lundi 21 décembre 2015

Paranormal


J’habite une maison hantée. Ne riez pas, chers lecteurs adorés, c'est assez terrible. Vous n'imaginez même pas...

Dans ma maison, par exemple, les chaussettes ne parviennent pas à vivre en couple. Elles sont irréversiblement séparées par les lessives, ou par les transits dans le panier à linge. Et les tiroirs sont pleins de ces esseulées qui errent en pleurant à la recherche de leur double, à jamais happé dans la quatrième dimension. 

Certains objets disparaissent systématiquement quand on a besoin d’eux. Les ciseaux de la cuisine, le double-mètre à enrouleur ou la boîte d’allumettes, ne sont que quelques exemples de cette magie noire. 

D'autres se cachent aux moment cruciaux: les clés, quand on est sur le départ, la télécommande, quand le match débute. De préférence.

Ou alors, ils changent de place. Tel stylo que vous étiez sûr d’avoir posé à côté du téléphone se retrouve dans la salle de bains, prouvant par là qu’un objet peut avoir une volonté propre.

Mais il y a pire. Certaines choses semblent inexplicablement absorbées par les murs eux-mêmes, fonctionnant certainement à la manière de ces plantes carnivores digérant les mouches sans un bruit. Comment expliquer autrement la durée de vie fortement limitée de certaines denrées, ne dépassant pas quelques heures, tels le chocolat, les biscuits, ou les grignotages d'apéritif ? J’entame une bouteille de thé glacé, et deux heures après, elle est vide. C’est fort de café, tout de même !

Le sol avale lui aussi subrepticement toute pièce de monnaie, bille ou aiguille que vous y laisseriez tomber par mégarde. Les portes s'ouvrent ou se ferment seules. Les chaussures se mettent en travers du couloir pour vous faire trébucher. Une armée de trolls doit les déplacer dès que vous avez le dos tourné.
Cependant, il faut avouer que ces phénomènes paranormaux se sont calmés depuis quelque temps. Ils reprennent épisodiquement, et bizarrement au moment où les enfants reviennent au bercail, à l’occasion des vacances, par exemple.
De là à y voir un lien de cause à effet, il y a un gouffre que je ne franchirais pas même sous la torture de la chèvre et du sel.

La maison est occupée par des êtres surnaturels, et puis c’est tout.

¸¸.•*¨*• ☆

Photos: Val Tilu
Allez découvrir son petit peuple de lutins malicieux...

84 commentaires:

  1. Par médiumnité, j'y ai décelé:
    Apollinaire, Hemingway et Rimbaud....
    Finalement que du beau linge, tu aurais pu tomber sur:
    Un Conquérant, une reine (Ce n'est jamais clean, une reine) ou un animateur de TV. C'eut été (et non pas suce tétée) beaucoup moins poétique.
    Parce que toutes tes petites contrariétés deviennent des instants d'intenses émotions lorsqu'ils sont portés par la poésie.
    Molto molto baci Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es un medium hors pair Blutchy
      Merci de goûter ma poésie ancillaire.
      Molto baci per te
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pourquoi n'as-tu pas à Anna de Noailles, une femme poète, cher médium?

      Supprimer
    3. Elle n'est pas belle cette strophe sur le rêve d'Anna de Noailles:
      Le visage de ceux qu’on n’aime pas encor
      Apparaît quelquefois aux fenêtres des rêves,
      Et va s’illuminant sur de pâles décors
      Dans un argentement de lune qui se lève.

      Supprimer
    4. Parce que Célestine n'a pas de fille prénommée Anna :-)

      Supprimer
    5. C'est donc la faute à Rousseau ou Brassens?

      Supprimer
    6. Je n'ai pas eu assez d'enfants pour tous les prénoms de poètes que j'aime...
      les autres resteront dans ma tête et dans mes rêves.
      le poème d'Anna de Noailles est très beau.
      Merci à tous les deux pour ces petits dialogues du soir que j'aime tant
      Bisous e baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. @ Bizak
      Peut-être aux deux et même à Voltaire lorsque Célestine met sa casquette de Gavroche
      Accolade et baci alla padrona

      Supprimer
    8. Hé hé ! oui tu as raison, voilà des choses qui me parlent ...
      Grands auteurs, poètes, un peu révolutionnaire dans le bon sens du terme...et Gavroche n'est-il pas tout un symbole ?
      Molto molto baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Pour ma part,je ne connais pas ces problèmes. Peut-être, sans doute même, parce que n'étant pas hantée, ma maison est en "L". Un problème ? Plus de problème ! C.Q.F.D. !

    :o)))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, d'ailleurs c'est surtout dans la barre du T que se concentrent les problèmes...
      :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. il me manque une chaussette parme à petits cœurs noirs, elle est peut-être parmi tes esseulées ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je regarderai, on ne sait jamais. Il y a dans la quatrième dimension des ponts spatio-temporels qui font de nous des voisines de palier. J'ai quand même remarqué que ce sont souvent nos chaussettes préférées, celles qui ont de jolis motifs ou de belles couleurs, qui disparaissent...
      Les forces occultes sont sélectives !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Super bien écrit.
    Les chaussettes orphelines... c'est juste insupportable ! Alors il y a la possibilité de ne se fournir qu'en chaussettes noir... mais j'aime la couleur et puis je me suis dit en achetant des chaussettes vert Anglais d'autre roses et puis de ce jaune soleil que j'apprécie tant je devrais plus les remarquer moins les perdre... juste insupportable, je dois me résoudre en ce moment à la maison où il fait toujours un temps d'une douceur printanière à marcher en Tongs...

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouaou ! Quel arc-en-ciel dans ton tiroir à chaussettes ! ça doit être beau !
      Pour les tongs, oui, tu as raison, le réchauffement climatique nous fait faire des économies de chauffage, c'est paradoxal...plus on chauffe, moins on chauffe, en quelque sorte...
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Pour compléter le tableau, il ne te manque plus qu'un Troll dans tes commentateurs. Je suis candidat, bien sûr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es quand même un gentil troll qui ne me fait pas bien peur...Si tu étais vraiment méchant, ma garde rapprochée t'aurait depuis longtemps fait subir un sale quart d'heure !
      Tu ne les connais pas, ces défenseurs de la veuve et de l'orphelin...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Franchement, ils s'amusent, chez toi, les korrigans légendaires. Moi qui pensais qu'ils n'existaient qu'au coeur des forêts moussues et parsemées d'étangs sombres... les voilà chez toi, dans le midi, même, inlassables. A mon avis ils ont pris leur retraite au soleil et retombent en enfance :)

    Baci sorellita :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Détrompe-toi, chère Edmée, les petits êtres légendaires sont partout. La preuve: j'ai réussi à en prendre un en photo dans ma cuisine, au moment où il s'apprêtait à commettre un larcin dans ma boîte à biscuits...
      belle journée sorella
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Tu as osé, Célestine, en parler. C'est un sujet si grave que moi je n'osais pas pourtant je vis aussi ces drôles de phénomène. Maintenant que tu as dénoncé les faits, cela va t il changer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait ? S'il suffisait de dénoncer les graves problèmes pour les résoudre, ça se saurait ^^
      Mais est-ce une raison pour renoncer ?
      Bisous Mel
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Ma maison est aussi envahie par ces êtres surnaturels , je te rassure, mais on finit par s'y habituer et ils finissent par nous manquer quand ils partent envahir d'autres lieux!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exact. Les maisons deviennent parfois extrêmement calmes au point que l'on se surprend à laisser traîner quelques objets dans l'espoir qu'ils disparaissent...
      Jolie journée, Manou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. je crois, à la lecture de ton billet, que la notre est également hantée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trolls contre Cafards, la lutte doit être sévère !
      Hihi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Marcel Pagnol racontait dans "souvenirs d'enfance" que son Père le brave Joseph, asseyait son jeune fils Paul sur l'établi, et le chargeait de la surveillance des outils qui avaient une fâcheuse tendance à se volatiliser !

    Personnellement j'habite une maison en "I" pas en "T" ni en "L" ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh quel délicieux souvenir d'enfance que ces souvenirs pagnolesques.
      Merci de me donner le sujet d'un prochain billet, Andiamounet.
      Une maison en I comme Ivresse ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. ah quand les enfants sont là ça remue

    RépondreSupprimer
  12. Ah mais, comme chez moi !
    Ta maison est "vivante" quoi ! ^^
    Besos Sorcière Célestine ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois que l'on peut dire ça comme ça...
      très vivante !
      Besos cher pirate
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Texte bien rafraîchissant !
    Chez moi par contre, les portes s'ouvrent toutes seules pour de bon !
    Des reflets de chats dans le miroir alors que je suis seul dans la salle d'eau...
    Des rideaux de douchent qui s'agitent avec violence, sans explication... Des voix qui se font entendre, ou des ombres qui se profilent sur les murs de pièces vides...
    J'ai même eu la visite d'un succube...
    Passe une bonne journée.
    C'est pas une blague ; c'est ma réalité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la la ! Tu vas me faire flipper...déjà un mort vivant sur mon blog, je suis pas rassurée, mais là...
      Et ce succube, il a été très méchant avec toi ?
      Je t'embrasse sincèrement

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ce serait un sujet à raconter dans une news...
      Je n'ai pas besoin de te dire ce qu'est un succube... Mais la situation était à la limite du terrifiant...

      Supprimer

    3. Non tu n'as pas besoin de me dire: j'ai fait mes humanités en lettres classiques...J'attends avec impatience ton récit, mon ami...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Tout ça fait partie des charmes au double sens du quotidien. Charme très relativ quand il s'agit des clés et qu'on est un peu pressé. Bises chère Miss W. ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me rappelles l'excellent sketch de Pierre Palmade (pour rester dans le ton de mon dernier billet) dans lequel il cherche ses clés partout alors qu'en fait il les a dans la poche...
      Mais je ne le trouve pas sur internet...
      Kiss and attb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. N'êtes vous pas vous-même une fée ?
    Les petits êtres de la forêt ne doivent pas avoir de secrets pour vous, délicieuse...
    Passez de belles fêtes
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai. Mais certains sortilèges échappent à ma baguette magique !
      Belles fêtes à vous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Je crois que beaucoup de maisons le sont :-)) Et vive le surnaturel!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce surnaturel-là fait beaucoup de bien, en fait !
      Bisous ma belle amie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Mes lunettes ont disparu depuis....quelques jours.
    Si tu as un sort pour les faire revenir, surout n'hésite pas.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que si je savais comment faire, je te le dirai. Sincèrement. je sais trop comme c'est pénible.
      Ne pas s'énerver me semble un principe de base, car les lunettes sauvages n'aiment pas qu'on leur crie après, et elles se planquent encore plus profondément.
      Bisous profite des vacances !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Je comprends mieux, pourquoi je perds beaucoup d'objets quand je reçois la smala des cousins et cousines !
    Bise hantée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les trolls sont internationaux, à ce que je vois...et se propagent dans toutes les bonnes maisons^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Mais ils n'ont pas partout la même détestable réputation qu'en Islande...

      Après étude de ton dossier, il semblerait que tu sois victime de l'esprit farceur des Elfes.
      Mais d'Elfes voyageurs puisque venants des pays nordiques et qui ont été attirés et séduits par la blondeur de tes funambulles.
      Tanto baci Cara

      Supprimer
    3. Ça me fait penser qu'une nouvelle funambulle ferait bien de voir le jour avant la fin de l'année sinon c'est la misère artistique...
      j'ai même plus le droit de dire que je n'ai pas le temps... ^^
      tanto baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Ah pétard il faut la vendre cette maison elle est hantée ! Un jour tu vas y trouver un curé avec un crucifix et tous les objets qui volent autour et tu vas te mettre à vomir une bile verte et saccadée...
    OMgG je prie pour toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te savais pas des talents d'exorciste !
      Mais je te rassure, les seules ombres qui hantent cette maison sont celles des petits petons qui ont couru dedans pendant vingt ans, semant des jouets et des billes un peu partout, et égarant les objets usuels comme seuls les enfants savent le faire, dans un joyeux bordel.
      Bises nocturnes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Non je n'ai pas de talents je te rassure et mes démons je vis avec... Je croyais juste que tu voulais de l'aide et j'ai sorti ma bible et mon crucifix...
      Mais ce n'est rein qu'une tourterelle qui s’éloigne à tirre-d'aile ...

      Supprimer
    3. C'est adorable !
      pense à prendre quelques gousses d'ail, aussi, ça peut servir.
      Et après, au pire, on fera un aïoli... ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. De l’ail au lit ?
      C'est pas un tue-l'amour ?
      Je connaissais le Viagra mais à chacun ses remèdes de grand-mère. En tout cas je comprends pourquoi la levrette existe !

      Supprimer
    5. Rhôô ! Choupinou, tu es incorrigible !
      Ça va qu'on est seuls sur les ondes ce soir...Alors tu te lâches ...
      hi hi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Euh Prof si tu me tends la perche, je vais m'abandonner. T'as vu je prends des gants et dieu sait qu'avec des gants c'est pas confortable. Je devine ce que tu penses : " Ah Ce con d'homme !"

      Supprimer
    7. Abandonne-toi, c'est si bon de lâcher prise, si tu es en confiance, y a pas de raison que ça capote...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Hou là là... Il va falloir désactiver le contrôle parental pour accéder à ton site.... :-D

      Supprimer
    9. Dis donc ! C'est fini de jouer les duègnes effarouchées, monsieur le blogborygmien ?

      Supprimer
    10. Mais non, c'est pas ce que tu crois... C'est juste rapport aux difficultés de manipulations liées à la suppression du contrôle parental. Sur le smartphone ce machin m'a pourri la vie durant des mois avant que je me dise "Et si c'était SFR les cons qui ne peuvent même pas me connecter à Internet.... Et là, décontracté, la miss me dit que le contrôle parental total est activé par défaut et que la désactivation ne peut être faite que par eux. Ce qu'elle me fit illico. Depuis le contrôle parental me traumatise...
      Ti bacio

      Supprimer
    11. Ah tu m'en diras tant ! C'est que des pisse-vinaigre à SFR, d'abord.
      Mais mon Blutchy, traumatisé, alors là je ne veux même pas le croire.
      Pour moi tu es une espèce de Bayard sans peur et sans reproches.
      Un chevalier, quoi. Un mec qui se laisse pas impressionner par un contrôle parental.
      baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    12. L'informatique est la seule chose que j'utilise sans savoir comment ça fonctionne, et ça m'enèèèèèrfe. Ca m'énerve d'autant plus que la logique informatique n'est pas la mienne.
      Avec un contrôle fiscal c'est mieux, parce que je sais comment ça fonctionne et l'inspectrice qui avait voulu mettre son nez dans mes comptes en est ressortie si déprimée après deux ans de haute lutte pour n'arriver à rien qu'elle a abandonné le métier...
      Sans peur, même face à l'informatique, mais pas sans reproches à lui faire.
      Le chevalier Bayard, rien que ça... C'est nettement mieux que Quasimodo:-D
      Ti bacio

      Supprimer
    13. Voilà comment d'un message sot et grenu on arrive à avouer ses faiblesses. :D
      Bonne journée.

      Supprimer
    14. @ Fred Mili
      Au singulier, s'il te plait....
      C'est facile d'avouer SA seule faiblesse :-D
      Salutations et baci à la taulière

      Supprimer
    15. Ah merde ! Dois-je faire mille excuses pour ça ?
      Taulière.. j’aurais dit tenancière mais c'est vrai qu'on est pas encore "modéré".

      Supprimer
    16. Ma faiblesse à moi, c'est de trouver vos petits dialogues en rentrant.
      C'est très rafraîchissant pour la taulière de ce lieu de perdition ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. JI exactement le même problème et je n'osais pas en parler ...... Je suis contente d'avoir lu ton billet, je me sens moins seule. Serais -tu ouverte à un groupe de parole pour évacuer nos peurs ? Vraiment, je t'adore Célestine , tu mAs fait bien rire. Joyeux Noel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi ! C'est une idée, ça !
      Une cellule psychologique pour mères de famille traumatisées...
      Bon Noël à toi, Miss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. À mon avis, ton pire troll s'appelle Al - Zaïmeur ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la ! Oui c'est le pire, il a une pilosité faciale prononcée et un fusil d'assaut en bandoulière inventé par un russe. (Ouf il faut savoir parler de certaines choses par périphrases, pour éviter les mots-clés !) ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ils font chier avec leurs écoutes informatiques...
      Baci et le bonjour de Michel

      Supprimer
    3. Rôôôôôôôô Célestoche !
      Le cycliste doit se retourner dans sa tombe....
      Périphrase et métaphore, ça ne te rappelle rien?
      Ti bacio

      Supprimer
    4. Tu as le glaive vengeur ? l'aigle va fondre sur la vieille buse ?
      :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Pas vieille et pas buse non plus... :-D
      Ti bacio Cara

      Supprimer
  22. Mon fils et moi avons notre verbe pour désigner les objets qu'on est ABSOLUMENT sûrs d'avoir mis à tel endroit et qu'on de retrouve plus. Il s'agit du verbe EVAPORANGER

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, bien ! Excellent mot valise !
      Et il se conjugue : le participe passé, c'est rangévaporé.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Les enfants et leur effet sur nous : de drôles de phénomènes dus à de drôles de phénomènes !

    RépondreSupprimer
  24. Un joli sourire avant de me préparer... Merci de ce cadeau! Mes trolls vont commencer à arriver demain jusqu'à samedi, je me prépare et c'est délicieux. Joyeux Noël ma belle et regarde où tu mets les pieds

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brizou
      joyeux Noël!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Ma fille a trouvé la solution, elle ne met que des chaussettes différentes depuis l'âge de 15 ans... une rayée, une unie, une rose et une bleu... elle n'a pas encore osée faire de même avec les chaussures... quoi qu'elle en serait bien capable ! quand aux lutins qui débarquent régulièrement pendant les vacances, je leur souhaite de continuer de faire tourner leur mère en bourrique... et comme tu es une fée, ce ne doit pas être si difficile de remettre de l'ordre ensuite... bisous de Prudence

    RépondreSupprimer
  26. Je me sens moins seul après avoir lu ce brillant exposé.
    Un an après, rien n'a changé.
    Que font les pouvoirs publics face à ce fléau ?
    Pas une seule mesure, pour enrayer cette sombre machinerie, n'est annoncée dans les programmes des candidats à la future élection présidentielle.
    Pourtant ils sont, eux aussi, victimes des bulletins de vote disparus ou déplacés par magie de leur urne à celle d'un adversaire !
    Rien, nada, nothing.
    Tout le monde s'en fout (comme du reste, me diras-tu), coupable négligence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi ! Ce que nous font dire quelques malheureuses chaussettes orphelines ...
      Merci Rom pour ce commentaire jubilatoire
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.