jeudi 31 décembre 2015

Mes voeux de colibri

Photo Alain X


Ah! mes lectrices et lecteurs adorées et adorés…
A l'heure présente, après les ornières violentes et terribles que nous avons traversées en deux mille quinze, dans l'outrance de plus en plus nauséabonde de notre monde en folie, la tradition des voeux a quelque chose de dérisoire...Et pourtant...chacun et chacune sentent plus ou moins confusément que l'humanité doit aborder tout doucement aux rives d’un nouveau paradigme. Un monde de modération tranquille s'ouvre à nous. A nous de nous réveiller avant que les éléments déchaînés ne nous y contraignent violemment. Souhaitons nous des choses cosmiques, essentielles et profondes.

 ***

Je nous souhaite de retrouver le chemin de nos cœurs et de nos racines universelles.
De pouvoir un jour reprendre appui sur notre Terre-mère en la chérissant comme ses enfants.
Je nous souhaite la subtilité, l’harmonie, et la sagesse d’aimer simplement et avec humilité la beauté des choses.
Soyons des jardiniers, des gardiens de l’eau, des moissonneurs de blé.
Soyons des amoureux des mers et des forêts, et des amis pour les animaux.
Contemplons, respirons, et prenons le temps. 
 Femmes en vigilance, maîtresses des grandes germinations, soyons l’humus porteur d’humanité.
Frères et sœurs en intelligence, abolissons les cloisons des frontières artificielles et ouvrons nos cœurs à notre semblable même s’il est différent.
Transmettons à nos enfants la solidarité, l’appartenance à la nature et le mystère de la vie. Apprenons leur à refuser la confiscation de la vie par l’argent et son pouvoir néfaste. Montrons-leur comment se garder en bonne santé. Disons-leur sans relâche que nous sommes des parties d’un grand tout. Et qu’il y a du bonheur à ce contentement-là. Du bonheur à sentir dans nos cellules couler l’eau des torrents, brûler le feu du soleil et scintiller les étoiles. Sans tout axer sur la possession matérielle. Ainsi, ils trouveront au fond d'eux de quoi se remplir de félicité.
Aucun geste, aucun mot allant dans le sens de ce mieux, ne seront inutiles, petits colibris et petites colibrilles !


                                      
Douce année  2016
                                 
Célestine
¸¸.•*¨*• 



n.b. Quelques formulations (en italique) appartiennent  à notre ami Pierre Rabhi, mais il est très heureux qu'elles circulent et il ne me fera pas un procès en plagiat... ;-)
Lisez-le, c'est une source !

La puissance de la modération, Ed. Hozhoni, 115 Pages 

Afficher l'image d'origine

134 commentaires:

  1. Notre hôtesse,
    Je suis heureux que le hasard de mes réveils nocturnes me permette d'être le premier à accueillir ces voeux pleins d'humanité et de bon sens. Embrumé de sommeil à cette heure, je n'écrirai rien de fracassant, je souhaite juste te remercier et te retourner ces voeux. Nous souhaiter à tous, à toi, à nous tes lecteurs, une heureuse année 216, nourrie de beauté et de sérénité.
    A toi, à tous ici, simplement je souhaite le meilleur !

    Jdissa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 3h47 c'est l'heure des Kerguelen ? On voit que tu étais embrumé de sommeil parce que tu as écrit 216...c'est à dire que l'on n'a pas encore passé l'Invasion des Huns...
      Nan je rigole. Merci pour ces voeux simples et lumineux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Ah! là beaucoup de "belles phrases que tu as dites", elles nous réchauffent le coeur, elles nous donnent de l'espoir que l'humanité a aussi ses défenseurs: Rabhi, Célestine, nous tous qui te lisons et accueillons ces mots pleins de bonté. Tes vœux et tes souhaits brillent comme une lumière intérieure qui, forcement nous apportent confiance et comme des points de rosé que le colibri de Rabhi recueillera, étancheront notre soif d'amour et d'espérance. Merci à toi, merci à tous et bonne et heureuse année 2016

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reviens encore pour ne pas oublier de dire que ton poème vibrant est aussi beau que sont les muguets au printemps!

      Supprimer
    2. L'avenir de l'humanité donne forcément toujours quelques accents vibrants..
      Je sais bien qu'il y a du voeu pieux dans mon texte, mais en même temps, avoir la tête dans les étoiles tout en gardant les pieds bien sur Terre, n'est-ce pas ma devise depuis toujours ?
      merci Bizak, j'espère que tu continueras cette année à émailler tes commentaires de ta poésie, de ton enthousiasme et de tes citations toujours judicieusement choisies...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Tu as tellement cité le nom de Rabhi, que je me demande si ce n'est pas lui qui te plagiait. Ayant une idée de ce grand homme, il t'ouvrirait ses bras comme pour chérir ses enfants; Il se reconnaîtrait en toi, lui qui considère que nous somme des parties d'un grand tout.

      Supprimer
    4. Tu es gentil mais non. Le grand homme c'est lui. Et j'ai mis en italique les phrases qui lui appartiennent.
      Ce qui est certain, c'est que je vais aller le voir chez lui, en 2016. Il n'habite pas très loin de chez moi, en Ardèche.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Merci Célestine, nous avons les mêmes lectures, les mêmes souhaits, à transmettre sans relâche !!!
    J'envoie mes voeux dès 2016 (pas avant)
    Passe une belle fin d'année, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans relâche est le mot. Convaincre des personnes autour de soi de faire les mille petites choses, les mille petites gouttes d'eau qui feront les grandes rivières, et au final les océans.
      Belle fin d'année à toi, j'ai juste pris un jour d'avance (je ne suis pas superstitieuse, mais je me dis que si je meurs cette nuit d'une overdose de buche au chocolat, au moins mon dernier billet sera un message d'espoir et d'avenir)
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Je dis toujours que je vais le lire Rahbi, j'aime l'entendre parler...faut que je passe à l'acte, espérons que ce soit une résolution que je tienne en 2016. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, lis le, tu verras comme les choses paraissent lumineuses après cette lecture.
      Et franchement, le livre que je cite se lit en même pas une heure. Ce sont des aphorismes. On peut les lire dans l'ordre que l'on veut, sauter des pages, y revenir...
      belle année à toi, Mindounet
      Continue à nous enchanter de tes lectures ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. J'ai vu Pierre Rabhi une fois en conférence et j'avoue que ce fut un moment intense parce que ce petit homme émane une grande humanité, je ne l'ai jamais lu, mais toi je te lis ce matin, et je bois tes mots. J'aurais envie de reprendre ton texte pour le grand réseau social mais ça ne se fait pas .... il dit tout ce que j'ai envie de dire. Je nous souhaite encore beaucoup d'échanges.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te conseiller de le lire.
      Moi aussi je te souhaite le meilleur pour toi et les tiens. Echanger avec toi a été un plaisir qui s'est affirmé au fil des mois. Je suis heureuse de te compter parmi mes liens.
      Bises célestes et sensibles
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. je corrige "de ce petit homme émane ..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes mots sont tellement beaux que je n'avais pas vu ton oubli ^^

      Supprimer
  7. Tu as de belles références: Pierre Rabhi. Il porte la bonne parole, rafraichissante, sage et réaliste. Le monde sera ce que nous saurons en faire. Je partage tous tes souhaits. Belle année à toi et ta famille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bonne parole, oui, mais aussi des actes qu'il met en adéquation avec ses paroles, ce qui n'est pas souvent le cas des gens qui ont une audience médiatique importante.
      Un homme que l'on dit extraordinaire, mais cet extraordinaire là est à la portée de tous.
      Très belle année à toi, Daniel. Tu es une de mes belles découvertes de l'année 2015, et lire ton blog me fait beaucoup de bien. Tes bonnes nouvelles de ce matin m'ont mise en joie.
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. le mélange de pierre rabhi et célestine est un grand plaisir! belle année Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été subjuguée par ce qu'il dit sur les femmes, notamment :
      "Nous devons en finir aussi avec la subordination du féminin.La subordination des femmes au plan mondial est une anomalie.Il y a un véritable déséquilibre entre les deux énergies créatrices.Pire encore: cela est considéré comme la norme. Même dans les pays les plus égalitaires, il nous faut corriger l'injustice et l'arbitraire, rééquilibrer le désir de conquête par l'instinct de protection de la vie. Je ne dis pas que l'un est masculin et l'autre féminin.Je crois en la présence de ces deux forces à l'intérieur de chacun de nous."

      Belle année à toi. Toi qui travailles l'argile de tes mains, tu es dans la droite ligne de la sobriété heureuse. Tu trouves ton bonheur dans la caresse de la terre.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Amour, Beauté et Calme, c'est tout l'ABC que je te souhaite pour 2016, Célestine (j'avais pensé aussi à luxe, calme et volupté, mais c'était déjà pris...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bel ABC, l'Homme !
      Je prends. C'est aussi bien que les paroles de Baudelaire.
      je suis heureuse d'avoir découvert ton blog cette année. J'aime beaucoup ton style, et ce que tu penses en général.
      Bon j'arrête tu vas avoir la grosse tête.
      Que du bonheur pour toi
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Le texte est parfait, ondulant de vie sans doute.
    Il ne m’atteint pas pourtant, parce que je suis "déphasé" ; et puis mon regard sur l'humanité est tellement différent que pour moi, ton message s'adresse à des êtres qui ont abandonnés cette planète.
    Mais ce n'est pas grave. Il y a toujours quelqu'un qui fait une genou-flexion et s'incline dans la béatitude...
    Bonne année à toi et aux tiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Je ne fais que m'adresser à un égrégore, une conscience collective qui a besoin de se réactiver. Mais je sais bien qu'à titre individuel, cela demande un effort trop important. Aussi, il vaut mieux encourager les petits grains de sel, les petites gouttes d'eau.

      Je ne me pose surtout pas en modèle. Rien qu'en tapant sur ce clavier, j'ai conscience de participer à la destruction de la ouche d'ozone. Je ne suis pas prête à renoncer à l'eau chaude et à ma voiture. Ni à dire à mes filles de laver les couches à la main.
      Je formule juste quelques souhaits en accord avec ma sensibililté profonde.
      En revanche je ne parle pas de tout accepter dans la genuflexion (ce mot a pour moi trop de consonances négatives) ou la béatitude de bazar.
      Mais je sais que les lampes tempêtes comme Pierre Rabhi ont pour vocation de donner l'impression d'être une flamme dérisoire. Et que quand on lui donnera raison à grande échelle, c'est qu'il sera trop tard.
      Mais je préfère allumer une allumette que de me plaindre du noir sans bouger.
      J'aimerais te transmettre un peu de mon espoir et de ma vitalité
      Je t'embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Que n'avez-vous mis des guillemets aux emprunts à Rabhi?


    "
    Bonne année

    Bonne année à toutes les choses,
    Au monde, à la mer, aux forêts.
    Bonne année à toutes les roses
    Que l’hiver prépare en secret.

    Bonne année à tous ceux qui m’aiment
    Et qui m’entendent ici-bas.
    Et bonne année aussi, quand même,
    À tous ceux qui ne m’aiment pas.


    Rosemonde Gérard
    "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, cher Nuage, j'ai réparé cette bévue. Il est vrai que j'ai tellement adhéré à cette pensée que ce serait comme me demander de mettre le sucre entre guillemets dans de l'eau sucrée...
      Or donc, tous les emprunts à Pierre Rabhi sont en italique dans le texte, et tout le reste est du Célestine pur jus, une resucée personnelle de la pensée des colibris. Cela vous sied-il ainsi ?
      Merci pour vos voeux entre guillemets.
      Très belle année à vous.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Que 2016 soit fait de partage et d'amour pour briser les chaines qui font de notre monde un univers de solitude.
    Allons cueillir quelques baisers, quelques regards, quelques rires aussi, dans la vie des autres.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli programme cher poète, j'adhère.
      Très belle année à toi !
      Bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. "Cuicuicuicuicui... cui... tacatacatacataccc... ... ... cuicuicui... cui...cui... tacatacatacataccc... ... ... cui... cui... cui... cui... cui... cui... cuicuicuicuicuicuicuicuicuicuicuicuicuicui... cui..."

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles super bien le colibri, dis donc ! j'ai tout compris, même si, à certains moments, tu as un peu l'accent pic-vert...
      A mon tour de te souhaiter cuicuicuicuicui
      cuicuicuicuicui
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  14. !... ?... ♥
    Le petit et courageux colibri de Pierre Rabhi en mots chez toi, en dessin chez moi, le même jour... et ce, sans rien échanger depuis des semaines...
    Nos cœurs battent à l'unisson et nos esprits aspirent au même monde au seuil de cette nouvelle année. Que j'aime lorsque nos billets se font l'écho des mêmes idées et qu'avec le même enthousiasme, nous exprimons les belles valeurs de la vie.

    Oh, oui, que 2016 soit pour tous une année toute douce !
    Chère âme sœur, dans mes bras... bien fort.
    Je t'embrasse ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant que tu le dis, effectivement. J'avais pris ton colibri pour une belle fleur bleue.
      Il faut dire que je me suis plus attachée au texte qu'au dessin.
      C'est magnifique une telle concordance d'idées, et en même temps, est-ce si étonnant ?Il y a longtemps que la synchronicité fait partie de ma vie.
      Nous faisons le même métier, nous avons les mêmes valeurs, il est naturel que nous nous rencontrions sur les mêmes idées.
      A propos de rencontre, je suis open pour venir te voir, maintenant c'est quand tu veux ! (enfin...peux...)
      Je t'embrasse de même et je suis si heureuse de te revoir dans mes pages, ça fait si longtemps...
      Bisous célestissimes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Àaaah tes billets Célestine illuminent mon petit chemin , je garde celui ci coller dans mon agenda 2016 comme une petite lueur quand je me sentirai un peu perdue.... Que 2016 t'apporte de grands bonheurs et une envolée de jolies douceurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta petite flamme illumine elle aussi ma route, et tu fais partie de mes précieuses lucioles qui m'aident à garder un esprit jeune.
      C'est joli, ça, une envolée de jolies douceurs...
      Bisous ma Miss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Même si ça ne devait pas marcher, tu nous auras au moins fait rêver, c'est déjà pas négligeable !
    Meilleurs vœux et gros bisous à toi, chère Célestine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci cher Boss !
      Faire rêver le chaland qui passe, c'est encore dans mes cordes (de guitare)..
      Et comme on dit chez nous, si ça ne fait pas de bien, ça ne fait pas de mal...
      Gros bisous et bon réveillon. N'abuse pas trop du Vacqueyras ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Réponses
    1. Egalement, chère Flipperine !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Bref passage en attendant nos invités
    Tout commence par la Paix avec soi-même et son voisin pénible...
    Et sinon Johnny Le Visionnaire l'a dit depuis longtemps que
    "On a tous en nous quelque chose de Pierre Rabhi "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muahaha !
      J'aurais dû mieux l'écouter Johnny, ah que ! il dit pas que des conneries finalement !
      Bonne soirée alors, et j'espère en un passage un peu moins bref l'an prochain...c'est à dire...euh...demain ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Ça commence par savoir déguster les moments minuscules de joie.
    Que cette fin d'année t'apporte maintes joies minuscules. Ce dont je ne doute pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des joies minuscules et immenses, et des bonheurs en cascade, c'est ce que je te souhaite aussi.
      Ma chère Berthoise.
      Très belle année à toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. "Je nous souhaite de retrouver le chemin de nos cœurs et de nos racines universelles."
    Tout est là. Chemin de la véritable, réelle transformation.
    Merci pour ces souhaits pleins de lumière. maty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton passage, Maty. Toujours apprécié.
      A mon tour, je te souhaite la même joie tout au long de 2016, qui m'anime au moment où j'écris ces lignes...
      je t'embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. J'avais, parait-il, pris trop d'avance à Noël en incluant dans mes voeux, ceux qui concernaient la nouvelle année.
    J'ai toujours encore un peu d'avance pour les réitérer.

    A tout ce que tu as dit, je voudrais rajouter que le monde va trop mal et qu'il est trop tard maintenant pour être pessimiste, alors allons de l'avant, chacun dans son petit monde, avec ses petits moyens en se rappelant de ce qu'avait dit Gandhi:
    "Si tu veux changer le monde, commence par toi-même... et tu auras fait ta part."

    Ce soir de l'an, j'ai une pensée émue pour Jean-Marie Pelt, cet autre grand homme, grand humaniste et amoureux de la nature qui vient de traverser le miroir. C'est une conscience qui va nous manquer. Mais, peut-être ne sera-ce pas seulement un rêve, j'aimerais que son esprit et son humanité s'éparpille en millions d'éclats pour enluminer nos consciences.

    Belle et bonne année à toi et à tous.
    Et comme disent les Russes: "Qu'au moins celle qui vient ne soit pas pire que celle qui se termine." ;-)
    Ti bacio e anche baci per tutti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu cites les Russes, toi, maintenant ? ^^
      Je ne connais pas suffisamment JM Pelt, je compte sur toi pour m'en parler la prochaine fois que nous nous verrons c'est à dire dans pas longtemps...
      J'aime bien la citation de Gandhi, qui rappelle l'esprit du colibri.
      Bon allez, je vais dormir un peu après cette folle nuit ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Les vœux que tu formules pour nous, tous ensemble, sont empreints de générosité et d'espérance. C'est beau, c'est fougueux, c'est enthousiaste…

    Ton optimisme encourageant me laisse admiratif.
    Bises de colibri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beau, fougueux, enthousiaste, comme le monde vu à travers mes lunettes roses de Célestine.
      Je suis heureuse que tu sois venu déposer ton petit grain de sel par ici, l'année dernière. Je te réponds cette année, qui est déjà entamée de quatre bonnes heures...
      Bises très tardives, et mes meilleurs voeux en attendant de te les faire de vive voix.
      Mais là je suis toujours dans la montagne noire et mon portable ne passe toujours pas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Je suis toujours abasourdi par la qualité inventive de ton écriture surtout quand il s'agit de parler de chaleur humaine !! Et cette fois tu as mis le paquet ! ;)
    Puisse 2016 permettre à tous tes lecteurs de profiter encore de la richesse de ton âme que tu sais si bien partager ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour tes mots, il est vrai que la chaleur humaine m'inspire.
      Ma seule richesse, c'est de vous avoir, mes lecteurs, et ce n'est pas de la langue de bois...
      Très belle année 2016 (et évite d'attraper la gale s'il te plaît) ;-)
      ☆¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. J'avais un colibri sous le tricorne et je ne le savais pas ;)

    Bonne année 2016 Célestine, de jolis vœux pour toi -l'Amour tu dois en avoir de trop mais continue bien à l'arroser- et surtout de jolis textes comme tu sais les composer, avec un rythme et un ton, qu'on entend d'ici...(ou c'est les mouettes ? ^^)
    1000 Besos de pirate ! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mouettes ne sont jamais très loin quand un pirate vient dérouler ses cabestans par ici...
      1000 besos ! Je suis riche !
      Belle année à toi, captain. Ravie de t'avoir connue en 2015, grâce à notre cher Bizak.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. C'est quoi ce programme ? Y'a une manif, ce matin ? Dès le premier janvier ? Après un réveillon bien arrosé ?

    Houlà, je retourne me coucher, moi, non sans souhaiter la bonne année à ma Céleste nièce et à ses visiteurs-teuses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si seulement tu disais vrai, mon oncle !
      Une manif pour la paix, pour la terre, une manif pour l'avenir solidaire...
      Allez j'espère que tu as fait une bonne sieste !
      Bisous et Très bonne année à toi mon cher oncle Joe. ♥︎
      Continue à m'enchanter avec tes clichés beaux et drôles.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Ce que j'aime sur ton blog , c'est qu'on se régale autant de tes billets que des commentaires de tes visiteurs/ses que je ne connais pas, du moins la plupart,
    mais qui sont d'une qualité rare, tu les choisis ou quoi ? Merci donc à toi et à tes fidèles blogueurs/ses pour ces beaux moments que vous partagez, meilleurs vœux à tous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes visiteurs et visiteuses m'ont choisie, ils me sont précieux, dans leurs différences et leur originalité, et je les aime tous. Ils doivent le sentir, puisqu'ils reviennent ...
      Merci à toi de m'offrir chaque jour un beau clin d'oeil photographique, merci de répondre à mes commentaires, je me sens quelqu'un d'important.
      Bisous et très belle année 2016
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Des petits et des grands bonheurs inspirés pour cette année à venir ma chère Célestine ... de jolis voeux comme tu aimeras, des mots encor' et toujours si passionnés si beaux... des textes remplis d'emballement, d'espérance, de ferveur, et de gaieté à la fois.... tout cela en partage avec nous tes grains de sel, Âmie....
    Heureuses année 2016 enluminée pour toi et les tiens qui te sont chers ... aux premiers pas de l'an neuf...
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que puis-je rajouter à une si belle profession de foi ?
      Tu es un magnifique petit grain de sel, Den. Toi et tes pointillés magiques. Je les attends toujours avec impatience, c'est toujours juste et bien posé.
      tes choix de poèmes chez toi sont un véritable régal.
      Je te souhaite la plus belle année possible.
      Bises célestes

      ¸¸.•*¨*• ☆

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Belle et douce Année à te souhaiter, chère Célestine
    A lire, parce que cela fait du bien, le Plaidoyer pour la fraternité de Abennour Bidar.
    Des bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne manquerai pas de lire ce livre qui me semble, rien que par son titre, être de la même veine que celui que je cite dans mon billet.
      Merci beaucoup pour tes voeux. Cela fait longtemps que je t'attendais ici, et c'est un plaisir de te vois.
      Bises étoilées chère Zenondelle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Réponses
    1. Ah ma chère Cathy des nounours, ton petit monde pelucheux accroche des restes d'enfance à mes cheveux, et je te dis bravo, pour ton optimisme, tes bonnes idées, ton courage et celui de ton Zhom, je ne sais pas si 2016 est l'année de ta "jubilacion" mais je te la souhaite belle et pleine de bonheur.
      Bises ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Merci et gros bisous ☺☺
      Jubilacion prevista el 31 agosto 2017!

      Supprimer
  30. Alors voilà, j'ai copié collé tes voeux dans une de mes collections de notes, la collection des perles à relire sans modération. Tu fais définitivement partie de mes étoiles guidantes, c'est ainsi. A toi Célestine, je te souhaite une première année de congé indéfini remplie de 365 petits bonheurs, de moments rien que pour toi, de douceur, d'amour, de rires, de joies et .... d'écriture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh comme c'est beau ce que tu dis là ! Etoile guidante, j'aime beaucoup l'expression. Je souhaite continuer encore toute cette année à lire ta vie de félicité familiale, tes voyages qui me font rêver, tes spectacles, tes rencontres shopping avec tes filles, tes éclats de rire et tes larmes parfois. Tout ce qui fait que, comme tu t'appelles "myosotis", je ne t'oublie jamais.
      2016: l'année où l'on se revoit à Paris ou à Bxl ?
      Je t'embrasse fort
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Je te souhaite plein de bonheur, de rires ... que des bonnes choses. Plein de mots, plein de belle musique. Bonne, bonne, très bonne année, Celestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Patrick...Merci beaucoup, continue à nous écrire tes beaux poèmes qui sonnent si bien à l'oreille et qui nous déchirent parfois l'âme avec un bruit de tissu.
      Très belle année 2016 mon ami
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Comme j'aime ta dernière phrase

    ★˛˚˛*˛°.˛*.˛°˛.*★* Bonne *★* 。*˛.
    ˛ *./ .˛* .˛。.˛.*. ★* Année 2016 ! *★ 。
    **/♫.♫*˛.* ˛_Π_____. -******* ˛* ˛*
    °./• '♫ ' •.˛*./______/~\*. ˛*.。˛* ˛. *。
    *˛╬╬╬╬╬˛°.|田田 |門|╬╬╬╬╬*˚ .˛ *Happy new year Célestine et grosses bises pas inutiles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. W O U A O U ! ! ! !

      COMME C'EST BEAU !

      Merci ma Jeanne pour ce dessin qui te ressemble.
      Il est magnifique et original, plein d'innocence et de spontanéité.
      Je souhaite que 2016 voie la réalisation de certains de tes rêves chers, et que tu continues à écrire au jour le jour ta grande fresque pleine de prénoms improbables et de petits bonheurs quotidiens.
      Bisous célestes ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Voilà des voeux qui font vraiment du bien...au coeur et à l'âme...
    Merci Célestine !
    Je te souhaite, pour 2016, de garder ta plume pleine d'enthousiasme et de mots qui chantent...
    Et je suis bien contente de te connaître !
    2015 a eu aussi ses bons côtés...:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te retourne le compliment, chère Licorne.
      J'aime ton atelier d'écriture, et je lui ferai un peu de bublicité à l'occasion...
      Très belle année à toi
      Bises célestes

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Merci, c'est gentil à toi...
      En passant, , j'ai un autre point commun avec toi : je suis très "colibri" moi aussi...et je parle souvent de Pierre Rabhi...:-)
      Ce que tu pourras constater si tu viens sur mon blog FABULO...
      http://fabulo.blogspot.fr/

      Supprimer
    3. Fabuleux ! je n'y manquerai pas !
      Bisous chère soeur en humanité...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Que 2016 t'apporte douceur, amour, pour pouvoir vivre tous les bons moments intensément ;)
    Beijinhos queridos <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci cher petit soleil du soir !
      Que l'année nouvelle s'illumine de ta bonne humeur et de tes mots gentils.
      Beijinhos
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. très belle année 2016 Célestine. J'ai le plaisir renouvelé de te lire très souvent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle année à vous les bestioles. Je me régale de trouver chaque jour ce que vous avez fait émergé de cocasse ou de navrant dans l'actualité.
      Bisous célestes

      Supprimer
  36. Chère Incorrigible Optimiste,
    Je suis un peu déçue de voir que l'accord masculin l'emporte encore du début à la fin dans ton billet : Ah ! mes lecteurs adorés... petits colibris"
    C'est tout bien beau, tout ce que tu souhaites mais tellement loin de la réalité de la vie...
    Il faut rêver mais pas trop tout d'même.
    Fais comme moi, garde tes deux pieds bien sur terre !
    Alors, quelle formule puis-je t'offrir pour cette Année 2016 ?
    Peut-être celle-ci, qu'un ami d'enfance avait formulée il y a quelques années :
    Que 2016 te soit douce, paisible, belle, qu'elle ressemble à tes rêves, qu'elle t'apporte la sérénité, la santé, la liberté. Aime ce que tu es, estime ce que tu fais, élève ta spiritualité et sois toujours prête pour faire la fête."
    En l'écrivant, je la trouve vraiment faite pour toi !
    Gros bisous
    et que nos plumes croisent encore le fer et le velours tout au long de cette année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La formule de ton ami d'enfance me convient tout à fait.
      Une petite chose concernant l'expression "incorrigible optimiste" et son synonyme "indécrottable optimiste". Elle pré-suppose que l'optimisme serait un défaut à corriger, ou une chose sale à nettoyer. je ne suis juste pas d'accord avec ce postulat de départ.
      L'optimisme est un état d'esprit, une philosophie, une façon de concevoir l'absurdité de cette vie en lui donnant un sens.
      Je ne vois pas en quoi il serait un défaut, ou un miasme dont il faudrait se décrotter.

      Mais à part ça, oui, j'adore croiser le fer et le velours avec toi ma Soène.
      Bises et n'aies pas peur. Va relire cet article , il est réconfortant. Et n'oublie pas de garder un oeil critique sur les médias et leurs affolements de populations...
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Soène Post scriptum : me rendre responsable de cette iniquité grammaticale contre laquelle je m'insurge depuis des années : "le masculin l'emporte sur le féminin" c'est pas cool !
      Mais je corrige mon texte rien que pour toi, ça me turlupine trop...
      ^^

      Supprimer
  37. Merci Célestine, je suis bien d'accord avec tes vœux... petite partie d'un grand tout, je tente à mon échelle de rendre ce monde plus vivable pour tout un chacun... sourire à son voisin, économiser l'eau, s'émerveiller du beau, accueillir quand on le peut... belle année à toi et à ceux qui te sont chers ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essayer de faire sa part, je trouve que c'est pas mal comme idée...
      Même si un commentaire ci-dessous me plombe un peu l'enthousiasme. Je ne changerai pas d'avis pour autant : l'humanité se meurt de ses outrances.
      S'émerveiller du beau, oh oui ! tant qu'il y en a...
      Bisous et merci pour tes voeux.
      Bonne année !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  38. Ben dis donc c'est joliment dis tout ça !
    Dans mon patelin on dit simplement "Bonne année" et in cogne les verres de pinard entre eux pour sceller nos souhaits.
    J'te bisoute tout plein et j'te souhaite plein de belles choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Simplement "Bonne année" alors !
      Et gros bisous en attendant de cogner ensemble deux verres de pinard un jour, pourquoi pas....
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. Une année 2016 lumineuse et haute en couleurs petit colibri!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas gagné, mais on va tout faire pour ...
      Bisous célestes Miss A et meilleurs voeux à toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  40. Bon, tout le monde est parti, chacun de son côté, après s'être bien épanché en phrases toutes faites et bien lisses surtout; aussi vais-je vous confier ceci: marre de votre (b)logorrhée rabhique! C'est un gloubiboulga de bien-pensance pour bobo parisien et soixaqnte-huitard àllah dérive, et ce n'est pas parce que le médias nous le ressorte opportunément au bon moment ( suivez le bruit des bombes) que nous devons être dupes. Vous feriez bien mieux que lui pour sûr si vous aviez tant sxoit peu le sens des affaires, jee vous en fiche mon billetn, vous savez celui que je ne pas écrire hi hi! Mais brisons-là ça commence à déraper question clavsus, malgr& mes effrots. Je sais que vos commentateurs vous louent et n'ont pas pour usage d'exprimer des avis opposés; ainsi cette pensée unique dans son expression ne risuqe pas d'avoir son propre avis. ET si ce commmentaire mal nomé ( comment taire) vous déplait n'hésitez pas à le supprimer

    je vous adresse un voeu antirabbique...( et collégram) et puis Rabi est une des somptueuses îles Fidji, merveille des merveiles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon cher Nuageneuf
      Que vous ayez un compte à régler avec Pierre Rabhi ou avec les médias, c'est votre droit le plus strict. Mais que vous fassiez un mauvais procès à mes lecteurs et lectrices en les prenant pour des moutons bêlants sans imagination, voilà qui m'attriste. Vous savez bien que tout le monde s'exprime librement ici, y compris vous d'ailleurs, et ce depuis très longtemps. Je ne supprime que très rarement des commentaires, vous pourriez me faire cette grâce de le reconnaître.
      Un voeu antirabbique ?Vous êtes sûr que c'est moi qui ai la rage ?... ;-)
      Je vous préfère quand vous citez des poèmes...
      En tous cas, au moment de la tradition des voeux, sans doute un peu ridicule, mais pas plus que les autres traditions, il me semble que le moment est fragile pour entamer un débat politique sur les mérites ou les faiblesses de la pensée d'un homme. Aurais-je l'idée de porter le pet sur cet article par exemple ?
      Rabi est sans doute une très belle île. Mais dites-moi, n'est-ce pas aussi comme cela que l'on appelle les rabbins ? Pour un arabe, porter un nom juif, je trouve que c'est une belle preuve d'ouverture d'esprit...
      Bonne année
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Cher Nuage neuf,
      Il m'est arrivé d'être comme vous lassée ou agacée par les congratulations répétées que j'ai pu lire ici et auxquelles je me suis aussi prêtée. Mais finalement, c'est un peu comme une bonne soirée entre copains, plus que ce qui est dit c'est ce qui passe qui compte. Et ici, ça passe et on le doit à Célestine. Ne vous faites donc pas violence, libre à vous d'aller vous enrager ailleurs.
      Je ne vois aucun mal à être Rabijoie (elle est facile, je sais) mais devant le peu d'attachement de la classe politique à respecter ses engagements, pourquoi ne pas prendre volontairement le partie du bon sens et du rêve qui devra bien devenir réalité si l'on veut un avenir pour nos enfants.
      Enfin je suis allée sur votre site, pensant y trouver des vœux qui sortiraient de l'ordinaire et y ai lu des phrases toutes faites et bien lisses! C'est pas grave, c'est la saison qui veut ça!

      Supprimer
    3. Pffff! J'ai encore écrit au mauvais endroit!

      Supprimer
    4. Mais non, il va très bien cet endroit...
      Je reprends ce que je disais à Soène un peu plus haut:
      pourquoi l'optimisme serait-il un défaut ?
      Pourquoi la bienveillance, l'enthousiasme, la joie, l'admiration sincères, l'amitié, doivent-ils forcément être assimilés à de la mélasse sirupeuse, lassante et agaçante ?
      Moi ce sont les querelles oiseuses, la violence gratuite, les images négatives que l'on voit constamment dans les médias, les meurtres et autres viols, qui m'agacent, me lassent, m'attristent. Alors, oui, c'est vrai, depuis bientôt sept ans que j'écris ce blog, j'ai souvent entendu que les bons sentiments sont à proscrire. Et puis après ? Si j'ai envie de bons sentiments ?

      Je dis pas ça pour toi, missA, je parle en général. Car si le monde va mal, c'est aussi parce que les hommes ont oublié leur intelligence du coeur.

      Bisous et merci pour ton plaidoyer, ça me touche. Même si je ne veux pas que cela tourne au procès contre un de mes lecteurs.
      Je t'embrasse
      (Et désolée, pour le billet drôle, il va me falloir quelques jours...)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  41. @Nuageneuf: Sur n'importe quel haut personnage depuis que le monde est monde, jamais aucun n'a eu le mérite d'avoir tout le monde avec lui. Jusqu'à l'Abbé Pierre qui n'a pas échappé aux invectives des tenants de la bonne moralité. Mais prendre des lecteurs libres de leurs avis pour des beni-oui oui c'est aller vite en besogne, Nuagesgris.
    Quand à moi, je suis comme le colibri, j'apporte ma part dans le respect que je me dois en ce lieu mais ne participe pas à votre haine d'aller jusqu'à distiller votre venin: d'antirabbique à l'endroit d'un personnage tout aussi libre que vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie pour ton intervention, Bizak.
      Je ne souhaite pas, en effet, entamer un débat sur le bien fondé des pensées de P.Rabhi.
      Tu as raison de souligner que les personnages médiatiques sont tous l'objet de critiques et de controverses.
      Ce billet, lui, n'était qu'un coup de coeur que j'ai exprimé bien humblement et naïvement, comme toujours. Sans penser que, bien évidemment, poser les bases d'une nouvelle société n'est pas encore pour demain, tant les intérêts financiers sont énormes.
      A dire le vrai, je suis davantage choquée par la forme cavalière du commentaire que par le fond.
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. En voilà une controverse à un moment mal choisi, dans quelques jours nous rendrons hommage à ces journalistes qui ont nourri notre ouverture d'esprit.
      Nous avons le droit d'être bien pensant pourtant je suis un de ceux qui parfois écrivent des conneries sur ce blog et la bienveillance et la gentillesse de notre hôte n'a jamais failli.
      Ici on se nourrit de jolies choses, de belles pensées et l'on vient de son plein gré, à vélo ou pas.
      Ce blog est positif et l'écriture de Célestine est enviable tellement elle véhicule de belles choses, je viens ici pour respirer, pour prendre un bouillon de culture mais quelles que soient mes motivations reconnaissons à Célestine, non, non c'est pas ma cousine,son talent.
      Je suis Charlie depuis plus de six décennies.

      Supprimer
    3. Six décennies ! wouaou tu lisais harakiri dans ton berceau alors ^^
      Merci pour tes mots, Jean-Charles. Un an déjà que les dessinateurs ont été (dé)gommés comme leurs croquis...pensée émue.
      Quand je te lis, le roi n'est pas mon cousin.
      Bisous tardifs
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  42. Bonne et douce année à toi également.
    Je vois qu'on est beaucoup à aspirer aux mêmes choses. C'est dit si poétiquement chez toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien tant mieux si on est beaucoup. Il faudrait que l'on soit le plus nombreux possible.
      Bisous et merci pour ton passage, Sabine.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  43. Ah la la, Celle, si tu savais la façon dont mon chou m'a souhaité la bonne année, de l'autre côté!
    Mais ça m'a rappelé que je te l'avais pas souhaitée, la bonne année.
    C'est fait.
    Allez, la bonne année, hein! Café sans dorure ( au fait, ça t'a plu? )et pâtisseries à volonté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la ! au moment où je lis ton commentaire, je suis en train de boire mon café.Dans ta jolie tasse. Et je déguste un de tes massepains. Alors que dire sinon que l'année commence plutôt bien ?
      Tu me diras pour ton chou ?
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  44. Ce sont, et de loin, les plus beaux voeux que j'ai pu lire sur les blogs depuis hier, et j'ose te dire que ton écriture a très bien épousé les mots empruntés à Pierre Rabhi ! Chère Célestine, pardon pour mon manque d'originalité, mais tu peux croire en ma sincérité : BONNE ANNEE 2016 (avec tout ce que ça suppose, entre les lignes)...
    Je ne suis pas très présent, mais je suis là.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, cher Nhand, merci, je ne peux plus aller sur ton blog, j'espère que tu recevras ma demande d'autorisation. J'aime tellement lire ta poésie.
      Je crois en ta sincérité.
      Meilleurs voeux pour toit et ceux que tu aimes.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est gentil, Célestine, ça me va droit au cœur. Mais je l'ai fermé... (pour de bon)

      Supprimer
    3. Je pensais que tu l'avais protégé par un mot de passe pour éloigner les importuns...Clique sur ton pseudo et tu verras sur quoi on arrive...
      Bon c'est pas grave. Si jamais ça te reprend, l'envie d'écrire, tiens moi au courant.
      Bises cher Nhand
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  45. Je suis effaré par le commentaire de Nuage Neuf. Je le trouve bien meilleur lorsqu'il parle de poésie.
    Je ne vais pas ré-enfoncer le clou si bien posé par Bizak, Miss 2001 et toi. (mais c'est dur...)
    Ti bacio Sorellita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était peut-être de l'humour... je ne sais pas.
      Je n'ai tout simplement pas compris.
      Mais j'ai sans doute encore beaucoup à apprendre de la vie.
      Et je ne doute pas que tu eusses enfoncé le clou avec brio. mais est-ce nécessaire ?
      Oui je suis un peu effarée moi aussi, ce soir. Une vision large du monde n'est pas encore politiquement correcte apparemment.
      Baci caro
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. A bien lire Nuageneuf et sa prose déstructurée et mal tapée, j'en viens à me demandé s'il ne profitais pas encore, quand il a composé son com', des effets de quelques produits dopants absorbés en excès à l'occasion du nouvel an.
      Moi qui suis pétri de doutes, j'en ai bien peu, là...

      Dans ce cas mon vieux Nuageneuf, t'as rien compris au film: si notre hôtesse apprécie avec amusement et mansuétude la douce euphorie tirée d'un verre de champ' ou d'un joyeux Saint-Joseph, je doute fort, très fort qu'elle ait du goût pour les mecs bourrés !

      ...'fin moi... Jdirien...

      Supprimer
    3. "...J'en vien à me demandER..."
      Andouille !

      Supprimer
    4. Andouille ? Tu vas te faire Virer... ^^

      Supprimer
    5. Tiens, Jdissa est Autrichien Y pourrait alors y mettre une majuscule à "vien".

      en aparté, mais chut!: il m'arrive aussi de faire des fautes dans une correction orthographique :-D

      Baci et accolade à l'ilien

      Supprimer
    6. @Tiens, j'aperçois Jdissa! Comme un électron libre, on ne sait jamais d'où il vient, où il va et même on le trouve là où l'attend le moins. Bonne année Jdissa ou Jdirien.

      Supprimer
  46. bien désolé de ce loupé, je croyais être humoristique pour une fois; de fait comme à mon habitude j'étais ivre mort. Désolé, désolé. Alors

    Quand vous m'ennuyez, je m'éclipse,
    Et, loin de votre apocalypse,
    Je navigue, pour visiter
    La Mer de la Tranquillité.

    Vous tempêtez ? Je n'entends rien.
    Sans bruit, au fond du ciel je glisse.
    Les étoiles sont mes complices.
    Je mange un croissant. Je suis bien.

    Vous pouvez toujours vous fâcher,
    Je suis si loin de vos rancunes !
    Inutile de me chercher :
    Je suis encore dans la lune.


    Jacques CHARPENTREAU

    M'accorderez-vous le pardon?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jdissa, ouannsmorddimanche, 03 janvier, 2016

      Ah ? C'était de l'humour ?
      Bon Dieu mais c'est bien sûr !
      8o0

      Supprimer
    2. Voilà donc l'explication subodorée par Jdissa... Vous, ivre mort ? J'ai du mal à le croire. Mais enfin, les débordements sont permis à la Saint-Sylvestre.
      Vous avez raison de faire parler Charpentreau.
      Je vous retrouve tel qu'en vous-même, vous, d'habitude si raffiné, si poli...
      Restez dans la lune tant que vous voulez, mangez des croissants, le temps que les brumes se dissipent, il me faudra un peu de temps pour vous pardonner.
      Mais allez, je ne vous hais point. :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. @Nuageneuf: Autant je n'aime pas les enquiquineurs et les empêcheurs de tourneurs en rond et autant j'ai un grand respect pour ceux qui font leur mea-culpa quand ils ont tort. C'est d'une grandeur d'esprit et une belle élégance surtout.

      Supprimer
    4. ..bon pour éviter le pléonasme, je préfère : véritable élégance! méa-culpa.

      Supprimer
    5. Oui, les bons sentiments, c'est cucul la praline, mais c'est bien utile pour apaiser les conflits et pardonner, car l'erreur est humaine, malgré tout...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  47. L'année commence d'un pas mal assuré. La pluie de ce matin sonne comme un glas... et pourtant 2016 porte en lui toutes les couleurs de l'espoir.
    Alors, je guette un regard, un sourire abandonné sur le bord de l’oreiller pour que la vie bascule dans un rayon de soleil.
    J'espère une année riche en toutes ces petites choses qui la rendront belle et parfumée comme une maitresse gourmande...
    Belle année à toi Célestine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle belle image !
      C'est vrai...belle parabole de ce qu'est la vie: une maîtresse généreuse et gourmande, mais qui a ses exigences et qui n'aime pas que l'on froisse ses dentelles dans la banalité d'un quotidien trop morne. Je te souhaite mille rayons de soleil matinaux avec ta belle.
      Gros bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  48. Merci Célestine pour ces vœux. C'est du velours. En 2016, prenons de bonnes résolutions, soyons des colibris, tentons d’éteindre l'incendie de la folie de ce monde !!!! Vaste programme, certes, mais faisons notre part. Je t'embrasse.
    Corinne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue sur mon blog, Corinne. Je t'ajoute à mon totem.
      Meilleurs voeux pour toi aussi.
      A très bientôt.
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  49. Coucou Célestine ;-)
    Je te souhaite une belle année 2016 ....Avec émotions, fous rires et tutti quanti ....
    Et je note le nom de ce monsieur Colibri sur ma longue liste ;-)
    Bisessss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre se lit en une heure. Et il te laisse rêveuse pendant des jours...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

  50. Ton texte est magnifique et je t'en remercie!
    A mon tour je te souhaite une belle année qui nous permette enfin de nous rencontrer pour de vrai!
    Et puis je prends la résolution de lire un livre de pierre Rabhi dont j'ai souvent entendu parler mais encore jamais lu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends avec impatience le moment de notre rencontre, Mammilou.
      Je te souhaite une très belle année.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  51. Jolis vœux que je partage entièrement. Que 2016 aide les êtres humains à changer leur regard pour que le monde soit meilleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait plaisir de te voir par ici, Lauriza. Toujours tes lunettes roses, à ce que je vois ? ;-)
      Très douce année à toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  52. A Noël sous le sapin j'ai trouvé un tout petit livre orange qui parle de colibri. Je le lirai tout à l'heure. En attendant je te souhaite simplement une très belle année.
    Je suis juste perplexe sur "colibrite". Ca fait "scotch brite". Est ce que colibrille, colibrisse ou surtout colibrise, ne seraient pas plus joli ?
    Ou peut être aurai je une autre réponse quand j'aurai lu le livre. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, colibrille, c'est plus joli. J'ai corrigé.
      Belle année Pastelle. Et bonne lecture.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  53. Nous continuerons à semer nos petites graines de colibris dans notre jardin, notre quotidien, autour de nous et ici sur ton blog Chère Celestine, quoiqu'en disent certains....Je te souhaite une année pleine de couleurs, de douceur, de creation, de nuances comme tu les aimes, d'amour, d'amitiés. .. Je t embrasse bien fort Celestine.☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Mart.
      Je suis très sensible à tes mots.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  54. Le cœur aime à se laisser bercer d’illusion, alors, pour 2016 il se félicite qu’il y ait une journée de plus pour l’endormir. Douce nouvelle année toute en joie et en générosité. Rien que pour qu’elle te ressemble. Bises aériennes et poétiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. très belle année à toi, Létienne.
      Que l'amour reste autour de toi comme un papillon qui volette. Il va parfois au fond du jardin mais il revient toujours se reposer sur ta fleur.
      Bises poétiques
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.