mercredi 20 janvier 2010

Bienvenue au club (pour ms)



Je vais fonder un club de "lâcher prise". J'y invite tous ceux et celles qui se laissent "bouffer" depuis trop longtemps par les conventions, les idées toutes faites, les évidences des phagocytes de tous poils qui les rongent .Tous ceux et celles qui en ont assez des relations toxiques de ces donneurs de leçons, les "je sais tout" les adeptes du "m'as-tu vu" et du "qu'en dira-t-on". De ces  coincés du bulbe qui nous empêchent de tourner en rond, d'aimer, de vivre et de simplement respirer par leurs attitudes bien-pensantes.  Les pompeurs d'oxygène et leur commisération condescendante et affectée. De leur air de nous prendre toujours pour des gourdes ou des imbéciles. De l'air, de l'air! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère? Oh que oui!

Car il me semble que le fil rouge, sur les blogs de beaucoup d'entre nous,  c'est ce poids que l'on traîne derrière soi de culpabilité enfouie, de colères non-dites, d'exaspérations anciennes, de soupirs contenus , c'est  aussi ce magnifique amour que l'on porte aux autres, et qui est loin d'être  toujours payé de retour, ce sont ces interrogations existentielles de milieu de vie, lorsque l'on fait enfin éclater le carcan des habitudes, comme une bogue de châtaigne lentement chauffée au soleil d'octobre. Doucement. On entend craquer les entournures, on étouffe dans notre ancienne peau devenue trop petite pour nos nouvelles aspirations."Ne plus se prendre la tête pour des gens qui n'en valent pas la peine".
Oh comme je comprends cette soudaine résolution de ne plus se faire avoir par les soi-disant bons sentiments. "Trop bon, trop bête" disait ma grand-mère. Sage décision que l'on prend , un jour, de redresser la tête et de poursuivre sa route sans ce pesant complexe.

Comme j'adhère à ce besoin de faire voler en éclat les mesquineries, les préjugés, les petites radineries ordinaires. Fuir loin de ces  existences étriquées de basse-cour.
Comme je comprends que la blanche colombe ait l'envie irrépressible de prendre  son envol vers des cieux plus bleus, plus purs.Qu'elle ne sache pas supporter plus longtemps d'être rabrouée, critiquée, rabaissée, jugulée, bâillonnée.
Et combien j'admire, au petit matin, le sillage évanescent que ses nouvelles ailes ont laissé dans l'azur...

23 commentaires:

  1. J'aimerais adhérer au club. Pour entendre ce que je devrais faire pour moins casser les pieds aux autres et de pouvoir leur dire en face qu'ils me cassent les pieds, aussi, parfois, très souvent. Après, on trinquera. Bravo pour ce billet.

    RépondreSupprimer
  2. j adhère tout de suite à ton club
    je signe des 2 mains
    ce billet j aurais pu l écrire mot pour mot et merci tu l as fait
    on a sensiblement le meme age (au vu de tes coms chez myosottises)
    je mets ce ressenti sur l age
    A partir de 50 ans on ressent l urgence
    l urgence de vivre pleinement en ayant fait tombé les masques sans les faux semblants et surtout de vivre des relations vraies
    Que de temps perdu avec les mesquineries , jalousies
    Non je ne veux pas devenir une vieille aigrie
    au contraire je suis d un tempérament enjouée
    mais qu on me laisse respirer sans etre jugée
    je suis une grande fille de 52 ans
    bonne soirée et grosses bises enneigées de grenoble

    RépondreSupprimer
  3. Ah Grenoble, très belle ville! merci de ton comm chère Marijo.
    Tu as un blog? A bientôt ici ou là.

    RépondreSupprimer
  4. Tu m'accueilles dans ton club???
    Pas le temps d'en dire plus (tu vois l'heure...) Mais OUI OUI OUI

    RépondreSupprimer
  5. C'est clair, tu es même membre d'honneur!

    RépondreSupprimer
  6. Tu vas avoir des candidats !!!


    Bone journée, bises;

    RépondreSupprimer
  7. Voila un club où je m'inscrirais bien moi...
    Math

    RépondreSupprimer
  8. Merci, tu l'exprimes de manière tellement juste.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  9. Moi aussi, moi aussi .... je postule comme adhérente !!!
    C'est vrai qu'on ressent ce besoin de s'alléger au fil des ans... La compassion, l'amour sont toujours aussi présents mais de manière plus ciblée peut être !
    On a envie de s'offrir à soi-même ce que l'on offre aux autres sans compter !

    RépondreSupprimer
  10. Et bien moi j'attendrai pas d'avoir 50 balais ya un brave moment que je m'emmerde plus la vie avec des conneries qui vous rongent la moelle à se demander si on a bien fait et tatati et tatata... et Damien si je peux me permettre si vous avez l'impression que vous cassez les pieds à cetaines personnes et bien une solution ne voyez plus ces "certaines personnes" c'est qu'elles ont rien compris à votre façon d'etre !! Soyons nous meme moi par exemple j'ai pas honte à 40 balais de photographier mes peluches la preuve ça a plu !!! Allez vive la vie !!! et Vive le Blog de Celestine elle écrit trop bien !!!!

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Partirach, ms, Mathéo, je savais bien qu'il me faudrait louer une grande salle pour notre première assemblée générale!

    liaht bienvenue chez moi! décidément, on rencontre vraiment des gens sympa sur la blogosphère

    Hutte des Bois je n'en attendais pas moins de toi. Je suis très contente que tu aies compris ça avec dix ans d'avance, et je regrette d'avoir mis si longtemps pour te comprendre.

    RépondreSupprimer
  13. ma grand-mère était moins polie.;elle disait trop bon trop con;-)ça rime...
    tu vois je peux rentrer dans ton club(si tu veux de moi) je commence par me lâcher en disant un gros mot...
    2010 sera mon année..n'en déplaise aux autres...pas MON égoïstement..mais MON pour être enfin moi...toujours à l'écoute..mais sans être phagocytée..
    merci de tes mots..merci à MS d'avoir commencé..

    RépondreSupprimer
  14. Bien sur que je veux de toi tous les candidats sont acceptés et ils sont légion !

    RépondreSupprimer
  15. Bon les filles, moi je veux bien venir au club pour le plaisir de vous retrouver mais en fait, je viendrais plutôt en électron libre parce que je ne me sens pas si mal dans mon rôle de trop bonne, trop conne comme on dit chez moi. Je m'en fous de ceux qui se plaignent des mes cadeaux, mes attentions, qui attendent de moi tant de choses convenues, je continue parce qu'en fait j'aime ça, faire des cadeaux, faire plaisir, je crois que ça me nourrit.... Je dois vraiment être trop conne :-)) Je peux venir quand même ?

    RépondreSupprimer
  16. Eh atention quand tu dis "les filles" y a des éléments mâles dans le club, ils risquent de mal le prendre!.
    Attention aussi, j'ai pas dit que j'arrêtais de faire des cadeaux et que j'allais me replier dans ma coquille comme une huître égoïste. J'ai juste dit que les cadeaux , le don de soi, quand c'est tout le temps à sens unique, ça lasse.Mais moi j'aime bien les électrons libres, tu viens quand tu veux , petite Myo!

    RépondreSupprimer
  17. Oooops, pardon les messieurs :-)
    Merci Célestine, j'arrive donc ;-)

    RépondreSupprimer
  18. Y'a encore de la place parce que moi aussi je viens:-)!

    RépondreSupprimer
  19. Y plein de place! et apparemment un nombre important de gens qui vivent ou ont vécu la même chose que moi. Bienvenue au club!

    RépondreSupprimer
  20. Y'a encore de la place dans le club ?

    RépondreSupprimer
  21. Oui Epistyle, beaucoup beaucoup de place, et je jubile à chaque nouvelle adhésion!

    RépondreSupprimer
  22. J'ai un petit truc pour toi, si tu m'envoies ton adresse postale :-))

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.