mercredi 24 juin 2009

Remaniement ministériel


Alors, résumons nous. Quelle jubilation pour sa Seigneurie d'attraper au lasso le patronyme de Miterrand! Quelle jouissance absolue, sûrement. Et aucune vergogne de la part du porteur dudit patronyme. Qui n'hésite pas une seule seconde à l'appel du maître. N'y aura-t-il donc personne sur la planète pour se comporter en homme libre, et lui dire tout simplement non?Woua! woua! aux pieds, Médor, par ici le bon susucre! Attention, j'ai pas dit Milou, qui est certainement beaucoup plus indépendant et méfiant, presque humain en somme....Ca me rappelle ces personnages de BD qui ont dans leurs yeux injectés de cupidité le S barré du signe "dollar". Le capitaine Haddock, lui, a des bouteilles de whisky dans les prunelles, ça le rend éminemment plus sympathique.Mais qu'est-ce qu'ils ont, tous, à se jeter sur les os que sa majesté leur lance du haut de son trône, pour finir de toutes façons par les congédier dans quelques mois , selon son bon vouloir caractériel? Pouah! Napoléon, sors de ce corps.
Au passage, notons que sur 38 ministres, il n'y a plus que 12 femmes au lieu de 14, bonjour la parité! Mais le plus inquiétant, c'est la disparition pure et simple du ministère des droits de l'homme. SI ça c'est pas un symbole! grrrrrrrr mille sabords, quelle bande de Bachi-Bouzouks et de fox-terriers à poil dur! la colère m'étreint. Quand va-t-on se réveiller? Eh! la République, c'est pour les chiens?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.