lundi 21 novembre 2022

Paris s'éveille

 

“Dans le silence des rues et du black-out qui tombait en hiver vers cinq heures du soir et pendant lequel la moindre lumière aux fenêtres était interdite, cette ville semblait absente à elle-même.”
Patrick Modiano







 Et on voudrait que je sourie... Et pourquoi pas éclater de rire pendant que vous y êtes ? Vous souririez, vous, dans ma position ? Remisée à gratter un trottoir à la raclette, pour que les petits vieux du quartier ne s'escampent pas la gargoulette sur le verglas ?
 Même pas eu le temps de me changer après ma nuit au Pink Paradise, à me déloquer devant des michetons exophtalmés pour un salaire à peine plus décent que ma tenue. Et je ne vous explique pas la panne de chauffage. A croire qu'ils ne savent pas ce que c'est que de se retrouver en tenue d'Eve dans les courants d'air de l'arrière-scène d'un cabaret miteux, j'avais les miches surgelées, les roberts comme deux petits icebergs émergeant de la fumée artificielle...Paradise...Tu parles ! L'enfer oui.
Les escarpins à boucles, c'est pas vraiment la tenue idéale pour déneiger. Attention, virez vos meules, messieurs-dames, la reine déneige ! La reine des pommes, oui. Qu'est-ce qui est passé dans la tête de mon psychopathe de patron, de m'envoyer sitôt arrivée me geler sur le bitume ? J'ai juste eu le temps d'enfiler le bonnet de Suzy, un affreux bonnet à oreilles qui me donne une tête de mouton égaré du troupeau. Faut dire, il est moche, mais bien chaud. Manquait plus que la neige. Enfin, ce qu'on appelle neige à Paris,  un infâme mélange d'eau glacée, de boue et d'hydrocarbures puants. Soi-disant que le climat se réchauffe...
Ça va être encore une belle journée de mince, comme dit un ami à moi qui adore les litotes. Et qui déteste avoir froid.

•.¸¸.•*`*•.¸¸☆



Pour l'atelier du Goût, qui aime nous faire raconter des histoires.



74 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci ma Biche ! Ça fait du bien, de temps en temps, de faire un devoir d'écriture avec consigne.
      Et le sujet était inspirant...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  2. Très amusant et cette petite note de titi parisiens qui transparait dans tes mots

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon paternel, mon dabe, était un titi parisien. Il est né dans le 14°et avait gardé de sa période parisienne un goût pour l'argot, le cinéma d'Audiard et les livres de Frédéric Dard.
      Au fait, pense à signer, cher(e) anonyme. j'aime bien savoir qui me parle, malgré les bâtons dans les roues de monsieur Gougle. :-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  3. Les petits vieux dis tu ? Chouette, alors je ne risque pas de casser la Margoulette. Bises pour une belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est évident ! Loin de moi l'idée de te placer dans une quelconque catégorie !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  4. excellent! il va s'en prendre plein les mirettes de l'imagination, ton ami parisien frileux ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en serais ravie !
      Ça fait plaisir de tomber sur des sujets inspirants. Certains le sont moins pour moi, et il le sait. Alors quand ça matche...
      Bisous madame
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  5. Alors, leur pub, ce serait de la galéjade ? ;-)
    "Le Restaurant Club le plus glamour et chic de la capitale, depuis 2002, le Pink Paradise est la référence parisienne de la sensualité et du luxe."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon, parce que ça existe en vrai ? Moi qui croyais avoir fait preuve d'imagination...
      Ça alors ! tu me la bailles belle.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  6. Zut, j'ai oublié d'enlever mon masque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tsss, je te reconnaîtrais entre mille...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  7. Excellent en effet ! On ne s'attendait pas à ça ! Ça me fait penser au film Irina Palm.
    Sans oublier la pépite : « la reine déneige » : mention spéciale !
    (Bon, ça se confirme, tu n'aimes pas la neige !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon effeuilleuse a quand même un boulot plus soft que ladite Irina...
      Quel pitch, ce film ! On se demande où les scénaristes vont trouver tout ça...Dans les bas-fonds d'Amsterdam, sûrement...Je ne l'ai pas vu.
      Bisous chaleureux malgré la neige. ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Un grand éclat de rire, aux dépens de cette pauvre strip-teaseuse frigorifiée, et toujours votre talent de conteuse cinégénique. En quelques mots, vous savez poser une scène et créer une ambiance.
      C'est rare et précieux.
      Et ne me dites pas que je ne suis pas objectif, je sais reconnaître le brio, l'aisance, les prédispositions littéraires. Je n'ai fait que cela toute ma vie.
      Je vous embrasse (cela vous réchauffera, je l'espère)
      ~L~

      Supprimer
    3. Je ne le dirai donc pas.
      Et je goûte le compliment, cher professeur !
      Merci du coeur
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  8. Avec son bonnet à oreilles, elle peste et je la comprend, mais elle a de belles gambettes, attention les mecs c'est pas le moment de vous démonter les cervicales, c'est encore plus rigolo que de la voir au Paradise, méfiez vous du pavé glissant ! Super ton histoire Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je t'ai divertie, le but est atteint.
      Belle journée chère Marine !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  9. Pas le moment de tenter les travaux d'approche de la "stripteaseuse" on risque plus le rateau que la pelle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément c'est pas ton jour...Moi qui pensais t'émoustiller !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  10. Quelle énergie tout de même! Mais rien que sa vue me fait frissonner de froid...
    Bises.
    Bon après-midi,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est vrai que je ne sortirais pas en petites chaussures aujourd’hui ! Il fait un froid de gueux. Remarque, manier la pelle à neige ça réchauffe…
      Bisous ma jardinière
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  11. On s'instruit ici ! Après avoir lu les commentaires , je viens d'aller voir ce qu'était le "pink paradise" et de lire le synopsis de Irina Palm .
    Etrange , personne n'a pensé à :
    https://www.youtube.com/watch?v=mLB5DGLdydE
    J'aime bien la posture de cette femme , le mouvement du balai , et dans le froid glacial tes doigts qui courent sur le clavier gelé afin de nous conter cette histoire tandis que la neige lourde tombe mollement , ô lalala , il ne faudrait pas que la reine dérape ! La reine des corps encore et décore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne ? Mais si, moi… rien que mon titre était déjà un hommage.
      Pour tout te dire j’ai même écrit en écoutant la flûte traversière qui enflamme ce morceau depuis toujours…pour le froid glacial tu ne crois pas si bien dire. Ça y est, c’est l’hiver.
      Bisous Marco
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. ô mille excuses, j'avais vu ton titre et j'ai eu envie d'écouter en boucle Dutronc Jacques (un sacré lascar) donc moi aussi j'ai écrit mon commentaire en écoutant "il est cinq heures " .
      (et en plus Monsieur Dutronc fut l'amoureux jadis, au siècle dernier , de Françoise Hardy , mince alors, pourquoi pas moi , hein ? Je pose la question car y'a comme une injustice là ! )
      La partie de flûte est paraît-il très difficile à jouer ( c'est une amie flutiste qui m'a dit ça ).
      Il y a la reine déneige , la reine décore , et dans ce commentaire je suis le roi des parenthèses ( il y en a au moins trois , avec celle-ci cela fait quatre , ô il sait compter le Marco ).
      Bon , bravo pour ton petit texte enneigé .Il fait froid , emmitoufle toi bien , ne sors pas sans écharpe ou sans gants bien chauds , reste bien calfeutrée près de la cheminée rassurante et bienfaisante .
      bisous
      l'Marcou


      Supprimer
    3. T'es drôle mon Marco. Françoise Hardy c'est ton idéal féminin alors, si je comprends bien... :-) :-)
      M'emmitoufler ? Bien sûr. Je mets toujours une écharpe : j'ai pas envie d'avoir le cou vide ! hihi !
      Bisous espiègles
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  12. En attendant la réalisation des prédictions du prophète Modiano, j'aime bien les aventures de la reine Déneige. En fait ta façon de les raconter, plutôt parce que pour les aventures de la reine, y a pas de quoi sourire en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, si, elle fait bien un peu sourire, mon effeuilleuse...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  13. Elle peste et a bien raison !
    Bon j'ai le même temps que toi , et la cheminée me réchauffe ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout pareil ! On est voisines ! ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  14. Hihi la reine déneige... j'avais vu sur le net ce jeu de mots accompagné d'une photo de feu la reine d'Angleterre en train de pousser un tas de neige. Paix à son âme !
    La pauvre fille (pas la reine, celle du devoir !) si elle dérape et tombe, peut-être aura-t-elle toute une cour (pas d'Angleterre !) autour d'elle pour la relever.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez flattée d'avoir sans le savoir inventé un truc qui est passé sur internet...
      Avec la reine d'Angleterre c'était bien trouvé !
      Mon inspiration vient surtout de ma petite fille qui adore Elsa et Anna...
      J'en ai mangé, de la reine des Neiges 1 et 2 !
      Merci de ton passage, Praline
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  15. La reine déneige, ah céleste Célestine, tu nous étonneras toujours, BRAVO BRAVO BRAVO !!! Douce soirée, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol ! merci pour ton enthousiasme ma Plume.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  16. J'adore ce dialogue à la Audiard....Je me demande si le modèle a posé comme ça pendant des heures dans la neige fondue...Ca m'amuse d'imaginer Mme Déneige devant le maire "Madame Déneige, voulez-vous épousez Mr Montblanc ? Finalement, un devoir qui donne le sourire, ça fait du bien....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a forcément une petite inspiration audiardesque dans mes mots... paris, la gouaille, l'argot, les titis...
      Merci pour ton sourire, chère Juliette
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  17. Mais la neige à Paris, ça peut être sympa, elle tombe la nuit, pendant que tu es bien au chaud dans ton lit, tu regardes le blanc manteau avant les premieres voitures et tu restes tranquille chez toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai sûrement trop de mauvais souvenirs d'obligation de sortir et de patauger pour aller au boulot dans une immonde gadoue...Peut-être que maintenant, en restant bien au chaud, j'apprécierais. Au moins les premiers flocons, quand tout et encore blanc et pas encore souillé...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  18. Ah là là...rien qu'à te lire...je me les gèle...:-)))

    Bon, faudra peut-être revenir demain...
    desfois qu'elle enlève le haut !

    RépondreSupprimer
  19. https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/affaires-sensibles/une-campagne-de-pub-inedite-demain-j-enleve-le-haut-2075401

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Mais j'ai écouté avec attention la douce voix sensuelle de Fabrice Drouelle nous raconter cet épisode publicitaire d'un autre temps...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  20. Génial!
    Je suis heureux d'avoir de Paris un autre souvenir malgré tout...
    Certainement plus glamour, voire même romantique.
    Je sais Frangine, je suis un doux rêveur...
    Bises lumières.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement comme tu l’auras compris ce texte est une pure fiction…
      Et bien sûr que j’adore les rêveurs romantiques 💕

      Supprimer
  21. Tellement de charme chez cette femme en robe de laine blanche qu’on meure d’envie de la serrer dans nos bras. Quant au texte il a des accents de San Antonio (j’adore ces bouquins !) . Je vous embrasse fort ! Hscb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble avoir déjà lu cela quelque part ? Cyrano serait-il un adepte du copié-collé ?:-)
      Merci en tout cas, le commentaire est tout aussi charmant.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  22. Puisque tu pètes de froid, que tu te pèles les miches et que tu as ce climat à la caille, je te propose de retourner voir River Dance. C'était chaud show ce spectacle... Et puis, un petit air d'Irlande, ça devrait te réchauffer...
    Mille baci Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que River Dance passe aujourd'hui même à Châteauneuf-sur-Isère ? (Là où nous avions visité la petite chapelle)
      Hélas, tout était complet.
      Mais je ne désespère pas d'y retourner...
      Mille baci per te.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  23. Hello Dear Miss W. Très drôle, ce texte sur le dur labeur de certaines. Ton incursion dans l'argot te va à ravir et fait mes délices. Tu pardonneras mon classicisme mais je me suis laissé dire, ou laissé écrire, que mon style te, te, te...convenait. A bientôt A.B. et merci pour le lien suisse et argenté. 🎸 Kisses from Picardie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ton style de chroniqueur littéraire ou cinématographique.
      Mais tu le sais, bien sûr. Tu sais que j'aime les gens qui agissent par passion.
      Tu as vu le film ? J'ai bien aimé celui qui jouait le rôle d'Adrian.
      Kisses mon fatal Picard
      •.¸¸.•*`*•.¸¸❤️

      Supprimer
  24. Superbe texte Célestine et j'adore ton imagination :-)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  25. Il faut combien de belles de nuit pour balayer la mocheté des jours ? Encore un joli texte sur l'esclavagisme ! ;-)

    "Toujours au turbin du soir au matin moi j'en ai marre !"

    https://www.youtube.com/watch?v=K8Rt-C8KuRA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Purée, Arletty ! ça me rappelle ma grand mère, quand elle me chantait les chansons de son époque...
      Merci mon oncle pour ce bain de souvenirs !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  26. Tu me pardonneras....., depuis une bévue commise dans mon enfance, je me tiens loin du Moulin rouge et autres cabarets.

    J'avais ainsi, en mon jeune âge, répondu trop rapidement  sans maîtrise du langage , à un appel téléphonique " non mon père n'est pas ici, il est au cabaret ".
    Pas plus que moi mon père jamais ne fut adepte de ce genre d'établissement.
    Lorsque je réalisais en quoi l'utilisation de ce terme (en lieu et place de Restaurant ) pouvait prêter à confusion,  j'eus honte de ma réponse.....

    Bon, ceci étant, le Pink Paradise ne me disait rien ....
    Bien sûr l'image stéréotypée du Moulin rouge ne m'est pas inconnue comme emblèmatique des soirées touristiques parisiennes....

    Alors, en fait de Pink Paradise, je suis tombé dans mes recherches d'abord sur un produit publicitaire , puis sur une prestation video de Pink Lady Marmelade..... wouaf,  wouaf....

    Bref, je plains évidemment ta cocotte de devoir se costumer en Reine des neiges boueuses de la capitale.
    Mais je lui conseillerais d'aller se réchauffer les roberts à La Cigale le 18 avril prochain en applaudirssant les Goguettes.... Lol

    Bises réjouies par ton joli récit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te pardonne de te tenir éloigné du Moulin Rouge. Même si tu ne sais pas ce que tu perds : c'est un spectacle qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie...
      Nous avions un cabaret dans la région il y a quelques années. Il s'appelait Les Folies du Lac. Il a disparu, c'est dommage.
      Seras-tu à la Cigale le 18 avril prochain ?
      Bisous cher Petrus
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. C'est un de mes souhaits en effet. Mais peut être qu'il me sera plus aisé d'aller en mars à Lyon pour assister a leur spectacle.....

      Bises

      Supprimer
    3. Mais peut-être qu'avec un jet privé le spectacle parisien me serait accessible.....Lol
      https://youtu.be/uHGqQaQwMJw

      Supprimer
    4. Et pourquoi ne pas aller ensemble les voir à Lyon le 22 mars ? C'est tout à fait envisageable...
      Tu te chargerais de prendre trois billets ?
      On te rembourserait bien sûr.
      Bises
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  27. La reine déneige et le cou vide, là tu te surpasses ma Céleste ! Tu es imbattable ! Myo

    RépondreSupprimer
  28. C'est au Pink Paradise, qu'officient des pink ladies.Ce sont des sortes de pommes pom girls, spécialisées dans la prévention des troubles de l'ophtalmie. L'examen est des plus simples. Il suffit de regarder dans les yeux , les michetons aux regards de loups, comme dans cette vidéo très démonstrative. clic Si les pupilles ne reviennent pas en orbite, les michetonneuses ne toucheront pas leurs cachetons. C'est dur !
    Celle qui sera lésée, sera probablement la reine des pommes, la reine des reinettes, qui, pour le coup, n'est pas une grenouille, de bénitier.
    Grrrr, je n'arrive pas à faire le lien avec cette chanson, je te l'offre quand même ♫♪♫♪
    Bise de la nuit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel délice ce commentaire, mon ami !
      Désolée de ne le découvrir que maintenant, tu connais ma vie très occupée...Me voilà !
      Ah le loup de Tex Avery, grand moment jamais égalé...
      Quant à la déclinaison sur les pommes pink ladies, elle est tout simplement géniale...
      Bisous de la nuit
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  29. Irremplaçable Céleste. Quelle imagination.
    Merci pour ton humour !
    bise de début de jour bien frisquet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours un plaisir pour moi de faire fonctionner mon imagination...
      Surtout pour des lecteurs (trices) tel(le)s que toi...
      Bisous ma belle

      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  30. Après avoir lu ton billet, il me semble' que la station de métro présente sur le crobard c'est : "Filles du calvaire" ? (ligne 8).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais Paris comme ta poche, toi seul est capable de reconnaître une station de métro sous la neige...
      Baci caro mio
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Quelques choses me dit qu'Andiamo a reconnu la station à cause de son nom très inspirant pour un Rital... :-D

      Supprimer
  31. Bonjour Célestine, Paris s'éveille après une nuit agité au Pink Paradise, pour faire un dur labeur qui rapporte surtout au patron …louche le gars, d'ailleurs . J'aime ce récit dont on attend une suite, estce ensisageable ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est envisageable, cher zicos...
      Il faut juste que je trouve le temps et l'inspiration...
      Bises

      Supprimer
  32. J'ai adoré ta reine des pommes qui déneige.
    Ta reine des neiges qui se paume.
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
  33. Comme ça, tu te dévergondes pour boucler les fins mois ?
    La neige sur mon jardin et les toits environnements est une chose rare, mais j'adore et prends des photos....
    Mon devoir a une semaine de retard mais il est lisible !

    RépondreSupprimer
  34. Tu m'as fait rire avec le bonnet de Suzy

    RépondreSupprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.