samedi 14 avril 2012

La lettre Paix




Je suis en vacances, perdue quelque part à la recherche de moi-même dans un paysage poussiéreux, comme poudré par la houppette du temps.
Ici, pardon pour cette image un peu sombre, pas de pédalo, pas de plage dorée, pas de vert pâturage ou de pré fleuri. 
Rien qu’une sorte de désert persan lavé de pluie, où la nonchalance et la procrastination  sont les maîtres mots. De maigres abeilles y picorent avec parcimonie le pollen des  pivoines en pleur, en quête d’un improbable partage.
Je m’étais perdue sur la page de mes mauvaises pensées, mais elles s’éloignent peu à peu  et leur lourd parfum de putréfaction se dissipe. Encore un peu de persévérance et je reviendrai dans le monde pétillant de la joie de vivre.


photo internet

Chez Asphodèle, il fallait utiliser les mots suivants.
poussiéreux(se) – pluie -pré – persévérance – parcimonie – picorer – page – perdu(e) – pétillant(e) – pédalo – putréfaction – pollen – pardon – persan – pivoine – partage – poudrer – (procrastination en facultatif)

38 commentaires:

  1. Oui, un petit peu de persévérance.. :) Ah bon, c'était un jeu de mots imposés? Je n'ai rien vu ! Trop douée Célestine ! Doux week end ♥

    RépondreSupprimer
  2. tu vois, ce qui fait la grande qualité de tes textes, c'est que tu es en train de faire un exercice imposé et qu'on ne s'en rend même pas compte à la lecture!
    bravo et bonnes vacances!

    RépondreSupprimer
  3. C'est le mont chauve ? Gaffe aux sorcières : c'est bientôt la pleine lune ];-D

    RépondreSupprimer
  4. Juste ce qu'il faut pour poser les mots imposés !
    La difficulté est plus grande avec un texte court.
    Bon we Célestine

    RépondreSupprimer
  5. mon petit doigt me dit que c'est ton anniversaire aujourd'hui!!!
    alors je te souhaite une belle journée sereine et en paix...
    Et bravo pour l'exercice d'écriture... c'est vraiment bien fait, on ne devine pas que c'est une consigne...
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai rien vu... belle écrit... avec bises et belle journée.

    RépondreSupprimer
  7. Réussir un texte sous contrainte en aussi peu de ligne pour caser tous les mots et sans que personne ne détecte rien avant la fin, c'est du grand art ! Bravissimo ! :~)

    RépondreSupprimer
  8. Maigre,parcimonie,désert,nonchalance.Il y a du manque d'entrain visiblement mais ça rebondit à la fin.C'est un peu comme nous tous,faits de hauts et de bas.Merci.

    RépondreSupprimer
  9. pas évident de donner du sens et de l'émotion en faisant aussi court mais tu y parviens...joli devoir de vacances en somme...
    Bises.

    RépondreSupprimer
  10. Bravo Célestine ! Les mots sont passés comme une lettre à la poste !

    RépondreSupprimer
  11. Je n'avais pas vu que tu avais "accouché" de ce texte avec les forceps !
    Bravo ];-D

    RépondreSupprimer
  12. oh c'est magnifique ce texte, j'adore ton expression "poudré par la houppette du temps" et la poésie de ton texte, bravo !

    RépondreSupprimer
  13. Tu m'épates vraiment... réussir à mettre autant de mots imposés dans si peu de lignes... en plus, c'est joliment dit, bien écrit, et poétique...
    Bonnes vacances !

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  15. La lettre P comme haPPy Pour toi day ! Plein de Pisoux....

    RépondreSupprimer
  16. Oui , c'était un jour spécial pour moi, merci myo et coumarine d'y avoir pensé.
    À tous, merci pour vos réponses, je ne suis pas très loquace mais avec un smartphone ce n'est pas très pratique. À très bientôt.
    ********Bises de celestine ******

    RépondreSupprimer
  17. Joyeux anniversaire ! ♥♥ tu es née un 14, comme moi ! :)) bisous

    RépondreSupprimer
  18. Merci ma belle. Et toi c'est quel 14?

    RépondreSupprimer
  19. Bon, ben bon anniversaire en retard alors!
    Et puis tu as l'air d' aller mieux, alors c' est bien.

    RépondreSupprimer
  20. Alors bon anniv' et bonnes vacances.

    RépondreSupprimer
  21. Bon anniversaire (en retard) ! Et bravo pour ce texte juste parfait, j'avais l'impression de lire la suite du précédent...et bien sûr les mots imposés ne se sentent absolument pas ! :)

    RépondreSupprimer
  22. C'est une tortionnaire mentale cette Asphodèle. Autant de mots placés en si peu de phrases. Bravo, mais drôle de manière de passer des vacances.
    Amicalement.dinosaure80.

    RépondreSupprimer
  23. En très peu de phrases ; bien joué !

    RépondreSupprimer
  24. J'ai aimé cette promenade dans le désert persan. :D Tu as bien rendu l'ambiance désolée, mais époustouflante du lieu. :D

    RépondreSupprimer
  25. J'aimerais en un clic intégrer le lieu de cette photo. Je n'aurais pas lu la fin de ce message, je n'aurais vu que du feu à la liste de mots imposés.
    Tu m'as donné envie de partir en voyage !
    bon anniversaire, moi c'était hier !

    RépondreSupprimer
  26. Merci à tous ceux et celles qui sont venus poser leur petit caillou sur ma route.

    ***************Célestine*********

    RépondreSupprimer
  27. j'arrive un peu tard , j'avais lu sans pouvoir commenter ton joli texte
    je te souhaite vraiment en retard un doux anniversaire

    Tu n'es plus trop perdue , des gentils mots t'ont fait retrouvé un chemin paisible , j'en suis certaine
    merci pour ce texte vraiment réussi

    RépondreSupprimer
  28. À moi de saler de mon petit grain de sel ce billet à la saveur remarquable. On te sent mélancolique, abattue et au final la pente semble s'adoucir et l'espoir poindre. J'aime beaucoup !

    Coincoins de bon anniv ;-)

    RépondreSupprimer
  29. je me suis perdu trois jours à suivre les petits pas de ma petite fille et je découvre au milieu de ces paysages magnifiques . Difficile en effet de faire du pédalo.

    RépondreSupprimer
  30. Félicitations, les mots coulent....

    RépondreSupprimer
  31. Aujourd'hui au royaume des fées, on se prépare en grand mystère à un anniversaire.
    Tu me diras : " mais, les fées n'ont pas d'âge ! "
    Bien sûr que non ! Mais, chaque année, on célèbre une année de prodiges,de mystères et d'enchantements. Le gâteau à mille bougies. Elles doivent l'éteindre d'un coup de baguette magique. Les simples humains ne sont pas invités. Il faut pour être là justifier avec elle, d'un lien charnel. Car les fées sont mi-femmes, mi-esprit et elles ont aussi une vie sur terre.
    La nuit, les étoiles scintillent et écrivent son nom dans le ciel en lettres d'argent. Au Marion tout est rentré dans l'ordre.
    Les lutins, les farfadets, les djinns et tous les esprits malins dansent autour d'elle une joyeuse farandole.
    On boit de l'ambroisie, du nectar et toutes les autres boissons réservées aux puissances célestes.
    Le lendemain, le monde qui en a bien besoin fait de nouveau appel à elles. Et la vie reprend son cours.
    Pas une ride de plus ne marque son visage.
    Peut- être dans les yeux, une paillette d'or supplémentaire. Mais qui peut savoir ?

    Bon anniversaire, madame la fée, continuez d'enchanter vos lecteurs.
    Permettez que je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi avoir mis ce beau commentaire ici, et pas à sa juste place ?
      Mais je prends quand même la magie de ces mots comme un cadeau précieux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Un mauvais aiguillage. J'avais cherché "anniversaire" mais vous le feriez plaisir chère amie en le remettant en bonne place.

    RépondreSupprimer
  33. Alors "bon anniversaire à toi, chère Célestine", si tel est le cas

    RépondreSupprimer
  34. Heureux qui, comme Unique, a fait un beau voyage


    Heureux qui, comme Unique, a fait un beau voyage,
    Ou comme cestuy-là qui conquit la Raison,
    Et puis est retourné, plein d'usage et chanson,
    Vivre entre ses proches le reste de son âge !

    Plus me plaît le séjour qu'ont bâti nos aïeux,
    Que des palais Parisiens le front audacieux,
    Plus que le marbre dur me plaît la pierre fine :

    Plus mon hoir gaulois, que le Tibre latin,
    Plus mon petit Sérée, que le mont Palatin,
    Et plus que l'air marin la doulceur citadine .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Petrus pour ce pastiche d'un célèbre poème.
      C'est un beau cadeau d'anniversaire...
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Merci, chère Célestine, (moi je reste sur le mode amical tendre ......)

      Ce pastiche m'est venu en idée hier comme message ultime résumant toute mes démarches envers l'humanité, démarches demeurant dans l'humilité d'un être conscient de ses propres faiblesses (cardiaques), tourné résolument vers les Autres en empathie profonde, malgré les blessures (que d'ailleurs soi-même on s 'occasionne ) en espérant trop en aptitude de réponse du même degré d'élévation spirituelle ......

      Je ne le répéterai jamais assez , alors je le proclâme haut et fort HEUREUX QUI COMMUNIQUE, qui accepte en toute humilité de se donner à l'autre sans attente particulière autre que celle de transmettre la flamme de l'empathie d'un bout à l'autre de la terre à travers les torches allumées au fur et à mesure du chemin.

      Voilà Célestine l'image qui m'est soudain apparue en pleine lumière ce matin :
      Si je prétendais , à moi seul, fut-ce à travers un blog personnel, émettre une lumière telle qu'elle attirerait tous les êtres tels des papillons, ce serait forcément un échec... et tout le monde peut le comprendre : tous les papillons du monde (et pas qu'eux ) viendraient s'agglutiner sur ma pauvre petite lampe dont la lumière viendrait rapidement à disparaître .....

      Non, je préfère de loin que ma petite lumière serve humblement à en allumer d'autres , tel un véritable relais d'amour, pour qu'effectivement, au bout du compte chaque petite lampe ait, dans son coin attiré suffisamment de papillons pour qu'ensemble nous soyons tous unis dans la joie et la solidarité réelle

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.