vendredi 30 décembre 2016

2017













Faut-il que l'on se complique la vie, nous autres les Zhumains, pendant que la Terre, inconsciente de nos folies, fait palpiter son coeur de braises, grossit ses rivières et gonfle ses ramures... Préparant en silence la grande explosion spermatique printanière. Glissant doucement dans le souffle de la nuit sidérale, nimbée de son halo bleu. Et puis,  les nuages qui passent... là-bas...les merveilleux nuages! 
Il ne se sera rien passé pour notre chère planète dans la nuit du 31. 
Si on le leur demande, les poissons aimeraient bien continuer à baiser dans la mer, si c'était possible. Et les oiseaux à perdre haleine dans la nature, où l'on entend, dans les champs, se masturber les éléphants...
Une année, pour la terre, ce n'est qu'un pet de mouche enrhumée, quand elle en a cinq milliards au compteur, la vieille dame rigole...
Ce n'est qu'un concept, une abstraction, un chiffre.
Chiffre d'affaires pour certains, il est vrai. Huîtriers et gaveurs d'oie se frottent les pognes, en Champagne ou en Monbazillac, les yeux pétillent quand les bouchons sautent. 
D'autres, seuls devant leur bizarre lucarne, vivront leur vie par procuration en donnant du vieux pain à des pigeons idiots. Devant une boîte de pâté aux truffes. Et une bombe glacée de chez Mikogel.
D'autres encore mourront de froid sur leur carton.
Là-bas, loin, trop loin, les bombes brûlantes, elles,  éclabousseront les premières lueurs de l'aube du sang des innocents. Comme toujours.

Et nous, on fera tout bien komifo. 
On se souhaitera tout plein de bonnes choses, pour conjurer la magie noire des chiffres. On dansera sous le gui. On rira en mangeant. On boira en riant. On oubliera. On espèrera. On se serrera très fort les uns contre les autres, pour faire du chaud dans nos coeurs à corps. On croisera nos doigts jusqu'à blanchir nos jointures. On fera comme les poissons dans la mer ou comme les éléphants dans les champs.
Et l'on suivra du doigt les frissons de givre de janvier sur les vitres aux lumières de fête.

2017 éclora comme un oeuf dans un cri de stupeur que cela soit allé si vite. Coup de minuit, coup de massue, coup de chance...Chacun recevra au hasard ses petits sacs de joies et de souffrances.

Alors moi, je vous souhaite une année radieuse, même sous la pluie. Et je vous fais mille caresses d'âme.
Parce que je vous aime.


¸¸.•*¨*• ☆

Céleste de fièvre et de miel. 
Enfin surtout de fièvre en ce moment...




Video : Les forêts, Louie Schwarzberg, Youtube
Crédits: 
Pierre Perret, c'est le printemps
 Jean Jacques Goldman, la Vie par Procuration
Renaud, Mistral Gagnant, dès que le vent soufflera
Le Pou et l'Araignée, chanson paillarde
Dario Argento, Le sang des Innocents
Michel Berger et Luc Plamondon, les Uns contre les Autres
Charles Baudelaire, l'Etranger

146 commentaires:

  1. Le bonjour. Quitte à paraître kitch, j'aime beaucoup les illustrations de l'en-tête de ce blog. Pour le reste, Noël, toussa, l'orgie des plats et autres obscénités du genre, j'ai toujours milité en ces périodes pour un peu (beaucoup) de solitude, des oeufs sur le plat et une poignée de (vraies) frites. Spartiate, certes, mais quel régal ! Et quel calme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça, kitch, mes funambulles ? J'espère bien que non...avec tout l'amour que je mets à les dessiner pour titiller la fibre d'enfance sous le cuir des pachydermes... ;-)
      Oeufs miroir et fraies frites...joli réveillon mon ami!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Vraies frites, pourquoi je prends l'accent alsacien tout d'un coup, moi ? :-DDD

      Supprimer
  2. Jdissa, émotionnévendredi, 30 décembre, 2016

    Je suis heureux d'être le premier. Le premier à recevoir tes mots, tes stupeurs, tes émerveillements, la sourde révolte qu'on sent gronder pas bien loin en dessous... Et les joies et palpitations toujours latentes de ton âme incertaine.
    Tes images me rappellent irrésistiblement quelques randonnées étonnées de beauté que je fis à automne avec cette amie que j'évoque parfois. Impression que le temps s'arrête pour nous offrir, malgré fatigue et tourments, des temps de pause émerveillés et sereins. Des temps, rares, qui gonflent et emplissent.
    Moi non plus je ne comprends rien à ce monde auquel pourtant j'appartiens. Mais je sais aussi, d'expérience, que malgré toute mon empathie, il suffit qu'en un mot, un mot pourtant innocent qui s'en va trifouiller en d'obscurs recoins, une situation se tende
    et devienne volcan ! J'y travaille, c'est long et parfois douloureux, sous le capot, l'insondable dédale de ces obscurs recoins est d'accès difficiles et il n'existe pas de cartes...
    Je crois que nous y retournerons, car il est des lieux qui nous attendent, tels une certaine dune-Arlésienne...
    Je changerai d'année seul. Je sais que ça ne me sera pas facile. Il est des temps initiatique, peut-être l'entrée dans la nouvelle année en est-elle pour moi ?

    Alors, reprenant tes mots, "je vous souhaite une année radieuse, même sous la pluie. Et je vous fais mille caresses d'âme.
    Parce que je vous aime..."

    Je suis heureux d'être le premier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jdissa, bien Candidevendredi, 30 décembre, 2016

      Aben voilà ! Je ne suis plus le premier ! Bien sûr c'est long d'écrire seize lignes avec un cerf-volant...
      Tant pis !

      Supprimer
    2. Le cerf-volant pour écrire ? Cela me botte beaucoup !

      Supprimer
    3. Il restera peut-être quelques frites chez le voisin du dessus ? ;-)
      En tous cas c'est beau ce que tu écris, Jdissa. Avec ton cerf-volant.
      Je te souhaite de tout coeur de rencontrer celle (ou celui, ne soyons pas sectaire) qui emballera tes jours et tes nuits comme un poisson en papillote, avec beaucoup de goût et de brillant.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. je ne pense pas non plus que la fête soit dans les excès, quoi qu'on veuille nous faire croire ;-)
    et bien sûr, tout ça n'est qu'une bête affaire de calendrier...
    soigne-toi bien
    bises-sans-le-gui :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon le gui, passe encore, ça titille a fibre celtique..
      mais les excès de protéines, j'aime mieux éviter.
      Bises fidèle amie. Et si 2017 me permettait le bonheur de nous rencontrer ?
      Allez j'y crois fur comme der.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. ci vediamo a Parigi? dopodomani? mercoledi?
      ;-)

      Supprimer
    3. Plutôt au printemps, non ? Ce serait mieux ...

      Supprimer
  4. Tu as l'art, Célestine, d'illuminer tout ce que tes mots touchent. Tu décris, bien mieux que je ne l'ai fait il y a quelques jours, cette ordinaire folie des hommes qui consiste à négliger l'essentiel : s'extasier devant les beautés de la nature qui nous accueille.
    La vidéo montre la beauté et l'harmonie immuable de certains lieux. Images d'un paradis originel, encore intact sur de grandes étendues, elles ne rendent pas compte de leur raréfaction. Ces paradis-là se réduisent comme peau de chagrin, sous les incessants coups de boutoirs d'une humanité avide de richesses. Alors tu as raison de montrer que tout cela existe encore. Et tu as raison de dire aussi que beaucoup trop d'entre nous s'en foutent éperdument.

    La vidéo cite John Muir, qui fut un des premiers à agir pour la préservation de la nature, dès la fin de l'industrieux 19eme siècle. Heureusement qu'il y a aussi eu ce genre de visionnaires pour établir des zones sanctuarisées...

    Oui on fera tout bien komifo, avec plus ou moins d'entrain et de sincérité. Il va falloir se taper la sacro-sainte formule "obligatoire" du « bonne année », adressée en mode répétition automatique à quiconque on croisera et dont on ne sait rien. Quoique… il suffirait de saisir cette occasion pour s'intéresser vraiment aux aspirations des inconnus que nous côtoyons régulièrement. Ce « bonne année ! » désincarné représente à mes yeux un symbole de l'hypocrisie banale. Je ne l'aime pas parce qu'il ôte, du même coup, le pouvoir de l'élan sincère et véritable envers qui l'on connaît et aime.

    2017 est bientôt là et rien ne changera. Ni pour les poissons, ni pour les éléphants, ni pour les forêts, ni pour chacun de nous :)
    Je te souhaite donc, pour tous les instants à venir (et sans limitation annuelle de durée), d'être au plus proche de ce à quoi tu aspires. Avec joie, enthousiasme et émotions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je travaille de tout mon être à tes dernières phrases.
      D'accord avec toi pour l'hypocrisie. Il y a des gens à qui l'on n'a pas forcément envie de souhaiter une bonne année.
      Quel carcan ces traditions...il en faut de la patience et de la constance pour en extirper le bon, celui qui met en lien, qui rapproche, et laisser tomber l'affecté et le dérisoire des messages automatiques...
      Gardons espoir pour la Nature : il est trop tard pour être pessimiste comme dit notre ami Blutch(y).
      Du tout bon pour toi, une pensée particulière pour celui que tu sais être quand tu lâches ton coeur.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. "caresse d'âme" ..... J'ai qq chose à te dire en MP.
    Je te fais de gros bisous et je te souhaite une très belle fin d'année, et surtout, que 2017 soit belle, pleine de douceur et de bonnes choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais déjà essayer d'oublier 2016, qui malgré sa rime prometteuse, ne m'a pas apporté que du jus de fraise... ;-)
      2017 sera-t-elle une année chouette ? ou aussi blette que la précédente ? une année bicyclette, courgette (bio) et gambette...ou entourloupette, compte tenu des rendez-vous électoraux...
      J'attends ton mp, alors.
      bise
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Chassons les idées noires, entorchonnons les d'un voile rouge (cela fera plaisir à Stendhal) ou jaune (cela fera jouir Picasso) et vivons l'esquisse d'une vie meilleure qui va nous faire palpiter dès que nous aurons passé le seuil de 2017. Nous devons y croire, c'est notre survie. Sois folle Céleste vois l'avenir chantant , entouré de tous tes amis : poétes, musiciens, sportifs, et j'en passe mais aussi de ceux qui , comme moi, n'ont rien d'autre à t'offrir que la joie de l'amitié. Je ne demande rien aux poissons ni aux oiseaux car ils sont comme nous.....ils nagent et chantent pour leur survie et....c'est beau, c'est bon et je savoure. Je vais ouvrir mes petits sacs de joies à minuit une, les partagerai avec toi et laisserai ceux de souffrances derrière moi, sans me retourner car je pense que NOUS en avons suffisamment eu en 2016.
    Que les bises que je t'envoie aujourd'hui soient pour toi aussi douces que le duvet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien d'autre à m'offrir que la joie de l'amitié ? Mais pour moi, tu sais bien que c'est celui qui dépasse tous les autres..
      Alors oui, je te promets, je vais être folle, aussi folle que je peux être sage.
      Magnifique ton commentaire, beau et chatoyant comme un tableau qui plairait à Chagall. Avec des chèvres qui volent et des ciels pleins d'étoiles.
      C'est vrai qu'on a un peu fait le plein en 2016, si ça pouvait faire un break, j'aimerais assez ça.
      A notre revoyure, douce amie. Longue vie à la poésie et aux joies simples.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. La nouvelle version des voeux de chaque année, n'est que le copié-collé des précédentes .Auxquels le nouveau récipient d'erre ne répond pas davantage que les autres fois. Une coutume qui ressemble à confesse. Chacun se sentant plus propre de laver l'autre.L'avènement internet ne pourra par absence de frais de cartes et de timbres, qu'encourager cette façon d'exorcicer ses peurs....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça exorcise, en soi, (et en coton) c'est pas une mauvaise chose...
      Mais c'est vrai que ça ne change pas grand chose. Dans huit jours, il y aura un bon gros attentat dans une fac ou une gare et pour ceux qui vont se prendre la mort dans la gueule, ça n'aura été qu'un répit de huit jours.
      Bon, moi j'ai essayé de pas faire un copié-collé de l'an dernier, j' te f'rai dire!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. C'est pas le fait que tu n'aimes pas les huîtres, le foie d'oie, le Champagne et le Monbazillac qui va m'empêcher de t'aimer ! (de toute façon, je préfère les moules, le canard, le Crémant et le Cadillac, alors...)
    À l'année prochaine ! Et en grande forme, hein !
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'où t'as vu que j'aimais pas ? J'ai juste dit que ça rapportait un max aux producteurs.
      Mais quelques moules au champagne, ça c'est divin, et ça nous rapproche.
      Pour la grande forme, je vais essayer, promis, juré, craché.
      Bisous mon Boss adoré
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Sorry de m'immiscer, mais à la lecture de moules au champagne, je pense tout d'un coup à la mouclade charentaise. C'est pas mauvais non plus ça !!!

      Supprimer
    3. Mais quelle bonne idée de t'immiscer ma chère Pivoine !
      Une bonne mouclade au Pinot des Charentes, peut-être ?
      Hé hé !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. on entend, dans les champs, se masturber les éléphants...
    dis donc toi !
    Tu avais promis de ne pas dévoiler nos pratiques personnelles....
    Babar.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups ! mince...
      Ça m'a échappé...^^

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Rhôôôôôôôôôôôôôôôôôôôôôhhhhhhh !

      Mademoiselle Célestine !

      Supprimer
    3. Faudra t'y faire mon bon Candide:
      Il parait que le Célestine nouveau est comme le Beaujolais de cette année un goût poivré particulièrement soutenu sur un parfum de menthe fraiche.
      Accolade

      Supprimer
    4. J'adore !
      T'es en pleine forme ce soir , Blutchy !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Candide, vraiment !mardi, 03 janvier, 2017

      Poivrée et menthe fraîche, c'était donc ça ? ;o0

      Supprimer
    6. C'est quand même plus agréable que oignon et crème d'anchois... ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. C'est beau tous ces mots, ces pensées, tes pensées.
    Fort, puissant, et doux.

    J'accueille tes voeux Célestine, je t'offre les miens tous pareils et différents.
    Demain sera un jour spécial pour moi... Surtout ne pas me mettre dans l'attente.. Le Vivre tout simplement, car la Terre continue de tourner, et elle ne s'en rendra même pas compte.

    Bises Madame la Fée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison, il fait un peu froid pour se mettre dans la tente... ;-)
      - Rhôô Célestine, tu vois bien que ta copine est sérieuse !
      - Oui, mais j'avais envie de la faire sourire... je te suis, ma chère Suzame. Dans ce jour spécial pour toi, je t'envoie une grosse pensée particulière rien que pour toi. Un signe fort puissant et doux comme un chaudoudoux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Rhôô Célestine... c'est gagné ! J'ai souri à voie haute.. quelque chose entre le sourire et le rire... Tu entends ?

      Merci pour pour le chaudoudoux fort puissant et doux, pour la pensée particulière ! Oui ! Très grand merci !

      Supprimer
    3. Oui j'ai entendu ton rire et ça m'a fait plaisir.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. J'ai entendu un cri l'autre jour dans la forêt. Je me demande si c'était un éléphant. :-))
    J'ai souri et puis j'ai été émue à la lecture de ton texte. C'est comme cela toutes les années, on se souhaite plein de choses et puis dès que les ennuis arrivent, on repart au front et on oublie comment c'était le 31 décembre au soir. Alors qu'on devrait être tous les jours sur son 31, à mon avis. Je te souhaite aussi le meilleur et du courage pour affronter tous les obstacles qui se mettront sur nos chemins. Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois, les ennuis n'attendent même pas la fin du réveillon...
      Mais gardons espoir et célébrons quand même la beauté de la vie tant qu'y en a...
      Et merci 2016 de m'avoir fait connaître quelques perles sur la blogosphère.
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Je sors petit à petit de la fièvre et du miel...
    Je râcle de la gorge et du nez...
    L'année change (histoire de chiffres) mais les hommes restent les mêmes...
    Prends bien soin de toi et patiente avec courage. Rien d'autre à faire...
    Bisous mielleux et moelleux sur ton front d'étoiles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rétablis toi bien. Pour ma part, la fièvre et le miel c'est au sens figuré.
      Je ne sais pas pourquoi j'ai échappé à la grippe, au vu de l'état de mon moral ce n'est pas logique...
      En même temps l'hiver n'est pas fini. hihi !
      Merci Gilles, prends soin de toi aussi, au propre et surtout au figuré.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. L'homme attrape un peu plus chaque année comme une nausée vomitive des platitudes clichétiques scotchées aux festivités réveillonnantes et aux voeux nouvelannéesques. Alors sur coup, il ne souhaitera rien à personne, tout en espérant pour tout le monde, quels que soient les jours de quelles que soient les années, que les demains de tous seront toujours un rien meilleurs que les hiers de chacun...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'avoueras que j'ai essayé d'éviter les platitudes clichétiques, quand même !
      Enfin j'ai tout fait pour.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Mais je ne visais personne :-) Me permettrais pas :-) C'est juste une remarque générale, sans plus... :-)

      Supprimer
    3. Eh bien moi je te souhaite que du bon particulièrement rien qu'à toi. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Ben les autres feront sans ça :-D

      Supprimer
    5. Rhôôô, nan, me dis pas que t'es jaloux...
      C'est pas possible quand même ça...tu me rappelles le boulot, quand on peut pas dire un truc bien à un élève sans que les vingt-neuf autres se mettent à protester: ben et nous maîtresse, on n'a pas bien réussi ?
      mais à toi aussi, mio caro pulcino, je te souhaite que du bon espécifiquement rien qu'à toi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Tu vois, je me suis acclimaté à l'esprit de France. L'égalité, c'est lorsqu'on bénéficie d'un traitement particulier :-P
      Baci e ti voglio bene mia Cara

      Supprimer
    7. Tu as tout compris. Tu aurais pu être président.
      On aurait peut-être eu beaucoup à y gagner...
      Célestoche en mode fayot inconditionnel...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. J'ai eu une courte expérience de président d'une section locale de parti et j'ai éberlué tout le monde.
      Dans la règle, c'est le Président qui radote et qui organise le renouvellement des responsabilités dans le comité. Une formalité avant de passer à la verrée...
      Cette année-là, les délégués ont du expliquer ce qu'ils ont fait de leur mandat durant l'année écoulée. Grosse improvisation car personne n'avait prévu de devoir rendre des comptes.
      J'avais coordonné la campagne électorale locale et c'est la seule fois que le PS a brandi sa rose en levant le poing gauche. Ce fut remarqué... Peu après, je changeais de région. Dommage car c'était peut-être le pied à l'étrier.... :-D
      Ti bacio Sorellita

      Supprimer
    9. Mais tu ne m'avais jamais raconté cet inénarrable épisode de ta vie !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    10. Candide, pas tant que çamardi, 03 janvier, 2017

      Bentiens, s'en passe de belles quand j'ai le dos tourné, je vois qu'il y a des traitements particuliers, tssss !

      ;oP

      Supprimer
    11. En même temps, c'était inénarrable, hein, c'est pô moi qui l'ai écrit !

      Supprimer
    12. Toi aussi, tu veux ton petit traitement particulier sinon tu fais une jaunisse et tu vas nous raconter que tu as failli être élu président d'une junte armée remplaçant le général Alcazar, à moins que ce ne soit Tapioca ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    13. @ Céleste
      Il y a encore bien des choses dont je ne t'ai pas causé.....;-)
      Inné-narrable, en fait pas tant que ça car je ne suis pas fait pour être dans la lumière. Il fallait cette expérience pour le savoir avant de briguer le trône de France.... Vous avez échappé à quelque chose :-D
      Baci mia Cara

      @ Taquin
      Alors monsieur Taquin, Quaton contre le Jeune?

      Supprimer
    14. @Cel: non, je ne te raconterai rien de tout ça, je suis un tout p'ptit bonhomme qui a souvent eu les bras un peu trop courts et qui a déjà bien assez à faire à casser la gueule aux casseroles qu'il traine. C'est peut-être ne bonne voie...
      @Blutch: tu dis qu'on a échappé à quelque chose. Face au marasme électoral qui se profile d'une part, et de ton solide bon sens et de ce qui me semble être de la probité d'autre part, ton hypothétique candidature aurait à mes yeux bien des qualités. A moins que tu ne sois un pervers narcissique comme évoqué par ailleurs...

      ...'fin moi, Jdissa...

      Supprimer
  14. Reçois tous mes bons voeux Célestine. 2016 m'a offert un beau cadeau... ton blog qui est une merveille :-)
    Bisous et tout le meilleur pour toi ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et toi, continue tes belles photos quotidiennes qui saisissent la poésie de la moindre fleur...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Comme Denise ci-dessus, c'est un beau cadeau que ton blog.
    en espérant que la fièvre dévoreuse qui semble te harceler ces jours ci, n’empêchera pas la
    ta fièvre d'écriture qui sait si bien nous enfiévrés....
    Mille bisous d'une douairière riche seulement de curiosités.

    Jak

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et riche de fote d'ortho aie aie aie les yeux de l’institutrice :)

      lire qui sait si bien nous enfiévrer
      jak

      Supprimer
    2. Meilleurs voeux, jak !
      Continue d'avoir la patate !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Ah ah saturday night fever....
    https://www.youtube.com/watch?v=-ihs-vT9T3Q
    A foun las manetas...
    A venir, mais en attendant, dansons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout ma jeunesse ces Bee gees ...
      Bon en même temps, j'écoutais ça quand j'ai plié ma voiture en huit...
      Tu parles d'une fièvre !
      Bonne année, Lou. Danse bien !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. C'était bien les vœux quand on était enfant. Cela présentait quand même un intérêt financier indéniable. On faisait le tour de la famille en voiture en partant des huit heures du matin. Il suffisait de dire « bonne année, bonne santé » ( évidemment par devers soi on ajoutait tout bas : … et la goutte au nez pour toute l'année…) et de réciter son « compliment »… et hop ! On avait ses étrennes !
    De quoi se faire un petit pécule pour s'acheter, sur le chemin de l'école, des CocoBoher ( on suçait la poudre directement, c'était quand même bien mieux que diluer dans de l'eau qu'on n'avait pas…), Des rouleaux de réglisse avec un bonbon au milieu, des sucettes Pierrot Gourmand, des filets de pièces en chocolat, des Bonbons-Pschitt ! et d'autres merveilles dont j'ai oublié le nom…
    Si on gérait bien le truc on pouvait tenir jusqu'à mi février… qui plus est totalement en cachette des parents, vu qu'on allait à l'école à pied tout seul, qui ne voulaient pas de tous ces « bonbons chimiques »… !
    -------------
    Quant à aujourd'hui ... ça doit bien faire 10 ou 15 ans que je n'ai envoyé de voeux à personne et que je ne réponds pas aux quelques rares qui envoient encore une carte !
    Sauf évidemment s'il y a un chèque dans l'enveloppe !… Mais généralement il n'y a rien qu'une carte kitch …
    Décidément, tout fout le camp ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est émouvant ton récit Tonton Alain !
      Plein de la nostalgie des années 60...avec des moustaches de sucre rouge autour de la bouche...
      bouhou ...tu m'as plombé la soirée ! :-DD
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. On peut retrouver tous ces bonbons de notre enfance dans les boutiques Lamarque (http://www.deliceslamarque.com/gaillac.html)
      Chez nous, au nouvel an, nous chantonnions à nos parents : "bonne année, bonne santé, ouvres le porte-monnaie toute l'année" et nous recevions alors nos étrennes. Seul argent de poche de l'année !

      Supprimer
    3. Merci du tuyau, chère LOU !
      C'est où, Gaillac ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. La meilleure fin d'année possible, malgré les plaies et les bosses.
      Proche d'Albi, pas trop loin de Toulouse.
      <3

      Supprimer
  18. très belle nouvelle année douce Célestine

    RépondreSupprimer
  19. Magnifique !
    Comme tu as raison...
    Pour autant, je te souhaite une infinité e belles choses pour 2017 et prends tes caresses d'âme pour passer le cap. J'en ai rudement besoin :)
    Envolées de bizettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cloudy.
      Courage pour ta reprise.
      Et beaucoup de bonheur en pluie sur ta belle personne.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as supprimé ton commentaire, Nicmo ? Pourquoi ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je me permets de le republier, et je te présente mes excuses si je t'ai blessée.

      Merci pour tes images et tes mots.
      Les miens viennent du coeur pour faire couler du miel sur tes maux .
      Nicmo


      Et la réponse qu'il mérite :

      Je n'avais pas saisi toute l'implication de tes mots, et de ce miel que tu as versé sur ma peine.
      C'est à cela que l'on reconnaît la vraie empathie.
      Je t'embrasse.
      Céleste

      Supprimer
  21. Concernant ce fameux réveillon du passage , je ne me pose plus de questions , je reçois une petite poignée de copains , sans protocole , juste le plaisir de trinquer et de rire , et de chanter
    Merci pour tes jolis mots , à toi également je souhaite une douce année à venir et plein de tendresse hein ?
    BISOUS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout pareil tout plein partout !
      Bisous ma Jeanne
      ♥︎
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Bof, faire des vieux pour l'année nouvelle ... alors que c'est l'inverse qui se passe.....
    Pour l'heure, j'ai trouvé 2016 assez indigeste alors j'hésite à croquer 2017 à belles dents. Je me donne jusqu'à dimanche pour réfléchir.
    Enfin, comme disent les Russes: Pourvu que ce soit pas pire...
    Molto baci mia Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va y croire de tout coeur, hein, Blutchy ?
      Que puis-je dire d'autre ?
      Mile baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Toujours spécialisé dans le rôle du carabinier d'Offenbach, j'aimerais malgré tout avoir une pensée sympa et particulière pour not' Blutch qui évoque avec une immense discrétion le coup de vache que lui a fait la vie l'an désormais dernier.
      J'ai souvent pensé à toi, not'Blutch, et c'est un exploit pasqu'il est quand même plus que rare que je pense souvent à un barbu !
      Et à défaut de te faire la bise dont on ne saura toujours pas quel effet elle pourrait avoir sur deux barbus, je te fais une accolade pleine d'humanité et d'empathie ! <3

      :o)))

      Supprimer
    3. J'espère que Blutch repassera par ici...C'est trop témouvant !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. @ Candide
      Tu aurais aussi pu dire "Comme la cavalerie" qui, selon Lucky Luke, arrive toujours trop tard.
      Merde alors, cette boutade n'arrive même pas à cacher l'émotion qui me vient. Et je peux te dire que c'est la première fois que je suis ému par un barbu.
      Ca fait tout chose de se sentir ainsi soutenu, Merci
      Accolade

      Supprimer
  23. La vie n'a pas été tendre avec vous ces temps-ci.
    J'espère de tout mon coeur que l'année qui arrive reverra jaillir en vous cette lumière qui fait votre beauté intérieure.
    Délicieuse enfant.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma lumière est toujours là, je vous rassure. Même si le temps a quand même été pas mal à l'orage, ces derniers temps...
      Merci Lorenzaccio.
      Bonne année à vous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Je te souhaite une très bonne année, chère Céleste, en tous cas moins terrible que celle que tu viens de vivre.
    Bisous
    Angela

    RépondreSupprimer
  25. Terminons cette année aussi bien que possible, on verra ce qu'on peut faire pour la prochaine.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à dire qu'en fait, on ne verra rien du tout...Ça nous tombera dessus sans que l'on ne puisse rien...
      Mais on va essayer de positiver, hein...
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. je connais deux façons de souhaiter que la nouvelle année soit bonne!
    Celle que j'utilise pour les "gens de tous les jours", les collègues,les connaissances ,ou non,les gens qui ne comptent guère...Une sorte de rituel,d'automatisme auquel il est de coutume de se plier sans grand enthousiasme.je trouve ça vraiment hypocrite,mais, c'est pas moi qui ai commencé.
    Et puis,il y a celle plus personnelle que je réserve aux gens que j’apprécie:mes frères et sœurs,ma famille,mes voisins, mes proches.
    L'année2016 n'a été ni mieux ni moins bien qu'une autre,mais il y a eu un petit bonus!Un petit plus!Un peu comme un petit bijoux...
    Celui de t'avoir découvert(j'veux dire ton blog) et ce n'est pas rien!
    Tu fais partie incontestablement de la deuxième catégorie.
    Alors,je te souhaite...mille caresses d’âmes(ça me plaît bien,ça!)
    Ce que cela doit être doux! milles caresses d'âmes...pour milles mot d'am-our!

    oh là,xoulec,tu dérailles! Cette fois ce n'est pas le vent!

    Quand j'étais enfant,nous ne faisions pas de réveillon,ni même de repas qui sorte de l'ordinaire,c'était un jour comme les autres,la terre ne s’arrêtait pas de tourner!
    Les choses étaient plus claires,les vœux étaient réservés uniquement aux gens que nous aimions!les autres,nous ne leurs souhaitions ni rien de bien,ni rien de mal.
    Et c'était bien comme ça!c'était vrai... il doit en rester quelque chose!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le petit bijou, je prends,cela vient du coeur je sais le reconnaître...Comme tout ce que tu écris d'ailleurs.
      Et je suis heureuse de faire partie de la deuxième catégorie.
      Tes commentaires de la nuit sont comme le verre d'eau de fleur d'oranger que mon père m'apportait le soir au lit.
      Un petit bonus avant d'aller dormir.
      Bises Xoulec
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pour 2017,je me souhaite de faire moins de fautes d'orthographe! aujourd'hui,je me demande comment j'ai pu ne pas les voir...enfin:bijou,mille,et toutes celles que je ne vois pas!
      Bijou avec un x,cela doit tenir du fait de la valeur du dit "bijou"!J'ai probablement pensé qu'il y en avait plusieurs!
      Entre nous,je suis assez fier que mes commentaires soient un petit bonus avant d'aller dormir.
      Je te fait des gros poutous

      Supprimer
    3. Bijou, caillou chou, genou, hibou, joujou et pou !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. ça y est,j'ai compris.merci maitresse!

      Supprimer
  27. Comme quoi la vie, n’appartient qu’à ceux et celles qui savent l’accepter telle qu’elle est. On ne va pas réinventer un autre monde où tout sera parfait et à notre mesure, ç’aurait été d’ailleurs, un monde, nul, sans aucune émotion, sans charme et manquant de cette touche d’aventure et d’improvisation qui donne du sel et un sens à la vie. C’est notre petitesse d’esprit qui fait qu’on ne voit que le bout de notre nez. Sortons de nos suffisances, levons les yeux vers le ciel et nous verrons que le monde est vaste et que le soleil n’a jamais manqué à son rendez-vous, même si quelques menues nuages, s’amusent à nous donner la grisaille. Si on arrêtait de trop penser et de s’intoxiquer l’esprit, puisque on ne peut changer le monde, la vie n’en sera que plus belle et plus simple. Un marin disait : « Si on ne peut changer la direction du vent, changeons l’orientation de nos voiles ». Belle année 2017 Et bisous bonifiés d'une pluie d'étoiles sereines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puisses-tu avoir la prescience du poète mon Bizak !
      Cette pluie d'étoiles sereines ne demande qu'à se répandre sur ma tête endolorie, et je vais y croire très fort.
      Mes chères étoiles m'appellent d'ailleurs, et je compte bien reprendre mes soirées astronomiques où je lis le ciel à un groupe de gens émerveillés de découvrir ce qu'ils voient depuis longtemps sans se douter...
      Arrêter de trop penser, là tu me demandes un peu l'impossible, car je suis une trop-pensante, une sur-efficiente du cerveau, mais je cherche dans certaines activités de quoi calmer ce flot impétueux !
      Je te souhaite la plus douce année qui soit, toi qui es empli de la sagesse qui me manque un peu encore, parfois.
      Gros bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Gommons tout ce qui n'est pas beau Céleste, tout ce qui dérange nos coeurs, nos âmes....
    et vive 2017... en élevant notre regard vers la beauté, vers le bleu du ciel immense et profond qui réchauffe de bonheur, notre monde deviendra, je le pense, comme nous l'aimerions...
    Une belle année 2017. très heureuse d'avoir eu la chance de te croiser sur ces chemins de mots, d'idées, d'images, de poésie.
    Merci pour cela et plus encor'.
    Je t'embrasse.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Den.
      Cependant il me faut d'abord regarder en face ce qui dérange mon coeur et mon âme.
      Afin de m'en débarrasser. Gommer, comme tu le dis très bien.
      Bisous Den
      Moi aussi je suis contente de t'avoir connue.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Nous serons aussi heureux que nous pouvons l'être, et désormais, nous sommes de grandes personnes, nous savons que le bonheur n'arrive pas dans un emballage cadeau mais tout nu, flamboyant de bonne humeur... mais il faut ouvrir l'oeil et non pas cligner des yeux en se plaignant que ça nous fait mal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout nu et flamboyant de bonne humeur...que j'aime cette expression ! Promis, je mets des lunettes de soleil et je l'attends de pied ferme, sans cligner des yeux.
      Je te souhaite une année flamboyante, sorellita
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Je te souhaite, malgré tout, une très bonne année.

    RépondreSupprimer
  31. Je note le programme... tout me va à l'exception de la nuit sur un carton, j'ai toujours choisi le confort.

    Une bise.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as raison, c'est pas terrible pour les rhumatismes.
      Plein de bises, pour l'occasion, radin va ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. merci Célestine, douce année 2017 à toi aussi et qu'on se retrouve régulièrement sur nos billets grâce aussi au lien d'oxymoron fractal qui sait si bien nous réunir. Bon je regarde ta vidéo ou je lis ton billet jusqu'au bout ? L'un après l'autre je crois les 2 en même temps c'est pas possible. Bizzz des Caphys

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui chaque chose en son temps, les Caphys.
      Le billet comme la vidéo font partie de mon message.
      Passez de belles heures ce soir et rendez-vous l'an prochain pour une nouvelle année d'humour et de second degré.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Ah oui, gommer tout ce qui dérange, faire table rase de ce qui encombre, nettoyer les plus petits recoins de l'âme, enlever tous les virus du disque dur et ensuite, reclasser méthodiquement pour les ouvrir périodiquement selon notre humeur du moment, tout ce qui nous remplit de bonheur, de bien être, de sérénité et profiter de la vie dans la paix du cœur. Pas facile ce chemin à suivre, mais 2017 est une année 1 donc de démarrage ou de redémarrage en tous les cas de bonnes résolutions ...... Bon réveillon et bonne année et vive 2017. Bises pleines de vitamines B, S et P (bonheur, sérénité et paix)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand oui pour les vitamines, Lauriza !
      Pour le nettoyage du disque dur, j'y travaille...
      En revanche, pour ce qui est de "classer méthodiquement" l'incommensurable bazar de ma tête, je crois que j'ai renoncé.
      mais la luxuriance de mon mental est aussi une partie de mon charme incandescent...mouarf les chevilles !
      Vive nous, chères Lunettes Roses !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Des mecs qui meurent de froid sur des cartons ? Prenez en un ou deux chez vous, pas des mecs ça fait désordre, mais des cartons, pour allumer le feu dans la cheminée c'est nickel !
    Allez joyeuses fêtes, moiu je vais me gaver, comme les oies ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon app alors !
      Délicieusement "Charlie" ton commentaire...
      je dirais même Hara kiri...
      C'est pas tout de dire je suis Charlie, t'as raison, faut mettre en pratique !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. @ Andiamo
      Une fois bien gavé tu seras un excellent un excellent foie gras pour le prochain symposium blogbo. :-)

      Supprimer
  35. Oh : « de fièvre en ce moment » ? Prends bien soin de ta précieuse personne, remonte ton col, noue ton écharpe, serre ton doudou tout contre toi. Manquant tout à fait d’originalité, mais pas de sens pratique, je te souhaite la santé, cet équilibre fluctuant entre le corps et l’esprit, à partir duquel on peut faire face et, pourquoi pas, s’inventer une belle vie…
    PS : Moi, les dessin de la bannière, je les trouve charmants. J'aimais particulièrement celui avec les deux cabines de bain, au bord de la mer, mais il a disparu très rapidement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourras le retrouver ICI , chère Dad, avec tous les autres.
      Toi, manquer d'originalité ? Tu plaisantes, j'espère ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. Les éléphants ont bien raison de se faire du bien! On n'est jamais mieux servi que par soi-même! ;-)

    RépondreSupprimer
  37. Enfin, il se passera peut-être quelque chose quand le Nouvel An arrivera ici.

    Merci pour vos vœux, je n'aurai pas de difficulté à oublier 2016!

    Je vous souhaite aussi une bonne Année!

    Grand-Langue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je ne pourrai jamais oublier l'année où mon cher père est parti.
      Mais je suis heureuse de vous voir toujours fidèle.
      Bien à vous.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  38. Merci de tes vœux ma belle, je vois que toi aussi, tu es mitigée sur cette soudaine joie de réveillon. Voilà, nous sommes le premier, le givre est toujours présent au jardin pour le plaisir de mes yeux. Et comme toi, je pense très fort à mon impuissance devant ces bombes qui n'en finissent pas de tomber, la misère qui n'en finit pas de déplacer des peuples... On fait de notre mieux, comme tu dis, et on avance avec le sourire mêlé aux larmes. Bises ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te serre dans mes bras, chère Brizou. Sensible et gentille. Et un peu dépitée par la marche du monde, tout comme moi...Faisons de notre mieux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. Mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Qu'elle te soit douce.
    Bises chère fée ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bisous ma luciole.
      Meilleurs voeux pour toi et tes mambos.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  40. "Céleste de fièvre et de miel. "

    Je me suis demandé si ce n'était une contrepèterie.
    Du genre "Céleste de mièvre et de fiel. "
    Mais je me suis que non, c'était pas possible.

    Quoique...
    Enfin, bonne année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je pense que tu dis sur ton blog à tes lectrices adorées que tu n'es pas méchant... (mort de rire !:-DD)
      Enfin, bonne année quand même, maître des mots, et facétieux gredin.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  41. Je dirais bien aussi, je te souhaite une bonne année, mais en général, je ne souhaite que du positif aux personnes - toute l'année... J'espère que les bons moments finiront par l'emporter sur les inquiétudes, même s'il y a des données sur lesquelles on n'a pas de prise. En tout cas, en 2016, je t'ai aussi découverte. A vrai dire, je t'avais pourtant déjà lue sur les Défis du samedi, et je venais de temps en temps sur ton blogue, je laissais même un commentaire, mais un moment donné, sur un vieil ordi que j'avais, le système se plantait.

    Et je te conseille vraiment la mouclade charentaise, cela vaut le détour ! (Et je me demande quand même où tu es, par rapport à la Charente, cela ne doit pas être tout proche, non ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas me faire rougir, et pour une pivoine, c'est quand même un comble !
      En tous cas j'ai noté la mouclade.

      Supprimer
  42. Quelle jolie vidéo, je l'ai regardé deux fois ! En espérant que tu sois rétablie, je te souhaite tout simplement et sincèrement une bonne année 2017.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les films de Louie Schwarzberg sont vraiment somptueux. Il en existe plusieurs: les fleurs, les forêts, les déserts, les cascades...
      De la grande qualité (je les ai découvertes en 4K)
      Très belle année à toi, missfujii !


      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  43. Eh ben bon ânée aussi à toi, avec ou sans éléphant :-D
    Bon, y'a plein de trucs, on ne peut rien y faire, ou pas grand chose... Mais on peut toujours espérer le moins pire...
    Et pour toi le meilleur, faut bien que quelqu'un y ait droit ;-)
    Grosses bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est trop gentil, djoe.
      je ne sais pas si j'y ai droit, mais en tous cas, j'y aspire.
      Bonne année pleine de belles photos de nature!!!
      Gros bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  44. Vidéo magnifique ;)
    Merciiii Celestine ... C'est très apaisant ...
    Demain je reprends le chemin du travail au bout d' un mois et demi d'arrêt :(
    Pourtant j'étais si bien au retour de mon stage en Corse ... Mais quand on boîte dans sa tête à cause de la bêtise humaine, ça peut vite exploser !!!
    Voilà vraiment profiter de l'instant présent et aller de l'avant pour 2017 ...
    Beijinhos et bon rétablissement <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse que tu ailles mieux, petite marie.
      Aller de l'avant... oui, avons-nous vraiment le choix ?
      Beijinhos
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  45. L'année ne sera que ce que nous en ferons, c'est une question de regard.
    Cependant, il y a des événements qu'on aimerait ne jamais vivre...
    Ne changeons que ce que l'on peut changer, et acceptons le reste.
    Hugh !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument ! Et vice versa. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  46. Très belle la vidéo, que j'ai enfin pris le temps de regarder. Je craque particulièrement au passage des biches sur la plage... ♥
    Je te souhaite une très belle année, avec plein de tites étoiles allumées pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ces biches sont magnifiques ...
      Et la qualité du film aussi.

      Supprimer
  47. Merci céleste Célestine de tes doux vœux, merci de nous offrir toute la beauté du monde sur un plateau d'argent à l'aube de cette nouvelle année... j'y repenserai au fil du temps, quand les jours seront un peu gris... Je t'offre des bouquets d'étoiles scintillantes, celles qui réchauffent les cœurs et qui inspirent les belles histoires, de la joie et de la tendresse pour 2017, à bientôt ! brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Plume.
      Quel joli bouquet !
      je prends avec plaisir un bail pour une nouvelle année d'étincelles et de coton.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  48. Tu as raison Celestine, comme en 2016, il faut qu'on continue de faire le bien autour de nous et espérer que cette nouvelle année soit une année moins cruelle que les deux précédentes.
    Bonne et heureuse année et bonne santé à toi. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci cher Patrick, oui, essayons, car faire la gueule ne changera pas fondamentalement la face du monde, et nous, nous serons moins bien. C'est si important pour l'équilibre de faire circuler de l'énergie positive !
      Bises et belle année à toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  49. Merci, dame Célestine pour cette verdoyante carte de voeux.
    Tant de paysages.
    Il suffit d'ouvrir les yeux, d'emmagasiner et les cadeaux de dame Nature continuent de cheminer avec nous et ressurgissent au grès de....(mystère ! mais c'est bon)
    Que l'année t'apporte des forêts, de la mer, des vagues, des rochers, des montagnes... je continue la liste ?
    Et des cieux étoilés.
    Nicmo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mon voeu le plus cher, Nicmo.
      Une farandole de beaux paysages afin de m'emplir de belles choses.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  50. Eh oui ! On y est en 2017 ! Et je te le dis comme je le pense, moi...je suis bien contente d'avoir franchi encore d'un bond le cap de 2016... Encore en sursis ! Chouette ! Les années passent et je ne trépasse pas ! Chouette ! Jusqu'à quand ? That's the question, dirait l'autre ! En attendant ce jour, je saute, je me trémousse, je ris, je pleure, je chante, j'emmerde un peu mon prochain, celui qui me connait le mieux et ne prend pas mes salves pour des tsunamis ! Comme quoi, on a intérêt à me connaitre ! :D Bref, je fais comme si hier aujourd'hui et demain étaient des jours à vivre pleinement sans me préoccuper de ces dates qui changent tous les jours ! J'ai envoyé des messages, des mails, des coups de téléphone. J'en ai oublié certains qui me l'ont rappelé (ah les vaches ! Ils ne pardonnent rien !) Et j'en ai enguirlandé d'autres qui m'avaient "zappée" ! (Non mais !)
    Et puis, certains coups de fil ont été plus réfléchis car adressés à des personnes que j'aime beaucoup et qui sont en souffrance. Bien plus difficile de faire passer certains messages optimistes ou primesautiers, la décence est de mise mais le rire a triomphé à la fin. J'adore cette amie, sa façon de vivre le calvaire me sidère, me galvanise.
    Si certains souhaits sont lancés à la légère, d'autres valent leur pesant d'amour, d'amitié.
    Gros bisous Célestine...je vais aller lire tes élucubrations plus haut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes mots sont à ton image, empreints de gravité légère...Ce n'est pas une figure de style, c'est une chose très difficile à réaliser, ne pas choquer, rire quand c'est possible, être sérieux à d'autres moments.
      Les personnes qui traversent de lourdes épreuves nous montrent souvent l'exemple en la matière.
      Gros bisous et reste toi même, c'est mon voeu pour 2017...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  51. Merci pour cette vidéo vraiment très belle, Célestine, ainsi que ce violon qui l'accompagne si bien. Un moment apaisant...

    « Chacun recevra au hasard ses petits sacs de joies et de souffrances. » Oui. J'espère qu'il y aura davantage de petits sacs de joies que de petits sacs de souffrances, tant qu'à faire...
    Je te souhaite une très bonne année 2017, ma douce amie. Et je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meilleurs voeux, chère Françoise. La video fait partie d'une série très belle que l'on trouve sur netflix, et qui comprend les fleurs, les forêts, les déserts, les cascades et autres merveilles de la nature. En 4K, c'est tout à fait remarquable...
      Bisous ma belle amie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  52. J'arrive avec une bonne semaine de retard...les cotillons sont rangés, le sapin de Noël au placard...mais les bises sont encore fraîches..(très fraîches même depuis quelques jours) et je te souhaite, je nous souhaite plein de courage et de gaieté pour cette année, année qui comme tous les nouveaux-nés...nous fait croire, au moins temporairement, à des lendemains qui chantent...
    Et même si ça se passe moins bien qu'on l'avait imaginé au départ, on chantera quand même...n'est-ce pas ?
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey, chère Licorne, heureuse de te revoir.
      Merci pour tes voeux.J'espère que cette année s'annonce sous de bons auspices pour toi.
      Et que l'on chantera...oui.
      Je t'embrasse moi aussi.
      ¸¸.•*¨*• ☆



      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.