samedi 25 mars 2017

Pause, silence et soupirs



Voici encor de l'heure qui s'argente, 
mêlé au doux soir le pur métal 
et qui ajoute à la beauté lente 
les lents retours d'un calme musical.

L'ancienne terre se reprend et change :
un astre pur survit à nos travaux. 
Les bruits épars, quittant le jour, se rangent 
et rentrent tous dans la voix des eaux.

Rainer Maria Rilke


































- Quel est ce remue-méninges, Célestine ? Tu te fais la malle ? La paire ? la belle ?
- Juste une petite pause musicale et bucolique. Juste de quoi me remplir de belles choses avant de vous revenir.
- Oh, je vois, c'est gentil de nous prévenir...
- Je vous laisse dans les bras d'un grand poète. Je crois qu'il m'accompagnera dans ma valise en même temps. Et d'un grand musicien dont j'adore les sonates réjouissantes. 
- Tu penseras à nous ?
- Mes lecteurs adorés...comment pourrais-je vous oublier ? Vous me manquez déjà, dans ce train qui m'emporte, échevelé, vers les brumes incertaines des petits matins attendant l'aurore flamboyante.

Allez, à tout bientôt, comme on dit chez vous.


¸¸.•*¨*• ☆




92 commentaires:

  1. J'aimerais tout de même que tu nous oublies un peu afin que tes journées ne soient rythmées que par la musique,la poésie et le bonheur de vivre. Et quand la dernière étoile palira sur notre écran, nous te retrouverons fraîche et radieuse, comme rincée de tout ce qui t'a poussée à faire une pause.
    Bises complices petite soeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Splendide commentaire, ma Chinou !
      Merci tu as raison, je suis rincée (mais au bon sens du terme) ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Profite à fond de tous les instants merveilleux que tu vas vivre. Hors du temps un instant, tu nous reviendras quand tu seras reposée. C'est un ordre. Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce genre d'ordre est quand même agréable à exécuter chère Dédé !
      Et que ça fait plaisir de revenir !
      Merci pour tes bons conseils.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Mon bureau transformé en auditorium,j'écoute Domenico Scarlatti,je regarde ce canal,et j'ai comme l'envie de me laisser aller le long,confortablement installé dans un petit bateau,cool la tête vide,les doigts de pieds en éventail,en silence en interlude...
    Belle pause.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse d'avoir contribué à ta quiétude dans ton bureau.
      j'espère que tu n'as pas gêné tes collègues si c'était au travail...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Au travail le samedi!!! A cette heure là,pas même les autres jours!

      Supprimer
    3. Oups oui, je n'ai pas été très attentive sur ce coup-là ...
      Mais je suis heureuse de constater que toi, tu es très attentif en revanche !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. J'essaie seulement de suivre le fil!

      Supprimer
    5. Tu as du mérite, les fils de soie, ça ne se voit pas bien !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. C'est vrai,en les tissant,on obtient de la douceur satinée,soyeuse à l'âme.Un peu comme des fils enchantés...

      Supprimer
  4. Oublie, ça fait un bien fou !

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, je confirme.
      Merci grand Bleck !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. buono viaggio non dimenticare che è pericoloso sporgersi.

    https://www.youtube.com/watch?v=-8VYGwgwcr8

    Ti bacio Sorellita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu la chanson de Reggiani dans la tête tout le trajet aller...
      Je n'oublie pas que c'est ton jumeau ^^
      Je me suis penchée dangereusement j'ai failli tomber deux trois fois...mais ça va, je ne suis pas tombée...
      Baci caro, mi sei mancato
      ¸¸.•*¨*• ☆
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Bon repos sorellita, respire à fond, et sens comme la vie est bonne... même quand elle est mauvaise, elle ne l'est jamais "autant que ça" :)

    Baci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison. Et quand elle est bonne, elle est vraiment très bonne.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Profite de cette pause, Célestine, et oublie nous un peu, nous ne t'en voudrons pas. :-)
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'aime dans ce monde à part du "vrai"
      Personne n'en veut à personne...
      Si ça pouvait être pareil dans la vie.
      Merci pour ton message ma douce amie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Si tu croises un buisson de roses, fais gaffe de pas finir comme on dit qu'il finit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un truc biblique ça non ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Dans ce poème j'ai crû reconnaitre du Rainer Maria Rilke (Aragon). Schöne Reise und gute Wandererfantasie! BSSB (bis sehr sher bald). Küssen Fr.W.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es drôlement fort, cher gentleman poète.
      Surtout que j'avais mis le nom de l'auteur en dessous...
      mais je veux bien croire que tu ne l'avais pas vu.
      Küssen
      ¸¸.•*¨*• ☆
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Bien évidemment que je l'avais vu. J'ai voulu faire une "fantaisie". Penses-tu que je te lise en diagonale vite fait? Viele Kussen und ATTB.

      Supprimer
    3. Ah mais oui bien sûr.
      Simplement j'ai d'abord publié le texte sans le nom de l'auteur, et puis je l'ai rajouté.
      Du coup je ne savais pas quand tu avais posé ton commentaire.
      mais je sais bien que tu ne me lis pas en diagonale, pardonne moi si tu as pu imaginer que je le pensais. ;-)
      Attb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Cosi deserte la cità...

    https://youtu.be/DmRzcGEzkqc

    Buon viaggio ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ancora una bella canzone, grazie

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. J'aime infiniment ce poète qui me suit souvent...
    Douce parenthèse chère Célestine, à très vite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand monsieur à redécouvrir (ou à découvrir) d'urgence !
      Bisous ma Cloudy
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Ben, bon voyage !
    ... et mets tes lunettes pour les escarbilles :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai suivi ton conseil, pas une escarbille !
      T'es trop fort, Boss.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Bonjour Célestine, je te souhaite une belle pause, douce et sereine tout en faisant le plein d'énergie :-)
    De gros bisous dans ton lieu de détente

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'était exactement ça: des paysages splendides, de beaux monuments, et plein de chaleur humaine.
      Merci Denise
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Le quai d’une gare. Des pigeons bavardent en faisant le ménage.

    « Célestine est partie !
    - Nous ne nous reverrons plus ?
    - Ne dis pas de bêtises !
    - Tu veux nous faire pleurer ou quoi ?
    - Il fallait s’y attendre
    - il y avait plein de vents du large
    - de sirènes de bateaux
    - de poulies de téléphériques
    - de chemins creux
    - de canotage alangui
    - dans ses billets.
    - La liberté aussi
    - et des désirs.
    - Elle était dans les starting-blocks.
    - Des espadrilles
    - des ballerines
    - une musette en bandoulière
    - de la musique qui s’échappe par la fenêtre ouverte
    - des vintimilles.
    - Qu’est-ce que tu en sais ?
    - Oh, je dis ça comme ça, pour la rime.
    - Ça la regarde.
    - Moi, je lui souhaite un beau voyage.
    - Elle a pris un vade-mecum ?
    - Un quoi ?
    - Oui, de la poésie et des chansons, et des petits farcis
    - Quand même, les séparations, ça déchire.
    - Mais les retrouvailles seront une fête. »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. -Dis donc, tu sais quoi ?
      -non
      -Célestine est revenue...
      -En voilà une chouette nouvelle !
      -Paraît même qu'elle a drôlement apprécié notre petit dialogue pigeonnesque.
      -On reviendra à sa prochaine pause !

      Chouette les amis, et merci beaucoup beaucoup Bricabrac, d'avoir laissé traîner un micro près des pigeons;
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Ne pense pas trop à nous mais à toi, profite, profite! Reviens nous reposée voire bronzée (mais ce n'est pas obligé ;-) ).
    Bises
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bronzée...non pas vraiment. Mais riche de plein de belles couleurs et de beaux souvenirs...
      merci Mo
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Que cette escapade te soit bénéfique et inspirante... profite de chaque instant... je te souhaite de belles rencontres humaines et visuelles ( accompagnée de Rainer Maria. en plus...) :-) D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le cocktail nature, musique et belles rencontres, voilà qui est très inspirant.
      merci Dad
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Réponses
    1. Elle le fut, ma chère Pivoine, elle le fut.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Laisser derrière soi le tumulte de l'année écoulée, larguer les amarres pour voguer entre deux bleus tendres, pénétrer dans un monde presque magique et pourtant réel ou rien, sauf la minute présente, n'a d'importance.
    Loin des agitations, laisser fondre les angles, les défenses, les peurs, les rugosités, et redevenir limpide...
    See you... ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle belle phrase !
      Merci beaucoup.
      Redevenir limpide, oui ça j'aime beaucoup.
      Bises émues
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Belle promenade pendant ta pause Célestine !
    Pense à toi, et reviens-nous heureuse !
    bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pensé à vous, tout du long, les poètes, les dessinateurs, les amoureux de la nature, des fleurs, les lecteurs, les musiciens, les photographes...et tous ceux qui aiment la vie sous toutes ses coutures...
      Bisous chère Den
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Très belle photo. Merci pour le merveilleux poème. C'est toi qui l'a traduit ?
    A tout bientôt donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais bien aimé, mais non, ce n'est pas moi...
      Me revoilà, cher ami!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Merci de ce beau poème, Celestine, idéal pour le changement d'heure. Voilà le vrai profit, des heures argentées en plus. Alors profite !
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tes heures ont continué à être argentées tout au long du week-end !
      Moi elles furent éblouissantes comme les étoiles qui brillaient au-dessus des toits là où je dormais.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Réponses
    1. Thanks les bestioles !
      Un vrai bonheur d'être loin de toutes les bassesses de ce monde
      (notamment celles qu'heureusement vous épinglez avec humour dans vos chroniques !)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Bonne pause alors! A très bientôt amie Celestine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Manou.
      Je suis allée moins loin que toi, mais l'émotion n'attend pas le nombre des kilomètres...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Ah je t'envie Célestine. Partir en voyage j'adore. Changer d'horizons, se balader sans soucis, faire des rencontres. Ah les rencontres j'adore. Imprévues, originales, soudaines, au coin de la rue......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ton commentaire ! j'adore !
      Et j'ai fait le plein d'imprévu et d'émerveillements...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Une pause qui repose alors...
    Je sais que ça fait du bien, bon voyage.
    Bises déposées, posées, reposées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ni exposées, ni imposées !
      Juste subtilement composées...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Réponses
    1. Je me suis bien aéré la baguette ! ¸¸.•*¨*• ☆
      Heps, là-bas, dans le fond, j'en vois qui ricanent bêtement.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. C'est le Canal du Midi ? Je rêve de venir pédaler tout au long !

    Bonnes vacances à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait plutôt le Canal de Bourgogne...
      Mais le plaisir est le même: de longs chemins de halage propices au pédalage...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ahhhhhhhhhhhh ! Parce que tu vas en Bourgogne lorsque je n'y suis pas !
      Ti bacio Cara

      Supprimer
    3. Ce ne serait pas plutôt toi qui n'es jamais là quand je viens ? ;-)

      Supprimer
    4. Ben si tu préavisais, je t'aurais suggéré de reporter à mi-avril ;-)

      Supprimer
    5. Ben oui mais tu sais bien que la jubilacion donne un emploi du temps de ministre (encore que cette expression donnerait à penser que les ministres auraient des journées plus remplies que les gens du peuple, et qui justifierient leurs scandaleux avantages...mais je m'égare...)
      A la mi-avril je serai du côté d'un autre cépage réputé...
      Baci caro et perdonami.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. J'espère que tu ne me dis pas que tu attends que je quitte le Sud pour aller dans les vignes de l’Hérault... Parce que ce sera juste ma période de transhumance.
      Non ci ha niente da dovere scusare
      Ti bacio Cara

      Supprimer
    7. Non plus à l'ouest les vignes...
      beaucoup plus à l'ouest.

      Supprimer
    8. Ce qui peut aussi vouloir dire que ma villégiature hivernale se trouve sur la trajectoire qui relie ces cépages de l'Ouest à ta résidence de la France orientale...

      Supprimer
    9. C'est pas faux, comme dit la faucille.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Mais t'es où? Pas là ! Mais t'es où ? Pas là....la la la la la

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reviens doucement ...
      merci Mind de t'inquiéter de moi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Réponses
    1. Oui voilà, c'est exactement ça...Des vacances dans mes grandes vacances...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Bon retour chez toi ! :)
    J'espère que c'était aussi bien que tu l'espérais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était magnifique et ressourçant.
      Ensuite il faut reprendre pied dans le quotidien.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. je lis que tu pars...mes chers lecteurs je vole, ti la la la lala ... et puis voilà que la Pomponette est de retour ! Bon, je ne m'étais aperçu ni du départ ni du retour ! Je sais, la seule responsable c'est moi-même. Je n'ai qu'à m'inviter plus régulièrement chez toi. Ta porte est pourtant largement ouverte et ceux qui le voient sont drôlement chanceux. Bisous Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que tu ne viens pas très souvent, mais en tous cas, tu reviens régulièrement...
      Et ça c'est déjà énorme.
      Au moins tu n'as pas eu le temps de t'ennuyer de moi, c'est super !
      gros bisous marie-jo
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. oh mince, je me fais gronder ? Il me passe tellement de choses dans la tête que souvent, je ne sais plus où je suis. J'ai été déstabilisée par un ami qui ne comprend pas le plaisir que j'éprouve à communiquer avec des "gens que je (tu) ne connais pas" Et ces questions m'ont embarrassée, je me sentais coupable de je ne sais quoi... il me poussais dans mes retranchements, moi qui croyais que ces échanges n'étaient qu'innocents, j'en devinais les méfaits, les non-dits, les suspicions ...bref, du coup, je lâchais du lest et abandonnais ce qui me paraissait tout à coup bien futile. Et puis merdum...je recommence ! Est-ce qu'il t'est arrivé de te demander pourquoi tu avais envie que "les autres" lisent ce que tu écris ? Moi, je ne me le demande plus, j'écris quand je veux, me lit qui le veut, commente qui le sent ! Merdum (rires) comme le bourdon sur mon dernier billet, je fais du bruit et vole dans tous les sens en me réservant le droit de ne rien faire ou d'en faire trop ! ( Riresssss ) Bisous

      Supprimer
    3. Bien sûr marie-jo !
      Ce n'était absolument pas un reproche, juste une façon de te marquer mon intérêt pour toi...
      Imagine que je te dise: « j'en ai rien à faire de qui vient et qui ne vient pas...» tu serais sans doute choquée, tu te dirais, elle s'en fout Célestine ^^
      Mais ce que j'aime (tu pourras le dire à ton ami qui m'a l'air d'un ronchon), c'est que sur les blogs parfois, on rencontre les gens "en vrai"...et que parfois, on a de bonnes surprises, même si ce n'est pas à chaque fois.
      En tous cas moi je dis que ça vaut le coup, parce que sur les blogs, personne ne nous gronde.
      Bisous chère amie bloguesque ^^


      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Je te souhaite une jolie pause et de beaux silences qui en disent long ...
    A très vite Blue-Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les silences sont importants dans la musique de la vie...d'où mon titre musical...
      Bisous chère Cristina, à très vite
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Celestine,
    Repose toi, surtout. Je cherche un morceau de musique pour toi. Voudras-tu écouter celui-là ? (il faut peut-être copier l'url dans Google)
    https://www.youtube.com/watch?v=a4SKrGYMp7A
    ou celui-ci, plus court, que tu connais surement,
    https://www.youtube.com/watch?v=d9EN27Zh_vg
    les morceaux qui font suite sont aussi jolis et reposant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Bach arrive toujours à point nommé dans une vie, et pas par hasard.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Réponses
    1. J'atterris doucement de mon voyage, je suis aussi « jetlaguée » que si j'étais allée au bout du monde.
      Merci pour tes pensées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. Envie de renouveau comme je te comprends,!

    Mille pensees t accompagnent,
    Nota
    Par inadvertance j'ai annulé mes abonnés si vous êtes tentés de revenir me voir merci de faire une nouvelle inscription

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es toujours abonnée dans mon coeur, jak.
      Le renouveau m'a fait du bien.
      Me revoilà pleine de beautés et d'envies de partages.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

  36. même pas eu le temps de te souhaiter une bonne pause que tu es de retour, moi et ma lenteur de tortue / escargot!!!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis partie que quelques jours, ma belle poétesse.
      Ta lenteur te fait écrire de si beaux poèmes...
      Merci d'être passée.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  37. Bonjour Célestine,

    J'étais occupée ailleurs et je pense que tu es déjà revenue? Comme le temps passe...
    Bises,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu faisais une beauté à ton merveilleux jardin, je te pardonne !
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.