lundi 27 juillet 2015

Respiration


La vie, ce n'est pas seulement respirer, c'est aussi et surtout  avoir le souffle coupé.

109 commentaires:

  1. ....devant la beauté... et c'est le cas....
    une belle journée Célestine.. sous une température redevenue raisonnable.... ouf !
    bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai subi un petit choc thermique ce week-end à Paris, c'est vrai...Du coup je n'ai pas assez emporté d'affaires d'automne...
      Mais le plus grand choc, c'est toujours cette émotion devant la beauté millénaire de certains lieux.
      Bisous chère Den
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Eh ben, qu'est-ce que tu diras à Amiens, alors ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etonnant, à peine avais-je posté mon commentaire que dans la petite fenêtre affichant de façon aléatoire des images stockées sur mon PC apparaissait cette vue de Notre-Dame que nous avions prise en février 2006.
      http://storage.canalblog.com/98/90/1240604/105507565.jpg

      Supprimer

    2. "Tu diras à Amiens "? houlà ! tu aurais arraché les oreilles de Voltaire !

      Tu connais son fameux "il va à Amiens, et de là à Arques" , tiré de son dictionnaire philosophique, dans lequel il explique pourquoi on doit éviter les concours de voyelles ?

      gardez qu'une voyelle, à courir trop hâtée,
      ne soit d'une voyelle en son chemin heurtée"...


      Je me suis toujours demandé, d'ailleurs, pourquoi on disait "à Amiens" et "en Avignon"...
      En Amiens, ça aurait de la gueule non ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
    3. Z'avez les oreilles délicates pour un peuple dont le premier fleuve s'appelle l'Aa :o)
      Ce que je me suis toujours demandé moi, c'est pourquoi vous disiez "en" Avignon, serait-ce une ville ceinte de murailles ?
      Et pour ce qui est du choc thermique, t'aurais dû venir en février comme moi ! Dix-huit degrés, tu rigoles ?

      Supprimer
    4. Jolie ta photo, un peu grisounette mais jolie...
      L'Aa, tu as raison, mais je croyais que ce fleuve n'existait que dans les mots fléchés? Il existe vraiment, alors ?
      Non je rigole pas, quand on passe de 38 à 18 en une nuit, ça fait un p...de choc thermique !
      Et puis, je suis une petite nature de faible femme, tu oublies ? je suis pas un ancien d'Indochine, moi, môssieu ! :-)))

      Supprimer
    5. Bien sûr que l'Aa existe, il traverse même ce patelin d'Arques dont parle ton Voltaire.
      Tiens, une photo de son embouchure prise en 2013 :
      http://storage.canalblog.com/51/70/1240604/105508506.jpg

      Supprimer
    6. J'ai pas fait l'Indochine, même si j'ai l'air d'un singe en hiver. Chez nous, c'était le Congo, Madame !
      Et de toute façon, nous qui vivons dans les ondulations du front polaire, des variations de vingt degrés du jour au lendemain, on a ça à peu près deux fois par mois, d'ailleurs jusqu'à avant-hier (c'est la fête à Voltaire) on devait mettre la clim dans la bagnole et depuis hier, c'est le chauffage :o)

      Supprimer
    7. Aaah.. Un singe en hiver quel beau film!
      Bon je retire ce que j'ai dit 18 degrés c'est une belle ondulation polaire...comme la couverture dns laquelle je me love...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. @ Walrus
      Si Avignon n'a plus la totalité de son pont, emporté par les furies du Rhône, cette ville a gardé la totalité de ses remparts, exception faite d'une ou deux trouées pour les besoins de la déesse bagnole...
      On peut donc valablement dire EN Avignon.

      http://avignonlocation.free.fr/plan_avignon.gif

      Salutations et baci à la patronne

      Supprimer
    9. Alors, on dit en Saint-Malo ? :o)

      Supprimer
    10. Saint Malo ça ne joue pas, ça commence par une consonne ... Tsss

      Supprimer
    11. On dit aussi "en" Arles, mais "à" z'Aix ;-)

      Supprimer
    12. Au bordel mais chez le coiffeur...
      :-)

      Supprimer
    13. Si c'est pour une question de voyelle, c'est donc bien une bête raison d'euphonie et pas de logique.

      Supprimer
    14. Ai-je dit le contraire ? D'où ma question pourquoi pas en Amiens ?

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    15. Parce que si les Français étaient logiques, comment les Belges se marreraient ?

      Supprimer
    16. ppffff! l'Aa uniquement pour les maux-croisés !...
      quel déni de notre belle Vallée de l'Aa... le marais audomarois, les watergangs, (mais non c'est pas des chiottes à l'air !) l'écologie nouvelle, les réserves naturelles, les moulins à eau, les grandes papeteries des siècles passés, la "maison du papier" où tu peux fabriquer toi même tes feuilles à l'ancienne, les mains dans la pâte à papier, et tu t'en fous partout !!

      Mourir sans voir la Vallée de l'Aa serait criminel !!

      Supprimer
    17. Eh bien, tous les deux, vous me chanteriez pas "la ballade des gens qui sont nés quelque part" des fois ? Je m'empresse d'inscrire Amiens et la vallée de l'Aa au patrimoine de mes futures découvertes. Mais à une condition : que vous me serviez de guide. Comment ça va être passionnant !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    18. Né quelque part ? Tu veux rire ? Z'ont rasé la maternité pour être sûrs que ça ne se reproduise pas !

      Supprimer
    19. Z'ont sans doute été impressionné par ton génie (des carpathes) ^^
      Ça peut faire peur au commun des mortels, un QI encore plus gros que celui de Madonna... ^^

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Le souffle coupé, bien sûr... et l'interprétation est ouverte...

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'interprétation est ouverte, ou bleue, je suis d'accord !
      Et même je crois qu'elle peut être rose... ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Oui, parfois... et rester muette devant le beau! Mais pas forcément, j'aime par-dessus tout les petits moments de douceur distillés par la vie mais c'est mon côté Mami.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grandes joies devant la beauté sont souvent muettes, car les mots semblent petits pour exprimer ce déferlement dans le coeur.
      Les petits moments de douceur, eux, sont comme un bébé qui babille...
      Bisous mamie "Breizhou" ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Je l'ai reconnu, c'est la chapelle près de chez moi ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie petite chapelle...Chaque fois que je la vois, je suis prise d'un début de syndrome de Stendhal...
      Baci caro

      Supprimer
  6. Si tu as le choix, va voir Amiens en été et en fin de journée, de manière à pouvoir admirer ceci

    http://piccolozucchero.canalblog.com/archives/2014/07/24/30303073.html

    :-)

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est magnifique !
      Quand je prévoirai mon périple dans le nord, j'irai voir ca...
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. n'oublie pas de reprendre ton souffle quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Promis les caphys je fais du yoga de toutes façons...
      Bisous mes chères bestioles !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Ce sont les files d'attente aux billetteries qui me coupent le souffle...
    Je ne suis affilié à aucune religion. Je peux comprendre les musulmans qui interdisent l'accès de certaines mosquées aux non-musulmans, mais faire payer pour entrer dans une église sort de mon entendement. C'est très significatif d'une dérive de la société en général.
    Gamin, j'avais lu un truc dans un tout vieux bouquin qui parlait de marchands du temple et d'une volée de coups de bâton...


    Vas voir Amiens, et si la chaumière à Esméralda te coupe le souffle, prévoit une bouteille d'oxygène pour la réanimation...
    En plus modeste, mais qui vaut le détours, tu as Chartres, toute en grâce et en finesse.
    Mais surtout, renseigne-toi pour savoir quels sont les jours où ils découvrent leur labyrinthe, parce que c'est pas pour dire, mais de souiller ses merveilles en les encombrants de rangs de chaises tient du sacrilège esthétique. Tu perds la moitié de l'intérêt de la visite, et c'est frustrant.
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es en pleine forme Blutchy Amo !
      Sur le fond tu as raison c'est vraiment ignoble de faire payer pour entrer dans une cathédrale, sauf si on considère que c'est un monument historique comme un autre ...
      Mais moi je voulais juste dire que je trouvais ça beau, une cathédrale...
      Una raffica de baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je n'ai pas dû payer ni à Notre-Dame, ni à Amiens, ni à Reims, ni à Cambrai... par contre à Séville oui, mais si tu y vas pour prier, y a un accès gratuit à une chapelle ;-)

      Supprimer
    3. Bon, le protrait de la situation n'était pas si noir, alors...Tant mieux, j'ai failli pleurer...
      Me revoilà avec le sourire ! Tout n'est pas perdu, hauts les coeurs !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Il y a peut-être des périodes plus (+) propices pour visiter ND, mais les 3 fois que je me suis retrouvé sur le parvis dans l'idée (saugrenue) d'y entrer, je me suis retrouvé devant des files d'attente de plus de 100 mètres devant les billetteries.
      Ca décourage d'aller voir si les fantômes d'Esméralda et Quasimodo hante encore le lieu.

      Même si pour moi ND de Paris n'est pas le parangon de la beauté ( scusi Andiamo),
      c'est beau une cathédrale, c'est grandiose même et c'est fait pour faire rêver le fidèle lambda.
      Même qu'une cathédrale bien faite et bien conservée peut te donner des sensations inédites, de par les manipulations énergétiques faites par les bâtisseurs.
      C'est cet aspect des églises qui me fascine et que je cherche à décoder.
      Les "bienfaits" de la messe étaient dans utilisation appropriée de ces manipulations d'énergie. Les rites et usages religieux ayant changés, ces "bienfaits" sont tombés à l'eau et les fidèles désertent des églises devenues amorphes.
      La grande question, devenue vaine depuis l'inquisition, est de savoir comment les bâtisseurs manipulaient les énergies cosmo-telluriques... C'est en quelques sortes ma recherche du Graal.

      C'est vrai que pour moi ce sont des bâtiments historiques et rien de plus, mais tant et aussi longtemps qu'ils sont gérés par l'Eglise, ça reste une trahison de leur propres règles. Il est vrai qu'avant de devenir le premier pape, Pierre avait renié trois fois sa foi... C'est probablement là le pêcher originel de l'Eglise...

      Ti bacio

      Supprimer
    5. C'est intéressant ce que tu dis sur les manipulations d'énergie, j'ai toujours des sensations étranges quand j'entre dans une cathédrale , et ce ne sont pas les mêmes que lorsque je visite un château. Cela tient sans doute a la présence de ces énergies qui ont traversé l'histoire, et par le nombre de symboles qu'on y observe. Je comprends que les personnes qui ont la foi soient impressionnées.
      Ce qui est payant à Notre Dame, c'est la visite des cloches. L'entrée dans la nef, elle, est gratuite.
      Par contre je ne me prononcerai pas sur laquelle, entre Reims, Amiens et Paris est la plus belle. Ce sont, en quelque sorte, des querelles de clochers, hahaha!
      Tanto baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Expliquer les manipulations d'énergie, c'est évidemment trop long pour un commentaire, mais c'est impressionnant ce qu'ils arrivaient à faire. J'espère qu'on aura l'occasion de visiter et découvrir ensemble une église ancienne. C'est passionnant.

      De par le sacre des rois, Reims est la plus prestigieuse.
      Amiens est la plus grande et possède encore son labyrinthe.
      Chartres a aussi gardé son labyrinthe et le lieu a la particularité d'être passé directement du culte celte à la chrétienté, sans passer par la case romaine. L'église a gardé presque toutes ses particularités énergétiques. Chartres, c'est la forêt des Carnutes chère à Panoramix...
      Notre Dame de Paris à pour elle d'être dans la capitale qui, comme tous les Andiamo le savent, est la plus belle ville du monde...

      De toutes façons, la plus belle, c'est la cathé de Lausanne... :-)

      http://www.ccrt.ch/sites/default/files/styles/645x363/public/cathedrale_lausanne_010_0_0.jpg?itok=SiLo8U8Q

      Une creulée de becs

      Supprimer
    7. j'espère bien que tu me feras partager ton immense science, qui a l'air sans fin quand tu parles de ce sujet (comme de bien d'autres d'ailleurs)
      Bon je te rappelle quand même qu'en prem's, on a un château avec un fantôme qui nous attend depuis belle lurette...
      Una estouffi de poutous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. J'ai eu le souffle coupé il y a quelques jours au Pays Basque lorsqu'après être entrée dans une église typique, très sombre, j'ai inséré une pièce de 2€ dans une fente prévue pour et là, d'un seul coup, l'église s'est illuminée et le son d'une voix chaude a rempli l'édifice pour nous conter son histoire. Un pur moment de bonheur:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2 € pour un moment de pur bonheur, c'est raisonnable, même si c'est encore exhorbitant à côté de tous les moments gratuits que la vie nous offre !
      Bisous Mammilou, merci de nous avoir fait partager ton expérience...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Il me semble qu'on va "en Avignon" car c'est une ancienne principauté des papes. C'est pareil qu'aller en Lozère ou en Franche-Comté. Ca n'a rien à voir avec le "A" du début de mot, ... même si les "A" se heurtent ! On va aussi à Arras, à Aix. D'ailleurs la plupart des gens vont à Avignon, non ? quand ils parlent de la ville.
    Bon moi je vais EN vacances, loin du parvis de Notre-Dame. Paris est une ville merveilleuse pour qui a le loisir de s'y balader. C'est peut-être une chance de ne pas y vivre. Bonne vacances, chère amie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dois-je comprendre que tu vis à l'année dans la capitale ? En ce cas, je comprends que tu aies envie d'autre chose pendant tes vacances.
      Moi je ne pourrais pas y vivre tout le temps. Je crois que mes cigales finiraient par me manquer, et les lavandes, et la mer...C'est sans doute aussi pourquoi j'aime tellement y faire des escapades...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Non, Célestine, je ne vis pas à Paris, plus depuis .....1971 ! Je vis en Franche-Comté et un peu dans les Hautes-Alpes. Je n'aimerais plus vivre à Paris, je crois.

      Supprimer
    3. Ainsi, tu te rapproches de mon lieu de vie et tu deviens beaucoup plus accessible...
      Au plaisir de te rencontrer peut-être un jour ou l'autre.
      j'aimerais bien. J'aime toujours autant rencotrer mes lecteurs.
      c'est un plaisir subtil
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. A Reims, y a non seulement une cathédrale qui coupe le souffle mais en plus tellement de troquets pour prendre une coupe qu'on n'y coupe pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a aussi la basilique Saint Rémi où une mise au tombeau nous montre un Marie de Magdala à damner le Christ lui-même. On ne s'étonne pas qu'il soit revenu des morts :o)
      http://farm8.static.flickr.com/7378/10380391675_b44922d5bc.jpg

      Supprimer
    2. @Walrus

      Je ne vois pas très bien son visage sur l'image (enfin je suppose que c'est celle qui est penchée vers le Christ)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. @L'Homme

      Ah, tu as repéré mon faible pour les bulles de Champagne...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je pense que c'est celle qui lève les bras au ciel...

      Supprimer
    5. Ah bon, tu es sûr ? Mais elle a une auréole...ça m'étonne pour une pècheresse...
      Mais là, je ne suis pas spécialiste ! ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Selon des "évangiles apocryphes", c'est à dire jugés indigne d'intérêt par les papes (dont les textes les plus anciens) et parce qu'ils ne correspondaient pas aux idées que l'Eglise voulait propager, Marie-Madeleine (appelée aussi Myriam) était une apôtre et prêchait aussi la "bonne-parole". Elle était la compagne de Jésus et mère de leur enfant.
      S'il s'agit bien de la femme qui lève les bras au ciel, comme apôtre, il est normal qu'elle soit ceinte d'une auréole, et il est significatif qu'elle soit représentée enceinte.
      C'est vrai que cette vision des choses fout un peu le bordel dans le puritanisme du Vatican, mais ces textes, déclassifiés par le Vatican, sont au moins aussi crédibles que ceux qui ont été retenus.
      A part Marie, c'est la seule femme à avoir approché Jésus. En faire une pècheresse correspond bien à l'aphorisme rital qui dit:
      "Toutes les femmes sont des putes sauf ma mère qui est une sainte."
      Le machisme italien a donc une origine sacrée :-)
      Baci non santificati

      Supprimer
    7. Elles ont toutes une auréole (leur assiette derrière leur tête) et même deux aréoles, mais je crois que je m'égare, là...

      J'aime beaucoup les commentaires de Blutch, j'avais déjà remarqué cette légère tendance machiste des Italiens qui n'épargne personne :
      http://presquentrenous.canalblog.com/archives/2009/09/27/15217967.html

      Supprimer
    8. Ah oui d'ailleurs ton billet m'a fait penser à une autre icône italienne, la Cicciolina. Elle aussi mélangeait pas mal le sexe et la religion ...

      Supprimer
    9. Elle faisait même la passe de trois avec la politique (elle fut élue au parlement italien)
      Baci

      Supprimer
    10. Un Italien qui ne connaîtrait pas la Cicciolina, ce serait étonnant...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. C'est vrai que Reims m'impressionne plus que Paris....
    Et puis on y a sacré NOS rois !!! :-)

    Imagine notre Bon Maitre Fromager Hollande entendant le texte du Sacre
    le tout en direct sur TF1 et BFMTV :

    "Dieu, qui par tes vertus conseilles tes peuples, donne à celui-ci, ton serviteur, l'esprit de ta sapience !
    Qu'en ces jours naisse à tous équité et justice : aux amis secours, aux ennemis obstacles, aux affligés consolation, aux élevés correction, aux riches enseignement, aux indigents pitié, aux pèlerins hospitalité, aux pauvres sujets paix et sûreté en la patrie !

    Qu'il apprenne à se commander soi-même, à modérément gouverner chacun selon son état, afin, ô Seigneur ! qu'il puisse donner à tout le peuple exemple de vie à toi agréable."

    Putain !! Ça nous manque tout ça !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...ça avait de la gueule, le royalisme, quand même. La Monarchie de droit divin, c'était pas de la gnognotte !

      "Qu'en ces jours naisse à tous équité et justice

      C'est sans doute ce que l'on appelait un voeu pieux.
      Mais tu trouves que ça a changé, toi ?
      Au risque de te contredire, je trouve que ton troisième paragraphe ressemble un peu à "Moi, président de la république"

      :-)))

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Nous vivons sans nous rendre compte que nous respirons mais lorsqu'une émotion nous coupe le souffle, nous nous essoufflons à la garder en mémoire pou pouvoir la vivre, la revivre, la savourer. Bonne soirée Céleste. Savoure, c'est bon la vie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait bien résumé, Chinou.
      La fréquentation des belles choses nous fait respirer pus amplement.
      Enfin, je trouve.
      Vive ta dernière phrase!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. "Savourer" avec amour, un endroit, un moment ... C'est l'huile essentielle de la vie, non ?
    C'est le coeur qui s'arrête d'un coup quand l'émotion de la découverte est trop grande ... Alors profitons de cette richesse de la vie à 100% !!!!
    Bisous tendres ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "L'huile essentielle de la vie"
      Comme c'est bien trouvé ! Cela sent bon et fait du bien au corps et à l'âme, ne nous en privons pas.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est mon ami Franck qui m'a insufflé cette belle phrase "l'amour l'huile essentielle de la vie"
      Et dans ton expression, cela me l'a rappelé ;-)
      Bisous étoilés ��

      Supprimer
    3. Il est génial ton ami Franck, tu le lui diras de ma part...
      gros bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Frank a un blog ... Tu tapes "bout de vie" tout attaché et tu rentreras dans son univers ...
      Tu comprendras bien des choses ...
      Bisous ♥

      Supprimer
    5. Ah oui, je comprends mieux ce que ton ami Franck a d'extraordinaire...
      Bisous Marie ♥
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Tes quelques mots et la photo qu'ils accompagnent ont instantanément ravivé ma mémoire : oui, c'est bien une impression de "souffle coupé" qui peut me saisir au sortir d'une rue, devant la beauté de cette capitale et ses lieux emblématiques.

    Merci de raviver cela… et profites-en bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse que tu fasses partie de ceux qui s'émeuvent de la beauté de Paris.
      Evidemment, d'aucuns décrieront la saleté, la pollution et la laideur des faubourgs...
      Mais lever les yeux vers ces merveilles architecturales...oui, cela continue toujours à m'émouvoir, à chaque fois.
      Bises hédonistes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Il est bien loin le temps des "bâtisseurs de cathédrales", Célestine, hélas.
    Paris sera toujours Paris, je l'aime beaucoup aussi notre Capitale, aux dimensions tellement plus grandes que dans ma bonne ville de Lyon.
    Un mot, une photo, ça nous parle, pas besoin de longs discours pour vanter Paris. Et j'espère bien que tu n'oublies pas d'aller y saluer la Miss Eiffel, hein !
    Bonne continuation et gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai saluée pour toi...de loin car je n'ai pas eu l'occasion d'y aller cette fois.
      mais la nuit elle est toujours aussi belle dans son habit scintillant...
      Bisous Chère Lyonnaise.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Le souffle coupée émerveillée par tant de beauté et de virtuosité, il faut bien le reconnaître! Combien d'hommes ont souffert pour construire ce (ces) monument! Ils n'avaient pas tous les outils que nous possédons aujourd'hui et pourtant ils ont eu l'ambition, la patience et le courage de construire "ça".
    On ne peut, en effet, qu'être tenue en haleine!

    Tu es à Paris, douce fée?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais à Paris jusqu'à hier soir...
      Me voilà rentrée dans mes pénates après quatre jours d'étoiles dans les yeux.
      Oui je crois que c'est d'imaginer les conditions de travail de ces bâtissseurs de cathédrales qui ne voyaient même pas le résultat de leurs efforts, pour la plupart, qui donne cette sorte de frisson à les contempler...
      Bises chère étoile
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Sans doute sans aucun rapport mais entendu récemment dans un musée de Florence une touriste (Française donc) qui se penchant, lit la pancarte explicative et dit à l'homme à côté d'elle :" ils disent noce de Cana, mais je ne sais pas du tout qui c'est ce Cana ! "
    Je me suis régalée !
    Et j'aime aussi Paris, au mois de mai, quand les jardins fleurissent ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très drôle cette anecdote !
      Parfois on est surpris des remarques des gens...
      Tu m'as mis la chanson d'Aznavour dans la tête...elle correspond bien à mon état d'esprit du moment (même si l'on n'est pas en mai...)
      Bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Content que Paris ait relâché sa proie.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y avait peu de chance que je me fasse manger par un ours entre Chatelet et Montparnasse...Paris, c'est plutôt calme question ours...
      ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Il en suffit d'un, oublié, avide de dévorer une belle jeune femme....

      Supprimer
    3. Méfie-toi, j'y passe parfois :o)

      Supprimer
    4. You are the Walrus, not the bear ! ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      PS je te sacre mon commentateur numéro un sur ce billet. Quinze commentaires à toi tout seul, tu tiens une forme olympique, Boss.
      Gros smouck céleste :-)))

      Supprimer
    5. Et moi dit l'ours, pas de baiser ?

      Supprimer
    6. Un ourson devrait être au lit à cette heure-ci !
      ^^

      Supprimer
    7. Sauf s'il ne peut dormir sans baiser...même un tout petit...

      Supprimer
    8. Il veut pas aussi un verre de lait et une histoire ?

      Supprimer
  20. 50 Japonais qui visitaient Notre-Dame de Paris ont dû être admis en urgence pour troubles respiratoires au CHU Pitié Salpêtrière : leur malaise serait lié au fait d'y avoir rencontré Esméralda en chair et en os.

    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacré Japonais, ils sont à fond quand ils font quelque chose !
      Et aucun n'a vu Quasimodo ? Heureusement ! C'aurait été la crise cardiaque... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. @ Céleste
      Fais gaffe tout de même car les loups sont entrés dans Paris.....

      Supprimer
    3. D'un côté les loups, de l'autre les ours, mamma mia ! je vais pas en sortir vivante !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je relèverai que tu n'as pas saisi ma citation ... Peut-être que j'aurais du la chanter :-)
      Ti bacio

      Supprimer
    5. Et pourtant ce n'est pas faute de ressembler à l'Italien...
      Pardon mon Blutchy
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Très belle photo. Les fois ou j y suis allé, il faisait gris. C est une des raisons pour laquelle mes photos n étaient pas aussi réussi que la tienne. Mais devant Notre-Dame, j ai ressenti la même chose que toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un ami à moi dit qu'il fait toujours beau à Paris...(Il est un peu chauvin...)
      C'est comme ceux qui disent qu'il ne pleut jamais en Bretagne...
      (Oups ! mais non j'ai rien dit ! )
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Si j'en crois Olivier de Kersauson, en Bretagne, il ne pleut que sur les cons... Ca me rassure, de n'avoir jamais eu de pluie en y allant. :-D

      Supprimer
    3. Tout à fait ! d'ailleurs moi non plus, je n'ai jamais eu de pluie en Bretagne. JAMAIS !
      Ouf !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Devant des merveilles comme cette cathédrale imposante , j'étais toujours ébahi à avoir le souffle coupé ! mais je ne saurais dire en fait, si j'ai eu le souffle coupé. Allez, bise à couper le souffle, Célestine! !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y aurait bien eu une touriste pour te réanimer au cas où... 😄
      Bisous mutins
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Que le souffle me soit coupé si une telle chose devait m'arrivait !

      Supprimer
    3. Lol ! Même si elle était sublime et brûlante ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Tu m'as pas compris, si je souhaite que le souffle me soit coupé, c'est que l'affaire est dans les bras.

      Supprimer
  23. Tu manques pas d'air pour faire ce genre d'article...hi hi hi :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je sais, c'est minimaliste. Il faut croire que ca plait le minimalisme...Avec un smartphone on ne peut pas écrire un roman non plus... C'est ce qui explique la courtitude de mon billet... :-)
      Bisous Mind et bravo pour ton com plein d'humour !

      Supprimer
  24. Une très belle citation que j'adore et tellement vraie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est en oriflamme accrochée au-dessus de mon bureau depuis la nuit des temps...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. moi, il me semble que ça me rend plus ample,
    que ça amplifie la respiration

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait vrai, Sylvie.
      Ça élargit l'horizon intérieur...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Les plus beaux moments finalement c'est quand on a le souffle coupé, le coeur qui gambade, les bras qui enlacent, les yeux qui vrillent, les bouches qui s'aiguisent, et les langues qui s'entortillent. Il est minuit passé , ce sont mes premiers mots du jour!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai failli ne pas les voir ces mots-là, et c'aurait été fort dommage ...
      Pffiouuu ! Quelle fougue !
      Merci mon ami !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est avec des mots pareils que le sommeil nous rajeunit si tu ne le sais pas ! moi je veille et j'y veille !

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.