samedi 4 février 2017

Je m'énerve pas, Madeleine, j'explique aux gens



























Enfin seule ! Ô félicité suprême, calme saturnien ! Bon, moi, si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je me sers un petit verre de Sancerre, avec quelques noix de cajou... Mmmh ! Ça y est, je décompresse... Non mais c’est vrai, quoi. Depuis quelques jours, ce ne sont que turpitudes, abjections, ignominie, infamie, opprobre, un vrai dictionnaire de synonymes...
Merci bien… on dirait des vautours affamés de charogne.
On dirait que tout le monde a oublié cette vieille règle : le pouvoir corrompt, et le pouvoir absolu corrompt absolument. Quand est-ce qu'on va arrêter de s'étonner d'un fait vieux comme le monde ?
Vous trouvez que quelque chose a changé, vous, depuis Judas, Brutus ou le Duc de Guise ? Et les Borgia, hein, les ferrets de la Reine,  le masque de Fer, Locuste l’empoisonneuse et l’affaire Dreyfus…Sans compter le népotisme érigé en tradition, pire que sous Napo…
Les gens deviennent fous dès qu’ils approchent de cet obscur objet de convoitise qu'est la puissance, et surtout de son corollaire, le fric...C’est tout, il faut se faire une raison. Ça ne changera jamais…enfin, disons qu’on ne sera pas là pour voir ça, vous imaginez...
L’humanité devenir enfin raisonnable…mais je m'égare Montparnasse.
En vérité ( je vous le dis)  c'est quand même une belle bande de bachi-bouzouks à poils ras, tout ça...Et ça vous donne des leçons, et ça vous demande de faire des efforts, et ça vous regarde droit dans les yeux en vous promettant la lune...
Et qu'on ne vienne pas me dire que je cède à la facilité du « tous pourris ». Meuh non, ils ne sont pas pourris… On leur a donné un blanc-seing, ils en profitent. Ils vont s'gêner, tiens…Ils sont z'humains...Ils se régalent sur notre dos, la loi est pour eux, souvent. On leur a confié le pouvoir imprudemment, voilà.
L'idée, ce serait que les lois qui régissent leurs droits (c'est à dire la constitution)  soient votées par d'autres qu’eux. Un genre d’espèce d’embryon d'assemblée constituante populaire tirée au sort, comme les jurés d'assise, vous voyez le toutim ?...
Non, mais, ne m’écoutez pas, j'ai souvent des idées d'un autre monde...
Allez, j'avais dit zen !!! Alors soyons zen…



¸¸.•*¨*• ☆


 

152 commentaires:

  1. Bonjour Célestine. C'est un peu (beaucoup même) dans cette disposition d'esprit que je me trouve devant ce fatras. Et bien voici ce que j'ai trouvé pour accompagner tes notes du jour :

    Je voulais tout être à la fois
    Juge et hors-la-loi
    Dieu tout puissant et Maître sans foi

    Le Bien et le Mal

    Je voulais tout être à la fois
    L'oiseau prenant son envol
    Le misérable qu'on épaule

    Je voulais tout être à la fois
    Gladiateur dans l'arène
    Lion qu'on entraîne
    La justice qu'on bafoue
    La vengeance du fou

    Je voulais tout être à la fois
    L'éclat du diamant
    La fosse du serpent
    La lumière qui se déplace
    Le miroir qui casse

    Je voulais tout être à la fois
    Note d'un rêve mélancolique
    Pilier apocalyptique
    Songe et mensonge
    D'un conte de fées qu'on prolonge

    Je voulais tout être à la fois
    Contour de l'infini
    L'astre démuni

    Le bon weekenge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se réfugier dans la poésie pour prendre de la hauteur...
      Oui, c'est un bon principe.
      Merci pour ce poème
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. En fait de bande, tu voudrais pas nous jouer Marie la Belge des fois ?
    Anarchiste, va! Dénigrer ces pauvres esclaves qui se décarcassent pour le bien public !
    C'est honteux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... et ne m'appelle pas Raymond la science, hein ! Les Raymond, j'en ai soupé !

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai qu'ils font pitié, quand même, de se décarcasser comme ça à utiliser l'argent public...
      C'est qui, Marie la Belge ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. La môme de la bande à Bonnot.
      http://www.dhnet.be/archive/la-bande-a-bonnot-est-nee-a-charleroi-51b865d4e4b0de6db9a49376

      Supprimer
    4. Ah ben tu vois, tu m'as appris quelque chose !
      Quel bonheur !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Je n'ai qu'une question. Et elle me taraude... "est-ce que la France est devenue ingouvernable'" Bon, c'est une question fictive. On passe à autre chose. :-) Belle fin de semaine ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi la France ? je crois que le phénomène est général...
      Peut-être que les peuples en ont marre d'être pris pour des jambons par des types qui ne pensent qu'à gruger...
      Belle fin de semaine à toi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Ben KOÂ ? Cette bonne Mâââme Fillon, qui noircit des pages, et des pages de rapports con... fidentiels, que se prend tout juste sept mille balles par mois, vous trouvez ça "trop inzuste" oui je fais mon Calimero !
    Mon général reviendez, mais reviendez vite, biscotte c'est la chienlit ! ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...ce vieux mythe de l'homme providentiel a la peau dure. Chacun se prend pour le messie, ça finit par leur monter à la tête...mais si, mais si !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Charlot qui êtes aux cieux, restez-y!
      Parce que c'est pas pur dire, mais le merdier actuel vient de son coup d'état de 1958 et de la constitution à la con que lui avait concocté Michel Débris.
      Une constitution à peu près aussi démocratique que celle de son grand ami ibère Francisco qui était tout sauf Franco du collier.

      Il n'y a pas d'homme (ou de femme) irremplaçable, ni providentiel.
      Il faut admettre que citoyen est un boulot qui occupe une part non négligeable des loisirs, mais c'est le prix à payer pour rester libre.

      Une constitution doit être votée par le peuple tout entier, pas par 800 gugus sous influence.

      Et Renaud qui roule pour Fillon..... Car il n'a, parait-il pas de casseroles aux fesses... C'est décidément vrai que le Pastaga est une drogue dure et déneuronisante.

      Ti bacio mia Cara et un serrage de paluches per il Cugino

      Supprimer
    3. C'est vrai que la cinquième a vécu... oui, tellement vrai...
      Le jour où on a admis l'idée que la politique était un métier, la démocratie était morte.
      Un seul mandat, chacun son tour, pas de reconduction possible, et pas d'élection: seulement un tirage au sort parmi les citoyens. Avec strict contrôle de l'usage de l'argent public. Et révocation immédiate en cas de manquement. Voilà des pistes qui font évidemment peur à l'oligarchie dirigeante.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. :) En Italie on a un dicton qui dit "tout le monde est contre les "raccomandazioni" - les pistons - ... des autres".

    Et il faut bien admettre qu'il est sans doute inévitable de "pistonner" et favoriser des gens que l'on connaît et en qui on a confiance. Ce qui est monstrueux, c'est de pistonner des incapables, et pire encore des fantômes qui ne sont pas là, et de payer pour ça des salaires disproportionnés.

    Et ici, malgré tout, c'est à pleurer de voir les dénégations offusquées et voilà-t-y pas qu'on plaint même la pauvre Pénélope qui certainement ne savait pas qu'elle était employée fictive (elle ne tient même pas sa petite comptabilité compte courant, tiens... jamais vu que ça tombait en faisant drelin-drelin dans son compte tous les mois!!!) et que tout est dû à la soif de pouvoir de son mari dominateur. Ouaip....

    Comme on dit... mieux vaut en rire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, c'est humain de favoriser ses amis et sa famille. Mais on n'est pas obligé de le faire effrontément, et avec l'argent public.
      Oui, on en rit mais avant d'être obligés d'en pleurer...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. "Les gens deviennent fous dès qu’ils approchent de cet obscur objet de convoitise qu'est la puissance, et surtout de son corollaire, le fric"
    Je ne suis pas d'accord, évidemment vas-tu me dire !
    Seulement qu'il faut être fou au départ pour vouloir s'approcher de cet obscur...
    C'est pas pour rien qu'il y a si peu de femme en politique ! pas folle la guêpe.
    Comment ca je suis hors sujet ???
    Bis to you

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas certaine que tous ceux qui ont envie d'avoir le pouvoir soient fous.
      Certains croient sincèrement qu'ils vont pouvoir changer les choses.
      (remarque c'est aussi une sorte de folie douce)
      Bizz
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. je trouve qu'au fil des décennies, les abus des élus sont devenus intolérables et je pèse mes mots... En mon âme et conscience, je ne peux pas aller voter pour des profils d'êtres humains qui ne sont pas très loin de la toute-puissance... Sans compter aux génocides à l'étranger auxquels la France participe allègrement et quand on connaît la réalité des enjeux, je ne pense pas que les politiques soient des êtres " humains comme les autres "... Décidément NON, je ne peux pas voter pour alimenter les tragédies... Suis-je un mauvais citoyen et dois-je aller voter, malgré mon désintérêt pour les politiques ? Une culpabilisation qui n'a pas lieu d'être je retournerais aux urnes que les bulletins blancs seront réellement pris en compte. Marre qu'on me dise que je suis responsable de la montée de tel ou tel groupe politique. Cette culpabilisation ne tient pas la route pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que tu résumes bien le dilemme de la démocratie actuellement: voter ? ne pas voter ? voter pour ? voter contre ? voter blanc ? Ecouter les sondages ? les médias ? se faire son idée tout seul ? Pas facile d'être un citoyen, mais la dictature c'est vraiment pas terrible...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Le vote blanc n'est déjà plus confondu avec les votes nuls.
      Même s'ils ne sont pas (encore) pris en compte dans le calcul de majorité, ils sont un indicateur clair et net du refus du choix actuel.
      L'abstentionniste vote de facto pour celui qui va gagner et il arrange bien les politocards qui peuvent revendiquer sa non-opposition à son élection.

      Supprimer
    3. Ou alors, on arrête tout simplement de se choisir des "représentants" qui ne nous représentent pas du tout, et on trouve une autre façon de faire marcher le pays. (voir E. Chouard)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. L'homme est un prédateur et à l'inverse de l'animal qui n'agit que pour se nourrir, l'homme le fait pour engranger, pour avoir le pouvoir, pour écraser ses semblables. Ne trouves tu pas que cette histoire là sent un peu le réchauffé.
    Une bise sur le bout de ton nez

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça sent l'histoire de l'humanité, effectivement...
      mais on peut rêver ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Ce que j'aime en toi Céleste, c'est de prendre en dérision les turpitudes de ces hommes qui nous gouvernent et qui frisent l'outrecuidance jusqu'à se considérer victimes de complots. Malheureusement, Faut vous dire, Monsieur
    Que chez ces gens-là
    On n´cause pas, Monsieur
    On n´cause pas, on compte
    Malgré la flagrance des délits, les Kayuzac, les Fillons et autres tontons macoute, trouvent le moyen de jurer, de gigoter pour démontrer qu'ils sont les plus propres, les plus à même, de nous.. couillonner le mieux possible. Quand je vois, l'armada des gens qui les couvrent encore, je me dis: je comprends que la politique, ça rapporte et gros.
    Je crois bien qu'il avait raison, Bob Delan, quand il disait, dans une interview: « Montrez-moi un politicien honnête et je vous montrerais une pute sanctifiée ».

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gigoter, oui, c'est le mot. Ce matin, je me demande avec quel argent il a imprimé les quatre millions de tracts dont il va inonder la France...
      Bises curieuses ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Haaaaaa, Bizak, que c'est bien de faire tiennes les paroles de Brel, j'aime le mélange des genres et les poètes, c'est comme les trains: l'un peut en cacher un autre. Bien amicalement. Chinou

      Supprimer
    3. Assurément, je les fais miennes. Brel reste un authentique homme du peuple et ses paroles portent toujours. Bien à toi Chinou.

      Supprimer
    4. Ah...Bizak, mon cher poète aux citations toujours bien placées et pertinentes...
      Chinou ma belle artiste...
      Merci à tous deux de me remplacer quand je suis au four au lieu d'être au moulin... ;-)
      Bisous célestissimes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Le dernier, celui qui nous a regardé les yeux dans les yeux, qui a prétendu être un bon catholique, ce dont je me moque complètement, lui me donne vraiment des boutons, les autres aussi mais ils n'ont jamais parlé de droiture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans doute ce qu'on lui reproche le plus, de se faire passer pour un monsieur propre...
      Mais les autres ne sont pas mieux, et la main dans le sac, ils jureront dans les yeux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. C'est tellement rien...Coluche avait déjà tout dit...:-)
    Rien à ajouter...
    Enfin, si :
    http://fabulo.blogspot.fr/2013/10/sommes-nous-en-democratie.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement vrai, voulais-je écrire, mais les mots se sont télescopés ! :-)

      Supprimer
    2. Ah oui, je me demandais ce que tu voulais dire par c'est tellement rien...
      On en bafouille, c'est la colère sourde qui nous prend...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. cc
    un régal de plus,
    lu chez toi, ce matin
    ...merci
    de si bien relater en quelques mots...
    notre France d aujourd hui..
    tout doux week end a toi..
    et vive le SANCERE..
    (pour moi, c'est plutot un PACHERENC......)
    bzzz
    claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais rectifié ! et puis les noms propres, dit-on, n'ont pas d'orthographe...
      Je goûterais volontiers à ton vin de pays que ne connais pas, la fourmi.
      merci pour ton enthousiasme
      Bzz bzz et bon week-end
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Goutte-y, il y a là tout l'accent de notre Sud.

      Supprimer
    3. Je n'y manquerai pas.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Ah, enfin de la lumière, merci à toi !!! En ce moment, je regarde la pluie qui saupoudre le jardin entre deux rayons de soleil -pas très vigoureux, je te l'accorde- et je me dis une fois encore que seuls nous-mêmes pouvons changer notre monde, là est l'important et si quelques noix de cajou et un verre de Sancerre nous réchauffent l'âme, allons-y, c'est un cadeau que l'on se fait !!! Bises. brigitte
    (ça y est, les commentaires sont à nouveau activés sur mon site...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien évidemment, la vie est un savant équilibre entre les choses que l'on ne peut pas changer et celles que l'on peut. Et avoir la sagesse de distinguer les deux, comme disait Chépluki, ça permet de rester serein malgré tout.
      Ah je retourne alors te commenter chère Plume.
      Bises du week-end
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Chépulki, c'est Marc-Aurèle

      Supprimer
    3. Merci Pierre.
      J'avais un trou de mémoire...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. "L'idée, ce serait que les lois qui régissent leurs droits (c'est à dire la constitution) soient votées par d'autres qu’eux. "

    C'est quoi ce charabia ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste une référence au Plan C d'Etienne Chouard, dont j'avais parlé dans ce billet, et qui n'a évidemment aucun écho dans les médias.(et pour cause)
      L'idée simple que ce sont les citoyens qui doivent écrire la constitution, et pas les députés.
      Pour éviter d'entendre cette éternelle phrase : « Ils se votent des lois qui les avantagent » Ben oui, ils auraient bien tort de s'en priver...QUI a décidé, par exemple, qu'un député avait le droit d'employer sa famille ? Ben, les députés, bien sûr... QUI a voté le scandaleux régime de retraite des ministres, députés, sénateurs, et tous leurs exorbitants avantages pour la vie ? Ben, les députés, pardi...

      Mais c'est vrai qu'en l'état actuel de la démocratie, redonner le pouvoir au peuple, ça peut passer pour du charabia...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord...
      Je me permets de signaler une vidéo d'Etienne Chouard qui explique cela très bien :
      https://www.youtube.com/watch?v=6TEnhZZZmFo

      Supprimer
    3. La vidéo est extrêmement claire, effectivement...Merci beaucoup !

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Ah bah alors, si la vidéo est extrêmement claire ... effectivement ...on va s'en con-tenter ! ;-)

      Célestine a un tel culot qu'un jour elle viendra m'expliquer la hiérarchie des normes ... à moi ! ;-)

      Supprimer
    5. Je serais bien en peine de l'expliquer je ne sais pas ce que sais. ;-)

      Supprimer
    6. @ Aukazou
      Il me semble que pour ce qui est du culot, vous n'avez de leçon à prendre de personne.

      Oui, ça peut parfaitement être d'autres personnes que les députés qui vote la constitution.
      En Suisse, c'est le peuple qui doit la voter, ainsi que toutes les modifications qui sembleraient utiles d'y apporter.
      Il s'exprime avec une double majorité obligatoire:
      1° celle des votants
      2° celle des cantons (départements)
      Et il n'y a pas que la constitution qui relève du vote populaire, mais aussi toutes les lois, chaque fois que 50'000 citoyens le demande par référendum.
      Et ça marche.
      Quant à la hiérarchie des normes, encore faudrait-il savoir de quelles normes il s'agit?

      Supprimer
    7. La hiérarchie des normes (je suis allée me renseigner) est une théorie du théoricien du droit Hans Kelsen (1881-1973) intéressante mais un peu fumeuse pour qui n'a pas fait six ans de droit...
      Tu trouveras les rudiments ICI
      Dans mes recherches je suis quand même tombée sur un sitesympathique, appelé la Toupie, et qui accueille ses lecteurs par ces mots: «Alarme, citoyens, formez vos convictions ! »
      De quoi y jeter un oeil..
      Baci caro e buona lettura
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Concernant les normes.
      Théorie plutôt fumeuse dans un pays où l'autocrate élu ou son premier sinistre peuvent s'asseoir sur la législation et le droit de vote des dépités...
      D'autre part, je ne vois pas en quoi cette théorie pourrait t'être opposée, hormis pour vouloir "T'en remontrer", comme on dit chez-moi.
      J'aurais préféré que l'on parle de hiérarchie des lois, qui me semble plus explicite.
      Baci

      Supprimer
    9. Ah oui mais norme ça fait plus abscons...donc c'est mieux !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    10. Je ne sais pas si "abscons" doit toujours interprété avec le système de freinage sécurisé....
      J'avais un pote, issu du populo, qui s'était trouvé parachuté comme conseiller d'Etat (l’équivalent français serait Président du Conseil Général). N'étant ni avocat, ni issu d'HEC, il se trouvait parfois largué dans les idiomes abscons des gens qui veulent faire croire ainsi qu'ils sont intelligents.
      Il avait pris l'habitude de demander ce que voulait dire le terme qui était employé avec beaucoup d'aplomb et d'assurance. Il m'avait confié que 9 fois sur 10 la personne était incapable d'expliquer le terme ou de donner un synonyme.
      Depuis qu'il pratiquait ainsi, ce n'était plus lui qui avait l'air con, mais l'autre...
      La théorie des normes me fait penser à cette anecdote...
      Baci Cara

      Supprimer
    11. Je crois que ton pote aurait du venir faire un tour à l'Educnat...
      Je pense que les grands pontes du pédagogisme seraient bien en peine d'expliquer certains de leurs puissants néologismes. J'écrirai peut-être un billet à venir sur les dérives actuelles, de pire en pire
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    12. Je crois qu'il est en effet indispensable de poser des questions sur le jarCon de l'Enorme Nullité.
      Du genre: Quel bénéfice l'enseignant, l'élève et la société peuvent-ils tirer d'avoir transformé l'élève en apprenant, un ballon en référentiel bondissant et une piscine en milieu aquatique profond standardisé?

      Avis aux enseignants pas encore retraités, il y a là de quoi :
      1° se payer une pinte de bon sang avec les bredouillages des inspecteurs.
      2° enterrer ces idiomes à la con sous une tonne de honte des cadres de l'EN.
      Et à propos de "cadres", il faudrait parfois leur rappeler que c'est ce qui est à l'intérieur du cadre qui fait l'importance de l'oeuvre d'art, pas les 4 bouts de bois périphériques...
      Baci

      Supprimer
    13. Ah vu comme ça, évidemment, cela donne un tout autre relief à la hiérarchie de l'E.N.
      Ça me fait tout drôle de penser que j'ai pu être une oeuvre d'art à un moment de ma vie...
      Molto baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    14. Mais tu n'as pas cessé de l'être :-)
      Ciao Bellissima e tanto baci

      Supprimer
  15. "d'assemblée constituante populaire tirée au sort, comme les jurés d'assise, "

    C'est là que ça commence à déconner.
    J'ai été "désigné volontaire" comme juré à une époque où la peine de mort était en vigueur.
    Eh bien tu serais effrayée de voir combien de gens sont prêts à massicoter leur prochain pour le vol d'un poste à transistors ou d'une pomme.
    L'éthique voudrait qu'un représentant du peuple n'emploie pas, sur les fonds du Trésor Public et des administrations et assemblées, des proches, ascendants, descendants, conjoints qu'ils soient liés par un PACS, le mariage ou en état de concubinage notoire.
    Ça aurait au moins l'avantage d'éliminer le népotisme de fait même si ça n'empêche pas de favoriser des potes.
    Mais bon, compter sur le sens éthique d'un Fillon, ces temps-ci, c'est comme compter sur le sens de l'Etat d'un Cahuzac...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oauis ? Tu verrais une justice sans le garde-fou d'un jury populaire, toi ?
      Ben dis donc, je ne donnerais pas cher des voleurs de pommes...
      Déjà que même comme ça, il y a des injustices en fonction du compte en banque du prévenu...
      Ce que tu dis, c'est grave: c'est un peu remettre en cause le droit de vote, sous prétexte qu'il y a des cons qui votent...
      D'autre part, tu as une excellente éthique et je te verrais bien faire partie d'une assemblée constituante populaire pour proposer effectivement ton idée de lutte contre le népotisme...qui serait certainement votée par beaucoup de gens. Ils y arrivent bien dans d'autres pays, pourquoi on n'y arriverait pas ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Le problème du jury populaire c'est qu'au choix il veut juger comme le bon dieu ou bien assouvir la vengeance des victimes.
      Heureusement qu'il y a un juge et deux assesseurs pour guider et calmer les justiciers façon Lynch.
      Heureusement aussi que la défense et l'accusation peuvent récuser les jurés qui leurs semblent un peu gênants l'important étant qu'il en reste 9 sur les douze choisis.
      (cela dit ça présente des risques, le Président de la Cour nous a dit qu'une fois, la défense avait, lors du procès d'un type qui avait violé et tué une jeune fille de 15 ans, récusé toutes les femmes.
      Manque de pot, ne sont restés que des mecs d'une cinquantaine d'années.
      Hélas, tous ces types avaient des filles dans ces âges là, il a eu perpète et n'a échappé à "la veuve" que parce qu'il avait un truc qui ne tournait pas rond...
      Il faut un jury populaire, mais pour que le peuple intervienne dans les affaires de la justice, la caution républicaine de la justice.

      Supprimer
    3. Manque de pot ? Faut pas exagérer non plus...Pauvre violeur...
      cela dit je suis d'accord, qui dit tirage au sort parmi le peuple dit "garde-fou"...
      mais pourquoi une assemblée constituante de gens du peuple serait plus malfaisante qu'une assemblée de députés corrompus et avides de pouvoir ?
      Bien sûr qu'il faut une caution républicaine à chaque acte promulgué.
      Quant aux tribunaux qui jugent les "affaires" dans lesquelles nos politiques sont souvent empêtrés jusqu'au coup, j'estime qu'il devrait y avoir aussi un jury populaire, comme aux assises.
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Oui, c'est bien là le noeud : le blanc seing !
    Alors hier, soir, enfin seule, enfin seule dans mon nid, oups enfin dans ma maison... je me suis offert une p'tit bière au miel. Hic, hic, mais branle-bas de combat, en suis repartie, chemise de nuit au vent, en pleine nuit, pour rejoindre mon autre lit. Hip Hip hourra, la vie pourrait être plus belle ! Hic, hic, bis repetita...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton autre lit ? tu veux dire que tu es partie rejoindre ton amant en pleine nuit et en chemise de nuit ? Aventurière, va !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oui !... mais là non, urgence familiale, et par conséquent changement de lieu de nuitée.
      Mais rien ne vaut que le battement de coeur lorsque je vais le rejoindre, et cela me fait sourire que de penser que je suis une "aventurière"... :)

      Supprimer
    3. Hi! hi !
      Mais j'aime bien, moi, les aventurières
      j'espère juste que ce 'était pas trop grave cette urgence...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. "C'est pas plus mal que si c'était pire !"

    C'est la nouvelle philosophie de Sally Brown !

    Merci de ce sketch de Coluche que j'avais oublié. Bon week-end à toi et aux tiens, Céleste nièce !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sally Brown...la soeur de Charlie ? Ou la sublime athlète handicapée ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Les noix de Cajou... pas trop gras avec un bon Sancerre ???

    (un Sancerre blanc, s'entend quoiqu'un rouge me ravi également)

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi qu'il en soit, Bleck, c'est du bon gras la noix de cajou :)
      Moi je préfère le foie du même nom.
      Elle a plus qu'à choisir la patronne :))

      Supprimer
    2. @Bleck et Kangourou Agile

      Noix de cajou ou foie gras, l'essentiel est de se faire plaisir, et moi j'aime ça !
      Le Sancerre rouge manque à ma culture...mais si tu le dis, ô grand Bleck !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Nos politiques , mais le monde aussi devient fou de pouvoir , les pouvoirs qu' on leur à servi sur un plateau .

    Restons ZEN nous le méritons bien non ? ha ha ha .

    Gros bisous marseillais .
    Renée (mamiekéké).

    http://nymphea.n.y.pic.centerblog.net/d7c28a53.gif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si nous le méritons, mais en tous cas nous en avons besoin, même si la définition du zen occidental est toute pourrie, c'est toujours mieux que de se taper sur la g...., n'est-ce pas Mamie kéké ?
      Belle soirée, merci pour le joli dessin.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Alors oui, tout le monde le sait qu'ils se servent sans vergogne. Mais qu'en plus, ils nous fassent la morale... qu'on est des feignasses, payés à pas foutre grand chose, qu'on demande trop d'arrêts maladie, qu'on a trop d'indemnités chômage, etc... j'en passe et des pires. Là, trop c'est trop alors zut, moi, je préfère le rouge et oui, les noix de cajou, la saucisse fumée et autres consolations, c'est bien. Non mais!!! (et puis, OK avec Célestine, et zut pour le gras!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la, oui tu as raison, ma Brizou...
      J'avoue que ce soir, je suis un peu découragée...
      Mais je vais me reprendre !
      Bizou ma belle bretonne
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Il y a une chose importante et non dénuée d'intérêt dans ce texte
    "un petit verre de Sancerre, avec quelques noix de cajou"
    Et là tout est dit des choix fondamentaux contradictoires qui montrent dans quel marasme nous sommes.
    En effet comment peut-on associer sans vergogne ce breuvage divin, parce que français ; et le fruit du l'anacardier du Nordeste brésilien ; à l'heure où l'Europe reste à construire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que j'avais le choix entre engueuler mon fils comme du poisson pourri pour son manque flagrant de conscience écologique et jeter les fameuses noix, ou bien les manger quand même en lui expliquant gentiment que la prochaine fois, il vaudrait mieux acheter des noix ...de Grenoble.
      Mais jeter de la nourriture j'avoue que ça me fait mal au cucul.Alors je les ai mangées sans aucune vergogne.
      Parce que s'il y en a un qui devrait éprouver de la vergogne, en ce moment, ce n'est sûrement pas moi avec mon petit paquet de noix de cajou, mais le principal intéressé et son gros paquet de pognon subtilisé au peuple français.(et donc divin )
      Quant à l'Europe...bof, moi je crois que c'est surtout un autre monde qui reste à construire.
      Bisous amers
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Moi je suis assez d'accord avec toi, Alain: c'est la faute à cette vilaine Célestine si on est dans la marasme ! C'est vrai quoi, comme les choses iraient mieux si elle n'avait pas eu l'impudence d'affréter un cargo pour lui apporter son p'tit paquet de noix ! Et encore ne lui as-tu pas reproché, dans ta grande magnanimité, d'avoir déplacé un semi-remorque de 40 tonnes pour lui apporter son Sancerre, alors qu'il se produit d'excellents vins à un jet de pierres de chez elle !
      Et pendant qu'on tombe sur une lampiste, les escrocs continuent à coeur-joie.
      Dis-voir Alain: je me trompe ou ta sieste s'est mal passée ? <3
      ...'fin moi... Jdirien...

      Supprimer
  22. En matière de gras local, je peux vous achalander avec de la saucisse de foie, des gratons, du confit de canard, du foie gras. Et tout cela avec un verre de vin de mon Gaillac... ;)
    Si tu voyais ma tête d'aventurière, comme quoi tous les espoirs sont permis. ����������

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir chère Lou.
      Le Gaillac, ah que voilà un bon vin !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Un Gaillac, en voilà un vin, et qui se mouche pas du coude. Le vin quoi, ce breuvage pour lequel on peut se faire grand plaisir sans forcément casser le PEL. Gaillac, j'ai terminé par ces coteaux lorsque j'ai abandonné ma carrière de promeneur professionnel il faisait beau, les terrasses étaient accueillantes un petit perlé très frais quelques tranches d'un jambon bien sec... Gaillac ici dans le Bordelais il ne connaissent que leurs (sublimes évidemment) flacons, descendez-donc de votre piédestal goutez la simplicité et vous verrez !

      Bleck

      Supprimer
    3. J'espère en boire un verre et trinquer avec toi un jour...
      ben quoi, on peut rêver ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Quand vous le souhaitez, on ferait une belle paire à trois ! :)

      Supprimer
  23. Les hobereaux se croyant au dessus des autres, méprisants, mais ne le montrant pas, ont la vie dure dans cette France ...
    il ne manque plus que le droit de cuissage...quoi que
    le développement du sujet de sam defi est tout trouvé! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la vidéo d' Etienne Chouard , tout est bien expliqué: on s'est fait confisquer la démocratie...
      Bisous Jak
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Non, tu ne t'énerves pas, mais il y a pourtant de quoi.
    Je viens de lire que dans les pays nordiques (le froid conserve-t-il mieux le sens moral?), les élus peuvent être contraints de démissionner pour presque rien : avoir acheté deux barres chocolatées avec leur carte de crédit professionnelle, par exemple (authentique).
    Mais bon, chez nous...
    Passe une bonne soirée,
    bises,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les fameux pays nordiques que cette bande de fifrelins nous donnent toujours en exemple...feraient mieux de s'en inspirer. Ou la Suisse par exemple, mon ami Blutchy est intarissable sur le sujet de la démocratie suisse.
      mais bon, chez nous..;comme tu dis...
      Bisous Mo
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Je connais bien Etienne Chouard et je sais qu'il a raison. Nous ne sommes pas en démocratie. C'est une oligarchie que gouverne et tant que l'on ne remettra pas cela en cause, nous n'avancerons pas.
    Vous dites très bien les choses, ne vous en laissez pas conter par ceux qui essaient de vous déstabiliser...
    Et puis votre humour est rafraîchissant.Cela me change de tous ces gens sérieux qui envahissent les médias.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci cher ami...vous êtes très gentil.
      Je ne me laisse plus déstabiliser autant qu'avant, mais j'ai quelques résidus d'hypersensibilité, par-ci, par-là...
      Je me soigne...
      Douce soirée à vous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tiens Patriche est en rupture de sardine ?

      Ps :Ah Patriche ! Bac + ? rien, j'ai vérifié ! Donc, juste "ta gueule" ! ;-)

      Supprimer
  26. Quand nos z'hommepolitiques seront payés 2500 euros par mois avec remboursement des frais professionnels à posteriori sur présentation de justificatifs dûment justifiés (j'insiste), retraite identique à celle de tous les citoyens et garantie de leur responsabilité sur leurs biens propres, on devrait voir changer le paysage politique !
    On peut craindre que ce ne soit pas pour demain... :o/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sera pour demain le jour où les gens en auront marre de cette situation où on leur confisque le pouvoir.... Mais pour l'instant, ils sont trop formatés par le moule.
      Gardons espoir...tout converge vers un nouveau paradigme, écologique, économique et politique.
      Question de survie de l'humanité...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Epaf, j'ai encore pas répondu où qu'y fallait, tsss !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si, il est parfaitement bien placé, ce commentaire, juste après celui de Lorenzaccio..
      Enfin, je trouve...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Excellent Coluche!Qui a dit aussi:"si voter changeait les choses,il y a longtemps que se serait interdit"
    Quand j'étais plus jeune,j'ai connu un homme qui avait des prétentions "d'homme politique"!
    je me souviens lui avoir dit:"tu n'y arriveras jamais,t'es pas assez malhonnête"!Il n'y est pas arrivé.Depuis,rien n'a changé,ni depuis avant d'ailleurs,comme tu le dis.
    "Tous pourris",meuh non,seulement dix pour cent qui pourrissent l'ensemble.
    Je ne peux m’empêcher de penser à ces hommes courageux,honnêtes ...que sont ces quatre vingt parlementaires qui ont dit"non" en leur temps.
    je me souviens d'un homme respecté par sa droiture,et par ses adversaires.je me souviens de l'accueil que lui faisaient mes parents,et de l'estime qu'ils lui témoignaient.
    C'était le dernier de ces parlementaires,mais tu as raison,c'était un autre monde...heu un autre temps.
    Bon,difficile de rester zen...même si un titre coule de source(pour moi) Zazie pas que dans le métro^^...
    un canard(enchainé) dans mon café
    j'ai du mal à digérer...
    la médiocrité de nos z'hommes politiques...
    S'en débarrasser comme des "pestes"^^...

    Pendant que "la boite" coule,ils vont se la couler douce,la pilule ils se l'ont dorée,ils ont le parachute dorée.
    https://www.youtube.com/watch?v=pKtagopaSIA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce bon Souchon, laissons-lui le dernier mot.
      Alain ( le philosophe) disait qu'un homme droit et bon ne cherche pas à avoir du pouvoir, à gouverner les autres...Il essaie simplement de se gouverner lui-même.
      Ce qui signifie hélas que ceux qui se jettent sur le pouvoir ne sont ni droits ni bons. Et la réalité donne raison au philosophe.
      Bises nocturnes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Zoumme politique c'est facile. Tu fais 5 ans de droit... et tout le reste de travers.
      Faut-il citer l'auteur?
      Ti abbraccio

      Supprimer
    3. Non, je crois que tout le monde sait qui c'est...Quelqu'un qui manque beaucoup dans le PPF...
      Baci caro
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. D'accord avec toi,et donc avec ce philosophe.Nos zhommes politiques ne sont ni bons,ni droits.

      Quand la gauche critique la droite,v'la qu'la droite critique la gauche
      c'est pour promener le peuple
      alors la gauche recritique la droite et la droite recritique la gauche
      c'est pour emmerder le peuple et s'en mettre plein les poches...Maax
      https://www.youtube.com/watch?v=BERLhPU8f2o

      Supprimer
    5. Une chanson qui n'est pas un chef d'oeuvre mais qui est quand même pleine de bon sens et d'une fine observation de la situation..
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Le salaire des Zoummes politiques ne devrait pas dépasser le salaire médian* des Français.

    * Le salaire médian est la somme de tous les salaires divisée par le nombre de salariés et non la moyenne mathématique entre le plus petit et le plus gros salaire, car avec les 7 millions de Carlos Ghosn, ça leur ferait une plus-value un peu trop généreuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ils ne devraient surtout pas disposer de ces sommes et avantages monstrueux qu'ils se votent à tire-larigot sur nos impôts.
      D'où l'idée (d'un autre monde) de faire écrire la constitution par le peuple lui même.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Le principe du référendum populaire permet de canaliser l'appétit des politocards.
      Ils se votent des prébendes, soit!
      Des citoyens réclament un vote populaire et la loi est annulée si elle n'obtient pas une majorité de votes favorables.

      On peut faire écrire la constitution par qui l'on veut, mais si 60% des 800 élus peuvent la dénaturer, on revient à la case départ.
      Seul le peuple doit avoir le droit de toucher à la constitution.
      Certes, elle sera mise au vote de beaucoup de gens qui ne sont pas des prix Nobel, mais s'il vote une connerie, le peuple ne peut alors s'en prendre qu'à lui-même.
      Soit dit en passant, pour un banquier ou un industriel, il est beaucoup plus compliqué "d'acheter" un vote populaire que d'acheter un président, un premier ministre, un conseil de l'ordre des médecins ou tout autre autorité corporative pour favoriser son petit commerce...
      Baci

      Supprimer
    3. Gouverner ce serait bien, s'il n'y avait pas le peuple...^^

      Supprimer
    4. Et lorsque le peuple n'est pas d'accord avec le président, il faut changer le peuple.

      Supprimer
    5. Genre jeter la voiture quand le cendrier est plein ? :-)

      Supprimer
  30. Je ne peux pas dire que z'etais étonnée mais énervée oh oui ! Trop en même temps sans doute..... allez je double la dose de méditation , de sancerre et de bonnes lectures ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est clair que là, on a pris une surdose...
      Beau dimanche, ma miss.
      Zen et cool !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Bon, la vérité, étalée au grand jour maintenant, est extrêmement choquante, mais la succession ds mensonges la dernière semaine dépasse l'entendement par leur bêtises.
    On se défoule, ouais, mais ça ne résout pas le problème.
    Sur quelle base construire la 6è république, dites au moins ce que vous souhaitez!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je souhaite ? Une république dans laquelle on ne puisse pas passer toute sa vie en politique. Ou l'on ne soit choisi par tirage au sort que pour un seul mandat, en laissant ensuite la place aux autres. Une république où l'on tienne vraiment compte des désirs du peuple souverain, où on le consulte par référendum.
      Ou un élu ne puisse pas faire la pluie et le beau temps, mais doive rendre des comptes.
      Où les indemnités et les avantages en nature ne soient pas faramineuses ou même exorbitantes.
      Un jour quelqu'un m'a répondu: il faut quand même qu'il y ait quelques « compensations » parce que la tâche de gouverner est austère. S'est-on posé la même question pour ceux qui vident les poubelles ou tiennent des marteaux-piqueurs ? ai-je répondu.
      A ce niveau d'indécence, ce ne sont plus des compensations, c'est du vol d'argent public.
      Voilà. Je rêve d'une république qui porte vraiment ce nom.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. " La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude. " (Aldous HUXLEY).
      Edifiant non ?

      Supprimer
    3. C'est tout à fait ça !
      Hélas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Aldous HUXLEY avait-il pris exemple sur la 5e ripoublique ou était-ce Michel Débris qui s'était inspiré du Meilleur des mondes pour créer la monarchie élective de Charlot?
      Sachant qu'en 1932 Charlot était dans un trou de l'Histoire, c'est Debré le plagiaire.
      Dans ce cas, Aldous aurait mieux fait d'écrire un traité de cuisine...

      Supprimer
    5. Il est vrai que la cuisine électorale a toujours une saveur très douteuse...(et non goûteuse ^^)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Coluche...qu'est-ce qu'il manque pour donner avec humour des coups de pied dans ce panier de crabes
    Mais bon voilà il n'est plus là...il avait tellement raison. Son sketche est toujours d'actualité
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais même pas s'il aurait encore droit aux médias...pas assez politiquement correct... ;-)
      Belle journée ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Tu sais, Madeleine, Célestine elle est comme ca :
    Elle brûle du feu de l'indignation,
    elle bout de la colère de l'injustice,
    elle vibre du rève d'un monde paisible,
    et elle le dit.
    La beauté d'un sentier l'émeut,
    le calme d'un lac l'apaise,
    une ciel étoilé l'enchante,
    de belles pages l'emballent,
    et elle s'émerveille.
    Transmets-lui une bise de partage pour son écoeurement et la douceur d'une neige qui tombe sans discontinuer depuis ce matin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme elle me connaît bien, ma copine Nicmo.
      Je suis tellement émue de lire ça...
      Merci beaucoup, voilà un très beau cadeau pour mon anniversaire de blog...
      Bisous pleins de gratitude
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. En ce qui concerne François Fillon, j'ai surtout l'impression qu'il s'agit d'un manipulateur hors pair, comme il en existe beaucoup, dans tous les milieux. Sa femme apparaît assez clairement comme une marionnette, consentante, certes, mais bel et bien manipulée. En fait, elle me fait penser à la Carole de mon billet "Un couple ordinaire"... Pénélope Fillon me donne le sentiment, en plus, d'avoir été engluée dans la gangue ultra-catho, ce qui n'est jamais à l'avantage du sexe féminin.
    Ces femmes me laissent perplexes. Leurs époux me répugnent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu ton billet, c'est tout à fait ça...A midi, il y en avait même qui disaient sur France 5 que si ça se trouve elle n'était même pas au courant qu'elle était employée...
      Les engluements ne sont jamais très bon pour les libertés individuelles, quoi qu'on dise, l'être humain n'en sort jamais grandi.
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. Tiens , moi, je n'écoute plus rien !
    J''attends "une minute" comme se plaisait à le dire hier soir dans "on n'est pas couché" maître Dupond-Moretti.
    Il est quand même désespérant de contacter encore et encore que rien ne change en ce "bas"-monde !
    Toujours les mêmes embrouilles, toujours les mêmes trémolos dans la voix de ceux qui sont pris la main dans le sac et se retrouvent cloués au pilori après avoir prêté le dos bien imprudemment à la vindicte de tous, via les médias aux dents acérées.
    Ils devraient savoir, depuis le temps, qu'ils auront la meute au cul à la première investigation de ces journalistes !
    J'approuve ton attitude plutôt zen et t'accompagnerais bien en levant avec toi un verre de Sancerre. Mais je ne prendrai que 2 noix de cajou ! Mauvaises pour le régime celles-là ! Il ne faut pas tomber dans les pièges surtout lorsqu'ils sont posés de façon si innocente ! Méfiance, méfiance ! :D
    Bisous Célestine.












    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es la sagesse Marie-jo.
      Mieux vaut être zen, en effet, et ne pas abuser des noix de cajou mauvaises...pour la facture carbone !
      C'est vrai qu'il y a quelque chose de pourri au royaume des politiciens.
      Des choses à changer, du pain sur la planche...
      Bisous ma belle

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. C'est pour ça que je ne vote plus depuis 20 ans. Donner ma voix à ces mecs là !! Et puis les clivages gauche-droite, je trouve ça nul. On n'est pas dans un monde binaire mais complexe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, il y a du bon dans chaque programme...mais les gens binaires et manichéens ne font pas avancer les choses ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  37. Zut alors, j'ai perdu mon commentaire ..................................

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel dommage...je ne le trouve pas dans les spams.
      Tant pis, la quatrième dimension a encore frappé !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. TKT... le mien aussi... ça doit être à cause des contrôles à la frontière LOL

      Supprimer
    3. Rhooo tu crois que mon hébergeur de blog serait devenu anti Belge ?
      Mea culpa chère Adrienne
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  38. Si tu cela n'était pas triste à en mourir, je pourrais en rire.
    Je suis pour une Constitution écrite par le Peuple pour le peuple.
    Notre pays, nous, méritons mieux que ce ramassis de clowns tristes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est d'autant plus triste, que les choses pourraient être claires et simples si les hommes ne se compliquaient pas autant l'existence...Je sais, je le dis souvent, mais c'est vraiment ce que je pense...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. Quand je vois ce que je vois, et que je lis ce que je lis, je me dis que la majorité a les représentants et les chefs qu'elle mérite...
    Bisous chère fée

    RépondreSupprimer
  40. Je suis peiné d'encore comme toi constater
    Combien le démon du jeu de pouvoir gagne en adeptes
    Même notre canard sauvage entre dans ce jeu funeste
    C'est vrai qu'aujourd'hui c'est l'époux le premier

    Qui promit aux uns monts et merveilles
    Et aux autres des nuits sans sommeil
    Alors, tendue à l'extrême, la corde brisée
    De sa course vers le Capitole est délaissée

    Pauvre et peinée L'Oppe se jeta dans l'eau pure

    Bises morales

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne suis pas peinée du tout, tu fais un léger contresens, là, Pierre. Plutôt en colère, et c'est pourquoi j'ai préféré éteindre mon poste et regarder tout ça de loin...
      Quant au Canard, tu les as déjà vus publier quelque chose de faux depuis ...1915 date de sa création ? heureusement qu'il existe encore quelques journaux comme celui-là pour dénoncer ces manigances. Il devrait être déclaré d'utilité publique Déjà qu'il n'y a pas de contre-pouvoir, ou si peu...
      Quant à l'eau, je ne suis pas certaine qu'elle soit très pure dans cette mare...
      Désole de voir moins de poésie que toi dans l'événement.
      peut-être que certains sujets ne méritent pas tes belles rimes ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  41. c'est exaspérant leurs exercices de fausse confession, ça me rend très énervée et pas zen du tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les mensonges...les mensonges éhontés de Tartuffe ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Dans la tourmente de Pénélope, il ne faudrait pas oublier l'autre Tartuflette, celle du FN qui elle, doit rembourser à l'Europe les salaires de ses pseudos assistants parlementaires. Elle en a pour un million d'Euros.
      Le côté notablement pourri de ripoublicains ne doit pas pour autant la laisser sur le bord de la route des malversations d'élus.
      Elle a aussi droit à son heure de gloire au Panthéon des fraudeurs, faussaires et autres voleurs.
      Plus que jamais, Ripou et FN, c'est noir bonnet, bonnet noir.

      Supprimer
    3. Tu as raison...comme très souvent
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Tu soignes de nouveau mes chevilles... ;-)
      Ti bacio

      Supprimer
    5. C'est sincère.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  42. Ecoeurée par tout cela...c'est indécent même si c'est légal!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le suis tout comme toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Les déclarations de Pénélope Fillon sont sans ambiguïté: Elle a déclaré à plusieurs reprises ne pas s'être impliquée dans la carrière politique de son mari.
      C'est plus qu'une intime conviction pour qualifier ses salaires de détournements d'argent, avec peine pénale à la clef.
      Mais le vrai problème n'est pas là. Combien même il y aurait travail effectif, ce qui rendrait légal de faire bosser sa femme, même à des prix nettement surfaits, le vrai problème disais-je est la moralité de la chose.
      Lorsqu'on prétend vouloir être le Guide, le Duce, le Caudillo du pays, on se doit d'avoir une moralité à la hauteur de la tâche.
      Fillon revendique de devenir le phare de la France, il se devrait d'être moralement irréprochable. Est-ce la cas?
      Quid des 200'000 euros versés à Fillon par AXA pour faire évoluer la loi dans le sens des assureurs?
      La cuisine électorale est en effet écoeurante et indigeste...
      Baci

      Supprimer
    3. « Nous n'avons qu'un seul compte au credit agricole de Sablé sur Sarthe »
      et trois jours après: « Nous possédons dix-sept comptes»
      Ça ne suffit pas, ça, pour comprendre que ce type est un menteur ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Ce type doit avoir à peu près autant de casseroles que le malfaisant.
      Péné (oui, je deviens très intime avec elle depuis deux semaines)a reçu 5000€ par mois de la revue des deux mondes pour un temps plein à ne rien faire du tout. Comment l'aurait-elle pu d'ailleurs, puisqu'elle était déjà salariée à plein temps comme attachée parlementaire et qu'accessoirement, elle a 5 enfants et un manoir à entretenir...
      Quelle contrepartie Fillon a offert à son milliardaire de patron? Parce que chez ces gens là, On compte...
      Ti bacio

      Supprimer
    5. Un futur poste de ministre ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  43. Tu gardes ton calme, Célestine... Moi, ça m'énerve vraiment ! A qui faire confiance en politique ? En les ayant approchés pendant 30 ans, je suis convaincue qu'ils sont tous "pourris" par l'ambition et le pognon.
    Et moi qui sagement, veux retourner aux urnes, en bonne citoyenne ! Mon-Cron-Chon-Llon sont à mettre dans le même bateau que je coulerais sans en sauver un seul...
    Mais une "rose bleue" je sais, de source sûre, que ça n'existe pas et que ça ne pourra jamais exister...
    Alors ?... Moi qui n'ai que 3 comptes, j'fais quoi ? j'vais où ? J'm'énerve, ça je sais !!!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  44. Pas mal ton Mon-Cron-Chon-Llon ...c'est vrai que le son "on" est omniprésent !
    Oui l'ambition du pouvoir les rend tous fous et leur fait perdre le sens de la vie...
    Je rêverai plutôt d'une fleur multicolore, aux mille couleurs de la vie et de ses différences...
    Mais voilà, les rêveurs n'ont pas de place en ce monde.
    S'énerver...oui, ça m'arrive mais je me dis que ça leur fait ni chaud ni froid...Alors je me calme.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.