mercredi 16 mai 2012

Décrocher les étoiles



Il est grand temps de rallumer les étoiles.  Guillaume Apollinaire






Aujourd'hui, les vingt-huit schtroumpfs frétillaient de plaisir. Dans cinq jours, c'est le grand départ vers les étoiles. Si vous aviez vu comme la classe avait des allures de ruche bourdonnante! Crayons de couleur, compas, feuilles de dessin, cartes du ciel, colle et ciseaux, nous sommes prêts à remplir nos carnets de voyage de nos recherches,  découvertes, cueillettes, balades, souvenirs merveilleux. Je vais en tenir un, moi aussi, car j'ai l'impression d'être aussi excitée que mes élèves!  Mon nouvel appareil photo piaffe d'impatience dans son étui. Chacun a préparé son voyage avec application, la tête pleine de rêves, et, pour certains, d'un peu d'appréhension.

C'est que l'on ne quitte pas facilement le giron familial, quand on a dix  ans. On a beau faire les matamores, il va falloir braver ses peurs et accepter de s'endormir loin de maman. Heureusement, je vais être là pour déjouer les vilains lutins de la nuit, et passer le soir pour toucher le front de chacun avec ma baguette afin qu'il s'endorme comme un ange.

La classe de découverte  s'annonce bien!  Le grand "viaduc" de l'Ascension va donner le temps de peaufiner tranquillement les valises. Comme je suis un peu sorcière à mes heures, j'ai convoqué le beau temps, des nuits sans lune et sans nuages, concocté dans mon chaudron mon philtre magique à base d'émerveillements, d'expériences, de planètes, de galaxies, et de mille et une surprises chaque jour.
Un enchantement, quoi.
L'astronomie est une passion pour moi, est-ce que je vous l'apprends?  Je dirais même que la fréquentation régulière des étoiles a changé à jamais ma vision du monde et de ses petites contrariétés. Bon enfin, en un mot, il va falloir que je me pince pour réaliser que je suis en train de travailler...une fois de plus, c'est bon de mêler passion et métier.
(à suivre)






    Retrouvez mes autres billets astronomiques sous l'onglet "la tête dans les étoiles"...

36 commentaires:

  1. Décrocher les étoiles et les mettre dans les yeux, quel beau métier ! :~)

    RépondreSupprimer
  2. Chère maîtresse,

    Je ne connais rien aux étoiles. Je ne sais que les observer...et les admirer. Je ne serai pas là cette semaine.Je ne peux pas venir. Alors faites moi rêver : racontez-moi le plus souvent ce ciel. comment il faut le lire. comment le comprendre. Laissez-moi m'allonger sur le dos à côté de vous et regarder vers le haut. Le jour dans la classe, les deux étoiles qui m'attirent sont bleues et voisines. Ces nuits elles seront brillantes dans la nuit. J'aime trop quand on aime le ciel !
    Une nuit peut-être. S'allonger sur l'herbe confortable de notre bon Ventoux...et regarder le ciel...ensemble. J'ai peur de cette fin d'année scolaire.

    Le petit nouveau.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  3. Nos 3 enfants ont eu des classes de neige et des classes vertes..

    Mes petits enfants, ce fut l'Espagne, L'Italie et l'aîné en plus l'Angleterre.


    Je trouve que les profs qui y participent sont formidables

    Merci à eux..

    RépondreSupprimer
  4. c'est merveilleux d'avoir une instit qui vous initie aux étoiles!
    c'est un peu magique aussi :-)
    bon voyage!

    RépondreSupprimer
  5. Eduardo Galeano :

    - "On nous empêche de voir les étoiles", signé les gens.
    - "On nous empêche de voir les gens", signé les étoiles.

    RépondreSupprimer
  6. Toi tu es une chef qui ne se contente pas de 3 minables étoiles. Il t'en faut des trilliards d:^)

    RépondreSupprimer
  7. Décrocheras-tu l'inaccessible étoile ?
    Ou bien mettras-tu "Star dust" au fond de tes yeux ?
    Pars pour Aldébaran Pégase ou Véga, et quand tu seras tout là haut... Fais nous un CYGNE ];-D

    RépondreSupprimer
  8. J'espère que les étoiles seront au rendez-vous;-)
    Bonne classe de découverte !!

    Bisous ✰✯✮ Laure ✮✯✰
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  9. Ils en ont de la chance tes élèves
    :-)!! Quand est ce que tu organises une classe découverte étoiles pour tes amis blogueurs:-)?

    RépondreSupprimer
  10. AAAAAh!!
    Tu me diras si on peut voir encore Orion à cette époque de l'année...
    Bonne ballade dans les étoiles!!

    RépondreSupprimer
  11. Brel :

    - "Telle est ma quête,
    Suivre l´étoile
    Peu m´importent mes chances
    Peu m´importe le temps
    Ou ma désespérance
    Et puis lutter toujours
    Sans questions ni repos
    Se damner
    Pour l´or d´un mot d´amour
    Je ne sais si je serai ce héros
    Mais mon cœur serait tranquille
    Et les villes s´éclabousseraient de bleu
    Parce qu´un malheureux

    Brûle encore, bien qu´ayant tout brûlé
    Brûle encore, même trop, même mal
    Pour atteindre à s´en écarteler
    Pour atteindre l´inaccessible étoile..."

    RépondreSupprimer
  12. Pendant que de petites starlettes vont fouler le tapis rouge à Cannes, la vraie star de la blogosphère s'en va retrouver le plafond bleu de la voûte..... céleste, et présenter ses chères étoiles à ses petits astronautes en herbe. Bon plaisir, ma Célestine !

    RépondreSupprimer
  13. cinqpetitstriple.canalblog.commercredi, 16 mai, 2012

    Un petit mot d'ici... qui s'envole vers là-bas...
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. Tu es magnifique Célestine. Je te souhiate un très beau séjour.
    Je ne connais absolument rien aux étoiles. Imagien un peu, il y a seulement 10 ans (lors d'un stage main à la pâte) que j'ai appris que les étoiles ne tournaient pas autour du soleil comme la Terre!!!! Non, non ne te moque pas!
    N'empêche que maintenant avec cette info, je comprends un peu mieux pourquoi l'étoile du Nord indique toujours le Nord! Mais bon, c'est maigre comme connaissance.
    Je t'embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer
  15. Comme ça se trouve, j'ai une cousine qui est, elle aussi, une frappée de la précession des équinoxes. A quatre-vingt balais, elle donne encore des cours d'astronomie.
    Il y a malgré tout un truc qui me chiffonne : si tu leur ferme les yeux de ta baguette magique, comment vont-ils voir les étoiles, tes bien chanceux petiots ?

    RépondreSupprimer
  16. Zut, ta baguette magique peut-elle, dans la foulée, faire réapparaître le s de fermes ?

    RépondreSupprimer
  17. WALRUS Nan mais, je leur ferme les yeux APRES avoir vu les étoiles! pour qu'ils fassent de beaux rêves! Quant à la faute d'orthographe, j'en avais fait une aussi grosse dans mon billet, mais mon ange gardien veille au grain...

    CATHNOUNOURSE merci, je raconterai tout promis!

    LES PETITS BONHEURS Quand les enfants reviennent d'un tel séjour, ils en savent dix fois plus que la plupart des adultes...Mais je crois que le centre organise aussi des stages pour ceux-ci! En attendant, je te ferai partager quelques une de mes connaissances dans un prochain billet.

    RépondreSupprimer
  18. MYOSOTIS La vraie star de la blogosphère, comme tu y vas! je vais essayer de ne pas me la péter après ça.En tous cas, merci, tu es la plus scintillante étoile de ma constellation de fans.

    RépondreSupprimer
  19. Un gros bisou aux CINQ PETITS TRIPLES, je suis sûre qu'ils adoreraient venir avec moi!

    JEA merci pour ce rappel d'une des plus belles chansons du monde...

    CROUK Orion n'est presque plus visible dans le ciel de mai...Il faudra attendre l'hiver pour le revoir dans sa splendeur.

    RépondreSupprimer
  20. MAMMILOU Pourquoi pas? Je vais réfléchir à l'idée, mais je ne la trouve pas si loufoque!

    RépondreSupprimer
  21. LAURE moi aussi, je croise les doigts...j'emporte un ventilateur pour chasser les nuages, au cas où?

    ANDIAMO, regarde bien au-dessus de ta tête, cet été. Tu y verras briller Deneb, au bout de la queue du Cygne, formant avec Altaïr et Vega les trois belles de l'été.Je serai parmi elle, à n'en pas douter, quelque part dans ce triangle magique.

    RépondreSupprimer
  22. SAOUL FIFRE N'oublie pas que mon auberge à la Grande Ourse s'appelle la "Céleste Inn"...(demande au captain Thanb Hourrin)

    ADRIENNE Une magie communicative! Si tu avais vu mes schtroumpfs mardi après midi! Ils s'y voyaient déjà. Ça faisait plaisir à voir, j'espère que les parents me donneront l'autorisation de les filmer...

    PATRIARCH Eh oui, la valeur d'un enseignant ne se mesure pas à sa paie, fort heureusement!

    RépondreSupprimer
  23. TANT-BOURRIN Je confirme, un très beau métier!

    MON PETIT NOUVEAU N'aie pas peur de la fin de l'année, tu vas partir vers de nouvelles aventures, tu croiras être triste mais tu oublieras, tu rencontreras d'autres professeurs.
    Moi je n'oublierai jamais ton grand coeur, ta candeur, ton admiration et la façon dont tu as réussi à t'intégrer dans la classe.
    Quel dommage que tu ne puisses pas venir avec nous!
    Quand je regarderai les étoiles, la semaine prochaine, j'aurai un peu l'impression que tu me tiendras la main, et cela les fera briller deux fois plus.

    RépondreSupprimer
  24. Quel bonheur d'admirer les étoiles ! Je vous souhaite un ciel serein et pur , où en sera la lune pas trop pleine je crois ?

    Profitez bien!

    RépondreSupprimer
  25. HELENE non, la lune ne sera tout simplement pas là, ce qui est fantastique pour mes astrognomes en culottes courtes...

    RépondreSupprimer
  26. Choisis en une pour moi, à travers le regard, l'âme et le coeur. Très bon séjour à Vous Tous ! ♥

    RépondreSupprimer
  27. Bon séjour à toi et que tes poussins soient sages ! Il fera beau, promis. Bises à toi

    RépondreSupprimer
  28. chataigneraie58vendredi, 18 mai, 2012

    dans sa courses vers les etoiles elle entraine aussi 2 autres classes, là ils n'ont pas 10 ans meme pas encore 9 et pourtant tout exite par cette aventure..Cel, mon p'tit dernier va decouvrir les etoiles, j'en suis ravie..ses soeurs en gardent un souvenir magique..merci a ces enseignants qui entrainent nos enfants dans de si belles aventures..là aussi est l'apprentissage!

    RépondreSupprimer
  29. Oui ma VERO ça va être la grande expédition cette année! Trois classes, 80 élèves dont les plus jeunes ont 7 ans et demi!
    La météo s'annonce capricieuse mais je garde espoir!

    FD tu sais, en grande professionnelle que tu es, que dans ce genre de projet de classe, les enfants sont tellement subjugués qu'ils en oublient de ne pas être sages... Pas de problèmes de discipline quand on n'est plus dans le cadre de l'école...

    RépondreSupprimer
  30. ELLA: je cueillerai pour toi la plus brillante, la plus discrète, la plus émouvante étoile de ma nuit étoilée.

    RépondreSupprimer
  31. Je connais assez bien les étoiles, plaisir que je partageais avec mon beau-frère disparu en octobre denier. Il avait un équipement quasi pro et nous passions des heures tous les deux, les yeux tournés vers le ciel de la nuit

    RépondreSupprimer
  32. Cela fait rêver...la tête dans les étoiles, j'ai pas ce genre de souvenirs de l'école...

    RépondreSupprimer
  33. Oui, cela fait rêver...même si c'est beaucoup de boulot en amont pour les instits volontaires!

    RépondreSupprimer
  34. MARIE MADELEINE où doit on aller à Paris quand on veut un ciel pur?... ;)

    RépondreSupprimer
  35. Oh oui , je me souviens , tu m'avais parlé de ce projet , je serais bien venue avec toi , j'y connais rien en " étoiles "
    tu vois , te lire me conforte toujours dans cette idée que les passionnés savent transmettent , et même si , c'est du travail , cela reste à mon sens , trop rare
    Jamais de sorties scolaires pour mes enfants , c'est dommage quand même
    Tu dois être en plein travail encore , heureusement tu auras les 3 jours de la Pentecote pour te reposer
    j'espère que le soleil était de la partie
    Bonne fin de semaine Célestine

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.