jeudi 23 septembre 2010

Pensées d'automne

Elle se dit que quelque part, il y a la morsure des premiers froids, au petit matin. Elle imagine ce lit craquant de feuilles roussies par la pleine lune, le bruit sec , au lointain, des cognées sur le tronc des chênes, les odeurs de mousse et de champignons.
Elle ferme les yeux et pense à de larges mains chaudes, dépassant d'un épais chandail, à cette force paisible de l'homme qui marche seul, dans sa forêt, qu'il connaît bien, de son pas lent et empreint de tout l'amour qu'il porte à ce coin de France, à ces vieilles pierres muettes de tant d'histoires. Elle se prend à rêver à la douceur de ces mains.
Elle a la faiblesse de penser que, quelque part, il aimerait cheminer avec elle sous ce ciel de premier jour du monde, dans le silence absolu de ces journées qui  traînent, sans cri, sans rumeur, sans la fureur de la ville excitée. Entendre le bruit de leurs  grosses chaussures battre  les pierres rondes et blanches des sentiers . Puis boire un verre de vin , et se laisser doucement bercer par la magie du moment. Sans hâte. Sans  poser de question. Sans même dire un mot.
Ça lui ferait du bien de s'éloigner du monde et de sentir l'odeur des premiers feux de feuilles, d'écouter  des mélodies inédites et plus graves chantées par des oiseaux moins insouciants déjà qu'à la belle saison, sentant  l'imminence du danger, et mettant dans leur chant toute leur urgence de vivre. Elle aimerait entendre  le crépitement des châtaignes qui grillent .Elle aimerait, parfois, cette vie simple et authentique qu'elle a lue dans le regard fier de l'homme.
Elle se dit que quelque part, il l'attend. Et cette pensée accroche à son visage un sourire de Joconde.

20 commentaires:

  1. l'odeur des feux de branches , au loin , à travers un léger brouillard,
    frissonner avant la chaleur de la pénombre près de la cheminée... toute la tendresse de l'Automne .. j'espère pour toi..

    RépondreSupprimer
  2. un texte qui respire l'automne
    un texte qui respire l'amour
    un très beau texte...
    Bonne journée, madame la directrice...

    RépondreSupprimer
  3. j'ai eu l'impression d'être de retour en adolescence, quand j'allais avec mon oncle faire la coupe de bois pour l'hiver.

    belle journée !

    RépondreSupprimer
  4. bientot les vacances.;et les retrouvailles....

    RépondreSupprimer
  5. tendre douceur...
    Bises
    Math

    RépondreSupprimer
  6. Oh c'est trop beau! Tu viens de me rendre les images et parfums d'une vie lointaine où j'étais jeune et courais auprès d'un homme très aimé - mort aujourd'hui mais oh combien là, le sacripan! - pour ramasser les champignons et chercher les truffes sous les chênes ...

    Heureux ceux qui ont su reconnaîtres les moments charnières de leur vie, car ils les auront toujours ...

    Magnifique billet!

    RépondreSupprimer
  7. Oui c'est un très beau texte, même si je n'aime guère l'automne.

    RépondreSupprimer
  8. Quelle douceur et combien d'amour!
    Encore un peu de chaleur...
    Merci
    Bises Marinello

    RépondreSupprimer
  9. Oui, très, très beau texte plein de douceur et de sensibilité. Bon dimanche...malgré la pluie ici en Belgique.

    RépondreSupprimer
  10. Force et douceur, que ton beau billet sent bon, fait du bien! Merci Célestine.

    RépondreSupprimer
  11. Que du bonheur, vos commentaires!
    Les mots sont des gouttes de vigueur plus efficaces qu'une cure de magnésium.
    Je vous embrasse tous
    *****Célestine*******

    RépondreSupprimer
  12. Merci "c'est pas facile" quel drôle de pseudo? bienvenue chez moi. J'irai faire un tour chez toi ce week-end...

    RépondreSupprimer
  13. Elle sont belles tes pensées d'automne:-)!

    RépondreSupprimer
  14. C'est ma Célestine tout craché dans des moments un peu mélancoliques et très lyriques... Superbement écrit, merci pour ça et tout le restes. Bisous

    RépondreSupprimer
  15. comme c'est joliement écrit, décrit !
    ça donne envie des vacances de la toussaint ça... ;o)

    RépondreSupprimer
  16. il y a pas à dire!
    la directrice a du talent !

    RépondreSupprimer


  17. Bourrée de talent, l'auteure!
    De surcroît, le lendemain du 22 septembre...

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.