lundi 18 janvier 2016

Au nom de la loi

Afficher l'image d'origine





Un jour un type a fait tomber sa tartine de confiture, et toc, il est devenu célèbre. Vous me direz, le phénomène avait eu un précédent avec Newton,  qui s'était pris une pomme sur le coin de la sienne.
Bon, pour celui de la tartine, il faut dire qu'il avait un nom idoine. Il s'appelait Murphy. Qui n'a pas entendu parler des célèbres «  lois de Murphy  » qui gouvernent notre vie sans qu'on le sache avec une rigueur machiavélique ?
 Moi-même, je me risquai (au passé-simple, pour ne pas détromper Berthoise) jadis à écrire un billet un peu trop long sur le sujet. Pour en revenir à Murphy, imaginez qu'il se fût appelé (au subjonctif imparfait)  Michu. 
Les lois de Michu, vous voyez le toutim ? Aucune chance de passer à la postérité.

Bref, pour avoir une loi sociologique qui porte son nom, il faut avoir un nom adéquat, donc, un peu de temps à perdre (parce que je ne vois pas trop à quoi ça sert, ces lois) et observer le premier, avant tout le monde, un phénomène auquel personne n'avait pris garde auparavant.

Ainsi la loi de Betteridge, qui nous apprend que  « tout titre de journal comportant une question fermée appelle forcément une réponse négative. » 
Exemple : « Faut-il avoir peur des jeux vidéo ? » ou  « La liseuse va-t-elle tuer le livre ? »
Vous y penserez, la prochaine fois que vous trouverez un de ces titres dans votre quotidien ou magazine tv préféré...Et si un jour, par hasard,  vous tombez sur un article intitulé « Célestine va-t-elle vraiment arrêter son blog ? » Ne vous embêtez pas à le lire, et soyez rassurés...

La loi de Godwin, elle, affirme que  « plus une discussion dure, plus il existe de chances qu'elle débouche à un moment donné sur une allusion aux nazis, à Hitler ou à la Shoah » et ce, même et surtout si le sujet de départ n'avait rien à voir. On dit alors que l'on a atteint le  « point Godwin ». Je l'ai vérifiée plusieurs fois, en famille, alors que rien ne pouvait le laisser deviner au départ, que l'on soit parti des fraises tagada ou de la carrière des Rolling Stones.

Enfin, la loi de Baader-Meinhoff dit que « lorsque une personne apprend un fait, un mot ou un phénomène d'ordre à aiguiser sa curiosité, elle rencontre à nouveau, à plusieurs reprises, cette même chose, quelques jours après sa découverte. »
Peut-être que dans deux jours, vous allez entendre parler d'une de ces lois...Ce serait drôle, non ?

Bon, c'est tout pour aujourd'hui, je m'en voudrais de vous mettre en situation de 
 « surcharge cognitive » comme on dit dans l'Eduknatt...

¸¸.•*¨*•





Pour les déçus de mon titre, 
qui s'attendaient à ça:

84 commentaires:

  1. Curieux : hier dimanche je parlais justement de la loi de Murphy à un collègue de travail qui se plainait d'étranges calamités lui arrivant soudainement...
    Je rajouterai celle de Judge Dreed : "La loi c'est moi !"
    ou celle de Jos Randall : "Aunm de la loi !"
    C'était facile, je te l'accorde...
    Bon début de semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas Judge Dreed, mais j'ai rajouté la vidéo de Josh Randall pour les nostalgiques de la série...
      Pour les calamités, tu as raison, elles arrivent elles aussi "en série" (mouarf)
      Le plus difficile alors est d'inverser la spirale et de faire en sorte de revenir vers le positif...
      Pas évident quand on est entraîné vers le fond...
      Bises et bonne journée à toi, Gilles
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Concernant la loi de Baader-Meinhoff, elle se vérifie chaque jour, il suffit que tu changes de voiture et tout à coup tu ne vois plus que des bagnoles comme la tienne ! Quand une Madame attend un bébé, elle déclare immanquablement : "il y a des femmes enceintes à chaque coin de rue " !
    Je pense que c'est parce que nous sommes plus attentifs à ce moment là aux choses que nous vivons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! Nous sommes toujours plus attentifs aux choses que nous vivons qu'à celles des autres. Mais il est toujours amusant de constater des coïncidences. On aime bien mettre un peu de magie dans ce monde brutal...
      Ce qui est amusant aussi, c'est d'apprendre pourquoi elle s'est appelée "Loi de Baader-Meinhoff". C'est juste parce que le gars qui l'a mise en évidence venait tout juste d'entendre parler pour la première fois des exploits de la bande à Baader, et que dans la semaine qui a suivi, il n'a plus entendu parler que de ça. (cétait l'époque ou BFM-TV et I-TELE n'existaient pas, je précise !
      Bises du lundi-c'est-ravioli ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Tout mon commentaire devait reposer sur la bagnole dont parlait Andiamo, car c'était un des cours de marketing que j'avais enseigné dans le passé concernant les techniques comportementales de l'acheteur. Grâce souvent à la publicité, on crée chez le consommateur un besoin enregistré dans son subconscient et le lendemain comme par hasard, il découvre qu'il avait déjà vu ce produit et même il se déclenche chez lui un besoin intense de l'acquérir.
    J'aime bien cette citation de Carl Sandburg: "Rien n'arrive qu'on n'a pas déjà rêvé."
    Je te remercie la Céleste pour tes sujets qui sont vraiment intéressants, posés à priori de manière ludique mais renferment dans leur développement avec les avis des uns et des autres, des réflexions très riches. On ne peut pas dire qu'on apprend pas chez toi. Peut être est-ce parce que tu as côtoyé le monde de l'enseignement. Encore une autre loi?
    Bise d'admireur( tiens, j'ai lu quelque part...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La loi que tu évoques dans ton premier paragraphe serait plutôt la loi de Pavlov... ;-) ou comment créer un réflexe conditionné par un signal dans le cerveau.
      Mais il est vrai que toutes ces lois reposent sur des fonctionnements particuliers du cerveau humain, dont un très important qui est le phénomène d'"association".
      Ce qui est difficile, c'est de désactiver certains stimuli, quand ils sont désagréables. Par exemple, quand je sortais de l'école, je pensais systématiquement à une amie particulière. Le fait même de passer par les mêmes portes, les mêmes rues, déclenchait systématiquement cette association.
      Quand j'ai voulu oublier cette amie, parce qu'elle m'avait fait du mal, j'ai eu beaucoup de mal à déprogrammer mon cerveau...j'y suis arrivée, et je n'en suis pas peu fière.
      Bon le fait d'avoir quitté l'école m'a un peu aidée, je l'avoue... ^^

      J'aime apprendre, et j'aime transmettre ce que je sais. On pourrait appeler ça la "loi de Célestine" ?;-)
      Bises mon Bizak
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. La loi de Célestine, signifie qu'il n'y a pas de loi, sinon on va finir par s'ennuyer avec toutes les règles imposées.D'ailleurs il y'a une loi qui dit:
      " Suivre le règlement n’a jamais permis de faire le travail."
      Mais cela ne nous empêche pas d'être bon joueur!bise enjouée

      Supprimer
    3. Je ne connaissais pas cette loi, elle est un peu étrange...
      Le règlement, c'est comme tout: il faut en prendre et en laisser.
      ^^

      Supprimer
    4. C'est la loi de Dilbert sur le travail qui est un peu étrange et qui suit celle de Murphy
      http://tigroo92.ouvaton.org/La-loi-de-Murphy.html

      Supprimer
    5. Ah oui, voilà, je comprends mieux la phrase...

      Supprimer
  4. Alors là je m'insurge. Je ne sais si la carrière des Stones mène à un point Godwin et à la solution finale. Mais ardent défenseur des Fraises Tagada (avec une majuscule pour moi Mame Celestine) je prétends qu'une discussion partant de là ne peut que mener à la carrière des Beatles (Strawberry fields forever). Telle est la loi d'Eeguab, dura lex sed lex.
    La loi des com. chez Celestine mène à une embrassade. Ce n'est pas la pire loi qui soit même si les décrets d'application tardent un peu. ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée pour le retard des décrets d'application. Mais j'étais à mon cours de chant, tu sais bien que je suis une diva des parkings...
      Les fraises tagada sont mes bonbons préférés (de chez préférés). J'adoreeeeeere !
      La chanson des Beatles est donc un très bon choix pour moi...
      Bisous différés mais sincères et ettb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Bonjour Célestine , Attractif ce billet! j'y ajoute mon grain de sel en forme de poivre ; Dire que l'on peut découvrir quelque chose d'élémentaire rien qu'en prenant son petit Déjeuner . le coup de la tartine de confiture qui tombe, paf ! sur le sol ! paf et hop !! Fame !! J'avoue que La loi de Godwin est véridique . On démarre sur la pluie et le beau temps, on poursuit avec les plants de tomates et on finit par s’engueuler en parlant politique pour conclure paisiblement par se plaindre du froid en janvier ..la vie quoi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la série, il y avait aussi les frères Jacques qui devaient leur célébrité à une tartine...
      Peut-être que la loi de Godwin va avoir une variante contemporaine avec le djihadisme...Il me semble qu'on en parle beaucoup ces temps-ci...
      Bises mon ami
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Et la physique quantique c'est quand le curé chante en plein milieu de l'office ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muahaha ! Excellentissime !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. De toutes ces lois, la plus emblématique en même temps que divertissante est sans conteste possible la loi des Frères Jacques, et elle concerne précisément la tartine, puisque c'est un phénomène qu'ils ont étudié très en détail dans leur traité pholosophique de la confiture:
    http://www.dailymotion.com/video/x1smbz_freres-jacques-la-confiture_music

    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la la...promis, je n'avais pas vu ton commentaire avant de faire ma réponse à Jerry...
      Comme quoi je suis hantée par ton esprit caustique (et non quantique) ;-)
      Baci caro
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Passe une bonne semaine Célestine. Gros bisous de Belgique et à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi de même petit Belge.
      Bon courage !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pourquoi "Bon courage" ? Parce qu'il est Belge ?

      Supprimer
    3. Non , lol !
      Parce qu'il est instit (le pôôôvre !!!)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Moi je connais la Loi de Chevreul, dite loi du contraste simultané des couleurs, depuis mes études en arts graphiques. Et comme elle est peu connue en dehors de ce domaine (les couleurs) j'ai été ravie de la servir à un jeune imbécile qui faisait ses études d'architecte et m'avait imprudemment demandé avec horreur: "Quoi? Tu ne sais même pas ce qu'est une trouée?" et moi, une couronne invisible étincellant sur le chef, le sourcil dédaigneux je lui ai rétorqué "et toi... tu peux m'énoncer la loii de Chevreul?"

    Baci sorellita!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme j'aime quand tu as le sourcil dédaigneux ! Tu dois être encore plus craquante !
      Il faut savoir reconnaître ses lacunes. Je ne sais ni ce qu'est une trouée (en architecture) ni la loi de Chevreul... Mais heureusement, tu vas m'expliquer ...?
      Les chevreuls il y en a plein dans la forêt de Ramboullet ou de Versalles... ;-)
      Baci per te
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Je regarde Steve McQueen et je me dis qu'il était beau gars.
    Moi aussi je connais Chevreul.
    Question : " As tu un nom à loi ?" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah wouééé il était pas mal le petit Steve !
      La loi de Troussecotte, ça pète ou pas ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pas mal le petit Steve? Mais qu'est ce qu'elle dit celle-ci?
      Un grand parmi les géants, oui.
      Et dans le Kid de Cincinnati, hein? Y avait pas du grand Steve?

      Supprimer
    3. Mais tu comprends pas: mon petit Bof.
      Pour moi, "petit" c'est un mot d'amour.
      Tssss....

      Supprimer
    4. Mais j'avais bien compris,sûr, segur. Bon, à la soupe!

      Supprimer
    5. Alors voila je te dis un mot d'amour et toi, au lieu d'être tout rouge tu pars à la soupe...
      Tssss....
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. La loi de Célestine :

    " Tout corps soumis au voisinage de Célestine est soumis à une attraction physique égale au produit du bleu de ses yeux multiplié par la longueur de ses jambes. Le sujet ainsi éprouvé reste sous le choc pendant parfois plusieurs heures. Il ne peut se défaire de ce phénomène qu'en écrivant sur un espace d'Internet appelé "blog". Parfois les commentaires qui précèdent le sien lui permettent de prendre conscience que la gravité de son état. Il arrive aussi, que le sujet ne s'en aperçoive m'arme pas et se laisse aller à des délires incontrôlés.".
    Certains savants qui ont étudié plus profondément cet étrange phénomène prétendent que le seul remède est un baiser de la dame au sujet atteint qui entre alors dans un état euphorique qui fait parfois penser que le remède est pire que le mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois oui...des délires incontrôlés, c'est pas faux ...
      Je vous laisse l'entière responsabilité de vos propos, cher Jacques.
      Mais je ne voudrais pas créer une émeute sur une réputation un peu surjouée, à mon avis ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Après le petit train Interlude, Joss Randall ! Ca nostalgise à tour de bras par ici ! ;-)

    Prochainement sur cet écran "Yahoo Rintintin" ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je pensais plutôt aux
      Shadoks... Non ? kestenpense ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. J'aime beaucoup le commentaire de votre ami Jacques.
    Une audace que je regrette de n'avoir pas eue.
    Et votre réponse est toute en délicatesse. Vous êtes délicieuse.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mr Jacques a une très belle façon d'exprimer les choses, je l'admets.
      Et je ne doute pas que vous auriez fait aussi bien, si vous en aviez eu l'idée.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Non Célestine, je ne vais pas re saisir le com déposé hier vers 15h et qui s'est enfoui dans les catacombes de blogspot ou volatilisé avec mes délires philosophiques. Je reviens seulement t'avertir que cette belle demoiselle ne pourra pas naviguer : elle a pris ton pinceau en guise de rame et c'est ce qu'est en train de lui expliquer le beau Gabian.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-il pas plutôt en train de lui dire : "Arrête de ramer, t'es sur le sable" ? :-)
      Je rigole, mais je savais que tu aimerais mon petit goéland.
      Quel dommage d'avoir perdu ton com.
      Blogger est en pleine forme en ce moment, égarant à tout va les commentaires de mes précieux.
      J'ai cherché, mais rien dans les mails ni les indésirables.
      Bisous belle journée !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Bonjour Célestine.
    Hors-la-loi, sans foi ni loi, la loi du plus fort, la loi du marché, la loi de la jungle, etc. C'est curieux, comme d'habitude, le mot loi ne fait pas sourire.
    Dans ce billet, c'est extra, c'est tout le contraire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mot loi, comme les autres mots, a le droit d'être réhabilité, et déshabillé de son corset austère...Quand je marche sur mon fil, les seules lois que j'aime défier, ce sont les lois de la physique...
      Merci pour votre appréciation qui emprunte à Léo Ferré un de ses plus beaux titres.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. on apprend plein de choses ici mais je ne suis pas certaine de m'en souvenir
    Je ne me suis jamais posé la question du pourquoi du comment
    Qui décide du nom de ces lois ? y'a une commission ?
    Y'a aussi la loi des séries , en ce moment , ces personnalités qui meurent d'un cancer à 69 ans , parfois ce sont des disparitions d'enfants , alimentés par l'info et relayées en masse dans les réseaux sociaux
    bizarre ?
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La loi des séries, oui, c'est vrai, je me faisais la remarque : le pauvre Pierre Tornade est passé inaperçu parmi tous ces "grands". Voilà un acteur qui a fait une carrière immense sans jamais avoir un seul premier rôle...Il portait vraiment mal son nom !
      Il y a ainsi plein de questions que l'on se pose : moi je me demande, par exemple, qui décide du "produit de l'année" de la "voiture de l'année" ou de "la femme de l'année" ?
      J'aimerais bien assister au jury rien que pour voir...
      Bizarre tout ça, tu as raison...
      Bisous ma Jeanne

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Robert Lamoureux et Guy Béart ont aussi décarré sans crier gare...
      Baci Cara

      Supprimer
    3. Sans crier gare ? mais il y a quand même eu de beaux hommages, dont celui de Bigard (qui m' agréablement surprise sur ce coup-là...)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Oui c'est bien observé...et la loi du plus fort alors ?? Hé hé hé....
    C'était vraiment avec une tartine de confiture pour Murphy ou alors c'est des bêtises ??
    Bon alors, tu vas arrêter ton blog ?? Comment ça j'ai rien compris au film ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et la loi de la pesanteur, si bien chantée par Brassens dans Venus Callipyge ?
      Pour Murphy, je ne sais pas, c'est comme pour Newton, ou Denis Papin avec son couvercle...il y a a l' Histoire, et puis la petite histoire...celle qui plaît parce qu'elle fait rêver dans les chaumières.

      Pour la petite histoire, il n'est pas encore venu pour moi le temps d'arrêter mon blog.
      Bisous Mindounet
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Bon alors, cette loi de Murphy ? ^^

    Il y en a beaucoup de ces lois, certaines plausibles, d'autres plus malicieuses, comme les dogmes énoncés en panneaux immuables sur Facebook, incontestables...
    Sinon, j'ai adoré ce générique Au Nom de la Loi dans ma jeunesse, et ça me fait encore des frissons quand je l'entends !
    Besos Célestine,tu sais toujours tenir ton auditoire en haleine (j'ai pas osé dire par les...) et c'est mérité ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...par les neurones, tu veux dire, je pense... ;-)
      Oui, j'essaie en effet de titiller dans mes lecteurs z'et lectrices des zones à chaque fois différentes de leurs hémisphères cérébraux...Et apparemment, ils n'ont pas l'air de se plaindre de ce traitement. L'avant-dernier billet taquinait davantage le sub-cortex et l'hypophyse que celui-là, qui s'adresse directement aux méninges.
      Besos captain, et garde le cap ! malgré les récifs facebookiens.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ah bin le précédent, j'ai pas osé participer ça m'avait l'air d'un jeu entre vous (les plumes de machin) ^^

      Supprimer
    3. Les plumes d'Asphodèle est un défi d'écriture où il s'agit d'écrire un texte avec des mots proposés par les participants. Mais tout le monde a le droit de commenter, même s'il n'a pas participé. ^^
      J'ai assez souffert de me sentir exclue de certains groupes pour ne pas faire la même chose avec les lecteurs qui me font l'honneur de poser leurs mots chez moi.
      Ici c'est open door.
      besos
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Si la porte est ouverte, je veux bien m'y glisser. Avec ma barbe, mon tricorne mon sabre, et tout le toutim, je peux reste coincé quand même ;) Merci et besos Célestine ♥

      Supprimer
    5. Hi hi ! tu es drôle !
      Besos captain, j'ouvrirai les deux battants
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. J'adore tes petites chroniques et c'est vrai ce que tu dis. il suffit que l'on apprenne quelques choses de nouveaux pour en entendre parler, c'est halluciant...
    Je te dirai si c'est le cas ...

    Bisous Blue Célestine ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien que tu me diras...
      Bisous chère Cristina
      Belle fin de journée
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'hallucine !!!! Hier je tombe sur un jeu télévisé que je ne regarde JAMAIS !!! La question posé au participant : Edward Murphy, qui a laissé son nom à la loi dite "de l'emmerdement maximum" était : 1/ Boulanger, 2/ Médecin, 3/ Ingénieur, 4/Gérant de supermarché ... Rahhhh j'aurai gagné 3000 euros ... tu y crois toi ?! Je suis restée la bouche ouverte en pensant à toi :D mdr

      Bonne journée Blue ;-)

      J'hallucine, mais j'hallucine!!!! :D

      Supprimer
    3. Ho Cristina c'est vrai que c'est très troublant...
      Et ça marche à tous les coups...
      Bisous ma belle, ton commentaire m'a bien fait rire ! :-)))
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Loi de Passion Culture : à long billet, long commentaire !
    D'abord, merci pour la vidéo : je fais effectivement partie des nostalgiques de la série. C'est toute ma jeunesse, ça madame.
    Peut-être entendrez-vous parler d'une de ces lois dans les deux jours ? Tu en as fait toi-même l'expérience en lisant mon blog. (C'est d'ailleurs ton commentaire qui m'a rappelé qu'il y avait longtemps que je ne m'abreuvais plus à la source de ton blog.
    Je terminerai par la loi de Célestine, que tu as forcément si bien énoncée : "Pour avoir une loi sociologique qui porte son nom, il faut avoir un nom adéquat". Je la démontrerai (à l'aide de Wikipedia) à partir de ton exemple de la loi de Betteridge, qui date de 2009, mais qui avait été précédemment énoncée par Andrew Marr en 2004 et par Davis (cité par Mark Liberman en 2006). Mais comme y en avait marre et que la coupe était pleine, les anglophones ont trouvé better.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien l'idée de la "source" (tout le monde sait bien que l'ego adore être flatté de temps en temps)
      C'est vrai que par hasard, effectivement, tu parlais de la loi de Murphy au même moment que moi...J'aime bien.
      Enfin, brillante démonstration, pleine de jeux de mots et de finesse d'esprit, de la loi de Célestine. Je te tire mon chapeau, ou devrais-je dire mon bonnet, eu égard aux températures .

      J'aime bien aussi ta loi énoncée en préambule.

      Ça en fait des "j'aime bien" on se croirait sur face de bouc.
      Loi de Célestine n°12: un rien suffit à la rendre heureuse. ^^
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Heureuse nature, Célestine !

      Supprimer
    3. Pas toujours...je suis parfois un peu sombre, cher(e) anonyme !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Je connaissais la loi des séries et celle de Murphy mais pas les autres : grâce à toi ce soir je m'endormirai moins bête !
    Il était beau Josh Randall j'étais fan:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il était pas mal, j'avoue, même si ce n'était pas mon préféré... hi hi !
      Bisous Mammilou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. la pire de toutes, c'est la loi du Plufort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecrit comme ça, ça fait un peu fromage, non ?
      hihi ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Je viens de lire ce billet une fois et je n'ai pas parcouru les commentaires... je n'ai absolument rien compris... 'vais me coucher et demain je re-lirai.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un billet difficile à lire à minuit, sans doute !
      Bises à demain
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Moi j'dis que ceux-là-qui-font-des-lois-avec-leurs-noms ils citent surtout des évidences ! C'est comme quand tu achètes une voiture d'une certaine marque en te disant qu'il n'y en a pas beaucoup, après tu n'arrêtes plus d'en croiser. Ohhhhhh mais je peux faire une loi!!! La loi Stella No! Ca marcherait, tu crois?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Betteridge ou Godwin, ce n'est pas si évident que ça...et pourtant ça se révèle vrai très souvent.Tu me diras que pour que ce soit érigé en loi, il faudrait que cela se révèle vrai tout le temps...
      Alors, c'est bien beau tout ça, mais elle dirait quoi, la loi de Stella ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. un régal comme d'hab ! On ne connaissait pas la loi de Betteridge. Merci Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en déduis que vous connaissiez les deux autres...
      Loi de Célestine n° 19 : Quand on dit un truc, je devine ce qu'on a pas dit...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. A côté de la loi de Murphy, il y a aussi la loi des Meufs-filles, qui dit: pour qu'une nana te donne raison, il n'existe qu'une seule manière: lui dire que t'as tort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muahaha ! de plus en plus excellent. Tu te bonifies en compréhension de cette espèce bizarre qu'on appelle les meufs.
      Tu sais quoi ? Je te donne entièrement raison.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Sans prétendre connaître la loi de Michu et tout son toutim... connais-tu la loi de Michou ??

    Sinon bien reposé j'ai à peu près compris... me semble-t-il...

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne connais pas du tout la loi de Michou...
      Tout corps plongé en costume blanc dans un cabaret en ressort avec une plume dans le...
      -Rhôôô ! mademoiselle Célestine !
      -Je sais pas, j'imagine...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Bleu... bleu, le costume, la cravatte, les lunettes, les mocassins... bleu !

      Bleck

      Supprimer
    3. A voir, Monsieur est connaisseur ... :-)

      Supprimer
    4. Oh bonne mère, j'ai confondu Michou avec Eddy Barclay !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Heureusement pour lui, Michou se porte mieux qu'Eddy :-)

      Supprimer
    6. La dernière fois que j'ai dit ça d'un chanteur, il est mort le lendemain...c'était le 2 janvier...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Eddy a déjà Baclay son existence et Michou est déjà dans le bleu azur....
      Tout le monde ne se Delpech pas de pareil façon avec la Camarde...
      Et puis zut! Faudrait pas croire que j'ai le mauvais oeil, tout de même :-)

      Ti bacio Cara

      Supprimer
    8. Mais non, t'inquiète !
      Baci caro

      Supprimer
  28. j'ai lu ce billet ce matin à 7h ! Billet et commentaires ! Je me suis régalée et voulais répondre quelque chose de super intelligent, un truc qui t'aurait donné des complexes, qui t'en aurait bouché un coin ! Bon, j'y ai renoncé, ne voulant pas te faire de peine en ce jour si particulier, tu ne m'aurais pas crue et tu aurais pensé à un poisson d'avril ! Alors à quoi bon ? Hein ? :D Le peu d'esprit qui m'animait, si je puis m'exprimer ainsi sans faire un pur mensonge ;) , s'est totalement évaporé après la partie de tennis qui m'a lessivée !
    Que d'excuses bidons, penses-tu ! Tu as raison ! ;) :D Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il est très bien ce com, Marie-Jo
      Caustique et intelligent, même après le tennis, tes neurones ont de beaux restes !!!
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.