dimanche 19 février 2012

Regarder haut et loin



Ma grande taille me permet sans doute depuis toujours d'avoir un regard panoramique autour de moi, et donc une vision synthétique des évènements.
Passés les complexes et les quolibets de l'adolescence, j'assume parfaitement mon statut de grande asperge. Ça n'est pas venu tout seul! Il m'a fallu du temps pour comprendre que l'on m'enviait ma taille" mannequin", et pourtant je suis née la même année que cette chère Barbie!
Maintenant, je me dis que j'ai la tête plus près des étoiles et des nuages et ça me convient parfaitement.
Quand je marche dans une ville, je suis toujours attirée vers le haut. Je repère les fenêtres à meneaux du troisième étage, les détails architecturaux des toits, les cheminées, les moulures et les sculptures, les pignons et les mâchicoulis...et je ne vois jamais les pièces de monnaie tombées parterre. Parfois, je marche dans un objet indésirable et malodorant, mais il paraît que ça porte bonheur. Ma vie toute entière suit ce mouvement ascendant et projeté. J'aime monter sur la montagne, j'aime contempler l'horizon infini de la mer. J'aime la nouveauté, les technologies du futur, l'astronomie est une de mes passions. Le film ou le livre que je préfère sont les prochains que j'irai voir ou que je lirai. J'aime la philosophie, car par essence elle permet de prendre de la hauteur et du recul sur les choses.

Aussi quand je regarde s'agiter le microcosme de la politique, je suis atterrée (eh oui, au sens propre) par tant de bassesse, tant de  petitesse. Ah, en ce moment, c'est beau de les observer:  certains orateurs bien conseillés parviennent à donner le change,  le temps d'un meeting, à mettre un peu de souffle lyrique dans leurs paroles, et à faire croire à un peuple avide et crédule qu'ils portent haut le flambeau de ses espérances. C'est beau, j'en ai presque une larmichette. Mais dès qu'ils seront élus, leur portefeuille, leurs minables considérations politiciennes à court terme, et leur cuisine de bas étage  redeviendront l'essentiel de leurs préoccupations.

Les citoyens portés par le peuple et investis de cette haute mission devraient avoir à coeur de voir loin, haut et grand. De réfléchir à l'avenir de l'humanité et la planète qui lui sert de berceau. Et de faire passer les intérêts privés au second plan. Mais ça, ce sont des idées de poète.

Edit du 20 février
Inspiré par ma photo, mon ami Andiamo m'a croquée!
Quelle délicate attention!


33 commentaires:

  1. Tes yeux sont magnifiques !!! Avec ta taille, tu aurais pu faire concurrence à Adjani ! :)
    Je crois en l'humain, mais en matière politique, beaucoup regardent leur petit nombril, et se laissent bluffer.. C'est comme çà.. Quand j'entends des stagiaires me dirent qu'ils ou elles iront voter lepen parce qu'ils ont connu des "agressions", cela me fait bouillir de rage ! C'est plutôt cette "option" qui me fait peur à l'heure actuelle, j'en serais presque soulagée de voir revenir le petit ! :))
    bon, je n'ai pas regardé le meeting ! mais si sa femme dit "qu'il a été merveilleux", on ne va pas la contrarier ! :))
    Bonne semaine, bisous ♥

    RépondreSupprimer
  2. Ou alors des idées révolutionnaires ?
    Le grand soir est pour demain?
    Dis nous ce que tu vois venir de là haut !!

    RépondreSupprimer
  3. Je te rejoins...
    Mais les politiques ne sont-ils pas philosophes ? Ils prennent hauteur et recul face aux basses considérations de l'avenir humain...
    Tu l'as si bien dit, ce sont des orateurs, dressés au discours, pour dire ce qu'on veut entendre, ou mieux, laisser entendre ce qu'on veut dire. Nous sommes loin de la Res publica. Où est ce peuple qui gouverne ? Est-ce vraiment le peuple, quand on peut parler de carrière politique ?
    Je diverge juste sur la passion du nouveau, où la hauteur devrait permettre de regarder en arrière pour regarder devant (genre les ''conneries'' [désolé] apprendre de l'Histoire). Ben tiens, je remets l'article demain (crise, crisons), en signe d'accompagnement et de convergence à cet esprit de dégoût devant ce qui se passe, mais bien sur aussi... de révolte !
    (peu poétique, mais très nébuleux, pour le coup ;-) )
    Sinon, tu étais en vacances non ? Il n'y a pas de télé, pendant les vacances !!

    RépondreSupprimer
  4. Chère Célestine,

    Merci pour le clin d'oeil, le regard de velours, la connivence musicale, et tes mots acérés comme la lame, doux comme le velours. Perché sur mes talons, du haut de ma petite taille, je cherche aussi le ciel, guettant les étoiles, et les comètes. Je crois quand même à la différence en politique, enfin, j'ai envie de croire à cela, car il y a urgence, comme un point de non-retour, avec la pauvreté, els exclusions, les charters et le mépris. Alors oui, j'ose croire à un changement possible, au fond je crois en l'homme ...
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi je crois en l'homme, mais pas à la politique !
    Enfin, pas à celle que nos hommes politiques nous montrent en ce moment !

    RépondreSupprimer
  6. ZENONDELLE Bien sûr que je crois en l'Homme, même si je ne crois plus en certains hommes trop cupides de pouvoir et d'argent. Bien sûr que j'ai envie de me battre pour un monde plus juste. Ne le faisons nous pas, d'une certaine manière, par notre engagement dans ce métier le plus beau du monde?

    CEDRIC Les politiques au sens grec peut-être.Mais de nos jours, je ne vois ni hauteur ni recul dans les basses manigances de la gent politicienne.Ma passion du "nouveau" ne doit pas être prise comme un rejet de tout ce qui a été. mais plutôt d'une curiosité pour la création qu'elle soit artistique, littéraire ou scientifique...

    ANTIBLUES Je vois...je vois des peuples se soulever et mettre à bas un système qui est voué à sa perte. Pour redécouvrir une façon plus humaine de partager les richesses... mais que valent les visions d'un poète?

    ELLA non, je ne peux pas me résigner, même pour barrer la route à la peste blonde, à reprendre pour cinq ans de ce menteur mégalomane et de sa potiche...
    Elle le trouve "merveilleux"! Qu'en pensent les sdf et les gens qui ne peuvent plus ni se chauffer ni se nourrir? le trouvent-ils aussi merveilleux?
    Mais je me mite le cachemire, comme dirait mon amie Berthoise!
    Bonne soirée ma douce♥

    RépondreSupprimer
  7. TEB tu m'ôtes les mots de la bouche!

    RépondreSupprimer
  8. c'est bien d¡être grande :-)
    c'est bien, de pouvoir prendre de la hauteur par rapport aux événements :-)
    c'est bien, de pouvoir atteindre les planches du haut sans escabeau (et puis ça ferme la bouche à Pierre Desproges LOL)

    RépondreSupprimer
  9. Hélas, le monde politique est un endroit où tous les hommes sont égo !

    RépondreSupprimer
  10. Tu es grande
    Tu as de beaux cheveux noirs
    et de merveilleux yeux bleus
    Comment je le sais?
    parce que tu es venue quelques jours chez moi
    Je sais que tu es une belle personne, à tous points de vue

    Je suis petite de taille
    J'en ai parfois des complexes: je dois toujours lever la tête pour rencontrer le regard des gens
    Toi grande, moi petite, on s'est pourtant super bien "entendues"

    RépondreSupprimer
  11. Oh oui ma COUM heureusement la valeur n'attend pas le nombre de centimètres!et chacun fait toujours des complexes par rapport à ce qu'il n'a pas. Je compte bien te revoir car je n'ai pas dit mon dernier mot à la Belgique. Il y a tant de choses qui me restent à découvrir, et puis reparler avec toi, et te serrer dans mes bras...et retourner au Mokafé!

    RépondreSupprimer
  12. TANT-BOURRIN excellent! c'est de toi?

    ADRIENNE c'est tellement bien, que souvent quand je vais au supermarché, une petite dame me demande de lui attraper quelque chose sur l'étagère du haut...je le fais avec bonheur, c'est ma bonne action du jour.

    RépondreSupprimer
  13. Coluche a dit : la bonne longueur des jambes c'est quand les pieds touchent bien par terre."
    Jacques

    RépondreSupprimer
  14. JACQUES c'était un sage,notre Coluche, et en cette période pré-électorale, il manque énormément au paysage...

    RépondreSupprimer
  15. Moi aussi j'ai regardé la vie de haut, non par suffisance mais par... disons les hasards de la vie... pour autant, mon horizon n'en reste pas moins limité au contenu de mon portefeuille parfois, aux limites de mon travail souvent (je ne suis guère poète, je l'avoue) et il faut dire que le gouvernement actuel n'a rien arrangé à ma situation.
    Ma consolation, s'il peut y en avoir une, c'est que je n'ai pas voté pour le nain en place mais mon inquiétude et là on peut en avoir, c'est que le suivant ne fasse pas mieux... comme disait Higelin à Mogador (c'était il y a longtemps je sais)"parti de rien comme un vrai zonard t'as toutes les chances d'arriver nulle part !"

    RépondreSupprimer
  16. je sais bien ma petite Célestine.. Mais concernant ces futures élections, je regarde et j'écoute autour de moi, je sais bien que ce qui m'entoure n'est pas révélateur de la France, mais c'est effarant le nombre de personnes qui veulent voter Lepen, est-ce parce que je vis dans le sud? Et pas que les jeunes, crois moi ! Quant à Hollande, je n'ai encore trouvé personne qui croit en lui.. et moi, penaude, j'avoue ne pas pouvoir voter à cause d'une carte d'identité périmée, d'un acte de naissance laissé quelque part en Bretagne, et d'avoir laissé le temps courir à cause de la maladie de mon fils. Honnêtement, je suis partie de l'accueil municipal en leur disant : "vous privez la France d'une voix juste !" lol ! C'était tout ce qui me restait dans ma déconvenue, la première fois que je ne pourrais voter :) bisous et bonne nuit ♥

    RépondreSupprimer
  17. ELLA oui, je comprends, dans le sud, les gens ont la tête près du bonnet, ça s'enflamme vite...Allez, t'inquiète pas, je voterai pour toi!Du coup tu m'as fait peur, je suis allée vérifier ma carte d'identité: ouf! novembre 2012..sauvée!

    MARIE N'oublions pas qu'après la présidentielle où il faut plutôt voter utile, il y aura les législatives, et là on pourra se lâcher et faire entendre notre vraie voix. Celle du peuple en colère. parce que les sous, il y en a, il faut arrêter de nous faire croire le contraire.Et la République reste une grande idée. Ce n'est pas cette poignée de peigne-culs, d'énarques et d'arrivistes bling-bling qui vont nous confisquer nos valeurs. Mais il faudra se battre.

    RépondreSupprimer
  18. JACQUES (bis) au fait, que devient notre cher Hercule Savinien? Plus de nouvelles depuis bien longtemps...

    RépondreSupprimer
  19. Pour une politique enfin à la hauteur:
    Célestine présidente.
    Avec les Blogbos, tu as déjà un sacré conseil des ministres quasi constitué.

    Plus sombrement:
    Sera-t-on déçus ou catastrophés?
    Ce n'est pas terrible comme choix (réaliste). au 2e tour, ce sera soit la gueule de bois, soit le coma éthylique.
    On peut pas avoir simplement un verre d'eau claire, de la Célestine par exemple...;-)
    Bises
    Blutch.

    RépondreSupprimer
  20. J'aime...... tout simplement par ce que Eliane fait 1 mètre 80 tout comme nôtre puînée et sa fille à elle, les fait déjà à 15 ans... Une très belle plante et intelligente en plus: 17 de moyenne générale....C'est toutes les années ainsi....Et pas de complexe, mais il faut reconnaître qu'aujourd'hui les femmes grandes ne sont plus une exception..

    Bonne journée. Bises

    RépondreSupprimer
  21. Tu as des accents "gaulliens" sans doute la conséquence de ta grande taille ];-D

    RépondreSupprimer
  22. Peu d'hommes et de femmes politiques ont la dimension d'un réel chef d'état.... Et c'est toujours difficile de voir loin.
    Bonne semaine !

    RépondreSupprimer
  23. Finalement, rien n'a vraiment changé, la politique est toujours de carrière, et les politiciens en fonction nous prennent de haut, et malheureusement, aucun ne semble à la hauteur du travail à faire.
    Au sud, au nord, tout le monde a peur...
    Comme tu le dis, ce sera bien au peuple d'être vigilant, et de faire en sorte que sa voix soit entendue.
    Dans tous les cas, pas de miracle, on ne redresse pas un arbre avec deux tuteurs en plastiques, un effet d'annonce et un été...

    PS : il n' y a pas de critique envers le regard avant, c'est juste pour signaler que peu de gens pensent à prendre du recul, regarder ce qui a été fait pour éviter les mêmes erreurs (d'où le possible passage de la droite, accompagné de l'extrême droite, possible, pas probable !).

    RépondreSupprimer
  24. Quel regard !
    Le mien est surement situé quelques bons centimètres au dessous.Mais il partage les mêmes questionnement que toi.
    Et bon sang, je ne sais vraiment pas pour qui je vais voter... Pour un poête , tiens pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
  25. Promis, je ne vais pas tarder.
    H.S.C de B

    RépondreSupprimer
  26. Quels beaux yeux, Célestine !
    Ah ! la politique , et les politiciens.

    RépondreSupprimer
  27. Merci Berthoise, ça me fait plaisir que tu prennes cinq minutes pour venir me lire...j'espère que tu as fini de remplir ton "document préparatoire à l'Inspection"...

    Cher HSCde B... je t'attends avec impatience
    signé:R

    HELENE gardons espoir: déjà, nous regardons dans la même direction, et je pense que nous sommes nombreux.

    CEDRIC Pas mal le coup des tuteurs en plastique...:)))

    BONHEUR DU JOUR il est clair qu'il ne faut pas trop attendre des politiques pour trouver le bonheur...les petits bonheurs restent de notre propre vision des choses... Bonne semaine!

    ANDIAMO je prends ça comme un compliment!

    PATRIARCH je vois que tu es entouré de belles plantes.Voila une expression que j'ai souvent entendue à mon égard!

    RépondreSupprimer
  28. BLUTCH j'adore ton commentaire! et merci pour tes compliments!

    RépondreSupprimer
  29. Je t'ai vu et n'ai rien trouvé d'une asperge!! Le regard haut, c'est dans la tête...du haut de mes 1m61, dans le métro, je me sens souvent plus grande que tout le monde!!!

    RépondreSupprimer
  30. Tu es gentille ! revenue d'Angleterre? je le vois aux accents!
    et tu as raison, la grandeur n'attend pas le nombre des centimètres comme je disais à Coumarine il y a peu... et j'ai souvent eu des amies beaucoup plus petite que moi, et je ne m'en suis jamais aperçue!

    RépondreSupprimer
  31. Je suis beaucoup plus petite que toi ... sourire

    RépondreSupprimer

  32. Vu. De haut mais pas de loin. De près. Tout près.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.