samedi 16 août 2014

Moire et Satin

photo du net


















Une des formidables questions existentielles que l'on vous pose de façon récurrente dans la vie, après le fameux "thé ou café?" qui rend furieux les buveurs de chocolat, et je les comprends, en même temps, pourquoi n'y en aurait-il que pour les buveurs de thé ou de café, c'est bon, le chocolat, aussi, et le lait, et le jus d'orange, mais je m'égare, là, au secours, Marcel sors de ce corps, ma phrase est trop longue et risque de faire tomber en syncope un de mes amis, à moins qu'il n'en fasse une jaunisse, ce qui serait dommageable pour son teint de rose qu'il entretient soigneusement depuis tant d'années comme le miroir de son esprit vif et de son humour délicieusement british malgré ses origines belges du nord (enfin , Belge du nord, c'est pas un pléonasme, ça?) ...ouf! 


Je reprends. La fameuse question est donc, pouf, pouf :  "Etes-vous du soir ou du matin ? "

Je n'ai jamais su répondre. Je suis du soir ET du matin, je suis de moire et de satin. Et je suis même de midi sonnant et triomphant, et des après-midis chaudes et lascives , et de cette heure magique de l'aube qu'on appelle l'heure bleue. Ah, et aussi du crépuscule rougeoyant puis bleuissant les crêtes des collines de thym, entre chien et loup. Je suis de tout le temps, de toutes les minutes de cette précieuse liqueur qu'on appelle l'existence.  Et je suis de la nuit bien sûr, cette peau de velours éclaboussée de diamants qui m'enserre et nourrit mes rêves d'absolu.

Quant à l'aphorisme (idiot) inventé par l'esclavagiste (génial) (et réciproquement) qui a réussi ce tour de force de le planter au burin dans le cerveau des pauvres  travailleurs exploités par le capitalisme galopant... "Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt"...tsss! je m'insurge totalement contre cette assertion, votre Honneur ! 
Il serait bon d'énoncer et de clamer haut et fort que la moitié seulement du monde leur appartient, l'autre moitié étant réservée à ceux qui se couchent tard.

D'aucuns me diront que je suis trop gourmande de vouloir posséder les deux moitiés et alors? Je SUIS gourmande, ça vous pose un problème ?
 J'aime l'odeur des petits matins frémissants, quand le ciel encore gris sombre regarde se deverser sur les escarpements des Ecrins les filets d'or liquide d'un levant fabuleux, allumant chaque névé dans un éblouissement solitaire.
Et j'aime l'odeur des braseros sur la plage de Pampelonne, quand le couchant s'est effondré sur une mer chaude et vibrante, ce parfum d'amour, de musique et de poissons qui grillent, quand les jupes de nylon blanc deviennent transparentes de désir sur le sable encore tiède, et que s'élève dans la nuit la célébration joyeuse d'un moment de grâce parfaite.
Je suis de moire et de satin , je suis le yin et je suis le yang, je suis du soir et du matin, je suis le commencement et la fin...
-O ! Célestine, t'arrêtes de te prendre pour Dieu?
-pff, parce que tu crois, toi,  que Dieu viendrait bouffer  des sardines grillées en bermuda sur la plage de Ramatuelle? 
-Remarque, il aimerait, peut-être, si ça se trouve. Ça le changerait des égarements de ce monde en folie...
- Moi si j'étais Dieu, c'est simple, j'abolirais le sommeil...



Minuet In G Major - Bach by Bach on Grooveshark



93 commentaires:

  1. t'es pas fou !!! et la sieste ? malheureuse !!!! et les chats hein les chats t'y a pensé eux qui dorment seize heures par jour vont se faire chier je te le dis , non non Célestine tu peux changer tout ce que tu veux mais pas le dodo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bon , c'était un peu exagéré, je l'admets...c'est vrai que la sieste dans un hamac, à l'ombre des arbres balançants doucement leurs palmes...
      Mais quand même, nous avoir donné tant de merveilles à voir, une si petite vie pour tout voir, et nous obliger à fermer les yeux un tiers du temps...c'est pas cool.

      Supprimer
    2. Mais les rêves Célestine, les rêves c'est vital. Ils te font voir des choses dont tu ne supposes même pas que ça puisse exister dans la vraie vie. Comment pourras-tu réaliser ces choses folles et merveilleuses nées et élaborées dans tes rêves. Comment voir le monde meilleur qu'il ne l'est avec le nez dans le guidon. Dormir, c'est rêver.
      Où tu as raison, c'est d'être de tous les bons moments, à l'instant où ils se présentent. Lorsque c'est la fête, qu'elle dure alors jusqu'à plus soif, jusqu'à tomber de fatigue. J'aime ces matins blêmes où l'on croise des personnes qui sont déjà à demain alors qu'on est encore à hier...
      Baci Céleste

      Supprimer
    3. Et les rêves éveillés, qu'est ce que tu en fais? Ce sont ceux-là les plus importants, ceux que l'on fait les yeux grand ouverts sur le monde, avec l'espoir chevillé au ventre... Les grands rêveurs de l'humanité étaient de tous petits dormeurs, je le gagerais volontiers...
      Molto baci fratellino

      Supprimer
    4. Mais j'en fais un tas de bonnes choses... Ils viennent en complément des rêves qui eux sont des messages que l'âme nous transmet. A chacun de comprendre le sens caché de ces messages. Apprendre ce langage fait partie de notre chemin évolutif. Lorsqu'on ne cherche pas à l'influencer, le rêve éveillé est aussi une forme de dialogue avec l'âme.
      Pour les grands rêveurs... en fait, je ne sais pas.
      Je sais pour ma part qu'à chaque fois que je me suis endormi avec un problème à résoudre, le matin j'avais la solution (et je n'ai jamais pu faire admettre ces heures supplémentaires à mes patrons que c'en était à vous dégoutter d'en avoir ( des patrons bien sûr, parce que les idées ne se domestiquent pas...))
      Ti bacio Sorellita

      Supprimer
    5. La nuit porte conseil comme disait ma grand mère...
      Mais attention, je n'ai pas dit que je n'aimais pas dormir.
      :-) j'ai juste déploré de n'avoir pas assez de temps pour voir tout ce que j'aimerais voir...
      Baci

      Supprimer
    6. Tu es donc aussi contaminée par le syndrome de faux mot (ou quelque chose du genre). (C'est dévastateur pour une amoureuse des mots telle que toi.)

      Pour avoir le temps de faire tout ce que j'ai en projets, j'ai tenté de négocier avec Dieu. Je lui ai raisonnablement demandé de bien vouloir m'en donner le temps nécessaire. Ce fut un échec et dans un immense éclat de rire, il m'a dit que je n'étais pas programmé pour lui survivre.
      Depuis, j'en ai pris mon parti et je reviendrai dans d'autres vies terminer le boulot, parce qu'il ne faut pas croire, mais j'ai le respect de l'ouvrage bien fait.
      Baci

      Supprimer
    7. Conte à minets? c'est une histoire de chat ?
      Ben alors, j'avoue que je ne comprends pas où j'ai péché, cher ami.
      Mais alors je dirai même que je nage en pleine choucroute...

      Supprimer
    8. C'est rapport au fait que tu te désole de ne pas avoir le temps de tout faire...
      Baci

      Supprimer
    9. C'est juste le mot dévastateur que je trouvais un peu fort...
      ;-)

      Supprimer
    10. Bien oui, le syndrome de FOMO pour une littéraire..... Faut le fer:-)
      Ti bacio

      Supprimer
    11. Et le fer a dissous, c'est pas cher!

      Supprimer
    12. Mia Sorellita connait ses classiques :-D

      Supprimer
    13. Comme Léo disait de lui au masculin:
      Yes, you are an immense agitator
      kiss

      Supprimer
  2. Ton amour de la vie est si contagieux, si bienfaisant ! Refuser de choisir, d'etre une , de rentrer dans les cases me fait du bien .....si loin de tous ces discours pontifiants ! Merci Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci petite miss, de venir me voir pendant tes vacances...
      Les discours pontifiants, oui tu as raison, c'est peu supportable. Il faut rester zen envers et contre tout.
      Et j'aime la vie, ça, on ne pourra pas me l'enlever !
      Bises célestes et bon dimanche.

      Supprimer
  3. J'ai lu. J'ai aimé. J'ai eu envie de nuit sur la plage de pampelonne. Allez savoir pourquoi !
    Marcel A

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marcel A ? Un nouveau lecteur?
      Enfin, tant que ce n'est pas Marcel P.....
      Car c'est ce dernier qui donne des boutons à mon ami Walrus !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. N'est-ce pas qu'elle est bonne mon hypothèse existentielle et transcendantale...
      Et alors, hein, qu'est-ce que tu ferais?
      ^^

      Supprimer
  5. Te lire accompagnée par Bach le matin, donne envie de profiter de tous les moments de ce jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime Bach. Et je suis heureuse de t'avoir fait commencer ta journée de belle façon.

      Supprimer
  6. Et puis les parties de jambe en l'air avant de s'endormir et le repos bienheureux qui s'ensuit, se glisser dans le sommeil après avoir pris son plaisir. Je dis pris et non donné, pas par égoïsme, mais simplement parce qu'on est jamais sûr de l'avoir partagé.
    Je suis du soir et du matin aussi parce que je trouve que 24 heures dans une journée c'est souvent trop court. Et sans doute que j'ai peur de l'adage : "dormir c'est mourir un peu."
    Bon dimanche Célest'in

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah si tu es du genre à t'endormir après, évidemment...
      Non je plaisante! Je ne suis jamais sûre de rien dans les relations humaines...et quand j'arrive à avoir une certitude ou deux, c'est le nirvâna!
      Le dimanche fut bon et reposant. Merci.
      Contente de te revoir par ici.

      Supprimer
    2. Oui je peux dormir après mais ... jamais pendant. :D
      Je viens de réouvrir mon blog s'est plutôt bon signe. Peut-être que je vais taquiner le clavier de nouveau.
      Merci à toi. :D

      Supprimer
    3. Pendant!? c'est plutôt rare quand même!
      Sinon, contente que tu te remettes à l'écriture. La peste n'a pas eu raison de toi, donc...
      biz

      Supprimer
  7. Tout d'abord :
    -1) L'avenir appartient à ceux qui ont des ouvriers qui se lèvent tôt !
    -2) Dieu n'existe pas... Il me l'a dit.
    -3) Sardines grillées sur la plage ? A quelle heure veux-tu que j'allume le feu ?
    -4) N'oublie pas ta gratte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Candide, petit joueur de flûteau17 août, 2014 16:39

      Une gratte, où ça une gratte ?
      Dis, Andi, avec une poignée de flûtes, j'peux venir ?

      Supprimer
    2. Ben, ma gratte, tu sais bien que j'ai la corde sensible...
      Mossieu connaît ses classiques, jolie chanson de Brassens !

      Supprimer
    3. @ Andiamo
      Si tu vois dieu, dis lui que le bar BQ commence au coucher du soleil ...
      Bses célestes :-)*

      Supprimer
  8. Moire, c'est moire.... Il n'y a plus d'espoir ... surtout quand ça passe à la calandre...
    pas de quoi se moirer !
    Sauf si Satin l'habite, alors tout est possible de jour comme de nuit.

    Quant à Dieu, tu vas avoir du mal.... Certes c'est une femme, mais n'oublie pas qu'elle est noire....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Candide, le p'tit frère17 août, 2014 16:37

      Decouadecouadecoua, on cite mon grand frère ?

      https://www.youtube.com/watch?v=SZpV2_DOS3Y

      Supprimer
    2. Du grand Alain X ( dont je le demande aussi parfois si ce n'est pas une femme noire de surcroît...)
      Dis moi: satin l'habite, c'est avec l'accent chti?
      ;-)


      @Candide
      Excellente référence familiale! Je te garde.

      Supprimer
    3. Candide Honoré18 août, 2014 06:54

      ;oDDD

      Supprimer
    4. Un grand monsieur, Hugues. :-)

      Supprimer
  9. Ta gourmandise naturelle te fait déclarer avec l'autre, là, "Il n'y a pas d'heure pour les braves !" mais de façon combien plus charmante et convaincante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merci merci mon cher ami belge du nord au teint de rose que je citâmes dans mon billet.
      Je constate que ta modestie naturelle t'a empêché de virer au rouge pivoine.

      Supprimer
  10. Candide, c'est tout (et c'est déjà pas mal !)17 août, 2014 16:45

    Dormir !...
    Si seulement je pouvais être synchrone avec la dame de mes pensées, aaah !

    Didon, not'fée, sais-tu quel est ce fier sommet que tu as choisi pour illustrer ce billet ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle idée, aussi, de t'exiler aux îles des Kerguelen...si elle vit par ici ta dulcinée, ça fait bien trois heures de décalage horaire, non?
      Ce magnifique sommet, comme le dit si bien mon amie Sable du Temps un peu plus bas, c'est le glacier blanc des Écrins, tout a fait magique...

      Supprimer
  11. Candide, petit curieux17 août, 2014 16:48

    Aut' chose, not'fée :
    Qui sont donc ces papillons qui volettent autour de toi ?
    D'où viennent-ils, Qui sont-ils ? Où vont-ils ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux en savoir des choses ... Et pis d'abord, mes dessins sont libres d'interprétation.
      Tu peux aller voir sur funambulles, chacun rivalise pour trouver le sens caché de mes petits dessins...
      Vala vala...

      Supprimer
    2. Candide, lépidoptèrophile qui s'ignorait jusqu'à il y a peu18 août, 2014 21:10

      J'ai bien une idée, mais suis pas sûr de mon interprétation, ni qu'elle soit avouable...

      Supprimer
    3. On est bien avancé, avec ça!

      Supprimer
  12. ah non, moi je l'aime le sommeil! j'aime être au chaud dans mon lit et laisser mon esprit s'évader librement sans mes inhibitions et les conventions sociales!
    mais j'aime aussi les matins et les soirs... et la nuit... et le jour... et... zut alors, mais j'aime tout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben bienvenue au club alors mon étoile !
      Moi j'ai appris a m'évader des conventions sociales et des inhibitions en gardant les yeux bien ouverts, mais c'est un long apprentissage...
      Gros bisous céleste

      Supprimer
  13. Thé ou café ? Fée ou cathé ?
    Toujours dur de choisir
    Et si plutôt que de se compliquer je choisissais l'une et l'autre.
    Douce la peau de satin de la fée. Noire la moire du fauteuil épais.
    Doux le velours du rêve.
    "Mais tu délires mon ami !"
    " non, je rêve au bord de la piscine espérant le message qui viendra j'en suis sûr mettre un peu de piment dans un après-midi de soleil et d'envie. "
    Et Marcel P( bien sûr) s'endormit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fée ou cathé alors là, je suis scotchée par votre contrepèterie encore plus géniale que la mienne.
      C'est vrai que quand j'hésite entre deux paires de chaussures, je prends les deux...
      ^_^

      Supprimer
    2. Chaussure : instrument qui sert à prendre son pied ....
      ;-)

      Supprimer
  14. Ne serait-ce pas le Glacier Blanc ? Souvenirs d'escalade dans les Ecrins, de marche et de varappe. Du bonheur ! Super !
    Moi, je suis de tous les instants, la vie est trop courte pour n'en préférer que quelques-uns.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est tout a fait cela, chère amie.
      Entièrement d'accord avec ta dernière phrase.
      Bises célestes.

      Supprimer
  15. Je souscris à 100%. Je suis une passionnée du sommeil (quand il est bon) mais je trouve aussi qu'on a prévu trop de temps pour dormir et récupérer alors qu'il y a tant à voir et à faire pour les beaulimiques comme nous....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très joli, "beaulimique" . Et ça nous ressemble tellement...
      thanks sister ♥

      Supprimer
  16. Dieu! mais pourquoi est-ce qu'on croit que le monde est toujours tout noir ou tout blanc et aucune nuance n'est permise? Faut-il être droit dans ces bottes et ne se permettre aucune contorsion. Le monde n'est pas fait comme cela et je n'admets aucun moule , j'aime trop la vie pour l'enserrer dans un vase clos. Je pense à Saint Exéupery quand il disait, je cite: "Vous ne vaincrez point car vous cherchez la perfection. Mais elle est objet de musée. Vous interdisez les erreurs et vous attendez pour agir de connaître si le geste à oser est d'une efficacité démontrée. Mais où avez-vous vu la démonstration de l'avenir? De même vous empêcheriez ainsi l'éclosion de peintres, de sculpteurs et de tout inventeur fertile etc...etc.".
    La vie n'est pas définie par un simple oui ou un simple non, par blanc ou noir, ou bien ce qui n'est point vérité est erreur et ce qui n'est point erreur est vérité. Mais moi , qui sait bien que l'erreur n'est point le contraire de vérité mais un autre arrangement, une autre vision des chose,un autre temple bâti des même pierres , ni plus vrai ni plus faux mais autre ".
    Ainsi est la diversité ainsi que la liberté .....de ne pas choisir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je comprends bien ta première phrase, tu es un adepte des "cinquante nuances de gris", mon prince ...
      Pour ma part, je milite pour avoir le beurre et l'argent du beurre...mais c'est une dure lutte!
      Bises celestes

      Supprimer
    2. j'avais un ami qui me disait lui: avoir le beurre et l'argent du beurre et...le sourire de la crémière!!!( et c'était un ancien gérant d'une fabrique de fromages, pardi!)

      Supprimer
    3. Il était bien poli, ton ami. Ici, de ce côté, on va plutôt parler de la partie callipyge et charnue de son individu, si tu vois ce que je veux dire... ;-)

      Supprimer
  17. aH NON ! Ne m'enlève pas ce plaisir de se sentir partir dans les nimbes ! Ce doux moment ! Je suis un loir, j'aime dormir! j'aime aller sentir leurs petites nuques endormies et voir qu'ils grandissent bien, j'aime ce que les rêves me rapportent comme précieux enseignement de mes envolées nocturnes, j'aime mes insomnies où l'on est en décallage horaire pdt quelques instants , j'aime me dire que pdt quelques heures , précieuses, j'avance en pilotage automatique... J'aime le jour hein, mais dans une autre vie, j'étais animal nocturne ou une marmotte, c'est sur! Alors, non ne m'enlève pas le dodo ;) hop au lit! helene

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon 23h48, on peut dire que tu es une petite marmotte quand même...
      Mais je te rassure, de toutes façons, je ne suis pas dieu.
      Bonne nuit douce amie!

      Supprimer
  18. ps : je me souviens avoir travaillé dur ce morceau à la guitare ... dur dur, je ne le supporte plus! H

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups! bien désolée. Je l'aime toujours après l'avoir travaillé au piano pendant des jours...
      ^^

      Supprimer
  19. Alors là, j'aimerais être comme toi... en ce qui me concerne je suis et depuis ma plus tendre enfance un homme du matin j'aime le matin je sublime le matin... le soir je n'existe plus. Si j'ai connu de belles soirées j'ai vécu des matins sublimes et triomphants et demain matin sera le meilleur, je te souhaite une excellente nuit..

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie, ô cher grand Bleck! Je ne sais pas ce qui va t'arriver demain, mais je me réjouis pour toi à l'avance.
      Et permets moi de te dire que pour un homme du matin, tu tiens bien la route à presque minuit... ;-)
      Bises célestes

      Supprimer
  20. Et bien moi je suis comme toi Célestine : du matin et du soir ! Et bien souvent je me dis que le sommeil c'est du temps perdu !
    Je suis d'accord avec Moustaki qui disait dans l'une de ses chansons : " nous avons toute la vie pour nous amuser nous avons toute la mort pour nous reposer"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien tu vois mammilou ça ne m'étonne pas du tout... J'ai toujours trouvé cette chanson très sage, et pourtant je suis un peu fofolle...
      Bisous ❤️

      Supprimer
  21. J'ai cherché " moire "
    Et j'ai trouvé ceci :
    … ; et voici, en robe de moire, la dame châtelaine qui contemple à son balcon la belle nuit étoilée et le beau lac endormi. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)

    Alors je me suis demandé ce que je trouverais si je cherchais "satin".
    J'ai préféré rêver.

    Hscb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà un joli thème pour une funambulle...
      Il faut que j'y réfléchisse.
      Quant à rêver, mon ami, voilà une saine activité dont je ne vous blâmerai jamais...

      Supprimer
  22. Vraiment besoin de rêve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 😉
      Mais je ne sais pas si ça suffira.
      Il manque l'étincelle que seule une fée peut allumer

      Supprimer
    2. ;-)
      .....
      à la place des deux vilains carrés

      Supprimer
    3. Ils sont mignons ces carrés, les pauvres...
      ^_^

      Supprimer
    4. Coeur carrés de Playtex !

      Supprimer
    5. Muahaha!
      Mossieu connaît ses classiques...mais dis moi comment tu fais le petit parapluie?

      Supprimer
  23. Être Bach et Sting, c'est être soir et matin, moire et satin (ô poétique contrepèterie!), c'est être Célestine. Et surtout, ne change rien!
    Bises d'Ep' vraiment charmée par ce billet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que tu ne passerais pas à côté de mon jeu de mots, toi qui en es aussi amoureuse que moi!
      Merci de me comprendre si bien.
      Bises celestissimes❤️

      Supprimer
  24. J'aime bien les phrases interminables , ça me fait rire , parfois dans la vie , y'a des gens qui parlent d'un truc , et qui embrayent sur autre chose , et ça n'en finit pas ... C'est pénible mais c'est drôle

    le matin c'est bien , on a la journée devant soi
    le soir c'est bien , on a la nuit devant soi
    bref , les journées sont trop courtes , c'est ça le problème de l'existence , faut trop de sommeil pour réguler ça
    on fait comme on peut hein ?
    Je plains ceux qui ont besoin de 10 de sommeil par nuit
    il est joli ton billet en tout cas Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ma Jeanne.
      Qu'il est difficile d'être amoureuse de la vie et de vouloir tout voir, entendre, toucher, boire, goûter, sentir...et de devoir de temps en temps se plonger dans les bras de cet enfieffé de Morphée...
      Mais bon c'est la Life, comme disent les ados.
      Gros bisous tu as fait le plein de soleil veinarde...
      A très bientôt.
      Au faite on dit contreverse ou controverse? ;-)

      Supprimer
  25. Je me demandais si au bout du compte (des 24 h) il ne serait pas fatigant de vivre avec toi?
    J'ai un doute affreux! Mais ce nest pas le sujet du billet, hein, rassure moi? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi qui pensais justement que tu voulais vivre avec moi, quelle tuile! ça c'est bête alors... ;-)
      Bon ben tant pis, je vais me resservir un petit sandwich à la la kryptonite et reprendre ma quête...
      Bises célestes

      Supprimer
  26. Un dernier passage dans la moire, un lever doux dans le satin.
    Une nuit peuplée de rêves, sans histoire , où les fées dansent une longue farandole.
    Et puis ce sera le matin. Il fera chaud au pied de l'ouvrage .
    Bonne nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après deux jours d'absence des blogs, retrouver son monde familier, se dire que tout est bien en place et que le ruisseau coulera encore demain, après demain et tous les jours suivants.
      Et sourire devant la montagne d'ouvrage qui attend après l'insouciance des vacances envolées trop vite...

      Supprimer
    2. Content de vous retrouver. C'était long ces deux jours.
      ^ ^

      Supprimer
    3. Longs ? Ils m'ont pourtant semblé filer à toute vitesse...comme tous les jours de vacances.
      :-)

      Supprimer
    4. J'ai bien dit longs .....très longs.

      Supprimer
    5. Il est vrai que deux jours de lessives, rangements, préparatifs en tout genre vont me sembler beaucoup longs...

      Supprimer
  27. Ah, je suis tout à fait d'accord avec la dernière phrase, c'est tellement une perte de temps de dormir (n'en déplaise à l'amoureux de sa couette) !

    Et j'aime la première phrase, parce que les phrases longues prouvent que leurs auteurs n'ont pas le souffle court ! :P

    En revanche, je dirai que tu as de la chance (vraiment ?) d'être de tous les temps, d'aimer toutes les périodes de la journée. J'avoue ne pas être aussi "arrangeant" hahaha...
    Parfois, j'aimerais que le jour ne se lève jamais parce que le soleil éclaire trop mes secrets, que je lui préfère de très loin la discrétion des étoiles et la fragilité de la lune. Je suis content, les nuits se rallongent, les jours se raccourcissent... Et si j'aime tellement l'ombre et la nuit, c'est que ceux qui m'emmerdent le plus dorment dans ces moments-là, je peux alors profiter d'une liberté royale (oh la la, i' s'sent pu pisser l'Nhand !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ta façon de penser, même si je respecte toutes les autres...
      Il y a toujours un moment où l'on se sent royalement libre, certains te diront que c'est au petit matin, d'autres comme toi préfèrent la nuit.
      Dans ce domaine, chacun est si différent que c'est une gageure de se mettre d'accord.
      Quant à moi, je me demande si c'est vraiment une si grande chance que cela, cette boulimie...parce que parfois, c'est vrai que je me sens en décalage...
      Bises Nhand et reviens quand tu veux.

      Supprimer
  28. moi j'aime la nuit mais pas pour dormir, dormir m'ennuie ! pourtant je fais souvent de beaux rêves...mais j'ai tant de choses à faire que je trouve ces nuits trop longues ..... le noir je n'aime pas il me faut une petite veilleuse ( comme les enfants ) juste assez pour deviner les contours , et, quand enfin le jour vient je me sens bien , je dors encore un peu mais avec un sommeil de meilleurs qualité ( sans angoisse) et je suis prête pour une autre journée du matin jusque 1h du matin en gros
    là je prends ma journée à "bras le corps " et chaque jour de vie me ravi ! mais je passe aussi du temps à contempler , à rêver, à peindre tranquillement , à écrire de purs bonheurs ...
    merci ma petite fée céleste plein de bisoussssssss
    ( et tu peux aller voir ma page FB j'ai semé des fleurs )
    KatyL

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.