samedi 25 janvier 2014

Mouchoir de poche





"-Bonjour, je voudrais louer le petit studio du deuxième étage, avec le balcon en fer forgé. Celui qui donne sur le parc. 
-Mais bien sûr, venez, voulez-vous le visiter?
-Non, j'ai vu les photos sur internet, je vous fais confiance. Quel délicieux endroit!
-Alors nous allons signer le bail. Que faites-vous dans la vie? 
-Je suis maîtresse d'école...
-Ah! quel beau métier...Tenez, signez ici, et voici les clés..."
Imaginez ce dialogue de sweet comedy, en rose guimauve, en bleu pervenche, version Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé...Imaginez!  un monde basé sur la confiance...Mais je ne vais pas vous raconter encore un de mes rêves...On en est loin. Réveille-toi, Célestoche. On est dans la vraie vie, in real life comme disent les jeunes...Dans un monde où être honnête devient un parcours du combattant.
J'ai frisé l'explosion neuronale mercredi. La crise d'épilepsie. Quand j'ai réalisé qu'avec les six fiches de salaire, les quittances des anciens loyers, tous acquittés rubis sur l'ongle depuis des années,  les relevés de comptes, les avis d'imposition, et la simple garantie morale de faire partie d'une profession censée enseigner la probité et les valeurs civiques, le propriétaire hésitait encore à accepter le dossier...Il voulait quoi, mes mensurations? pour un tout petit mouchoir de poche de 30 mètres carrés, destiné à une petite jeune femme bien sérieuse en sixième année d'études...Ma fille, unique et préférée. En même temps, je peux comprendre. En me mettant à sa place...tellement de gens trichent. Il devient si difficile de prouver sa bonne foi. Et les journaux foisonnent de ces histoires incroyables de locataires indélicats qui ne paient plus et dont on ne peut plus se débarrasser. Mais aussi, d'horribles  marchands de sommeil qui exploitent la misère humaine, en louant des bouges infâmes ou des placards insalubres pour des sommes exorbitantes. Alors les papiers, les preuves écrites, c'est un minimum, mais il faut un peu de contact humain et de voix, à défaut de regard. Un peu de force de persuasion mâtinée d'un doigt d'assertivité. Dire les choses calmement et fermement. Sans en faire trop, sinon, ça fait louche...Mais enfin c'est un studio, je ne veux quand même pas louer un château!
Enfin, quand je veux quelque chose, je dois avoir un truc de spécial dans ma voix. Un truc qui inspire confiance... Parce que le dossier qui pinaillait depuis trois semaines, bizarrement, a été accepté dans la journée. 
Ça m'a redonné un peu confiance dans ce monde réel. Et je vais pouvoir imaginer ma petite jeune femme dans son nouveau petit mouchoir de poche, donnant sur un parc plein d'oiseaux. Allez je vais vous donner un indice béton: c'est une ville connue pour sa forêt et son château. 

NB le mouchoir de poche n'est pas dans le château, hein, je suis pas Crésus non plus...




Nocturne Op.9 N°2 En Mi Bémol Majeur by Brigitte Engerer / Henri Demarquette on Grooveshark

80 commentaires:

  1. Ton nouveau dessin est absolument magnifique: on dirait que la robe est en organza...

    J'ai vécu comme toi les affres de la mère poule qui veut loger son poussin quittant le nid et qui doit arracher chacune de ses plumes pour les faire expertiser, qui doit donner tous ses œufs et comme toi, j'ai usé d'un pouvoir surnaturel: le pouvoir d'une mère qui peut tout quand il s'agit de son enfant.

    Bonne installation de ta poussine dans son mouchoir de poche... à Fontainebleau ?
    Bises d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, ce doit être ça: un pouvoir surnaturel. La force de la louve.
      Merci pour l'organza...c'est la moindre des choses pour une princesse.
      Sinon, tu peux revenir en deuxième semaine retenter ta chance; Ce n'est pas Fontainebleau.
      Bises célestes

      Supprimer
    2. Bon, ben c'était Rambouillet...mais comme j'étais la première à jouer, on dira que c'était moins facile... ;)

      J'adore le nom Rambouillet: c'est comme un mot-valise qui me fait penser à "rembourré", à "douillet", à "tambouille" (la bonne!), donc à un petit chez-soi confortable... C'est cool pour ta grande!

      Quant à ton dessin, disons-le une bonne fois pour toutes: c'est St-Ex qui s'est inspiré de tes œuvres et non l'inverse... Il faudrait rendre à Célestine ce qui appartient à Célestine!
      Bises d'Ep'

      Supprimer
    3. Alors ça, c'est un peu tro texagéré, je te ferai dire!
      Mais ça fait bien plaisir quand même...

      Supprimer
  2. Une forêt et un château qui n'est pas à Fontainebleau.... Avec ta fille en grand Chambordement devant les vingt scènes de la vie, au vu sa stature, c'est la grande-brouillée. Il y a donc de l'ébullition dans les rangs... heu scusi, les rangs bouillaient.
    Le mec voulait te dire qui est Raoul, tu lui as expliqué qui est tonton Fernand...
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé! C'est sympa de ne pas révéler tout de suite la bonne réponse en en donnant plusieurs...
      Je peux donc dire qu'elle se cache parmi tes jeux de mots.

      Supprimer
  3. ce que j'en retiens surtout, c'est que ta fille a son petit studio avec vue :-)
    voilà une pensée qui donne le sourire, même si je ne la connais pas, je peux imaginer :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui n'est-ce pas que ça fait du bien de sentir que l'oisillon ne va pas être trop mal dans son nouveau nid. On a beau se dire qu'ils sont adultes, on aime bien savoir qu'ils comptent encore un peu sur nous...
      Parce que si on sert qu'à se porter caution, c'est un peu frustrant.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Bien vu...non c'est ma cousine, Morgane, qui habite là-bas, à côté d'un Leroy-merlin... ^^

      Supprimer
    2. Désolé Fée Lestine, mais celle qui priva Merlin de sa liberté en l'emprisonnant dans une prison d'amour, c'est Viviane, et non Morgane.
      Il a rien eu l'air con le Merlin, elle était tout sucre tout miel...
      - Chéri tu me donnes la formule pour faire une cage virtuelle.
      - Mais oui ma Bibiche, tu as la recette en page 875 du grimoire.
      Et paf il se retrouve assis sur un banc avec même pas la possibilité d'aller vers son manuel du petit sorcier heureux pour chercher l'antidote.
      Je t'explique pas le désenchantement... Enfin, lui il aurait bien voulu être désenchanté, mais d'une autre façon.
      Molto baci Céleste

      Supprimer
    3. Peut être, mais ma cousine c'est Morgane, la demi-sœur d'Arthur, et Merlin est son maître de magie.
      Entre parenthèses, c'est une méchante, nous sommes brouillées depuis un certain temps déjà...
      Baci caro

      Supprimer
  5. ça s'appelle pas "La Lanterne" quand même ??? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Lanterne...euh, au saut du lit, la subtilité m'échappe. Enfin, tant que ce n'est pas une lanterne rouge...

      Supprimer
    2. Si Antiblues parle de celle que je pense, c'est pareil.
      Elle est habitée par une pute et la clientèle est aussi baisée en se faisant vider la bourse. Mais dans ce cas, c'est le discours qui est maquillé comme une bagnole volée, pas le visage...
      Baci

      Supprimer
    3. J'entends bien, j'entends bien. Mais ce qui m'inquiète c'est que je vois pas du tout le lien avec le sujet de mon billet...

      Supprimer
    4. Ah oui, bien sur...j'ai bien fait de regarder les infos a midi. Je suis tellement peu au fait de la vie privée du président, que je ne savais même pas qu'il n'habitait pas l'elysee.
      Je vais m'abonner a Closer....

      Supprimer
    5. Et du coup, Blutchiamo, ton commentaire s'éclaire aussi ( c'est le cas de le dire!)

      Supprimer
  6. Chantilly, Compiègne, Rambouillet ? Les souvenirs des photocopies, de la suspicion et des bouges douteux... les attentes au café du coin que le ou la propriétaire veuille bien nous choisir nous... pour elle. Après avoir fait la queue dans un escalier pendant des heures. Et encore je ne parle pas des prix prohibitifs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que 550 euros, quand on met en francs ( eh oui, quand on est passé à l'euro, ce siècle avait deux ans, mais moi légèrement plus) ça fait mal au fondement...si on m'avait dit qu'un jour le loyer d'une chambre sous les toits, même avec un balcon, et même avec vue sur des arbres, coûterait trois mille six cent vingt francs,...et encore je ne me plains pas: le même à Paris, c'était huit cents euros...
      Mais si, il faut en parler des prix prohibitifs!

      Supprimer
  7. Moi, je dirais Rambouillet?? Bravo Célestine pour avoir su convaincre bien que cela m'estomaque tout ce qu'il faut d'arguments pour louer un 30m2... encore bon dimanche à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voui...ce qui m'estomaque, moi, c'est pourquoi on en est arrivé là.
      Parce qu'il faut quand même savoir que l'année dernière, on a loué une chambre à Boston sans avoir été obligé de faire tout ce cirque...avec juste un simple papier de la banque.

      Supprimer
  8. Bah, la vie de château, ce n'est pas si gai qu'on veut bien le dire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, tu me rappelles un excellent film de Jean Paul Rappeneau je crois, avec Philippe Noiret et Catherine Deneuve. Les cinéphile apprécieront
      ICI
      Le petit côté suranné de la bande annonce...

      Supprimer
  9. Un certain Monsieur Henri y emmenait ses conquêtes ! Toutefois, soucieux de faire des économies, il n'achetait qu'un "aller" simple ];-D

    http://blogborygmes.free.fr/blog/index.php/2010/06/15/1334-au-poele

    Joli nouveau bandeau, "la fée à la rose"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle horreur! Tu trouves que je n'ai pas fait assez de cauchemars ?

      :-) mais c'est bien joué.

      Supprimer
  10. "in real Life"? Vraiment? ^^ ça me rappelle quelque chose :-P

    Je me souviens quand j'étais étudiante, on devait trouver 2 caution aires qui gagnaient 3 fois le coût du loyer! Pfff mission impossible!

    J'espère que ta fille pourra emménager dans ce qui semble être un très joli studio!

    J'en profite pour te dire que "je kiffe à donf ton dessin" (ouais chui encore une djeuns,moi!" (j'aime bien y croire encore...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour cela que j'aime bien avoir des copines jeunes, ça me permet de le rester.
      J'en connais une qui m'apprend plein de choses, même si elle pourrait être ma fille. Tu as raison d'y croire parce que c'est vrai. Tu es terriblement jeune...
      Je suis heureuse que tu kiffes mes dessins...

      Supprimer
  11. Ton dessin est magnifique. J'adore ! en fait je me demande si ça ne me fait pas penser, peu ou prou, aux dessins du Petit prince .. il me semble avoir vu dans tes liens une fois que tu as un blog avec rien que tes dessins ... mais tu as tout chamboulé ici ;-) alors je ne sais plus où c'est ;-)

    En voyant ton image d'illustration, j'ai pensé au château d''Écouen. Mais bon en y regardant de plus près j'ai vu que ce n'était pas là...
    C'est vrai que c'est fou ces histoires de location et de garanties exigées - j'ai envie de dire que ça va avec le reste ..
    Le principal est que ta fille ait obtenu son mouchoir de poche et qu'elle s'y trouve bien :-)
    Bon dimanche à toi Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ambre. Disons que je serai vraiment satisfaite de moi quand plus personne ne dira qu'il pense au petit prince en voyant mes dessins...il va me falloir travailler encore!
      Mon blog de dessin s'appelle Funambulles . Et mes liens sont tout en bas, j'aime bien changer de temps en temps, c'est comme quand on fait le grand chambardement a la maison, ça donne un coup de fouet.
      Passe une bonne journée.Merci d'être passée. Bisous.
      PS la réponse a déjà été trouvée mais je garde encore un peu le suspense...

      Supprimer
  12. C'est Rambouillet, non?
    Les loyers sont trop élevés....même en banlieue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon eh bien je crois que tout le monde a trouvé. C'est effectivement Rambouillet, vous êtes trop forts. Il faut dire que j'avais donné de bons indices.
      La prochaine fois, je dirai comme Jacques Martin: il y a une église et une boulangerie. :-)

      Bon après, il y a banlieue et banlieue. Rambouillet, c'est pas Villetaneuse! Mais le laboratoire de cosmétique dans lequel la fille va faire son stage a préféré le premier au deuxième..va comprendre!

      Bon dimanche, collègue!

      Supprimer
  13. Oh la,la, si tu savais comme je comprends.
    Poulette au cinquième sous les toits dans sa chambre de bonne et les bulletins de salaire, la promesse d'embauche et les pages et les pages d'écriture pour être garant.
    Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai eu beaucoup et ça a payé. Maintenant il ne me reste plus qu'à payer...
      Lol
      Bises

      Supprimer
  14. Pour une jeune fille, un mouchoir de poche qu'on agite à la fenêtre d'un château pour faire venir les oiseaux, quoi de plus romantique. Le Prince charmant sera peut-être parmi eux et qui sait ......... Cette banlieue de Rambouillet est superbe et il y fait bon vivre puisque j'y demeure depuis très longtemps ..... Le laboratoire n'est pas le Palais Garnier, mais j'espère que son esprit y dansera une belle expérience....... On voit que la ténacité d'une maman est toujours payante ...................

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est formidable que tu habites là bas! Ça me rassure quelque part qu'elle tombe dans une ville où il y a au moins une personne qui me connaisse. C'est irrationnel, car on ne se connaît pas, en fait.
      Quant au prince charmant, j'ai peur qu'il ne doive se morfondre à Juan les Pins pendant les six mois de stage...

      Supprimer
  15. un vrai parcours de combattant
    Je me demande quelle attitude l'adopterais si j'étais de l'autre côté de la barrière , propriétaire
    le problème en France , c'est que c'est compliqué d'expulser des locataires qui ne payent pas leur loyer , ils peuvent rester des années à profiter d'un système ..
    en UK , c'est plus simple , tu payes pas pendant deux mois , zou , dehors ! et un autre arrive
    Pas simple de trouver la solution idéale
    en Belgique , c'est simple , rien à donner comme justificatif , même pas de bulletin de salaire , rien ,les étudiants sont vraiment accueillis , on leur met à disposition des logements adaptés
    on a certainement des leçons à prendre de ce côté là
    Bon , elle a un nid maintenant , c'est cool

    je comprends que beaucoup de jeunes même salariés choisissent la coloc , c'est tout bénéf !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je dis dans mon billet...je ne jette pas la pierre aux propriétaires, mais quand même, il me semble que trop c'est trop...comme tu dis dans ton billet! ;-)
      Il y a quelques années, quand on était enseignant et fonctionnaire, on avait une petite auréole de confiance...c'est bien fini tout ça.
      Bon ma fille nous fait voir du pays...Grenoble, Juan les Pins, Boston, Rambouillet...et la prochaine fois? Stockholm?

      Supprimer
  16. Finalement ton dernier rêve s’explique, c'est ce coco de propriétaire qui voulait t'empêcher de mettre "pied à terre" pendant que tu planais et qui t'a finalement cédé "un pied à terre" quoique pas tout à fait à terre, puisque c'est au 2ème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente interprétation Bizak! Et les finesses de la langue française font qu'un pied-à-terre peut se retrouver sans problème au 2° étage... Elle est pas belle la vie?

      Supprimer
    2. J'en suis fort...aise! Merci.

      Supprimer
    3. Et spirituel, avec ça, ce qui ne gâte rien...

      Supprimer
    4. Ben si, nous, nous sommes gâtées... ;)

      Supprimer
  17. Superbe ton dessin, tu en feras vraiment qqchose j'en suis certaine avec tes écrits quand tu ne seras plus dans l'EN ou peut être même avant!
    J'ai de tres bons souvenirs, j'y ai fait une partie de mon stage de fin d'études (rien à voir avec mon métier de maintenant!) , à l'époque, c'était très tranquille et vert !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, merci Helen, tu m'encourages, c'est précieux, car j'ai vraiment un projet de faire des albums pour enfants.
      Et la sortie de l'EN sera un tremplin. Un changement de cap.
      Je suis heureuse de visiter une nouvelle région que je ne connais pas.

      Supprimer
    2. Moi je te vois écrire pour les jeunes ado(es) ! Des contes philosophiques qui fassent bien grandir ces petites jeunes filles si fortes et fragiles.
      Aujourd'hui , j'ai vendu ma première toile.... !!!! Allez hop au travail , le vrai.

      Supprimer
    3. Mais c'est merveilleux Helen, je suis très heureuse pour toi.
      C'est un peu comme quand j'ai vendu mon premier roman. J'étais sur mon nuage...

      Supprimer
  18. Oups, je suis toute chamboulée, à peine habituée à ta bannière, en voici une autre, et puis des tas de croquis que ta plume propose aux lecteurs de ce blog... Et pour ta fille, je suis certaine que ta rencontre IRL a tout arrangé, comme ta fille saura le faire dans quelques mois... ravie qu'elle ait une belle chambre donnant sur les arbres!! bise à vous tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je transforme un peu mon blog en galerie...depuis que j'ai découvert le bonheur de dessiner pour oublier les petits tracas de la vie quotidienne...C'est encore mieux que les mots fléchés, parce qu'il y a un vrai partage à la clé. Et tu sais combien le partage est important pour moi!
      Je t'embrasse ma douce. Il faudra que je te reparle de la photo de tes trois numéros. Ton numéro 3 a tellement changé!

      Supprimer
  19. On peut dire que tu as eu du nez pour trouver ce mouchoir de poche... J'espère qu'il est à carreaux, histoire d'avoir un peu de lumière naturelle ! :~)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma fille étant un vrai courant d'air, ce sera bien pratique quand je serai enrhumée...

      Supprimer
  20. Rambouillet? Je croyais que c'était le château Margaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé...très bon choix de vin, Monsieur. Ça vaut le Ruinart.

      Supprimer
  21. Heu j'ai absolument rien à dire sur ton article mais j'aime beaucoup tes petits dessins, surtout la falaise et pleine lune...et au risque de me répéter cela change des bannières plus conventionnelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mindounet. Tu peux aller poser des commentaires directement dans Funambulles, si le coeur t'en dit.

      Supprimer
    2. Oh j'aurais trop peur de perdre l'équilibre...

      Supprimer
  22. 30 M2 à Rambouillet.... C'est déjà le beau mouchoir pour une jeune fille de bonne famille....
    Ma fille avait à peine la moitié sous les toits à Paris....

    Bon je dirai 500 à 600 € ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que tu saches, avant de médire, qu'elle va être royalement payée 400 euros par mois, ce qui est le comble de l'exploitation de la jeune fille de bonne famille par l'homme, putain de société libérale, bac + 5 et demi, des années de nuits blanches et d'angoisses avant les partiels, pas de vie pendant les deux années de prépa plus l'année de "cubage" bref...faut s'accrocher pour faire des études de nos jours quand on s'appelle pas Jean S.
      Alors son petit mouchoir elle l'a bien mérité.
      Pour l'évaluation tu es tombé tout pile. Mais son frère est toujours dans ses 16 m2 dans le vingtième pour le même prix.
      Bisous Alain.

      Supprimer
    2. Cela dit, on n'est pas les plus malheureux, loin s'en faut. C'est dire...

      Supprimer
    3. Ah quand même: un mot à propos du frangin. C'est y cui avec qui t'as repassé le bac l'an dernier? Si je me rappelle bien, vous l'aviez eu, ce qui expliquerait les 16 m2 dans le 7 5?
      Bof.

      Supprimer
    4. Ben non cui la c'est l'aîné, l'autre , cui du bac, il est en fac dans une piaule de 9 m2 les temps sont durs...

      Supprimer
    5. 400 € ! Le pactole !
      En ce moment au Portugal les stagiaires sur-diplomés travaillent gratos pendant des mois pour les entreprises pour avoir 5 ans d'expérience à aligner.... en plus ils doivent amener leur ordi perso, leur tél perso, payer l'essence des voitures qu'on peut leur confier pour bosser... etc.... (source Courrier International de Janvier)
      elle est pas belle la vie en Europe !! ??
      CAP de plombier c'est le mieux. Un petit cousin vient de fonder sa boite. Il s'est payé une BMW !
      Il peut réparer le radiateur !!
      Allez.... on va dire que la France ne va pas s'écrouler avant 2015 !
      Un an de répit !
      Bises !

      Supprimer
    6. Tu as raison sur toute la ligne sauf que je n'ai pas envie de tout voir en noir, et que j'y crois (Cf le billet de Pierre)
      Et pis ma fille elle veut pas faire plombier...
      gros bisous optimistes

      Supprimer
    7. Tu dis:
      "on n'est pas les plus malheureux, loin s'en faut. C'est dire..."
      Ca n'en fait pas, non plus, une raison de se satisfaire de cette situation. C'est même lorsqu'on n'est pas le couteau avec sous la gorge qu'il faut dénoncer les égorgeurs.
      Demande-t-on au propriétraire (j'ai laissé le lapsus digital...) des garanties qu'il paiera bien l'eau, la taxe foncière, EDF pour la consommation des communs, le fuel du chauffage, etc. Parce que tout de même, des fois qu'on tombe sur un aigrefin qui escroque les locataires.....
      Déjà que 550 euros pour un studio, il faut que le balcon soit grand, parce que dans mon coin, pour ce prix, tu loues une villa complète avec 1000 m2 de jardin.

      Quant à la rémunération des stages.... Sans commentaires!
      Baci

      Supprimer
    8. Le " balcon " fait un mètre carré, c'est royal...
      L'éternel problème est bien posé: doit on se contenter objectivement de ce qu'on a, parce que il y a plus malheureux que soi ou bien se battre pour qu'il n'y ait plus de plus malheureux que soi...
      Peut être un savant mélange des deux, qu'est- ce que tu en penses?
      Molto molto baci

      Supprimer
    9. Coup de sac et remise en rang:
      "C'est même lorsqu'on n'est pas avec un couteau sous la gorge....."
      Bacio ti rheum Ti bacio.

      Supprimer
    10. En voilà une question comme elle est bonne....
      Je dirais qu'on devrait "être content" de ce qu'on a, mais de ne pas s'en contenter pour autant. Profiter aussi d'une situation un peu privilégiée pour stigmatiser les profiteurs de la misère d'autrui.
      En deux mots, être optimiste et perfectionniste avec la gueule ouverte.
      Question subsidiaire: le proprio a donné toutes les garanties qu'il n'a aucune insolvabilité vis-à-vis de ses créanciers?
      Molto baci

      Supprimer
    11. Il a rien donné du tout, mais je suis pas d'un naturel méfiant...j'aurais dû?

      Supprimer
  23. Ce que tu racontes ne m'étonnes pas du tout ! Figure toi que le mois dernier nous avons été obligé de nous porter caution pour notre fille et notre gendre pour qu'ils puissent louer un appartement, après avoir vendu le leur, en attendant de trouver une maison à acheter ! Je précise qu'ils sont ingénieur ( fonctionnaire) pour l'un et chercheur ( fonctionnaire aussi) pour l'autre mariés et parents de 3 petits garçons!! On marche sur la tête !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est l'expression que j'entends le plus autour de moi en ce moment: on marche sur la tête. je me sens d'une telle impuissance devant cette longue dérive, ce flottement irréversible des valeurs, cette frénésie de la caution, de l'assurance, de la "sécurité" ...
      Comme faisait-on, avant, pour se loger? Et pourtant on y arrivait bien.
      Un jour, plus personne ne pourra se porter garant, car plus personne n'aura un boulot fixe, ni des parents qui aient un boulot fixe.Et alors? ...il faudra bien à nouveau se fier à autre chose: le bon sens, le sixième sens, la tête du bonhomme en face de soi...

      Supprimer
    2. La réponse est fondamentalement politique.
      La politique du logement en France et une catastrophe majeure depuis plus de 40 ans, source de toutes les dérives abordées ici…
      La droite se plante en voulant une « France de propriétaires » ce qui signifie en réalité une France pieds et poings liées avec les dettes bancaires pour 40 ans… Alors que généralement un couple propriétaire ne demeure pas ensemble 40 ans, donc : vend tout… Perd tout…
      la gauche se plante avec une politique du « logement social » totalement aberrante, impossible à mettre en en oeuvre, fondée sur une idéologie délirante, et un nombre incalculable de promesses débiles…
      la loi sur l'encadrement des loyers se retournera contre les locataires, puisqu'on a joué très « petits bras »…

      Marine Le Pen a les portes grandes ouvertes devant elle…
      Elle n'a même pas besoin de tortiller de la fesse…

      Supprimer
    3. Mais non, je ne crois pas...

      Supprimer
  24. Pas étonnée non plus, Célestine... Mais à force, les propriétaires ne trouvent plus de locataires et c'est bien fait pour eux... Par les agences, c'est presque pire. Mais ceux qui trafiquent les fiches de paie, les relevés bancaires, ça on ne les voit pas... Pauvre France comme disait ma Mémé.
    Il faut trouver la ville ? un château et une forêt, fastoche, Célestoche, y'a Paris, Lyon, Marseille et ailleurs parce qu'un château et une forêt y'en a partout !
    Je donne ma langue au chat !

    Bravo pour tes jolis dessins en bannière !
    Bises de ma tour♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La ville, c'est Rambouillet...
      Pour ce qui est du trafic, dans mon école, les gens présentent de faux justificatifs de domiciles pour inscrire leur enfant...Les tricheurs m'insupportent.Mais j'ai l'impression que c'est devenu un sport national.
      Une fois, j'ai dit que j'allais à une réunion de parents un samedi matin, et j'ai demandé une autorisation d'absence de deux heures. C'était l'entrée en sixième de mon aîné. On m'a retenu un jour entier de salaire.
      Je n'ai même pas eu l'idée de dire que j'étais malade.Je ne sais pas tricher, je suis bête...

      Mais dis-moi, il y a un château à Lyon? Où donc?
      Bises dans ta tour

      Supprimer
  25. Un studio de 30 m2 c'est déjà presqu'un château! ici en tous cas...bonne chance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui...Mais ça reste quand même trente mètres carres. Et les pratiques actuelles de prix prohibitifs et de demandes de garanties exorbitantes n'en restent pas moins choquantes et même indécentes. Et ce, tant que des êtres humains dormiront sur des cartons.
      Alors oui, ma princesse a de la chance. Et elle a sauté de joie à l'ecceptation de son dossier.

      Supprimer
  26. Difficile et cher de trouver un logement pour les enfants qui veulent faire des études universitaires. Je t admire pour ta persévérance. J avais un studio dans une petite ville, je l ai vendu pour construire ma maison.
    Amicalement Latil

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.