mercredi 11 mars 2009

B. A .


J'ai écrit un petit poème pour remercier une amie chère.
Elle rougira sûrement en se reconnaissant, car elle cultive l'humilité.
C'est tous les jours qu'elle fait sa B.A., Béa.


Son prénom signifie heureuse
Ses cheveux sont couleur des blés
Ses yeux regardent loin
D'un bleu d'azur parfait

Son coeur est grand ouvert,ses mains savent donner
Son âme est généreuse
Ses mots savent panser

Elle est partie très loin de moi
dans un pays plein de souffrances
Apporter son amour
aux femmes de là-bas

Et si je suis restée en France
Ma pensée l' a accompagnée
Dans l'eau rare de ce pays
jaillissant d'improbables puits.
J'y ai mêlé quelques sourires
pour lui témoigner mon appui.

4 commentaires:

  1. Wahou ! c'est le premier poème que m'écrit une Amie! Merci Célestine ! et mille bisous B

    RépondreSupprimer
  2. Très beau poème Célestine, merci. Que fait Béa là-bas? J'ai moi-même été à plusieurs reprises travailler dans un dispensario au Paraguay (bidonville et campagne indienne), ça marque vous savez. Peut-être l'évoquerai-je un jour..
    Merci aussi pour le compliment concernant la photo: le garçon est mon dernier qui nous en fait voir de toutes les couleurs et qui est la coqueluche de ses prof parce qu'il est toujours positif (à l'école...)
    Et Amaury est très flatté: il m'a promis de mettre son blog à jour; il a beaucoup de choses à dire et trop peu de temps.
    A propos, une question qui me brûle les lèvres depuis le début: pourquoi Célestine Troussecotte?

    RépondreSupprimer
  3. Célestine Troussecotte11 mars, 2009 22:18

    eh bien, chère Delphine, c'est un pseudonyme! C'est en fait le nom d'une héroïne d'un vieux feuilleton radiophonique que j'écoutais il y a longtemps, une sorte de feuilleton satirique bien avant les Nuls ou les Guignols qui sont très connus en France.
    Son auteur était le regretté Pierre Dac.Je trouve ce nom poétique. Il est un peu coquin aussi. Dans la Comedia dell'arte moderne, un pseudo c'est un peu le masque derrière lequel Colombine et Arlequin se déclarent leur amour...Une touche de mystère...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Célestine,
    Oui, oui, j'avais deviné qu'il s'agissait d'un pseudo, mais je ne connaissais pas Célestine, bien qu'elle me fasse systématiquement penser à Prudence Petitpas, allez savoir pourquoi.
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.