dimanche 9 octobre 2011

De tout et de rien

Le nouveau petit félidé domestique de sexe féminin de ma fille (je dis ça parce que si je commence directement un billet par "la chatte de ma fille", ça ne va pas le faire, comme on dit, et je risque d'exciter les moteurs de recherche, voire les sbires de la Brigade des Mœurs qui traquent toute trace de pédophilie et autres perversions sur le net) ce félidé, donc, s'étant révélé après coup et après mûre observation, être un représentant de la gent masculine, a subitement changé de nom. Hop, Mango est devenu Cookie sans autre forme de procès. Pas de formalités, de longues heures d'attente devant des bureaux préfectoraux, pas de dossier compliqué, de démarches administratives,  d'indemnités, de timbre fiscal, de délais règlementaires, et autres joyeusetés inventées par les hommes pour se compliquer l'existence...
L'automne est arrivé à grand fracas, ce qui signifie chez nous baisse substantielle des températures, ciel plombé, vent déchaîné, feuilles virevoltantes.
C'est un week-end de retrouvailles familiales, qui me permet d'oublier la tempête des dernières semaines, de goûter à une sérénité qui revient peu à peu.
 Un peu éloignée des blogs, mais pas de l'écriture, j'ai trouvé un moment pour participer au concours de nouvelles organisé par mon journal de télé favori.Une nouvelle qui devait contenir 2011 signes, pas un de plus, ni de moins. Voilà un défi qui me plaît.
Un petit rayon pâlichon est venu caresser le jardin vers dix heures ce matin, pour se cacher bien vite. Comme un signe d'espoir.
Une possible alternance du pouvoir se joue peut-être ce dimanche, avec les primaires. J'irai voter sans fièvre, un peu mollement. Mais j'irai. Tant qu'un pays demande son avis au peuple, c'est qu' il n'est pas encore trop atteint dans ses fondements.
Les enfants vont et viennent, repartent trop vite.
C'est un dimanche de tout et de rien.
Les blessures pas tout à fait cicatrisées se planquent sous la pommade de l'alanguissement automnal.


20 commentaires:

  1. oui, le vent affole les feuilles , et ressortent les vestes et autres vêtements des jours frisquets.. je vais aller aussi participer à cette "primaire" .. je viens de croquer dans une tarte au citron tiède .. sensations d'un Dimanche d'automne!
    Bises!

    RépondreSupprimer
  2. Mimi, el minou ! :~)

    Oui, ça doit être la saison qui veut ça : l'envie d'appuyer sur le bouton "off" plutôt que sur le bouton "plaies"...

    RépondreSupprimer
  3. baisse de la température nocturne:6° à minuit...
    le ciel se couvre,la vigne perd ses feuilles...
    j'ai voté:juste parce que je devais y être...
    besoin de repos aussi..je "pâtisse" pour me requinquer

    RépondreSupprimer
  4. j'espère que les réunions de famille t'ont redonné un petit coup de pouce au moral...
    bonne soirée et bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  5. Je m' étonne qu' une pédagogue de ton talent ait toléré ce changement de nom: encore un qui va avoir des problèmes d' identité!
    Comme tu dis : tant qu' un pays demande son avis au peuple...
    Et le peuple a bien retenu la leçon.
    Bonne soirée, Célestine.

    RépondreSupprimer
  6. Si j'ai bien compris, Mango c'était la fille et Cookie le garçon ?
    On s'y perd de plus en plus dans les prénoms ! A l'école, nous avons un "Prince-Armand" et une "Gracieuse"; à eux deux ils pourraient nous écrire un conte de fées !
    Sans parler des Mateo avec ou sans accent, Mathis avec h ou sans h... et un ou deux t, et autres Margot et Margaux...
    Je suis sûre que la petite chatte mettra longtemps sa petite patte de douceur et de joie dans ton coeur...
    Bonne semaine Célestine !

    RépondreSupprimer
  7. c'est chouette que tu donnes des petites nouvelles comme ça..
    heureuse d'apprendre que tu retrouves un peu de sérénité...
    (et bonne chance pour le concours de nouvelles...;-))
    la photo du chaton est craquente...

    RépondreSupprimer
  8. J'aime bien ce billet " en vrac " j'aurais presque pu en écrire une partie , même ressenti
    Bravo pour la nouvelle , tu nous en dira un peu plus hein?

    Les chats apaisent les tensions
    Je suis allée voter aussi , et j'ai retrouver même une envie de militer un peu plus
    comme quoi ...
    Bonne semaine
    bisous

    RépondreSupprimer
  9. Les feuilles ont recouvert le cimetière...
    Une petite couverture avant l'hiver ?

    RépondreSupprimer
  10. Alors comme ça… On lit Télérama !

    Le début de ton billet m'a bien amusé…
    Cela me rappelle une histoire véridique d'il y a quelques années.
    Il y avait une chanson italienne dont le refrain était : « caresser la chatte à la voisine »
    ( qui a fait l'objet d'une version française je crois…)

    Et la chanson passait à Radio-Vatican !
    Ils n'avaient pas piger le double sens…

    RépondreSupprimer
  11. Quel mignon minet !
    je suis contente de voir que tu reprends du poil de la bête.

    RépondreSupprimer
  12. BERTHOISE hi hi hi excellent! (comme je dis à mes CM2 quand ils me sortent un jeu de mots) Tiens pas plus tard qu'hier, l'un d'eux me dit: vous nous avez promis un gâteau au chocolat, maîtresse, mais je crois bien que ce sera quand les moules auront des gants...

    ALAINX mais comment t'as deviné pour télérama? T'es trop fort!
    ...Les termes exact de la chanson c'était: moi qui voulais toucher, toucher la chatte à la voisine..." un grand moment culturel.

    ANDIAMO Tu crois qu'ils ont froid?...

    JEANNE je la publierai dès que la date limite sera passée (comme pour les yaourts)

    COUMARINE chaque fois que je vois un comm de toi, je tressaille. Tu me maaaaaaaaaaaanques!!!Oui, il est craquant ce petit chat, même s'il fait plein de bêtises...

    _CATHY_ alors, Mango c'est la mangue en anglais (donc féminin) et Cookie c'est un gâteau (donc masculin) dixit la propriétaire...Ici à l'école nous avons une Eden Blue...pas mal non?

    PIERROT BATON, en même temps, si les filles se mettent à s'appeler Pierrot, mais où va-t-on?

    ADRIENNE je vais beaucoup mieux, en effet. Cela s'entend sans doute à ma voix primesautière...

    CO j'ai montré ton blog à Hutte des Bois, qui a adoré tes bricolages et tes gâteaux...Tu vois, tu pâtisses large...

    TANT BOURRIN excellentissime le jeu de mots. Le bouton "plaies" je le ressortirai!

    CROUK ro lala une tarte au citron tiède...merveilleux!ces mots me sirupent les papilles!

    RépondreSupprimer
  13. Chez nous , on a adopté un nouvel hamster dont le prénom est à l'étude, une caille qui en fait est un caille et se prénomme Roméo, sa Juliette et sa Maîtresse qui sont commandées et arrivent dans les jours qui viennent. Ben voui, malgré nos saines pensées, chez les cailles il faut au moins deux femelles, histoire de les laisser décompresser... C'est vrai que Cookie et Mango, c'est pas très explicite... Comment va ta fille? J'en garde un doux et silencieux souvenir... Et heureuse de lire que les mauvzis souvenirs sont peu à peu catalogués dans la bibliothèque des souvenirs. des bises

    RépondreSupprimer
  14. DELPHINE tu me fais trop rire avec tes cailles! Dis donc, monsieur Roméo est un fameux Don Juan!
    Ma fille est heureuse de sa nouvelle vie à Sophia, c'est vrai qu'elle n'est pas très expansive, et plutôt silencieuse. Tout le contraire de sa mère!Pourtant nous sommes les meilleurs amies du monde.
    Je t'embrasse fort.
    Dès les vacances, je prends le temps de t'écrire en MP.

    RépondreSupprimer
  15. J'aime beaucoup de billet d'humeur automnale : très tres bien écrit, léger et un brin nostalgique

    RépondreSupprimer
  16. Cel: je suis quand même trop forte, cataloguer les souvenirs dans les souvenirs! C'est quoi MP? Je sais, vous adorez les abréviations, mais nous, on ne suit plus... A très bientôt, j'espère qu'a l'école les choses trouvent leur place.

    RépondreSupprimer
  17. j'en connais une autre Delphine : PSV Petit Singe Vert !!!

    RépondreSupprimer
  18. DELPHINE mp ça veut dire message privé...


    Merci MISS ZEN tu me touches et tu as raison, la nostalgie imprègne ce billet.

    RépondreSupprimer
  19. Mango qui devient Cookie... eh bien nous, c'est Voyou qui est devenu(e) Voyelle, d'un coup de quelques lettres magiques!!!

    Et que tes blessures guérissent sous la caresse du vent d'automne!

    RépondreSupprimer
  20. L'envoi de mon com a foiré deux fois. Ayant réussi celui du 12-10, je retente ma chance. En substance, je disais que je n'aurais pas eu de réflexion libidineuse si tu avais parlé de la chatte de ta fille. A propos ton minet ne serait-il pas transsexuel ? Amicalement. Henri.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.