mardi 11 septembre 2012

Soyez comme l'oiseau...



"Soyez comme l'oiseau posé pour un instant 
sur des rameaux trop frêles,
qui sent plier la branche et qui chante pourtant,
sachant qu'il a des ailes"
 Victor Hugo






Merci à Cathy de m'avoir offert ce bonheur du jour,  ce matin, cette phrase extraordinaire du grand Victor Hugo.

18 commentaires:

  1. Lire l'oiseau et se sentir lourd de mille pesanteurs. Lire l'oiseau et avoir tant envie de légèreté .....

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi de nous l'avoir fait partager! C'est magnifique en effet!

    RépondreSupprimer
  3. C'est très joli !
    Merci.
    En ce moment j'aimerais bien que des ailes me poussent…

    RépondreSupprimer
  4. C'est beau et très inspirant!
    On oublie trop souvent qu'on a des ailes...

    RépondreSupprimer
  5. C'est très beau !!
    Je vais m'en inspirer :-)
    Bisous ✿❀ Laure ❀✿
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  6. Quel optimisme ! Je t'envie Célestine.... Mais surtout ne change pas ];-D

    RépondreSupprimer
  7. Reste ! Reste petit oiseau ! Ne t'en va pas si vite ! J'ai l'air frêle et tu doute de moi. Mais je suis bien plus solide que tu ne le penses. Je ploie mais je te supporterai même jusqu'à toucher terre. Ne t'en va pas ! Fais confiance à la branche fragile sur laquelle tu t'es posé. Ainsi est le monde : on juge aux apparences mais moi je sais que ma faiblesse, si elle devient le support de ton corps léger et de tes ailes efficaces, fait qu'à nous deux nous pourrons ensemble affronter bien des choses.
    Alors petit oiseau que cette fragilité que tu ressens, posé sur moi, elle ne serve qu'à procurer ce doux bercement qui endort.
    Signé : la branche fragile.

    RépondreSupprimer
  8. Chère Branche fragile
    J'aime l'idée que nous alliions nos forces contre l'adversité.J'aime l'idée de me poser sur toi et de me laisser bercer doucement par ton balancement.
    le petit oiseau

    ANDIAMO
    promis, je ne change pas.

    RépondreSupprimer
  9. LAURE: s'inspirer de Victor Hugo, ça ne peut pas faire de mal...
    Douce journée!

    FLEUR DE SEL oui, on l'oublie quand on s'enlise, mais heureusement après la pluie vient toujours le soleil.

    ALAINX Je te le souhaite du plus profond de mon coeur.

    RépondreSupprimer
  10. MAMMILOU quand je l'ai lue, cette phrase, je me suis dit: il n'y a pas de hasard. C'est exactement ce que je pensais au moment où les mots m'ont transpercée. La magie de l'espoir...

    CEDRIC Toujours un plaisir de réussir, de temps en temps, à te toucher. Bon enfin, là, ça joue pas, parce que c'est pas moi, c'est Victor!

    ANONYME La légèreté est partout où la poésie se pose, n'importe ou, n'importe quand, dans le moindre papillon, dans la moindre fleur. Et il suffit de le vouloir pour que l'espace d'un instant, elle nous envahisse et nous fasse oublier les lourdeurs du quotidien...Il suffit de le décider.

    RépondreSupprimer
  11. Ah les métaphores poétiques !!!
    Bon.
    Soit.
    D'accord.
    Bref.
    Autre chose ?

    RépondreSupprimer
  12. Rendons à Marie Pier ce qui est à son Matin Magique...

    http://matinmagique.com/se10.html

    Encore plus de bonheur à lire pour toi en ce mercredi...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  13. Cathy merci pour cette découverte! Passe une bonne journée!

    Antiblues what else? Tu te prends pour George? C'est Jeanne qui va être contente!

    RépondreSupprimer
  14. en cette période très très dure que j'ai vécue au printemps 2010, je prenais modèle sur les oiseaux, l'un d'eux particulièrement, me montrait le chemin

    RépondreSupprimer
  15. Marie Madeleine : les oiseaux sont souvent là pour nous rappeler que nous sommes fragiles mais que nous pouvons lutter contre le vent contraire...

    RépondreSupprimer
  16. Bonne journée ! Pleine de bonheurs du jour !
    Et vive la légèreté.

    RépondreSupprimer
  17. Une belle mésange, comme celles qui viennent picorer mes Tounesol.Il faut les voire volleter autour de ces fleurs dans un immense concert. Bien sure, les moineaux essaient d avoir la part du gateau, ainsi que d autres espéces que je ne connais pas. Tous les ans , je plante 100 soleils pour eux afin d étre sur que 50 aaiveront à maturité.
    Bonne soirée Celestine
    Latil

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.