mardi 15 septembre 2009

Robert Doisneau


Jacques Prévert par Robert Doisneau,
pour moi LE plus grand photographe.

Les amoureux


Enfants à bicyclette à la Tour Eiffel




2 commentaires:

  1. Trois poésies sur papier argentique, trois périodes de vie, trois couples.
    Et l'objectif magique de Doisneau qui déshabille Paris, qui nous révèle un quotidien tendre, attachant ou merveilleux.
    Doisneau qui capture puis captive, apprivoise puis libère, s'approprie puis partage.
    Le plus grand, pour moi également.
    Bises.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.