dimanche 8 novembre 2015

Point Nemo

Image Wikipedia
Ah…la joie d’apprendre ! J’espère qu’elle vous étreint comme elle me transporte. J’adore enrichir ma formidable et suréminente culture encyclopédique de nouvelles connaissances, surtout si elles sont belles et inutiles.

Bon, je dis « inutiles » mais n’y voyez pas là un quelconque mépris émanant d’un esprit arrogant ou hautain. Je dis juste que ce sont des savoirs qui ne changeront pas la face de ma journée, et qui ne me seront d’aucun secours, par exemple,  quand je me planterai devant le frigo en me posant la question existentielle : « Qu’est-ce qu’on mange ? » Mais elles aiguisent mes neurones et les maintiennent dans un salutaire éveil

-Au fait, Célestine, foin des préambules à rallonge !

Oui…voilà, voilà, j'y viens ! J’ai donc appris récemment l’existence du point Nemo. Du nom du célèbre capitaine JulesVernien. Le point Nemo, c’est « le point de l’océan le plus éloigné de toute terre habitée ». Autant dire le point le plus peinard de la planète (sauf si on a oublié le sel, mais en même temps, oublier le sel, dans l’océan, est-ce si grave ?)

J’ai appris par voie de fait et de conséquence l’existence de la très éminente NOAA, soit National Oceanic and Atmosphéric Administration. Agence qui étudie sérieusement les phénomènes  marins et climatiques (cruciale mission de nos jours) et se penche de manière non moins sérieuse sur l’existence d’un bruit à très basse fréquence appelé le Bloop, qui pourrait être émis par quelque calamar géant hantant les eaux profondes…Ou par une gigantesque baleine de la taille d’un gratte-ciel. Une sorte de rot monstrueux, en somme. Le Bloop, c'est de l’or pour les écrivains de science-fiction et les amateurs de chair de poule.

De la, j’ai dérivé mon surf internetique sur les phénomènes encore partiellement inexpliqués par la science, tels que les cigales de dix-sept ans, les géoglyphes de Nazca ou la foudre en boule. Pa-ssio-nnant !
M’enfin, il faut bien qu’il y ait encore des trucs mystérieux à comprendre ou à élucider.

Pour stimuler l’esprit de recherche et d’invention des futurs physiciens en culottes courtes. Un défi éducatif important à l’heure où l'obscurantisme, et son corollaire la peur,  regagnent du terrain. Pourvu que l'on n'atteigne jamais le Point Nemo de l'ignorance...Pourvu que les enfants aient toujours l'envie d'apprendre...



¸¸.•*¨*• ☆

91 commentaires:

  1. Pour nommer le point le plus éloigné de toute intelligence humaine, il y avait l'embarras du choix sans galvauder celui que Jules montrait comme un esprit inventif de qualité exceptionnelle.
    La politique nous offre tant d'exemple de ce qu'est le vide intellectuel sidéral qu'il n'y avait qu'à puiser.....

    Les enfants auront toujours le désir d'apprendre, reste à maintenir l'étendue de l'offre car ils ne liront plus le jour où les livres ne seront plus visibles...
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que quand on contemple le beau front bas et le regard profond du candidat niçois des Ripouxblicains, on a une idée de l'infini...
      Mais je suis médisante...
      Pour les livres, ce qui importe, c'est moins le support que le contenu. Qu'ils se cultivent sur des liseuses kindle, ou des tablettes, mais qu'ils se cultivent ! Voilà l'enjeu. Conserver le goût d'apprendre, la curiosité naturelle et arrêter de dire que c'est un vilain défaut...Là encore, la morale a plombé plus d'une vocation de Tryphon Tournesol en herbe...
      Baci per te
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Pour avoir moi aussi cette goinfrerie de connaissances, je te crie "Halte au feu !". Tu es sur une pente où, de lien en lien, tu vas t'intéresser aux illuminés, aux villes souterraines du Népal, aux maitres du monde, au triangle sous le bermuda, aux maçons sincères, aux petits épargnants nazis, aux atlantes à branchies et autres vénusiens en goguette, encore que là-dessus, si ça t'intéresse, j'ai un témoignage de première bourre :

    http://blogborygmes.free.fr/blog/index.php/2006/02/26/258-mon-cousin-ce-heros

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me prends vraiment pour une truffe ?
      (Enfin si j'ose dire, parce que dans ta situation, ce serait plutôt un compliment)
      Je ne suis pas encore perdue pour la science, ne t'inquiète pas...Célestoche la rationnelle veille à ce que célestine ne parte pas dans des délires...Mais je te remercie de t'inquiéter de ma santé mentale. Je ne finirai jamais en barbecue pour cause d'immolation mandaromesque, si c'est ça qui te taraude la coloquinte.
      Le triangle sous le bermuda, par contre, ça peut être bien, je t'assure. D'autant que je suis pour une taille équitable de la végétation. Ni trop, ni trop peu. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. PS: Témoignage assez hallucinant, je confirme.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. On peut citer le monstre marin dont parlait Victor Hugo dans son roman, les travailleurs de la mer : « le Léviathan » (eh ! oui en ce moment avec Hugo, je ne lis que tout ce qui concerne la mer.).Je cite un extrait de son roman : « La houle en mourant dévastait. Le flot paraissait se cramponner et mordre. Le baiser obscur des vagues aux rochers s’accentuait. Un profond tremblement remua l’écueil. Des grognements de bête s’y mêlaient. L’écume ressemblait à la salive d’un « Léviathan. » D’après wikipédia, Le Léviathan est un monstre marin évoqué dans la bible, il est une mixture de dragon, serpent et de crocodile. Il peut être considéré comme l’évocation d’un cataclysme terrifiant capable de modifier la planète et d’en bousculer l’ordre et la géographie.
    Je me demande si ce n’est pas ce monstre-la qui émet ce Bloop ! bloop ! Célestine.
    Pour les futurs physiciens en culottes courtes ils ont l’embarras du choix pour titiller leurs imaginaires : « Les dents de la mer » ou « massacre à la tronçonneuse » avec en prime daesh qui s’en mêle et emmène les petits poucets pour stage d’initiation..
    Tu as ouvert un dossier explosif, Célestine, le débat va durer…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne confonds pas la réalité et la fiction, malgré certaines apparences qui peuvent peut-être, parfois, faire penser le contraire. le coeur et la raison se partagent heureusement le terrain pour le plus grand bonheur de mon équilibre.
      Et je ne crois en aucune créature imaginaire.
      Je sais par exemple que l'on parle d'une vibration particulière appelée Hum, qui serait un résidu du Big Bang, selon certaines théories, une sorte de bruit sourd que certains êtres humains peut-être un peu hyper-sensibles perçoivent, à moins que ce ne soit un acouphène...Mais rien d'ésotérique là-dedans.
      Victor Hugo avait une belle imagination, et c'est facile de s'emballer.
      J'observe d'un air circonspect tous les phénomènes censés impressionner les pauvres mortels que nous sommes.
      Je dis juste que la science n'explique pas (encore) tout, et qu'il faut se garder d'opposer une nouvelle fois les croyances et les connaissances. Ce qui peut-être le cas si on parle de débat explosif. J'espère qu'il sera au contraire fructueux et respectueux du point de vue de chacun.
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je te rejoins sur ton point de vue qui n'est pas en contradiction avec mon commentaire. Car ce que notre imagination peut créer, la réalité n'est pas au fond loin de ces imaginations. Jules Verne avait prédit beaucoup de choses qu'on croyait à l'époque débile, mais voilà aujourd'hui, beaucoup de choses qu'il avait dites sont bien réelles. Et la science n'a pas fini de nous surprendre et de nous en apprendre. Bisous réels princesse.

      Supprimer
    3. Jules Verne était un visionnaire, c'est vrai. Il avait inventé plein de choses passionnantes, comme le sous-marin, le dirigeable, le disque, la télévision, la bombe H, les capsules interplanétaires...
      (merci wikipédia)
      Bises tardives
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je n'ai pas souvenance qu'il ait prévu la bombe H, mais le Nautilus fonctionnait avec un réacteur nucléaire.
      Le voyage au centre de la Terre était une histoire impossible, mais il a donné le goût à la spéléologie à des générations...

      Bacione

      Supprimer
    5. Il y'en a même qui étaient inspirés du dirigeable gonflable, pour inventer les poupées gonflables qu'on appelait à l'époque : "Dames de voyage". Les marins explorateurs à l'époque à cause des voyages qui duraient avaient trouvé l'astuce d' emmener avec eux des poupées gonflables. Bon il est vrai qu'à l'époque la matière utilisée était un simple tissu, ce n'est pas comme aujourd'hui c'est des poupées gonflables high-tech qui peuvent tout faire jusqu'à épuisement de leurs..... batteries

      Supprimer
    6. @Blutchy

      je n'ai fait qu'un copié-collé de Wikipédia...

      @Bozak

      Dis donc, tu sembles t'y connaître en la matière !
      Je ne saurais en dire autant personnellement...

      Baci et bisous à tous deux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Merci de me confondre avec le chercheur américain de l'électronique et de l'acoustique, Rudy Bozak. Il y'a de quoi, avec tout ce que j'ai débagoulé sur la sonorisation!

      Supprimer
    8. Oups ! ça c'est quand on a deux mille commentaires à répondre en n'oubliant personne et en ménageant les susceptibilités...Alors on va vite et on ne relit pas, mon petit Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiizac !!!
      Gros kiss confus
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Ton point "Nemo"est situé à "proxénète" de l'île de Pâques, appelée aussi Rapa Nui ou "Te Pito o te Henua"
    C'est à dire "le nombril du monde" Zazard ou coïncidence ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait ?
      Un joli nombril en tous cas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Jolie conclusion qui fait réfléchir......
    Mais voilà je ne vais pas parler du calamar géant à mon fils : il pourrait ne plus en dormir. Certains enfants ont peur du loup, mon fils des calamars géants ....... Un tout petit petit peu de lacune dans sa culture scientifique nous procurera de plus nuits calmesBref, je m'organiserai mieux à Noël. Nous viendrons probablement vers le 26/12.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre bout de chou ! De toutes façon cette théorie est un peu fantaisiste et elle a vite été remise en cause par des savants plus sérieux...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Je crois qu'il y a eu un petit hug ds la conclusion de m'on commentaire.un étrange phénomène de copier/coller : à faire étudier par la NOAA ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, si tu viens le 26, c'est avec plaisir que je te recevrai !
      Lol
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. J'adore ce genre de découvertes... MERCI! Tu me donnes du grain à moudre et du BLOP à surveiller. Bisous et bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi ! si tu entends un bruit bizarre, Brizou, c'est peut être le bloop !
      Ou alors ton frigo qui a des bulles d'air ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Pour résoudre le mystère du BLOOP, tous les flics maritimes sont en train de se poser LA question :

    Planque t'on ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Planque t'onne comme un sonar et les chauve-souris n'y entendent rien ! Il faudrait se poser une autre question : Où planque t'on la prestine des cétacés ou du cachalot ? il paraît que c'est une protéine essentielle à leur audition pour traduire les ultrasons et autre écholocation(un mot nouveau pour moi)
      Je ne vous cache pas que depuis que j'ai appris par la céleste, ce phénomène de Bloop, mes antennes sont alertés et je me suis appliqué à chercher toutes les anguilles sous roche, et je découvre un immense océan invisible à l'oeil nu;. Allez, je replonge...

      Supprimer
    2. Planque-t-on jusqu'à ce que le chef nous dise "C'est assez !" ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Dis donc, Chou, je croyais que le bloop n'avait plus de secrets pour vous autres depuis que le port de Marseille avait été bloqué par une sardine?

      Supprimer
    4. Oui, mais il ne faut pas déranger les cétacés et les planctons qui vont avec !

      Supprimer
    5. ...Sinon ils se cachent à l'eau...

      Supprimer
    6. @Bof

      Tu as raison, encore un mystère inexpliqué par la science...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Bizarre, hein, dans une ville dont une spécialité très connue est le savant...
      Bon, j'arrête parce que l'autre affreux va me traquer, après.

      Supprimer
    8. Le célèbre savant de Marseille...ben voui.
      Mais tu ne peux pas l'appeler mon chou à un commentaire, et l'autre à un autre commentaire...On s'y perd, nous !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. Mais c'est normal, justement, c'est pour qu'il perde ma trace, le traqueur.
      Le scorpion se transforme localement en renard, et voilou...

      Supprimer
    10. Rhôô ! Mais il t'aime, ton chou, petit scorpion-renard !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. Les scorpions, ici on les traite à coups de journaux roulés et les renards mangeurs de poules, oh peuchère, ya Zoé qui est en train de passer son permis d'éradiqueuse de nuisibles, alors le croisement entre les deux, il a du souci à se faire dans notre quartier, ouillouillouille !

      Supprimer
    12. Ça va saigner !!!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Oh si! Ce genre d'info transforme chaque fois ma vie quotidienne et l'illumine. Le vide du frigo paraît moins grand, mes bobos de l'âme me semblent minimes et la tâche sur la main tellement infime....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De l'art de minimiser les petites choses sans importance du quotidien...
      Art dont tu es passée maîtresse, chere Marie-Mad !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. quel oeil ! Je veux parler de ton oeil aiguisé concernant la veste de Rachida dans notre petit jeu d'hier. Les coms déconnent à fond sur canalblog depuis hier et je ne peux répondre par cet intermédiaire.
    Belle journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le jeu, je pense qu'Almanito a gagné avant moi, pour être juste...
      Il faut donc lui décerner aussi des félicitations !
      Oui j'ai vu le bug sur canal blog, c'était énoooorme !
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Pas loin du pôle sud, le point nemo, non ?

    Moi aussi, j'adore apprendre des trucs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plein milieu de l'océan, le plus loin possible de toute terre habitée. Est-ce que le pôle Sud est habité ?
      Bises ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Hi je pensais que tu faisais une chronique d'un livre sorti l'an dernier chez Zulma et intitulé "L'île du Point Nemo" mais que nenni et c'est diablement plus intéressant que ce livre qui a reçu beaucoup d'avis mitigés ! Les onomatopées sous-marines ont un charme indéfinissable comme cette chronique maritime qui sied bien à tes yeux ! Bises ma belle amie ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas assez douée pour chroniquer des livres, à côté de toi et de ton talent suréminent !
      Merci copine d'avoir aimé ma petite rubrique à brac scientifique.
      Bises de récré
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Je pensais subrepticement à trouver le Point Rackham supposé, le point le plus éloigné de toute demoiselle ou alors de tout tonneau de rhum...A toi de choisir, Célestine !

    (mais ce serait vraiment horrible dans les deux cas ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh my God ! pas de filles et pas de rhum ? La mort immédiate pour un pirate !
      Comment veux-tu que je choisisse un truc pareil ?
      Besos captain!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Chère Célestine
    Tout d’abord je me suis attendu à une diatribe érotique, quoi, une histoire de Point ?

    Mais j’ai eu la confirmation que nous avions (presque) le même regard curieux sur ce qui nous entoure …
    Et
    que j ’aime t’entendre dire pourvu que l’on atteigne jamais le point Némo de l’ignorance.
    Et
    comme je me reconnais dans des recherches qui passionnent, mais qui hélas ne font qu’un séjour bref en ce qui me concerne, dans les neurones de ma mémoire sollicitée ; mais c’est si plaisant d’apprendre, d’essayer de comprendre tout ce que l’on ignore.

    Parfois je m’inquiète des possibilités terribles d’internet, mais certaines sont si prégnantes.
    Connaitre c

    Merci chère Célestine de m’avoir fait connaitre tout ceci.

    Salut mon C’ptaine Némo

    Nb je parie que cela va t’intéresser cette avancée inexorable de l’incandescence, j’ai visionné cette vidéo ces jours ci, je ne suis pas plus éclairée :) mais je suis rassérénée.

    http://www.laboiteverte.fr/la-beaute-incandescente-de-lencens-qui-se-consume/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me demande ce que
      connaitre c
      est venu faire ici??? un curieux???? ( rire)

      Supprimer
    2. Fabuleuse la vidéo sur l'encens qui se consume !
      Tu as bien deviné que je serais emballée par le phénomène. C'est tout simplement beau de regarder les choses en s'approchant de très près... J'ai toujours adoré ça !
      Bisous Jak, et merci encore pour le lien vers la boîte verte, qui me semble fourmiller d'idées et de découvertes étonnantes !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Au point Nemo, l'homme préfèrerait son envers, le point Omen qui, au lieu d'être le point le plus éloigné de tout, serait le point où tout serait le plus proche, jusqu'à la fusion. Entre les êtres, entre les sentiments, entre les émotions. D'autant que omen signifie présage et que celui là serait plutôt grandiose...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un point ou ne ferions tous partie d'un seul être, avec une meta conscience universelle...
      Oui, on touche là des sphères difficiles à explorer pour le cerveau rationnel.
      Bravo pour la remarque sémantique de l'anacyclique Nemo/omen bravo !
      (Oui un mot qui a du sens quel que soit le sens de lecture s'appelle un anacyclique.
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. tous les jours on apprend qq chose de nouveau

    RépondreSupprimer
  17. C'est fabuleux hein ? Tout, le point Nemo, les dessins de Nazca, etc.... et aussi la soif d'apprendre.... Je suis sûre que j'aimerai ça jusqu'à la fin de ma vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Come in my arms my belgian sister.
      Big kiss with plenty of stars
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Je viens d'entendre un Bloop, là maintenant. Profond, vibrant, qui m'a remué jusqu'au fondement Pourtant je suis loin de la mer et je m'inquiète.
    La bête serait-elle amphibie? aurais-je eu la berlue ou est-ce la faute au demi-litre de Quezac que je viens de boire un peu précipitamment?
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es sûr que c'est de la Quezac ?
      Ce ne serait pas plutôt un petit Marcillac, ou un côteau de Millau ?
      A moins que ce ne soit ton téléphone portable qui vibre et qui te dit qu'il y a un texto de Célestine qui s'ennuie tout seul depuis deux jours...
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Quezak, bozak, Bizak, je commence sérieusement à valdinguer, heureusement que ce n'est pas du Prozak en gélule ramifiée.

      Supprimer
    3. Moi même, je m'y perds, malgré ma lucidité extraordinaire et ma clairvoyance suréminente !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Quezak est une eau pétillante
      Bozak fait pétiller les oreilles
      Bizak pétille de malice
      et avec Prozak tu pétilles plus rien du tout
      C'est pourtant simple, non....
      Baci spumante

      Supprimer
    5. Quelle belle rime mousseuse
      Pétillante et effervescente
      Nul besoin d'une flûte ou verre
      Elle se savoure avec volupté
      Sans casse et sans bruit
      Dans un pétillement de joie
      Et de très bonne amitié
      Ah! quezak quezak vins-tu?

      Supprimer
    6. Mais j'ai failli louper ces deux morceaux de poésie superbes et généreux !
      Merci mes amis !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Bonsoir, le point Nemo de l'ignorance... (quand je pense à certains, je me dis qu'ils s'y sont perdus depuis longtemps - mais je ne citerai pas de nom hahaha)...
    Bonne soirée (merci, je me coucherai moins bête)
    FP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue chez moi, Fabrice, je t'ajoute à mon totem.
      Merci de ton passage;
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. L'essentiel n'est-il pas de la chercher, le fameux point...

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce point-là ne m'attire pas trop...être loin de tout, seule au milieu de l'océan, bof bof...pourtant j'apprécie la solitude de temps en temps, mais j'aime aussi beaucoup la compagnie, surtout si elle est agréable ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Qu'est ce que je dois encore faire?
      Te servir un thé? Ou bien un café en plein milieu de l'océan?

      Supprimer
    3. Rhaaa...m'enfin, il n'y avait pas de majuscule à ce bof-là, mon Bof...
      Mais je veux bien un café. Servi par toi, dans un océan de verdure...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je me rappellerai qu'elle a l'air de préférer le café, celle-ci, à moins que ça dépende des heures ou du temps qu'il fait?

      Supprimer
    5. Oui, je préfère le café. Ça c'est certain.

      Supprimer
  21. (je t'ai envoyé un mail voilà... quelques jours)

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de le repêcher dans les spams.
      Biz
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Il est situé où ce point Némo ?? Que j'aille y faire un tour, je ne sale que très peu finalement ! Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage Mindounet, c'est pas la porte à côté mais avec un peu de temps devant toi, tu devrais y arriver...à la nage ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Or donc, ayant échappé au Cyclope en se faisant passer pour Paul Personne, Ulysse parvient enfin au point Nemo, celui où l’on dévoile l’âge du capitaine, et n’y entend que le rôt de la baleine qui a mangé Jonas et Pinocchio ?
    J’ai du mal à le croire ! C’est fou ce que les scientifiques sont capables d’inventer pour faire la nique aux littéraires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un nautile pour un nautilus...
      Bravo M'n oncle ! Tout y est !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. bonjour Céleste Célestine, apprendre y a que ça de vrai!être toujours en cheminement, et j'adore ton dessin de bandeau, douce soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !
      D'autres dessins t'attendent là-bas, Sylvie. Sur Funambulles...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. J'aurais aimé être un de vos élèves, délicieuse...
    Mais je crois que vous avez l'âge d'être ma fille, hélas...
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le maître est-il forcément plus vieux que l'élève?
      Certains de mes élèves m'ont beaucoup appris dans la vie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Toujours en quête de.... à la recherche de.... les livres, ou autres....assoiffée d'apprentissage, , d''imprégnation... le cerveau toujours en ébullition... ça évite les calcifications, trop d'ignorance, peut-être.. .... merci Célestine.... de décrasser nos neurones... une bonne journée je te souhaite.. mais le point NEMO c'est un peu loin pour moi....
    Bisous.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ça évite les calcifications"
      Oui, c'est important !
      "Une bonne journée je te souhaite"
      J'adore quand tu parles comme maître Yoda.
      Bonne journée à toi chère Den
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. on va encore se coucher moins cons ce soir !
      PS : le bloop c'est aussi un chouette blog qui n'est malheureusement plus alimenté mais qui est toujours dans nos liens

      Supprimer
    3. J'aime votre enthousiasme, les bestioles !
      Bonne journée entre Sambre et Meuse. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Célestine... tu m'as comparée à cette adorable petite créature verte de la République Galactique, aux oreilles pointues.... le personnage le plus aniconique, iconique de la Saga Star Wars.... le plus âgé, mais le plus puissant... Minch Yoda nommé ainsi au départ.... rebaptisé Maître Yoda pour notre plus grand bonheur, fort heureusement ... sage et respectueux, malicieux aussi.... ouais merci beaucoup ! on dit son regard intelligent... vénérable grand maître guerrier et de style, il enseigne et forme les futurs Jedi... serein naturellement il ne se bat que pour des causes sécuritaires... "la taille importe peu si on possède la force intérieure"... "ce que mon coeur sait toujours"... merveilleux petit être... "mon alliée est ma force" ... un conte initiatique ? une matière illuminée !!!...
      bon après-midi avec des bisous célestes...
      Den

      Supprimer
    5. C'est vrai, je l'aime bien.
      Il y a une image qui circule sur FB en ce moment...je ne sais pas si tu l'as vue, moi elle me fait mourir de rire.
      *clic*
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Je ne sais pas si tu es une bonne maitresse "d'école" mais tu donnes envie "d'apprendre" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil, ça, Daddy !
      J'essaie, oui, ou plutôt j'ai essayé toute ma vie de donner aux enfants l'envie d'apprendre. le bonheur d'apprendre je dirais même...
      Pari tenu je crois.
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Hello ! L'envie d'apprendre a toujours été un atout. Être curieux de tout, pour se construire aussi, et ne pas finir au Point Nemo de l'ignorance (rien que d'y penser, ça me file le cafard)...
    Mais l'envie d'apprendre, ça s'enseigne et s'apprend aussi. Et dès le plus jeune âge, si possible, donner le goût aux enfants d'ouvrir leurs sens, leur cœur, leur esprit, au monde. Mais vu le métier qui était le tien jusqu'à il y a peu, je ne vais pas te...l'apprendre, justement.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'ouvrir au monde...
      Le défi de la vie...belle et inutile.
      Tuas raison, Nhand, ce sont des choses qui ne s'oublient pas.
      Bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Laisse-moi te conseiller ce blog (que tu connais peut-être au fond?) : https://stratusciel.wordpress.com

    J'y découvre non pas des mystères mais des choses mystérieuses... dont je suis insatiable. Je veux mourir sans tout savoir (ce sera facile) et en sachent que je ne sais pas tout, qu'il reste un océan de mystères et que, nananère, je les saurai pas! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je note ton lien que je ne connaissais pas, Edmée !
      C'est sûr que si on se met dans l'idée de tout savoir, on n'en sortira pas ...
      Na na nère est sans doute le mot qui permet de traverser la vie le plus joyeusement ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.