mercredi 12 septembre 2018

Homéopathie, pauv' Juliette !






Les hommes, enfin, les êtres humains, sont de toute évidence de grands gosses immatures qui jouent avec le feu, et ce, depuis qu'ils l'ont découvert, sans doute par un de ces miracles que l'on appelle « sérendipité ».
La sérendipité ? Késaco ? me demanderez-vous avec votre sagacité coutumière.
Eh bien, mes enfants, c'est une conjonction d'événements fortuits qui donnent des résultats inattendus...En fait, sur un plan scientifique, c'est « trouver autre chose que ce que l'on cherchait » Et en science cela arrive très souvent...
« Parmi les nombreux exemples de découvertes et inventions liées au hasard, figurent notamment le four à micro-ondes, la pénicilline, la dynamite, le Post-it, le Téflon, l'aspartame, le Viagra, ou encore le super-amas galactique Laniakea » nous énonce sentencieusement monsieur Wikipédiatre.
Je rajouterai le roquefort, parce que c'est tellement bon !
Oui mais revenons à mes moutons. 
Toute invention, aussi géniale et sérendipitesque soit-elle, comporte une part de danger certain quand elle n'est pas maîtrisée. On voit ce que la découverte de la fission nucléaire a donné dans les années quarante...Et comment l'utilisation abusive des combustibles fossiles nous mène droit à la catastrophe. Certains commencent à s'alarmer d'une robotisation extravagante qui finirait pas se retourner contre l'humanité...
Ah...et les matières plastiques, tiens ! Parlons-en. Quelle invention suréminente et prodifumeuse c'était dans les années soixante ! Ah...Le gadget inutile sensé améliorer la vie de la ménagère...L'invasion des objets superflus et de l'obsolescence programmée...Boris Vian en avait fait une ritournelle irrévérencieuse et quelque peu prophétique...
Jusqu'à ce que l'on s'aperçoive qu'un septième continent fait de cette matière est en train d'asphyxier la mer. Que l'air devient peu à peu irrespirable dans les métropoles...
Oui mais...tellement d'intérêts financiers sont en jeu...Vous comprenez, c'est comme ça, Mame Michu...les exigences du marché, et patati et patata.
Et les médicaments...Evidemment que je ne vais pas remettre en cause certains progrès de la médecine...Evidemment que certains d'entre vous ne doivent leur salut qu'à des traitements allopathiques. Mais évidemment aussi que ce serait tellement mieux si on cherchait vraiment à guérir les gens sans aucune arrière-pensée de faire du profit sur la santé des gens.
Voyons avec quelle inconscience (ou cupidité ?) on a abusé des antibiotiques notamment. Comment on joue les apprentis sorciers avec le dépistage invasif, et tous ces examens inutiles et chers pour soigner les effets sans jamais chercher les causes. Et clairement depuis un bon bout de temps, je me demande si on ne rend pas les gens malades exprès pour leur vendre des tas de médocs qui vont les rendre encore plus dépendants et malades...Pire : je supputerais presque, effrontément,  que l'on prenne carrément les gens pour des jambons, au final.
« Quand on veut noyer son chien, on l'accuse de la rage » disait ma sage grand-mère. 
Et le reportage, l'autre soir sur les prétendus « dangers de l'homéopathie » m'a hérissé la pilosité. Il s'agissait de justifier, mine de rien, le déremboursement des petites granules placebo, qui, si elles ne font pas de bien, ne font pas de mal au moins. Parce que leur principe se fonde sur une autre vision de l'être, où le corps et l'esprit sont étroitement imbriqués. Trop subtil, presque ésotérique sans doute...Non, nous ne sommes pas qu'un assemblage d'atomes et de cellules. Oui les méthodes douces dérangent la stratégie du marché...

  Je ne sais pas vous dire comment la moutarde m'est montée au pif...Ça sentait à plein nez la collusion entre les médias officiels et les lobbies. Oui je sais, lecteurs adorés, je suis complotiste à mes heures...mais j'assume.




 •.¸¸.•*`*•.¸¸



158 commentaires:

  1. En ce qui concerne l'homéopathie, je ne peux parler que de mon expérience perso... totalement négative. Ça n'a fonctionné ni sur mon homme, ni sur ma fille. Ça nous a même pourri la vie un moment, vu le nombre de granules que l'un et l'autre devaient avaler à intervalles fixes, tout n'était pas remboursé de toute façon, et un jour, j'ai tout jeté. Aucun d'eux ne s'en porte plus mal, au contraire. Et ça fait toujours ça de sucre en moins.
    Je ne dis pas que corps et esprit ne sont pas liés, mais je préfère la parole au sucre imbibé. :-)
    Il y a toujours une quantité d'homéopathes qui mettent en garde contre les dangers du soja, et ce n'est que foutaises...
    Attention, je ne dis pas que tout va pour le mieux dans le monde allopathique, ni d'ailleurs dans la médecine tout court. Mais je préfère largement que soient remboursés plus et mieux les soins aux malades de cancers, par exemple...

    Pour le reste, je suis globalement d'accord.

    Bises pragmatiques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment que l'on ne peut qu'être d'accord avec toi sur le remboursement des soins pour les cancers.
      Evidemment qu'on ne soigne pas un cancer avec du sucre (bien au contraire, le sucre nourrit le cancer)
      Mais quand va-t-ton se mettre à une table et se demander pourquoi il y en a tant, de ces fichus cancers ? qui met encore en doute le fait que le mode de vie occidental génère des cancers : pollution, stress, malbouffe, surconsommation etc...N'est-ce pas tout un fonctionnement qui est à revoir, en urgence ?
      Non tout ne va pas pour le mieux dans ce monde. Je me pose simplement des questions sur la course au profit, qui fausse constamment l'humain dans sa vérité.
      Merci de ta contribution
      Bises utopiques
       •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
    2. Attention, je ne confonds pas homéopathie et phytothérapie. Je soigne mon arthrose avec des plantes, ça m'évite les AINS et les problèmes d'estomac qui vont avec. Ce n'est pas remboursé, tant pis. Je ne me plains pas. J'ai parlé du cancer parce qu'on a toutes et tous des proches atteints ou qui l'ont été. J'aurai pu parler de l'ostéopathie, reconnue par la communauté scientifique et non remboursée. Et pourtant, ça ferait un bien fou à bien du monde, dont mon homme, mais ça n'est pas dans nos moyens...
      Alors l'homéo, pfiou... et je ne crois pas M. Boiron (immense fortune, coté en bourse)plus philanthrope que n'importe quel PDG de labo.
      Ce qui m'interroge dans ce domaine, c'est pourquoi les Français sont aussi accros aux médocs, allo/homéopathiques? Un rhume, un coup de mou, une grosse fatigue, un bobo ici ou là et les voilà fourrés chez leur toubib. Champions du monde, ici aussi! Et ça tout en criant au scandale pour des vaccins à l'efficacité pourtant reconnue!
      Bise une soupe et au lit ;-)

      Supprimer
    3. Et tiens, pour le plastique, une petite touche de baume au cœur:

      https://www.leconomiste.com/article/1029677-transformer-les-dechets-plastiques-en-mobilier-design

      Supprimer
    4. Pour Boiron, voir ma réponse à Adrienne...
      Pour le reste, je crois que le monde occidental dans son ensemble (et pas que les Français) est accro aux médocs, parce que la société de consommation génère du stress, et empêche de réfléchir : les gens ont la tête dans le guidon tout le temps, et n'ont pas le temps de penser que leur vie pourrait être autrement.
      Et ça, j'en suis vraiment persuadée: le bourrage de crâne commence très tôt...
      Pour le plastique, c'est une bonne initiative de cette styliste.
      Mais je crois qu'il faudra vraiment arrêter d'en produire avant qu'on ne meure tous étouffés...
      Bises tardives
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
    5. @ La Baladine
      Concernant le Soja il y a toutes les raisons de s'en méfier.
      Dans le monde il y a deux pays qui produisent l'essentiel de ce qui est consommé: les USA et le Brésil.
      Or avec ses deux pays il n'y a aucun moyen de savoir si une production est naturelle ou OGM ( Les USA interdisent de préciser "sans OGM" sur tous les produits alimentaires (Merci à Monsanto :-( )).
      Le Brésil produit massivement le soja "Rund-Up Ready" .
      Ce soja est immunisé contre le glyphosate. Après les semailles les champs sont copieusement arrosés de cette saloperie; le soja s'en gorge, mais il est le seul à y résister et je ne crois pas un instant Monsanto qui dit que la graine est exempte de cet herbicide.
      Actuellement on ne peut plus être certain de ne pas se farcir des OGM et du glyphosate en mangeant du soja.
      Donc les écolos et les homéopathes ont raison.

      Concernant les cancers, si la sécu et les médecins avaient envie de s'en débarrasser il n'auraient pas fait mettre en taule le Cancérologue Hamer qui avait découvert qu'il y a toujours un choc émotionnel à l'origine d'une tumeur. Il avait, scanner à l'appui, déterminé que chaque type de cancers produisait une lésion spécifique au cerveau. Il soignait ses malades sans chimio et il en guérissait un peu plus qu'avec la chimie.
      Il disait aussi qu'il ne faut jamais parler de "mon" cancer car il se crée ainsi une sorte de lien affectif qui démobilise le patient. D'autre part, la certitude d'avoir une maladie mortelle prédispose le patient à accepter sa fin prématurée.
      Mais tout ça, les médecins n'en parlent pas, ils ont ordre d'injecter aux malades une saloperie chimico-radioactive avec la bonne conscience de pouvoir dire "On a fait tout ce qu'on a pu." Tout ça en passant à côté de l'essentiel.
      Un malade, c'est un être de chair, de pensées, d'émotions. Et ce sont ces dernières qui sont en première ligne dans le déclenchement d'une maladie.

      Boiron est certainement riche mais il n'y a pas que lui sur le marché de l'homéopathie et il fait encore figure de clodo en rapport avec Sanofi, Merck, Baier, Novartis et consort... Par contre, lui ne tue personne...

      Le vaccins... vaste programme.
      Certains sont réellement utiles, c'est vrai: polio, diphtérie, tétanos (quoi-que), tuberculose et autre fièvre jaune, mais là, ce n'est pas ce qu'il faut sous nos climats.
      Mais pourquoi diable avoir foutu de l'aluminium et autres saloperies dans ces vaccins? On sait que ce sont des toxiques et qu'ils sont inutiles sur le plan thérapeutique. L'aluminium a été retiré des vaccins vétérinaires mais pas pour nos bébés... C'est quoi le fond de leurs idées?
      Les vaccins ont réussi à faire de la rougeole une maladie dangereuse!
      Lorsque j'étais môme les mères faisaient des "rougeoles-party".
      "Ton gosse à la rougeole je t'envoie le mien et on en sera débarrassé."
      Avoir la rougeole est une immunisation à vie avec le vaccin: 15 ans.
      La rougeole et le vaccin idoine font match nul à 35 morts/an partout. Par contre, l'augmentation de l'autisme va à l'avantage du vaccin (à cause de l'aluminium qu'il contient)

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    7. 2e volet
      La vaccination à outrance amène le même problème que le gavage aux antibiotiques:
      Les individus n'ont plus assez d'anticorps naturels et deviennent fragiles.
      Ca doit faire pas loin de 50 ans que je n'ai pas eu de rappel anti-tétanos. La dernière fois que j'ai du passer à l'hosto, rapport à un fut d'huile qui m'avait sinistré un orteil, l'infirmière voulait absolument me faire ce rappel. Devant mon refus, elle m'a dit qu'elle voulait au moins faire un test des fois que... Son test certifiait que j'étais au top-niveau de la lutte anti-tétanique, elle n'a plus insisté.

      Il n'y a pas que pour la chimie médicamenteuse que les Français sont premiers de cordée. Pour la chimie agricole aussi et il y a deux concordances:
      1° les "intrants" agricoles provoquent des maladies.
      2° Ce sont les mêmes qui produisent le médocs allopathes et les pesticides...
      Disons que c'est une façon particulière de développer la clientèle.
      Bises aseptisées naturellement

      Supprimer
    8. @ Célestine, les Français seraient les seuls à être stressés?

      @ Blutch, les dangers évoqués pour le soja n'étaient pas ce que tu décris, mais les phyto oestrogènes. Dont acte.
      Pour la rougeole, tes souvenirs édulcorent la surveillance étroite qu'elle amenait. Ce n'est pas la rougeole en elle-même qui est dangereuse, mais la faiblesse générale qu'elle induit et les complications (graves) qui peuvent s'ensuivre.
      Ma fille a eu tous les vaccins aujourd'hui obligatoires, comme la plupart des enfants d'ailleurs, elle a très peu été malade et n'a quasiment jamais pris d'antibiotiques. bon, il est vrai qu'on ne peut pas faire d'un cas une généralité, mais je suis ravie de savoir qu'elle ne développera pas une varicelle, une rougeole ou une rubéole (entre autres)sérieuses à l'âge adulte, ayant vu comment ça fout les gens par terre, et comment ma cousine a dû passer par un avortement thérapeutique pour avoir contracté la rubéole en début de grossesse, pour malformations multiples du foetus.
      Quant au tétanos, il fait toujours dans le monde près de 600 morts par jour. Et ton cas ne peut pas faire une généralité.
      Quant à Boiron, qui vole un oeuf vole un boeuf.

      Supprimer
    9. Oups, j'en oublie les bisous, bactériens comme se doivent de l'être tous les bisou qui se respectent :-D

      Supprimer
    10. @ La Baladine. L'homéopathie m'a sauvé d'angines récidivantes il y a environ 20 ans de ça... j'y suis allée en "désespoir de cause" sur recommandation d'un médecin "traditionnel". Je n'y croyais pas trop car j'était 100 % antibiotiques- mes enfants sont nés prématurés et donc j'étais très conditionnée à la médecine "moderne".
      Ce qui est important dans l'homéopathie c'est de faire la bonne rencontre avec le médecin homéopathe qui saura vous comprendre.
      On ne prend pas des granules homéopathiques comme on prend un comprimé de paracétamol.
      Ce week-end encore grâce à des granules bien choisies et bien recommandées par mon médecin, j'ai coupé un rhume.

      Quant à la propension des français à se soigner du moindre bobo à coup de médicaments... et bien c'est beaucoup parce que on travaille, et on ne peut pas s'arrêter de travailler pour se reposer d'un rhume toutes les trois semaines.

      Amicalement blog !


      Supprimer
    11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    12. @ Suzanne, couper un rhume? Quelle drôle d'idée! La rhino-pharyngite est causée par un virus, l'endormir ne sert qu'à lui donner l'occasion de revenir. Chacun son truc, je préfère inhaler de l'essence d'eucalyptus et boire des tisanes de thym, et le laisser suivre son cours. Tant qu'il n'y a pas de fièvre, c'est un bobo qui ne mérite pas plus, et surtout pas un arrêt de travail.
      Ceci étant dit, la fièvre ne m'a jamais empêchée d'aller bosser.
      :-)

      Supprimer
    13. Intéressant débat d'où il ressort que le consensus de l'humanité restera un mythe, balayé par son imminente extinction de masse... ;-)
      Non j'déconne ! Quoique...
      Merci pour cet échange nourri et fructueux.

      Supprimer
    14. @ La Baladine
      "Mon cas" est celui de ceux qui ont su garder leurs défenses naturelles intactes. Célestine te dira peut-être que je suis vareuse mais pas dans ce cas.

      Le vaccin contre la rougeole a une viabilité de 15 ans (pour les autres maladies infantile je ne sait pas) donc maintenant que ta fille est dans le cycle veille à ce qu'elle ne la chope pas à l'âge adulte, car là c'est grave.

      Concernant l'homéopathie:
      Je ne sais trop pourquoi mais j'avais brusquement attrapé le syndrome de Reynaud (vers 30 ans).
      Avec le froid, les artères des mains et pieds se contractent et bloquent la circulation sanguine, ce qui peut amener des nécroses des tissus qui ne sont plus irrigués. A l'époque je croyais encore à la médecine allopathe et le toubib m'avait prescrit un fluidifiant du sang. Super, plus de doigts jaunes par l'absence de sang mais des maux de tête carabinés... Et de sérieux risques d'AVC.
      Je suis passé aux petites boules de sucre et en l'espace d'un hiver je me suis débarrassé du syndrome de Reynaud. Depuis j'ai juste un jour, aux premières gelées, où le syndrome réapparait, puis le corps se rappelle du traitement aux petites boules et je passe l'hiver tranquille.

      Pour Boiron, je persiste: il n'a jamais tué qui que ce soit ni fabriqué de handicapés à vie à coup de Dépakine. Par contre l'épilepsie peut se traiter en homéo.

      C'est un toubib qui m'avait dit qu'une grippe non-soignée dure 15 jours et si elle est bien soignée elle guéri en deux semaines...

      Deux chiffres assez inquiétants:
      En France, les infections nosocomiales font 8 à 10'000 morts (selon les sources) par an soit 27 chaque jours.
      En France toujours, les erreurs de diagnostiques sont responsables de 50'000 morts par an. Et la Sécu continue de faire la gueule si tu veux un autre avis de toubib...

      Bisous tout aussi bactériens, mais pleins de super anti-corps.

      Supprimer
    15. C'est bien, tu viens de rappeler l'utilité de la vaccination contre la rougeole...
      Le syndrome de Raynaud (avec un a) je connais, j'ai eu aussi, et un jour... Parti! Tout seul! Et plus jamais le moindre doigt cireux! Comme quoi...
      Pour mémoire, en ce qui concerne l'homéopathie, j'ai pris soin de ne citer que mon expérience personnelle, et je ne cherche pas à jouer les prosélytes.
      La médecine soigne beaucoup plus qu'elle ne tue, comme Andiamo le rappelle judicieusement plus bas.
      :-)

      Supprimer
    16. C'est encore heureux ais elle peut mieux faire...

      Supprimer
  2. À l'instar de Grevisse qui nous a pondu un bon usage de la langue française, quelqu'un (Belge lui aussi ?) devrait nous pondre un bon usage du progrès technique.
    je ne pose pas ma candidature, ça paraîtrait suspect : je suis chimiste ! (alors, au village, sans prétention...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a longtemps que nous avons dépassé les limites du juste milieu.
      En quoi un mode de vie qui génère maladies et dépressions (nous sommes les champions du prozac par exemple) constitue-t-il un progrès ?
      Bises, chimiste de mon coeur.
       •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
    2. Personnellement, je n'ai jamais pris de prozac ni aucune autre molécule psychotrope d'ailleurs. Ce n'est pas le progrès qui est condamnable, seulement les dérives dans l'usage que nous en faisons.

      Supprimer
    3. Mais c'est exactement ce que je dis dans ce billet : les dérives, c'est tous les jours que l'on en voit les effets néfastes...
      Pour le reste, ça ne m'étonne pas que tu n'aies pas besoin de petite pilule pour te sentir bien. Ton humour te tient lieu de régime santé !
      Bisous Boss
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  3. Je sors d'un premier entretien avec une * naturopathe.. sur le cul je suis tombé.

    *Oui, "une" naturopathe je ne me l'attribue pas immédiatement j'attends le deuxième rdv pour la nommer comme MA naturopathe.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! eh bien tant mieux si elle t'a fait bonne impression...
      C'est important la relation entre le patient et le thérapeute...
      Bise
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  4. l'homéopathie est elle aussi un marché très juteux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Marché est une pieuvre globicéphale qui absorbe toutes les bonnes idées pour en faire des affaires juteuses...
      A nous de savoir utiliser notre moyen de pouvoir le plus extraordinaire: notre intelligence.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  5. La moutarde me monte souvent au nez en ce moment, la multiplication des asthmatiques, dont je suis, pas de guérison mais des médicaments qui rapportent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe en revanche un grand nombre de solutions non « officielles » et notamment en s'intéressant au versant psychosomatique de l'affection.
      Mais évidemment personne ne t'en parlera...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  6. Quel mot étrange au sens presque opaque, sonnant si mal à l'oreille, que celui de sérendipité, signifierait pourtant hasard heureux .. un art qui accepte d'aller vers l'inconnu, qui trouve de façon inattendue, sans chercher ...

    Une liste fort longue pour ces découvertes accidentelles devenues lumineuses grâce au hasard ou à la sagacité que je n'énumérerais pas ici de crainte de vous ennuyer.

    La seule que je puisse citer c'est celle de Monsieur Jourdain qui sérendipitait sans le savoir... hein !!.. rajoutée à celle d'une rencontre imprévue qui révèle, comme dans un conte de fée...

    Pour éclairer ce mot et le rendre vivant je vais vous raconter comme Pierre Rabhi, une jolie légende amérindienne, celle d'un colibri, l'oiseau le plus petit au monde......


    Lors d’un grand incendie dans la forêt, l’ensemble des animaux se sauve. Seul le petit colibri
    se rend au fleuve pour y recueillir une goutte d’eau et la jeter dans le brasier. L’énorme
    éléphant, du haut de son imposante trompe, ironise sur l'efficacité du minuscule volatile en lui lançant : « Et tu crois que tu vas ainsi éteindre l’incendie avec ta goutte d’eau ? ».

    Et le colibri de lui répondre : « Au moins, moi, j’aurai fait ma part »…

    et comme ce petit colibri qui fait sa part, je tente moi aussi l'amour fraternel la recherche de l'harmonie qui réunit, le polissage de la pierre brute, la bienveillance, la solidarité qui se partage....

    Merci Céleste.

    Bisou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire du Colibri est une très belle métaphore.
      Et si chacun faisait sa part en ce monde, il irait sûrement moins mal.
      Mais trop de gens trouvent un intérêt à le voir aller mal...hélas.
      Merci pour ce long commentaire si intéressant, chère Den, et si plein de ton espoir.
      Bisous doux
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  7. Intérêts financiers en jeu, certes. Comportements individuels aussi. Et c'est sur ces derniers que chacun dispose d'un pouvoir ;)

    Bises responsables

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas moi qui te dirai le contraire, cher Pierre (je suis heureuse de te voir là, même si c'est en coup de vent)
      Je mène un combat quotidien pour essayer de réduire mes déchets et de convaincre autour de moi que les produits chimiques contenus dans les médicaments, par le principe de l'élimination naturelle (je ne te fais pas un dessin) se retrouvent dans l'eau, donc dans les rivières et au final dans les mers, et c'est une catastrophe écologique de plus, silencieuse et dont personne ne se doute...
      https://youtu.be/jhV0a5f_Zg8
      Bises de même
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  8. Au risque d'être hors-sujet....
    Cinq brèves enchaînées retrouvées dans mes archives !

    Lorsqu’une tarte tatin, ainsi baptisée en hommage aux sœurs du même nom, finit par terre du « mauvais côté » est-on absolument sûr finalement que c’est le mauvais côté ?

    Lorsqu’une tarte tatin finit par terre du mauvais côté, imitant malencontreusement la tartine et la confiture, doit-on penser malchance ou juste retour des choses ?

    Lorsqu’une tarte tatin finit par terre du mauvais côté, imitant un cri de tartine confiturée, on peut penser malchance, maladresse mais peut-on la rebaptiser tinta ?

    Lorsqu’une tarte tatin, ainsi baptisée en hommage aux sœurs du même nom, finit par terre du « mauvais côté » est-ce aussi un hommage quoique discret à la réversibilité ?

    Lorsqu’une tarte tatin dont l’origine tient à une étourderie finit par terre du « mauvais côté », il est rare qu’on pense illico qu’un exemple de sérendipité est au sol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant, il s'agit bien d'un cas délicieux de serendipité...
      Merci, K, pour ce moment de sourire...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  9. Personnellement , j'ai du mal à rester zen quand l'orthorexie s'invite à la table familiale...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Mme Chapeau... loin de moi l'idée d'être orthorexique.
      La malbouffe, je sais très bien ce que je mets là-dessous : les produits industriels, pleins de substances nocives pour la santé.
      Je mange de tout, mais uniquement des produits non transformés, ou alors par mes petites mains de cuisinière soucieuse de préparer des plats simples et délicieux...
      Mais je n'empêche absolument personne de manger ce qu'il veut.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
    2. Chère Célestine,
      J'étais probablement hors-sujet.
      Vu que vous ne fréquentez pas ma table, je ne parlais pas de vous.
      ;-)

      Supprimer
    3. Oh ma chère Mme Chapeau, j'espère que vous n'en avez pas pris ombrage.
      J'essayais simplement de voir en quoi mes propos pouvaient se rapprocher de l'orthorexie...
      Mais si vous vous placez vous-même hors-sujet alors...
      En réalité, vous savez, les dérèglements (climatiques, endocriniens, alimentaires) sont les symptômes d'une société qui ne va pas très bien.
      Et si les gens ne savent plus à quel saint se vouer pour faire à manger, c'est sans doute qu'ils ont perdu une chose importante : le bon sens...
      Bien à vous
      Revenez quand vous voulez, j'apprécie toujours vos interventions. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. ... et le bon sens perdu rapporte gros aux fabricants d'aliments par exemple sans gluten ou sans lactose que certains consomment parfois sans véritable nécessité...
      Bien à vous aussi.

      Supprimer
    5. Tout à fait...
      Les gens se laissent beaucoup berner par les discours ambiants et la publicité...hélas.
      Apprendre à penser par soi-même est sans doute quelque chose de terriblement difficile.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Je lis....... sérendipité...hasarda....apprentis sorciers....m'a hérissé la pilosité...Je ne sais pas vous dire comment la moutarde m'est montée au pif.....Alors là je me dis....ya de la colère dans l'air.:-).....Moi je ne mets plus en colère.....Car j'y serai tout le temps.....Les "ralouneurs" sont comme ça .Ils ne supportent pas l'injustice.....Ceci étant..ralounez donc un peu,au moins je ne serai plus le seul.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne râle pas très souvent, si vous me suivez assidument vous devez le savoir.
      de temps en temps, quelque chose m'indigne. Alors je pousse un petit coup de gueule.
      Mais ce n'était pas vraiment de la colère, plutôt une sorte de saturation d'entendre toujours le même discours officiel. La langue de bois et le politiquement correct nous font avaler n'importe quoi...et après on s'étonne d'avoir des angines.......

      Supprimer
  11. Ah ça oui, y'a des baffes qui se perdent, aurait dit l'obèse gaulois. Je suis pour la méthode douce : des baffes, je vous dis.
    Pas pour toi, hein !!
    Pour toi des bizettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Berthoise, oui je préfère les bizettes ...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  12. C'est un fait qu'il y a beaucoup à revoir dans l'allopathie et la médecine traditionnelle... (Enfin, dans la manière de pratiquer cette médecine).
    Pour moi, personnellement, l'homéopathie est faite pour les personnes en "bonne santé" (comme les gouttes de Bach, sauf que là, le brandy est vraiment très bon)... Parce qu'effectivement, si elles ne font pas de bien, elles ne font pas de tort non plus.
    Mais je pense que certains thérapeutes sont aussi de bons thérapeutes.

    Je préfère la phytothérapie (où il faut aussi être attentif, par exemple, le pépin de pamplemousse est à prendre avec autant de précautions qu'un anti-inflammatoire - pour l'estomac - ou le curcuma).
    Et l'aromathérapie, (de l'huile essentielle de clou de girofle est plus pratique qu'un clou de girofle), mais là aussi, il y a un prix. Le gingembre (contre les nausées) est beaucoup plus cher qu'un anti-émétique allopathe. Et l'huile de menthe en gélules (pour les intestins, est hors de prix.
    Mais tout ça est affaire de choix personnel. Pourvu que l'on se sente bien avec ce que l'on a. Ou le mieux possible.

    Je suis d'accord pour les causes des grandes maladies. A chercher dans notre mode de vie. Avec d'autres causes aussi (génétiques peut-être, qu'on ne connaît pas bien parce que nos ancêtres sont peut-être morts d'autre chose, avant de développer un cancer par exemple - ou sont morts de cela sans qu'on le sache). Enfin, vaste sujet ...................

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vaste sujet, c'est vrai. Chacun parle de son expérience, je ne fais que lancer des pistes...
      Je sais que je me répète, mais cette notion d'argent qui prime sur tout est insupportable...
      Et j'insiste : le mode de vie est pathogène. C'est lui qu'il faudrait remettre en cause.
      Seulement, la loi du marché...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  13. J'aimerais quand même bien qu'on fasse quelques recherches sérieuses sur le cannabis comme anti-douleur (préparé médicalement - pas pour se shooter), il semblerait que les effets secondaires soient très limités.......... A moins qu'il n'y ait une accoutumance? Comme pour les anti-douleur dérivés de l'opium? Des opiacés?

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. L'apprentissage de l'autohypnose peut être efficace contre la douleur, à condition bien entendu de l'apprendre dans le cadre d'un milieu médical compétent.
      Enfin, moi je l'ai pratiqué avec de bons effets pour mes douleurs permanentes. Actuellement les neurosciences semblent aller dans le sens d'un constat d'une déprogrammation de l'inconscient au regard de certaines douleurs récurrentes.
      Quant aux médicaments, cannabis compris, je crois que le phénomène d'accoutumance est patent.

      Supprimer
  14. Me vient une grande question existentielle: Mais si Juliette est une fondée de pouvoir dans une grande firme pharmaceutique, n'est-elle pas heureuse que Homéoapathie? Elle va pouvoir enfin frayer ouvertement avec Doliprane ou mieux Gaviscon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gaviscon comme la lune sera sûrement content... ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  15. M'enfin ? Qu'est ce que tu as, Céleste nièce, contre les tourniquettes à faire la vinaigrette ? ;-)

    Prends deux petites boules blanches toutes les heures et ça ira mieux !

    Allez, je suis en veine d'historiette : ce matin, en écossant des cocos de Paimpol, j'écoutais un CD récupéré dans la zone de libre échange de la Bibliothèque Lucien Rose. Un CD de Boris Vian, évidemment, sinon les grands esprits de la famille ne se rencontreraient pas ! Bien que je possédasse pas mal de disques de l'ami Boris, j'embarquai celui-là car il comportait des morceuax de jazz et un titre qui ne me disait rien du tout : " le code de l'a route"

    Cela dure 23 minutes et c'est d'une absurdité absolument délirante ! Ce Boris m'épatera toujours !

    Un extrait ? https://youtu.be/iQ_9vFi_Dx8

    La totalité ? http://forum.muzika.fr/read.php?1,705925

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mon oncle : tu as un talent certain pour trouver les bonnes références musicales !
      Merci pour ce petit morceau d'anthologie
      Ecosser des pois de Paimpol en écoutant Boris Vian, on dirait déjà un titre de roman...
      Bisous enchantés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. #mohoho : sérendipitesque ! Ben, je tenterais bien un acrostiche là-dessusse, vé XD (à suivre)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Té, pourquoi pas ?
      Wait Hennessy alors ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Compliqué, mais j'y travaille, en mode hors fève, reuh !

      Supprimer
  17. Quelque chose capable de faire du bien aux gens ne me semble pas à négliger et à dénigrer. Tu as raison de souligner qu'il y a des reportages télé à charge. Il y aurait tellement d'exemples à citer.
    J'adore ton titre : très très drôle :)
    Et puis Boris Vian, j'aime aussi.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bouquet de « j'aime » comme un bouquet de gemmes...
      Merci ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Bonsoir Célestine,

    Mon médecin homéopathe a lancé une pétition pour défendre l'homéopathie. Il craint de disparaitre si ses granules ne sont plus remboursés.
    je le vois en tant que médecin pour l'attention qu'il apporte aux effets des combinaisons de médicaments allopathiques (il m'en prescrit aussi si besoin). Pour le côté homéopathique, je ne suis pas vraiment convaincue mais je ne le contrarie pas là-dessus.
    Bisous,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est important ce que tu dis : et ton médecin est intelligent. Si les hommes étaient moins bêtes, ils mettraient tout en oeuvre pour se soigner: techniques modernes et techniques traditionnelles...médecines officielles et médecines alternatives...Mais je rêve...
      Mais décidément, leur ego les perdra.
      Bisous chère belle jardinière
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Comme ton analyse me plait !
    Je doutais un peu de ma version des faits, qui bien évidement défait les idées qui s’arrêtent toute seule sans demander leur reste dans la tête des gens tout à fait normaux. Je commençais à me dire que je devais venir d’une autre planète à défaut d’y vivre.
    Complotiste : non ! Les lobbys sont bien là, et ils nous gouvernent.
    Mais, comme à chaque fois, tu me fais sourire et c’est bien là l’essentiel.
    Tes billets d’humeur sont du velours pour mon âme en révolte.
    Bises homéopathiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie de garder la tête froide, mon sens de l'humour, et d'enrober mes propos, car l'agressivité n'est jamais efficace.
      Chacun va à son rythme dans la prise de conscience et il ne sert à rien de brûler les étapes.
      Mais j'avoue que ce reportage l'autre soir m'a navrée, oui c'est ça : navrée. Parce que même si l'homéopathie n'est pas efficace, elle ne fait pas de mal aux gens. Et l'acharnement que mettent certains à détruire ce qui pourrait être une entrave à leur profit me met l'âme en révolte. Tu l'as très bien dit.
      Bises ...euh ? homéopathiques ? ... je ne suis pas certaine que j'en aurai beaucoup alors ... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Ah, je te suis complètement, Célestine...t'as bien résumé !

    L'homéopathie n'est pas basée sur l'effet placebo (quoique celui-ci doit bien se glisser aussi ici et là, mais pas plus qu'avec une autre médication), l'homéopathie est basée sur des dilutions maintes et maintes fois répétées jusqu'à ce que le principe actif soit presque "invisible"...
    Le matérialiste, qui ne croit qu'à ce qu'il voit... dit alors qu'il n'y a quasiment plus "rien" et que cela ne peut être efficace.
    Mais c'est oublier la mémoire de l'eau : même à très haute dilution , il reste "l'information" de ce principe actif et cela n'est pas "rien".

    L'homéopathie n'est pas inefficace, elle est très efficace...dans son domaine (prévention, début de maladie, bobos divers...)
    Il ne faut évidemment pas lui demander de guérir une jambe cassée ou un cancer installé. Mais pour beaucoup de choses, elle est très utile !

    Son interdiction vient pour empêcher toute concurrence au système "officiel", qui, comme tu le dis, accumule les examens (chers ) sans jamais chercher les causes, ce qui, à défaut de régler les problèmes de santé en crée de nouveaux...et fait tourner la machine à plein rendement...
    Une machine infernale qui soigne, soigne, re-soigne...mais guérit rarement !

    Personnellement, je me tourne de plus en plus (avec bonheur) vers des méthodes naturelles (huiles essentielles, fleurs de bach, naturopathie...etc) et ça marche !


    Au fait, as-tu, comme moi, regardé hier soir l'émission TV d'Elise Lucet sur les scandales du plastique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ne veulent pas interdire l'homéopathie (heureusement) mais simplement arrêter de la rembourser...et je ne suis pas sûr que les bénéfices dégagés aillent forcément à la santé des patients...
      En même temps, les gens qui font la démarche de se soigner (et surtout de préserver leur santé) autrement continueront quand même à aller voir leur homéopathe.
      Bien sûr que j'ai regardé Elise Lucet : je suis dans une démarche de réduction de mes déchets, alors évidemment ça m'intéresse...
      Bises solidaires
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. La médecine traditionnelle chinoise se préoccupe de garder les gens en bonne santé. Lorsqu'un client est malade le médecin le soigne gratuitement, car il a failli à son devoir de préserver sa santé.
    Parler de médecine traditionnelle pour l'allopathie n'est pas juste. C'est une médecine qui a moins d'un siècle d'existence. Elle a remplacé une phytothérapie qui ne savait pas encore qu'elle s'appelait ainsi.
    L'acupuncture a plusieurs millénaires, les médecines énergétiques aussi, je serais bien tenté de leur accordé le terme traditionnelle et que l'allopathie se contente de "médecine moderne" ou "médecine chimique".

    Si Boiron devient gênant aux entournures, choisissez Weleda :-)
    Ce Sidi, le tube de petites boules est 3,5 fois plus cher en Suisse autrement dit les pharmaciens savent se goinfrer...

    Ti bacio Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et la Chine cultive (et mange) le soja depuis deux millénaires ;-)

      Supprimer
    2. Quant à Weleda, la multinationale de l'anthroposophie, merci bien :-(

      Supprimer
    3. @La Baladine
      Que la Chine cultive et mange le soja depuis 2000 ans, bien sûr : personne ne le contestera.
      mais le soja de 2018 n'est plus le bon soja traditionnel des Chinois...
      Monsanto et Bayer sont passés par là.
      Quant à l'anthroposophie, je ne connais pas bien mais ça sent la secte...
      Je pense que l'on peut se soigner de manière non agressive pour l'homme et l'environnement tout en gardant son libre arbitre d'humaniste qui ne s'en laisse pas conter...Une sorte de juste milieu cher à mon coeur.
      ♥︎
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Encore une fois c'est pour les isoflavones que les homéo bannissaient le soja. Le glyphosate il est partout, dans toutes les céréales et dans ton vin. Mais à priori pas trop répandu en Asie...

      Secte, je n'irai pas jusque là, mais de "drôles" de relents
      https://www.monde-diplomatique.fr/2018/07/MALET/58830


      Supprimer
    5. Disons que pour avoir un avis éclairé sur l'anthroposophie il faut avoir lu Rudolf Steiner. Mais c'est un fait qu'il dérange l'ordre bien établi par la Phynance et ses valets.
      Sais-tu que dans un livre paru en 1923 Steiner dit textuellement: Lorsqu'on donnera à manger de la viande aux vaches, elles deviendront folles. C'est arrivé 50 ans plus tard...
      Steiner a aussi beaucoup travaillé sur la philosophie et la spiritualité de Goethe.
      Il avait aussi une vue particulière sur l'école.

      Le glyphosate est-il cancérigène? C'est une question à 389 millions de $ pour Monsanto...

      Bisous naturels et bio

      Supprimer
    6. M; Malet s'en est charg pour moi.
      Je passe sur l'influence des cornes de vache et autres vessies de cerf dans l'agriculture pouraller directement à ça: en 1910 Steiner affirme aussi que "les peuples germains et nordiques appartiennent au même groupe ethnique, la race aryenne, et dénonce « l’effroyable brutalité culturelle que fut la transplantation des Noirs vers l’Europe,qui fait reculer le peuple français en tant que race." visionnaire?

      Autre chose: Entré dans l’anthroposophie à l’âge de 9 ans, après avoir effectué sa scolarité dans l’école Steiner de Verrières-le- Buisson (Essonne), M. Grégoire Perra y est resté trois décennies. Il a connu des anthroposophes malades du cancer. « Ils ont refusé d’être soignés en France et ont opté pour une clinique anthroposophique à l’étranger, se souvient-il. En guise de soins, ils y ont reçu des injections d’Iscador, de l’homéopathie et participé à des séances d’art-thérapie. Aucun n’est jamais revenu. Certains ont légué tous leurs biens à l’anthroposophie. » Formé à l’Institut Rudolf Steiner de Chatou, M. Perra a enseigné dans des écoles Steiner. Il anime aujourd’hui le site Internet critique Vérité sur les écoles Steiner-Waldorf Après sa rupture, M. Perra a publié un témoignage dans le journal de l’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes (Unadfi) intitulé « L’endoctrinement à l’anthroposophie dans les écoles Steiner-Waldorf. » En réplique, la Fédération des écoles Steiner-Waldorf l’a attaqué en diffamation en lui réclamant 50 000 euros de dommages et intérêts, procédure dont elle a été déboutée. (Extrait de l'article en lien, pour ceux qui n'iraient pas voir...)

      :-)

      Supprimer
    7. Désolée pour les fautes, mais ce matin j'étais un peu beaucoup pressée par le temps:-/

      Pour celzéceux qui voudraient approfondir https://veritesteiner.wordpress.com/

      Bises qui aiment creuser, gratter, savoir

      Supprimer
    8. @ La Baladine
      1er volet
      Je suspecte ce Monsieur Malet de ne pas avoir une vue très objective sur Rudolf Steiner.
      En 1910, soit 13 ans avant que le petit caporal Hitler écrive Mein Kampf, 23 ans avant son coup d'état, Les Aryens étaient une ethnie vue comme les Méditerranéens, les Indo-Celtes ou les Chinois. Relever cette remarque hors contexte et en bousculant Chronos est une charge malhonnête et ne fait pas avancer le débat.
      Steiner était Croate et il a vécu une bonne partie de sa vie en Suisse. Je trouve douteux qu'il se soit si particulièrement "ému" de la perte de l'esprit visionnaire des Français...
      Par contre, il peut avoir levé une charge contre l'esprit colonisateur de l'Europe et la France et ce ne serait pas la première fois qu'un propos est manipulé pour lui faire dire l'inverse de la pensée de son auteur. Ce Monsieur Malet cite-t-il ses sources dans les écrits de Steiner? (quel livre, quel chapitre?)
      Steiner est mort en 1925, soit bien avant les flux migratoires de l'Afrique vers l'Europe. L'incongruité du propos de Malet ne t'interpelle pas?

      Les Ecoles Steiner sont toutes indépendantes les unes des autres et les programmes sont appliqués selon ce que décident les enseignants et les parents d'élèves. Qu'il puisse y avoir des problèmes ponctuels, c'est possible, il y a bien des prêtres et même des moines bouddhistes pédophiles... ça n'en fait pas une généralité pour autant.

      Ce Monsieur Perra aime prendre son temps semble-t-il... 30 ans de réflexion, ça laisse présager une autre raison.
      Je n'ai jamais vu que la vérité sorte automatiquement des prétoires. On a vu des innocents guillotinés et des assassins qui courent librement...
      Les écoles Steiner, Montessori et autres dérangent car elles échappent au contrôle étatique. Une occasion de leur taper dessus peut ne pas se refuser pour un Etat autocrate.

      Supprimer
    9. @ La Baladine
      2e Volet
      Tu sembles ne pas beaucoup aimer tout ce qui émarge de "l'établishement" c'est ton droit le plus absolu, mais il serait mieux d'utiliser des arguments qui tiennent la route.
      Tu n'as rien relevé concernant les 50'000 morts par erreur de diagnostic médical, les 8-10'000 morts par infections nosocomiales, les milliers de morts victimes "d'effets indésirables" des médocs chimiques (Médiator, Vioxx, etc...)
      Les médecines naturelles et l'homéopathie ne sont responsables d'aucune mort ! Pourtant les gens qui disent se guérir par ces voies ne sont pas des menteurs.


      Ca te semble douteux que les labos veuillent se faire du fric avec les vaccins...
      Il y a un exemple flagrant avec le vaccin de la grippe H1N1.
      C'était une grippe très contagieuse mais très bénigne aussi. Si bénigne que Roseline Bachelot a fait en sorte qu'elle arrive en France (il lui a fallu 2 longues semaines pour séparer les arrivants du Mexique des autres provenances. Et il n'y a eu aucune mise en quarantaine.)
      Avec l'arrivée de cette grippe en France elle a pu commander 94 millions de doses (pour espérer vacciner 65 millions de Français, elle n'avait pas 20/20 en math...), c'était un Jack-pot à 2 milliards d'Euros compte tenu du matériel sanitaire annexe.
      La directrice de l'OMS avait été licenciée après la découverte qu'elle avait été achetée par les labos pour affoler le monde médical avec cette grippe.
      Comme dit précédemment, la vaccination n'est qu'une protection temporaire, à renouveler régulièrement. Autre fait que tu ne sembles pas avoir compris: Lorsqu'il n'est pas perturbé par des interventions externes, le corps se défend très bien. Plus on l'assiste contre les agressions extérieures, plus il devient vulnérable et plus il a besoin de nouvelles aides.
      Tu ne dis rien non plus des adjuvants (aluminium et autres) que les labos mettent maintenant dans les vaccins. Ca ne sert à rien sur le plan thérapeutique et c'est reconnu toxique.
      Les effets secondaires de ces vaccins sont aussi une bonne source de profit pour les labos.
      Une amie, journaliste médicale, s'étonna devant un cancérologue reconnu, mais un peu atypique tout de même, que la recherche sur le cancer avance si lentement et que des pistes semblent être négligées.
      Sa réponse est significative:
      "Certes, le cancer tue beaucoup de monde, mais il en fait vivre bien plus..." .
      Voilà, c'est sur ces points-là que je voudrais que tu puisses t'exprimer.
      Bises

      Supprimer
    10. Pour Steiner, je me suis rattrapée, niveau lecture. Je n'y ai rien trouvé d'intelligent, rien. Ne pas enseigner la lecture avant l'âge de 7 ou 8 ans parce qu'avant l'enfant n'a pas de corps éthéré??? Des certitudes venues de voyages dans les mondes spirituels grâce "aux organes internes de perception extra-sensorielle"!!!Une science tirée de sa capacité à voir l'astrologie et les esprits de la nature... Comme les géants de l'atlantide et les gnomes de lémurie...
      Et la pomme de terre, drogue qui rend rationnaliste, cause du matérialisme et du communisme.

      Supprimer
    11. JB Malet est un journaliste d'investigation, celui qui a écrit"L'empire de l'or rouge. Enquête mondiale sur la tomate d'industrie", dans lequel il retranscrit brillamment l'histoire du capitalisme et de la production de masse. Il avait également infiltré Amazon, pour mieux en dénoncer les méthodes, et lutte contre l'extrême-droite.
      Enfin ces propos de Steiner sont issus d'un cycle de conférences intitulé « La mission des âmes nationales en relation à la mythologie germano-nordique » donné en 1910 en Norvège et retranscrit, comme beaucoup de ses ouvrages. Steiner n'était pas croate mais autrichien puisque l'actuelle Croatie faisait partie de l'empire d'Autriche. Il a été Secrétaire général de la section allemande de la Société théosophique, qui a introduit l'idée des "races-racines". C'est en 1912 qu'il a quitté cette société pour fonder la société anthroposophique en Allemagne, dont il a transféré le siège en Suisse peu avant la première guerre. J'ai bossé. Réincarnation, êtres planétaires, plan astral, expériences occultes... Chacun son truc.

      Supprimer
    12. Les écoles Steiner sont toutes adeptes de l'anthroposophie. Rien à voir avec Montessori, qui est d'ailleurs plus encensée que décriée.
      Perra est né et a été élevé dans la société anthroposophique. On peut comprendre qu'il ait mis du temps à en sortir, à s'en sortir. Il est toujours compliqué, et souvent douloureux, de se défaire de son éducation, de son milieu. Tous ceux qui sont sortis d'un mouvement soupçonné de dérives sectaires en témoignent.

      Supprimer
    13. Pour ce qui est de la médecine, où ai-je dit qu'il n'y avait pas d'erreurs, d'abus même? Je dis juste qu'elle soigne plus qu'elle ne tue, ce qui reste vrai. Ça n'ôte rien aux scandales que sont les affaires que tu cites, mais il reste qu'avant, on mourait d'une angine (qui n'est pas forcément virale).
      Pour ce qui est des vaccins et de leur coût, j'ai dit ce que j'en pensais, j'ai horreur de me répéter. L'affaire de la grippe a été un foirage monumental, le pire étant l'idée qui s'est ancrée dans les têtes.
      Perso, je sais pertinemment que le vaccin étant un médicament, il y a des risques d'effets secondaires. C'est valable pour l'aspirine, pourtant en vente libre sans que personne n'y trouve à redire. C'est la fréquence de la survenue de ces effets et le rapport à faire avec les maladies dont ils nous protègent qu'il faut regarder.
      Je ne confonds pas non plus le vaccin qui vise le virus pathogène (comme la variole) et finit par l'éradiquer, et le vaccin qui protège uniquement des effets nocifs de la bactérie (comme la diphtérie, qui circule toujours, silencieusement, mais dont nous sommes protégés).
      Je n'oublie pas la môme de 17 ans morte des complications de la rougeole cet été. En Finlande et en Suède, où la couverture vaccinale contre la rougeole est de 99%, la maladie a disparu.
      En ce qui concerne l'aluminium, je ne peux que constater qu'un faible pourcentage de la population conserve sur le site d'injection des particules, mais personne n'a encore réussi à démontrer formellement que cette dose infinitésimale est plus nocive que les sels d'aluminium contenus dans quantité de cosmétiques (rappelons l'adage du pharmacien "c'est la dose qui fait le poison").

      Enfin, en ce qui concerne l'homéopathie et les remèdes naturels, je pense à ma cousine, qui n'a jamais pris la pilule, refuse tout un tas de vaccins, mange bio, pratique le jeûne et la randonnée, fervente adepte des petites granules et des produits Weleda, et en est à sa troisième récidive de cancer du sein, avec métastases osseuses.
      Je pense à mon homme, qui s'est empoisonné la vie et le tempérament 3 ans durant à coups de contraintes alimentaires (méthode Kousmine, Seignalet) et homéopathiques pour que dalle, si ce n'est une aggravation rapide de ses symptômes. Symptômes aujourd'hui stabilisés, et pour certains en légère régression, suite à l'intégration dans un nouveau protocole médicamenteux.
      Dont acte.
      Encore une fois, je ne cherche à faire ni procès d'intention ni prosélytisme. Il s'agissait au départ du remboursement de l'homéopathie, j'ai cité mon cas et mon opinion.
      Bisous

      Supprimer
  22. Et la Tarte Tatin...

    Et les essais des médicaments allopathiques sur des personnes volontaires rémunérées... il y a eu quelques morts il y a environ deux/trois ans dans un laboratoire comme ça à côté de chez moi.

    Et oui, vive l'homéopathie... c'est pas du placebo... je le sais par mon corps..mais bon je vais pas raconter ma vie ici.

    Bises Madame la Fée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS : Il y a aussi également un marché juteux dans la phytothérapie, les huiles essentielles, etc...
      Faut voir tout ce qui se vend dans les magasins "bio", les salons "bios et bien-être" et sur internet !
      Comment démêler les marchands des gens sincères ? (j'avoue que j'aime beaucoup fréquenter les salons bien-être... envie de tout essayer).

      "Venez, venez, personnes fragiles et crédules et ouvrez votre porte-monnaie bien grand !"

      Supprimer
    2. Un Vian déviant qui hélas n'a pas eu le temps de prendre de la bouteille. ];-D
      Dans la vidéo il y a un bref passage de l'excellent film de Jacques Tati : "mon oncle" (séquence de la porte de garage)

      Supprimer
    3. @Suzame
      Je crois que les gens sont « libres » de se soigner comme ils veulent...
      Enfin tu comprends pourquoi je mets des guillemets à « libres »...
      Les tenants du marché flairent toute chose susceptible de devenir juteuse...c'est la loi de ce système.
      Mais c'est encore nous qui avons la carte bleue dans les mains...et nous n'avons qu'une seule bonne santé.
      Ça fait réfléchir...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. @Andiamo
      Ah oui je n'avais jamais remarqué cette séquence...
      Bisous andiamounet
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Il n'y a pas que la scène du départ pour son usine du beauf à Tati.
      Il me semble bien avoir reconnu la cuisine du dit beauf.
      Le gars en bagnole qui se récure le nez fait aussi partie de Mon Oncle.
      Je ne le jurerais pas sous serment, mais il me semble bien que la scène du resto se trouve dans Play-Time.
      Et vers la fin il y a une séquence du film Trafic (avec le camion Altra et Tati lui-même personnellement.)
      Bref, cette vidéo est un florilège Tatien :-)
      Baci per te et une tripotée de phalanges pour mio cugino

      Supprimer
  23. C'est juste qu'on confond ce qui compte et ce qu'on compte.
    Apparemment on ne sait guère compter que les Euros et les parts de marché.
    Nous ne sommes plus mais on a.
    Qui a dit qu'être et avoir n'étaient que des auxiliaires alors qu'ils sont l'aune de nos mesures...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « Nous ne sommes plus, mais on a »
      Tout est dit, cher Goût...Tout est dit, et très bien dit. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Et voilà ça chiale encore avec la bouche pleine !
    Deux chiffres et je me casse promis, juré, craché :
    - espérance de vie en 1900 : 45 ans en moyenne
    - espérance de vie en 2012 : 79 ans pour les hommes et 85 ans pour les faibles femmes...
    Je suis bien placé pour dire merci la médecine... Amen !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'essentiel de l'augmentation de l'espérance de vie est due à une augmentation de l'hygiène et une amélioration des conditions de vie et de travail.

      L'espérance de vie est en stagnation pour les hommes et en recul pour les femmes. A cela plusieurs facteurs qui se cumulent:
      Les femmes picolent et fument de plus en plus. (ça risque bien d'être le premier point où elle atteindront la parité...)
      L'obésité de plus en plus fréquente est synonyme de maladies cardio-vasculaires et autre broutilles tout aussi mortelles.
      Et il y a pour tous l'augmentation exponentielle des hyperfréquences.



      en 2018 l'espérance de vie des SDF après quelques années de galère est de 57 ans pour les hommes et 47 pour les femmes.

      Supprimer
    2. Comme dit Blutch : Si on n'avait pas découvert les antibiotiques, appliqué plus largement l'antisepsie, pris l'habitude de faire sa toilette tous les jours et arrêté d'envoyer les mômes au boulot à 8 ans pour 14h/jour, on ne mourrait probablement pas plus tard aujourd'hui qu'en 1900...

      Supprimer
    3. @Andiamo

      Oui, je confirme, il faudrait pleurer d'avoir la bouche pleine de nitrites, nitrates, phosphates et autre glyphosate, colorants et conservateurs qui rendent malade...
      Et je n'ai pas fustigé la médecine,( gloire à Ambroise Paré, Pasteur, Pierre et Marie Curie, qui ont vraiment contribué à l'amélioration de la santé des gens), mais son utilisation frauduleuse et scandaleuse par les lobbies des labos.
      Et sa perversion par la logique du fric.
      Quant à l'espérance de vie, mes petits camarades ont répondu mieux que moi.
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Je souris à la lecture de ces lignes et me gausse de ce grand trou nommé Sécurité Sociale qui fait pleurer les amateurs de granules parce qu'elles ne seront plus remboursées et qui fait sourire les mangeurs de margarine remboursée parcequ'elles sont censées contribuer à l'abaissement du taux de cholestérol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça te fait sourire, c'est au moins ça... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Oui mais les pilules de l'homéopathie, ça fait plein de tubes en plastique ... alors voilà, si en plus ça sert à rien. Business is business , le reste tout le monde s'en fout.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est une remarque très judicieuse...On pourrait imaginer que les granules soient délivrées dans des sachets de papier recyclables...
      Cela dit les médocs sont aussi emballés et suremballés...
      La solution réside sans doute dans une meilleure hygiène de vie générale, mais ce n'est pas pour demain : trop de personnes et de grosses machines économiques ont intérêt à ce que les gens tombent malades...
      C'est le système tout entier qui est malade.
      Bisous Mindounet
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. A mon tour de mettre mon petit grain de sel et là j'avoue que je vais me défouler un bon coup , il me semble (c'est un point de vue strictement personnel) que tous ceux qui critiquent l'homéopathie ne savent pas s'en servir ...

    Cela fait des années voir 50 ans que mon Cricri et moi nous soignons par homéopathie et crois moi le résultat est fracassant , hélas nous avons du laissé tomber pour la médecine légale car nous avons déménagé et je n'ai pas trouvé d'homéopathe à proximité , mais pour tout ce que nous pouvons faire tout seul nous en profitons ....

    Exemple ... Cricri ne supporte pas les moustiques il leur sert de garde-manger , il y a deux ans notre infirmière lui donne un remède entièrement homéopathique à commencer 2 mois avant la saison d'été et bien depuis cette date mon Cricri n'est plus du tout piqué par ces méchantes bestioles et les traitement médicaux n'y sont pourtant jamais parvenus , vrai de vrai ...

    Mes voisins ont voulu faire pareil mais ils oublient souvent de prendre les petites gélules au moment ou il faut , alors ils disent que ça ne fonctionne pas , mais l'homéopathie c'est aussi comme un remède médical ça se prend à des heures comme le médecin le prescrit , ce n'est pas dans la tête c'est dans un bon traitement et surtout en longueur évidement , celui qui laisse tomber trop tôt n'est jamais satisfait .

    Il y a des traitement rapides et des traitements lents comme tout traitement médical aussi , arrêtons de dire que c'est mauvais ou inefficace car je connais les deux et la médecine dite normale ne me satisfait pas du tout mais elle m'aide à supporter les douleurs , vivement que je puisse retrouver un médecin homéopathe et pas un charlatant bien sûr .

    Voilà tout ce que je voulais dire au sujet de cette médecine que toute ma famille apprécie à sa juste valeur .

    Sans pour autant rejeter la médecine dite normale car elles se complètent à nos yeux .

    Bonne fin de journée chère Célestine , gros bisous marseillais .
    Renée (mamiekéké).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le partage de ton expérience, Renée.
      C'est intéressant de confronter les points de vue.
      Grosses bises à toi et à ton Cricri d'amour.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Encore un mot que je ne connaissais pas ! merci . Passionnant débat, plus haut...

    Si tu es complotiste, je veux bien faire équipe avec toi. J'en vois partout des complots...
    Oui Célestine, les lobbies sont parmi nous, ils nous gouvernent, même !
    Tous ces lobbies fricotant, tantôt avec l'un, tantôt avec l'autre, tantôt ensemble; souvent ensemble, dans le monde "magique" des télés-lobbies... Enfin, je le présume. Les tentations de colluser sont grandes et l'enjeu est de taille. Faire du profit... Peu importe la manière.
    Sur notre dos, dans notre dos.
    Tout est savamment imbriqué l'un dans l'autre, à tel point que vouloir dénoncer un scandale financier, sanitaire, écologique... dont le canard se déchaine est entravé par la nouvelle loi sur les lanceurs d'alertes.
    Dans le milieu des lobbies, l'argent est le moteur, la motivation, le but. Et pour cela, dès l'aube, y collusent les intérêts communs;)
    Quand ce n'est pas les patrons de ces groupes qui placent eux-mêmes leurs pions pour les servir.
    Tout le monde se souvient d'une ministre pharmacienne achetant quatre-vingt quatorze millions de vaccins contre la grippe, affaire juteuse...


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le soupçon d'enrichissement des labos grâce aux vaccins m'a toujours paru bancal. Ils gagneraient bien plus à soigner les maladies déclarées, non? ;-)

      Supprimer
    2. Certes, ils le font, heureusement... (Mon beau-frère se bat contre le crabe depuis plus de quinze ans) Mais le nombre de personnes à vacciner est plus important que le nombre de gens à soigner, qui est encore plus important que le nombre de gens à guérir ;) Que je sois clair, je ne dénigre pas la vaccination, tous mes vaccins sont à jour. De plus, lors de mon passage sous les drapeaux, j'ai eu droit,(comme tous les bidasses) à une re-vaccination totale. C'est juste le "foin" qui a été fait à cette époque, cette façon d'alarmer les gens, qui, en fait, a produit l'effet contraire : très peu de gens vaccinées...

      Supprimer
    3. La loi sur les lanceurs d'alerte est à elle seule un véritable scandale d'atteinte à la liberté de l'information et de l'expression...et la preuve que ça dérange les petits arrangements de la phynance...
      Et j'attends qu'Elise Lucet soit virée du service public, ce qui ne saurait tarder...
      Merci Didier pour ce coup de gueule. J'avoue que ça fait du bien de temps en temps.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Si internet s'était pointé plus tôt, il y a fort à parier que la variole n'aurait pas été éradiquée. :-)

      Supprimer
    5. Internet est sans conteste un contre-pouvoir, puisque les dictateurs l'interdisent...
      Mais comme dit Cyril Dion, qui a écrit un remarquable « petit manuel de résistance contemporaine », ne nous faisons pas trop d'illusions: pendant qu'il a 6500 vues sur youtube, Kim Kardashian a 2 millions de «like» chaque fois qu'elle parle de son dernier tube de gloss...
      Le combat reste inégal, donc.
      Et je ne crois pas que mon petit billet change grand chose au chiffre d'affaire de Sanofi et Bayer...
      :-)

      Supprimer
    6. J'ai lu Cyril Dion, chantre du capitalisme vert et promoteur de la boutique Rabhi! Grand pote de Mélanie Laurent (icône Dior, comme quoi le gloss!) et publicitaire de Pocheco (la boîte lilloise qui fabrique des enveloppes écolos) dont le management social est franchement glauque... Pendant ce temps, le gentil Cyril vit très confortablement, travaille chez Actes Sud (vous avez dit F. Nyssen?), et continue à culpabiliser l'individu, de préférence le faible, le fragile, fustige les écrans alors qu'il s'en sert copieusement, parcourt le monde sans trop de scrupules pour l'impact carbone etc...

      Supprimer
    7. Je garde quelque utopie en moi, c'est mon côté poète, en pensant à ma petite fille qui va grandir dans ce monde idyllique... Mais dis-moi, il te convient vraiment, ce monde injuste ? Moi il ne me convient absolument pas. J'essaie de toujours voir le positif en chaque chose. Mais dans un monde où « plus de 80% des richesses vont à 1% des plus riches » c'est quand même difficile de voir le positif. Et je ne fais que reprendre le titre d'un article publié dans le Figaro. Mais aussi dans bien d'autres médias. Ça fait longtemps qu'on nous le bassine. Un chiffre dont personne ne conteste l'exactitude, mais qui est un véritable scandale sur le plan de l'humanité...
      Je me demande ce que ton auteur-fétiche, Camus l'humaniste, qui s'est battu avec raison contre la machine broyeuse du marxisme, penserait aujourd'hui de celle, moderne, de l'ultra-libéralisme débridé.
      Bisous philosophiques
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Bien sûr que non il ne me convient pas, mais je me méfie de tout ce qui a (tous ceux qui ont) des allures de gourou et nous bassinent de solutions toutes faites sans se les appliquer.

      Supprimer
    9. J'ai la même méfiance pour les gourous.
      Cela ne m'empêche pas de penser par moi-même et d'avoir des yeux pour voir. Citer un écrit qui m'a touchée ne fait pas de moi une adepte aveugle.
      Tout comme tu ne considères certainement pas Camus comme ton gourou, pour en revenir à ce cher homme.
      L'essentiel est de fonder sa réflexion sur d'une part son expérience personnelle, d'autre part sur un faisceau très large de sources d'information.
      Mon billet ne disait pas que les homéopathes ont forcément raison. Il ne disait pas qu'ils ont tort non plus. Il ouvrait le débat et je te remercie de l'avoir nourri. Et il pointait simplement les dérives d'un système qui, qu'on le veuille ou non, sera fatalement à bout de souffle dans pas longtemps, avec ou sans gourou. Parce qu'il aurait besoin des ressources de 5 planètes pour perdurer, et que nous n'en avons hélas qu'une seule à des années lumière à la ronde...
      Bisettes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    10. Petit,mon coup de gueule ! Mais passionnant débat... Je n'ai pas de méfiance pour les gourous : Je n'ai aucune confiance dans ce qui y ressemble.

      Supprimer
    11. « L'essentiel est de fonder sa réflexion sur d'une part son expérience personnelle, d'autre part sur un faisceau très large de sources d'information. »

      Et c'est là qu'on voit que les sources se contredisent, s'opposent, et parfois s'accusent mutuellement d'aveuglement ou d'ignorance :)
      Pas facile de se faire une opinion, encore moins d'accepter l'idée qu'elle ne peut être que temporaire... jusqu'au jour où un élément nouveau nuancera l'opinion antérieure. Surtout pour les sujets, méthodes ou personnages controversés, comme on peut le voir ici.

      Supprimer
    12. @ Pierre, en ce qui concerne les dits personnages (controversés ou pas), ce qui m'importe avant toute chose, mais ça m'est très personnel, c'est que leurs discours soient en accord avec leurs actes. C'est pour ça que je gratte, je farfouille, je fouine, je creuse. Et comme dirait l'autre, quand on cherche, on trouve. De belles paroles ne suffisent pas à m'enflammer. Je n'ai pas la fibre de la militante qui a enfin l'idélogie et pratique le "j'applique, et je ne pense à rien pendant que je milite" (et siouplè je ne pense à personne en particulier quand j'écris ça, je dis juste comment je fonctionne). Parce que, comment dire, fètskeujdimèpaskeujfè... euh... Tu vois? ;-)

      Supprimer
    13. @ La Baladine, je comprends tout à fait ta démarche et l'approuve. Comme toi je vois passer des avis critiques sur des personnes dont l'image positive n'est pas aussi nette que je l'imagnais. Cela dit, je reste prudent à l'égard des pourfendeurs d'icônes, dont je ne suis jamais sûr de l'honnêteté scrupuleuse de la démarche. Chercher les failles, les incohérences, les discours à géométrie variable, c'est très sain. Mais quels objectifs cela sert-il ? Seulement la vérité, ou bien aussi le disqualification ? Peu de gens sont irréprochables et totalement vertueux. Faudrait-il donc ne rien dire, ne pas prendre position, sous peine d'être dénoncé pour incohérence ?
      Peut-être, oui. Ou peut-être pas. Tout dépend de l'objectif premier : traquer ceux qui manquent de vertu et de pureté... ou bien considérer que le plus important est de faire passer un message, même si le messager n'est pas irréprochable.
      Vraie question que je me pose :)

      Supprimer
    14. S'il ne fallait prendre modèle* exemple* référence* ou une simple idée* que de personnes parfaites il n'y aurait pas de grands échanges possibles...
      * biffez les mentions inutiles.

      Un exemple, un seul:
      Comme tous les Indous de son époque, Gandhi avait pris une fille très très jeune (et illettrée) pour épouse.
      Comme tous les Indous de son époque Gandhi battait sa femme pour tout et rien.
      Mais contrairement à ses contemporains, il avait appris à lire et écrire à sa femme.
      Comme beaucoup de femmes de toutes les époques, celle de Gandhi fut, pour lui, un vecteur de réflexion et d'évolution, ce qui l'a amené à la non-violence.
      Question:
      Doit-on condamner les théories non-violentes de Gandhi au nom de ses erreurs de jeune marié violent ?

      A contrario, peut-on pardonner à un politocard qui se prétend vertueux d'avoir puisé copieusement dans les caisses publiques ?


      Supprimer
    15. Gandhi était un raciste patenté et sa femme, il a fait mieux que la battre, il l'a tuée en refusant de la médicamenter. Ça fait de lui un assassin. D'autant que lui n'a pas refusé de soigner sa malaria.
      Charité bien ordonnée commence par soi-même...






      Supprimer
    16. @ Pierre... justement peut-être pour aller au-delà de l'image iconique... cultiver l'esprit critique, la pensée libre et méthodique, la lucidité. Voir le monde tel qu'il est, et non tel qu'on voudrait qu'il soit. Le mensonge et l'altération du passé sont toujours plus séduisants que la vérité. :-)

      Supprimer
    17. @ La Baladine
      Je me demande qui peut bien dans ce monde. trouver grâce à tes yeux...
      Macron peut-être?
      Comme c'est fatiguant de te voir toujours biaiser et peindre le diable sur la muraille, rompons-là veux-tu.

      Supprimer
    18. Tout comme sont fatigants tes procès d'intention à mon endroit.

      Supprimer
    19. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    20. Cela étant dit qui biaise? Je vais au bout des choses. Je ne me contente pas de ne regarder que ce qui m'arrange ou va dans le sens de mes désirs ou de mes convictions.

      Supprimer
    21. Un constat n'est pas un procès d'intention et basta

      Supprimer
  29. Qu'ajouter à tout ce qui est habilement dit ici en commentaires? Je suis méfiante de nature et très rarement aspirée par les modes. Jamais trop aimé le soja, homéopathie pas efficace pour moi, presque jamais d'antibiotiques, et je vais faire mon premier vaccin anti-grippe cette année (70 ans) parce que j'ai eu une horrible grippe il y a un an... la seconde ou troisième de toute ma vie. Comme disait Lovely Brunette, "il faut bien mourir de quelque chose" et je ne pense pas trop à éviter cette fatalité, et par conséquent je ne suis pas adepte de toutes les découvertes miracle que l'on nous propose, qui font vivre les montagnards de l'Azerbaidjian centenaires et gardent fertiles les femmes d'une petite tribu du Mato Grosso jusqu'à 75 ans... Je vis ici. Dans mon petit appart :)

    Baci sorellita!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta philosophie tient en un mot, sorellita : le bonheur.
      Le meilleur des anti radicaux-libres...
      Mais comment faire comprendre aux gens que le bonheur ce n'est pas d'avoir de l'avoir plein nos armoires ?
      Les mots sérénité, amour, joie, créativité, sobriété heureuse seraient tellement plus efficaces que prozac, lexomil et dépakine...
      Mais comment le faire comprendre ?
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Oui, mais aussi céleste Célestine, si tu ajoutes la moutarde à ton Roquefort, rien ne va plus !!!
    Je partage ton énervement, c'est à chacun de dessiner le monde qu'il voudrait, ça donne un peu d'espérance, non ? Bisous et doux week end. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il reste la poésie, l'émerveillement et l'humour, trois puissants médicaments contre le stress...
      Bises étoilées, chère Plume
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. J'aime bien quand tu te mets en colère, que tu hausses le ton, que tu as envie de pulvériser les lobbies façon puzzle. Le monde est régit par le fric et piétine les choses simples et belles. L'homéopathie est efficace dans certains cas, c'est grâce à elle que j'ai dompté ma chère ménopause! na! Les inventions ont souvent un impact révolutionnaire sur la vie, ce fut le cas du plastique, mais les effets secondaires ne sont pas mesurés à l'avance et c'est là qu'est l'os! Le comportement humain n'arrange rien , il y a toujours des cons pour polluer la mer ou le bord des routes, c'est à croire qu'ils jettent leur détritus par terre chez eux.
    Ben voilà , je me suis lâché, je vais quand même prendre quelques granules pour me calmer...
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, ce sont de saines colères que de refuser de se laisser berner.
      Chacun son expérience, les pros et les antis; l'essentiel serait de pratiquer ce qui nous convient le mieux...mais apprendre à bien se connaître est difficile.
      Bisous belle conteuse, j'aime bien quand tu te lâches !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. zut! j'ai fait deux fotes! ;-( fallait pas m'énerver! hihi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle, je n'ai rien vu.. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Et comme je comprend ta colère, tes suppositions et autres supputations!!! Il y a bien longtemps que je me dis que des expériences sont menés sur les personnes âgées ou dépendantes pour étudier les effets de certains médicaments… Pourquoi, sinon, rendre encore plus malades des personnes en fin de vie par des traitements douloureux alors qu'ils ne font que les "prolonger"? Mon fils, il y a quelques temps, a fait ainsi les frais d'un essai de son psy. alors que son traitement lui convenait tout à fait!! Et les plastiques, et les gadgets, et toutes ses recherches sur la vie sur Mars alors que notre terre est malade de tous ses déchets. Même si je ne me soigne pas par homéopathie, je ne vois pas pourquoi dérembourser des soins sans danger et qui font leurs preuves auprès de certains. Tu as raison d'être en colère, certaines colères sont saines et nécessaires. Medre!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que le plus grave est cette dérive due à la course au profit : la santé des gens devient accessoire : ce qui compte, c'est de dagager un maximum de bénéfices.
      Je n'en veux pour preuve que le prétendu taux de cholestérol au-delà duquel on devient « malade »
      En abaissant ce taux a deux grammes plutôt que deux grammes quarante, on a créé comme par magie, d'un simple trait de plume, 7 millions de malades supplémentaires censés avaler des statines, un médicament juteux dont on connaît pourtant les effets secondaires (source: cash investigation)
      Alors oui, medre.
      Bizou ma Brizou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est un peu plus compliqué que ça, puis que ça dépend du taux de HDL et LDL, et du fait que le patient est atteint d'une pathologie chronique ou pas. Pour un diabétique par exemple, il est primordial de faire baisser le LDL.
      Perso, mon taux de cholestérol total explose les compteurs depuis des années, mais personne ne me prescrit quoique ce soit, étant donné que mon LDL est très bas et mon HDL très haut...
      Mon homme et moi mangeons la même chose et son taux est inverse... essentiellement par excès de sédentarité... Les statines lui sont utiles, et n'induisent chez lui (tant mieux, on ne peut pas tout cumuler non plus) aucun effet secondaire. Le tout est aussi de peser le rapport bénéfice/risque avec son médecin ;-)

      Supprimer
    3. Moi j'ai arrêté de manger du sucre, et mon taux de cholestérol est descendu, bizarrement...
      Mais personne ne te dira jamais d'arrêter le sucre, car le lobby du sucre est surpuissant (tout est fait pour que l'on consomme cette drogue légale). Il faut avoir vu Sugarland pour comprendre pourquoi le sucre à outrance est un poison. Et Sugarland n'est pas diffusé à la TV...
      Par exemple, les sodas et les sucres cachés industriels sont responsables d'un véritable génocide chez les aborigènes d'Australie, dont l'organisme n'était pas habitué à un surplus de sucre...
      :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Tiens pour ceux qui veulent regarder la bande annonce, c'est ICI.
      ;-)

      Supprimer
    5. T'es pas fâchée au moins? C'est juste que le film n'est sorti sur les écrans qu'en janvier, c'est trop court pour qu'il passe sur les grandes chaînes gratuites (22 mois). Sinon tu pénalises l'achat de DVD et autres VOD... Tout n'est pas complot ;-)

      Supprimer
    6. Pourquoi serais-je fâchée ? Le débat est intéressant même si on n'est pas d'accord, heureusement que chacun a encore le droit de s'exprimer, au moins sur un blog.
      Je crois que dans un monde où on n'a pas le droit de parler de complot sous peine de se faire traiter de tous les noms d'oiseaux (je te renvoie à Etienne Chouard que j'apprécie beaucoup mais que l'establishment catégorise comme non politiquement correct (et je reste soft)) , il ne reste plus à chacun qu'à se forger sa propre opinion, c'est à dire à écouter son coeur, son corps, son cortex, son cul même pourquoi pas, enfin ce qu'il préfère.
      Mais je pense pourvoir tenir le pari ( une bonne bouteille de vin si tu veux) que 22 mois après janvier 2018, Sugarland ne passera pas en prime time sur les chaînes généralistes. Peut-être sur Arte, et encore...
      Bref, une petite remarque enfin sur ta cousine qui mangeait bio, et vivait sainement, et qui a attrapé un cancer.
      Tu sais, je mange bio et j'essaie de vivre sainement, mais je crois que si je n'avais pas changé quelque chose à ma vie,( et tu sais ce que je veux dire) j'aurais moi aussi fini par contracter une saloperie. Parce que je suis persuadée qu'à la base de chaque cancer, il y a un cancer de l'âme.
      Et je crois que la société consumériste se nécrose lentement, elle a de plus en plus mal à son âme, qu'elle a perdu dans les flots du cac40....
      Mais ce n'est que mon opinion.
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
    7. Hum... quand Chouard cessera d'encenser Meyssan, le réseau Voltaire, Ménard, Dieudonné et j'en passe...
      Bref, ma cousine a une vie sentimentale équilibrée, s'éclatait dans son boulot, a 3 magnifiques enfants aujourd'hui adultes, une vie sociale épanouie... Je ne suis pas en train de dire qu'il n'y a aucun lien entre mal-être et maladie, juste qu'être bien dans sa tête, son âme et faire du yoga ne garantit rien. Malheureusement.
      Gros bisou

      Supprimer
    8. @Célestine
      Pendant des mois, influencée par une certaine "psychologie" qui a de plus en plus cours, je cherchais ce qui avait bien pu foirer dans ma vie pour provoquer mes problèmes de santé...
      J'ai cherché ce que je n'avais pas "vu" me disant avec un certain espoir que si je mettais le doigt sur l'endroit de ma dérive et que je réaccordais ma vie en fonction, j'irais mieux, je guérirais, je serais même mieux qu’avant!
      Je me suis sentie coupable de ne pas trouver, et j'ai trouvé normal donc d'avoir tant de hauts et de bas parfois plongeant dans le très bas

      Je ne veux plus être l'otage de ces théories culpabilisantes. C'est bien assez de tomber malade et d'accepter un traitement difficile, sans devoir se trouver la dernière des dernière de n'avoir pas vu à temps, ce qu'il se passait

      Oui je veux bien me remettre en cause, ce n'est pas de cela dont je parle. Mais ne me dites pas que j'ai "fabriqué" la maladie auto immune dont je souffre...

      Je suis touchée par l'exemple de La Baladine (sa cousine)."juste qu'être bien dans sa tête, son âme et faire du yoga ne garantit rien."...elle a raison!
      J'aurais bine des choses ) à dire à ce sujet... mais bon...!

      Supprimer
    9. @ La Baladine
      Faut-il hurler avec les loups (mêmes enragés) pour ne pas se faire dénigrer par les puissants que l'on pourrait déranger ?

      Tous les gens qui critiquent "l'établishment" sont descendus en flèche et calomniés par la bien-pensance financière.
      Exemple: Castro était considéré comme un dictateur.... sauf pour l'écrasante majorité des Cubains...
      Mais voilà, il a osé attenter aux intérêts de la mafia américaine et quelques spoliateurs de terres de même provenance. Du temps de Batista les USA voulaient faire de Cuba le plus grand lupanar des Amériques. Un avocat de la petite bourgeoisie de l'île s'y est opposé.
      Tout ça pour dire que les étiquettes et les idées toutes faites ne valent rien et ne veulent rien dire.

      Pour moi, Chouard fait ce qu'il veut de sa vie privée et s'il ne veut pas hurler avec les loups c'est son choix.
      Par contre on peut s’intéresser à son idée de députés tirés au sort.
      1er avantage: il n'y a pas de carriérisme possible.
      2e avantage: ils n'ont pas le temps de se prendre la grosse tête.
      3e avantage: On n'a pas à choisir entre des égos démesurés de "sauveurs de la patrie".
      4e avantage: avec le système majoritaire, on ne vote jamais POUR un candidat mais CONTRE son concurrent.
      5e Avantage: On a mathématiquement plus de chance de voir l'Assemblée Nationale représentative de ce qu'est la population.
      6e Avantage: Il n'y a pas de risque de voir une A.N. plus crétine que le peuple...

      Alors ses prétendues amitiés avec Ménard, Dieudonné et le Diable je m'en fiche royalement. D'autant qu'avec le système du tirage au sort, il y a 99,99 % de chances de voir Ménard disparaître de la politique.
      Quant à Dieudonné, il n'aime pas le Sionisme, c'est son droit de retour puisque les Sionistes n'aiment pas les Goys (les non-juifs)...
      Ceci dit, je n'aime pas son humour ni son sens de la provocation, mais j'estime qu'il a le droit de s'exprimer. (C'est mon côté voltairien...:-) ).

      Concernant la santé pourquoi certains peuvent faire quasiment n'importe quels excès et rester en bonne santé et pour d'autres, c'est l'opposé?
      Vaste question qui tient autant de la génétique que du chemin de vie et de la façon d'accepter les choses de la vie.
      Si une vie saine bio sans excès ne garanti pas la santé pour certaines personnes qu'en serait-il d'elles si elles avaient une vie d'excès...
      J'espère que ta cousine (et toutes les autres victimes du cancer) s'en sortira bien.
      Je compatis ma femme en est morte à 56 ans.
      Bises

      Supprimer
    10. @Coumarine

      Je suis bien désolée que tu puisses te culpabiliser en lisant mon billet, alors que ce sont les gros labos qui devraient se culpabiliser de faire du blé sur la santé des gens...
      Loin de moi l'idée que tu sois responsable de ta maladie.
      cela dit, dans toute théorie, on trouve facilement des contre exemples : moi je connais des gens qui ont fumé trois paquets par jour et qui n'ont jamais attrapé de cancer : est-ce pour cela que l'on doit en déduire que fumer ne donne pas le cancer ?
      Je t'embrasse affectueusement
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. chère Célestine j'ai surtout réagi à cette phrase que tu as écrite plus haut:
      "je crois que si je n'avais pas changé quelque chose à ma vie,( et tu sais ce que je veux dire) j'aurais moi aussi fini par contracter une saloperie. Parce que je suis persuadée qu'à la base de chaque cancer, il y a un cancer de l'âme."
      Tu crois ça, mais non, pas forcément!

      autre chose:
      réfléchir à la meilleure manière de gérer sa santé, est relativement facile au quotidien: on s'informe, on se fait une opinion et on agit
      par contre, comme c'est mon cas, quand on est SOUDAIN frappé par un truc auquel on se s'attendait pas, qu'on est hospitalisé en urgence, que des dégâts irréversibles surgissent, que les médecins EN URGENCE installent une thérapie médicamenteuse avec laquelle tu n'es pas forcément d'accord dans une réflexion derrière ton écran...tu ne peux faire autrement que d'accepter un lourd traitement. Tu es tellement malade et tu as tellement peur des conséquences de la maladie (dans mon cas, la cécité des deux yeux) que tu te laisses faire
      La réflexion vient APRES: mon médecin référent (en qui j'ai toute confiance et qui me laisse le choix entre deux ou trois options de médications) souhaite me voir décider en adulte responsable
      Mais je suis tellement imbibée des doses énormes de cortisone qu'on m'a perfusées tout au début de la maladie, qu'il m'est difficile et pénible de m'en défaire tout à fait

      J'ai beaucoup souffert au point que parfois je n'arrive plus à écrire
      Je médite comme je peux, je réfléchis beaucoup, je suis une thérapie physique pour réparer un peu mon corps malade et je tente de rester de bonne humeur
      (Je pense que je vais mettre ce long commentaire en guise de billet sur mon blog)
      Je t'embrasse bien

      Supprimer
    12. Bonjour Coumarine ! une chose qui me questionne au sujet de l'artérite temporale, mon médecin m'a confié un jour qu'une quinzaine de personnes sont arrivées à la clinique l'une derrière l'autre avec cette maladie supposément très très rare et elles venaient toutes du même endroit, Nicolet, à une centaine de km de chez moi. Alors 1 + 1 faisant 2, il y a forcément un facteur environnemental. Il est évident qu'on ne peut polluer la planète à tour de bras, installer des centrales nucléaires partout, arroser avec du round up sans qu'il y ait de graves conséquences. Il peut aussi y avoir des facteurs psychologiques aux maladies, mais Horton ??? environnemental en grande partie je pense ! Oui les lourdes doses de cortisones affectent beaucoup et je n'arrive pas moi non plus à m'en passer complètement, malgré les effets secondaires. kéa

      Supprimer
    13. Chère Coumarine. « Je crois ça » , oui, et tu as raison de le dire: c'est en effet une croyance, que je ne demande pas aux autres de partager. Une intime conviction. Peut-être qu'on me démontrera un jour scientifiquement que j'ai tort. Mais pour l'instant personne ne me l'a démontré. Parce que les liens entre le psychologique et le physique sont trop subtils pour être mis en équation.
      Quant aux contre-exemples, ont-ils vraiment une valeur statistique ?
      A côté de ceux qui, comme la cousine, ont une hygiène de vie parfaite et attrapent un cancer, y a les types qui fument comme des pompiers et n'attrapent rien de toute leur vie.
      Mais que veut-on prouver en les citant ?
      Chacun sa vie, chacun ses choix. Je ne critique personne, je pointe juste les lobbies qui font du fric sur la santé des gens. Et encore une fois, les méthodes douces existent plutôt pour nous garder en bonne santé. Quand on est malade, il faut se soigner, c'est certain. Et quand on a une maladie subite comme la tienne, il est évident que la cortisone était plus efficace que l'homéopathie pour sauver ton oeil.
      Ce que dit Kea sur les facteurs environnementaux est fondamental : le mode de vie occidental (pollution en tête) influe sur la santé des gens même s'ils sont bien dans leur tête.
      Je t'embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Complètement d'accord avec ton coup de gueule ! Terrible le poids des labos, terrible tous ces médicaments chimiques avec des effets secondaires incontrôlables, alors qu'il existe une multitude de produits naturels pour se soigner. L'autre jour j'étais chez le pharmacien. Un homme est ressorti avec un sac à provisions plein de médicaments. Dans ma tête je me suis dit "C'est un homme mort !!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me dis la même chose chaque fois que je vois les tonnes de gélules et comprimés qui sont vendus chaque jour à des gens qui ont oublié de vivre, simplement. C'est une course absurde après on ne sait même plus quoi.
      Et ça me désole.
      Garder sa bonne santé c'est pourtant possible.
      Et je sais que tu le sais, toi, Daniel. Le yoga est un de mes médicaments. Respirer. Se poser. Lister ses fondamentaux.Ne pas prendre la proie pour l'ombre, ni des vessies pour des lanternes. Et arrêter de céder aux sirènes de la surconsommation.
      Bouh, que je suis subversive !
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Mais tu as raison. Rien ne vaut une vie saine pour rester en bonne santé. Tu sais ce que je fais quand je suis malade ? Je parle à ma maladie en lui demandant de me quitter !!

      Supprimer
  35. Pour la sérendipité (mais quel drôle de mot ! pas facile à prononcer !) J'y ajouterais la tarte tatin ! Quand elles sont bien cuites, quel régal ! Tant pis pour le sucre ! Si on ne peut se faire plaisir, hein ? Condition sine qua non, ne pas en abuser.
    Quant à l'homéopathie, je me bats souvent contre mon tempérament cartésien. Beaucoup de mal à croire que ces petits boules de sucre (encore ?) que l'on glisse sous la langue aient le même effet que ces médicaments que l'on avale si difficilement avec force verres d'eau.
    Pour ma part, et je savoure la chance que j'ai eu jusqu'à'à ce jour, je ne prends AUCUN médicament. Ou si rarement, que j'ai oublié le jour où j'ai avalé le dernier cachet. Vite, je touche du bois. Ce qui, pour un esprit qui se veut cartésien, est une geste des plus bizarres. Je le reconnais, comme je reconnais avaler de temps en temps, sous la pression de certains amis qui ne me veulent que du bien quelques granulés d'arnica montana 9...je ne sais quoi, je ne me souviens plus exactement de la forme alors qu'un tube de ces granules séjourne dans mon sac de sport en permanence.
    Bref, chacun voit midi à sa porte et son pharmacien pour ce qu'il souhaite. Mais je partage les préceptes du célèbre philosophe chinois Kischid'sus (cf : Thierry Rocher) qui dit : "il vaut mieux prévenir que guérir" alors l'homéopathie, pourquoi pas ? Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quelques petites "fôtes" d'inattention ! en relisant bien entendu après avoir publié ! Comme d'hab ! La fatigue, la saine fatigue après deux heures de tennis intenses. Quelle rigolade encore aujourd'hui ! C'est beau d'être jeune finalement ! C'est peut-être pour cela que je n'ai pas besoin de me gaver de cachetons ! re bisous

      Supprimer
    2. Ce dernier commentaire est de la pure sagesse, mariejo.
      La joie de vivre est un excellent anti-dépresseur, le rire est un médoc formidable contre la morosité qui abîme les cellules et provoque nombre d'affections.
      Savoure ta chance, oui, et surtout sois convaincue que tu te la provoques chaque jour.
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. Bonsoir Célestine, tu aimes jouer avec les mots : Wiki-pédiatre, quelle joyeuse trouvaille !! Donc, La sérendipité nous aurait atteint nous les humains avec les progrès qu'a fait la science , nous sommes toujours de pauvres pêcheurs ! Boris Vian fait beaucoup de bien à réentendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, cher zicos !
      Oui Boris Vian et quelques autres manquent au paysage...
      Bisous nostalgiques
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  37. y'a qq années j'ai eu un problème de glande thyroide... on m'a prescrit un médicament qui a réglé le problème. Je saisis aujourd'hui que cette merde a rendu ma glande complètement inutile en faisant le travail à sa place. En fait le problème venait d'un manque d'iode. Un petit supplément d'iode aurait suffi puisque que c'est ainsi qu'on soignait autrefois. Maintenant on fabrique des clients à vie! et comme tout médicament a des effets secondaires, reste juste à attendre le prochain souci. kéa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains médicaments ont sauvé la vie de beaucoup de gens, et je n'en fais pas le procès. Je dis juste qu'il y a plusieurs façons de soigner, et que toutes devraient concourir au même but : rendre les gens moins malades.
      Et je n'ai fait que pointer les dérives d'un système fondé sur le profit, et qui met au second plan le bien-être des gens.
      Un jour, je suis certaine que les scientifiques (qui acceptent déjà d'être secondés par les coupeurs de feu dans les centres de grand brûlés) admettront que l'être humain est un tout, et pas un ensemble de cellules et de molécules.
      Bisous chère Kéa.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. En fait le médicament en question m'a sauvé la vie oui mais n'allait pas du tout dans la sens de la guérison. Une hormone de synthèse peut aider en cas d'urgence, mais à long terme c'est absolument destructif. Je comprends Célestine que ton sujet est beaucoup plus large mais je voulais exposer ma situation afin que si toi, ou une autre personne, se retrouve avec un problème au niveau de la thyroïde, sachiez que la médecine traditionnelle mène dans un cul de sac. Je ne suis pas contre la médecine, il y a beaucoup de personnes intègres dans le domaine, mais à la base, le profit biaise tout le processus. kéa

      Supprimer
    3. De plus, ils ont modifié dernièrement le médicament dont je parle et plusieurs patients ont des effets secondaire absolument impossibles à tolérer. Pour ton information : https://www.ipsn.eu/levothyrox-la-grande-intox/ kéa

      Supprimer
    4. Il existe maintnant des alternatives au Lev.... du laboratoire M...
      Un générique fabriqué selon l'ancienne formule du Lev...

      Le site que cite Kéa est très instructif...

      Ce médicament est l'oreiller de paresse du corps médical. Au moindre dysfonctionnement de la Thyroïde, le bistouri et la petite pilule miracle...
      Parce que c'est pas pour dire, mais s'il faut se prendre le chou pour trouver ce qui ne va pas et ruiner la SECU en analyses complexes alors qu'un mois de petites pilules coûte à peine plus de 2 euros... parce que la SECU renaude à faire trop (à son avis) d'analyses et d'examens. Que chaque année les erreurs de diagnostic tuent l’équivalent d'une ville comme Rodez ne pose aucun problème à la Sinistre de la Santé. Douce France.......
      Bises à Kéa e baci à la patronne

      Supprimer
    5. Le pire est que les problèmes de la glande thyroïde viennent en général d'un manque d'iode. Cette glande a besoin d'une bonne quantité d'iode pour bien fonctionner. Autrefois, pour soigner on donnait de l'iode et la glande se remettait à produire des hormones, à faire son travail autrement dit. La pilule miracle elle, est un substitut d'hormone… c'est merveilleux ! la glande peut aller se reposer pour le reste de ses jours mais… attentions aux conséquences qui ne manqueront pas d'échoir un jour ou l'autre ! kéa

      Supprimer
  38. Je crains effectivement que nous soyons devenus de bons gros jambons aveuglés….
    Restons quand même optimiste, les générations qui arrivent semblent déterminées et plus vigilantes que nous, enfants bercés à l'optimisme forcené du progrès !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ton optimisme, ma miss...
      Il me fait du bien
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  39. Réponses
    1. Tout à fait...même si certains doivent profiter aussi de ce marché juteux... ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.