jeudi 3 juillet 2014

Interlude


Bon j'ai juste une année scolaire à finir et je reviens.


Musique D'ambiance Nature-J'écoute Les Sons De La Forêt-Ambiance - Orage Et Pluie-47 by <Inconnu> on Grooveshark

42 commentaires:

  1. C'est ce qu'on appelle un billet éclair!
    J'ai comme l'impression qu'il va falloir se dégripper les méninges pour le commenter :-)
    Ohhhhhhhhhhh Candiiiiiiiiiiiiiiiiiiide!
    Dans ton patelin, les orages ont le même effet que sur la grenouille?
    Baci pour la Fée et serrage de phalanges à l'ilien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il paraît que l'on est en alerte orange...
      J'essaie de passer loin des arbres isoles au milieu des plaines...
      Ben il est ou le p´tit candide? Il s'est fait bouffer par un manchot empereur?
      Baci

      Supprimer
    2. M'enfin Blutch, ça va pas de crier comme ça ? T'as failli me réveiller !
      Boah, les rares orages ici ne feraient pas de mal à une mouche. Ils n'existent que pour mémoire...

      Biz goulue à not'Fée (bin oui, l'été s'ra chaud !... et je sais que les fées pardonnent tout, surtout la folie !...) et j't'en serre cinq, cher Helvète de derrière les fagots !

      Supprimer
    3. eh ben, vous avez été plus prolifiques en dialogues mes chouchoux! mais oui, une fée ça pardonne, et je sais qu'en ce moment c'est le calme plat sur les blogs...

      Supprimer
  2. Tout pareil...
    Deux jours pour finir, pour pique-niquer, pour ranger, pour découvrir le TBI installé hier, pour jouer, pour rire, pour pleurer, pour laisser partir... mais même pas peur...
    De tout cœur avec toi, ô collègue (avé l'assent!)

    Bises d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la dédicace dans ta belle bannière...
      Rebises épaminées

      Supprimer
    2. C'est vrai que chaque année à la même époque je me mets a ressembler a une éponge...et les occasions ne manquent pas de verser des larmichettes.
      Elle va bien là, ta bannière, je trouve...
      Bises celestes

      Supprimer
  3. Bon courage pour ces deux derniers jours pas forcément les plus faciles:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci tu te souviens comme c'était difficile, avec la chaleur?
      Demain je vais ranger la classe et leur distribuer leurs dessins. Ils aiment bien m'aider. Ça va être bien.
      Bisous

      Supprimer

  4. Qu'il est doux de rêver, bien à l’abri, à l’écho de cet orage d'été que tu a su si bien capter.
    Bonne fermeture de vacances avec tous tes petits, et bon bouclage de valises pour l’évasion
    Bizz affectueuses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'orage menace déjà ce soir, il va y avoir de l'électricité dans l'air demain!
      Rendez vous samedi pour mon premier textes des plumes de l'été... Et vivent les vacances!

      Supprimer
    2. Candide, magnétiquevendredi, 04 juillet, 2014

      Demain aussi y'aura de l'électricité dans l'air !...

      :o)))

      Supprimer
  5. Ouaip bon ! Le plus dur est fait ce me semble ? Courage ma jolie pour la mise en bassin de radoub de ton paquebot.
    Bacino

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai besoin de quelques jours encore pour fermer les écoutilles ...mais sans les élèves, c'est plus pratique.
      Baci per te

      Supprimer
  6. Ce billet est digne de Twtruc, mais en plus sympa. Bisous post-scolaires, estivaux et fleuris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est point un billet, cher Claude, juste un petit interlude comme le train de notre enfance...
      Tu te souviens, le rébus sur les wagons. C'était très attendrissant.
      Je t'envoie plein de bises et de fleurs moi aussi

      Supprimer
  7. ouh là j'ai peur je vais me planquer sous le lit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins toi, tu vis le truc, PSV! Ça fait plaisir a voir!

      Supprimer
  8. ah il est fini je ressors ! il fait beau chouette le soleil est revenu tout va bien j'ai mis la grenouille à sécher sur le fil , la vie est belle tralala !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De véritables giboulées de juillet...
      Ils annoncent des grelons comme des balles de golf. Mais moi, je ne veux pas qu'une balle de golf tombe sur ma petite voiture...

      Supprimer
    2. et imagine une balle de golf qui me tombe dessus adieu PSV écrabouillé comme du basilic dans un mortier pour le pistou !!!

      Supprimer
    3. Oh pauv PSV! oui j'imagine!tu as déjà la couleur du basilic!

      Supprimer
    4. Imagine ce que ça ferait une voiture qui tombe sur une balle de golf?
      La balle de golf qui écrabouille PSV... Ce n'est pas drôle en effet. Je dirais même qu'il y a le côté frustrant d'un choc mou, assourdi. D'un autre côté, c'est plus pratique aussi; il n'y a pas de briques de verre à ramasser comme pour ta petite auto si la balle de golf éclate le pare-brise...
      Mais non PSV, on ne va pas te balancer des balles de golf pour savoir comment ça fait..... mais je suis curieux tout de même:-D
      Baci en multiple de deux.

      Supprimer
    5. Tu as fumé un bretzel, non?

      ;-DDD

      Supprimer
    6. Pourquoi, il ne faudrait pas?

      Supprimer
    7. Si si bien sûr! je suis pour la légalisation des drogues douces!

      Supprimer
    8. bon et bien allez y défoulez vous lancez tout ce que vous voulez je suis costaud je résisterai , célestine je lirai ton billet un peu plus tard là faut qu'hutte se casse au taf elle est à la bourre ! à plus tard biquette biquette ! et au fait t'as bien fermé l'école ? t'as éteint la photocopieuse ? bon ça va !

      Supprimer
    9. Mais non PSV, personne ne va te balancer des balles de golf ou tout autre objet contondant. Ce n'est qu'une curiosité de circonstances....
      Bisous petit PSV

      Supprimer
    10. Méfiance, toutefois : Trénet chantait "L'amère qu'on voit lancer des balles de golf claires..." ou quelque chose d'approchant ;-)

      Supprimer
    11. Zut alors, j'avais toujours compris:
      "L'âme erre convoi dans ces leçons de goals éclairs"
      Et je me demandait pourquoi l'âme se promène les soirs de match lorsqu'il pleut.
      Baci à la patronne

      Supprimer
    12. Je n'avais pas vu votre délicieux dialogue...
      Moi j'ai toujours entendu cette fable mi marseillaise, mi alsacienne...
      La mère, con, voit danser le long kougloff pas clair!
      La patronne...tu crois qu'il faut que je cotise au Medef?

      Supprimer
    13. Aucune raison de t'inquiéter, Célestine, c'est Margotte que Blutch appelle "la patronne". C'est un vocable courant à la campagne pour désigner la femme du paysan d:^)

      Supprimer
  9. Tu reviens… avec une entière disponibilité pour écrire des billets passionnants, captivants, époustouflants, poétiques, drolatiques, erratiques, émerveillés, sensualisés, ébouriffés… . C'est bien ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'est ça. Et je ne vais pas avoir besoin de t'emprunter du temps, il va m'en tomber tout plein dans deux jours....en revanche, je veux bien toujours te prêter mon inspiration...

      Supprimer
  10. Passe de bonnes vacances et à bientôt Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A samedi pour mes premières plumes.
      Bonnes vacances a toi, petit belge.

      Supprimer
  11. Je termine l'année en faisant des saucissons au chocolat : dégustation demain matin!
    gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es vraiment l'institut la plus passionné que je connaisse!
      Quoi ils ne font pas des jeu, demain?
      Bisous et bonne fin d'année scolaire au chocolat! Tu vas avoir plein de cadeaux!

      Supprimer
    2. oups des jeux! voulais-je dire...

      Supprimer
  12. Une année qui se termine ... Mon fils a eu son bac ... Youpi ...
    Et toi en vacances ... Moi j'attendrai le 8 août ;) ...
    Les jours passent et ne se ressemblent pas ...
    Bisous et repose toi bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je suis heureuse pour toi, Petite Marie!
      Le bac, c'est quand même un sésame.
      Je vais essayer de me reposer, d'oublier cette affreuse journée où une maîtresse d'école s'est fait assassiner devant ses élèves.
      Cette abomination a entaché le dernier jour de classe de toutes les écoles de France.
      gros bisous ma belle.

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.