mardi 20 décembre 2016

Petit conte horrible


Sous-titre : l'humour est la politesse du désespoir.




Six roses du foie

Recette : prenez une vingtaine de mots familiers de Noël.
Mélangez. Obtenez un conte bien macabre.



Fête, sapin, étoile, huîtres, guirlandes, boules, rennes, cheminée, lutins, traîneau, grelots, gui, neige, dinde, foie gras, père Noël, cadeaux, bougies, lumières, cadeaux, champagne, houx.

***





Cette année ça sent le sapin ! Tante Morticia a décidé de nous pourrir la fête en faisant, entre le chapon et la bûche glacée, une crise de délirium très gros.
Son dernier verre de Pernod elle l’a bien senti passer dans son foie gras tout gonflé.
Ça l’a envoyée tout droit à l’hosto, en coma éthylique dépassé. Un réveillon cinq étoiles qu’elle nous a offert, la vieille, tu parles d’un cadeau ! Quand on est arrivés, à minuit, on s’est fait enguirlander par l’infirmière de garde, elle avait les boules  parce qu’on faisait trop de bruit dans les couloirs. «Debout les morts » ! braillait Oncle Hermann qui s’était déjà jeté trois coupes de Dom Pérignon derrière le nœud pap. « On va m’appeler le veuf Clicquot ! Hips ! »
Les jumeaux Jap et Jan ont fait les lutins,  avec leur Q.I. d’huîtres anémiées, ils ont allumé des becs bunsen en guise de bougies. C’était beau, ces petites lumières qui éclairaient le visage blafard de Morticia.  Pendant  ce temps, cette dinde d’ Hérégonde accrochait du houx aux montants du lit et enroulait du gui autour de la perfusion de la malade. Trop tard ! Le sifflement  bien connu de la machine avait un son lugubre en continu qui ne trompait pas.
« T’as l’air d’un renne avec ton nez rouge… Tu t’en es trop envoyé dans la cheminée, ma  vieille bique !  » A murmuré Hermann soudain morose comme un traîneau vide sur de la neige carbonique.
Puis il s’est secoué les grelots, et tout en fermant les yeux bouffis de la défunte :
« … Allez, de pleurer, ça la fera pas revenir, six roses pour la cirrhose,
et champagne pour les autres! C’est pas le tout, on a une bûche à finir »




¸¸.•*¨*• ☆







113 commentaires:

  1. En voilà une bluette comme elle est jolie....
    Une mort bien de saison offerte par le Père No, qu'aurait-elle voulu de plus..
    Molto baci mia Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bluette : Petite étincelle; (Par extension) Trait d’esprit plus brillant que juste; Petit ouvrage ; ouvrage sans prétention; badinage d’esprit; Sentiment sans durée...
      J'adore le dictionnaire intégré de mon ordinateur...
      Ravie que mon badinage d'esprit étincelant t'ait plu
      Molto baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oui enfin, moi c'que j'en dis, c'est que la Célestoche elle m'a traitée de dinde et ça, ça ne va pas se passer comme ça !!! Foi d'Hérégonde.

      Supprimer
    3. Bouh ! j'ai peur ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Qu'en dides vous de ces menaces...
      Quant au Père No, il n'a plus qu'à se rhabiller après son bide d'alcoolo...

      Supprimer
    5. Rhôô tu verrais un barbudo des Kerguelen derrière tout ça ?
      mais serais-tu un vilain complotiste, mio caro ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer


  2. Andiamço17 décembre 2016 à 11:25

    La fée Clochette est morte : Vive la fée qu'a une bosse ! Autrement plus sympa, mouarf ];-D
    ça y est Blogbo t'a contaminée.

    Dis voir Célestine tu recycles ? Moi aussi ! ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deviendrais-tu écolo, Andiamounet ?
      Mais c'est bien ça ! C'est très très bien ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'ai bien connu la fée Clochette : elle avait un CDI chez nous mais elle se faisait harceler par les lutins et elle est partie en s'envolant par la fenêtre...et elle n'a même pas touché ses indemnités...

      Supprimer
    3. La vie est dure pour les fées...j'en conviens !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Oufti! dirait-on chez nous, à Liège... Bien trouvé!

    Biz,
    lulu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUFTI: Orbital Utility For Telecommunication Innovation ? le satellite artificiel belge ?
      J'en apprends des choses ! ;-)
      Biz, Lulu
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et elle dit que c'est moi la dinde ? oufti ! ça veut dire ouf toi ! en wallon.

      Supprimer
    3. Heureuse de l'apprendre, chère Hérégonde.
      Pas si dinde que ça, finalement ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Ah, toi aussi tu as perçu l'odeur !
    Elle avait peut-être des ancêtres grecs et à force de biberonner du résiné, c'est normal qu'elle sente le sapin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muahaha fort drôle, mon cher Boss. ;-)
      Résiné: vin qui contient de la résine ? Vraiment ? Ça doit avoir un petit goût de La Vosgienne, le bonbon à la sève de pin des landes de mon père...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. En Egypte, ils ont du résiné...fertiti ! gniarf gniarf !

      Supprimer
  5. J'ai dû abuser du pernod moi aussi, alors je recommence et je mets mon commentaire à la bonne place.

    Excellent ce réveillon funeste ! Et rien qu'avec des mots de noël tout mignons, elle est forte celle-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mots, on peut leur faire dire tout ce que l'on veut, ils ont tous un côté obscur de la force...
      Le truc, c'est de le trouver et de le mettre en valeur. Nos politiciens y arrivent beaucoup mieux que moi.
      Moi j'ai toujours un peu de mal à être méchante...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Le Père Noël est une ordure. C'est cela, oui. Aux urgences on n'est pas très loin de ça parfois. Bises à toi Morticia, c'est délicieusement méphitique. ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison...la politesse du désespoir sans doute, qui nous fait sourire de ce qui, parfois, ne fait pas du tout rire.
      C'était(c'est toujours) le fonds de commerce de Charlie Hebdo, plus que jamais important de s'en souvenir...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Moi je préfère harakiri ! ha ha ha !

      Supprimer
  7. Gnarf gnarf gnarf! J'ai méchamment ri du trépas grotesque de ta Morticia! Merci ma toute belle! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et chapeau pour les trouvailles lexicales! Et même que bien bas, le chapeau! ;-)

      Supprimer
    2. Un petit conte noir sans prétention que de lâcher du lest dans ce monde de brute...rien de tel qu'un peu de décalé pour ne pas devenir fou...Et puis, j'avais promis...et je tiens toujours mes promesses.
      Mais ce n'est pas un scoop que j'aime les jeux de mots et le second degré, avec mes pères spirituels et putatifs qui ont pour nom Audiard, Boby Lapointe, Devos, Desproges et j'en passe...Je le redis pour toi qui ne me connais pas depuis assez longtemps. Merci
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. J'admire, je m'émerveille, d'autant que je ne sais pas faire... Mais alors pas!
      Bises au soleil couchant...

      Supprimer
    4. Tu as d'autres talents, Baladine. Chacun cultive son propre jardin, et c'est ainsi que peuvent s'y épanouir les fleurs les plus belles.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Et j'admire, et tu as du talent, regardez moi ça comment elles se flagornent ces deux-là...
      Trop de miel, pouah ! c'est écoeurant !

      Supprimer
    6. Il m'est avis qu'Hérégonde doit avoir ses périodes pour être d'aussi mauvais poil... :-P

      Supprimer
    7. Dites donc malotru, je ne vous permets pas, espèce de tunique bleue de pacotille !
      C'est comme ça qu'on parle aux jeunes filles ? Mais oui, je suis une vraie jeune fille, parfaitement.

      Supprimer
    8. Ce qui n'infirme pas mon précédent constat, bien au contraire...

      Supprimer
    9. Bon en même temps, j'ai plus rien à faire moi... :-(
      Voilà ce que c'est que de donner naissance à des personnages, parfois ils se rebellent ... hihi !
      Mais je suis sûre que c'est un genre qu'elle se donne, l'Hérégonde de Machin Chose...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    10. J'ai toujours, bien cachées mais prêtes à sortir si le besoin s'en fait sentir, deux trois piques bien vachardes, sans blague, toujours se méfier de l'eau qui dort!

      Supprimer
    11. Je ne pensais pas à ce talent-là, mais à celui d'exprimer tes émotions ! ... :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    12. Argh oui ! du vachard ! du méchant !

      Supprimer
    13. Hé hé! Tout vient à point...

      Supprimer
    14. Euh...pas pour moi, non, hein, sans façon ! Faut pas écouter les divagations de cette vieille bique ...
      Moi je n'aime que la bienveillance, la solidarité, l'amour quoi...

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    15. Décidément, Hérégonde assume très mal ses chamboulements d'hormones...

      Supprimer
    16. Hihi ! En tous cas elle m'a bien fait rire ...
      Baci caro mio.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Un bien beau conte pour une nuit horripilante et capiteuse. Digne d’Edgar Allan Poe, tu trouves les mots vrillant notre sensibilité à fleur de peau. Un lieu malodorant déjà que l’hospito ! Un vrai capharnaüm où on trouve tes six roses dans la cirrhose et les grelots dans les gros lots d’un soir terminé les pieds devant et la tête boudinée comme un boudin brassé au chapon. Bravo pour tes capacités narratives et de savoir nous mettre en transe. Les mots chez toi,ont toujours cette force de ne pas nous laisser indifférents et surtout pas insensibles. Bise émoustillante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes capacités narratives ne sont rien à côté de ton emphase à en parler, mon Bizak !
      mais si tu as souri, j'en suis contente. J'ai beaucoup hésité à le publier aujourd'hui, après ce qui s'est passé hier soir, et puis je me suis dit que c'était presque un acte militant, d'avoir l'esprit charlie.
      Je t'embrasse en gerbe d'étoiles
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et blablabla, et blablabla...

      Supprimer
    3. Si tu faisais la pub à blablacar que tu n'aurais pas mieux réussi: blablabla

      Supprimer
    4. Ah cher Bizak, je crois qu'Hérégonde a eu peur de toi... ^^
      T'es trop fort !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Révérence... Je te fais une révérence ! Non par cynisme mais par admiration...
    Quel verbe haut et cette lucidité si brillante...
    Tu es une vraie fée, pas Carabosse du tout.
    Bisous plein de sucre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gilles. Je suis toute ébaubie et je tombe des nues comme dit Molière dans Tartuffe...
      verbe haut et lucidité, il ne m'en faut pas plus pour bicher.
      Bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Encore du sucre ? Je vais vomir !!!

      Supprimer
  10. tu nous avais prévenus.....c'est Halloween! vive l'humour, même noir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Halloween matiné de famille Addams...
      Merci Sylvie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pardon, de lointains cousins par alliance, les Addams, rien à voir avec ma famille de haute lignée transsylvanienne.
      Dinde peut-être mais de haute cour.

      Supprimer
    3. Farpaitement ! Hérégonde Malbiaisée de la Turlutine et d'Apremont de Papincourt.

      Supprimer
  11. Aaah t'as fort, là. Dans le genre macabre festif, voire SAMU champagne, difficile de faire mieux :-) Tes mots pétillent, scintillent, croustillent, sautillent et me titillent comme une coupe de bulles mais que j'aurais bue avec les yeux... Bon, j'arrête... voudrais pas que t'attrape le melon non plus, hein... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rimes en ille ?
      Viens sous la charmille
      écouter mes broutilles
      entre les dents, une brindille
      Serais-tu un joyeux drille
      tu m'ôtes mes espadrilles
      J'ai le coeur qui fibrille
      On mange des morilles
      et après des myrtilles
      la fête des papille
      m'arrondit la pupille.


      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Psss, même pas fichue d'accorder ses pluriels...

      Supprimer
  12. Moi je veux bien mourir comme ça ! et un soir de Noël en plus ! Quelle imagination et bravo pour ton texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon j'ai poussé le bouchon, mais dans ce genre-là, on ne peut pas faire dans la demi-mesure ...
      Bisous Daniel.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Il veut mourir comme ça, celui-ci ? Il me reste du gui...

      Supprimer
    3. Hérégonde a peut être le Gui Mollet, mais le propos reste Alcide...
      (Va falloir creuser pour le décortiquer, celui-là :-) )
      Baci à la taulière

      Supprimer
    4. Alcide ? Comme mon cousin, Alcide de Cincinatti ?
      Quant à votre Gui Mollet, quel oeuf !

      Supprimer
    5. Non, et il n'est pas même sur le furique

      Supprimer
    6. Ouais ben si vous croyez m'impressionner avec des mots qui n'existent pas, vous vous fourrez la dinde jusqu'à la bûche glacée, mon jeune ami !

      Supprimer
    7. Ah ça non, il parait que j'ai déjà malotru

      Supprimer
    8. Hihi ! bien envoyé , Blutchy !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. bravo, Célestine, c'est vraiment excellent, tous les mots sont détournés et l'ensemble bien tourné!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et toi tu fais un super jeu de mots pour rester dans le ton ^^
      Merci Adrienne
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Ben non,je ne suis pas déçu...Et du coup,je ne bous plus (d'impatiente). Petit conte horrible,petit conte horrible! Pas tant que ça! j'aime bien,le résultat est proportionnelle au degré d’ébullition!
    a chaque nouveau billet,je suis "soufflé"...Ben pas par le vent,par ton talent.
    Si si c'est mérité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant tu vis au pays du vent qui rend fou...
      Non il n'est pas si horrible. Je ne suis pas vraiment capable d'écrire du très horrible.
      Merci pour ton enthousiasme.
      Merci merci.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'ai un truc (extra qui fait ...)pour ne pas devenir fou! c'est de l'être!(un peu) et là,le vent ne peut plus rien.
      bises de la nuit

      Supprimer
    3. C'est drôle, je crois que mon ami Bof me dit exactement la même chose...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Le talent, c'est surtout celui de ses personnages, avouez-le !
      Je sais, merci la foule, je suis géniale !

      Supprimer
    5. Je ne sais pas si Hérégonde a du talent, une chose est sûre, elle a des dispositions létales pour la Tati....

      Supprimer
    6. La Tati ? Késako ?
      Chuttt! on dirait qu'elle s'est endormie ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Ben Tati Morticia pardi
      Endormie...Hérégonde peut-être parce que pour la tati...
      Ti bacio

      Supprimer
    8. Ah ...oui, Tati...c'est parce que moi, je mets un "e" à Tatie...
      Du coup je cherchais du côté de jacques...ou du magasin bien connu...
      Et du coup bis, j'ai zappé ton excellent jeu de mots !
      Des dispositions létales, ouarf ouarf ouarf !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. Le E terminal est issu d'anglicisme et tu sans où je me mets l'américanophilie...

      Avis à Hérégonde:
      Inutile de revenir avec ton histoire de malotru, car avec ce qui précède, Céleste devrait réhabiliter le carré blanc...
      @ Céleste:
      Tu en as zappé plus d'un de jeux de mots... :-P
      Ti bacio

      Supprimer
    10. Anglicisme ? Moi je dirais un vieux réflexe féministe. Tatie avec un "e" parce que c'est une fille.
      Quels jeux de mots j'aurais raté ?
      (hé, psst ! zapper par contre c'est un anglicisme...) rhôô !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. premier commentaire: Une mort bien de saison offerte par le Père No...
      Hérégonde a peut être le Gui Mollet, mais le propos reste Alcide...
      Guy Alcide Mollet (Guy avait en effet un deuxième prénom...)

      Il semble que l'origine de zapper soit néerlandaise, comme planning et fauteuil.
      Ouf, j'ai sauvé mon honneur :-)
      https://nosdevoirs.fr/devoir/943926

      Supprimer
    12. Et surtout ça fait du bien d'avoir raison, hein ...
      Allez je suis bonne joueuse, t'as gagné par KO.
      T'es trop fort pour moi...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    13. Un sacré coup de bol en fait... parce que pour un peu, je passais le WE dans les WC en guise de pénitence... mais sans être HS.
      Ti bacio

      Supprimer
    14. Dans les WC ? Avec le PQ ? J'aurais appelé les RG qui auraient été OK pour te mettre HS sans problème ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Petit conte horrible ? Je le voyais encore plus horrible que cela, Célestine ! :-)
    Mais il est rondement mené et joliment bien tourné. Bravo la belle.
    Bonne soirée, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon amie. C'est un vrai plaisir de faire plaisir à un public tel que le mien...
      Je vais me coucher toute contente !
      ¸¸.•*¨*• ☆



      Supprimer
  16. :-))) Bravo! J'ai bien ri et cela m'a rappelé cette belle journée que je viens de vivre. Apéro de Noël sans chapon pour nous avec des discours nullissimes, notamment celui de la dinde qui nous sert de RH, du directeur qui ferait mieux de se pendre au sapin et du responsable direct qui a la face d'un renne du père Noël. Tout cela nous a foutu les boules et le pire c'est qu'on n'avait pas assez à bouffer alors qu'il suffisait de faire plus de kloug. Joyeux Noël! :-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi tu m'as fait mourir de rire avec ta description de tes supérieurs...Trop bien !
      Merci pour ce bel éclat de rire Dédé
      Joyeux Noël à toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Elle me plaît bien cette Dédé, à moi...

      Supprimer
  17. Réponses
    1. Oui bien sûr ! Ça bas de soie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Ni fleurs ni couronnes qu'elle avait pourtant dit la vieille tante, en son for intérieur, mais les six roses l'ont rattrapée, alors qu'elle voulait buller tranquille !!!
    Très belles fêtes de fin d'année céleste Célestine, la vie continue et les étoiles brillent pour nous dans le ciel, juste pour nous rappeler que nous ne sommes pas seul(e)s. Bises scintillantes. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu, joli épitaphe pour mon mini-conte...
      Belles fêtes à toi, chère Plume.
      Bises scintillantes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Mes copains m'appellent six roses, je ne comprends vraiment pas pourquoi.
    Je ne sais plus qui chantait ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien je vois qu'Edmée t'a donné la réponse...Je ne connaissais pas cette chanson, merci d'avoir élargi ma culture...
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. C'était Annie Cordy :)

    J'ai adoré ton conte mortifère, ton recyclage pervers de ces mots festifs pour notre plus grand plaisir :) Un régal!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un ami m'a envoyé un texte inspiré par mon sujet, j'espère qu'il le publiera sur son blog, toi qui as aimé mes détournements de sens...
      je ne manquerai pas de te tenir au courant en réponse à ce commentaire.
      Baci sorella

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Eh bien quand on parle du loup, à l'instant il vient de le publier sur son blog... ICI
      Baci

      Supprimer
  21. Tu disais un "petit conte horrible" mais en fait, il n'est pas si terrible que cela. J'ai bien aimé et dans la vie, c'est souvent en période de fêtes ou de week-end que certaines choses arrivent. Merci Célestine.
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas la première qui me dit que mon conte n'est pas si horrible...Il faudrait que je revoie mon curseur de l'horribilité !
      Bisous chère Denise-Eugénie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. pour du macabre c'est du macabre mais avec l'humour en prime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'humour, oui, sans quoi le macabre est difficilement supportable...

      Supprimer
  23. Horrible dis-tu... le quotidien aux urgences c'est une autre soupe !

    Sinon je me permets de déposer une toute petite réclamation... Jap' mon chat Jap' mon pote le chat est mon compagnon de Blog il est là à côté de moi, et il fait un peu la gueule vois-tu :
    - 1 /Jap' n'as pas de frère jumeau.
    - 2/Jap' c'est vraiment pas un con, Jap' n'a pas un Q I d'huître et Jap' n'est pas anémié, il se repose il médite c'est différent... attention !

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu le message subliminal sur les urgences.
      Pour Jap, désolée, présente mes excuses à ton chat, les prénoms tu sais...j'avais une chance sur un million d'inventer un personnage qui s'appelle comme ton chat...
      Je suis sûre qu'il y a un Bleck, ou une Célestine dans le monde, qui sont de vrais gros cons...
      Mais voilà, c'est pas nous. Heureusement ! Enfin je crois... je suis sûre qu'Hérégonde va me contredire ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Mouah ? ! vous contredire ? moua qui suis la bienveillance incarnée !
      Quelle injustice !!!
      Vite un avocat !
      Euh ! mayonnaise, l'avocat !

      Supprimer
  24. Ma tante de 100 ans qui vient de nous quitter le 11 décembre aurait bien aimé ce genre de conte. Toujours prête à rire elle ne trouvait rien d'horrible car elle tournait tout en dérision. Elle aurait sablé le champagne avec les autres en disant : " et que la fête continue !!! " Je trouve que ce conte est joliment tourné et qu'il y a un peu de vrai dans ce qui est raconté. Je me suis régalée !!!!! Bisous enguirlandés de boules lumineuses .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh comme elle me plaît cette tantine centenaire, je l'imagine bon pied bon oeil...
      Peut être que l'humour et la prise de distance est un élixir de jeunesse ?
      Qui sait ?
      Bisous Lauriza
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Excellent billet!
    J'ai ri, et ça fait du bien.
    Bravo! et merci...
    Des bises à en rosir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rosis, je rosis. Merci létienne
      Gros bisous de Noël
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Taffe et quoi de tes lumières....
    Est-ce encore un coup D'Hérégonde?
    Ti Bacio Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben tiens, le billet disparu...
      Blogspot se serait-il mélangé les pinceaux entre le solstice d'hiver et Noël?
      Baci illuminati, mais juste le temps d'un flash...

      Supprimer
    2. Euh...tu parles de mon nouveau billet ? Il a dû y avoir un « bug », car le revoilà...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Un bel exercice, j'ai bien ri en lisant ces lignes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était le but, chère Cathy.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Quelle imagination tu as ! Mais parfois le réel dépasse la fiction... Je te souhaite un noyeux joël

    RépondreSupprimer
  29. Lecture de saison en ce 24 décembre.
    J'espère que la fête ne prendra pas ce tour là ce soir.;)
    Bravo !

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.