vendredi 1 mai 2015

Rafraîchissante






"-Bonjour dit le Petit Prince.
-Bonjour, dit le marchand."
C'était un marchand de pilules perfectionnées qui apaisent la soif. On en avale une par semaine et l'on n'éprouve plus le besoin de boire.
"-Pourquoi vends-tu ça ? dit le Petit Prince.
- C'est une grosse économie de temps, dit le marchand. Les experts ont fait des calculs. On épargne cinquante-trois minutes par semaine.
- Et que fait on des cinquante-trois minutes ?
- On en fait ce qu'on veut...

- Moi, dit le petit Prince, si j'avais cinquante trois minutes à dépenser, je marcherais tout doucement vers une fontaine..."

Comme dit un pote à moi, le monde se partage en deux catégories: ceux qui possède une montre, et ceux qui ont le temps.
Si vous avez le temps, marchez donc tout doucement vers les fontaines de Chinou. Moi qui ai toujours adoré les carnets de voyage, j'ai découvert, éblouie, ses aquarelles. Le tracé fragile de la couleur sur le vélin d'Arches est un vrai plaisir des yeux : elle parvient à fixer l'impermanence, du ressenti comme une caresse, du souvenir des sens. L'eau coule, l'air frémit.
Elle fera la modeste, mais elle a un vrai talent.

¸¸.•*¨*• ☆

94 commentaires:

  1. oui, elle a un vrai talent!
    une interview vue hier avec Dany Laferrière traitait du même sujet et m'a aussi tout de suite fait penser à la fontaine du Petit Prince :-)
    je t'envoie le lien, si tu veux :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bien sûr que je veux bien que tu m'envoies le lien.
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Moi, cette fontaine m'inspire nos récentes évocations (L'homme qui plantait des arbres, Jean de Florette, Regain) , enfin tout ce qui relate une renaissance , le renouveau d'un village, d'une contrée.....
    Tout ce qui promet simplement qu'en se retroussant chacune et chacun un peu les manches on peut ensemble faire revivre l'espoir sur notre terre.

    Je pense à ma grand-mère et son optimisme; je pense à cette jeune femme dont la jeunesse a été broyée par le rejet maternel, mais qui a conservé au fond d'elle même le goût pour les relations humaines de proximité , l'attention aux petits et sans grade comme elle.

    Je pense à ces villages du sud dont nous avons admiré les nombreuses fontaines qui expriment à flot la vie à travers leurs perpétuels écoulements .

    Je regrette qu'ici, chez nous, dans notre village, une ancienne municipalité frileuse ait jugé bon soit de les supprimer , soit d'en interrompre l'écoulement ; heureusement que depuis une très belle fontaine orne avec force végétation le devant de notre mairie, et exprime ainsi en latin une origine possible du nom du village.....

    Vive les fontaines !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fontaine est un endroit mythique des villages provençaux, où l'eau est rare, c'est vrai. On pense forcément à l'eau des collines, à Regain, à Giono, et à cette âpre lutte de l'homme contre les éléments.
      En même temps, la fontaine, c'est la source, c'est la vie, ça a quelque chose de très féminin, tu ne trouves pas ? J'aime le mot fontaine. Il a une sonorité pure et cristalline.
      Kiss
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
    2. Oui, très féminin, et là je reviens à Manon des Sources : ce n'est certainement pas un hasard si , dans cette histoire, c'était Manon la fille de Jean qui avait trouvé comment réguler l'eau , et comment en priver le village pour prix de leur lâcheté....

      Supprimer
    3. Cette histoire m'a profondément marquée quand j'étais enfant.
      La scène où Ugolin se coud le ruban sur le coeur me donne encore la nausée des années après.
      Et la dernière scène avec Le Papet et la vieille Angèle est une merveille.

      Supprimer
    4. Oui, il faudra que je relise : je n'ai pas compris pourquoi cette lettre était restée chez elle ; pourquoi à aucun moment n'avait-elle songé la remettre à son destinataire avant que toute cette tragédie prenne naissance ? Sans ce manquement l'histoire n'existerait pas , bien entendu.

      Je dirai que la lettre fut le 'diabolus ex machina' de l'histoire.....

      Supprimer
    5. Il m'est monté une grosse envie d'aborder le sujet des femmes-fontaines mais je m'abstiendrai ;-)

      Par contre je suis allé visionner le diaporama de Chinou et je suis encore sous le charme. Il y a une analogie évidente entre l'aquarelle et les fontaines et elle la décline d'une fabuleuse façon. Nous fréquentons les mêmes quartiers car j'en ai reconnu plein, par exemple j'ai bien connu la grande fontaine du Courss de Grans où j'allais chercher notre eau quand nous n'avions que de l'eau croupie de bassin à ciel ouvert coulant de notre robinet. Et dans l'état où elle l'a croquée car elle est presque aussi moussue que celle de Salon de Provence, à présent.

      En tant qu'ancien cycliste itinérant, je comprends aussi sa tristesse devant la sécheresse de certaines. Je bénissais les municipalités qui m'offraient de l'eau de source gratuite et même si elles avaient apposé l'horrible menace "Non potable" sous la pression de leurs électeurs cabaretiers, glaciers ou brasseurs, à l'affut du touriste prodigue, je ne tombais pas dans le panneau.

      Merci encore à Chinou pour cette longue rêverie aquatique et à toi, pour la découverte.

      Supprimer
    6. Le sujet que tu cites en préambule est évidemment sous-jacent.
      C'est ce que j'évoque en disant que la fontaine a quelque chose de très féminin...
      Je comprends aussi très bien ta position de cycliste, ayant pas mal pratiqué ce sport de glisse...
      Les maires se couvrent en mettant leur horrible pancarte non-potable. Au cas où un trouduc de touriste aurait la bonne idée de choper la tourista et de l'attaquer en justice.
      Mais le coup des cabaretiers, oui, tu as raison, comment n'y ai-je pas pensé ?
      Je vais souvent traîner du côté de Châtillon, le village de Giono, qu'on appelle aussi le village aux cent fontaines. Et c'est vrai que ces petits bassins moussus ornés de patiences et de bégonias ont un charme fou.Quand au bruit de l'eau qui clapote, c'est une musique dont je ne me lasse pas.
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Pour une fois, c'est pas moi qui ai commencé............ ;-)

      Supprimer
    8. Lol, mdr, etc etc...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Joli comme une source en montagne l'été quand le raidillon t'a flanqué une soif de dromadaire après 4 semaines de Sahara !
    Mais rien ne vaut l'eau claire de ton regard ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel flatteur ! mais quand même, si tu avais bien soif, mon regard ne te servirait pas à grand chose Mouarf !
      Baci caro
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Détrompe toi Célestine, le regard désaltère plus qu'on le suppose,
      alors le tien..........mazette!!!!!!

      Supprimer
    3. Ca c'est drôlement gentil, Little Sugar.
      Il faut dire que mes yeux, c'est sans doute ce que j'ai de mieux en magasin...
      :-P
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Là, c'est moi!lundi, 04 mai, 2015

      apparemment pas! Et c'est de fins connaisseurs qui le disent! ;-)

      Supprimer
  4. Moi qui n'ai jamais de ma vie dessiné quoi que ce soit je suis admiratif d'une telle finesse. Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dessiner, c'est comme chanter, il faut oser; oser se faire confiance
      C'est comme dans tout , tout le monde n'a pas vocation à l'excellence dans un art, mais souvent il suffit de peu de choses pour passer de la peur de ne pas savoir faire, au constat émerveillé que soi-même, comme l'autre que l'on admirait, on a la possibilité de s'exprimer avec son corps pour transmettre aux autres des émotions, du vécu.

      Si on reste modestement dans la joie créatrice, alors la beauté produite sera le reflet de notre beauté intérieure ; et cela chacune et chacun nous en sommes capables, si nous nous faisons un minimum confiance...... là est le secret

      Supprimer
    2. @Eeguab

      Tu as raison, l'admiration fait du bien à l'âme, en plus...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. @ Petrus
      Très vrai ce que tu dis: la joie créatrice, c'est sans doute ce que j'éprouve quand je dessine mes funambulles...Es-tu allé visiter ma galerie virtuelle ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Bien sûr Célestine que je suis allé admirer ta galerie de funambulles......

      La joie créatrice, c'est un bonheur de la connaître, c'est l'Euréka d'Archimède, c'est notre pierre philosophale à nous, et c'est , je le répète , à la portée de chacune et chacun , pour peu que l'on se laisse porter par l'inspiration, par cette parcelle providentielle que l'on recueille au fond de soi, là où tout est encore vierge.....

      Bonne matinée à tout le monde

      Supprimer
    5. Cela m'étonnait, cher Petrus, que tu n'aies pas laissé de commentaire, toi toujours si généreux en mots...
      ^^

      Supprimer
    6. Bonjour chère Célestine,

      Il en va des mots comme de bien d'autres choses : certains les trouvent suffisants, d'autres de trop......
      Là tout de suite je me sens prêt à venir défendre mon ami le Petit Prince ; Saint Ex n'a jamais prétendu que ce garçon fût un Dieu ; il a simplement essayé de nous toucher au coeur, à notre coeur d'enfant, à travers un personnage qui certes fait des caprices, du moins apparemment; mais au fond, si on lit vraiment le texte avec le coeur ouvert, on comprend qu'il n'a qu'une idée directrice : assumer sa responsabilité vis à vis de sa Rose

      Et ce ne serait pas important cela ????? (là on entend les sanglots du Petit Prince) ; alors là, je serai toujours aux côtés de ce Petit Prince......

      Supprimer
    7. je n'avais pas pris garde à ton plaidoyer, Petrus.
      Tu sais, les choses importantes ne sont pas les mêmes d'un individu à l'autre, ça c'est une leçon qui ne passe pas facilement par la gorge, comme une méchante arête. On croit toujours que ses propres fondamentaux sont universels, mais pas du tout... Une leçon d'humilité, en quelque sorte.Et un livre, même immense, ne fait jamais l'unanimité.
      Il n'en reste pas moins que moi, je l'aime.
      Le reste n'est que lie et ratures, comme j'aime à le dire.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Chère Célestine,

      Ceci n'a rien de personnel de toi à moi, et je ne suis vindicatif contre personne !

      Mais "chiard" contre "mignon" fut ma souffrance d'enfant ; parce que à deux ans j'ai fait honte à ma mère devant son père en geignant comme disent certains pendant un trajet de route !
      Depuis lors je n'avais plus droit à exprimer mes émotions......

      Voilà pourquoi ceci me touche ; aucun livre ne peut prétendre à l'universalisme ; ce n'est pas ma faute si l'histoire racontée par Gérard Philippe a bercé mon enfance, cadeau de ma marraine aimante !

      Mais quand on commence les autodafés de livres on sait jusqu'où malheureusement notre espèce peut aller !

      Supprimer
    9. Va voir ma réponse plus bas...
      ^^

      Supprimer
    10. Bien sûr, chère Célestine que je l'ai lue et que je sais que tu apprécies Saint Ex et le Petit Prince.
      J'ai simplement réagi parce que je me sens touché..... Et que j'estime avoir le droit de le dire, maintenant , à mon âge, sans la censure maternelle !

      Supprimer
    11. Là, si tu parles de censure, en revanche, c'est moi qui risque de me sentir offensée...Je ne censure rien ni personne sur ce blog. Mais adresse-toi à la bonne personne. L'iconoclaste, (pris sans son sens premier, n'étant pas une insulte du capitaine Haddock) en l'occurence, ce n'est pas moi, mais mon ami Antiblues qui aime bien me taquiner, mais ce n'est qu'un jeu. Et personne n'a fait l'autodafé d'aucun livre. Est-ce que tu me comprends ?
      Bises assertives
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    12. Chère Célestine,

      Je parle à la Lune , ou plutôt à l'univers ! Tu n'es, pour moi, pas la seule à qui je m'adresse ! J'en appelle aux consciences humaines, à ce qu'il nous faut absolument garder; quand je parlais de censure, ce n'était surtout pas à la tienne : tu n'es pas ma mère ! Je parlais concrètement de celle qui m'imposa involontairement , inconsciemment un silence indû : ma mère (Ma mère à moi , c'est clair !); mais ce faisant je ne visais pas que la censure d'une mère, d'une femme, mais bien celle que nous nous imposons les uns les autres en refusant d'assumer pleinement notre humanité en ce qu'elle a de plus beau, de porteur de vie, de progrès pour tous......

      De cela , la vie, la beauté de la nature dans sa pureté, nous semblons renoncer à la reconnaître comme l'essentiel, comme le vital pour tout ce qui a une existence sur notre planète.

      Pourquoi l'histoire du Petit Prince m'a-t-elle fait réagir à ce point ? Je n'ai nullement la religion du Petit Prince ! Ce n'est pas mon texte sacré auquel j'interdirais que l'on touche si peu que ce soit ; Non, bien sûr que non ! Trois fois Non !

      Ce qui m'émeut , ce n'est pas que certains n'y soient pas sensible comme moi ; toujours pas !
      Ce qui me remue c'est quand , sous couvert de plaisanterie , de légèreté amicale, (cela je l'avais bien compris!) on en arrive peu à peu à perdre de vue l'essentiel .

      L'essentiel est que nous sommes tous différents parce que nous avons acquis au départ des référents familiaux et culturels différents ; et que l'harmonie entre toutes et tous n'est possible que si un instant on essaye d'en sortir pour adopter le référent de l'autre , ne serait-ce que pour comprendre ce qu'il veut dire......

      La censure, pour en finir avec elle , de mon côté elle vient de me frapper une journée entière : hier depuis la première heure jusqu'à ce jour à 11H30 j'étais sans réseau, sans internet ; mon silence n'a que cette banale explication liée à la fragilité de nos moyens modernes de communication........

      Quand enfin je parlais d'autodafé, il n'y avait personne ici que je visais ; j'avais seulement en vision bien présente toutes les folies de notre espèce quand elle oublie son humanité ; hier , à défaut de réseau j'ai regardé deux documentaires sur la folie de notre espèce quand l'honneur de quelques un devient plus importants que des centaines de milliers de nos semblalbles ;
      concrètement c'était le récit depuis 1967 des trop longs processus qui on abouti à la Paix au Vietnam ; particulièrement ce que je condamne ce sont les trois années gspillées qui on coûté tant de vies humaines .

      Voilà sur quoi je suis entièrement mobilisé : Quand enfin comprendrons nous ?????

      Bises humaines

      Supprimer
    13. "Ce qui me remue c'est quand , sous couvert de plaisanterie , de légèreté amicale, (cela je l'avais bien compris!) on en arrive peu à peu à perdre de vue l'essentiel ."

      Je vais admettre que dans cette phrase tu ne parles pas de moi...Parce que ça me peinerait que tu penses cela de moi ;-)
      Sur l'ensemble de ton intervention, je suis d'accord. Je pense juste, si je peux me permettre, qu'en chaque chose il faut garder une certaine distance, et ne pas confondre, comme disait Montaigne, "la peau et la chemise"...

      Bises vespérales
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    14. Non ce n'est pas Toi la fille que j'gronderas, non ce n'est pas toi la fille que j'viseras !

      Je voulais souligner le fait qu'en accueillant aimablement divers propos badins, dans la vie de tous les jours on finit par ne plus se rendre compte de la gravité du propos sorti du même contexte badin ; exemple précis : j'ai eu un échange humain profond avec une voisine dans le but d'apaiser les esprits de mon voisinage ; dans le cadre de cet échange , accessoirement la voisine a sorti cette expression "Ah c'est de bonne guerre ! "

      Je parlais de paix, elle en était d'accord et voilà qu'elle justifie l'oeil pour oeil, dent pour dent; donc qu'elle exprime le contraire d'un message de paix !

      Voilà, c'est cela que je pointe du doigt : toutes les dérives possibles parce que l'on perd même le sens usuel (donc référent commun) des mots ......


      Bises de paix universelle
      Elle avait perdu la signification de cette expression

      Supprimer
    15. D'accord, je comprends, Petrus. Vraiment.
      Mais rien ne m'empêchera jamais de badiner, plaisanter et rendre léger ce monde trop lourd. L'humour, c'est le bien le plus précieux que nous ayons à disposition pour ne pas crever de rage, de peur ou de honte. Trop de gens ont perdu, eux le sens de l'humour...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    16. Oui , mais (attention je ne te vise surtout pas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)


      Il y a humour et humour : quand un triste sire a osé cet humour "durafour......." tu connais l'horreur de la suite , je ne pense pas qu'il ait rendu le monde plus léger !!!????????!!!!!

      Supprimer
    17. Tu me chercherais pas un peu des poux, là ?

      ;-)

      Supprimer
    18. Que serait-ce si je n'avais pas pris la peine de dire que je ne te visais pas !?!

      Je ne peux plus tenir un propos qui me concerne tout autant que quiconque : éviter les dérives de toutes sortes, sans risquer que tu les prennes pour une attaque personnelle .

      Moralité : je vais devoir aller ailleurs .......


      Bises on ne peut plus amicales , fraternelles , compatissantes........ Sans poux

      Supprimer
    19. Oh non, surtout pas, c'était pour rire...
      Revieeeennsss !!!!
      Bisous inquiets
      .¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    20. Mon départ ? C'était aussi pour rire !

      Ne sois plus inquiète , sache que je prends réel plaisir à venir ici me rafraichir à l'ombre de tes funambules , sous le vent léger de Bretagne , avec un doux crachin pour humidifier ma peau

      Bisous rassurants

      Supprimer
    21. Tout est bien, alors... ;-)
      mais la prochiane fois, si tu ris, mets un petit smiley ------> :-)
      .¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    22. Bonjour chère Célestine,

      Je suis sous Linux (pas sous windaube) et les SMILEYS apparemment ne passent pas venant de moi ou en réception chez moi sur CANALBLOG

      Je t'en réserve en mp !

      Bises les plus SMILEY riantes

      Supprimer
    23. Moi qui t'avais fait un petit modèle, avec une flèche pour attirer ton œil...
      Tu tapes deux points, tiret du six, fermer la parenthèse, et tu obtiens un magnifique smiley :-)
      ( bon d'accord, il faut pencher un peu la tête...)
      Bises souriantes. :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    24. Bon, j'essaye ; tu me diras ce que tu vois à l'arrivée
      :-)

      Bises interrogatives

      Supprimer
    25. Parce que moi, à l'écran, de ce que j'ai écrit ne ressort que les deux points le tiret du 6 et la parenthèse fermée , ce qui n'a pas une très belle gueule !

      Bises assertives

      Supprimer
    26. Oui c'est ça, je ne vois pas mieux que toi, mais ça me suffit pour comprendre l'intention derrière les mots...
      :-))) (grand sourire)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    27. OK

      Très grand sourire

      Supprimer
  5. C'est la fontaine de Georges qui a mes faveurs.
    En deuxième, je mettrais celle de Trévi.
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tu n'as pas choisi n'importe quelles fontaines...
      mais de préférence celles où une jolie demoiselle se baigne à moitié nue...
      Tu es un fin connaisseur, Blutchy. Tu sais bien ce qui me fait fondre comme sucre au soleil...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'adore les friandises, mes préférées sont au miel
      Ti bacio

      Supprimer
    3. Quand je vous lis tous les deux, j'ai toujours l'impression de surprendre une conversation intime LOL
      Bisous

      Supprimer
    4. @ Et puis c'est sans conséquences puisque tu n'es pas jalouse...

      Bleck

      Supprimer
    5. @ Blutchiamo

      Le miel est quand même la nourriture des dieux, par définition...

      Supprimer
    6. @ Pas jalouse
      Mais j'ai des conversations du même ordre avec tous mes lecteurs, et d'ailleurs avec toutes mes lectrices aussi. Donc qui que tu sois, tu n'as aucune raison d'être jalouse... :-D
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. @ Bleck

      merci d'avoir assuré la maintenance pendant mon absence !
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. @ Céleste
      J'ai dans l'idée que tu n'as pas besoin de rajouter Pas jalouse" à ton totem, car elle ressemble fort un une de ces petites choses qui, selon toi, fondent au soleil.
      Bises et baci

      Supprimer
    9. Je m'en doutais...mais en l'absence de preuve formelle, subséquemment, brrrigadier...
      Si j'avais rajouté à montotem, neanmoins, j'aurais mis "pas jalouse mais"
      n'est-ce pas Petit Sucre ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    10. _Petit Sucre_lundi, 04 mai, 2015

      Mais quoi? je ne vois pas, mais alors pas du tout de quoi vous pouvez bien parler! (et encore moins de qui LOL)
      Bisous

      Supprimer
    11. C'est pas moilundi, 04 mai, 2015

      en fait je me suis trompée de mot... Ce n'était pas "intimité" auquel je pensais mais "complicité"
      Bisous

      Supprimer
    12. Rhôô la mauvaise foi !!! ;-)))
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Oh oui, une fontaine et soudain tous s'anime deux ou trois zoziaux qui dansent autour un petit invertébré pas loin planqué sous une pierre plate, un vieux qui chaque fin d'après-midi vient se frotter les mains sous le jet et en profite pour se doucher les avant-bras les mômes qui s'aspergent... un source, l'humanité va de suite mieux.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Une source : l'humanité va de suite mieux "
      Comme tu as raison de marcher sur les traces de Giono et de " l'Homme qui plantait des arbres...
      Quelle paix dans ta petite description...
      Merci beaucoup.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Pour une fois que le Petit Prince n'est ni capricieux ni pleurnichard, je vais peut-être écouter ce qu'il raconte...
    Après tout, il ne faut pas dire fontaine ... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que comme tous les chiards, le Petit prince est un carrément tête à claques à certains moments. Mais il ne dit pas que des bêtises, la preuve...
      :-P
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pour dissiper tous malentendus éventuels ; moi je ne défends pas le chiard ; je défends la notion de sensibilité et d'hypersensibilité en en faisant une richesse de l'être humain qui à son corps défendant en est pourvu.

      On a tôt fait de dénigrer cela en parlant négativement de "sensiblerie"; bref certains seraient tentés de traiter de mauviette les êtres en cause .

      Dois-je rappeler que l'auteur, Saint Ex , l'homme de l'Aéropostale, l'homme dont on a retrouvé l'avion par le fond, était tout sauf une mauviette? Donc s'il a créé ce personnage du Petit Prince ce n'est surtout pas par sensiblerie; cette fable met constamment en scène des Gros Monsieur Rouge ou autre qui sont perdus dans des occupations sans lien d'humanité ; mais ils se répètent du matin au soir "Je suis un homme sérieux" . La belle affaire ! A quoi peu bien servir la consigne de l'allumeur de réverbère ?

      C'est ce constat de l'absurdité des consignes (tu as assez pesté contre récemment Célestine !) qui notamment met en émoi le coeur d'enfant de Saint Ex !

      Supprimer
    3. Dis donc, c'était de l'humour, hein, Petrus. Tu sais que je suis de caractère badin...
      Je réagissais par l'ironie au commentaire d'Antiblues.
      Encore une fois, le livre fait partie de mes livres fondateurs.
      Et ce n'est pas moi qui vais te contredire sur le sujet de l'hypersensibilité...
      Et bien sûr de la nécessité absolu de garder son coeur d'enfant. Pour moi. et pour toi.
      Pour d'autres, ce n'est pas une priorité...On peut le déplorer, ou se dire que la diversité est une richesse...
      Merci pour ce deuxième plaidoyer, mais pour moi, il n'y avait aucun malentendu.
      Bises empathiques.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. J'ai le temps, le temps de regarder, d'écouter, de me poser Et demain je prends le temps et pars vers une fontaine que je ne connais pas encore....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends le temps, ma belle amie. Je ne doute pas que tu ailles découvrir un de ces lieux resourçants dont tu as le secret...
      Tu nous raconteras , j'espère...
      Bises sereines
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Et tu as raison sa fontaine est rafraîchissante... et l'on a envie de s'y assoir quelque temps écouter le chant de l'eau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ses fontaines, Brizou. Il y en a un album entier si tu cliques sur l'aquarelle que j'ai mise en haut en illustration. Comme toi, qui mériterait aussi un billet, elle fait chanter le monde sous ses pinceaux.
      Gros kiss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Pour les pilules ça dépend de la couleur car certaines peuvent étancher une certaine soif en 53 mns , c'est un score honorable ... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je veux bien te croire ! 53 minutes, avec ou sans pilule, c'est un exploit... ^^
      Sacré Petit Prince va !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Le petit Prince à dit : dessine moi un mouton et je n'ai pas su; puis il m'a dit, dessine moi une fontaine et je n'ai pas su. Alors, le Petit Prince a dit : travaille ta passion et , je me suis mise au travail. Je dessine les fontaines pour étancher ma soif (de dessin) mais je ne peints pas l'eau. C'est mon pinceau qui va s'abreuver, se rouler, se gorger d'eau pour calmer mon ardeur de peinture. Le temps ? je ne l'ai pas, je ne l'ai plus ou du moins je n'en ai pas assez mais qu'est ce que 53 mns lorsqu'on est devant une page blanche : c'est un moment de douce éternité. Merci Célestine pour ce doux billet qui met en avant ma passion. Merci pour le conte que tu as écrit. Tu fais avec les mots ce que je fais à l'aquarelle : prendre ce qui est à portée de nos yeux, l'interpréter, en faire une poudre d'étoiles pour l'offrir aux amis. Bon dimanche Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je suis contente que tu sois venue lire mon petit hommage, Chinou.
      Et tes mots pour en parler n'ont rien à envier aux miens.
      Si, tu veux, tu peux aller jeter un oeil quand tu auras un peu de temps, à mes petits croquis...
      Il te faudra moins de 53 minutes, je te rassure !
      Gros bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Ha les fontaines...j'aime beaucoup, dans les vieux villages ensoleillés...c'est à la fois romantique et apaisant.
    Le passage du Petit Prince est bien choisi...mais garde-le pour toi, je dois être le seul mec au monde à ne pas avoir aimé le livre de Saint Ex...je suis passé à coté certainement...
    Bises rafraichissantes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux te rassurer, non, tu n'es pas le seul, ce mouflet venu des étoiles en a agacé plus d'un...
      Personnellement je lui trouve une perfection poétique et pilosophique à laquelle peu de livres "sérieux" parviennent.
      Mais tout n'est qu'une question de subjectivité en ce domaine..
      Bises rafraîchies (surtout la météo ! je rentre du sud Bretagne où j'ai eu trois jours de pluie...)
      :-(
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pourtant, il ne pleut jamais en Bretagne...mais sérieusement, j'ai toujours eu beaucoup plus de beau temps que de pluie en Bretagne, j'adore cet endroit...même sous la pluie d'ailleurs.

      Supprimer
    3. C'est vrai que c'est un très joli endroit, et mes racines celtes s'y retrouvent parfaitement...
      Bises Mind !

      Supprimer
    4. La Bretagne,

      pays de légendes, de forets mystérieuses, surtout si l'on y rajoute les druides, les cairns et autre vestiges alignés.....

      Fille de Bretagne et du vent, tu nous égaie de tes cheveux projetés par son souffle !

      Moi je m'en reviens d'un tour du bord d''Isère, j'ai photographié des vestiges anciens du pont romain dont seules les vidanges forcées des barrages nous permettent la vue

      Bonne journée

      Supprimer
    5. La bonne Institutrice peut critiquer sans me vexer les fautes laissées dans la précipitation pour passer le barrage captchien

      Supprimer
    6. T'inquiète, la bonne institutrice ne fait pas d'heures supp à 20 heures le soir...
      Merci d'apprécier ma banière, Pétrus. Il y a encore le vent de la mer dans mon nouveau dessin...
      Bises mutines
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Bon dimanche que je te souhaite ensoleillé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci , Mariposa, petit papillon.
      La journée a été ensoleillée de pluie. Mais elle fut délicieuse quand même..
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Boire à la fontaine de votre tendre humour poétique est toujours rafraîchissant, chère délicieuse. En effet.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En l'occurence, je dois partager vos éloges avec Saint Exupéry, qui a fait la moitié de mon tendre humour poétique, sur ce coup-là. ;-)
      Bien à vous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Et bien ce petit prince sait s'y prendre pour faire parler ! Jolies conversations que tous ces commentaires, quand à chinon ses fontaines sont superbes et l'aquarelle n'est pas un art facile ! bravo à elle et bisous à toi ma brune chérie

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Oui le Petit Prince n'a pas fini de faire couler de l'encre, même virtuellement...
      Rendons à ChinoU son pseudo et merci pour cet hommage appuyé à son travail...
      Je sais que venant de toi, qui pratiques l'art du pastel et de l'huile, ce ne sont pas des mots en l'air.
      Bisous belle blonde !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Post scriptum : je me suis permis de supprimer les facéties de blogger qui avait doublé tes commentaires...
      ^^

      Supprimer
  16. Bonjour Célestine. Nouvelle et superbe bannière.Peut être pourras tu donner une réponse à ceci : me suis inscrite à ta newsletter et je ne suis pas avisée de tes parutions. Normal ? Je pars de ce pas voir tes croquis et te souhaite une belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas cette nouvelle facétie...Blogger est une plate-forme maudite, mais chut...je ne le dis pas trop fort !
      Cela dit, j'ai juste changé ma bannière mais je n'ai rien publié de nouveau ^^ C'est peut-être pour cela.
      Rendez vous au prochain billet. Tu peux aussi mettre mon lien dans ta blogliste, comme je l'ai fait pour toi...
      Merci ma belle de tes passages.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. _Petit Sucre_lundi, 04 mai, 2015

      ça peut arriver que pour une raison mystérieuse, les notifs arrivent dans les spams...

      Supprimer
    3. J'espère que Chinou verra ta judicieuse réponse, Little Sugar...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Comme quoi la sagesse ne vient pas forcément de l'expérience...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et la valeur n'attend pas le nombre des années...même sur une autre planète !
      Bises cher letienne
      ça faisait longtemps que je n'avais pas eu le plaisir de te voir...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Oui, Célestine, j'ai bien lu la réponse de petitsucre car je suis passée pour voir si un nouveau post ne m'aurait pas échappé. Je ne vois pas de lien de ce petitsucre vers un blog . Bonne nuit Célestine et à très bientôt pour de nouvelles aventures. Chinou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A très bientôt, Chinou.
      Et merci d'être toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. il faut tjs aller de l'avant et prendre le tps d'admirer

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.