vendredi 29 mai 2015

Magie de l'instant



Sur le vif, à deux blocs de chez moi...
(Cliquez pour zoomer)



Cunégonde ! Gédéon ! Saturnin ! Violette ! Dépêchez-vous voyons! 
-Mais maman, on n'est pas dans les clous ...
-Oui, Bon , ben...tant pis, il faut sortir des chantiers battus, et puis, on n'a plus le temps de changer d'avis, allez hop ! fissa ou on va se faire tailler un costume sur mesure...
-Mais non, regarde, maman, l'air hébété de la conductrice : on dirait une poule qui a vu un couteau.
-En l'occurrence, en fait de poules, je vous rappelle que nous sommes des canards, mes poussins. Faudrait voir à faire le distinguo.
- Hééé ! Elle nous prend en photo ! C'est pour le Festival de canes... Souriez !
Et moi, collée à mon Iphone, en plein milieu de la rue, je me suis dit :
« Mais comment se fait-ce ? Si loin du lac...» 

Et le temps a suspendu son vol.
¸¸.•*¨*• ☆



93 commentaires:

  1. Puisque c'est pour le festival de canes, la palme revient à qui ? non, non, ni Cunégonde, ni Gédéon ni Saturnin et pas plus Violette. The winner is Miss Célestine qui va certainement être capable de nous tirer autant de larmes que Vincent Lindon .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu la vidéo de Vincent, et vraiment il est émouvant ce garçon-là !
      Ma photo, à côté, c'est de la roupette de chansonnier !
      Mais je me prépare qund même pour le tapis rouge !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Chouette un concours ;-) ! Allez je participe :

      https://www.youtube.com/watch?v=JwXd55AprZk

      Supprimer
    3. Je ne me lasse pas de la regarder cette vidéo.
      je remets le lien là aussi :
      Les commentaires que tu y fais sont aussi délicieux que le film lui même...

      ICI

      Merci SaoulF !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. P'tê't bien qu'il les a déjà tous bouffés...

      Supprimer
    5. Rhoo ça c'est pas gentil, pauv' petits canards...
      Je sais pas si tu mérites des baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. 1/ Salut, Celle.
      2/ C'est vrai que la dernière fois que j'ai vu mon Chou, il avait amené du canard confit en provenance directe de chez lui.
      3/ Le Souf, docteur ès billets animaliers, avait promis un article sur les culs noirs, tu te rappelle?

      Supprimer
    7. Ma moman m'a élevé dans le dégoût de tout gaspillage, c'est exact C<

      Mais ça n'empêche pas l'amour.

      Supprimer
    8. Alors, mal élevé: tu aurais pu garder le duvet pour fabriquer un édredon ( à la longue, bien sûr ), les plus belles plumes pour fabriquer des jolies coiffures d'Indiens, les ailes pour t'en servir de plumeaux ( pour faire le ménage ) et les intestins et plus si affinités pour nourrir les poissons du canal ( mais, ça je pense que tu l'as fait...). Attends que je la revoies, la reum du Souf...

      Supprimer
    9. 1/ Salut, Bof.
      2/ Ton chou s'extasie sur les petits canetons qui apprennent à nager dans la mare, et ensuite il en fait du confit ? Ça m'étonne grandement !
      3/ C'est vrai qu'on l'attend, ce billet sur les culs noirs...
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Ah ah ah!!! Voilà qui met en joie!
    Je suis sûre qu'elle l'a fait exprès pour faire le buzz! Quelle honte, manipuler et mettre en danger ainsi sa propre progéniture!!!
    Bonne journée sur terre Célest'ine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En cela, elle imiterait certains humains qui font n'importe quoi avec leurs enfants ?
      Difficile pourtant, d'égaler la bêtise de certains parents, surtout en voiture...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. quel à propos!!
    ça c'est du reportage !!
    bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé ! pour une fois je n'ai pas loupé le coche.
      je sais que toi, tu es la reine des clichés pris sur le vif. je n'ai pas tellement cette facilité là. Mais ce que la photo ne rend pas, c'est que mes canards ont carrément pris la pose, ils allaient tellement lentement que je ne pouvais pas louper la photo !
      Bises chère Crouk
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Voilà, j'aime beaucoup ce cliché. Oh naturellement on est pas sur une autoroute ou dans une artère passante de la ville mais pour les animaux c'est déjà tout une aventure, une folie pour beaucoup d'automobilistes au mieux ce n'est rien, au pire on klaxonne ou on fait un écart en pestant contre le temps perdu... j'aime beaucoup ces décalages.
    Ce sont les écureuils que je croise dans le parc où je marche et qui m'interrompent j'adore les regarder quelques instants je tente de faire durer les secondes...

    Je m'aperçois qu'il y a du vent à deux blocs de chez toi.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tu es un fin observateur du port des arbres, ô grand Bleck !
      Les animaux sont une respiration, je les aime beaucoup car ils ne sont pas dans le jugement, ils sont un exemple pour les hommes à bien des égards.
      Et c,'est vrai que je suis toujours fascinée par le manque de poésie de certains. Un jour que je m'extasiais sur un lever de soleil devant une collègue, elle me répondit : "Si tu crois que j'ai le temps de regarder les levers de soleil !" j'avais été soufflée...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Si avec ça tu ne fais pas la une du canard local...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clap, clap clap clap clap clap clap...

      Bleck

      Supprimer
    2. Je plussoie, Boss ! :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Cueillir l'instant magique et en faire sourire sa journée, c'est bien là ton talent... Qu'en ont dit tes poussins?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Faire sourire sa journée", voilà une expression très tendre qui te ressemble bien, Brizou.
      Mes élèves ont adoré la photo bien sûr !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Blutch et iamo29 mai, 2015 09:30

    Ti Sucre AU SECOURS
    Je ne suis pas fichu de retrouver ta photo de passage à canards et je crois que ce serait utile pour Célestine....
    Gros bisous et molto baci à la taulière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un passage à canards ? Fichtre, j'ai hâte de voir ça !
      baci in compenso
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. _Petit Sucre_29 mai, 2015 09:54

    Me voili me voilou!

    http://piccolozucchero.canalblog.com/archives/2015/03/10/31680838.html

    Bisous en coup de vent ... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça, c'est du service express !
      Trop mignon, le passage pour canards, je remets un lien cliquable pour les paresseux
      ICI
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. _Petit Sucre_29 mai, 2015 09:56

    PS Célestine chez toi aussi on dit des "blocs"???? LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est mon frangin de Boulogne-sur-mer qui dit ça...
      Ça doit être un truc du nord, non ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. tsssiiiii !
      il s'est américanisé le boulonnais ?
      Dans le Nord on dit un pâté de maisons !
      - "T'es d'où tizott ? d'Kel pâté ? "

      ;-)

      Supprimer
    3. C'est ça, de faire trop de voyages...on en perd ses racines...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. _Petit Sucre_31 mai, 2015 08:15

      Célestine, dans le nord on dit des files pour les bouchons et des ouaggons, mais la première fois que j'ai entendu parler de "blocs" c'était en Suisse
      Bisous et passe une belle fête des Mères

      Supprimer
    5. Ah ben c'est ça, quand mon frère était à Annecy pour ses études, il devait fréquenter une fille de Suisse...Je ne vois pas d'autre explication !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. @ Céleste et Ti-Sucre
      Mais si, mais si qu'il y a une autre explication, C'est la perméabilité des cultures.
      Pour Annecy, la première grosse ville, c'est Genève, d'où l'influence culturelle de cette dernière dans tout son environnement Français.
      Dans le Nord-Pas-de-Calais, c'est la belgitude qui prend le dessus car outre les ouaggons, tu as entre autre les ouassingues qui, comme chacun ne le sait pas, sont des panosses.
      Autrement, on ne dit pas facilement "blocs" pour des îlots de maisons. La norme est de parler de "quartiers".
      Par contre, si j'en crois Gilbert Bécaud, "bloc" serait un terme français, voir parisien:
      http://www.jukebox.fr/gilbert-becaud/clip,dimanche-a-orly,r8rzr.html

      Bisous et baci

      Supprimer
    7. Ben vouala !
      C'était la minute culturelle de tonton Blutchy.
      Je me sens moins bête... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. _Petit Sucre_01 juin, 2015 09:54

      Blutch and Co, je te ferais juste remarquer que les wassingues ne s'écrivent pas ouassingues ;-)
      Bisous à tous

      Supprimer
    9. @ Ti Sucre
      Les Ouaggons (ci-dessus cité par ta pomme :-) )non plus, mais ils se prononcent ainsi...
      Tu me fais penser à ces deux touristes qui, visitant Waterloo se posent la question de sa prononciation.
      L'un est certain que c'est Ouaterloo et l'autre opte évidemment pour Waterloo.
      Ils décident de demander à un autochtone qui leur dit sans hésiter Ouaterloo.
      Celui qui a gagné remercie et dit à son copain:
      -Tu vois lorsqu'on demande aux gens du lieu, on est sûr de la réponse.
      Et l'autre de dire:
      - Mais je ne suis pas d'ici, je suis juste en ouacances.
      Bisous et baci à Céleste

      Supprimer
  10. trop drôle, ça devrait passer aux informations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait certes plus réjouissant que que ce que l'on y voit à longueur de temps et qui plombe gravement le moral des gens...
      Je hais ces médias-catastrophes qui en rajoutent dans le fatalisme...
      Bisous Mel
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Ben voilà, grâce à la méthodologie de classement de Ti Sucre, tu peux proposer à Monsieur ton Maire de sécuriser les résidences à canards (version haut de gamme des cages à poules?)

    http://piccolozucchero.canalblog.com/archives/2015/03/10/31680838.html

    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai même la signalisation ad hoc : http://presquentrenous.canalblog.com/archives/2012/06/20/24540882.html

      Supprimer
    2. Je mets aussi un lien cliquable pour toi, Boss (il n'y a pas de raison de faire des jaloux...)

      ICI
      Quant à toi, Blutchy, tu n'as pas vu que petit Sucre m'avait déjà donné le lien ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Normal, je venais de chanter, alors les canards forcément...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta ta ta, qu'est-ce que tu racontes ? je t'ai entendu chanter plus d'une fois, et tu ne fais pas plus de couacs que M. Pokora, le grand chanteur du XXI° siècle...
      bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Quelle belle image sympathique dont l'allégorie signifierait peut être dans mon imaginaire (incongrue?), Madame Céleste accompagnée de ses tendres blogueurs ( pas boiteux )pour découvrir divers horizons.J'espère qu'au moins tu ne nous fais pas traverser le chemin t^te baissée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ton avis, mon canard, ce serait mon style de traverser la vie tête baissée
      sans rien regarder autour ?
      ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Réponses
    1. Oui, et en même temps c'était très émouvant...
      Je crois que notre génération a été marquée par les aventures de Saturnin, le caneton au grand coeur, ou " la maison de Toutou", et mes enfants eux, regardaient une série d'animation dont j'ai oublié le titre, avec des animaux comme des fouines et des putois...la chanson parlait de "mon beau lérot" j'adorais ça. Mais je ne retrouve rien sur le net, pas assez d'indices...Il ne me semblait pas que ce soit "Téléchat" qui était aussi très bien, et très instructif pour les enfants.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. c'est amusant ;)
    j'ai vu des un canard et une cane traverser mais c'etait une allée dans un parc ;)
    Myrtille http://lagazettedecitronbleu.eklablog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue, Myrtille, je te rajoute au totem de mes lecteurs.
      Dans un parc, c'est vrai, on peut supposer qu'il y ait un lac ou un étang...Mais dans ce lotissement péri-urbain...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. j'adore! merci pour ce moment d'humour si agréable. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir fait poiler ! (ou devrais-je dire "plumer" ?)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Oui c'est marrant dans un univers urbanisé de lotissement...ils prenaient le large les cocos !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut avouer que ce n'est pas très folichon comme décor...
      ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. haha le festival de canes, trop drôle :-)
    dis donc, c'est bien le Suuuud chez toi, chacun derrière son mur ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne m'en parle pas...Moi qui déteste ça. C'est ce que j'ai adoré quand je suis montée en Belgique. Pas de clôture...pas de volets...
      Mais les cambriolages sont sans doute beaucoup plus nombreux ici. Après, reste à savoir qui de la poule ou de l'oeuf était avant ...
      Peut-être que les systèmes de protection, les murs, les volets, ça laisse supposer qu'il y a quelque chose à voler...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Amusante, la photo. Marrant, ton texte. Déprimants, tous ces murs, dans ton quartier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord. Sauf que, même si c'est très près de chez moi, c'est la rue que j'emprunte quand je sors de l'école, mais chez moi ce n'est pas du tout comme ça. Il y a de grands arbres, car mon quartier est très ancien, et a été construit sur l'emplacement d'un ancien couvent disparu...
      Je n'aime pas les lotissements neufs.Mais on y fait parfois de belles rencontres, comme partout, quand on sait ouvrir les yeux...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Coïncidence: j'habite dans un couvent rénové :-)

      Supprimer
    3. Ah oui, drôle de coïncidence. Les habitants de mon quartier disent qu'il y a toujours quelque part dans un des jardins, le trésor des bonnes soeurs de la Visitation...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Moi j'dis qu'elle casse 3 pattes à un canard cette photo! (NB : A l'affirmatif, c'est positif!)
    Ce que le cliché ne montre pas c'est la piscine sur la gauche!!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'en lisant vite, j'ai d'abord vu la forme négative (la plus courante)
      Quoi, que j'me suis dit, il la trouve pô bien, ma photo, ce malappris ? Moi qui me suis appliquée à faire de l'antiblues-pris-sur-le-vif-cocasse-et-tout-et-tout ?
      Et pis après j'ai vu que tu m'avais fait un beau compliment.
      Comme quoi, on est bien toujours un peu formaté, hein... ^_^
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. -"Et le temps a suspendu son vol...
    Jusqu'à ce que l'autre imbécile vienne emboutir mon véhicule par l'arrière."
    Racontez la suite.
    Plus ça va et plus je pense qu'un atelier d'écriture est équivalent à un lieu de rencontre sado-maso !

    - Si avec un commentaire comme ça sous un texte aussi poétique et drôle, tu ne te fais pas voler dans les plumes, tu auras de la chance, Joe Krapov !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sortie de la voiture comme une furieuse. Une espèce de gros lourd en voiture 4X4 ( mes préférées) me regardait d'un air bovin.
      -Ça va pas la tête, que je lui éructe, vous ne voyez pas que je suis à l'arrêt, tous feux de détresse allumés, pour une double mission de la plus haute importance, témoigner que la poésie existe toujours dans ce bas monde et protéger les canards de la folie des hommes?
      Son oeil, de bovin, est devenu carrément conchylliforme, et son regard expressif, à ce moment-là, donnait une idée très précise de la profondeur insondable du vide intersidéral.
      -Vous voulez faire un constat, qu'il me gargouille.
      -Non, c'est bon, le triste constat est déjà fait. Vous avez le QI d'une huître mal ouverte.
      Sur ce, je ne vous salue pas, à l'avenir, essayez de maîtriser le pied bot qui vous sert de bagnole, ce sera utile à mes autres concitoyens qui risqueront de croiser votre route.Je m'en vais rejoindre mon oncle putatif non pour lui voler dans les plumes mais pour le remercier d'avoir aiguisé la mienne.Et pas de remarque salace, je vous prie.

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Que me vaut l'honneur de cette bonne note ? Mon billet, ou le commentaire qui est juste au-dessus ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Je réalise que j'ai oublié de te souhaiter la bienvenue. Une conteuse ? J'aimerais bien lire tes contes...
      Te voilà sur mon totem, en attendant.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. hors les clous mais bien disciplinés quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des enfants bien élevés qui suivent leur maman, en confiance, ça fait plaisir à voir, non ?
      Bonne journée les Caphys !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Mam' Célestine,
    faudrait voir à pas rouler en voiture sur les pistes d'atterrissage réservées aux canards en apprentissage du vol en formation....
    ;-)
    Sinon il vont finir laqués.....

    RépondreSupprimer
  24. Ben...m'sieur, vous savez bien que j'aime les chmeins de traverse, les hors pistes, les sens interdits et autres joyeusetés subversives...
    De toute façon, comme disait Confucius..."mieux vaut finir laqué, que laquais"

    ;-)

    Gros kiss
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  25. ... Heureusement qu'il existe de tels instants !
    merci Célestine pour ce partage...
    BiSoUs
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie Den, pour tes mots toujours joyeux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. petite marie30 mai, 2015 14:44

    A Cuba, les animaux de toutes espèces, chiens, chats, poules, chevaux, vaches vivent ensemble, en liberté ... Parfois notre chauffeur de bus était obligé de s'arrêter net au milieu d'une nationale ... Trop fort et surtout trop beau ;) une fois nous sommes passés sur une route où les crabes traversent, en toute tranquillité, là c'est plus dur de les éviter, mais c'est incroyable, je n'avais jamais vu ça !!!
    Merci pour ta jolie photo qui suspend vraiment le temps ;-)
    Bisous et bon weekend ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! petite marie, tu es allée à Cuba... quelle chance, ce pays a un réel pouvoir imaginaire dans l'inconscient collectif, maintenant, y aller, je ne sais pas si je pourrais vraiment.
      En tous cas, merci à toi pour ce récit de voyage qui m'a fait rêver...
      Gros bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Coïncidence : moi aussi, je parle d'un lac ce week-end sur mon blog... Passe un bon week-end, et à bientôt Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grands esprits se rencontrent, comme on dit ?
      Passe un bon dimanche, Petit Belge
      je te reste fidèle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Cette photo me rappelle l'album Abbey Road des Beatles
    mais , peut être que cette remarque a déjà été dite dans les commentaires
    je ne prend pas le temps de les lire .. ça cause tellement chez toi
    en tout ca , bravo pour la photo dégainée avec ton zifon !
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu Jeanne à la différence près que je l'aurais nommé l'album "Abeille rôde"...

      Bleck

      Supprimer
    2. Oui, très bien vu, Jeanne et toi aussi, bleck.
      Abeille rôde, c'est vraiment génial.
      C'est vrai que mes billets font causer...mais tu es la première à avoir eu cette idée géniale, je te le garantis...
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Hello Angel Baby.Je te décerne la Palme Bipède d'or pour ce festival de canes. Le prix d'interprétation allant à DONALD Sutherland pour le Canes,ça nous va de Fellini et le prix du jury, en ce jour de Fête des Mères, au papa du vainqueur de cette édition pour Faut pas....pour des canards sauvages. Bises d'une drôlerie... et ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fellini, Sutherland, Audiard sur un plateau de petit déjeuner, ça me va bien...
      Merci pour ce sourire du matin.
      Gros kiss et ATTB
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Trop drôle. Finalement c'est peut-être bien de donner des cours ça permet de garder un esprit jeune. Ce sont peut-être des canadairs pas d'eau ! Euh... bon je sors.

    RépondreSupprimer
  31. Erik Orsenna, parlant de Sophie Davant : "Si on m'avait dit un jour qu'une dame aussi belle me trouverait à son goût...". Délicieux ébahissement d'un homme tout étonné d'être choisi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue qu'il a beaucoup de charme. Et que le charme n'a rien à voir avec le physique, ça c'est sûr...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. beau réflexe de prendre l'iphone pour immortaliser la scène ... ils sont grands ces canetons bientôt ils traverseront seuls et prendront leur envol !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A force de fréquanter les blogs des fous de photos instantanées, je développe mes réflexes... mais je suis loin d'arriver à la cheville des pros du reflex, comme toi...
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. non pas de reflex , c'est trop voyant, j'ai un APN passe-partout comme un simple touriste !

      Supprimer
    3. Ah bon ? pourtant tu fais de très belles photos...
      Mais en fait, c'était pour faire un jeu de mots "réflexes/ reflex", Daddy...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. oui j'avais bien saisi pour le jeu de mots , t'es une virtuose pour ça !

      Supprimer
    5. Moui, celui là était moyen quand même. Mais je goûte ton compliment à sa juste valeur ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Trop drôle!
    L'autre jour j'ai vu moi aussi une maman cane suivie de ses petits canetons traverser juste devant moi ! Mais c'était sur la piste de course du Parc de la Tête d'Or et je n'avais pas mon appareil photo ! J'ai eu le sentiment que la maman avait calculé le bon moment pour passer entre les coureurs ! Elle a dû se dire qu'une Mammilou ça ne court pas très vite et qu'ils avaient largement le temps de traverser avant que j'arrive:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que tu m'as fait envie avec ta course lyonnaise, Mammilou.
      J'espère que je pourrai y arriver !
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Réponses
    1. C'est exactement ce que je me suis dit, Emilie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.