samedi 30 avril 2011

Active et nonchalante


Je suis époustouflée : non ! Déjà une semaine de vacances et je n'ai rien vu passer ! Et paradoxalement le temps semble s'être étiré, pour la bonne raison que je l'ai vraiment rempli. C'est cela, le paradoxe des vacances : on a l'impression d'avoir fait mille choses, le jour de la sortie paraît très loin , et en même temps ça fuse comme un éclair.

L'omelette au sucreBon, ces considérations métaphysiques de bazar étant posées (si, si, je confirme, ça ne vole pas très haut) je vais pouvoir essayer de décrire ma vie et mon état d'esprit en ce lumineux samedi de fin d'après midi.
Côté actif, j'ai (enfin) terminé la maquette de mon livre, qui va partir pour la Belgique dès lundi. Du coup, les règles de typographie n'ont plus de secret pour moi. Je me suis explosé les yeux sur Word. Et j'ai commencé à écrire un nouveau roman.
J'ai quand même six livres à lire en une semaine, six livres pour enfants, car fidèle à moi-même, (dans la série l'instit qui se casse bien la tête pour ses élèves) j'organise un "défi-lecture" sous forme de "trivial pursuit" pour mes chères têtes blondes, et il faut bien que je sache de quoi parlent les livres que je leur ai demandé de lire. Je vous conseille l'Omelette au sucre, de JP Arrou-Vignod.Un petit régal de nostalgie des années 60 qui raviront ceux qui ont aimé Le Petit Nicolas. Ce n'est pas un scoop, les bons livres "pour enfants" plaisent toujours aux adultes, c'est même à cela qu'on les reconnaît !
J'ai une liste de petites bricoles qui traînent, factures, courrier, raccommodages, 
Je dois aussi trouver du temps pour  préparer mon voyage de fin d'année en me rendant sur place, visiter ce très beau château : et je ne parle pas des tâches ménagères pour lesquelles je dois me motiver à mort ! Il le faut, pourtant, les araignées ont investi la place pendant mon absence, c'est impressionnant, ces braves petites bêtes ...



  

 Côté nonchalant, je me prélasse avec bonheur et sans aucun remords, sous un soleil de presque mai, je laisse les pensées m'effleurer et repartir à pas de loup, je médite, je bois du thé, les paupières encore pleines de mon séjour à Juan les Pins. Parfois, ma gorge se serre devant la beauté des choses et leur fragilité. Mes parents m'émeuvent, ils sont en sursis, et j'ai beau me dire que nous le sommes tous, il n'y a pas à dire, ils le sont davantage. Les relations humaines me brassent, me questionnent, la mélancolie me terrasse au moment de devoir toujours se séparer des êtres que j'aime. Un frère lointain que je vois trop peu, des nièces adorables, une amie délicieuse avec qui j'ai partagé ça :



 Travail, famille, bonheur. Je me répète, sans doute. Mais c'est encore et toujours ma devise.


photos internet et Célestine 

21 commentaires:

  1. J'admire le fait que, ayant achevé un roman, tu te mettes aussitôt à en écrire un nouveau!
    Je dois reconnaître que moi, après avoir achevé un livre, je vis un véritable blues, que je dois faire attention de ne pas laisser s'installer
    Bonne reprise (je ne sais si tu reprends lundi?)
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  2. Très jolies photos qui font rêver peut être un peu moins que d'habitude car nous n'avons pas manqué de soleil non plus.

    RépondreSupprimer
  3. Deux tiers d'activité, deux tiers de nonchalance : c'est la recette d'une vie bien équilibrée ! :~)

    RépondreSupprimer
  4. Aie, aie, reprise demain, après 15 jours que je n'ai pas vu filer.
    Bravo pour ton roman.

    RépondreSupprimer
  5. Profitez bien de la semaine qui vous reste.... Bises

    RépondreSupprimer
  6. Me voilà de retour dans la blogosphère pour te souhaiter un bon dimanche. Les écoliers belges ont repris le chemin de l'école ce mardi après deux semaines de congé très ensoleillées. Bon courage pour la rédaction de ton nouveau roman. De mon côté, je suis en train de collecter infos et documentation pour écrire cet été ma prochaine biographie. Gros bisous de Belgique.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, Celestine.....
    Toi qui me disait que tu recherchais un éditeur, il y a peu, il me semble que tu avais trouvé, il me semble, non ? si je ne me trompe...

    et c'est pour ça que tu repars, plume "enavant toute", à la joie de la création, et de savoir que l'on est utile à quelque chose, n'est pas là la chose la plus emouvante qu'on puisse nous souhaiter mutuellement, non ?

    Chez moi aussi, ça bouge beaucoup... Je suis sur un projet d'émission de télévision, là, que j'ai clôturé... Suis épatée d'avoir les idées si claires, si limpides, à ce sujet. Bien agréable enfin, de savoir ce que l'on est et ce après quoi on court, n'est ce pas...

    RépondreSupprimer
  8. Voilà cette petite phrase qui m"émeut dans ton billet d'aujourd'hui: "Mes parents m'émeuvent, ils sont en sursis, et j'ai beau me dire que nous le sommes tous, il n'y a pas à dire, ils le sont davantage". Elle résume exactement ce que je ressens depuis quelques temps. Et je suis toujours fascinée de lire chez toi ce que je ressens et n'arrive pas à exprimer aussi parfaitement.

    RépondreSupprimer
  9. Très bien ton « truc » pour les inciter à lire, j’espère que cela va porter des fruits, et en attendant c’est toi qui t’y colle comme on disait à la récré de ma jeunesse.
    Dans le primaire nous avions des cours de couture, raccommodage, broderie, tricot, crochet et d’économie domestique ! Cela me plaisait beaucoup.
    Les araignées sont de braves bêtes qui mangent les mouches et les moustiques !
    C’est vrai qu’au cœur du plus profond bonheur, la gorge peut se serrer d’un seul coup et les larmes nous brouiller la vue ! Parfois j’aimerais pouvoir être insensible, et aussitôt je me dis : « quelle bêtise ma pauvre fille, car tu ne ressentirais pas cette grande félicité qui t’émeut aux larmes ! »
    Cet état de chose vient d’arriver au ciel : il était si heureux d’avoir eu tant de soleil et de douceur, qu’il a fondu en larmes… de pluie !
    Gros bisous de 1er mai au parfum de muguet porte-bonheur !
    Bonne semaine Célestine.
    Florence

    RépondreSupprimer
  10. ah il y en a des choses dans ce billet, Célestine! le livre fait (bravo), le prochain (re-bravo), le défi lecture (encore bravo ;-) je reconnais, j'ainsi ainsi une année dû lire 25 livres en trois semaines LOL), les vacances, les retrouvailles, tout tout tout bravo et bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  11. Des vacances riches et passionnantes!

    RépondreSupprimer
  12. Un vrai tourbillon ce texte, ta vie, on dirait ... Merci pour le partage, bonne chance pour les épreuves. Profite bien de la semaine à venir !
    J'ai astiqué ma maison, je m'attaque aux copies ...
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Bonne semaine et bon courage pour les épreuves.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  14. petit âne gris02 mai, 2011 15:41

    ??????????????Madame De Ces Vies aux bateaux de Suzerains, et par la mouette astruc du Roux Vignoble en passant par l'as à Lad du Géant Dépeint, au détour de l'affame illustre, les lézards régnaient sur la toile de ma quête du livre et sur des bristols qui traînent mais nagent les types aux graphismes dans le port de l'abbé sous île Zola de mille année G !!!!!!!!!!!!!

    Attention "travail, famille, bonheur" proche d'un slogan patriotique d'un historique de mauvaise mémoire
    mais, PrinCelsse, pleins de brins de muguet pour toi en couronne sur ta tête pour cette deuxième semaine de bonheurs.

    RépondreSupprimer
  15. Dis, tu nous donnes un aperçu de ta couverture, dis? Décidément, Agnès Obel colle à ton blog, ravie de cette "présentation". J'aime autant ta vie sereine et qui profite de tout ce qu'offre la vie que l'autre, celle qui donne et travaille pour donner encore plus. Un bel équilibre! gros bisous

    RépondreSupprimer
  16. chataigneraie5802 mai, 2011 21:41

    je dis souvent que lorsque les enfants sont en vacances les mamans a plein temps ne le sont plus! cette semaine sport:gym ou escrime selon les enfants, les navettes qui vont avec...et en fond la viellesse des parents..qu'il est dur de voir diminuer ceux qui nous ont lancé dans la vie! alors petite "fuite" sur le theme du sport:canoe est 18km plus loin des gosses ecrevisses malgres les cremes! vivement la rentrée!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  17. Un joli billet plein d'énergie, un bonheur communicatif!
    Merci, pour le partage.

    RépondreSupprimer
  18. hein, il est où mon super commentaire?

    RépondreSupprimer
  19. Wouaou désolée mes amis je viens juste de m'apercevoir que la modération des commentaires s'était remise toute seule...

    DELPHINE merci pour ton super commentaire, et je vais accéder à ton désir en vous montrant un petit aperçu de la couverture.(en exclusivité mondiale)

    PAQUES c'est toujours un plaisir pour moi de partager.

    VERO non vraiment, je ne peux pas entendre "vivement la rentrée" au milieu des vacances! C'est que j'en ai horriblement besoin de cette coupure!Mais je comprends que les mamans de grandes fratries craquent quelquefois...

    PETIT ANE euh...j'ai pas tout compris : trop abscons pour moi ce soir!mais merci pour le muguet.

    ANDIAMONOUNET ça y est, ça marche: je te revoie enfin poster des comms!

    ZENONDELLE Bon courage à toi, ô grande prêtresse de la Dissertation! Et veinarde, tu as fini ton ménage de printemps!

    ELISA merci de ton passage. Pas de blog ?

    ADRIENNE merci pour tous tes bravos. je vois que les défi-lecture te connaissent! Je pense que FD, si elle passe par là, doit connaître aussi cette technique de motivation à la lecture que j'ai apprise en ZEP.

    FLORENCE Merci pour ta lecture suivie attentive et ton explication de texte! Rien ne t'a échappé de mon billet, bravo.

    MYOSOTIS parfois je ressens les choses de manière tellement aiguë que les mots sortent tous seuls...

    SALPI oui, j'ai trouvé un éditeur, et c'est une aventure merveilleuse d'assister à a naissance de son premier livre. C'est vraiment comme un accouchement!

    PETIT BELGE Bon courage pour ta reprise. Moi j'ai encore une semaine de vacances, qui vont me faire le plus grand bien avant la dernière ligne droite de l'année scolaire...

    PATRIARCH c'est agréable d'être les derniers à être en vacances. Aussi on suit tes conseils: on en profite!

    BERTHOISE: idem qu'à petit belge, bon courage!

    TANT BOURRIN oh mais dis donc, tu es fort en fractions! Je te prends dans mon CM2 dès la rentrée.

    CATHERINE: le beau temps semble assez général, on commence même à parler de sècheresse...ra lala! cette météo, on n'est jamais contents!

    COUMARINE: j'ai encore une semaine de vacances!Heureusement, car j'en ai sérieusement besoin. C'est bien beau d'écrire, mais ça pompe de l'énergie, tu dois le savoir!
    A propos, j'ai posté une petite lettre pour toi aujourd'hui même.


    Bises à tous

    ******Célestine********

    RépondreSupprimer
  20. chataigneraie5803 mai, 2011 17:10

    cel! je sais que tu en as besoin de cette coupure et elle est largement méritée!!!!mais j'ai eu un coup de fatigue apres cette semaine sportive..au moins ils se seront oxygenes les neurones...
    profites bien de cette semaine!

    bises

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.