fragilité permanente.
      Vivons les belles choses qui nous aident à supporter les moins belles...
      Je t'embrasse fort
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  13. Ah oui, voir ses petits-enfants grandir, quel bonheur !
    Quel pied même !
    Ça me rappelle ma première garde d'Émilie quand les deux mains occupées à la préparation de sa panade je berçais la chose hurlante dans son relax en la poussant du pied !
    Parfaitement, à l'époque je pouvais encore me tenir sur une jambe, ça étonne hein !
    Bisous ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dingue ! Mais je suis sûre que tu pourrais encore, avec un peu d'entraînement.
      On est souvent surpris des possibilités du corps humain, dont la principale limite est notre cerveau qui lui souffle qu'il est vieux.
      Alors que ce n'est pas forcément vrai...
      Pour ta première phrase, je suis d'accord : ces petits prolongements de nous-mêmes nous étonnent et nous stimulent. C'est drôlement bien !
      Bisous boss
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  14. Dis-leur tout de même d'y aller mollo car la surpopulation se fait pesante. :-)
    J'espère pour ta belle-fille qu'on ne parlera plus de reconfinement le moment venu, ça pourrait être ennuyant de l'empêcher de sortir...
    Mais j'en viens aussi à m'inquiéter... que te restera-t-il comme temps libre pour tes lecteurs avides de ta prose, et je ne parle même pas des réunions d'amis déjà fortement impactées par les zeuvénements sanitaires de ces derniers mois et leurs annexes inavouables ...
    Bas les masques per molto baci Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la réunion d'amis, je la maintiens début octobre.
      Rien ne vaut de se voir en « direct live » si j'ose utiliser ce barbarisme anglo-saxon sans fêler tes esgourdes...
      Pour ce qui est de la surpopulation, je ne pense pas qu'ils se lancent dans la constitution d'une équipe de basket...
      Ti bacio forte
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  15. je viens de recevoir ta news, pas de souci Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucun, en effet. je suis moi-même assez peu assidue en ce moment, alors je ne vais rien reprocher à quiconque...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  16. T'inquiète, tu es prête depuis la nuit des temps ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être même avant ? ;-)
      Bienvenue au club sister.Toi aussi, tu me sembles pétrie de cette même glaise.
      Kisses
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  17. Un enfant... toujours un tel bonheur, et une telle espérance ! C'est magnifique.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérance, c'est vrai. Comme une sorte de parenthèse dans la morosité ambiante...
      Une raison, en tout cas, de se lever le coeur joyeux chaque matin...
      Belle journée marie
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  18. Je suis tellement contente pour eux, pour toi ♥♥
    Que du bonheur!!!!!!!!!!!!!
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite de revivre cela, ma Cathy. C'est magique quand ça n'arrive pas qu'aux autres...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  19. C'est sans doute plus tard que je reconnaîtrai la chance que j'ai aujourd'hui : ouvrir la porte du monde et être attendu·e – cœur ouvert.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau ce que tu dis, l'artiste.
      J'apprécie les gens qui sont dans la gratitude.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  20. Chaque être qui naît est une pousse en devenir, une existence qui se découvre soudain en interaction avec l'altérité.
    Je suis......en interaction avec un monde qui s'ouvre à moi hors du liquide amniotique.
    Une nouvelle naissance n'est pas seulement la réitération de l'interaction, mais à chaque fois une toute autre histoire....

    Tu es donc fondée à t'interroger " serai - je à la hauteur ?"
    Mais, si nous savons toutes et tous que tu le seras.... ( tu l'as déjà prouvé ), il suffit en fait simplement que tu restes en position d'accueil.....de la nouveauté, de la surprise....
    Et cela tu sais le faire, puisque tu adores la pure découverte sans aucune anticipation.

    Alors réjouis toi simplement avec tes proches de l'arrivée du nouveau défi que va représenter ce petit être.

    A bientôt de saluer avec toi sa venue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire est profond, comme d'habitude, cher Petrus.
      Tu as raison, ce n'est pas un simple fait anofdin, c'est quelque chose qui interroge profondément chaque être, qui fait bouger les lignes et remet en questions...
      C'est un miracle ordinaire et pourtant fabuleux.
      Je serai à la hauteur.
      Je t'embrasse
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  21. Quel bonheur Célestine, tes mots ne sont que tendresse et amour ♥ pour ce petit bout de chou qui fera fondre ses parents et toi ♥
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me devais de lui écrire quelque chose d'aussi doux et beau que ce que j'avais écrit pour sa grand soeur il y a deux ans.
      Merci d'apprécier, chère rêveuse
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  22. Nous n'avons pas la même façon d'attendre, je n'aurai pas la chance de voir un ventre s'arrondir, je ne connais pas la saison à laquelle je vais à nouveau ouvrir mes bras; je ne révise plus puisque je connais tout cela par cœur, sur le bout de mes dix doigts. Alors pour cette onzième, (dont je connais le sexe) je compte sur la créativité des aînés et de tous les mots d'enfants dont ils m'emplissent le cœur au quotidien. Bises à toi Mamy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Onze petits-enfants ?
      Comme je le disais à Blutchy, plus haut, tu atteins l'équipe de football ! bel exploit ma chère amie !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  23. Quel bonheur d’être grand-mère.
    Et quel enchantement, lorsque vieillissant on revit les bons moments passés auprès deux !
    puis généreusement ils vous donnent le grade d' arrière-grand-mère,
    mais ils restent « nos petits »
    Je t'embrasse chère Célestine,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh je n'en suis pas là encore...je balbutie un rôle de grand-mère qui n'a pas été aussi facile que ça à accepter au départ.
      Mais je sais qu'un jour, je contemplerai ma descendance avec fierté...
      Bisous mamie Jak
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  24. Cette chance ! Quel bonheur ! J'aurais tant aimé avoir d'autres petits enfants ! Mais c'est ainsi, le petit Clément a tout mon amour, rien que pour lui et je n'ai pas l'impression qu'il s'en plaigne. Tu vas être encore une fois, une heureuse mamie. Il me tarde l'heure des vendanges pour connaître ce petit grain d'amour. Tu en parles déjà si joliment.
    Clément aura 12 ans samedi. Il passe en cinquième avec les félicitations du conseil de classe ! On fêtera tout cela dimanche.
    Gros bisous à toi et à toute ta jolie famille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que la fête a été belle hier !
      Tu sais on ne choisit pas toujours les nombres, dans cette vie. Et comme disait ma grand-mère, un c'est déjà beaucoup mieux que zéro !
      Merci pour ton enthousiasme, mariejo.
      Clément a une grande chance de t'avoir.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  25. Une part de mystère qui permet une forme de flexibilité qui a pour credo d’accueillir ce que la vie nous a réservé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouaou !
      Je n'aurais pas dit cela ainsi, mais il est vrai que ça rend souple !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  26. un bien joli texte pur ce petit ange !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon premier cadeau pour lui (ou elle)
      Merci les bestioles
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  27. Elle ou lui, arrivera juste à temps pour les mille ans de paix qui commencent ! Quelle chance de naitre sur cette magnifique planète. Je sais nous traversons une époque décisive et les nouveaux venus sont appelés à faire de ce monde ce qu'il est vraiment, un paradis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puissiez-vous dire vrai...
      A moins que ce ne soit de l'ironie au deuxième degré ?
      Mais je ne le pense pas.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. oups j'ai encore oublié de signer... kéa

      et je pense vraiment ce que j'ai écrit. Il faut bien que le faux s'effondre pour que le nouveau apparaisse! C'est ce que nous traversons actuellement et si nous écoutons le vrai qui nous habite et unissons nos efforts plutôt que de nous laisser diviser, tout va basculer dans le sens de la Paix. Chaque personne qui découvre la Paix incommensurable du coeur est une pierre à l'édifice.

      Supprimer
  28. Mais dis donc, Célestine, tu vas devenir une sorte de super mamy !
    Je lis que tu en appelles à Orion, Bételgeuse et la Grande Ourse pour qu'ils brillent comme jamais, tu ne serai pas une sorte de nova... ? ou une mamie super nova...? à défaut de super mamie nova... ce qui n'a rien à voir. J'plaisante ! :)
    Moi, j'aime bien mamy blue ♫♫♫

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime tes jeux de mots, tu le sais.
      Mamy Blue, en revanche, très très belle chanson, mais tellement triste...
      J'espère n'être jamais une mamie blues...
      Tendrement
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  29. Quelle chance il a ce petit Homme d'être ainsi attendu. Les enfants sont de tels miracles, je suis en ce moment avec ma quatrième "étoile", le bonheur de jouer et de partager est toujours là malgré ses 13 ans, je savoure, je savoure... Bises céleste Célestine, doux moments à toi. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as de grands petits-enfants, ma Plume !
      Ce doit être en effet un vrai bonheur de partager des moments avec une préado...
      Je suis toujours émerveillée par les liens qui peuvent se tisser avec cette tranche d'âge quand on sait s'y prendre...
      Bisous et merci
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  30. Et pendant que tu écrivais ton billet, une petite merveille naissait chez nous. Elle non plus, on ne savait rien d'elle avant son arrivée. On attendait Lou ou Léo. Bisous d'une Mamie heureuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien c'est une merveilleuse nouvelle ma Brizou, et j'en suis fort heureuse pour toi.
      Je file voir si tu en parles chez toi.
      Bizou
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  31. C'est très joliment dit et plein de poésie, de références et d'expériences... que l1 vie nous a appris... ça m'a mis les larmes aux yeux... ce bonheur je le connais depuis 15 mois et je m'étonne encore d'être nonna et que ma petite Luciole brille aussi fort au fond d3 mon coeur. Je devrai attendre le mois de décembre pour connaître à nouveau cette joie. Lucien aura un petit cousin ou une gentille cousine, je ne sais pas, tout ce que je s1is c'est qu'à son tour mon fils me fera ce cadeau la...
    Belle journée !
    Bisous Maryline

    RépondreSupprimer
  32. Quel bonheur pour toi, pour vous ! J'attends ce moment avec impatience ou un de mes enfants me dira " tu vas être mamie ". Mais ce n'est pas encore le cas ... Moi qui n'ai eu qu'une grand mere, et pas présente pour un sou, une mère pas tendre pour un clou, j'aimerai donner à un petit ange des tornades d'amour, des baisers dans le cou et avec lui faire les fous. Cela viendra en son temps, peut être quand j'aurai recollé les morceaux de mon enfance brisée ? En tout cas je suis heureuse, vraiment heureuse pour toi !
    Je t'embrasse petite sœur.

    RépondreSupprimer
  33. Ces yeux que tu poses... C'est toujours un curieux moment ! Merci ;)
    https://www.youtube.com/watch?v=xh7wls1TxfA

    RépondreSupprimer
  34. Au vu de la qualité de ton chasse-neige et de l'élégance avec laquelle tu avales les boss(e)s, l'étoile t'est accordée avec les félicitations du jury mais l'oncle Walrus a eu chaud !

    RépondreSupprimer
  35. J'avais zappé ce billet ! Mais quelle merveilleuse nouvelle : heureuse pour toi, pour les parents, pour Sybille. Et je sais que tu accrocheras ta deuxième étoile avec panache et bienveillance. Quelle chance d'avoir une si merveilleuse fée à leurs côtés....

    RépondreSupprimer
  36. Je te sais patiente et impatiente. Le bonheur arrive tout doucement et, s'il allume des étoiles dans tes yeux, il a une place au chaud dans ton coeur. Je partage ton bonheur et t'embrasse.

    RépondreSupprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.