mercredi 23 décembre 2015

Dans trêve, il y a rêve

Photo Val Tilu


Un seul désir
Que nos coeurs solitaires
Soient au bout de leur peine
Que le monde soit lumière
Et plus doux sous nos pas
J'essaierai de m'en souvenir
Mais si j'oublie
Qui va m'avertir ?

Stephan Eicher























Saviez-vous que Noël est un mème ? Avec un accent grave. Sûrement le plus grand mème du monde. En tous cas du monde occidental.
Si l'on en croit la définition communément admise par les internautes, un mème est un "élément ou un phénomène repris et décliné en masse sur le web".
Or quel événement commence à envahir notre paysage chaque année deux mois avant sa date, à part cette sacro-sainte fête dont les quatre petites lettres provoquent une telle agitation tous azimuts ?
Quel événement squatte-t-il à ce point, et avec une aussi constante régularité, tous les espaces virtuels et réels ? 
Agitation médiatique, consumériste, éthique, familiale, sociétale, religieuse...
Ambivalence d'un phénomène qui emplit certains de joie et de lumière magique et plonge les autres dans la tristesse, la solitude et la consternation. 
Boules brillantes dans le sapin, mais boules aussi au coeur et au ventre.
Contradiction entre le message de paix, d'amour et de solidarité et les débordements orgiaques de la consommation et du clinquant qui étouffent notre monde.
Combat de l'être contre l'avoir, des principes humanistes contre l'argent-roi.
Envie d'émerveiller les enfants, de les protéger du fil de la lame et en même besoin urgent de les préparer aux défis du monde de demain: moins acheter, moins gaspiller, moins manger, moins se disputer...mais s'ouvrir davantage,  partager davantage, s'aimer davantage les uns les autres. 
Retrouver notre humanité.
Retrouver la parole originelle. L'authenticité des rapports humains. La simplicité. Les chemins des âmes.
Faire la trêve, et dans trêve il y a rêve.
Celui d'un Noël que je vous souhaite vrai. Un Noël de paix.
Pour nous, ce sera le repli dans le cocon. Je vais "mèrepouler" tout mon saoul. Avec une pensée sincère pour tous ceux qui souffrent ou qui sont seuls. 
 Les jeux de société, des éclats de rire en guirlandes, des repas simples et délicieux. 
Et le plein d'amour et de joie pour contrer toutes nos peurs.

Joyeux Noël, mes amis de plume, je vous aime.


Céleste
¸¸.•*¨*• ☆

Image du net



103 commentaires:

  1. Le tout c'est d'y croire et j'y crois aussi... Mais ... Non je déconne, pour une fois, il n'y a pas de mais !! ;)
    Joyeux Noël cocon, conoconël (!) Célestine :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le joli A de Antiblues pour commencer ma ronde...
      Toi qui dit ne pas être poète, tu inventes un mot valise, je dis respect !
      Merci. Très beau Noël à toi.
      Big kisses ♥︎
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Dans la trêve il y'a le rêve, et Noël comme toutes les fêtes doit être un moment de recueillement , de plaisir mais surtout de partage.Tout est dans le coeur de chacun de savoir partager. Que du plaisir à partager avec vous tous et en particulier avec toi la Céleste, sur ton blog notre point de rencontre pour partager des moments merveilleux. Joyeux Noël

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Recueillement, Plaisir, Partage...c'est bien résumé.
      J'espère que tu passeras toi aussi un joyeux Noël, je n'aime pas trop cette période à cause du manque de lumière, mais je compense en chaleur humaine et ce blog m'en apporte beaucoup.
      Bises célestes♥︎
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Quelle magnifique bannière! Une étoile filante traînant derrière elle une multitude de comètes saluées par une belle colombe blanche qui leur offrait dans sa grande joie une feuille d'olivier. Vivement les funambulles de Noël.

      Supprimer
    3. Merci ! je viens juste de la terminer ... C'est ma funambulle de Noël.
      Elle est allée prendre sa place avec les autres, accompagnée par un beau poème de Nazym Hikmet.
      Bises dorées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Aujourd'hui c'est le plus beau jour de ma vie, tu m'as touché en plein dans le mille en citant Nazim Hikmet. Je voudrais qu'on connaisse cet homme qui a chanté la vie et qui n'a vécu que dans l'exil et les prisons.
      En ce jour béni de Noël je profite pour citer un beau poème à lui. Son nom a été rayée de l'Etat civil de la Turquie, mort en exil dans l'exil:
      Aujourd’hui c’est dimanche.
      Pour la première fois aujourd’hui
      ils m’ont laissé sortir au soleil,
      et moi,
      pour la première fois de ma vie,
      m’étonnant qu’il soit si loin de moi
      qu’il soit si bleu
      qu’il soit si vaste
      j’ai regardé le ciel sans bouger.
      Puis je me suis assis à même la terre, avec respect,
      je me suis adossé au mur blanc.
      En cet instant, pas question de gamberger.
      En cet instant, ni combat, ni liberté, ni femme.
      La terre, le soleil et moi.
      Je suis heureux.

      Supprimer
    5. La captivité a toujours donné des ailes aux poètes.
      Hikmet a passé la moitié de sa vie en prison, c'est ahurissant de réaliser çà !
      Merci Bizak, pour ce très beau poème.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. bon Noël, Célestine...
    Rêvons, c'est l'heure :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un vaste et tendre
      Apaisement
      Semble descendre
      Du firmament
      Que l'astre irise ...
      C'est l'heure exquise.

      Tous mes voeux pour ce Noël, Madame a bien mérité ses vacances!
      Bises étoilées♥︎
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Les pontons des Capitaines aiment ces moments de trêve, et "mème" de rêve, car ils sont "enguirlandés" comme des marins illuminés de rhum et de farniente ♥
    Cette année, j'ai même tenu à faire crèche et sapin, non pas que j'ai les boules mais plutôt le vague-à-l'âme après une année 2015 tonitruante, au niveau collectif et individuel...:(
    Joyeuses fêtes de Noël Célestine, je serais là derrière ma lorgnette à guetter la prochaine bonne année, et aussi quelques moussaillonnes qui se baigneraient, il fait tellement bon en cet hiver indien ^^
    Besos de rêve et à bientôt ♥ (je reste par là, des textes à poster nan mais...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne manquerai pas de croiser aux alentours de ta crique, dès fois qu'il y aurait festin sur le pont enguirlandé...
      Moi aussi, je garde le cap et n'abandonne jamais bien longtemps mon navire.
      Besos captain
      ¸¸.•*¨*• ☆¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. excellent billet comme d'hab. Bizzz des Caphys qui te souhaitent un très bon noël

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heyyyy! j'aime bien les bonnes notes des Caphys !
      Bisous mes chères bestioles.
      Contente de vous avoir connus en 2015
      Gros smack
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Eh bien que ton Noël soit à l'image de ton rêve, très chère Célestine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon Boss préféré.
      n'abuse pas trop des bonnes choses, et notamment du Pegoès, mais fais-toi bien plaisir quand même !
      Très joyeux Noël et bises très célestes♥︎
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pour le Pegoès, y a pas de danger, je n'en ai plus. De toute manière, c'est mon fils qui se charge des vins, si je survis, je te raconterai.
      Bises à toi aussi !

      Supprimer
    3. j'espère bien que tu vas survivre ! nanméo.

      Supprimer
  7. Jolie trêve que celle de Noël, Je fais le rêve qu'il se passe doux et tranquille pour chacun de nous. Bon Noël à toi ma Célestine et profite fortement, tendrement, de tout ton petit monde quel qu’en soit le rayon... bisous doux de Prudence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gros bisous à toi ma Prudence.
      Je te sais très entourée, avec toutes tes princesses.
      Passe de belles fêtes.
      Je t'embrasse fort♥︎
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Moi je me fous totalement des fêtes. Je suis comme un étranger !Cela ne m'intéresse pas du tout. Comme je suis un peu conformiste, je souhaite de bonnes fêtes à tout le monde et vais dîner avec mes enfants. Pour le reste ! !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souhaiter de bonnes fêtes à tout le monde et dîner avec ses enfants, n'est-ce pas exactement ce que je dis dans ce billet ? cela dit, je suis encore moins conformiste car nous nous réunirons le 27...
      Joyeux Noël cher Daniel !
      Et merci de ton message.
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Passe un joyeux Noël, Célestine, profite et savoure chaque instant, et "mèrepoule" tout ton saoûl ! C'est si bon... :-)
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci, Françoise, je n'ai pas besoin de me forcer pour mèrepouler...
      Je vois que tu me comprends cinq sur cinq
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Noyeux Joël, comme dit un de mes potes déjanté !
    et moi je te souhaite une Paix de Demeure....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une Paix de Demeure, c'est un jeu de mots aussi ? Une contrepèterie comme Noyeux Joël ?
      Mon Babar, je te souhaite de bons moments en famille.
      Bisous lumineux♥︎
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Non, non, c'est TRÈS sérieux la Paix de Demeure....
      Je te laisse y réfléchir.....

      Supprimer
    3. Wouaou ! des devoirs la veille de Noël...
      Et tu ramasses les copies quand ? ;-)
      J'ai déjà fait les travaux pratiques, tu n'as pas vu la colombe tout en haut sur ma bannière de Noël ?
      Toute en symbole, non ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Non, je me refuse de te souhaiter un insipide, inodore et incolore 'Joyeux Noël" ou 'Bonne Année 2016' comme à une lointaine connaissance ou relation quelconque... Non non, je te souhaite... euh... pas évident, ça, de souhaiter autre chose à cette époque de l'année... disons que je te souhaite tout ce que ton coeur pourrait souhaiter... Noël ou pas... Voila.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment gentil à toi. Tu fais partie de mes belles découvertes bloguesques de cette année, l'homme.
      Et je te souhaite la même chose.
      Et surtout de revenir rapidement de ta...mauvaise passe. ;-)
      Bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Une occasion pour se réunir et passer de merveilleux moments en famille. Passe un joyeux Noël, Celestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi cher Patrick, tu es une belle découverte de cette année, par l'intermédiaire de mon amie Boulgom. Ta poésie est puissante et j'aime vraiment beaucoup ce que tu écris.
      J'espère que tu ne seras pas tout seul pour ces fêtes.
      Je t'embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. N'étant pas consumériste, Noël devient une abstraction, une dorure du calendrier qui s'écaille. Mais le passage à l'an nouveau permet tous les délires (dont certains peuvent être très minces, mais ce n'est pas recommandé). Je souhaite donc à tous que 2016 vous délivre au moins un peu des bonnes choses que 2015 a laissé dans ses valises en débarquant...
    Donc comme disent les Russes que cette année qui vient ne soit pas pire que celle qui se termine.
    Baci per tutti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh mais tu vas trop vite, Blutchiamo !
      On n'en est pas encore aux voeux de bonne année, mais simplement d'heureux noël...
      Pour le reste on verra la semaine prochaine ...ok ? :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tu vois bien que la réputation des Suisses d'être lents est usurpée... :-)
      Ti bacio

      Supprimer
    3. J'aime quand tu deviens redoutable d'esprit logique et de déduction...Je ne peux pas lutter...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. dommage car (je ne sais pas si c'est un scoop) j'aime ces échanges verbeux :-D

      Supprimer
    5. Je rigolais...Je peux très bien lutter, et à mon avis, tu dormiras avant moi...

      Supprimer
    6. @Blutch: As-tu distendu les ressorts du carillon de la cathédrale de Genève, on a toi et moi suffisamment de temps pour négocier du temps.

      Supprimer
    7. C'est une jolie image ça...distendre les ressorts du carillon...
      Je crois que je me suis avancée imprudemment en chatouillant mon ami Blutchy, car Morphée est en train de me tirer par les pieds...
      Et mon film est terminé.
      Bisous e bacioli
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. @ Céleste
      Donc ça vaut le coup de te provoquer :-)
      @ Bizak
      Mieux que le carillon de Genève, j'ai, dans la ville de mon enfance, un garde-temps beaucoup plus original:
      c'est lui:
      http://www.vd.ch/fileadmin/user_upload/_temp_/leguet.swf

      et j'en avais parlé là:
      http://blogborygmes.free.fr/blog/index.php/2013/09/14/1632-ma-baie-des-anges-a-moi

      Négocier du temps... Ca fait maintenant bien 35 ans que je négocie ça avec Dieu. J'espère être encore convainquant suffisamment longtemps pour épuiser ma soif de vivre...
      Mais pour le moment, c'est vrai que ce qui me manque le plus, c'est du temps...
      Accolade mon ami

      Supprimer
    9. Tu négocies avec Dieu? Ah bon ?
      mais tu as son numéro de portable ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    10. Blutch est tellement convaincant et agréable homme aux mots divins doit certainement avoir sa ligne directe.

      Supprimer
    11. Pfffiiouuu!!! Il va être rouge comme le nez du Père Noël !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    12. J'ai appris les limites de ce que je peux demander à Dieu le jour où, parce que je le voyais de bon poil, je lui ai demandé de me laisser le temps pour réaliser tous mes rêves.
      J'ai alors entendu un énorme rire provenant du réduit du 2e (Ce qui démontre que Dieu n'est pas forcément là où on l'attend le plus) et (c'est son côté jésuite) il m'a répondu par une question:
      - Crois-tu sérieusement que tu es programmé pour me survivre?

      J'en ai déduit qu'il valait mieux en rester à des demandes plus raisonnables...
      Baci et accolade

      Supprimer
    13. Tu es convaincant parce que tu es raisonnable! Très grande accolade et Joyeux Noël cher ami euh! de Dieu

      Supprimer
    14. j'adore cette histoire Blutchy!
      je ne me lasse pas de la réécouter...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. « s'ouvrir davantage, partager davantage, s'aimer davantage les uns les autres. »
    N'est-ce pas là le message essentiel ? Et pas seulement pour Noël…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, pas seulement pour Noël...
      C'est un voeu que l'on fait à Noël, mais pour tous les autres jours de l'année, bien sûr...

      Supprimer
  15. Pas facile d'être foudroyant d'originalité quand à cette heure on arrive en quarante-troisième position. Alors je fais simple: à tous et en particulier à la maîtresse du lieu, passez et savourez de bonnes fêtes de fin d'année !
    Moi aussi je vous aime (sinon je serais pas là, hé !)
    :o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quarante-trois ça va...je t'ai déjà vu intervenir sur des mails à cent cinquante, et tu avais l'air à ton aise. Cela dit, faire simple, c'est un peu le message de mon billet !
      Bisous et joyeux Noel sur ton île perdue. :o))
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. C'est ton aquarelle de ce jour qui devrait devenir un mème, je trouve !
    Merci pour ces mots de sagesse et Joyeux Noël à toi, Céleste nièce !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô ! je suis contente qu'elle te parle, quelle qu'en soit la raison.
      Bisous mon oncle Joe préféré, et joyeux noël en famille !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. "Qui mème me suive" dis-tu. Eh bien j'en suis. Je t'embrasse et te remercie, pépite sur ma route, amie Miss W., Angel Baby... ATTB et Le meilleur pour tes proches et toi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très fort, le "qui mème me suive " !!!
      Le meilleur en retour pour toi et tes proches
      Lot of kisses from missAngel W Baby and attb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. De l'amour , rien de plus , à donner et à prendre
    cajole , caline et soyez heureux !
    bisous de Noël Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. What else ?
      Comme dirait quelqu'un que tu connais bien...
      Joyeux Noël à toi ma Jeanne !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. La fille aux ballons s'envolera t-elle ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait ?
      Tant de choses la retiennent sur la terre...
      Et elle a vite le vertige...
      Joyeux noël !
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Réponses
    1. Très bon Noël, Flipperine !
      Et merci de ta fidélité à mes billets
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Très heureux Noël à vous, cher ange de la blogosphère.
    Oui, vous êtes un ange, doux et lumineux. Et votre bannière est une merveille de beauté et d'équilibre.
    Je vous embrasse, tiens.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas toujours satisfaite de ce que je dessine, mais je dois dire que j'aime bien celle ci...sans doute la magie de Noël.
      Noël que je vous souhaite excellent mon ami
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et modeste avec ça...ce qui n'est pas la moindre de vos qualités !
      ~L~

      Supprimer
  22. Joyeux et heureux Noël, à toi Célestine.

    Ellinda.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Ellinda.
      Toi aussi, passe une belle soirée de Noël
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Je te souhaite un Noel heureux
    Tous les Noels peuvent être "heureux", ce qui ne veut pas dire qu'ils sont nécessairement joyeux
    Un noel heureux se construit dans son coeur, malgré les difficultés de la vie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que tu fasses un distinguo entre joie et bonheur, l'un te paraissant plus profond que l'autre. Et je suis d'accord pour que l'on retrouve le vrai sens de Noël.
      Joie et bonheur sont deux concepts philosophiques qu'il faut définir au préalable. Je mets sous le mot "joie" ce que tu mets sous le mot "bonheur": un accomplissement de soi dans la profondeur de l'être. Il est vrai que j'ai lu "la puissance de la joie", vois comme l'auteur dit la même chose que toi, mais en utilisant le mot joie.

      La puissance de la joie
      « Existe-t-il une expérience plus désirable que celle de la joie ?
      Plus intense et plus profonde que le plaisir, plus concrète que le bonheur, la joie est la manifestation de notre puissance vitale. La joie ne se décrète pas, mais peut-on l’apprivoiser ? La provoquer ? La cultiver ?
      J’aimerais proposer ici une voie d’accomplissement de soi fondée sur la puissance de la joie. Une voie de libération et d’amour, aux antipodes du bonheur factice proposé par notre culture narcissique et consumériste, mais différente aussi des sagesses qui visent à l’ataraxie, c’est-à-dire à l’absence de souffrance et de trouble.
      Pour ma part, je préfère une sagesse de la joie, qui assume toutes les peines de l’existence. Qui les embrasse pour mieux les transfigurer. Sur les pas de Tchouang-tseu, de Jésus, de Spinoza et de Nietzsche, une sagesse fondée sur la puissance du désir et sur un consentement à la vie, à toute la vie… »


      Frédéric Lenoir


      Supprimer
  24. Nulle trêve, nul rêve pour le mort-vivant...
    N'en voulant pas, je me cantonnerai de travailler, veiller sur ceux et celles qui festoient...
    Ton texte est d'une grande précision, d'une grande lucidité.
    Il ressemble un peu à ces luminaires qui émeuvent ma sensibilité...
    Le chemin de l'âme, je le cherche encore ; en vain...
    Je te souhaite pleins de douceurs en ce réveillon, et l'autre aussi.
    Merci d'être là, d'être toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Merci d'être toi" est pour moi le plus beau, le plus vrai et le plus magnifique compliment sincère que je puisse faire à quelqu'un que j'aime. Alors quand, au hasard d'une phrase, je le lis et qu'il est pour moi, j'en ressens une incommensurable félicité.
      Il sont si rares les gens qui, non seulement nous acceptent comme l'on est, mais de surcroît en tirent du bonheur...
      Merci pour cette phrase magique. Tant qu'un souffle, même minuscule m'animera, je m'émerveillerai de l'humain et je prendrai les gens dans mes bras pour ces échanges de chaleur si importants et si vitaux.
      Ton chemin de l'âme, tu le trouveras comme je le trouve, jour après jour, à travers les mille sources de joie simple que nous donne la nature et la vie.
      Dans "mort-vivant", il y a vivant !
      Je t'embrasse, et je penserai à toi ce soir, quand minuit sonnera l'heure de Noël dans les coeurs
      Bises émues.

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Ha les voilà les jolis parachutes colorés foulés par les pieds de la gracieuse funambulle mais aussi s'élevant au ciel porteurs d'espérance, d'amour de partage.
    Pour ce Noël, je souhaite que ta maison s'emplisse de bonheur et que t'en nourrisse comme je le fais avec chacun de tes écrits. Joyeux Noël Céleste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chinou. Mes rochers sont si doux que tu les as pris pour des parachutes de soie.
      Ah...l'interprétation des tableaux...hi hi ! Ma funambulle n'aurait pas foulé au pied de si jolies choses, quand même !
      Mais les ballons blancs sont bien un clin d'oeil à ta proposition de bannière de Noël, que je te dédie tout spécialement.
      Passe un joyeux noël en famille, plein de joie, et de lumière.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Excusez moi chère amie pour ma méprise. Chez nous, du sable mais pas de rochers à part chez Ferrero ;-)
      Ce soir avant de passer à table, je copierai 100 fois "tu t'en nourrisses, tu t'en nourrisses ......
      J'avais bien saisi ce que tu faisais passer et te remercie pour ce clin d’œil . J'adore.Bonne soirée de Noêl

      Supprimer
    3. Je n'ai même pas vu la faute d'orthographe, tant le fond de ton message était beau !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Réponses
    1. Egalement ma chère amie !
      Plein de bonheur avec tes poussins
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Joyeux Noël pour toi et ta famille ... bisous et merci pour ce billet réconfortant .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je t'ai apporté du réconfort, c'est un grand plaisir pour moi.
      Bises, joyeux Noël, Daddy !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Joyeux Noël également Célestine !
    Et quoi d'autre que de te souhaiter un bon "poupoulage" ou "poupoulerie" parmi les tiens.
    Bises scintillantes. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poupoulage c'est mignon ^^
      Bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Joyeux Noël ma belle... tu dois être en train de cocooner parmi les tiens et c'est bon et bien... Pour nous la fête sera demain avec les princesses et on a hâte!! bisessssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine déjà leurs grands yeux pleins d'étoiles !
      Passe de bons moments avec tes princesses.
      Moi je suis partie sous d'autres cieux ce soir, retrouvailles familiales prévues demain aussi.
      Bisous Brizou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Très Joyeux Noël jolie Célestine ! Dans l'amour et le rire.... Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'embrasse fort moi aussi, Myo.
      Dans l'amour et le rire, oui.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Joyeux Noel à toi et ta tribu , je vous souhaite beaucoup de paix, d'amour et de fous rires . Je t'adore aussi très très chère Celestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tribu est bien le mot !
      Mais c'est un bonheur sans nom !
      Bisous bisous ma très très chère Miss !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Joyeux Noël ma chère Célestine !!!
    Que la lumière soit avec vous ;)
    Beijinhos <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La lumière, ce sont tous ces messages que je trouve ce matin après mon trajet ^^
      Et le tien me fait chaud au <3
      Beijinhos ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Réponses
    1. Charmée je suis de ta présence, MissA
      Belle fête étoilée à toi et à ceux que tu aimes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Mère-si ma chère Célestine pour tes voeux, tes mots.... Ce Noël aux mille-yeux de mes petits princes unis et de mes belles princesses fut mère-veilleux ... ce pendant troublé par l'absence de maman, quand on s'inter-ronge... je te souhaite en choeur encor' un coeur riant épris en ce jour mème de continuer à nous guider sur les j'aime-mains en corps doux éclair-riant du rêve savouré avec la (m'aime) gourmandise... en attente d'un jour sang-froid habité dans et par l'Autre..je te souhaite l'écran d'amour sur les ailes d'éole pour toi et ceux qui t'aiment que t'aimes ... l'essence-ciel tout en douce-heure sur l'happe-âge de la toile Âmie !
    Heure-eux Noël ma chère Célestine que la paix règne ici en pleine lumière .
    Je t'en brasse fort-aimant.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton peau aime me plaît beaucoup, c'est un feu d'artifice qui joue avec les mots comme tu en as le secret.
      beau cadeau !
      Merci, chère Den, gros bisous émus
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. Espérons la paix, la douceur et la bienveillance pour tout un chacuNe. Nous savons que la joie ne se fait pas dans la surconsommation mais dans le partage du cœur. Bon bout d'an ((comme on dit chez nous dans le midi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Débla, voilà un programme qui me plaît: douceur et bienveillance, ça paraît pas compliqué pourtant, mais il faut croire que pour certains, oui.
      Vive la sobriété heureuse. Et plein de bonheur vrai dans les yeux, c'est ce que je te souhaite.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. Meuh, bien sûr qu'on s'aime... meuh oui.

    Bleck

    RépondreSupprimer
  37. Comme c'est bon ces retrouvailles et ces moments doux avec nos petits qui sont grands mais qui restent nos petits dans notre coeur. Profitons en pleinement, je te fais confiance Celestine. Gros bisous ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu peux me faire confiance pour ce qui est de mettre l'ambiance ! et il est vrai que ces adultes devenus n'en restent pas moins éternellement nos petits, tant il est proche le temps des pantoufles au pied du sapin et des petits pieds nus qui courent sur le carrelage glacé de l'hiver.
      Bisous Mart, merci de ta présence
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  38. Noël ou l'éternel retour du « mème »… Telle que vous la décrivez, Begli Occhi, cette frénésie consommatrice, à Noël, signale l'intégration définitive de notre société dans le marché mondial. L'étalage de nourritures, l'exposition de viande morte, d'organes découpés, offerts, l'affolante diversité de l'offre technologique, tout cela a quelque chose d'absurde et d'écœurant. Vous avez raison, chère laïque, mais enfin je constate que vous parlez de Noël, et que vous ne le confondez avec les « fêtes de fin d'année », vaine expression de conseiller en communication pour ministre républicain bien cambré sur ses ergots.
    Votre dessin du jour vous montre tenant par autant de fils des ballons gonflés de l'orgueil de vous faire un cortège aérien. On dirait une Salomé pacifique, qui présenterait ses tendres et récents trophées. Ils ont perdu la tête, mais ils connurent l'éternel retour du « mème »… Leur sort commun fut enviable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je retiens l'image de la Salomé pacifique, qui me plaît beaucoup. Les ballons représentent sans doute toutes ces choses qui m'attirent vers le haut, et il en faudrait peu pour que dans un élan de passion je ne m'envole !
      La laïque que je suis fait bien la différence entre les convictions intimes, dans le cercle privé, les traditions populaires d'un côté, et l'amalgame nauséeux politicommercial que vous décrivez très bien. Et notamment au niveau des pouvoirs publics qui font, il faut bien l'admettre, n'importe quoi.
      Que cela ne m'empêche pas de vous souhaiter les mêmes étoiles dans les yeux que celles qui m'animent. heureux Noël, cher Patrick !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. J'allais oublier l'essentiel : je vous souhaite un heureux Noël, ainsi qu'à tous ceux qui liront ceci.

    RépondreSupprimer
  40. J'arrive un peu tard pour te souhaiter un bon Noël...mais je te souhaite quand même une belle fin d'année...toute douce et pleine d'un bonheur "non-marchand"...;-)
    Merci d'exister...et d'être toi !

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.