jeudi 5 septembre 2019

En catimini


Il y a quatre ans, jour pour jour, je rêvais d’Italie. Je me voyais déjà explorer de beaux jardins de marbres et de fontaines, partir à l’aventure pour une virée à deux comme dans la chanson de Lilicub. Ah…boire allegretto, ma non troppo, du Campari quand Paris est à l’eau…
C’était ma première rentrée sans école. J’avais en ligne de mire, derrière mes paupières romantiques, un fantasme de Toscane qui ne m’a jamais quittée. Croiser le regard couleur de noisette torréfiée d’un bel Italien qui nous aurait fait aimer, ma sœur et moi, les ruelles secrètes et les blanches avenues de son beau pays ourlé de mer et de cyprès. Tourner des montagnes de spaghetti dans des cuillères d’argent. Ecouter corner les sirènes de Gênes. Et redresser la Tour de Pise.
Il y a quatre ans, le voyage a été annulé, pour cause d’enchaînement ininterrompu de déconvenues, de contretemps et de résignations qui m’ont arrachée à mes songes de voisins transalpins. On peut dire que j’ai barboté dans un marigot plus que poisseux durant ces dernières années, dont je suis heureusement sortie…
Dans le cahier de ma vie, ces pages-là, même tournées, garderont à jamais un goût amer. Avec, en marge, des annotations confuses, peu lisibles, au stylo rouge-sang, rouge-colère.  En même temps, elles m'ont grandie.
Et aujourd’hui, presque sans y croire, je touche enfin à mon rêve, comme on touche au but après une traversée océane. Comme si la vie m’était redevable et honorait enfin son contrat.
Un vent léger a séché mes chagrins, mes coupures, mes griffures, il va m’emporter sur son aile tel un écuyer vers les Cinque Terre…Je pars dimanche.
Et promis, je vais essayer de ne pas vous faire un syndrome de Stendhal en découvrant Florence.

* * *


Pour les Plumes d'Asphodèle chez Emilie, il fallait placer les mots :
CAHIER JARDIN ARRACHER BLANCHE SORTIE ECUYER TOURNER STYLO MARGE COUPURE CORNER CONTRAT LIGNE LEGER LISIBLE.

Chez Olivia, il fallait placer les mots :
NOISETTE AVENUE VOISINS REPUBLIQUE RENTRÉE AIMER RÉSIGNATION EXPLORER AVENTURE.





103 commentaires:

  1. Est-ce pure imagination ce beau voyage ou bien vas-tu le faire et comme j'aimerais te suivre et me régaler de cette merveilleuse Italie dont on ne peut que rêver ?
    Célestine ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais le faire, bien sûr ! Je pars dimanche.
      J'ai profité d'un défi d'écriture (et même de deux) mais mon texte est sous le libellé « la vraie vie »...
      Bisous ma belle
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  2. Je te le souhaite beau ce voyage dans cette Italie que j'aime aussi, quelques racines y sont ancrées. Profite des belles couleurs du soleil couchant sur les petites maisons colorées des Cinque Terre, va faire un tour aux Offices à Florence et sirote un bon Italien serré sur une petite terrasse où les enfants jouent tard le soir. Bises alpines et beau voyage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De bons conseils que je m'empresserai de suivre, bien évidemment...
      Je vais être transalpine avec grand plaisir.
      Merci ma frangine alpine.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  3. magnifique, Célestine! magnifiques devoirs deux-en-un et magnifique voyage en perspective!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton cri d'enthousiasme. je sais que « madame aime beaucoup l'Italie »
      Je penserai à toi.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  4. L'Italie, c'est une autre façon d'appréhender le temps, le quotidien, les heures...
    Savoure... Assapora...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un rythme qui m'ira bien j'en suis certaine...
      Grazie mille cara
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  5. Ce Stendhal... qu'est-ce qu'il devient ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aux dernières nouvelles il n'était pas très en forme...muaha !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Un peu dans le genre de Woody Allen, ou encore moins bien... :-D

      Supprimer
    3. Pourquoi, il ne va pas bien, Woody ?
      Pourtant je me suis laissée dire qu'il venait de tourner un énième film...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Merci ma Cathy. Je vais moins loin que toi, mais je vais apprécier le changement d'air, je te l'assure
      Bises célestes
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  7. Ce voyage tu le mérites Célestine... va et sois heureuse, régales toi.... en t'attendant !
    bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais si je le mérite, mais je l'apprécierai en tout cas...
      Merci Den. ❤️
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Je vais m'empresser de t'obéir, chère Manou.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  9. Une bonne nouvelle ! C'est bien, il y avait besoin un peu. J'espère que le voyage sera à la hauteur du rêve décrit ♥
    Profites en bien Célestine, et reviens nous le coeur plus léger, avec encore plus d'étoiles dans les yeux. Des bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas, je m'efforcerai que le voyage soit à la hauteur du rêve...
      Le coeur sera plus léger, et cela me fera le plus grand bien.
      Bisous chère toi
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  10. Ho comme c'est bien ce voyage qui va vous mettre du baume au cœur et du beau aux yeux… modestement je pars aussi une semaine pour une semaine en amoureux à Bréhat. Le principal c'est la découverte et quelques jours hors du temps… Beau et bon voyage ma belle, bizoux de Brisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelques jours hors du temps, hors des chagrins et des problèmes. Voilà qui va me requinquer de belle façon.
      je te souhaite un beau séjour à toi aussi, l'île de Bréhat est magnifique, je l'avais visitée à une époque.
      Bisouxxx
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  11. Tu vas revenir amoureuse de l'Italie mais tu as le coeur assez grand.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je ne pense pas remplacer l'un par l'autre...les deux tiendront à l'aise... ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  12. Hélas, ou plutôt , chouette, tu vas nous le faire ce syndrome de Stendhal, puisque rares sont les personnes qui en échappent. Les musées, la musique, les italiens, la langue, la nourriture, les paysages, les villes, le soleil , les odeurs.....ne me dis pas que tu seras plus résistante que ceux qui sont déjà tombés sous le charme. Ciao bella, che il tuo viaggio sia bello e arrichente. Un forte abbraccio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mamma mia, je m'y vois déjà...
      Je vais être époustouflée, je le sens...
      Et je te raconterai tout ça, comme tu l'imagines !
      Baci bella ragazza
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  13. Bon voyage céleste Célestine, c'est formidable ! Quand des déconvenues se présentent, il me semble qu'il faut se dire "Chance ou malchance ?". Souvent, on ne comprend rien et puis avec le temps cela s'éclaire un peu au fond de nous. L'étoile que tu es aujourd'hui est faite de toutes ces joies et ces peines gravées dans ta chair et dans ton cœur... Bises et très belles vacances ma belle. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime vraiment beaucoup ce que tu dis : c'est vrai, les épreuves nous gravent et nous modèlent.
      Et il est vrai aussi qu'il nous faut du temps pour comprendre et assimiler les épreuves.
      Mais quel bonheur de vivre une belle éclaircie, une embellie...
      Bisous ma Plume
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  14. À 4tea sans Mini, nous allons embarquer pour un Stock d'Holmes.....
    Alors je comprends ta joie, à laquelle je m'associe....
    Bises volantes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A toi le Nord, à moi le Sud, et rendez-vous dans quelques temps pour se raconter nos voyages.
      Bises cher Petrus
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  15. Moi qui n'aime guère les vacances, j'ai beaucoup aimé nos séjours en Ombrie et en Toscane. Florence, je n'y suis pas allé : trop de monde c'est trop de monde, même à Florence...
    Emerveille-toi pour nous émerveiller en retour !
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y manquerai pas, cher Boss. tu me connais, je suis intarissable sur les merveilles de ce bas monde...
      Et les voyages me rendent ma joie naturelle.
      Je t'embrasse fort
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  16. Devoir de mots, devoir d'évasion, devoir d'accomplir son rêve parce qu'un rêve, ça se respecte, hein! Moi je pars à Turin, une fois de plus, la ville où j'ai vécu. Alors baci sorellita, nous allons de l'autre côté des Alpes et en reviendrons ravies...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous nous croiserons peut-être, sans le savoir...
      Bien sûr nous serons ravies. Nous sommes des battantes, des émerveillées, des allumeuses d'étoiles et de regard, des sourires ambulants, des filles joyeuses. (et non des filles de joie, haha !)
      Buon viaggio bella
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  17. Après la pluie, le beau temps…..Ainsi va la vie…..Un beau pays l'Italie et une belle langue, douce, sensuelle, chantante…...Passe un bon séjour et à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette embellie me fait du bien, alors j'en profiterai.
      Et je penserai aux conseils de tonton Daniel... ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  18. Je me réjouis que tu découvres enfin mon pays d’enfance... c’est beau tu verras, tu vas craquer
    Comme j’ai craqué pour le tien quand je suis arrivée il y a ... pfffiou...longtemps.
    Ramène moi des photos des souvenirs des parfums...
    Redonne moi mon Italie comme tu sais si bien parler des lieux où tu vas...
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Promis, je te rapporterai un bouquet d'Italie en étincelles.
      Tu seras soufflée.
      Bises ma belle
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  19. J'étais là près de toi pendant toutes ces semaines de chagrin.
    Mais j’avoue que je suis heureux de te voir joyeuse et pleine d’énergie...
    Ouep je sais ce n’est pas très sympa et peut être que c’est un peu égoïste mais je n’aime pas te voir en mode chagrin.
    Pour moi Celestine c’est de la joie.
    :)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as le mérite de toujours dire ce que tu penses, mon criquet.
      Et je t'en sais gré.
      Je sais que le chagrin vient toujours à un moment. j'ai appris à m'en protéger pour qu'il n'obscurcisse pas tout mon ciel.
      Je t'embrasse
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  20. Florence et la mythique Toscane
    Pise Ou encore Naples et Rome
    Bon séjour et bon voyage
    Au pays des chansons et du soleil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Naples et Rome peut-être pas pour cette fois...
      J'ai décidé de retourner plusieurs fois sur la terre de mes ancêtres maternels.
      Alors je commence par la toscane, et on verra ensuite.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  21. J'ai hâte Célestine que tu nous décrives ton syndrome de Stendhal. Ça ressemble bien à une belle décharge d'adrénaline....!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que je n'aurai quand même pas tous les symptômes décrits dans wikipédia... ;-)
      Sinon, tu peux déjà lire ce billet que j'avais écrit sur Blogborygmes il y a quelque temps...

      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  22. Coucou Célestine, de tout coeur, je te souhaite un beau voyage et des merveilles à découvrir dans ce beau pays. Profite de chaque moment avec les rayons de soleil dans ton coeur.
    Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que même sous la pluie, j'apprécierai ce voyage, à deux et en amour...
      Ce sera bien, ma rêveuse.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  23. Les années poisseuses sont derrière toi, hourra ! Tu vas vivre ton rêve de Toscane, hourra !
    Pour l'une comme pour l'autre de ces deux affirmations je suis heureuse pour toi. La vie devrait être joie et douceur pour chacun de nous et même si les épreuves nous font grandir, à un moment il est bien de pouvoir profiter de ce qu'elle a de beau et de bon à nous proposer 😉 Belles vacances Célestine. Profiiiiite ! Bises pleines de tendresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ma soeur de coeur...Je te souhaite de tout coeur de pouvoir, comme moi, un jour te dire cela.
      Un grand merci tendre...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  24. Le voyage : occasion exceptionnelle d’épanouissement. L’esprit grand ouvert, les sens à l’affut, tout sera intensément ressenti. Le voyage réserve des surprises, en bout de ligne on constate que l’exploration est aussi intérieure.

    Surtout, ne soyez pas trop sage, mais soyez prudente. Bon voyage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pars bien accompagnée, et comme vous le dites avec beaucoup de justesse, avec tous les sens en éveil.
      Je ne risque rien à part le fameux syndrome...
      Je vous embrasse, tiens.
      Cela me portera chance
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  25. Ah ! Le syndrome de Stendhal !
    Tu vas devoir lire ou relire « de l'amour »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais le lire, car bizarrement (pour une romantique comme moi) je ne l'ai jamais lu...
      Le mettrai-je dans ma valise ? Je ne crois pas, il me faudrait des journées de 48 heures...
      Je le garde pour les longues soirées d'hiver au coin du feu.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  26. Bonsoir Célestine,
    Tu as bien mérité ton voyage de rêve... Qu'il soit digne de tes fantasmes!
    Gros bisous,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te dirai cela. Mais il y a de grandes chances que la réalité dépasse mes rêves, exaltée comme je suis...
      Bisous belle jardinière
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  27. Florence... Bien sûr ! C'est ton deuxième prénom !!

    RépondreSupprimer
  28. Cette couverture de Jim me renvoie à mes lectures BD et à ses histoires ... en Italie ! :-)
    Bon voyage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours adoré cette BD.
      Il dessine divinement bien, et chaque histoire, chaque personnage sont puissamment oniriques.
      Je ne pouvais imaginer mieux pour illustrer mon billet
      Merci Sabine.
      Bonne rentrée, pour toi. Cela est dit sans provocation, bien sûr...
      Bises
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Merci
      Même si je regrette le temps libre qui me permet de dévorer quantité de livres, mon intellect apprécie d'avoir de nouveau à faire. Et puis, je le redis, j'ai la chance de faire ce que j'aime. Et même s'il y a forcément des tensions parfois, comme dans tout groupe, c'est sympa de retrouver les membres de l'équipe, surtout quand certaines sont plus que des collègues ;-)
      Quant aux BD de Jim … toujours un voyage envoûtant :-)

      Supprimer
    3. Moi aussi, j'ai eu la chance d'aimer mon metier et de m'y rendre avec le sourire jusqu'au bout...
      Bisous ma belle
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  29. Et ce bel italien, il existe! Bravo pour ce texte!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'il existe...
      Merci pour ton passage.
      Bisous
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  30. Joli deux en un superbement illustré ;-) Bon voyage Célestine. Je repartirais bien en vacances...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire rêver les lecteurs a toujours été une joie suprême...
      Merci d'être passée cath
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  31. Très joli texte, Célestine.
    Je n'ai remarqué aucun des mots imposés, et encore moins ceux de l'autre atelier. =)
    Profite bien de ce voyage, tu l'auras tant attendu et rêvé qu'il aura sûrement une saveur particulière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton avis me touche, madame l'écrivaine.
      Oui ce voyage à une saveur que l'on ne peut imaginer...
      Et je vais en goûter chaque minute avec regal
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  32. Je te souhaite donc de très belles vacances aussi belles, sensuelles et douces que ton illustration.
    Moi je vais continuer avec mes rêves de Venise à l'automne encore un petit peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles le sont, ma miss
      Et j'apprécie chaque seconde !
      Venise est un de mes rêves aussi...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  33. Regarde bien le ciel, surtout si sur le fond du paysage, il y a des cyprès.
    C'est une des plus œuvres de la nature que je connaisse.
    De si beaux arbres se découpant sur de si beaux ciels te feront rêver à des trucs auxquels tu ne songeais même pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Spéciale dédicace pour toi, donc, dans mon prochain billet...
      Puisque les cyprès sont là et remplissent toutes leurs promesses... ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  34. Profite bien de tes vacances,dommage que tu ne passe pas dans mon coin on aurait bu un spritz ensemble. bon voyage

    RépondreSupprimer
  35. je vous souhaite un beau voyage, surtout si c'est un voyage à deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça l'est, et c'est bien agréable !
      Merci madame Chapeau...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  36. Tu vas donc avoir la vue sur l'Arno, célèbre mot/fleuve cher aux cruciverbistes !
    Tu es une habituée des doubles consignes. Mais là, en plus d'avoir mis les mots en italique, de la consigne, dans un texte sur ton voyage en Italie, tu as rajouté des consignes supplémentaires. Je les vois toutes, ou presque !
    Rêver, s'émerveiller, s'enthousiasmer, aimer, profiter, décompresser, souffler, re-aimer et toutes celles que je ne vois pas... Je suis sûr que tu vas très bien t'acquitter (tic-tac tic-tac) de ces consignes-là. ;) Il me semble avoir lu plusieurs fois cette envie d'aller là-bas ♫♫♫ Loin des tempêtes et des naufrages.
    Comme tu t'en doutes, je suis moins sensible au charme, même torréfié, des Italiens... Dussent-ils savoir qu'ils ont de l'amour et du vin... Mais peut-être, cette chanson murmure t'elle à ton oreille ♫♫♫ ?
    Heureuse comme Célestine, fera un beau voyage.

    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la chanson me murmure à l'oreille.
      Et j'aime beaucoup les consignes que tu me donnes : je m'applique tous les jours à les respecter à la lettre (mais ce n'est pas très difficile...)
      Merci merci cher Didier. Je t'embrasse moi aussi.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  37. et mince de mince, j'ai raté cet atelier, n'ayant rien reçu pour me le rappeler. Tant pis, je m'amuse toute seule de mon côté en racontant à ceux qui passeront chez moi, quelques menus faits quotidiens.
    Ah l'Italie ! Ma passion, mon amour. J'y suis allée plusieurs fois, j'aimerais qu'il y ait une dérive des continents pour la rapprocher de mon Béarn. Je me souviendrai toujours de la première fois. Venise avec les deux garçons et mon mari. Et la seconde restera gravée dans ma mémoire comme la plus grande récompense de ces versions et thèmes qui m'ont tant faite transpirer lors des années au lycée. ROME et son forum, son colisée, la piazza Navone et ses fontaines, le Panthéon et...le marchand de glaces juste en face. Y est-il toujours ? Quelle jouissance que de lécher une glace au chocolat assise face à ce vénérable monument. Romantique épicurienne je suis et resterai ! :D Bon voyage au pays de Dante, ouvre les yeux, les oreilles, ferme les yeux et ouvre ton coeur. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! comme tu en parles avec passion, marie-jo !
      Et je te comprends: on tombe vite en amour dans ce pays.
      Merci pour ton enthousiasme, ma chère Béarnaise au grand coeur
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  38. je calcule combien de fois nous sommes allés en Italie : 6 fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouaou je n'en suis pas là...mais je compte bien améliorer ce record ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  39. Buon viaggio Cara mia.
    Puisque tu vas en Toscane, vas voir Lucques (Lucca) et Sienne (Siena. Ce sont des villes de moindre importance que Florence mais qui sont restées très vraies. J'avais pu me promener dans Lucques sans touriste, voir les rues anciennes dans toute leur perspective avec l'impression d'avoir perdu 5 siècles. Les remparts sont magnifiques et offrent une belle balade par la volonté d'Elisa Bonaparte, Princesse de Lucques.

    Ce Sidi, si tu sors de Toscane, évite Naples ou débrouille-toi pour faire mentir le proverbe...
    Ti bacio forte e TVB Sorellita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Promis, je ferai mentir le proverbe...mais de toutes façons, je me contenterai (entre guillemets) de la Toscane pour cette fois...Et je trouve cette région merveilleuse.
      Sienne c'était aujourd'hui.
      Promis, en fin de séjour, j'irai à Lucca
      Ti abbraccio e ti voglio bene
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  40. Je suis heureuse pour toi, Celestine!

    RépondreSupprimer
  41. Ce voyage, tu vas l'apprécier bien plus que si tu l'avais fait il y a quatre ans ! Alors profite, ma belle, profite, et reviens nous heureuse et amoureuse ! Très gros bisous, Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as parfaitement raison...Il y a quatre ans, je l'aurais fait dans de toutes autres conditions. Et tu sais ce qui m'anime désormais...
      Gros bisous en retour, ma belle
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  42. Vole, vole, et profite du sourire de ce pays aux multiples soleils.
    Bises sans bagages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est toujours bien dit !
      En une phrase tu donnes une définition parfaite de ce pays plein de magie...
      Je t'embrasse cher fidèle poète
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  43. N'oublie pas de caresser le sanglier !
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontana_del_Porcellino#Rite_populaire

    Et si tu veux rencontrer un bel Italien il y en a un, tout nu, qui chevauche une tortue aux jardins Boboli ! ;-)

    Bon voyage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai noté ces deux importants rendez-vous animaliers dans mon agenda !
      Merci cher oncle
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  44. Les Cinque Terre sont sur notre todo list, à ne surtout pas faire en voiture, la laisser loin et prendre le train. La saison est pas mal on doit pouvoir encore se baigner, non ? Sinon, pour la Toscane je plussoie Blutch : Lucques, calme, riche, superbe et Sienne et sa région méritent plusieurs jours alors que Florence, faut vraiment aimer la foule et faire la queue. Bon voyage, profite au maximum !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a fait mieux: on a pris le bateau à l'aller, et le train au retour.
      Une magie ces Cinque Terre...
      Vraiment à voir !
      Bisousss
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  45. 1 / Comment ne pas rêver d'Italie ?
    2 / Touche, touche et re-touche.
    3 / Prends du temps.
    4 / Profitez. (oui, j'ai le droit de te vouvoyer)

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey, ça me fait plaisir de te revoir par ici, grand Bleck...
      J'ai regardé Alceste à bicyclette ce soir, et l'île de Ré m'a fait penser à Noirmoutiers, et donc à toi...
      Bizarre non.
      On profite...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  46. Je me souvenais parfaitement de ce billet et de ce rêve. En Toscane qui me fait rêver aussi.
    Rien de tel que le changement, de nouveaux paysages pour peut-être repousser un temps les douleurs de nos vies quotidiennes. Je te souhaite un voyage magnifique. Découverte et soleil.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'apprécie ce changement de décor, après les moments terribles de cet été.
      C'est comme une éclaircie après l'orage...
      Merci Patrick
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  47. Deux défis en un ? Bravo ! Mais si j'ai bien compris, la récompense est là ;-) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quelle récompense !!!
      Merci cher ami.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  48. Saisissant comme tu arrives à jongler avec les mots de deux ateliers d'écriture pour raconter ton envie d'Italie.
    Au plaisir de lire à ton retour tout ce que ce voyage aura eu de beau...

    Et bravo pour le choix de l'illustration. J'ai en mémoire les vues superbes de Rome dessinées par Jim.
    Bises Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta fidélité Laurence.
      Je passerai un de ces quatre pour lire les autres participations, mais là, je n'ai pas eu le temps...Voyage oblige...
      Bisous
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  49. Profite bien de tes vacances chère fée!
    Je te souhaite un bon voyage et que tu en prennes plein les yeux!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  50. Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris.
    Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, va accueillir chez lui la petite Célestine.
    Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer
    ainsi l’ordre établi.
    https://www.cinevizille.fr/films-festival/ernest-et-celestine-2/




    Il y a quatre ans, le voyage a été annulé, pour cause d’enchaînement ininterrompu de déconvenues, de contretemps et de résignations qui m’ont arrachée à mes songes de voisins transalpins.
    On peut dire que j’ai barboté dans un marigot plus que poisseux durant ces dernières années, dont je suis heureusement sortie…
    Célestine Course-Trotte, Un vent léger a séché mes chagrins


    Dostoïevski devint quelqu'un parce qu'il avait été envoyé en Sibérie.
    Les écrivains sont forgés par l'injustice comme une épée.
    Ernest Hemingway, Les Vertes Collines d'Afrique

    Heureux spectacle
    L'autre Ernest
    (le mal léché)

    RépondreSupprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.