jeudi 4 février 2016

Lipogrammes


J'écris parfois chez La Licorne.
Ses lipogrammes (textes dans lesquels une lettre est interdite)  m'ont donné l'occasion de me livrer à l'exercice avec une certaine jubilation...
J'ai pensé qu'Asphodèle ne verrait pas d'un mauvais oeil que je les glissasse dans ses jeudis poésie.

Vous essayez ? Vous vous lancez ? Il n'y a rien à gagner que le plaisir de jouer...

***
Ronsard, sans I

Afficher l'image d'origine

Ode à Cassandre


Cocotte, assurons-nous que la rose
Ayant à l'aurore déclose
Sa robe de pourpre à la chaleur
N'a pas perdu cette vesprée
Les fronces de sa robe pourprée,
Et son hâle à ton hâle semblable.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Cocotte, elle a dessus la place,
Las, ses beautés abandonné !
Assurément marâtre Nature,
car une telle fleur ne dure
Que de l'aurore au crépuscule.

Donc, espérant que tu m'écoutes, Poulette
Pendant que ton âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Mets donc en bouquet ta jeunesse :
Comme à cette fleur, la déchéance
Dégradera tes beaux atours


***

La Fontaine sans O 


Afficher l'image d'origine

Le Grand Freux et le Renard

Maître Grand Freux sur un arbre perché,
Tenait dans le bec un Brie de Meaux.
Maître Renard par le fumet séduit
Lui tint à peu près ce laïus :

Eh ! salut, Sire du Grand Freux.
Que tu es ravissant ! Que tu me sembles beau !
Sans mentir, si tu as un ramage
 aussi chic que ce plumage,
Tu es bien le Phénix des gens de ces futaies !

L’entendant, maître Freux ne se sent plus pisser
Et afin d’exhiber ses arpèges
 Il déplie un grand bec, et paf le camembert !
Le Renard s’en saisit, et dit : Sacré vieux sire
Veuille admettre que les flatteurs
Vivent aux dépens de ceux qui les entendent
L’argumentaire vaut bien un gruyère, n’est-ce pas …
Maître Freux,  penaud et piteux

Jura, mais un peu tard, de ne plus se faire prendre.


¸¸.•*¨*• ☆






86 commentaires:

  1. c'est vraiment sympa comme p'tit jeu si on veut se torturer l'esprit, en tout cas merci le résultat est désopilant :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! Daddy, c'est très rare quand tu te promènes chez moi â cette heure indue de la nuit...
      Je suis contente que tu sois passé lire mes petits délires poétiques.
      Je suis sûre que tu arriverais à te torturer l'esprit toi aussi...il suffit d'un bon dictionnaire de synonymes !
      Bises nocturnes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Voyelle, voyelle...Le compte est bon.Pas mieux. Très stimulant exercice de "disparition". Bravo Miss W. Bon, c'est pas tout ça à propos de lipogrammes je vais perdre quelques décagrammes à la piscine. J'ai conscience que ces propos n'ont que peu de poids dans le contexte de la Poésie du Jeudi. Mon texte à moi est tout léger léger. Bises et ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu nous as écrit un beau lipogramme sans "f", c'est chouette...
      J'ai conscience que ce que j'ai fait est un hybride: ni création, ni citation...
      mais je n'avais pas le coeur ni le temps d'écrire autre chose.
      Kiss you et attb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Ravi de voir que tu fais de la gymnastique poétique d'une main de maître ou de maîtresse, mais je dois dire que tu n'as laissé aucune plume. Mais dis-donc pourquoi "laïus" chez la Fontaine à la place de "langage", puisque ne contenant pas d'O?
    Et puis jouer "deux en un", faudrait l'oser: "la licorne et l'Asphodèle",et même "trois en un" puisque c'est une création de Raymond Queneau fondateur de l'OuLiPo, nom et acronyme de jeu de saut de lettres.Décidément tu ne laisses nulle place où la main ne passe et repasse. Bravo
    Bise poétique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que "langage" aurait fait trop pompeux, non ?
      En tout cas, Célestine, c'est à un bel exercice que tu t'es livrée et le résultat est extraordinaire ! Merci de l'avoir partagé avec tes lecteurs :D

      Supprimer
    2. @Bizak

      Oui j'aimais mieux laïus, je ne sais pas pourquoi...
      J'ai toujours aimé jouer avec les mots.
      Entrer à l'Oulipo aurait été pour moi une récompense bien plus grande que les sacro-saintes "palmes académiques"...
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. @Martine

      Merci beaucoup pour ton enthousiasme.
      Bisous reconnaissants
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Gros handicap : suis vraiment pas douée pour ce style d’exercice. J'sais pas si c'est grave ! J'entends les mots, ils arrivent, dansent , chantent , se respectent pour sortir et ne pas se piétiner les uns les autres, me donnent l'espoir qu'ils vont se coucher sur cette feuille vierge mais ils restent coincés dans la cartouche de mon stylo. Mais dans le fond, qu'importe , tu es là, toi...... et ta poésie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais alors tu es tellement douée avec tes pinceaux, Chinou...
      C'est vraiment pas grave de ne pas savoir écrire un lipogramme.
      j'aime beaucoup la façn dont tu parles des mots comme s'ils étaient vivants...
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. C'est amusant et réussi, surtout Ronsard je trouve. Je sais que Perec je crois, a écrit des romans entiers avec des contraintes de malade. C'est un bel exercice de créativité mais c'est trop réducteur et contraignant pour être vraiment de l'écriture, enfin à mon avis...
    Le Brie de Meaux...ça explique bien des choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perec a écrit "la Disparition" un livre entier sans la lettre E.
      Je n'ai pas tenu plus loin que deux pages. C'est imbuvable.
      Evidemment ce n'est pas de l'écriture au sens littéral. Mais C'est un peu comme des gammes.
      les exercices de style n'ont pas toujours très bonne presse, et pourtant Queneau les a porté au rang de chef d'oeuvres...
      Pour le Brie de Meaux, j'aimerais bien que tu m'expliques le private joke, parce que je n'ai pas compris.
      Bisous Mind
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Si tu gouales aussi bien qu't'es sapé
    t'es l'michton à la r'dresse des potos du loinqué !
    Bel exercice, bravo belles châsses ];-D

    RépondreSupprimer
  7. D'abord, merci beaucoup d'avoir préciser ce qu'était un lipogramme. Ensuite, ils sont trop drôles ces poèmes! On sent à la lecture la main de maître! Merci pour cette lumière !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais surtout besoin de ne pas trop me prendre la tête aujourd'hui avec quelque chose de triste. j'ai eu ma dose, en fait.
      Tu es bon public, ma luciole, j'adore !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Oh lala ! c'est bien trop compliqué pour moi, cette histoire!
    Bravo à toi qui y excelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci mais ta ta ta ! Ne te dévalorise pas, ma bibiche ...
      Tu n'as jamais fait jouer des cm2 à ce jeu ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Rholala quand j'ai vu "lipogrammes" dans ton titre cette nuit, je me suis dit (décérébrée que je suis par le manque de sommeil) que c'étaient des lipides à grammes ! Voir sur-grammes ! :D Très bel exercice où tu excelles mais j'ai préféré le Ronsard, on te t'y retrouve mieux ! Finalement, hormis les "réels" que je n'ai pu continuer, et certains livres de Queneau, je ne suis pas fan de l'OuLiPo, d'autant que certains le mettent à toutes les sauces, le brandissent comme un sésame sans en avoir l'esprit... Dond je ne "couplerai" pas les Plumes à ces contraintes qui me semblent un peu privées de la substance même de l'écriture "spontanée : l'émotion et la sensibilité ! Trop de technique tue la technique ! A mon goût hein, ce n'est pas une définition "universelle" tu t'en doutes et j'admire ceux qui arrivent à tout faire passer !
    Je réponds à ton mail dans la journée (j'espère le pouvoir) et je compatis pour ce que tu m'as dit ! Merci d'ailleurs d'avoir participé aussi joyeusement malgré les circonstances ! De gros bisous de soutien ma belle copine ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Asphodèle ...!

      Tu as raison, il ne faut pas sacrifier l'émotion et la sensibilité...mais si tu viens lire les lipogrammes écrits sur Filigrane, par les un(e) et les autres
      (ici : http://filigrane1234.blogspot.fr/search/label/lipogramme),
      tu verras que les textes produits ne manquent ni de sensibilité, ni de subtilité...
      La contrainte ou la règle, si on l'accepte, peut être source de créativité et l'occasion d'écrire "autrement" (que ce qui vient spontanément sous la plume).
      De même que tu peux jouer à taper "librement" dans un ballon...mais que si tu ajoutes des règles (celles du foot, par exemple), cela devient plus "intéressant" ...et oblige à se "dépasser"...

      Enfin, pour le comprendre, faut avant tout...essayer ! :-)

      Bises amicales.

      Supprimer
    2. @Asphodèle

      La Licorne a tout dit...
      Simplement, je m'en suis tenue à ton calendrier qui était un peu ambigu, puisque moi j'avais compris que ce n'était que le 18 qu'on devait inventer son propre poème. Mais comme certains avaient l'air de penser que le 4 aussi, je me suis dit que j'allais faire un mix : mi-poème existant, mi-invention...
      Pour mémoire, tu as écrit::
      "FÉVRIER : les 4 et 18 et comme c’est une année bissextile, je vous demanderai de réitérer l’expérience en écrivant un poème de votre cru pour la séance du 18 ! Pour ceux qui veulent bien sur… ;)"
      Voilà voilà
      Mais le 18, j'écrirai un poème de mon cru.
      Bises copine

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. @La Licorne

      Je crois que tout le monde connaît ici le principe des contraintes d'écriture, qui sont beaucoup plus libératoires que le texte libre...
      Et ce n'est pas Asphodèle qui dira le contraire, elle qui organise les Plumes avec des mots imposés...
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. ça vaut toujours mieux qu'une liposuccion cet exercice purement gratuit pour l’intellect ...
    Pourquoi pas si on y trouve du plaisir surtout quand c'est bien fait comme ça ?
    Seul homo sapiens est capable de consommer de l'énergie pour un geste aussi désintéressé ...
    Rhôôô, comme ça fait du bien de savoir ça !! ;)
    On se sent peut-être pas au sommet de l'arbre du vivant, mais pas loin ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais bien que je suis la reine du geste désintéressé...une vraie sainte (laïque quand même, hein)
      ;-)
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Très sympa !! La fable du Grand Freux et du Renard est super (j'ai choisi La Fontaine aussi, le "vrai" :)) Bises de Sandrion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des que je pourrai, j'irai lire les textes des autres participants...
      Belle soirée à toi, Sandrion.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Très "mignonne", ton ode à Cassandre, Célestine...
    ça fait plaisir de voir que tu t'es "prise au jeu" !

    En retour, je vous ai offert, ce matin, une petite "chasse aux mots"...;-)
    http://filigrane1234.blogspot.fr/2016/02/jeu-14-nostalgie.html
    Qui les trouvera tous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je les ai trouvés...
      Réponse par mail.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Et bien tu t'es lâchée! Se payer la fiole Ronsard et la Fontaine, c'est pas mal! et réussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis payé leur fiole, certes, mais gentiment...
      Tu sais bien que je ne sais pas être vraiment méchante !
      Bises Claudia
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Anastasie a encore frappé!
    Je me suis de nouveau fait sucrer un commentaire.
    Au casque où tu aurais une tenue de spéléo pour aller fouiller dans la poubelle de blogspot....
    con mille baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai mis ma tenue de spéléo, mais je n'ai hélas rien trouvé, et j'en suis fort désolée...
      Que me disais-tu en gros ?
      molto baci confusi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et bé, moi, je trouve que " molto baci confusi " c'est très bien. Je sais pas si c'est du vrai rital, mais j'aime beaucoup.
      ça alors...

      Supprimer
    3. Eh bien moi, je trouve qu'un rien te rend heureux, mon Bof, et ça c'est formidable.
      Même l'italien approximatif de google...
      Bisous souriants
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Tu n'as pas à être confuse, on est en état de siège (assiégés par les politocards pour tuer la contestation) il est dès lors normal d'avoir des bugs de transmissions. (en fait, je n'en sais rien, mais c'est une explication qui en vaut une autre.... Coucou Anastasie :-))
      Je te disais que certes, c'est une prouesse de s'interdire l'usage d'une lettre, mais je ne souscris pas à ce genre de sport. C'est comme de marcher à clochepied alors qu'on n'est pas unijambiste. On se fatigue pourquoi?

      J'ai entendu parler du livre sans E de Pennac, mais je n'ai jamais entendu la moindre critique positive dépassant le "C'est une prouesse littéraire".
      Il a peut-être des choses intéressantes à dire, mais se briser le fondement pour écrire un bouquin que personne ne lit, à part un coup de pub, je ne vois pas l'usage...
      Autre absurdité littéraire, un gars a écrit un bouquin sans ponctuation, sans chapitre, sans mise à la ligne, rien. C'est totalement indigeste.

      Non, tu vois, je n'aurais pas envie de me priver d'une voyelle. Si je voulais faire une prouesse scribale, ce serait de faire un billet sans argot, sans gros mots, sans humour et sans périphrase(à moins qu'il ne s'agisse de métaphore :-D).
      Mais je crois qu'en me relisant, j'aurais l'impression de lire la prose d'un autre...
      Baci Ragazza

      Supprimer
    5. J'ai l'honneur de te dire que ton immense commentaire est un magnifique lipogramme en "K".
      Certes, ce n'est pas très difficile d'éliminer la consonne K, mais quand même, citer Anastasie, on n'était pas loin du KGB...
      Si j'en crois ton premier paragraphe, j'en conclus que tu regardes mon exercice purement intellectuel avec une grande commisération... Eh bien oui, parfois, je me fatigue (ou pas) à faire des choses complètement inutiles, des énigmes mathématiques, des mots fléchés et toute cette sorte de chose...
      Et je suis affligée que tu trouves ça indigeste...
      Mais bon, personne n'est parfait ^^
      Buona notte e baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Mais nooooooooooooooon, c'est pas ta prose qui est indigeste, c'est de faire tout un bouquin sans la lettre la plus usitée, ou faire un bouquin sans ponctuation que je trouve indigeste.
      Ta façon de revisiter les classiques est amusante, sur une page ou deux, c'est une émulation intellectuelle, tout un bouquin, c'est de l'obstination et du sadisme. Quand je pense qu'un comité de lecture et des critiques ont du se farcir le Pennac en entier...
      Dans le genre onanisme neuronal, je fais des mots fléchés, des sudokus (et paf, le K est casé...) et quelques autres choses dont la seule vertu est de décoller la pulpe du fond de la cavité crânienne... Mais bon, dès qu'on parle d'interdire, l'anar se rebiffe. :-)
      Ti bacio e buona notte

      Pauvre KGB, paré de tous les vices de la Terre plus quelques autres. Anastasie est historiquement relié à.... l'Elysée. Car oui, il fut un temps où aucune information n'était diffusée par l'ORTF sans avoir reçu l'aval formel de de Gaulle.

      Supprimer
    7. Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume.
      C'est une phrase pour les anarchistes anti-lipogrammes.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Anastasie, ça faisait un peu russe en fait...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. Avec une phrase pareille, tu perds à tous les coups. Ce serait plutôt une phrase de looser....

      Anastasie fait en effet un peu russe, c'est une dérision de la censure Gaullienne en la stalinisant quelque peu. L'histoire ne dit pas si Charlot était enchanté d'être ainsi comparé à Staline, mais il l'avait cherché.

      Supprimer
    10. C'est une phrase où pas une seule lettre de l'alphabet ne manque.
      Elle devrait te satisfaire pleinement !
      Pour la leçon d'histoire, je ne savais pas. Merci pour ces détaux croustillants.
      (ben oui, un détail, des détaux, tu n'as pas entendu parler de la réforme de l'orthographe ?)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. J'avais vu que tout l'alphabet y est, c'est pourquoi j'ai dit qu'à ton petit jeu, qu'elle que soit la lettre choisie, c'est une phrase de perdant...

      Mais alors, avec cette réforme à la con, lorsqu'un chevreuil s'associe à d'autres, ensemble il retombent en enfance...
      Heu! Peut-on dire un connard des conneaux?
      un bacio e tanto baci

      Supprimer
    12. Je plaisantais avec la réforme ...Quoique...

      Bref, à mon petit jeu, ma phrase était fatale,
      mais pour ton anarchie, elle était idéale
      Tout n'est toujours, en fait, que question de focale.

      Baci e buon viaggio
      ti voglio bene
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    13. Si tu veux Blutch, pour le pluriel de connard, je te propose les corniauds.

      Supprimer
    14. @ Bizak
      Un corniaud, ça existe déjà. C'est un personnage un peu "bas de plafond", un peu simplet (à voir l'excellent film Le Corniaud avec Bourvil et De Funès). Il faut être de la Métropole pour apprécier pleinement cette qualification :-)
      Le Connard, c'est plus méchant, agressif.
      On peut avoir une certaine tendresse pour le corniaud, pas pour un connard.
      Mais tu es bien pardonnable de ne pas être pleinement initié aux subtilités argotiques :-)

      @ Céleste
      J'avais compris la joke concernant cette phase de la réforme de l'orthographe, mais peux-tu me jurer que l’Énorme Nullité n'a pas pondu de bien plus grosses conneries ces 30 dernières années?
      Ti bacio e anche Bizak

      Supprimer
    15. Oh non, je ne risquerais pas de te le jurer !!!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    16. Laure Taugraff!
      Erby Kessako en parle, justement. Tu as déjà le lien en courriel, mais ce serait dommage de faire manquer ça à tes lecteurs...
      Ponlektur.
      http://erbykezako.blogspot.fr/2016/02/laddicte-de-pivot.html?pfstyle=wp

      Supprimer
    17. Efektivman, sé pa mal !
      jé tou konpri
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    18. @Blutch: quoique dans les synonymes je trouve comme bâtard,hybride,chien imbécile pour "corniaud" et andouille, con, benêt et imbécile pour "Connard". J'ai tendance à penser que le corniaud n'est pas celui auquel tu penses. Connard est un simple con qui multiplie ses conneries!C'est une question de sensibilité de chacun et de géographie, certainement.Amitié

      Supprimer
    19. Je préfère
      Bougre de papou des Carpathes !... Parasite !... Flibustier !... Chouette mal empaillée !...
      Vandale !... Ostrogoth !... Sacripant !... Hérétique !... Vampire !... Technocrate !... Brute !...
      Pacte-à-quatre !... Végétarien !... Crétin des Alpes !... Saltimbanque !... Vieux cachalot !...
      Gyroscope !... Paltoquet !... Cataplasme !... Espèce de Vercingétorix de carnaval !... Noix de coco !... Arlequin !... Invertébré !... Cyanure !... Ecraseur !... Nyctalope !... Rapace !...
      Antropopithèque !... Patagon !... Chauffard !... Pyromane !...Égoïste !... Polygraphe !...
      Phylloxera !... Topinambour !... Vermicelle !... Vivisectionniste !... Sinistre farceur !...
      Tortionnaire !... Bougre de faux jeton à la sauce tartare !... Mercenaire !... Corsaire !...
      Hors-la-loi !... Sinapisme !... Scolopendre !... Perroquet bavard !... Espèce de babouin !...
      Sapristi !... Bougre de mouchard !... Amphytrion !... Rocambole !... Malotru !... Maraud !...
      Espèce de bayadère de carnaval !... Soûlographe !... Sombre oryctérope !... Mamelouk !...

      Supprimer
    20. Et ben dis-donc moi qui aimait Topinambour, ce bon légume, bénéfique pour la santé et succulent à rajouter à la sauce d'un bon couscous, je suis abasourdi qu'il figure parmi les parasites, les sacripants.
      Blutch devrait se mordre le bout de sa langue et perdre dans ce labyrinthe des fils de putain de malotru et encanaillés.
      Efektivman, sé pa mal ! Le français a plus d'une flèche dans son carquois.

      NB: je voudrai bien savoir de quel puits sans fond tu as remonté tous ces malotrus dissimulés et aux aguets attendant leurs prochains méfaits.

      Supprimer
    21. Ce sont les insultes célèbres de ce cher Capitaine Haddock, voyons !
      Tu en veux encore ?

      ...Espèce de vieille perruche bavarde !... Iconoclaste !... Bachi - bouzouk des Carpathes !...
      Marchand de tapis !... Zouave interplanétaire !... Chenapan !... Marin d'eau douce !...Ectoplasme !... Doryphore !... Froussard !... Macaque !... Sapajou !... Hydrocarbure !... Mille millions de mille sabords de tonnerre de Brest !... Bandit !... Renégat !... Judas!...
      Traitre !... Cloporte!... Cornichon diplômé !... Naufrageur !... Patapouf !... Astèque !...
      Moujik !... Catachrèse !... Troglodyte !... Apache !... Va-nu-pieds !... Wisigoth !... Pirate !...
      Anacoluthe !... Canaille !... Emplâtre à la graisse de hérisson !... Grenouille !... Jus de réglisse !... Bougre de sauvage d'aérolithe !... Tchouk-tchouk - nougat !... Zoulou !...
      Gibier de potence !... Paranoïaque !... Cannibal !... Ornithorynque !... Jacrisse !... Vipère !...
      Boit sans soif !... Cercopithèque !... Anthropophage !... Coloquinte !... Trompe la mort !...
      Moule à gaufre !... Esclavagiste !... Espèce de mérinos mal peigné !... Frère de la côte !...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    22. Un bel éventail de mots croustillants à utiliser sans modération pour se soulager des cornichons diplômés.Mais ils ne pas aussi méchants que ça, comme "Marin d'eau douce", par exemple ou "jus de réglisse".
      MDR- Merci

      Supprimer
    23. Bien sûr ! mais moi j'aime bien le second degré...et ce genre d'insulte porte souvent davantage que les vraies...

      Encore une petite série ?

      Pyrophore !... Voleur !... Mercantis !... Accapareur !... Ophicléide !... Traine-potence !...
      Graine de vaurien !... Logarithme !... Mégacycle !... Espèce de cow-boy de la route !...
      Mégalomane !... Espèce de Cyrano à quatre pattes !... Zapothèque !... Cromagnon !...
      Ravachol !... Phlébotome !... Gargarisme !... Zygomare !... Vermine !... Olibrius !...
      Forban !... Rhizopode !... Cyclotron !... Saperlipopette !... Espèce de projectile guidé !...
      Pantoufle !... Cyclone !... Ivrogne !... Bougre d'extrait d'hydrocarbure !... Scorpion !...
      Macrocéphale !... Protozoaire !... Porc-épic mal embouché !...


      Les autres sont ... Merci à mon ami Nuageneuf pour ce gros travail !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    24. Mais il ne faudrait tout de même pas snober les jurons de Brassens, cornegidouille et ventresaintgris...
      Ce soir j'en fais pas une tartine, mon ordi est en bug majeur et je n'ai pqs l'habitude des claviers AZERTY.
      Baci

      Supprimer
    25. Anglo-saxon, va !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Trop forte, c'est dur!
    Est-ce que c'est du jeu si on tente la lipo pour les grammes en trop ou est-on directement disqualifié, hors sujet?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve quand même incroyable que l'étymologie du mot "lipo" signifie "enlever, ôter" alors que la lipo de "liposuccion" c'est quand même de la graisse en trop...
      Bref, lipogramme est ce que l'on appelle un faux ami. Ou un faux derche si l'on n'a droit ni au A ni au i.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Sans le A, il faudrait que ce soit un pseudo derche :-D

      Supprimer
    3. Eh ben tu vois que tu y prends goût... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Lipo succion = Enlèvement par succion, c'est correct. Sauf que lipo fait immanquablement penser à lipide et c'est là qu'on se plante; parce que moi aussi j'avais entendu : Succion des lipides.
      J'y prends goût, j'y prends goût.... je ne vais pas t'en faire 300 pages non plus...
      Baci

      Supprimer
    5. Nononon ! Tu entendais très bien.
      Lipo = lipides, donc graisses, dans le cas de la liposuccion.
      du grec ancien lipos = gras
      Nanmeo
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Coucou Célestine,
    J'ai adoré tes deux poèmes ;-) surtout Ronsard et sa cocotte ou poulette ;-)
    et quand tu dis "j'ai fait est un hybride: ni création, ni citation..."je ne suis pas d'accord (pour moi les "revisites" sont des créations)
    Bisessss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es gentille, chère Val !
      Et de plus tu as raison, les reprises sont des créations. Alors disons des créations un peu faciles ^^
      Bisous et belle journée
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Trop bien ces revisitations poétiques, Célestine
    Un peu dur ? Il faut du temps devant soi...
    J'ai une préférence pour la Cocotte à la Rose, tu t'en doutais ! Un joli clin d'oeil que je m'approprie !
    Gros bisous Célestinette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle est pour toi cette mignonne à la rose. Le temps effacera la peine comme chaque fois.
      Merci de ton passage
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Se donner un peu de peine en écriture pour fuir peine et tristesse est une excellente idée.

    Et si on s y essayait sans accent circonflexe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de ne plus être obligée d'apprendre l'orthographe à des élèves !
      Cela dit, il y a longtemps que je pense que l'orthographe est un combat perdu d'avance : il n'y a plus un endroit public où il n'y ait pas de fautes...Médias, affiches, commerces, réseaux sociaux et même dans les journaux...
      Alors, c'est vrai que je suis un peu désabusée...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Désabusée ? Voilà bien une attitude rare chez toi…

      Certes des fautes se glissent un peu partout, y compris là où on aimerait n'en voir aucune, mais est-ce étonnant ? La perfection n'étant pas de ce monde, faudrait-il baisser les bras dès lors qu'elle n'est pas atteinte ?

      Désabusée mais pas défaitiste, j'espère ;)

      Bises abusives

      Supprimer
    3. Disons que l'orthographe, au regard des grandes causes humaines qui nous agitent en ce moment, et des enjeux de l'humanité, me semble un peu un combat d'arrière-garde... mais je ne vais pas me mettre à faire des fautes pour cela !
      Enfin quand tu parles de perfection, on en est quand même vraiment très loin...
      Ce ne sont pas les gens qui laissent échapper quelques fautes involontairement, qui me gênent. Ce sont ceux qui n'ont même pas le réflexe d'aller vérifier dans un dictionnaire. Comment peut-on écrire des panonceaux, des pancartes, des commentaires sur un forum, des cartes de restaurant, des affiches, des encarts d'information truffés de fautes, avec les moyens de vérification actuels ?
      C'est un manque de respect total pour autrui.
      Défaitiste, moah ? Quelle idée...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Exact : il y a nettement plus important que ça. Et de toutes façons la langue évoluera imperceptiblement jour après jour. Il n'empêche qu'il s'agit de culture et que ce n'est donc pas tout à fait anodin.

      Quand je parlais de perfection je pensais surtout aux médias, pour qui l'expression est au coeur du métier. Pour les autres… mouais, l'amateurisme a effectivement bon dos…
      Manque de respect d'autrui, c'est certain ; manque de respect de soi, aussi. Et peut-être manque de respect pour notre culture commune ?

      Ahlala, ma brave dame, tout part à vau-l'eau (avec tiret)




      Supprimer
    5. J'écrirai sûrement un billet sur le sujet un de ces jours, ça me turlupine (de cheval, comme disait mon père qui avait puisé aux grandes sources, Sans Antonio et Pierre Dac, des gens qui savaient manier la langue et surtout, les registres de langue...)
      Et d'abord je te ferai dire que je ne suis pas ta brave dame, mon bon monsieur.
      Bises narquoises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Joli boulot, qui rhabillant Ronsard donna a son discours un vif apparat original.
    Quant au Jano, voilà qu'aux animaux du fabliau (anchois, cabillaud, albatros, busard, lapin, bison, loup ou lion, lapin, coucou, pinçon, crapaud...)tu offris un son inouï, sans mortification.
    Pur plaisir, tu nous comblas ainsi, nous laissant ravis.
    Bravo !
    :)

    pfuuu, pas si facil'...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc, tu y arrivas sans mal, à voir ta production à la "G. P." ^^
      Bravo pour ça !
      Good vibration !
      Kiss ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Sans mal ? pas si sûr... ça m'a pris un bon quart du cadran
      :)
      in british it's moult plus cool !!

      ce qui est rigolo c'est que ça oblige a revoir nos réflexes d'écriture et parfois à sortir de nos "zones de confort" et à se surprendre... comme toutes les contraintes, d'ailleurs !!

      Supprimer
    3. Je suis contente que tu aies aimé ça, cher ami !
      Et j'aime beaucoup ce que tu dis de l'exercice.
      Au plaisir de te voir plus souvent par ici.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. J'attends avec impatience un prochain billet sur la nouvelle orthographe... tout à fait d'accord avec toi ma chère Célestine...
      je te souhaite un doux week-end...
      Ce n'est qu'en courant que j'ai lu ce billet... je vais revenir y déposer mon "grain de sel"... peut-être... même si j'ai bien apprécié... mais pas trop inspirée...
      bisou.
      Den

      Supprimer
    5. Tu es ici chez toi, chère Den...
      la porte est ouverte sur le petit vent doux qui vient de chez toi out rempli des senteurs de ce printemps précoce...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Merci Célestine pour ton accueil si chaleureux.. pas de petit vent aujourd'hui, mais des senteurs de miel aux alentours des fleurs d'amandier.. un plaisir pour les yeux, l'odorat,... et pour la joie des abeilles, tu t'en doutes !
      bisou.
      Den

      Supprimer
    7. Moi je suis un peu sur le trajet d'une tempête méridionale...
      Ciel gris et vent furieux ^^
      Bon weekend ma belle
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Laisse moi rire, Celle, laisse moi rire. Depuis ce matin, on a ce célèbre vent qui souffle du Sud et qui rend fou, paraît-il. He bé, j'ai travaillé dehors toute l'après-midi, et je me sens ( à part la fatigue )pareil que ce matin, ni plus fou, ni moins. Remarque, comme bien souvent, les avis sont partagés. Et quand il va tomber, le vent, le grand voisin qu'on a en commun avec les Est-Américains, va encore rafraîchir les autan-bradassés.
      C'est bien organisé, hein?
      Et puis c'est chouette de parler météo sur ton blog.
      Salut confusi.

      Supprimer
    9. Super chouette !
      J'adore quand tu parles de toi, de ton vent et de tes bradasseries...
      Ici ça soufflait bien mais pas de folie.
      Tu reviens quand tu veux, tu as les clés...
      Bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Superbe exercice pérecquien admirablement réussi ! (sans o)
    Bravo, tu m'as épaté ! (sans i)

    Deux fois même ! (Perdu!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci m'n oncle !
      Je savais que tu serais sensible à mes élucubrations oulipiennes...
      Bises réjouies
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. j'adore (sans i)
    j'aime terriblement (sans o)
    je m'y collerais bien (perdu!)

    RépondreSupprimer
  22. Bravo ! Bravissimo ! (perdu et reperdu)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.