samedi 28 juin 2014

Le Prince du Loch

(Fable moderne et néanmoins mytho. Logique!)
***
-Hola ! Myrmidon, comment céans pénètre-t-on?
-Il vous faudra, messire,  semer trois poils de mandragore dans le calice de cette fleur de pourpier, tout en récitant le Kâma-Sûtra à l’envers. Qui cherchez-vous ?
-Je cherche, vile fourmi, Nessie, prince du Loch et des landes désolées.
- D’abord la fleur de pourpier…
- Voilà qui est fait. Me donneras-tu la clé ?
- Et le Kâma-Sûtra ?
-Si fait, et à l’envers, comme demandé. Puis-je, chétif insecte, excrément délétère ?
-Entrez, messire, dans le palais improbable des créatures. Prenez garde aux colimaçons !
-Je connus en Chine il y a longtemps des ouvriers bâtisseurs de maisons, des  coolies maçons… Sont-ce ceux-là ?
-Nenni, ceux-là sont pis que des méduses et des scorpions. Ils vous emporteraient sur le Styx en un instant…
-Le Styx…n’est-ce point là que Cerbère jadis…
-Le pauvre vieux cabot mytho, hélas,  n’est guère plus bon à rien, il vend des cartouches de tabac au rabais à la frontière des Pyrénées…

-Hola ! Aimable  reptile, je cherche Nessie, prince du Loch et des terres désolées. Me diras-tu où le trouver?
-Je suis l’Hydre de Berne, monstre financier multinational aux bourses pleines. Je me nourris de stokopcheunn… Poursuis ton chemin, étranger, il est trop tôt, je préfère les princes du cas tard !

Hola ! Etrange cheval volant et nauséabond, connais-tu Nessie, Prince du Loch et des friches ventées ?
-Mon nom est Pet-Gaz de Schiste, je fais des prospections aériennes pour le compte de Total Pétro Léhomme Limited. Et je n’ai point aperçu dans mon radar celui que tu cherches.

Hola, bizarre volatile, connais-tu Nessie, Prince du Loch et des nuées embrumées ?
-je suis la Fée Nixe Dézotte Decébois, et je vends des maisons en carton, les fameuses maisons Fée Nixe. Désolée, je n’ai pas de client de ce nom dans mon listing de mailings.

-Hola, Etrange et visqueuse chose, connais-tu bien Nessie, Prince du Loch et des torrents pollués?
-Non, je retourne dans ma Lozère,  je tiens une salle à Mende, et n'ai point temps à rêvasser. Je risque une sale amende!

-Hola, homme-tronc sans tort, infâme bovidé, qui me dira où se cache Nessie, Prince du Loch et des chemins empierrés ?
-Je suis Centaure et sans reproche, en effet, et ne connais que les routes bien goudronnées, car j’organise des stages de conduite et de sécurité routière. Avez-vous votre permis ?

Mais enfin, bande d’Hippocaméléphantocamélos, salamandres, licornes et poils de chameau ! Personne ici ne connaît donc Nessie, Prince du loch et des  forêts entourbées ?
-Si fait, l’ami ! Moi je le connais !
-Ah ! Enfin ! Mais qui es-tu donc, impressionnant géant ?
-Je suis Atlas  Desmeublescanapéssalons, frère d’Axis Desassurances Dumêmenom.
 Jadis, au jardin d’Olympe, je trouvai dans ma salade un gros vers blanc, qui se coinça dans ma molaire. Dégoûté, je le crachai dans une flaque que les humains appelaient Ness. Ils en firent tout un pataquès.
-Tu m’en vois tout ébaubi ! Le Prince du Loch ? Un ver ? Un misérable asticot ?
-Eh oui, l’ami, Shakespeare, lui seul le savait : il en a écrit une pièce.
- Et quelle est-elle, pédant colosse ?
-Eh bien parbleu…« Beaucoup de bruit pour rien ! »

Pour le Défi du Samedi il fallait parler de Nessie...



An Paistin Fionn by Katrien Delavier on Grooveshark

42 commentaires:

  1. T'endors pas dessus et fais le tourner, ton styx, à écouter tes délires, m'est idée que c'est du tout bon d:-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hola,grand maître, si toi apprécier, moi jubiler !
      ;-)))

      Supprimer
  2. Joli conte en randonnée dans lequel les personnages étranges et variés portent des noms vraiment inoubliables...
    J'adore la fée Nixe et les assureurs - sans doute cousins de Christophe MAE...
    Bses d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Christophe M.A.E...excellent, ce private joke pour enseignants! Il y en a qui ne connaissent pas? Il y a vraiment des MAAF qui se perdent!
      Kiss céleste

      Supprimer
    2. Christophe MAE, il assure grave!
      Bises dirlotesques et si sereines : c'était la fête de l'école hier et tout s'est bien passé. Même pas eu besoin de Christophe...

      Supprimer
    3. Holà! Bienvenue au club, moi c'était le spectacle le matin et les jeux l'après-midi...mes chanteurs ont aussi assuré comme des pros! Double spectacle car la jauge du gymnase ne permet pas d'entasser trois cents personnes. Remise des prix en cadeaux de fin d'année le soir. Une journée fertile en émotion!
      Pourquoi on doit y retourner lundi? :-/
      Bon week end pré vacancier...

      Supprimer
  3. Fabuleux bestiaire superbement illustré par un morceau de harpie irlandaise. Ness pas dommage que ce soit plutôt en Irlande qu'en Ecosse que mes pas me conduisent prochainement? Mais j'ai à y faire, rencontrer fées, nixes, phénix, et nettoyer les écuries d'O'Gias. Bravo chère grande prêtresse, l'une des sixteen vestal virgins de A whiter shade of pale? With kisses from Olympe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Holà, ami de l'Irlande et des brumes enfiévrées...comme j'aime ta harpie celtique, et tous tes jeux de mots qui entrent en Écho avec les miens.Bon voyage au pays des fées, reviens nous vite.

      Supprimer
  4. Ah tu vois quand tu te lâches ! Et quand Nessie fait la planche, il ressemble à un sous-marin peut-être ? Biscotte le périscope ];-D
    Bacino per te la picolla ragazza.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si on peut appeler ça se lâcher...mais en tous cas débrider mon imagination, ça je sais faire...
      Le périscope a été inventé en observant les hippopotames, je crois.
      Baci per te

      Supprimer
    2. Le bain à bulles, aussi ;-)

      Supprimer
    3. Il est vrai que le bruit de l'hippo qui pète dans l'eau surtout s'il s'appelle Bali-Balo, appelle furieusement le bruit du bain à bulles, spa?

      Supprimer
  5. Intéressante ta mite au logis, mais il y manque quelques figures tutélaires........
    Quid de Pan, de Bacchus, d'Aphrodite, d'Hermaphrodite, de Jupiter?
    Peut-être faut-il leur trouver un nouvel emploi, car Il semblerait que la vie moderne ait quelque peu terni leur aura.
    La dernière fois que l'on a vu Pan, il errait dans les parages d'une école en compagnie de Priape. Depuis, ils coulent des jours ennuyeux du côté de Sainte-Anne.
    Bacchus est en cure de désintoxication depuis qu'il a été accusé de conduite de tonneau en état d'ébriété avancée.
    Aphrodite vend ses charmes dans un Eros Center de Munich, depuis qu'elle a été accusée de racolage sur la voie publique par la PSudibonderie.
    Hermaphrodite vient de se marier avec lui/elle-même en profitant de la nouvelle loi sur le mariage.
    Jupiter est devenu marchand de feux de Bengale à la Foire du Trône.
    Un énigme me taraude l'esprit en voyant Atlas tenir le monde à bout de bras. Peut-être sais-tu, Fée Lestine comment il fait lorsqu'il a besoin de pisser.
    Baci


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne parlâmes point de ces héros-là, car je me contentâmes de décrire certaines bêtes monstrueuses émaillant ladite mite au logis...cependant, j'avoue que j'ai beaucoup apprécié d'avoir des nouvelles de toute la bande des dieux de LOL ympe...même si elles ne sont pas très bonnes. Cela m'a furieusement rappelé une chanson de Brassens que tu connais sans doute, puisque tu cites le grand Pan.
      Pour Atlas, je me dis qu'il n'y a pas que pour pisser que ça a dû lui poser problème...mais aussi et surtout quand il avait le nez qui gratte...tout ça pour te dire que, toute fée que je fusse, je ne connois point la réponse a cette tendancieuse question.
      Quant au mariage d'Hermaphrodite avec lui/elle même, ça m'a fait hurler de rire.
      Et ça fait du bien de rire un peu!
      Baci

      Supprimer
  6. La svelte silhouette de Néréis-notre nymphe aquatique- risque d'en pâtir si, parfois...Néssie rode pas loin ou peut être son ennemie Styx qui évite les eaux trop en profondeur- celle la trop gâtée par son père biologique, cet enflé-uant qui joue les cerbères et qui donne des têtes à tout va pour transformer les prairies vertes en paieries noires. Je suggère qu'il n'est pas de cas tard qu'on ne peut résoudre ou à régler sinon faire appel à Hercule Poirot ou même à notre Cher "loch" Holmes qui pourrait régler cette énigme de puits noir sans fond!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. O justes dieux de l'Olympe...tu crois que Nessie pourrait rôder dans les eaux profondes de ma bannière? Il faudrait peut être que je me la rhabille, cette gisquette, elle va finir par prendre froid.
      A part ça, Bizak, ton esprit d'a-propos me fait plaisir : cher " loch" Holmes, c'est du tout bon, comme dit Saoul-fifre...
      Bises celestissimes

      Supprimer
    2. Je dois t'avouer chère Célestine, que tout l'honneur te revient. C'est ton imagination fertile qui nous donne du punch et nous tient en alerte! Il y'a dans tes textes comme un ferment catalyseur qui nous donne de la verve!
      Merci son altesse Célestissime!

      Supprimer
    3. Oh po po! Dis, je vais prendre la grosse tête si tu me dis des trucs pareils!
      Un ferment catalyseur, c'est beau ça.
      Merci mon ami.

      Supprimer
    4. Bonne idée Célestine de protéger notre Néréis par une baie vitrée. Mieux vaut prévenir que guérir! On ne sait jamais avec tous les malotrus qui rodent aux alentours! et puis Epamine le vaut bien!!!

      Supprimer
    5. Je commençais à me geler un peu au clair de la lune. Il faut dire... Et puis la vue, de ma fenêtre, est superbe.
      Merci, cher Bizak, d'être si présent dans cette période où mes aficionados se sont égaillés dans la nature comme une volée de moineaux...
      Très bonne journée à toi
      Bises célestes

      Supprimer
  7. Ohhh Célestine, je suis ... EPATEE!!! Quel magnifique et subtil mélange des genres!!!
    Je suis EPATEE!!!

    Bravo!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous plus et vous vous épatâtes, si je saisis bien...
      Merci!

      Supprimer
  8. Il y a du génie dans ce texte ! Bravo, je suis scotchée par tant d'humour et de style ! La chute est formidable ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Être scotchée quand on parle de l'Ecosse, cela me semble tout a fait de bon aloi!
      ^^

      Supprimer
  9. Tu excelles dans ces galopades folles de mots et clins d'yeux féroces aux maux de notre temps... C'est absolument savoureux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est d'autant plus savoureux quand ça tombe sous les yeux de connaisseuses comme toi, mon Edmee.
      Bises et bon dimanche, pluvieux pour moi mais ça fait du bien.

      Supprimer
  10. Comme tu manies bien les mots et en joue!!! Bravo et merci de la leçon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me garde de donner des leçons, j'en donne assez dans mon travail. Mais j'apprécie que l'on ait compris le message derrière la fantaisie ...

      Supprimer
  11. J'aime bien comme tu tripotes ta compote de mots et concepts avec lesquels tu joues et souris jaune....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je suis énervée, je préfère faire de l'humour...pour dire mes ressentis par rapport aux errements de notre époque. Il y a de quoi rire jaune tu as raison!
      J'aime bien l'idée de compote de mots. Si ça t'a fait sourire c'est déjà ça de pris.

      Supprimer
    2. J'ai relu avec aisir ce post et viens de découvrir le précédent. Quelle belle réussite. Voilà que ta bonne étoile déclenche une pluie d'étoiles! Long et bon chemin à ta fille et félicitations à ses parents

      Supprimer
    3. Merci ma belle. C'est vrai qu'après les orages de cet hiver, une pluie d'étoiles, ça fait du bien!

      Supprimer
  12. Bon je n'ai pas tout compris mais tu as l'air d'avoir pris des substances interdites et d'être remontée plus qu'un coucou suisse parlant allemand...mais c'est réjouissant à lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un coucou suisse parlant allemand...ça va faire plaisir à mon ami Blutchiamo!
      Je suis contente que tu aies pris du plaisir à lire ma petite fantaisie hallucinogène ^^

      Supprimer
    2. @ MTG
      6 coucous suisses sur 7 parlent le suisse allemand,donc tu nous racontes que des normalités....

      @ Célestine:
      La prochaine fois que je m'absente, je te dirais: Maîkresse, je peux aller faire pipi....

      Il va falloir que tu choisisses car le langage suisse allemand n'a rien, mais rien du tout, d'hallucinogène...
      Ti bacio Ragazza

      Supprimer
    3. J'ai pas tout compris...mais il est vrai que je rentre d'une soirée arrosée ( aux deux sens du terme d'ailleurs, car l'orage est tombé!) et que je n'ai plus tout a fait les yeux en face des trous... J'ai fait quelque chose qu'il ne fallait pas?

      Supprimer
    4. Explication de texte:
      MTG te dit que tu devais être remontée pire qu'un coucou parlant suisse allemand pour écrire ce délire mythoplogico-littéraire, et que tu dois avoir pris des substances hallucinatoires.
      Je me suis fait un devoir de détromper MTG en lui indiquant:
      1° Qu'il est normal qu'un coucou suisse parle l'allemand dans un pays où 85% de la population parlent un idiome germanique.
      2° Que ta fantaisie hallucinogène ne peut pas venir d'une quelconque parenté avec le coucou suisse allemand, car il faudrait faire preuve d'une perversion particulière pour entrer en transe en entendant parler le suisse-allemand.
      3° Tu te plains à Bizak d'avoir été désertée: "...dans cette période où mes aficionados se sont égaillés dans la nature..." Faisant (j'espère) partie des moineaux, je me demandais s'il fallait t'informer de mes absences afin que tu ne te morfondes pas en inquiétudes inutiles... :-D.
      Ti bacio Ragazza

      Supprimer
    5. Bon j'ai compris que tu me vois me "plaindre" alors que j'énonçais juste un fait.Où as-tu vu que je me plaignais?
      J'ai compris que tu te moquais de moi en disant "maîkresse je peux aller faire pipi" hi hi c'est pas zanti.
      Par contre ton paragraphe 2 est trop drôle!
      et pis tu m'informes toujours de tes absences d'habitude, mais en fait t'es pas obligé. :-P
      Baci^^

      Supprimer
  13. Quand je pense que tu peux aussi faire ça! Mais des armées de lutins ont du se faire la courte-échelle pour que peu d'entre eux aient pu te voir dans ton berceau ( je trouve que ça change des fées, les lutins, non ?).
    A Diù siatz ( fais quand même attention à l'Autan ).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est bien aussi les lutins...c'est de la famille de lutiner.
      Merci mon bon Bof de t'extasier ainsi, mais je pense que tu veux me faire rougir...
      Mon exercice de style t'a plu, tant mieux.

      Supprimer
  14. Antiblues30 juin, 2014

    Le William, il doit bien rigoler à te lire là où il est ! Au fait parlait-il français???
    Mince, tu devrais traduire ton badinage !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûre que je saurais traduire les délires dans la langue d'Albion...
      C'est comme faire rire Shakespeare: â mon avis, tu me trouves un talent que je n'ai pas...
      Mais entre nous, je préfère te faire rire toi.

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.