jeudi 16 avril 2015

L'ego land




Mais que je suis fière de cette photo...Quelle merveille ! Oui, vraiment, une réussite.
Comment ça, ce n'est pas beau de se vanter ? Alors on n'aurait pas le droit de juger objectivement le fruit de son travail ? Enfin, euh... de son inénarrable plaisir, plutôt ?
Bon d'accord, le soleil était ardent et doux à la fois, le ciel d'un bleu à se damner, les fleurs tout juste écloses, d'une blancheur de lait. Les pétales floconnaient, les rus glougloutaient de la fonte des neiges. Les bourgeons dressaient fièrement leurs turgescences boutonneuses dans l'air du matin calme...
Mais c'est quand même bien mon oeil d'artiste incomparable et suréminent qui a fait tout le boulot, non? 
Je suis sûre qu'en plus de vous esbaudir le regard sur les couleurs chatoyantes, vous sentez littéralement, dans mon sublime cliché, le délicat parfum de miel des étamines en rut, vous éternuez au pollen volatil chatouillant subrepticement vos narines, vous entendez la mouche encore somnolente qui vrombit au premier envol du thermomètre et les mésanges qui font crac boum hue  dans les buissons. 
Le printemps, quoi.
Et dites voir, en vous forçant un tout petit peu, vous n'iriez pas vous étendre sur l'herbette en sa verte nouveauté ? Même que là, si ça se trouve, enluminés de primevères, vous glisseriez tout de go dans une rêverie salutaire, oublieriez tous vos soucis, auriez envie de chanter Manon ou la Tosca, ou de tricoter des bottes aux araignées ...et en poussant le bouchon un petit peu plus loin,  l'idée pourrait bien vous venir de faire comme les mésanges...
Et je n'aurais pas le droit de trouver ma photo réussie, avec tout ça ?
Keskifopa entendre...





Dream a Little Dream of Me by Yiruma on Grooveshark

106 commentaires:

  1. Mais bien sûr qu'elle est réussie ta photo, mais rien que pour te lire argumenter de pareille façon, j'ai envie d'y mettre des doutes, juste histoire de te voir remettre une couche argumentaire
    Ti bacio Céleste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que je pourrais y rajouter, sinon que l'endroit est facile d'accès, qu'on y mange très bien, et que les ciels nocturnes y sont sublimes, puisque c'est là que j'y emmène mes astrognomes rencontrer les étoiles.
      Mais tout cela ne dirait pas mon formidable talent de photographe, n'est-ce pas ?
      Ni surtout ma modestie légendaire... ( aheum ! )
      Ti bacio anche
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Attends lâââ !... "Ti bacio anche", ça voudrait pas dire: "j'embrasse tes hanches" ?
      Bindidon !

      ...'fin moi, c'quej'endis...

      Supprimer
    3. Si si, bien sûr, d'ailleurs j'adore les hanches à Blutch...
      C'est vraiment sa partie du corps que je préfère, haut la main ...
      :-P

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Lol, mdr et ptdr selon les formules consacrées...
      :-)))
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Il manque FR (marque déposée ma fille= Fou Rire)
      FR FR FR

      Supprimer
    3. Bien vu !
      ¸¸.•*¨*• ☆
      lol ptdr mdr fr fr fr fr !!!!

      Supprimer
  3. Bonjour chère Célestine,

    Dire ce que l'on ressent, c'est-à-dire, exprimer ce à quoi vous fait penser telle vision, telle expérience de la vie, c'est le seul moyen de se faire comprendre dans ce que l'on est soi ; c'est la communication par l'exemple ; les ressentis humains sont uniques en ce sens qu'ils sont relatifs uniquement à l'être qui les éprouve ; le partage d'un ressenti passe donc nécessairement par une formulation avec des mots choisis relatifs à des situations auxquelles ont pu avoir accès la ou les personnes à qui l'on veut partager ce ressenti précis.

    Donc, effectivement, Célestine, il ne devrait pas y avoir de peur, de problème à dire un ressenti, et particulièrement le tien : émerveillement devant la beauté.
    S'il est recommandé socialement de mesurer ce qu'il convient de partager avec d'autres , dans le respect mutuel, la reconnaissance de la beauté fait totalement exception à ce principe .

    La reconnaissance de la beauté dans son existence non seulement ne risque rien à être révélée, mais plus encore, je dirai qu'il nous est un devoir de la manifester ; quoi de plus réjouissant que savoir qu'existe la beauté ; je suis sûr que toi Célestine, dans ton contact avec les enfants tu éprouves une grande joie à leur montrer cette beauté de la nature, à leur faire sentir le parfum enivrant dune fleur, ou de la vie au quotidien quand un rare événement permet de le dire.....

    Alors , Célestine, je suis fier de partager avec toi et avec tous les voyants, tous les ressentants, les merveilles de la nature parce qu'elles sont là pour dire celles de la vie

    Bonne et heureuse journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, enfin, j'ai surtout voulu faire sourire mes lecteurs, cher Petrus...
      Et j'espère que j'ai quand même réussi à te faire travailler les zygomatiques autant que le Neo-cortex... :-)
      Même si, au demeurant, je suis plutôt d'accord avec toi. Sur le fond.
      Bises joyeuses
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ben oui, Célestine,

      maintenant que me vla revenant d'une escapade médicale pour mon ami et voisin Bernard,
      je peux te rassurer : les zygomatiques fonctionnent chez moi à merveille, autant que le néocortex; tu vois , ce dernier il chauffe au réveil, là il donne son plein rendement...

      Après, après trop longue attente dans les couloirs peu 'hôspitaliers', fallut trouver un coin où becter; là nous évitâmes finalement le trop facile Romans, et c'est proche de cheu nous que nous avons trouvé à recevoir encore bonne pitance......
      Et glou, et glou le bon vin
      et miam, miam le repas du jour délicieux
      et dans la salle aux tableaux trop plats pour nous fournir du relief de repas, nous partageâmes et le rire et le couvert.....

      Prenant des chemins de traverse nous voilà de retour au pays.....

      Bises très joyeuses

      Supprimer
    3. Tu m'en vois ravie !
      Rien de tel que de partager un bon repas entre amis
      pour exercer ses zygomatiques...
      Bises et bonne soirée
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Cher Petrus, j'ai répondu à ton mail, l'as-tu reçu ?
      Je crains qu'il ne soit tombé dans un cul de basse fosse...
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. L'honnêteté et la décence ainsi qu'une éducation picardo-bretonne rigoureuse m'interdisent de cautionner un tel texte, si bien mis en image soit-il. En effet passe encore pour le soleil ardent (dardant) et l'inénarrable plaisir... Mais je trouve les rûs un peu crus, et les bourgeons dressant leurs turgescences boutonneuses, et fièrement encore (les veinards, euh pardon), me donnent envie de convoquer Anastasie. Non ce n'est pas une dame de petite vertu et elle ne travaille que des ciseaux. Mais les étamines en rut et les mésanges chantant Les play-boys qui font c... b...h... sur le Dutronc et dans les buissons, c'est purement insoutenable.
    Je me réserve le droit d'intenter une action judiciaire pour ces outrages mais seulement après que je sois allé m'étendre sur quelque herbe folle à rêver aux mésanges et aux étamines...
    Bises "quand même" et ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'Anastasie n'est pas une dame de petite vertu, qui sait ce qu'elle ferait munie de ciseaux... ;-) j'ai dans l'idée qu'il y aurait plus d'un pistil inquiet...
      Ok, monsieur le président, je suis impardonnable, bretonnement et picardement parlant.
      Mais que voulez-vous, quand les gueules de loup boutonnent, et que la rosée fait des perles, je suis toute estransinée. ( provencalement parlant)
      :-)
      Bises mutines
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
    2. Il me semblait ôssi que tu devais avoir une préférence pour Félicie...
      Baci

      Supprimer
    3. "quand les gueules de loup boutonnent, et que la rosée fait des perles,"
      "Picardie, aussi"

      Supprimer
    4. Eh oui, d'où la Provence, Fernandel, Felicie, le thym et la farigoulette...
      Mais je vois que les italo-suisses et les bretons-picards connaissent leurs classiques ....
      Bises a tous deux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Mais pourquoi que mes commentaires disparaissent.....
      Je te disais que ce n'est pas possible de passer à côté d'un tel monument de la chanson française...
      Tanto baci (et tant pis pour le gratteux des Kerguelen s'il croit que tu es ma tante.

      Supprimer
    6. Et cet autre monument, c'est le printemps de Pierre Perret ?
      "C'est le printemps
      Y a la tour Eiffel qui s’emballe
      Qui s’ penche sur le trou des halles
      Pour lui faire un jardin d’enfants..."


      Mille baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Ta photo est superbe, et plus encore tes mots... Tu es une vraie artiste, et je suis sincère... Pour les envies, euh... je préfèrerai taire... L'idée des mésanges est une belle idée ; mais même les mésanges font cela à deux, donc... Je me contenterai de dégainer mon katana mille fois, ou de combattre un ou une partenaire avec un "shinai" pour éprouver nos personnalités...
    Cet endroit que tu as capturé s'y prête à merveille, s'il reste vierge...
    Quant aux fleurs que tu t'offres toi-même, cela montre ta propre estime, ton amour de toi. Et il semble immense, ce qui fait de toi une personne immense de gentillesse et d'intelligence...
    Passe une bonne journée...
    Fais comme les mésanges, sourire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allée voir ce qu'était un shinai car ma culture est imparfaite en matière d'armes japonaises. Le katana, en revanche, je savais ce que c'était car un de mes fils en avait voulu un en cadeau, commandé directement au Japon, et je sais qu'il avait mis très longtemps à arriver, une vraie école de patience...
      Je suis sûre que lorsque ton âme ira mieux, tu retrouveras le chemin des mésanges. Et une partenaire que tu auras plus envie d'embrasser que de combattre...
      Merci pour tes mots positifs et pleins de lumière pour moi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. C'est qu'à cette heure, ici, l'herbe est encore mouillée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ma grand mère disait toujours: ne va pas t'asseoir dans l'herbe mouillée, tu vas attraper un rhume de fesses!
      Je crois surtout que ce qui l'ennuyait le plus ce sont les traces vertes dont nous mâchurions nos culottes courtes...
      C'est dur à ravoir, les traces d'herbe, surtout à la main...
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. une belle photo et on a bien le droit de se faire des compliments personne ne les fera pour nous

    RépondreSupprimer
  8. Merci ma chère Célestine d'avoir si bien capturé les beautés printanières et de nous les avoir offertes.... à mon tour de te complimenter en ce début de matinée.. j'ai l'impression d'être chez moi.... !
    bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce doit être bien joli chez toi, alors...
      Les beautés ne se laissent pas capturer facilement, j'ai essayé de retranscrire ce qui manque à la photo: les sons, les odeurs, la douce chaleur du soleil, le calme de ce petit coin de paradis.
      Et surtout j'ai voulu ne pas me prendre au sérieux. Je ne suis qu'une piètre photographe, et je m'émerveille surtout de ce que réussit à faire un simple téléphone...
      Bises douces
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je voulais dire chez moi en Provence... tu as très bien retranscrit pourtant ce qui manque à ta photo, dans un premier temps... mais moi qui suis un peu sorcière, je peux voir ce qui ne se voit pas habituellement, sentir les parfums à travers l'écran, les rayons du sOleil sur la peau.. la zénitude que tu connais bien !! quant aux photos je suis comme toi... autodidacte, mes premières photos, vidéos musicales remontent à mes 62 ans.. alors tu vois rien n'est jamais perdu.. il suffit de vouloir apprendre... tout simplement....
      tendresse en ce soir légèrement ensOleillé.
      Den

      Supprimer
    3. On ne doit pas habiter très loin l'une de l'autre alors, Den.
      les fées et les sorcières sont faites pour s'entendre, non?
      Bises ensoleillées à cache-cache avec quelques nuages...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Les fées peuvent être des sorcières... et je connais des sorcières qui sont des fées.... allez Célestine, de mon antre verdoyant, à un vol d'oiseau de chez toi... je t'envoie en retour des bises qui se cachent derrière un sOleil timide, à présent... bonne fin d'après-midi.
      Den

      Supprimer
    5. Normal, je t'ai envoyé mes nuages...
      Gros bisous et belle soirée, sorcière bien aimée !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. ELLE est bien jolie ta photo, mais moi ce qui m'ennuie c'est que je n'y vois pas une abeille, ni ici d'ailleurs, normalement, elles sont déjà à l'œuvre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait là elles étaient tout en train de faire comme les mésanges, c'était la pause syndicale.
      Tu as oublié de signer, ô anonyme. Je ne sais qui tu es ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. je ne peux qu'applaudir!
    les zabeilles par contre chez moi y 'en a
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peu de gens savent que la vie des êtres humains sur terre dépend en grande partie de ces petits êtres bourdonnants...parce que le jour où il va falloir féconder les fleurs au pinceau, on risque de poireauter longtemps devant nos assiettes.
      Mais je te confirme, ce jour-là, il y en avait. Elle n'étaient pas bien vaillantes, mais on les pardonne, quand on voit comment certains se traînent des fois le matin au saut du lit...
      Bises bourdonnantes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Si si tu peux être fière. Elle est très belle ta photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben grand merci ma belle !
      Je savais bien que j'avais raison... Muahaha!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. je dirais même plus : cette photo est très très très belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien compris le ton auto-dérisoire de mon billet...
      Tu connais mes fragilités, tu sais que je ne ramènerais jamais ma fraise pour me vanter pour de bon...
      Je suis heureuse de te savoir aller mieux
      bises sincères
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Je me faisais la même réflexion devant les dernières photos de mon cerisier qui a enfin fleuri !!! Alors tu penses que je ne vais pas te rabrouer l'ego !!! Il en faut pour une bonne santé mentale paraît-il, je crois que tu es en bonne santé (et moi aussi) du moins de ce côté là ! :D Le printemps sied à notre capacité d'émerveillement non ??? Bises, jolie fleur de montagne ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, tes photos sont superbes aussi, notamment celle-ci...
      Je suis restée en contemplation devant de longues minutes...
      mais j'ai une grosse capacité d'émerveillement, et pas qu'au printemps, en fait. Tout le temps...
      Bisous ma belle brune
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Et les papillons ? T'as pas parlé des papillons !
    Moi j'en connais qui sont tout fébriles !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que les papillons ne sont pas encore sortis de leur chrysalide, là...
      Ils attendent le moment propice pour s'essaimer en pétales multicolores, si Monsanto leur prête vie, bien sûr...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Toute la beauté de la vie, résulte de cette simplicité qu'ont les âmes saines de voir dans la nature qui s'étale et s'exhibe, toute notre nature qui s'extasie.
    Merci du plaisir de partager!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien l'idée d'une nature qui s'extasie...
      Malgré les sonorités sulfureuses de ce mot, je l'aime bien.
      J'aime bien l'idée qu'il y a un certain bonheur inhérent aux choses simples et belles mues par le hasard et la nécessité.
      Bisous cosmiques (M.Onfray me poursuit ! ^^)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Ha si alors, tu as le droit et elle est belle ta photo. Bon perso c'est pas Manon ni la Tosca que ça me donne envie de chanter...c'est de quel siècle ces chansons là ??? :D :D :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manon Lescaut c'est la Beyoncé du XIX° siècle, et la Tosca ce serait plutôt la Katy Perry du début du XX°...
      Mais je conçois que l'opéra ne soit plus la tasse de thé de grand monde...
      Hi hi
      Bises taquines
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. OMG...pas Beyoncé !! Warf !!
      Claire Chazal adore l'opéra...ça fait au moins 2 avec toi...Re Warf.

      Supprimer
  17. Les bourgeons dressaient fièrement leurs turgescences boutonneuses dans l'air du matin calme...

    Madame donne dans l'érotisme subtil, l'émoi Proustien, la gaudriole angélique, le Kama Soutra bucolique, les chuchotements d'alcôve,
    Le printemps c'est quoi pour toi ? Ne me réponds pas : la déclaration des revenus en ligne "impôts.gouv" !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah il faut avouer que, dit comme ça...ta dernière phrase douche un peu l'ensemble, mais tu as raison, je vois que tu penses à être pragmatiques avant tout.
      La bagatelle, après ça, forcément, c'est bon pour les doryphores...
      Bises libertines
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Gaffe Célestine, tu t'es déjà fait spolier:
    http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.vangoghaventure.com%2Ffrancais%2Fchrono%2Fimages%2Fbramand.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.vangoghaventure.com%2Ffrancais%2Fchrono%2Fbramand.html&h=248&w=306&tbnid=Iv_N4EvfeBLd0M%3A&zoom=1&docid=LG1tIi-Jlej6LM&ei=UfIvVeyjDYjVauSvgIgC&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=1311&page=1&start=0&ndsp=18&ved=0CD8QrQMwCg
    Un culot ce Vincent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je remets le lien cliquable pour que les lecteurs puisse apprécier le travail...
      C'est vrai que c'est du plagiat pur et simple !

      cliquer ICI

      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Qu'est ce que ça fait comme fruit, ces trucs en photos? Je demande ça parce que je reviens de l'alambic avec le produit de mes prunes ( dur voyage pour échapper à la maréchaussée qu'on suppose généralement postée sur les axes les plus passagers, et donc les plus rectilignes ): si tu as des conversations avec mon chou, dis lui que ça n'a pas rendu. Peut-être il te croira?
    Je vais maintenant prendre contact avec un blaireau que je n'ai pas croisé depuis quelques jours et je redescends sûr, segur, te faire la bise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton chou boude, il ne vient plus me voir depuis trois semaines au bas mot...
      Mais promis, s'il passe par ici je lui ferai la commission.
      Bises et a diu satz
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. J'adore cette photo d'arbre en fleurs sur fond de ciel bleu et je collectionne les miennes avec toutes sortes d'arbres... Ta photo est SUPERBE et tu as bien raison de te féliciter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je t'offre celle-là pour ta collection privée, marie-Madeleine.
      Elle est libre de droits.
      Eh oui, depuis que Van Gogh m'a spoliée, je me sens l'âme d'un grand seigneur...
      Bises étoilées comme la nuit du même nom
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Elles étaient pourtant bien jolies tes photos, Marie-Madeleine...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Les cerisiers ont blancs, revoilà le printemps... mais où est donc passée ma cousine?
    Tu as raison de te faire des compliments, c'est le seul moyen de les choisir sans être déçue.
    Bises et bon printemps à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie chanson que mon père aimait beaucoup...
      Ben alors, c'est pas moi, ta cousine, monsieur Bécaud ?
      (écouter ICI )


      Bises mutines

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Je retiens : du rû au rût il n'y a qu'un thé dont se félicite Félicie sans se casser le dutronc du cerisier pour autant.
    J'ai tout compris ?

    Ah oui, c'est un pommier ! Désolé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Extrêmement bien résumé, mon cher Oncle !
      Pommier ou cerisier, ou peut être prunier ou amandier, quelle importance ?
      L'essentiel est la beauté du blanc sur le bleu...

      En revanche, on me dit dans l'oreillette qu'il ne faut pas de circonflexe au mot "ru", ni au mot "rut" donc, par voie de fait et conséquence.
      On en apprend tous les jours...
      Bises népotiques
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Moi, celle que je préfère , ce n'est pas la guerre de 14/18, c'est Nathalie


    Elle avait un joli nom, mon guide , Nathalie..........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli pot-pourri express de Brassens et de Bécaud...
      Moi aussi, j'aime beaucoup Nathalie et Désirée aussi.
      Bravo Petrus !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je compose une surprise .....

      Supprimer
    3. Gabrielle est moins plaçable que Gaby aux côtés d'un titre de Brassens ou de Bécaud... alors que j'apprécie tout autant Gabrielle ou Layla par exemple... C'est un peu comme le cliché d'une fleur de prunier ou d'abricotier qui peut être aussi jolie qu'un fleur de cerisier, mais il est des courants de préférences qu'il est plus facile à faire passer que d'autres, c'est ainsi...

      Bleck

      Supprimer
  24. Oh que oui, tu as le droit de trouver ta photographie réussie.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a eu beaucoup de belles chansons écrites avec des prénoms de femmes. Johnny a fait Laura, que j'aimais beaucoup...
      Layla je ne connais pas. C'est de qui ?
      Bises matinales
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oh que si tu connais Layla... éric Clapton.

      Bleck

      Supprimer
    3. Oui je connaissais, mais tu vois, je n'avais pas fait le rapprochement...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Comme le dit si justement Bleck, tu as le droit de trouver ta photo réussie !!
    Rien ne vaut un bon coup d'auto-satisfaction car s'il faut attendre après les autres ...
    Le stroke positif auto-délivré c'est bon pour tout à condition de ne pas en abuser, comme moi !!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En abuser ? Ça ne risque pas...ce n'est pas trop mon style mais j'ai appris à essayer d'être objective avec moi-même, et l'auto flagellation judéo-chrétienne n'est pas trop ma tasse de thé.
      Alors être cautionnée par toi, un pro de l'APN, ça fait plaisir quelque part... ;-)
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. L'auto flagellation judéo-chrétienne, d'elle j'ai pleine horreur moi également ; en toute sincérité , à un moment j'ai cru accepter sciemment l'inacceptable (cette auto-punition pseudo salvatrice alors qu'elle dériva historiquement très vite vers la justification au contraire de tous les vices de l'auto-supplicié ; c'est d'ailleurs cela particulièrement que Molière s'est employé à sagement dénoncer dans Tartuffe......).

      Non , il vaut infiniment mieux travailler sincèrement à soulager la souffrance , dans la mesure, bien entendu où l'on reste lucide sur ses propres faiblesses......

      Supprimer
    3. "Laurent, serrez ma haire avec ma discipline..."
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Tout juste, Célestine.....

      Supprimer
  26. Mais bien sur , faut se faire plaisir , capturer les images printanières et les partager !
    le ciel est splendide sur cette photo , c'est beau , voilà !
    et moi , je fredonne les " yeux ouverts " en lisant ce joli billet écrit par Célestine et c'est doux ...
    Avril est généreux et cette année , il nous offre tant de lumière
    faut pas s'en priver hein ?
    bises Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de t'avoir fait plaisir avec ma petite photo
      C'est vrai qu'avril est très généreux...profitons-en avant les saints de glace !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Ta photo mérite de figurer aux prochaines rencontres internationales photographiques d'Arles
    Il y a une rare originalité, en particulier cette figure masculine/féminine florale que l'on décèle dans cette oeuvre magistrale, digne du Fronton du musée-bibliothèque de Grenoble

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont hésité avec le plafond de la Sixtine, qu'ils comptent rafraîchir un peu...
      ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. N'empêche, si tu regardes bien une fleur sur la branche qui, à droite, flirte avec le bord de la photo tu comprendra ce que je veux dire…

      Supprimer
    3. Maintenant que tu me l'as montré, ce visage me poursuit ! je vais l'appeler Caïn
      lol
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Oui, je te l'ai montré, mais je pensais que ça resterait notre secret.... chère "ha belle!" ....
      ;-)))

      Supprimer
    5. J'ai rien dit, en même temps...
      Et pis y a personne ce matin, on n'est que toi z'et moi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. C'est la plus belle photo de branche de cerisier que j'ai jamais vu de ma vie Célestine, t'es trooop forte lol je vais la mettre en fond d'écran et puis chanter Manondesbulles, yes !! bon week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manon des Bulles, j'adore ton commentaire explosif !
      merci tout plein
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Une photo qui donne des "ailes" devrait être de suite publiée dans le monde entier ;-)
    Magnifique moment de pureté ... Instant figé du printemps qui réveille la nature ...
    Merci douce étoile et bon dimanche ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne crois pas si bien dire, marie...
      je pense que la beauté de la nature apaise, et diffuser ce genre de message n'est pas si ridicule : peut être que le pouvoir des fleurs arrivera un jour !
      Bisous, le dimanche fut très bon ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Voici un poème qui sied bien à la nature immortalisée par ton appareil non sans ton regard de lynx inspiré.
    A l'aurore
    La nature est tout ce qu’on voit,
    Tout ce qu’on veut, tout ce qu’on aime.
    Tout ce qu’on sait, tout ce qu’on croit,
    Tout ce que l’on sent en soi-même.
    Elle est belle pour qui la voit,
    Elle est bonne à celui qui l’aime,
    Elle est juste quand on y croit
    Et qu’on la respecte en soi-même.
    Regarde le ciel, il te voit,
    Embrasse la terre, elle t’aime.
    La vérité c’est ce qu’on croit
    En la nature c’est toi-même.
    George Sand

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Georges ne connaissant pas les blogs à son époque, ce poème aurait été certainement son commentaire!

      Supprimer
    2. Merci cher Bizakde me faire découvrir ce magnifique poème de George.
      Elle aurait été également tout à fait en accord avec ma lecture du moment, le Cosmos d'Onfray, dont je ne cesse de chanter les louanges...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Je sens mon dos se détendre au contact de l'herbe, je sens le soleil sur ma peau, ........je suis bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais dans le même état quand j'ai découvert ce pré bien vert, ces arbres bruissants de chants d'oiseaux et le calme ensoleillé de ce matin d'avril.
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Ça y est Mademoiselle, nous avons fait escale "chez toi" :-)
    http://piccolozucchero.canalblog.com/archives/2015/04/19/31914320.html

    C'est drôle, lorsque je regarde ta photo, me vient la chanson de Marie Laforêt "Il a neigé sur yesterday"
    une sorte de mélancolie romantique qui se dégage peut-être...

    Belle journée à toi, bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré ton article ! me voilà célèbre dans ton petit panthéon, Little Sugar.
      Bises reconnaissantes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Puisqu'on est dans les évocations musicales, me vient à l esprit la dernière (très) belle chanson de Cabrel:
    "La robe et l echelle" qui parle de ... cerisier !
    Bon, elle se situe plutôt en juin mais puisqu on est dans la licence poétique ... la prosodie de mes commentaires est variable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En écoutant cette chanson, j'ai eu un choc : outre qu'elle est très belle, il y a la fièvre et le miel, tu sais combien ça me parle...O pétard...les ayant droit de Cabrel vont me tomber dessus...
      Bises émerveillées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. J'aurais adoré tricoter des bottes aux araignées printanièrement installée dans ta paradisiaque photo... mais je jouais avec mes petites merveilles. Bisous tout plein

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu as tellement dû te régaler, comment pourrais-je t'en vouloir ?
      Bizou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. Mais bien sûre que tu as raison de trouver ta photo très belle parce qu'elle l'est ! Quand à tes propositions du dernier paragraphe elles me font toutes rêver ! Mais surtout celle de tricoter des bottes aux araignées ! Il va falloir que je me pense sur la question:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que tu serais très douée aussi pour cet exercice périlleux !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. http://mariposaspain.canalblog.com/
    je n'ai pas vu mon commentaire passer, mais je m'étais trompé dans L'url, le revoici ci-dessus

    RépondreSupprimer
  37. je ne le vois toujours pas, je recommence. je te disais que le poids des mots est très important, primordial même. Les mots peuvent aussi bien rendre un Homme heureux, que de le détruire. Connais tu le livre de Louis haie; Le poids des mots, ou le poids des Maux, même son, mais pas la même signification, cela dit bien ce que cela veut dire. Les Mots peuvent devenir des Maux. Bon anniversaire j'ai cru l'avoir lu.... Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je suis allée chez toi, bienvenue dans la grande famille de mes lecteurs chéris !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.