dimanche 14 mars 2010

Dilemme

 Acte I , scène 1
                                L'ANGELOT, LE DIABLOTIN


-Célestine, tu as du travail! Ne regarde pas ton blog!
-Mais si, regarde-le! Juste un petit peu!
-Non, il n'en est pas question! Tu dois bosser!
-Bosser le dimanche, tu n'y penses pas! Allez, prends toi du bon temps!
-Oui, on sait ce que c'est! On dit dix minutes, et deux heures après on y est encore!
-Mais regarde tous ces beaux articles tous nouveaux qui te tendent les bras, ces titres alléchants! On dirait que tes amis blogueurs se sont donné le mot...
-Je t'aurai prévenue Célestine, ne cède pas à la tentation, ou tu vas le regretter! Laisse moi tomber ces billevesées, et mets toi au turbin!
-Dis-donc, l'angelot, tu serais pas un peu rabat-joie dans ton genre? Moi je te dis que Célestine a mieux à faire ce matin que de corriger des copies!
-Eh, le diablotin, ce n'est pas toi qui vas la consoler quand elle va se mettre à paniquer parce qu'elle est en retard! Ce soir, dans l'urgence...
-Hmmm, le beau blog! vas-y Célestine, fais-toi plaisir!
-Allons, Célestine, ta conscience te contemple: sois courageuse!

Acte I, scène 2
                                             CELESTINE (en aparté)

Ah! les vaches! Pas facile de faire un choix!...

6 commentaires:

  1. C'est tellement vrai... Un blog, çà prend du temps mais c'est aussi tellement de satisfactions... Passe un bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  2. Hi!hi! bien vu!
    Et voilà moi aussi aujourd'hui j'ai trop blogué et du coup je n'ai pas réussi à terminer le programme que je m'étais fixé

    RépondreSupprimer
  3. Oui, mais le diablotin il est vachement mignon (je sais, c'était facile, je sors).

    RépondreSupprimer
  4. C'est terrible hein ces blogs? Oui je me reconnais bien là aussi dans tes propos. Je me fixe toujours un temps avec l'horloge en bas à droite de l'ordi. Mais jamais je ne respecte. C'est comme ça !Le temps passe trop vite à tous vous lire. Merci. J'adore.

    RépondreSupprimer
  5. Super bien dit! Allez hop, je ferme la machine et vaque à d'autres activités vespérales comme diner et lire. Bisous

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.