lundi 25 juillet 2011

Le club des 27

Jim Morrison


Je n'étais pas particulièrement fan d'Amy Winehouse. Mais il faut lui reconnaître une aura, un talent, un charisme, enfin bref, quelque chose de plus que le commun des mortels qui fait les grands artistes, ce je ne sais quoi que les autres n'ont pas, comme disait Michel Berger. Et ce n'est jamais avec indifférence que l'on apprend la mort d'une jeune femme de 27 ans. 
Le parallèle avec Janis Joplin s'impose évidemment à l'esprit. Asphodèle en parle mieux que moi ici .
Mais ce qui me frappe, c'est son entrée dans le club des 27. Là, on pénètre dans le mystère des chiffres, et les cartésiens vont pouvoir aiguiser leur petit sourire en coin d'esprits forts: peuh! coïncidence, rien de plus! Peut-être...Mais quand même, je n'ai pu réfréner un frisson à la lecture de la "liste" :
Janis Joplin, Amy Winehouse, mais aussi Brian Jones, Jimmy Hendrix, Jim Morrison, Kurt Kobain, le chanteur-phare du groupe Nirvana , et une bonne douzaine d'autres que je vous laisse découvrir ici. 
Tous chanteurs de rock ou guitaristes...
Tous morts à 27 ans.
De mort violente.

22 commentaires:

  1. 27 j'ai pile poil l'inverse !

    Mauvais présage ? Bah ! Je verrai bien...
    Quant à ta photo elle est sur blogbo aujourd'hui ! En compagnie d'un petit animal ];-D

    RépondreSupprimer
  2. bon çà va, j'ai passé le cap des 27 !:-) bisous (coincidence, synchronicité, oui, nous ne maitrisons que très peu de choses, et quelque part, c'est tant mieux, vivons notre vie de mortel, profitons en comme d'un voyage unique..:-) bisous

    RépondreSupprimer
  3. Je préfère mon club des 27 à moi : 3 naissances un 27 février, un 27 mars et un 27 décembre.

    Mais c'est vrai que c'est une "drôle" de liste morbide, peut être l'approche de la trentaine, les vingtenaires ont tellement l'impression que 30 ans c'est le commencement de la fin....

    En tout cas c'est bien triste tout ce talent perdu.

    RépondreSupprimer
  4. Sympa ton post sur le bonheur kinesthésique ... oui c'est cela, avec les cigales en moins ... sud-est de l'Espagne
    Bonne vacance !
    Zénondelle

    RépondreSupprimer
  5. leur point commun : ils n'étaient pas des surdoués....
    mais des surdosés....

    Comme disait Coluche le pinard devrait etre obigatoire en plus du Hakik !!

    C'est plutôt la chanson de Gainsbourg que tu devrais mettre ...

    Aux enfants de la chance
    Qui n'ont jamais connu les transes
    Des shoots et du shit
    Je dirai en substance
    Ceci

    Touchez pas à la poussière d'ange
    Angel dust en
    Shoot ou en shit
    Zéro héro à l'infini

    Je dis dites-leur et dis-leur
    De casser la gueule aux dealers
    Qui dans l'ombre attendent leur
    Heure
    L'hor
    Reur
    D'min
    Nuit

    RépondreSupprimer
  6. Bien d'accord avec toi, cher ALAINX. Je constate avec plaisir que tu rôdes toujours dans la blogo.Et un commentaire de toi ,c'est comme une griotte sur un pancake.
    Bises de Célestine

    RépondreSupprimer
  7. ZENONDELLE merci d'être allée lire mon texte. De temps en temps, j'aime faire revivre un billet à l'occasion. Continue à bien profiter.

    CATHERINE oui, sympa que tes enfants soient tous nés un 27 (fastoche pour ne pas oublier les anniv)

    ELLA je disais en rigolant à mon zado: "Euh, ta carière de batteur, tu peux la commencer à vingt-huit ans, s'il te plaît? en attendant si tu t'ennuies, tu peux faire quelques études..."

    ANDIAMO no comment. Je suis fâchée pendant au moins douze minutes.

    RépondreSupprimer
  8. Tu vois Cel, ton billet m'étreint le coeur. Lorsque j'ai entendu la nouvelle, j'étais triste. J'aime beaucoup la manière dont elle chante, même si son look et ses frasques m'empêchaient d'en profiter pleinement. Et je me dis que notre société a tout loupé, si une femme dont la détresse est si criante termine comme ça.

    RépondreSupprimer
  9. ...et c'est pourtant si difficile d'entrer dans la vie à ces âges. On s'agite, on s'inquiète, on rêve, on est déçu, on approche le monde par petites touches. On est la proie des prédateurs. On croit le contraire mais on est encore un enfant. On croit souvent le contraire mais on demeure un enfant : une grâce qu'on on le sait, un gros risque quand on croit le contraire, ou pire le désespoir.
    Demeurer l'ami du petit prince et se laisser apprivoiser.
    Chère Célestine, j'aime beaucoup votre écriture. Seul le temps me limite pour l'écrire aussi souvent que je le souhaiterais.
    Bonne journée et merci de votre petit mot.

    RépondreSupprimer
  10. oups : une grâce quand on le sait

    RépondreSupprimer
  11. Et pas chez les politiques....Ils n'auraient ainsi pas le temps de faire du mal.......Je pense que c'est le seul milieu qui sait assumer la "gloire" très jeune, surtout quand le piston joue la marche en avant.

    Pour les artistes qui le deviennent sans si attendre vraiment et très jeunes en plus, difficile de dominer son entourage.....

    RépondreSupprimer
  12. Tu es VRAIMENT fâchée ??????
    Moi qui voulais te lire : OUI OUI et la pendule magique ];-D

    RépondreSupprimer
  13. ANDIAMO meuh non! je suis pas fâchée. Je me suis juste demandé quel rapport il y avait entre moi et cette mégère apprivoisée que tu décris si bien! Mais c'était juste pour rire que je disais ça. Oh oui, lis moi oui-oui et la pendule magique, s'il te plaît Onc'Andiamo!

    RépondreSupprimer
  14. PATRIARCH tu as raison, c'est chez ces gens-là que les crapules vivent le plus longtemps...

    JACQUES merci de ce très beau commentaire.Les compliments me vont droit au coeur. Une chose: le tutoiement est de rigueur sur les blogs, mais j'espère que je ne (vous) t'ai pas choqué en (vous) te tutoyant...

    DELPHINE Je comprends que ta grande sensibilité t'ai rendue triste à la lecture de mon billet. Mourir en pleine gloire d'une overdose est toujours un miroir des failles de notre société qui permet que l'on puisse en arriver là.

    RépondreSupprimer
  15. J'aimais bien ce qu'on entendait à la radio. Mais je ne connaissais pas vraiment. C'est triste de mourir si jeune.

    RépondreSupprimer
  16. De passage chez Jacques j'ai vu votre post, connaissez vous la filière véto par Lièges?



    Toutes les formations dans l'UE sont valables dans toutes l'UE, il n'y a aucune différence ensuite dans l'installation, la reconnaissance, les tarifs...

    Je suppose que vous savez tout cela et que je ne vous apprends rien. Bonne chance à votre fille pour ses études, et bel été à vous!

    RépondreSupprimer
  17. lol Célestine ! pour la carrière de ton zado, c'est pas grave, les batteurs ont plus de sex appeal quand ils ont fini de ressembler à Justin Bieber !:-)) bisous

    RépondreSupprimer
  18. ELLA c'est vrai...d'ailleurs, il s'est fait couper les cheveux, il en avait marre qu'on le lui dise...

    LADY WATERLOO merci du conseil j'y ai pensé bien sûr,je vais lui en parler mais c'est elle qui prendra sa décision. Bruxelles n'est pas si loin finalement...

    BERTHOISE j'ai un peu plombé l'ambiance avec mon billet...

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir Célestine,
    Content du rebond de votre fille vers l'agro. Parfois l'endroit où l'on arrive est meilleur que celui qu'on cherchait à atteindre. Dans quelques heures je répondrai sur le tutoiement.
    Je reçois le votre avec grand plaisir. J'ignorai que cette règle était universelle sur les blog...mais je ne crois pas que je m'y conformerai. J'aime trop ne pas respecter les règles et dans ce cas pouvoir choisir.

    Bonne nuit.

    RépondreSupprimer
  20. Il n'y a pas de souci, cher Jacques, je me conformerai à votre désir.

    RépondreSupprimer
  21. Bon, moi je tutoie ! Je fais un saut de puce sur ton blog, toujours nerveux et pétillant !!^^ ça fait du bien...la similitude m'a sautée au visage, j'avais (re)vu The Rose la semaine d'avant et un doc sur la vie de Janis Joplin après ! Quand j'écoutais Janis Joplin ado, je ne savais même pas qu'elle était morte...je l'ai su plus tard, lol...

    RépondreSupprimer
  22. Un étrange parallèle en effet...Qui fait froid dans le dos, brrrr.
    Je me souviens que l'approche des trente ans sonnaient comme un couperet...Mais bon, les artistes doivent avoir une sensiblité à fleur de peau que nous ne soupçonnons pas...Même si nous l'admettons. Une bien triste fin pour une très belle voix.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.