mardi 20 octobre 2015

Plaisir solitaire

Un de mes plaisirs, depuis que j’ai quitté les eaux mouvementées où croisait mon rafiot, dont je vous ai tant rebattu les oreilles, c’est de ne plus avoir d’horaires. D’avoir balancé cul par-dessus tête les dates, les agendas, les calendriers, les listes, les rendez-vous.
Aussi quand, le vingt septembre, Antiblues parla du prochain « défi du vingt », je promis imprudemment de participer à l’exercice. Le sujet m’alléchait : « Racontez un plaisir solitaire »…mais voilà, le vingt est arrivé, et je n’ai rien vu venir. Je n’ai pas prévenu le chef, je n’ai pas fait les choses en règle, j’ai découvert les choses en ouvrant l’œil et mon ordinateur. Impardonnable…
En même temps, le vingt, c’est jusqu’à ce soir minuit…et je suis, de toutes façons, un électron libre.

Bon, je me (free) lance.

Mon plaisir solitaire se pratique n’importe où, mais de préférence dans un endroit confortable. Il naît d’un désir et d’un besoin irrépressible de m’abandonner, les yeux fermés, et de me mettre à l’écoute de mon corps. Un fond musical doux peut augmenter encore le plaisir. Plaisir que je sens monter comme une vague qui m'attire irrépressiblement en position allongée...Le must, c’est au soleil, à la mi-saison, quand il n’est pas encore trop agressif, ou à l’ombre, l’été, au moment brûlant et moite de la journée.Un plaisir intense que les japonais connaissent avec un certain raffinement... Dans la nature, sur une plage désertée en automne, dans l’herbe bourdonnante d’insectes au beau milieu d’une randonnée en montagne. Mais ça me prenait même dans mon bureau, à l’époque, et je fermais la porte à clé pour pouvoir jouir d’une intimité indispensable. Ça doit être bref, mais profond, et régénérant.

Bref, ça me donne vraiment la patate, la sieste.
Afficher l'image d'origine




98 commentaires:

  1. Tiens je suis le prem's !
    Fermer d'aussi jolis yeux... Quel dommage ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux te rassurer, je les laisse ouverts bien plus longtemps que ce que je ne les ferme...
      la preuve, il est une heure indue et je viens enfin répondre à mes commentaires.
      baci bello
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Puis-je me permettre de partager ton introduction ?

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Bleck

      Je suis désolée d'arriver un peu tard pour te dire que oui, ben sûr, volontiers et avec le plus grand plaisir...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. @Choupinou

      Mais ce que tu as l'esprit mal tourné!
      ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Ça n'était qu'une boutade maîtresse :D il faut le prendre ainsi !

      Supprimer
    4. Mais moi aussi, c'était une boutade, choupi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. La sieste, élément indispensable à mon équilibre.

    Bleck

    RépondreSupprimer
  4. Heureux qui, comme Célestine, a fait une belle sieste,
    Pas comme cestuy-là qui tombe en pâmoison,
    Parce qu'il doit travailler plus que raison,
    Et qu'il pense aux années qu'avant la pension lui restent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que rien ne t'empêche de la faire, même quand tu bosses.
      La sieste "à la clé", à la Japonaise... Tu connais ? Sinon je t'explique...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. La sieste ouiiiii , mais j'aime la partager . Une risée sur ma joue, un brin de paille dans mes cheveux, un chant d'oiseau , une couche d'herbe fraîche , la chaleur d'un rai de soleil sur ma peau, l'odeur de la campagne et, pour toute couverture, les bras de la nature .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La sieste te rend lyrique, Chinou. j'aime la risée sur la joue...et les bras de la nature.
      Bises ma belle artiste
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. En ce moment je l' entame.... et c est si bon. Zzźzzzzz......


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, elle était bonne ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Ha ho j'avais cru comprendre autre chose mais je dois avoir l'esprit mal placé ! Cela dit, tu racontes ce plaisir de façon subtile et...coquine ! Bravissimo ! :) Bises ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey! C'est chouette que ça t'ait plu.
      Un petit entraînement bien agréable avant les Plumes !!!
      Bisous copine
      Tu aurais aimé la récré aujour'd'hui
      ¸¸.•*¨*• ☆
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Il est un plaisir plus grand encore lorsqu'on relativise le côté "solitaire", c'est une sieste crapuleuse :-)
    Autrement, j'ai eu la même impression qu'Asphodèle quant au sujet du plaisir...
    Baci Sorellita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais moi, ce que j'aime dans la sieste, c'est dormir...
      j'en ai vraiment besoin. Et ce dont tu parles ne doit pas être confondu avec une sieste. Le mélange des genres tue notre époque, Carissimo. Appelons un chat un chat.
      En revanche je n'ai rien contre l'après-sieste...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Je sais que le meilleur moment c'est quand on monte l'escalier. Là le meilleur moment est-ce quand on tente de monter dans le hamac? Mais que de chefs d'oeuvre dans ton solitaire plaisir, au cinéma Sieste Side Story, Il était une fois la Sieste, Les Siestes mercenaires. Dernièrement je relisais La Fontaine (c'est un mensonge mais les vrais intellos ne lisent pas,ils relisent), Les animaux malades de la Sieste, plus court que La Sieste d'Albert Camus. Mais j'avais peu de temps, aussi siestai-je contre tout ce qui m'empêchait de dormer..
    Signé Momor,Féfé, enfin Morphée. Baille baille, je t'embrasse Miss W.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà quelques lignes écrites d'une main leste
      le temps d'enfiler une veste
      et tu es parti sans demander ton reste
      ne me dis pas que c'était un test...
      kisses from angel baby
      ¸¸.•*¨*• ☆¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. En sixième ligne on peut sans dommage, quand on aura fini de somnoler, remplacer le e dormer par un I.

    RépondreSupprimer
  11. Réponses
    1. Comme disait France Gall à Michel Berger quand il lui proposait d'aller compter ses moutons avec lui le temps d'une petite sieste...
      Besos beau capitaine
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'ai toujours aimé France Gall, voilà pourquoi ;)

      (Depuis les Sucettes à l'Anis, en fait) ^^

      Supprimer
  12. La sieste, que tu as très bien amenée d'ailleurs (sourire), je ne la fais que rarement, il faut vraiment que je sois fatiguée pour dormir l'après-midi, mais si d'irrésistibles bras m'attirent, alors là... ;-)
    Bonne soirée à toi, Célestine. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les bras de Morphée sont irrésistibles...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Très courte alors la sieste, sinon je me réveille vaseuse et engluée... mais la rêverie? Oui, je dis oui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! Vingt minutes maximum. Histoire de repartir sur de bonnes bases...
      Une jolie césure à l'hémistiche de la journée.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Moi, je le sors dès que j'ai l'occasion. J'aime le pendre en main, le soupeser, le palper. Chose impossible sur internet ou sur ma tablette. A la limite, j'aime aussi son odeur et sa texture. Parfois je vais jusqu'à la fin d'un coup, mais c'est rare. Le plus souvent je m'arrête, à contre coeur mais l'appétit intact, pour le reprendre ensuite, dès que je peux. Mais quand il est bon, c'est pas évident de le lâcher. D'autant qu'on a qu'une seule et irrésistible envie: aller jusqu'au bout. Non, franchement, l'homme adore le livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1ère ligne de mon com: j'aime le prendre, avec un r, pas le pendre... bien évidemment...

      Supprimer
    2. Ouf ! tu fais bien de préciser...ça doit faire mal, sinon !
      ...Sinon, tu aurais dû participer au défi. Ton plaisir solitaire vaut bien le mien...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. j'admire (et j'envie sûrement un peu aussi :-)) ceux qui maîtrisent l'art de la sieste.
    les rares fois où je me suis couchée en pleine journée, mille pensées et autres préoccupations m'ont assaillie... c'était raté, donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'art de la sieste...je pourrais en dire bien plus qu'en quelques lignes d'un défi littéraire...
      Tu as raison, c'est difficile à maîtriser: tout un entraînement de plusieurs années, pour sentir le moment précis où le sommeil arrive, tel un voleur, te prend par les yeux et te distrait de ta vie en fermant tes oreilles au bruit extérieur. Surtout faire comme si de rien n'était. ne pas se "coucher" vraiment, mais s'allonger simplement, grader les bruits ambiants, sentir qu'ils s'estompent mais pas totalement, sentir que 'l'on part au bord", sans s'enfoncer complètement...Et se réveiller rapidement, au bout de quinze à vingt minutes, fraîche et dispose comme l'oiseau sur la branche...
      Tout un art, oui. Et un vrai bonheur d'esthète.
      Je t'apprendrai, tu verras.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Ah bon ? Comme il y avait les Japonais, j'avais pensé au sudoku. ;-)

    Mais bon, pour la sieste aussi il vaut mieux avoir la tête au Nord !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mort de rire ! Ah c'est malin...elle est facile celle-là !
      mais j'ai bien ri...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Petite Marie20 octobre, 2015

    Ah le hamac ... Joli souvenir sous les étoiles, c'était il y a longtemps ... Un pur moment de plaisir ...
    Merci pour ce doux moment ;)
    Bisous depuis mon hamac secret ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôhô ! ton hamac sercet...c'est joli ça, j'aime bien.Ça me fait rêver...
      Bisous ma petite Marie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Wow Sans détourner la conversation quand je pense à Célestine je bande aussi.. La bandaison papa ça ne se commande pas..."
    Et puis un autre à chanté :
    "On apprend la vie secrète
    Des angoissés d' la bébête
    Ou de ceux qui trouvent dégourdi
    De montrer leur bigoudi
    Une institutrice très sympathique
    Nous en explique toutes la mécanique
    Elle dit nous allons planter le déco"
    En fait, tu as fait sortir mon répertoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, le moins qu'on puisse dire c'est que ma petite fantaisie t'a inspiré !
      j'en suis ravie.
      Bon en même temps, la poésie de Brassens et de Pierre Perret incitent-elles vraiment à la sieste ?
      Bisous Choupi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est toi ma petite folie, mon p'tit grain de fantaisie ...

      Supprimer
    3. Ouh la la ! ça fait longtemps que je n'avais plus entendu cette chanson...
      C'est trop mignon!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Hello Célestine
    Bravo pour cette 1ère participation au Défi du 20 !
    Selon ton habitude, tu flirtes avec les mots, tu fais monter la pression, tu affoles tes commentateurs et tu éteins le feu sans crier gare !!!
    Je savais que le sujet allait te plaire, que tu allais te payer une belle tranche de mots mais que tu ne nous dirais pas tout... !
    Jolie fantaisie !
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie toujours de rester délicate, tu remarqueras, ma swapounette !
      Tu sais bien que je suis souvent coquine mais jamais vulgaire.
      je t'embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Peut-être qu'elle ne flirte pas qu'avec les mots la dame.
      Je vois que tu te laisses aller ma chère Soène mais tu me fais rire.

      Supprimer
    3. Peut-être...ou peut-être pas...mais le mystère ne vaut que s'il est savamment entretenu...
      ^^

      Supprimer
    4. Le mystère parlons-en ! En baissant une culotte on trouve toujours la même fêlure, et d'un soutien-gorge l'un des seins sous la dentelle s'étire ... Enfin je rêve trop ce soir. :D

      Supprimer
    5. Le mystère, c'est que malgré ce que tu dis, les hommes continuent à chercher cette fêlure, cette tension des tissus...L'origine du monde...
      A la vitesse où le temps passe
      Le miracle est que rien n'efface l'essentiel
      Tout s'envole en ombre légère
      Tout sauf ce goût de fièvre et de miel

      Moi aussi je rêve trop...
      ^^

      Supprimer
    6. Pourtant ma maitresse j’l'aime bien elle peut être dure mais elle est patiente
      Et si jamais je comprends rien elle me réexplique elle est pas chiante
      Elle a toujours plein d’idées et de projets pour les sorties
      Mais on a que 2 cars par an qui sont prêtés par la mairie

      "Je crois que mon école elle est pauvre, on n’a pas de salle informatique
      On n’a que la cour et le préau pour faire de la gymnastique
      A la télé j’ai vu que des classes faisaient du golf en EPS
      Nous on a que des tapis et des cerceaux et la détresse de nos maitresses"

      Supprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi as-tu supprimé ton commentaire, marie madeleine ? Est-ce une fausse manip ?
      Veux-tu que je le re-publie ?
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. "J'ai vu l'orient dans son écrin avec la lune pour bannière
      Et je comptais en un quatrain chanter au monde sa lumière
      Mais quand j'ai vu Jérusalem, coquelicot sur un rocher
      J'ai entendu un requiem quand, quand sur lui, je me suis
      penché.
      Ne vois-tu pas, humble chapelle, toi qui murmures "paix sur
      la terre"
      Que les oiseaux cachent de leurs ailes
      Ces lettres de feu "Danger frontière!"
      Le chemin mène à la fontaine. Tu voudrais bien remplir ton
      seau.
      Arrête-toi, Marie-Madeleine, pour eux, ton corps ne vaut
      pas l'eau.

      Inch' Allah, Inch' Allah, Inch' Allah, Inch' Allah

      Supprimer
    3. Adamo contre Cabrel...
      Tout contre.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Même plaisir solitaire pour mon mari chaque jour après le déjeuner:-) ! Mais en ce qui me concerne je déteste faire la sieste !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on se verra, tu m'expliqueras pourquoi (même si j'ai ma petite idée)
      Je n'essaierai pas de te faire changer d'avis à tout prix, mais juste de te montrer comme ça peut être agréable...
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Désolé pour le retard de réponse, c'était compliqué pour moi hier, 20 octobre.
    Merci d'avoir relevé mon défi avec humour et brio !!
    La sieste est un vrai plaisir solitaire et quand elle ne l'est pas, elle porte un qualificatif bien particulier !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu rejoins mon ami Blutchiamo...
      Je ne te ferai pas un copié collé de ma réponse...mais le coeur y est.
      Bises mutines
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Lorenzaccio21 octobre, 2015

    Vous devez être belle quand vous dormez...
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas, je ne me suis jamais vue...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pourquoi, elle n'est pas belle quand elle dort pas la Muse??

      Supprimer
    3. Vous avez fini, les garçons, de poser des questions embarrassantes ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. De temps en temps, rarement, je préfère dormir la nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que cela demande un certain lâcher-prise, et surtout, un des secrets, c'est de ne pas se mettre en condition de dormir deux heures... ça je n'aime pas, ça me rappelle peut-être l'obligation de rester enfermé avant d'aller à la plage...
      La technique consiste à s'endormir juste le temps de déconnecter du réel...entre quinze et vingt minutes c'est royal. On s'endort avec une clé ou une pièce de monnaie dans la main, et quand on la lâche, elle nous réveille.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. je disais donc... l'art de la sieste, c'est réellement un art , car pour pouvoir l'exercer en toute quiétude il faut maitriser... je ne sais pas faire, rien que l'idée de faire la sieste m'empêche de dormir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que j'ai de la chance d'avoir su maîtriser cet art-là. Car je suis certaine qu'il est un de mes secrets d'énergie.
      Tu veux que je t'apprenne ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Cet éloge de la sieste me plaît ! Du temps où j'étais libre de mes horaires, parce que travailleur indépendant, je m'octroyais quasi quotidiennement ce moment d'évasion en début d'après-midi. Tel que tu le décris : laisser venir le moment favorable et accorder simplement une place à ce basculement choisi, juste sous la surface de la conscience. Quelques minutes peuvent suffire, et c'est délicieux de pouvoir rêver ainsi.

    Hélas, maintenant la vie de bureau m'en laisse moins le loisir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'apprendrai la sieste à la japonaise, sans quitter ton fauteuil, juste quelques minutes vec une petite pièce entre les doigts, qui finit par tomber avec un joli teintement et qui te reveille en douceur...Ou encore la sieste à la navigateur solitaire, par tranches de trois minutes...
      Les techniques ne manquent pas. l'essentiel est de déconnecter le cerveau pour le ressourcer.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Ahah j'aime beaucoup le sujet et encore plus ton texte ! On pense à pleins de plaisirs cachés et puis finalement.. la sieste ! :)
    J'aime beaucoup te lire, sur ce blog ou sur tes deux autres, et parfois j'ai du mal à écrire quelque chose, à commenter. Je ne trouve pas les mots. Contrairement à toi qui trouve toujours à écrire ici ou ailleurs :) J'attends impatiemment tes projets billets.
    Bises,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci petite Plume.
      Tu as très bien su trouver les mots !
      Règle numéro un pour donner confiance à ses élèves, se faire confiance à soi-même...
      Allez, je suis avec toi.
      Bses célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Règle numéro deux pour aimer les autres, s'aimer soi-même...

      Allez, je suis avec vous.

      Bleck

      Supprimer
    3. Voilà une sagesse qui me parle de bon matin...
      Tiens je vais aller m'occuper de moi dans ma salle de bains.
      Bises,
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Bah tu n'aurais pas dû mettre la photo...on l'a vue venir de loin ta chute mais on retrouve toute la sensualité dont tu sais user et abuser !
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bien sûr...mais un lecteur normal lit d'bord le texte avant d'aller mater la photo...Hihi !
      Belle journée Mind
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Je suis une adepte de tous les plaisirs solitaires dont la lecture et les siestes de toute nature, coquines ou réparatrices. D'ailleurs à l'école je m'enfermais moi aussi et fermais les yeux le stylo à la main pour être sûre de me réveiller quand il tombait sur mon beau bureau du verre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel hymne à la douceur de vivre !
      y a pas de mal à se faire du bien, n'est-ce pas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Bon, d'accord, mais un plaisir solitaire se partage- t - il? D'ailleurs, je repars vers d'autres aventures.
    A Diù sias!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ben si tu repars, bon voyage, mon bon Bof.
      A Diù sias!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Plaisir solitaire, ça me fait penser à "militaire" (à la caserne, hein ?) et à "élitaire" aussi. Tu prends le début des mots - le préfixe, c'est ça ? - tu as ton so-mi-é et tu peux faire ta sieste d:^)

    Merci qui ? Merci Blogbo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. P'tain, j'y aurais pas pensé ! c'est puissant comme raisonnement ! ;-)
      Merci Blogbo ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Bon, on dit élitiste et pas élitaire mais qui s'arrêterait à ça, je te le demande d:^) ?

      Supprimer
    3. Pas moi dit le canard !
      Ni moi dit le dindon...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. D'autant que élitaire, ça se dit aussi...
      ^^

      Supprimer
  32. Si je vous suis bien, Célestine- et il est fort plaisant de vous suivre - la sieste est un plaisir solitaire, parce qu'il se prend… seul. Existe-t-il des séances de sieste collectives ? Alors, ce plaisir solitaire se prendrait à plusieurs… Or, vous revendiquez la solitude absolue comme condition d'une vraie sieste. Il n'est donc de sieste que dans la solitude : une solitude d'assoupissement plutôt que de sommeil. Dans le sommeil, il arrive fréquemment qu'on pense aux autres (dans les rêves), mais, dans votre sieste, vous ne pensez qu'à vous-même, qu'à ce qui vous procure du plaisir. Sacha Guitry répondit un jour à un importun qui l'accusait d'être égoïste : « Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi, je ne saurais donc être qualifié d'égoïste. ».
    Je ne suis pas certain que tout ce qui précède soit très clair, mais j'ai éprouvé un plaisir intense et solitaire à vous l'exposer. Au reste, votre œil brille comme un « solitaire »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je revendique la solitude absolue pour ce moment de pure grâce egocentrée...
      J'ai le souvenir de siestes dégénérant en batailles rangées de polochons, à l'âge où dormir nous semblait superflu.
      Plus tard, j'ai bien essayé de faire la sieste à deux, mais le sommeil en était bien absent, comme vous pouvez l'imaginer.
      Non, je confirme. La sieste est un plaisir solitaire et indispensable de lion dans la savane. Du reste, Sacha Guitry aurait pu naître sous le signe du lion, tant il en a la superbe.Il a préféré être poisson...
      Ravie de votre "plaisir intense".
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Ahana ah la sieste, j'imagine que comme toi, je retrouverai ce doux plair un peu plus tard quand mon koala sera plus grand . Tu en parles si bien ,e m'allongerais bien la tout de suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Miss Zen
      Non non ! j'ai toujours fait la sieste, même avec trois koalas en bas âge.
      Vas-y tu verras...suffit de dormir en même temps que lui.
      C'est peut-être un des succès de ma pêche...
      Bisous petite miss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. peu importe la date, le tout est de participer

    RépondreSupprimer
  35. Tiens, c'est amusant Célestine, je suis en train de lire "voyages et aventures de l'esprit" d'Alexandra David Neel, avec des textes inédits retrouvés par Marie-Madeleine Peyronnet et Marc de Smedt dans sa maison de Digne où elle termina sa vie en 1969... elle couvre là tout le champ de ses jours aventureux, de la Belgique à la Tunisie, de la Corée au Japon, du Sikkim à l'Indochine, de l'Inde au Tibet.... à méditer... mais il est vrai que les périodes n'étaient pas les même.. cependant, elle a osé !!
    Bonne semaine à toi.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excuse Célestine, mais tu auras compris que mon commentaire concerne "le voyage",,, bizarre, je ne sais pas ce qui s'est passé !
      Den

      Supprimer
  36. Ah !! Voilà un vrai bon plaisir solitaire et qui aide à mieux se sentir !! Une bonne sieste fait du bien et tu as raison , pas trop longue juste ce qu'il faut.

    Et puis ..à deux c'est une autre forme de sieste tout aussi épanouissante que pour le corps et l'esprit aussi .

    RépondreSupprimer
  37. Ah !! Voilà un vrai bon plaisir solitaire et qui aide à mieux se sentir !! Une bonne sieste fait du bien et tu as raison , pas trop longue juste ce qu'il faut.

    Et puis ..à deux c'est une autre forme de sieste tout aussi épanouissante que pour le corps et l'esprit aussi .

    RépondreSupprimer
  38. Dites, c'est vous sur la photo?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me ressemble en tous cas, même si ce n'est pas moi...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.