vendredi 4 septembre 2015

E favoloso sporgersi


L'autre jour, je respirais le vent frais du matin, observant comment il glissait de la colline d'en face comme pour rebondir sur le balcon en larges volutes. Un air doux, tout empli de villanelle, de tarentelle, de sardane, comme dans la chanson. Quelques martinets striaient le ciel du bout de l'aile.
Je me suis prise à rêver du futur voyage en Italie que nous projetons d'effectuer, ma soeur et moi. Dans l'idée de célébrer ma liberté nouvelle. Car ce sera la première fois que nous pourrons partir ensemble.
J'ai imaginé tant de fois ces contrées mystérieuses que je ne connais que par mon imagination insatiable. Je sais bien pourtant que c'est une part importante de mes racines qui se trouvent là-bas. 
Nous n'étions pas très voyageurs dans mon enfance, dans ma famille. 
Je n'y suis jamais allée. 
Je vibre de joie à l'idée de faire couler en moi les paysages florentins, d'embrasser la splendeur romaine et d'arpenter ces lieux mythiques du cinéma italien que j'adore.
Je rêve de m'enivrer de vins aux noms mélodieux et suaves. De me baigner dans une fontaine.
De voir des statues, des monuments, des églises, oui. 
Mais aussi du linge blanc suspendu au-dessus des ruelles.
C'est fabuleux de se pencher au-dessus de son rêve.


73 commentaires:

  1. et le rêve se poursuivra bien au-delà de ton retour :-)
    on ne peut revenir d'Italie que définitivement accro :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en doute pas, Adrienne, j'en connais dans mon entourage...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Felice viaggio cara Celestina. Vorrei lo fare con tu. (non tout à fait garantito per I puristi della lingua di Dante). Venti Quattro mila baci, sera la felicita. ATTB...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas encore partie, ce n'est qu'un projet...les oracles seront-ils favorables ? Je suis sûre que tu vois de quoi je parle...
      Baci e attb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Quand le rêve se réalise comment ça s'appelle ?

    RépondreSupprimer
  4. Ma bisogna fare molto attenzione alle braccia di un bello e tenebrosi Toscano. Sono tanto gentili, carini, accoglienti e sopratutto incantevoli. Buon viaggio a tutte due. Chinou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma perché avrebbe non ci che i toscani che siano seducenti?
      E ne che cosa ciò sarebbe pericoloso? :-D
      che cosa pensa ne Andiamo?

      Buono viaggio e pensa alle cartoline :-)
      Baci collettivi

      Supprimer
    2. @Chinou
      C'est gentil de te préoccuper de notre intégrité, c'est vrai que l'Italie est une terre réputée très dangereuse, peuplée de beaux parleurs et de sombres et séduisants inconnus...
      Che avventura !
      Mais on n'est pas encore parties...pour l'instant ce n'est qu'un rêve.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. @Blutchiamo
      Mais non, il n'y a pas que les Toscans qui soient séduisants, c'est un trait partagé par beaucoup de tes congénères...Je suis sûre qu'Andiamo sera d'accord avec toi pour une fois.
      Mille baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Vous n'êtes pas encore parties mais vous vivez certainement les meilleurs moments : les préparatifs, les rêves, les envies, les fantasmes, l'euphorie etc....car ceci n'appartient qu'à vous puisqu'après, du moins j'espère, vous nous ferez partager.

      Supprimer
    5. Je n'aurai pas ton talent de dessinatrice pour ce partage, mais bien sûr que j'essaierai, avec mes mots, et mes images, de retranscrire toutes les émotions qui ne vont pas manquer de surgir...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. retrouver ses racines, marcher dans les traces de ses ancêtres et ressentir l'envolée intérieure qui vous emporte....,quel bonheur! J'ai beaucoup beaucoup aimé Florence et la douceur de Sienne où je retournerai. Début octobre je pars pour Rome

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se verra peut-être, il me semble que c'est dans ces eaux-là que ma soeurette prend ses congés...
      Quel bonheur en perspective !
      bisous belle rousse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Et n'oublie pas ta mandoline, viens sur la septième colline on t'attend !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel est ce "on" mystérieux ?
      J'ai hâte d'y être!
      Mille baci caro mio
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Quel joli rêve !
    Réalisable en plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si les Dieux sont avec nous...Pas facile de prévoir avec nos vieux parents...
      bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Oui, c'est mieux que de se coincer les doigts dans une portière...^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. J'aime beaucoup le dessin, qui n'est pas sans rappeler tes Funambulles, et l'ambiance qui s'en dégage…

    Je pense que tu vas adorer l'Italie… et probablement regretter de ne pas y être allée plus tôt ;)
    Prépares-toi cependant à ne pas être seule sur les lieux les plus emblématiques, ton imaginaire pourrait en prendre un coup !

    Je te souhaite l'heureuse réalisation de ce rêve et de beaucoup d'autres.

    Bises voyageuses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tombée en arrêt sur ce dessin très évocateur de mon univers onirique, c'est certain. le billet est sorti tout seul.
      Globalement je suis d'accord avec tout ce que tu dis, sauf peut-être sur le mot regret. Je n'aime pas laisser ce mot entacher un bonheur présent.
      Sinon pour la foule, je pense qu'il y en aura peut-être un peu moins hors saison, non ?
      Cosa ne pensi ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Figure-toi que j'ai hésité sur le mot "regrets", que je n'aime pas trop utiliser non plus, pour les mêmes raisons que toi. J'ai eu la flemme de formuler plus subtilement, je l'avoue, me disant que tu ne t'y arrêterais sans doute pas. Raté : tu ne laisses rien passer ;)

      Je ferai gaffe la prochaine fois, hé hé.

      Per la folla, penso che sia probabile

      Supprimer
    3. Disons que non, je ne vois pas tout, mais certains mots-clés attirent mon attention.
      Et celui-là particulierement. Mais il me faudra tout un billet pour en parler...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Même si je n'y suis allé que contraint et forcé, l'Ombrie et la Toscane m'ont enchanté ! C'est te dire si ça vaut le voyage... :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai le blanc-seing du Boss ? Alors, oui, ça doit vraiment valoir le détour...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je suis malgré tout d'accord avec Pierre : Florence, après ta rue, c'est l'endroit où tu as le plus de chance de croiser ta voisine.

      Supprimer
    3. Ah mince alors...bon heureusement, mes voisins sont sympas ^^

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Lorsque tu te baigneras dans la fontaine de Trevi, je suis certain qu'il y aura plus de monde que lorsque c'était Anita Eckberg...
      Mais n'oublie pas les photos :-)
      Pour Venise, le mois le plus aventureux c'est janvier (et ses alentours) car il y a l'aqua alta. Tu choisis alors les cuissardes de pêcheurs ou les palmes pour traverser la place Saint Marc...
      Ti bacio

      Supprimer
    5. Tu as peur de l'eau ou du photographe...:-D

      Supprimer
    6. A vrai dire je n'ai pas vu ton superbe commentaire. C'est gentil de me comparer à Anita Ekberg mais il m'en manque un peu question tour de poitrine...
      Baci

      Supprimer
    7. Voilà ce que c'est de courir après les autres.....
      Pour une poitrine, c'est comme pour toutes choses, l'important est de savoir la présenter... Je ne suis pas sûr du tout que sans les petits arrangements cinématographiques Anita Eckberg dépassait le bonnet C.
      Molto baci

      Supprimer
    8. Tu m'as l'air bien féru en présentation de poitrine...
      Mais que veux-tu dire dans ta première phrase ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Je ne suis pas surpris que ce dessin te plaise... :o))

    Et c'est un bien joli projet que vous avez avec HdB: avoir le temps de se redécouvrir tranquillement...

    Pour le reste, vous voudrez bien me pardonner de ne pas comprendre l'italien...

    ...'fin moi... Jdirien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec tous les sites de traduction (même approximative) qui traînent sur le net, est-ce vraiment pardonnable ? :-)
      Sinon, pour le dessin, qu'est-ce qui te fait dire ça ? ;-)
      Bises célestement célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pour le dessin : sais pas, une intuition sans doute...
      Pour le reste... mon commentaire serait rugueux, parlons d'autre chose...
      Mais peut-être manquè-je d'humour ? Tu sais, ça me renvoie à mon vieux démon fourchu-crochu d'incompétence... Mais je constate que je fais des progrès, ma réaction n'a pas la violence d'autrefois...

      Supprimer
    3. Une violence qui aurait été de bien mauvais aloi, étant donné la petite émoticone clind'oeillesque qui accompagnait mon propos... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. "Un rêve sans étoiles est un rêve oublié" (Paul Eluard)....et comme tu as les yeux remplis d'étoiles... tu le réaliseras ton si joli rêve ma chère Célestine....è bella l'Italia..... bonne soirée ."penchée au-dessus de ton rêve" que je te souhaite voir concrétiser........ Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes rêves sont toujours pleins d'étoiles...
      (je n'en dirai pas autant de mes cauchemars, et il m'arrive d'en faire mais beaucoup moins depuis quelque temps...)
      Merci pour tes voeux, chère Den.
      Bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Florence, Rome, Pise et Venise en une semaine et pour la première fois ?
    Soit tu es Japonaise, soit tu ne vas jamais t'en remettre ! ;-)

    [Signé : le Vénitien de Rennes]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais, dis donc, mon oncle chéri, où diable as-tu vu que je ne partirais qu'une semaine ?
      j'ai relu dix fois mon texte et nulle part je ne vois mentionnée de durée...
      Qui te dit que je ne vais pas y rester un mois ?
      Et puis je crois que l'on va se contenter de Florence et Rome pour commencer.
      Ensuite on verra...
      Mille baci per te, Veneziano francese
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Superbe texte. Il fait écho quelque part à ce que m'a raconté un de mes amis qui est allé deux fois en Toscane. Bien sûr, il a vu les monuments qu'il fallait voir mais ce qui l'a le plus marqué, ce sont les magnifiques petits villages, la campagne et la douceur de l'air quand il y faisait ses footings matinaux. Je connais pas trop le cinéma italien. Mais l'un des moments les plus beaux que j'ai vu, c'est la partie de Journal Intime de Nanni Moretti sur sa vespa dans les rues de Rome avec Keith Jarrett. Je ne peux que te souhaiter cette Italie-la et beaucoup d'autres aussi. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, la douceur de la Toscane, tu fais flamber mon imagination, là !
      La campagne et les campaniles, les cyprès florentins, les villages, quelle douceur...
      Et le mot vespa m'évoque Marcello Mastroianni et la Dolce Vita...
      Merci pour ton long commentaire.
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Alors vous partez pour l'Italie. La Toscane en plus.
    J'ai lu un livre "Pietra Viva" dont l'histoire se déroule à cet endroit, plus précisément à Carrare.
    Ce roman historique retrace une période de la vie de Michel-Ange lorsqu'il se rendra dans des carrières de marbre pour y choisir les futurs blocs de pierre qui serviront à confectionner le futur tombeau du pape.
    c'est livre court, incroyablement poétique.
    je vous le conseille.

    bon voyage.

    Ellinda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Ellinda pour ce conseil de lecture. j'aime les livres courts et incroyablement poétiques.
      Le dernier en date qu'il me soit arrivé de lire est "Contes de chats" de Brigitte Fontaine.
      Même si ça n'a rien à voir avec la Toscane, je vous le conseille...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Je me suis laissé aller à rêver avec vous...qu'il doit être délicieux de découvrir l'Italie à votre bras...
    Me pardonnerez-vous cette audace ?
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, je vous trouve audacieux ce soir !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Oh quelle chance tu as d'avoir encore à découvrir les charmes du Bel Paese, les charmes innombrables devrais-je dire... A te lire je suis presque frustrée de "déjà connaître" la joie de sporgermi :)

    Baci baci, bella!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Edmée, j'espère que j'en reviendrai avec les mêmes étoiles que toi dans les yeux.
      le "Bel Paese" quel joli nom.
      je t'embrasse, bella
      ,¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. J'aimerais aussi beaucoup découvrir cette région de l'Italie... j'ai passé une quinzaine au sud de Naples et j'en suis revenue partagée. J'ai aimé le soleil, les magnifiques paysages ( aux fenêtres il y avait du linge et aussi beaucoup de drapeaux italiens), l'accent et le partage avec les Italiens mais pas la saleté, les moustiques, les plages surpeuplées... Mais dans l'ensemble, j'en garde un bon souvenir et je te souhaite des émerveillements et des découvertes infinies, ce que tu espère et ce que tu n'imagines pas... bisessssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais moi, tu me connais, Brizou, je ne retiens jamais les choses négatives quand je vais quelque part...Le voile rose, tu sais bien, le fameux voile rose dont je pare toutes choses...
      Merci pour tes voeux d'émerveillement..
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Va sillonner le monde comme un livre qu'on ouvre et qu'on ne referme qu'au retour de chez soi ! Chez toi, Célestine tu continueras le voyage autour de ta chambre par le miracle des livres. Bise viaggiatore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai déjà commencé par ce biais...depuis toujours j'aime les romans qui se passent en Italie.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Je ne connais pas grand chose de l'Italie : Venise, les Cinq-Terres, la vallée de Cuneo , Turin , Le lac de Côme , Milan ... mais ça suffit pour te dire que c'est génial , j'aime les Italiens (sauf pour le foot, et encore ! ) , les italiennes aussi, la cuisine traditionnelle mais surtout leur sens de l'accueil , super ! Ne rêve plus vas-y , tu vas adorer, y a qu'un danger tu ne vas plus vouloir revenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais déjà 6 endroits de plus que moi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. remarquablement écrit comme d'habitude

    RépondreSupprimer
  22. Coucou Célestine,

    Ah, l'Italie. Adrienne a raison, il suffit d'y aller une fois, et on a toujours envie d'y retourner. Je te souhaite que du bonheur et plein de découvertes gourmandes et merveilleuses.

    J'ai raté un wagon où... ? Tu évoques ta "liberté nouvelle", tu n'es plus maîtresse ?
    En tout cas, l'Italie te tend les bras, c'est beau de pouvoir réaliser un rêve.

    Buon viaggio, ci vediamo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, tu as raté !
      Je ne suis plus maîtresse que de mon destin...et de mes éventuels amants ! ;-P
      Bisous Nhand
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et maintenant, mon retard est rattrapé.
      Mais... Je suis assez soufflé ! Pour moi, Célestine n'a pas l'âge de la retraite.
      En tout cas, te voici détentrice d'un océan de temps, profite bien, que ce soit en Italie ou ailleurs (Mais j'ai cru comprendre que ce sera fort probablement l'Italie), qu'importe le nombre d'éventuels amants !!! :-P
      Souquez, moussaillonne (oui, je sais, ça ne se met pas au féminin, mais je n'en fais qu'à ma tête ce soir haha) !
      Bisous

      Supprimer
    3. Bien sûr que non, je n'ai pas l'âge.
      C'est justement cela qui est génial...Tu vois Célestine faire comme tout le monde ?
      Bisous de moussaillonne (si, si, ça existe, demande à Jack le Pirate)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Beau projet Célestine! Quelle chance d'avoir une soeur.
    L'Italie est une rencontre que tu aurais dû faire depuis longtemps, elle va t'aller comme un gant!
    Ciao bella!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...ma soeur... Mon petit soleil sur pattes... Oui comme je suis contente de l'avoir...
      Je veux bien être ta soeur virtuelle, MissA...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ca c'est gentil! Yo, sister ; )

      Supprimer
  24. J'ai eu la chance d'y aller pendant 10 jours. Mais tu en parles si bien , je rêve avec toi......c'est merveilleux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pesne réellement que c'est une chance de pouvoir y aller.
      C'est un pays très riche culturellement et historiquement.
      Et puis, oui, il me fait rêver.
      Bisous étoilés et rêveurs
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Grrrrr je viens d'effacer mon commentaire...
      J'aime beaucoup ta formule : se pencher au dessus de son rêve.
      Avoir un projet, ça porte.
      Je ne suis pas attirée par l'Italie. Je connais juste Rome et Venise.
      Je retournerai volontiers à Venise, sans oublier les petites îles alentour.
      C'est chouette cette nouvelle liberté, tu vas apprécier !
      Belle semaine et gros bisous

      Supprimer
    3. Pense à écrire ton commentaire dans Word, ma Soene, ou à le copier avant de cliquer sur envoyer.
      Je dis ça, je dis rien...
      Merci d'avoir persevéré quand même.
      Mon attirance pour l'Italie est assez... littéraire, peut-être que je serai déçue mais j'ai envie de tenter l'expérience.
      Bises célestes et très bonne journée de liberté à toi aussi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Firenze e Roma, beau début ;-). Après, tu verras, tu ne pourras plus jamais t'en passer, de ce pays si cher à mon coeur....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'irai peut-être y finir mes jours, comme un écrivain romantique du XIX°...
      Bisous célestes la mia bella !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. je savoure avec toi le terme "liberté nouvelle"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, Sylvie, c'est enivrant, cette liberté.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.