mercredi 20 octobre 2010

Migraine

La migraine ne m'a pas quittée. Un cercle d'acier enserrant ma pauvre tête dont je ne suis pas parvenue à me débarrasser. Saint Ibuprofène, priez pour moi! Le surmenage sans doute des derniers jours. Mon corps somatise toujours à contretemps. Il y a de quoi...
Tentative de diagnostic...
Alors, d' abord,  il y a l'ambiance générale en France en ce moment, tensions, conflits, blocages, incompréhension, colère, intransigeance. Cette impuissance que l'on ressent à essayer de se faire entendre par un gouvernement aveugle et sourd. Ces injustices permanentes que nous vivons, l'affreux décalage entre les paroles de bois des ministres et leurs actes qui les trahissent. Ce sentiment de voir couler le bateau sans pouvoir rien  faire. Le sentiment de tout un peuple de se faire voler son histoire, ses conquêtes, son âme. Ce mépris que nous endurons de la part  des tenants de la classe dominante, qui se croient tout permis, l'étalage de leurs privilèges en guise de carte de visite . Et toujours la même rengaine jusqu'à la nausée dans les médias, chantant complaisamment d'une seule voix,  la même soupe.

Et puis il y a les petits tracas du quotidien, les petits soucis , panser les petits bobos, écouter, essayer de résoudre les questions auxquelles  toute maman doit répondre. 
Il y a ces paroles prononcées à mon encontre, gravées lourdement dans ma mémoire ,  qui reviennent, lancinantes, chaque jour, et qui ont laissé dans mon coeur une traînée noire comme les gaz d'échappement sur la neige. Pas un jour sans que j'y pense.
Et puis, là-bas, cette collègue qui souffre dans sa chair, là encore , un sentiment d'impuissance terrible, juste murmurer des mots de soutien et d'espoir, et prendre des airs légers qui puissent matérialiser cet espoir, lui donner corps, lui donner vie.
Mais aussi beaucoup d'émotions positives, heureusement, la joie, la fierté, le bonheur, celui de pouvoir se dire: "tiens, là, j'ai pas mal réussi" en secret bien sûr, devant le miroir, ou dans la psyché intimiste d'un blog anonyme au public tout acquis à sa cause. Parce que dans la vraie vie, il ne faut pas se réjouir de ses propres  réussites, ni de celles de ses enfants, cela n'est pas politiquement correct.

Au final, j'ai une palanquée de raisons d'avoir mal à la tête.. Sans parler des pétards, tambours, trompettes, mégaphones et vuvuzelas de la manif cet après midi qui ont fini de m'achever!
Je laisse le mot de la fin à  une jeune fille de bientôt soixante-dix ans qui m'a bien  fait rire aujourd'hui, quelle belle philosophie de la vie:
"A partir d'un certain âge, si tu te réveilles un matin et que tu n'as mal nulle part, c'est que tu es mort!"
A méditer.
image google

22 commentaires:

  1. Oui, toi comme moi, chère Célestine, nous avons mal à notre pays...;-))
    j'aime que à côtés des raisons d'être pessimiste, tu parles aussi des joies, toujours bien là, des bonheurs petits souvent, mais qu'importe... qui parsèment notre chemin
    J'ai cette chance de ne pas connaitre la migraine, il parait que c'est très douloureux... bon courage alors

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas ce qu'est le mal de tête, n'y d'avoir de fièvre, même quand je suis mal fichu. Au CHU, ils n'en revenaient. Toujours en dessous de 37°

    Bises ! et belle journée.

    RépondreSupprimer
  3. La migraine, oui je vois bien...Je crois que le reste aussi, je le vois bien.
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Alors je ne suis pas morte:-)!
    Mais ouf! je ne suis pas une migraineuse! mais pour en avoir cotoyé de près je suis de tout coeur avec toi!

    RépondreSupprimer
  5. moi connais aussi les bienfaits de l'ibubu , lmais heureusement pas souvent. suis un peu crevée beaucoup en ce moment , l'énergie en baisse .
    mais l'expo accrochée ça sera mieux ! et les vacances en +...

    RépondreSupprimer
  6. Bravo pour toutes ces choses, grandes et petites dont tu es si fière! On a toujours le droit de nous réjouir et d'être reconnaissants de nos réussites! Pour le reste, je crois que nous sommes dans une spirale dont nous ne sommes pas prêts de sortir: nous avons ouverts les portes à un système pour lequel nous ne sommes pas prêts!

    RépondreSupprimer
  7. Que ton billet me parle ... j'en retiendrai la dernière citation. Pas de doute, je suis vivante moi aussi :)

    RépondreSupprimer
  8. Pivoine Blanche (Marie-Françoise)jeudi, 21 octobre, 2010

    Bonjour,

    Attirée par votre titre "Migraine" lu chez AlainX (nous avons des lectures communes) je suis venue vous lire et face à une migraineuse (une soeur!) je voulais laisser un petit mot. J'espère qu'elle va mieux, l'ibu profène (400 ou mieux encore du 800 retard) donne de bons résultats mais en cas de grosse crise, je conseille vraiment le zomig. C'est canon, mais c'est efficace... Je sais ce que c'est, j'ai eu des migraines de 72 heures (le maximum...) De quoi se taper la tête contre un mur !

    Bon courage !

    RépondreSupprimer
  9. Merci Pivoine! très joli pseudo. Bienvenue. Merci pour les conseils d'amie! Elle est passée aujourd'hui mais elle a bien duré 36 heures! terrible. j'ai néanmoins progressé car je sais que les causes en sont souvent psychologiques. C'est le point faible des cérébrales...
    Célestine

    RépondreSupprimer
  10. J'ai souffert de migraines une grande partie de ma vie. le zomig m'a en effet permis de tenir pendant presque 20 ans, découvert en montagne alors qu'il n'existait qu'en piqure (pouah!) et en Suisse. J'ai dû arrêter pour problèmes d'hypertension il y a 5 ans. Relaxation et thérapie m'ont aidée, peut-être aussi le fait de quitter les soucis de l'école...je n'ai plus de Zomig, plus de tension ni de migraines!!

    Déçue de partir alors que tu viens à Paris. J'aurais tant aimé te rencontrer!ce sera pour une autre fois ou peut-être irai-je vers toi?
    Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
  11. alors encore une fois à 100 % sur la même longueur d'ondes! ce billet, je pourrais l'avoir écrit, il n'y aurait que quelques détails à changer...
    et oui, ce qui fait peut-être le plus mal, ce sont ces vilains mots de quelqu'un, mots qui tuent et qui ne nous quittent pas, même la nuit...
    c'est vrai, les compliments sont rares, alors accepte les nôtres de bon coeur :-)

    RépondreSupprimer
  12. J'espère que tu vas mieux Célestine et te souhaite un bon week-end. Dans ton dernier article, tu parlais de notre Annie Cordy nationale. J'ai mis hier un article sur son petit-cousin qui chante très bien et commence à se faire connaître. Gros bisous de Belgique.

    RépondreSupprimer
  13. Pour la migraine, j'ai donné au moment du déménagement. Mais elle était supportable. Peut être parce que au fond de moi, je franchissais une étape si importante.
    Mais par le passé, j'ai beaucoup donné, à ce sujet, et ça durait plusieurs jours, sans vraiment avoir trouvé à être soulagée...
    Pour ce qui est des mots qui ont pu te blesser, je trouve assez choquant qu'on puisse se comporter comme ça avec toi... Enfin, face à l'image que tu donnes.
    J'admire beaucoup la façon avec la quelle tu t'exprimes, et les idées et les valeurs que tu défends, aussi je trouve que tu es bien sévère envers toi même, quand tu dis qu'il est indescent de se réjouir de choses qu'on a réussi... Disons qu'on peut le dire, mais pas trop fort, mais le dire quand même !

    Il faut crier ta joie plus fort que les loups !

    RépondreSupprimer
  14. Migraine, affreux! J'en ai peu, mais quand j'en ai,c'est intenable. Et oui, on se demande CE qui la provoque, on cherche le/la coupable. Moi c'était l'arthrite à la base du cou, mais j'ai toujours l'arthrite et la migraine me fiche la paix depuis deux ans au moins.

    C'était quoi alors... le stress. Et bon, St Ibuprofen faites votre travail, car le stress... on n'y échappe pas toujours.

    Alors, surtout, surtout, fais ta petite danse intérieure pour toi pour célébrer les triomphes, ça ne peut pas faire de mal!

    RépondreSupprimer
  15. je te comprends..je connais..
    mais en ce moment c'est l'épaule..et je suis ..pas bien..bon ok pas morte..mais pas bien
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  16. Bienvenue au club des migraineuses Célestine. Heureusement, comme Edmée, j'en ai peu mais quand j'en ai, pffff.
    Je ne t'oublie pas (!) et l'idée d'un lunch à Paris serait sympa aussi quand nos agendas respectifs se seront calmés. Plein de bisous Cél !

    RépondreSupprimer
  17. J'aimerais, les matins où je ne peux plus bouger, pour ne pas augmenter dans tout mon corp une douleur déjà insuportable, ne pas être si pleine de vie !!!
    Mais voilà, je suis encore en vie !
    Je ne sais pas pourquoi, mais en ce moment, plein de gens me sortent cette citation, tournée dans tous les sens !!!
    Ils ont du entendre cela à la télé !
    Bonne journée Célestine et j'espère sans maux de tête !
    Un tout petit bisou pour ne pas te faire mal !
    Florence

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir. Je voulais juste te dire merci pour tes écrits. Ils sont beaux et me font du bien parce que tu y crois encore. Je sui sdirectrice d'école et cette année, j'ai du mal à y croire. Pourtant quand je te lis, je reconnais bien la fougue, l'envie, les motivations... qui me font aimer ce boulot. Mais la semaine dernière j'ai failli déposer ma démission. C'est comme ça. Merci encore pour tes mots. Vraiment merci.

    RépondreSupprimer
  19. Les petits bonheurs..que c'est joli! Mais pas de blog derrière ce pseudo?Merci pour tous vos commentaires que je découvre aujourd'hui, c'est sans doute trop tard pour que vous les lisiez, mais tout me touche vraiment...
    Je me demande juste pourquoi ma messagerie m'a encore joué un tour de ne pas me signaler vos commentaires...

    RépondreSupprimer
  20. Our pneumatic factory was founded in 2000,CHECK HERE. In decades of serving China pneumatic industry, we have built our reputation on product knowledge, world class suppliers, application support, and value add services. Our commitment to our employees, customers and vendors is the core of our business beliefs. In our factory, there are more than 80 front-line workers, 3000 squares working shop.Our main products are air Pneumatic Cylinder, solenoid valve and also a lot of pneumatic fittings like Air Gun.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une chose est sûre, le bonhomme ne manque pas d'air à faire ainsi sa pub...
      On me dira que c'est mieux pour vendre de la technologie pneumatique, mais le procédé est gonflé tout de même...
      Je dirais même, pour parodier ce cher Michel, que ce type est beaucoup plus près du pied au cul que du baiser sur le front.

      Supprimer
  21. the outlet water leakage: Shower faucet is because the axis washer inside the Pull down kitchen faucet wear due. Use pliers to remove the gland bolts loosen, remove the pad to clamp the spindle axis washer can be replaced with Bathroom accessories.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.