vendredi 29 juillet 2011

Ma fille

Ma fille, mon enfant
Je vois venir le temps
Où tu vas me quitter
Pour changer de saison
Pour changer de maison
Pour changer d'habitudes
J'y pense chaque soir
En guettant du regard
Ton enfance qui joue
A rompre les amarres
Et me laisse le goût
D'un accord de guitare
Serge Reggiani
Mais où que tu sois, l'an prochain,Toulouse, Nice ou Tombouctou-les-Bains, sache que mon cœur est un spi qui se gonfle aux vents de ma fierté et de mon amour.
Ta maman qui t'aime
   
photo Célestine

26 commentaires:

  1. Douce insomnie. Une jolie photo. Un beau texte de Reggiani qui revient en mémoire.
    Une envie d'appeler la mienne (de fille) qu'un océan (heureusement d'eau seulement) sépare de nous.
    Bonne nuit et merci de venir approfondir ton passage su mon blog bien jeune et bien pauvre.

    RépondreSupprimer
  2. Une bien belle déclaration pour une bien belle jeune fille.

    RépondreSupprimer
  3. belle déclaration d'amour... c'est bien, d'être ta fille :-)

    RépondreSupprimer
  4. Elle est superbe.
    Et oui, elles sont appelées ailleurs, on ne peut les garder toujours près de nous.

    RépondreSupprimer
  5. Elle est belle brillante intelligente douce gentille attentionnée.... c'est ma nièce chérie !!

    RépondreSupprimer
  6. Elle est très jolie. Reggiani un de mes 6 ou 7 chanteurs préférés, chanteurs à textes et en plus,ses parents étaient de Parme aussi.... Belle journée. Bises

    RépondreSupprimer
  7. Tu étais jolie...Et te voilà belle ];-D

    RépondreSupprimer
  8. Elles sont belles...
    Ta déclaration et ta fille.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Mais quelle est belle !!! Ta fille et l'hommage que tu lui rends. Bon si c'est Toulouse, j'aurai plaisir à la rencontrer et à t'accueillir ...
    Bises
    Zénondelle

    RépondreSupprimer
  10. ...
    Elle est si belle...
    La mienne prend son envole aussi à la rentrée (à Toulouse ;))

    RépondreSupprimer
  11. Superbe photo qui traduit si bien les qualités de ta fille. Embrasse la bien de notre part. Si elle le souhaite on peut se renseigner en Belgique pour elle. Gros bisous à vous tous.

    RépondreSupprimer
  12. Quant tu es venue chez moi, tu m'as montré des photos de ta superbe fille
    Mais elle est plus que cela: il y a dans son regard une sorte de grande intensité...
    Je t'embrasse, Célestine jolie

    RépondreSupprimer
  13. un bien beau texte..qui rend hommage à nos enfants.;notre richesse.;nos amours..nos joies et aussi nos fiertés...

    RépondreSupprimer
  14. les filles ne sont jamais loin..
    la mienne revient ce soir pour son séjour d'été complice à la maison..
    La tienne est ravissante !
    (la mienne aussi!!)

    RépondreSupprimer
  15. tu as bien travaillé ! Ta fille a...quelque chose de plus que la beauté ! La chanson de Reggiani est un de mes classiques préférés... C'est beau une telle complicité...

    RépondreSupprimer
  16. Belle association, et quelle émotion, je l'ai lu à Jen, un moment de complicité grâce à toi...Bravo, c'est ce que ressentent toutes les mères et tu le dis si bien

    RépondreSupprimer
  17. C'est que tu arriverais à me faire pleurer ! Mon fils quitte la maison dans le courant du mois... 18 ans et une vie estudiantine ailleurs que dans notre région.

    RépondreSupprimer
  18. Waouh! qu'elle est belle ta fille!
    Et ce texte de Reggiani j'adore!
    Il y a quelques années je l'avais apprise par coeur lorsque je prenais des cours de chant et chaque fois que je la chantais je ressentais une émotion particulière : celle d'une maman de deux filles qui avaient toutes les deux déjà quitté la maison pour vivre leur vie d'adulte!
    Et je ne te parle pas de la musique qui passe en même temps sur ton blog: un vrai moment de bonheur:-)!

    RépondreSupprimer
  19. Trop trop belle. Dehors. Et dedans si elle est comme toi, ce dont je ne doute pas.

    RépondreSupprimer
  20. Comme je suis touchée d'être reliée à ce billet, tu le sais Célestine et comme ta fille est belle, vraiment belle.
    Nos merveilles s'envolent un jour du nid et nous laissent le coeur plein d'amour.
    Où est-elle alors cette année ? près de chez moi en ville rose ?
    La mienne s'est envolée loin un an puis elle est revenue mais repartira ... à nous d'ouvrir les bras ...
    Te dire que tu es bienvenue chez moi et combien j'aime, peu à peu, te découvrir, ainsi que les visages qui comptent pour toi.

    Que le bonheur pave le chemin de nos adorées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Veronica, tu es une belle rencontre. Je sens que nous allons bien nous entendre. Ma fille est à Nice, finalement, dans le berceau de ma famille.
      Je me trouve donc à mi-chemin entre elle et toi.
      Bien à toi

      Supprimer
  21. Nous nous retrouvons ici donc, sourire, entre elles ... Je la devine, elle est belle, nos filles adorées, nos filles air, t'es une maman qui a appris, comme moi, a les laisser partir ! et s'envoler loin ! parfois...

    Tendresse féminine et maternelle ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Veronica
      Oui, ç'a été difficile au début, mais après on s'y fait, quand on les voit si heureux...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. je suis juste venue un instant, admirer le joli minois de ta fille, après avoir lu ton billet de mardi. Mon second fils est à Lisbonne depuis mi janvier et ne reviendra que fin mars. Heureusement, il appelle souvent, nous échangeons photos et informations diverses... Ils ont beau grandir, ils restent nos petits. bises, je reviens au billet de mardi

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.