mardi 28 juin 2016

Ah ! l'eau...

féérique:

Un jour, mon ami Saoul-Fifre, dans une de ses fulgurances littéraire dont il est, hélas,  de plus en plus radin, malgré les demandes pressantes et itératives de ses amis, a écrit un hymne à l'eau d'une beauté galactique et ferrugineuse absolument suréminente.
C'était méritoire,  quand on sait que l'eau est censée faire rouiller les amateurs de vin comme lui.  La première phrase qui lui servait d'incipit y est d'une grâce absolue. Un poème au souffle lyrique d'une grande élégance.
« Au commencement était l'atome primordial, le bâtisseur d'étoiles, le tourneur de planètes, le faiseur d'eau... » 

Plus tard, mon ami au Lorgnon Mélancolique en chantait les louanges avec ce texte sublime de Paul Valéry, dont voici quelques lignes :
« Parfois, visible et claire, rapide ou lente, elle se fuit avec un murmure de mystère qui se change tout à coup en mugissement de torrent rebondissant pour se fondre au tonnerre perpétuel des chutes écrasantes et éblouissantes, porteuses d’arcs-en-ciel dans la vapeur. »

Et moi dans tout ça ? Moi, je bois. J'adore l'eau depuis qu'un jour, j'ai compris à quel point c'était un remède simplissime et efficace qui m'évite quotidiennement des dizaines d'affections. Quelle chance nous avons, ici, de posséder de l'eau ! 
Je ne vous fais pas la liste complète des améliorations que j'ai notées sur ma sublime peau de déesse  ( qui tenait auparavant davantage du crocodile, là, sur les tibias, vous savez). Mais sachez que, depuis que j'ai retrouvé la soif bénéfique, hop ! envolés les peaux de lézard, les tiraillements, les courbatures, les petites douleurs articulaires, les migraines, les tendinites, les gingivites, les conjonctivites...Plus de problèmes de tuyauterie encombrée, de bouchons circulatoires,  de calculs rénaux, de digestion lourde, de somnolence. J'ai le visage lisse et le cheveu brillant...

Vous réalisez  ? Vous possédez un médicament miracle et universel, un véritable sirop typhon, doublé d'un sérum anti-âge hyper concentré plus plus, et tout ça, juste en ouvrant le robinet ... Si ça venait à se savoir,  ce serait la ruine totale de Sanofi ou de Loréal... mais en revanche ça comblerait largement le trou des Halles de la Sécu...
Chut ! C'est mon secret de juvénilité. Deux litres d'eau par jour et je vous promets des lendemains qui chantent, et feront jaillir la vie en vous comme d'une fontaine ! 


¸¸.•*¨*• ☆

108 commentaires:

  1. Tu vois là, la petite môme, elle a tout compris.
    Ce n'est pas n'importe quelle flotte dont elle se délecte, c'est de l'eau de pluie.
    Une eau qui n'est pas chargée en nitrates, phosphates, pesticides, perturbateurs endocriniens, sels d'aluminium, chlore et autres joyeusetés tout aussi innommables que les précédentes...
    En bref, une eau capable de mener Véolia à la faillite si son usage se généralise...
    Parce que l'eau est la dépendance la plus sévère qui puisse exister, mais c'est aussi celle dont on peut le plus facilement s'affranchir.

    A propos des dangers de l'eau, la Ville de Pont Saint Esprit avait vécu une histoire hallucinante (au vrai sens du terme)en 1951.
    Durant plusieurs jours, les habitants ont fait n'importe quoi, la population était totalement ingérable.
    Enquête faite à postériori, les prises d'eau de la ville avaient été "salées" avec du LSD.
    Les responsables? L'armée américaine et la CIA qui voulaient savoir à quel point ça peut neutraliser une population.
    A voir: http://www.comite-valmy.org/spip.php?article549
    et beaucoup d'autres documents.

    L'eau ferrochorochochineuse oui... hips!

    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais entendu parler déjà de cette affaire de LSD dans l'eau de Pont saint Esprit...
      L'eau de pluie, oui c'est l'idéal quand on peut, mais pour celui qui vit dans un trois pièces à Sarcelles, ce doit être quand même compliqué...
      Notre eau du robinet n'est peut-être pas très pure, mais certains pays en manque crucial s'en contenteraient je pense, non ?
      Quand on voit dans quoi ils s'abreuvent parfois...
      Le Gange, par exemple, a beau être sacré, il est surtout sacrément dégueulasse...
      Baci caro
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Tout ça coule de source bien sûr !! ;)
    J'ai constaté aussi que boire beaucoup d'eau est un puissant anti-fatigue sportif ...
    Tu ne parles pas des qualités gustatives de l'eau... Il y a des eaux que je ne peux pas boire (les eaux très minérales de l'est de la France, infectes!), ma préférence va aux eaux très peu minéralisées, très douces du centre Bretagne ou Massif Central, le top étant "Mont Roucous" !! :))
    La poésie de l'eau est pour moi surtout aquariophile et / ou halieutique !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Halieutique mazette, comme tu parles bien !
      Tu as raison, les eaux ont toutes un goût différent. Et elles n'ont pas toutes le même effet thérapeutique, évidemment !
      Rien ne vaut pour moi l'eau du Mercantour qui coule à profusion dans toutes les fontaines de Saint Martin Vésubie !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Quelle jolie illustration photographique (je fonds...)
    Belle journée Célestine :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit elfe pour un ange qui passe...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. "Aquae Sextiae", ville d'Eaux et d'Art, et de pas moins de 23 fontaines... le sait fort bien... comme d'ailleurs Caïus Sextius Calvinus qui connaissant les bienfaits de ses eaux chaudes et froides décida d'y installer ses troupes romaines... Aix et ses fontaines aux noms charmants, d'Albertas, d'Argent, rutilantes, des Canons, d'Espeluque, des Fontêtes, jusqu'à la plus célèbre Rotonde en bas du Cours Mirabeau abondent en vertus bienfaisantes.... oui, oui... je te le dis... !
    et moi, comme toi, je bois mon litre 1/2 à 2 litres par jour (régime oblige) et me porte fort bien et chante l'hymne à l'eau ..... comme mes années dépassées... chut ! faut pas le dire, certain(e)s pourraient nous copier !
    Bonne journée ma chère Célestine qui débute par un beau sourire !
    merci.
    Je t'embrasse.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La ville aux cent fontaines...
      j'ai un magnifique souvenir du cours Mirabeau, et d'un beau jeune homme rencontré près de la fontaine dans ma folle jeunesse.
      Je n'y suis jamais retournée...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Faudrait peut-être revenir sur Aix.... et croiser, pourquoi pas ce beau jeune homme.... dans cette ville aux 100, 1000 fontaines, leur nombre n'est pas vraiment arrêté, - ce qui donne une fois encore ce trait exagéré, excessif des provençaux, dont je suis.... ..... les plus sages parlent d'une quarantaine de fontaines, actuellement, mais qui croire.... peut-être faudrait-il aller à leur recherche....mais je plaisante !! merci Célestine pour ton billet qui met l'eau à la bouche.... en cette période caniculaire c'est sympa.....
      Je te souhaite une presque bonne nuit, étoilée, cela va sans dire !
      Mais avant je voudrais terminer avec ces mots de Jean Cocteau : "Un aveugle croit qu'il pleut mais s'il pouvait voir sans sa canne, il verrait cent fontaines bleues, chanter la gloire de Cézanne"
      bisou.
      Den

      Supprimer
    3. Quelles merveilleuses rimes de Cocteau, Den !
      Il faut dire que Cézanne tient une place très particulière dans ma vie...
      Quant au beau jeune homme, c'était un Anglais qui cherchait son chemin près de la Fontaine du Cours Mirabeau. Je me souviens juste qu'elle était couverte de mousse.
      Je t'embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. C'est bien une déficience en eau qui m'a fait passé le dimanche aux urgences...
    Les rêveurs magnifient l'eau potable, là où les opportunistes défèquent dedans, sans parler de laver leur voiture,leur linge ou leur corps, d'arroser leur gazon à l'eau potable...
    J'ai adoré la théorie de Blutchy qui n'a retenu que le LSD pour Pont Saint Esprit, là où d'autres ont préférés l'ergotisme parmi une poignée d théorie.
    On pourra rajouter que la guerre de l'eau est à nos portes, quand on sait que l'accès à l'eau potable décroit inversement proportionnel à la population humaine...
    Bref, merci pour ce rafraîchissement...
    Bise d'été.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait on n'a jamais vraiment su, pour cette histoire de folie spiripontaine ...
      Oui l'eau potable mettra bientôt les autres guerres au rang de querelles de cours de récré...
      Alors, tant qu'il y a de l'eau, ne faisons pas les difficiles et buvons !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Il ressort des enquêtes aux USA, sur des documents déclassifiés depuis peu, qu'il s'agit bien de LSD dans le circuit d'eau potable de la ville.
      Les enquêteurs avaient pensé à l'ergot de seigle et le boulanger du coin a eu bien de la chance de ne pas se faire assassiner.
      Un détail de rien du tout: Monsieur Hoffmann (inventeur suisse du LSD (ben oui, ils font aussi des conneries, les Suisses...)) a fabriqué son LSD à partir de l'ergot de seigle, d'où la confusion de départ.
      Pour la CIA, c'était juste un épisode (assez inoffensif (à côté d'autres)) de ses études sur la guerre bactériologique et chimique.
      Etudes faites avec la collaboration de 1500 scientifiques allemands ayant étudié ce domaine pour les nazis...
      Il n'y a donc plus d'autres théories qui tiennent depuis 2009, sauf ce qu'on appelle des contre-feux.
      Ben oui, l'Oncle Sam est un salaud très ordinaire...
      La différence avec d'autres pays, c'est la faculté des Ricains à admettre leurs turpitudes lorsqu'elles deviennent évidentes...

      Supprimer
    3. Merci de ces précisions historiques dignes d'un Sherlock Holmes.
      J'ai appris plein de trucs !
      Baci caro mio.
      A ta santé, je vais boire un grand verre d'eau de pluie. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Of course, dear! everybody knows....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que tout le monde sache...
      Sinon tout le monde boirait... ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. L'or de l'eau irrigue ton texte limpide mais non sans fougue. Voir en privé... Je t'embrasse ma Miss W. Je crois que l'Ecrivraquier balbutie à nouveau. ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore la fluidité de ta première phrase.
      Je vais voir donc, cher écrivaquier. J'étais hors connexion une partie de la journée, mais me revoili.
      Kiss and attb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. On a beau l'avoir entendu sans cesse, on oublie souvent, merci pour ce joli rappel.

    RépondreSupprimer
  9. mais comment tu fais pour avoir soif ? je n'ai jamais soif sauf quand je cours

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors voilà. Avant d'avoir eu ma colique frénétique, euh...néphrétique, je ne buvais pas assez.
      Et depuis, je t'assure que boire suffisamment réactive peu à peu le réflexe de soif. Autrement dit, maintenant, je la ressens vraiment, et je ne suis pas bien quand je manque d'eau...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Te connaissant, c'est certainement par solidarité avec un certain G. B. que tu avais attrapé cette maladie de la pierre ? ;-)

      Supprimer
    3. Bien sûr ! ce que c'est qu'être fan, quand même ! ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Mais oui Céleste, tu me connais suffisamment pour savoir que je ne vais pas me laisser noyer dans un verre d'eau, qu'un peu de Pastis l'irise, la fait passer du jaune au vert avant de rosir les pommettes et d'allumer le rouge ardent de la désinhibition . A lui seul, le mot -eau- me fait rêver. Je l'entends qui chante, qui coule, qui ruisselle, qui polit les galets,qui ne s'écarte pas sous les pieds de celui qui a marché sur les eaux , qui fait le bonheur de ceux qui la gaspillent pendant que d'autres prient pour en avoir, qui grise les poètes et tous ceux qui ne veulent vivre que d'amour et...d'eau fraîche. Très fraîche ton histoire d'ô, tout autant que mes bises pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel jolie ode à ta façon...toi, la reine des fontaines aquarellées, tu ne pouvais pas écrire quelque chose de plus beau ^^
      Bises béates
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Certains préconisent le bain au Champagne tout comme l'onc' Picsou adorait le bain dans l'argent trébuchant... folie, rien ne vaut une douche et la goulée prise dans le creux d'une main tendue à la source d'eau fraîche.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec toi, rien de plus beau ...
      Comme si l'on goûtait à la source du monde. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Une belle ode à l'eau! Liquide dont la consommation, on ne le rappellera jamais assez, tempère les effets désastreux des lendemains festifs sur nos pauvres petits cerveaux déshydratés...
    Ceci dit, comme il y a déjà deux eaux dans l'alcool, certains auront peur du phénomène de dilution et n'oseront pas en rajouter. Fatale erreur!
    C'était le message préventif du jour...
    Et un coucou fleuri à Bleck, un!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue chez moi, chère MedCéline, tu entres sur mon totem !
      Merci pour ton message de prévention qui vient appuyer mon argumentation de ta caution professionnelle !
      Bisous reconnaissants
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Tain j'le crois pas ! Et le rosé bien frais siroté à l'ombre, sur une jolie place ? C'est de l'eau claire sans doute ?
    Je pense que le rosé donne aux jolies femmes le teint qui sied à leur charme ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas certaine que l'alcool donne un joli teint...ou alors très ponctuellement.
      Il est vrai que sur une terrasse l'été...Mais est-ce le rosé, la chaleur ou l'amour ? ... :-)
      Quoi qu'il en soit, l'eau hydrate en profondeur, et donne bonne mine sans risque de cirrhose...
      Bouh...que je suis sérieuse ce soir !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Sur le thème spécifique de l'eau de pluie, je me suis souvent régalé à provoquer mes amis du ch'Nord ou de la capitale qui, cette année encore, ont souffert par l'élément liquide. Mais j'espère que tout le monde a conscience que le même phénomène, ce réchauffement climatique dont nous sommes tous coresponsables, amène des effets contraires, sécheresse dans le Sud et tempêtes anormales sur notre côte ouest...

    En suivant ce lien, vous pourrez découvrir les différentes formes de mon obsession pro-l'eau :

    http://blogborygmes.free.fr/blog/index.php/2007/07/05/757-le-temps-kiffe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est clair que si l'on doit déplorer quelque chose, ce n'est pas le temps qu'il fait, mais ce que nous faisons pour influer sur ce temps...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Si tu savais, la Céleste, comme je conseillais de boire de l'eau à tous les vents, à tous les passants, à toute la famille, à tous les amis, m^me si on n'a pas soif et ce depuis le temps des temps. A vrai dire, c'était un hasard qui m'avait fait rencontré dans les années 90, un expert français en hydraulique et érudit dans beaucoup de domaines, du genre "Blutch"qui m'avait fait tout un cours sur l'eau et tous ces bénéfices pour l'être humain, mieux qu'un médecin. N'est ce pas ? m'avait-il dit, que le corps humain est constitué à 3/4 d'eau. Suivaient ensuite, toutes les explications de ses bienfaits sur tout ce qui concerne les maladies, et dont principalement, le rein, qui joue le rôle de pompe et de filtre. Sans eau, vous imaginez la pompe tournant à vide? D'après beaucoup de médecins les histoires de blocage des reins, d'arthrose et d'autres maux, sont dus à manque de consommation d'eau.
    Et puis l'eau "purificatrice", là je ne m'engage pas trop sur la question, ça sent le parasitage "religieux".Et puis elle est tellement pleine de poésie, l'eau, la rosée, la brume, la pluie.Et j'arrête là! Rien qu'avec cette splendide image d'un enfant et s'extasiant devant une superbe et délicieuse goutte d'eau, une belle rosée...je me délecte, d'eau, de poésie, et de vin aurait dit Baudelaire.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est d'autant plus important, pour toi qui vis dans un pays où l'eau est un bien précieux..
      Le pays de la soif...comme dit le capitaine Haddock...
      Cet ami avait raison. Beaucoup de maux sont dus à un manque d'eau.
      Se délecter de l'eau sous toutes ses formes n'empêche pas d'aimer le vin...
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Il est quand même bon de préciser que quand on dit deux litres d'eaux par jour, pas uniquement l'eau à l'état pur, ce sont toutes les boissons confondues, jus, eau, soupe,fruits juteux etc.. Quoique me concernant, je préfère l'eau pur, qu'elle soit minérale(pas trop), de source, de robinet.
      Bisous hydratés

      Supprimer
    3. Chacun fait comme il l'entend en fait...
      Bisous conciliants
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. La photo est sublime et je te rejoins totalement sur les bienfaits de l'eau! Mais j'avoue que j'ai du mal à boire 2 litres par jour! J'arrive à boire 1 litre 1/2 par jour depuis que je bois à la bouteille ! Au verre je n'y arrive pas ! Bizarre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup étudié la meilleur formule, et j'en suis arrivée aux six grands verres à orangeade par jour. (ce qui fait pile deux litres)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Tu es tout à fait convaincante ! (Surtout pour la peau de crocodile). Bon, je m'y mets, hop ! Et avec quelques gouttes de pastis ou d'antésite dedans, ça marche aussi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! on peut agrémenter l'eau de quelques gouttes de ce que l'on veut...
      Quand je cours, par contre, je n'aime que l'eau sans rien dedans...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. ¨Plusieurs fois que tu dis que tu cours...Qui, parmi tes lecteurs, sera le premier à s'entraîner au maniement du lasso?

      Supprimer
    3. Je laisse mes lecteurs se proposer... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Voyons voir... la bière est composée pour plus de 90% d'eau... un rapide calcul... ben ouais, l'homme est dans le bon, 2 litres d'eau par jour ça le fait facile... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben ça alors !
      Envisagé sous cet angle...ça mérite réflexion. Muahaha !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Que d'eau, que d'eau !! Il m'arrive même de me noyer dans une goutte d'eau .En tout cas je l'aime bien gazeuse avec des petites bulles. Badoit ou San Pellegrino, il faut que ça pétille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des bulles moins dangereuses que celles du champagne...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. L'eau chante dans nos mains toute une cohorte de sourires qui illumine notre avenir.
    La boire est un cadeau dont nous ne mesurons plus l'importance tant la chose est simple dans notre société.
    Et pourtant, il y en a tant qui souffre de la soif torture...
    Bises pleine de goutte d'eau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand la poésie se fait écologique...oui c'est un double cadeau.
      Merci létienne ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Sans eau on devient crasseux, à l'extérieur comme à l'intérieur alors profitons de cette manne providentielle pendant que nous l'avons et pensons à tous ceux qui ne l'ont pas. Amen !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fais rire, Lauriza...mais tu as raison, hein, sur le fond !
      Hihi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Non loin de ma fenêtre, il y a un petit bassin en pierre dans lequel il y a un peu d'eau. Le petit oiseau qui vient d'y boire dit la même chose que toi. Et celui qui y viendra tout à l'heure aussi. A moins que ce soit le premier qui aura encore soif ...
    Le texte de Saoul-Fifre est absolument magnifique. Merci pour le lien. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai le même oiseau qui vient boire près de ma terrasse, le matin. Quand l'air vibre comme un grelot.
      Il me dit la même chose.
      Et comme je pense la même chose du texte de Saoul Fifre, je crois que l'on peut parler d'harmonie de pensée...On est fait pour s'entendre, quoi...
      Bises cher Patrick
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Deux litres d'eau, c'est beaucoup. Ce matin, ma prof de qi gong m'a conseillé d'en boire 1 litre et demi, ça me paraît déjà moins difficile. :-)
    Je ne bois pas assez, je le sais. Question peau, je ne me plains pas. Mais je sais que pour d'autres petits soucis, elle serait bénéfique. Allez, je vais suivre tes conseils, Célestine. :-)
    Bonne soirée, gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublie pas que je vis dans une région chaude, où les températures estivales obligent à s'hydrater un peu plus que la moyenne.
      Mais je suis ravie que tu essaies le litre et demi...c'est un bon début !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Je vais m'y mettre ! Bon pas deux litres tout de suite mais vraiment augmenter la dose, je suis un vrai chameau : un médecin m'a dit que mes problèmes musculaires se résoudraient en buvant de l'eau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fais plaisir ! Je te garantis que tu ne vas pas en revenir .
      La peau, les ongles, les cheveux, et les crampes musculaires...
      Un miracle je te dis !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. rien que de l'eau,de l'eau de pluie ,de l'eau de là-haut... c'est dingue,mais j'ai souvent les paroles de chansons qui me viennent en premier.Quand j'ai soif,je bois de l'eau,quand je veux "profiter"je bois du vin ou de la bière,c'est selon.Celle que je préfère,c'est celle que j'ai bu au creux d'un ruisseau en montagne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand tu bois de l'eau au creux d'un ruisseau de montagne, tu "profites" aussi, non ? ;-)
      J'aime beaucoup la chanson de Véronique Sanson...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. effectivement,en plus d'étancher la soif,ce fut une très agréable sensation.Une"sorte" de retour aux sources.

      Supprimer
    3. Je savais bien...
      La bière et le vin, c'est bien aussi...mais moins pour la santé...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. je n'en consomme qu'avec modération,uniquement la quantité voulue pour apprécier.(fini les excès).

      Supprimer
    5. C'est la sagesse !
      Mais parle moi un peu de toi, xoulec. Homme, femme ?
      Comment es-tu arrivé sur mon blog ? (j'aime bien savoir quelques petites choses sur mes lecteurs)
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. je me jette à l'eau!Normal de vouloir savoir à qui l'on a affaire.j'ai découvert ton blog(je n'en n'avais jamais "visité" avant)complétement par hasard,en cherchant(dans les étoiles) l’étymologie du futur prénom d'un bébé à naitre(pas le mien)la curiosité et l’intérêt ont fait le reste.Je t'ai découvert en début d'année,ce sont"les cent mots"qui m'ont"accroché":beau texte,belle écriture,belle performance en somme!Chaque "réel" me mettais en joie.Je pestais de ne pas avoir déniché ces "billets" plus tôt! te répondre me titillais depuis quelques temps,je suis donc passé à l'acte.Merci de m'avoir ajouté a ton totem.Et pour finir,comme mon pseudonyme le laisse transparaitre:je suis un homme.

      Supprimer
    7. Ah merci beaucoup xoulec pour ces précisions.
      Tu as bien fait de te jeter à l'eau.
      C'est amusant parce que souvent, mes lecteurs m'écrivent en privé pour me raconter comment ils sont tombés sur mon blog...
      Je te remercie d'avoir répondu en tous cas. Les cent mots étaient une expérience formidable, ça m'a beaucoup manqué quand ça s'est terminé.
      Au plaisir de te voir
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. j'aurai pu écrire en privé,c'est vrai!Je ne suis pas sûr de savoir comment faire!Qu'importe,je ne révèle rien de trop intime et personnel.Alors,pourquoi pas!Bonne fin de soirée

      Supprimer
    9. Comment faire ? Il y a un onglet "contact" tout là-haut sous la bannière... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    10. je me disait aussi!

      Supprimer
    11. oups!Je me disais,aussi!

      Supprimer
  26. A la votre !
    Je ne bois pas assez d'eau.. sans doute.. mais trop boire peut fatiguer les reins aussi.
    Je mange beaucoup de fruits et de légumes crus... remplis d'eau.. Ca doit compenser.

    Belle journée Madame la fée des ruisseaux !

    PS: magnifiques les mots de ton ami Soul-Fifre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'oblige personne...j'avais juste envie de partager quelque chose qui marche pour moi. Mais l'idée que trop boire fatigue les reins est une légende urbaine.
      Ce qui fatigue les reins, c'est le coca, l'alcool, les excès alimentaires, le tabac, et le manque d'eau, c'est certain.
      (enfin d'après l'urologue qui m'avait opérée en 2009)
      Mais les fruits et légumes ç'est quand même très bien !
      Bisous contents de te voir Suzame
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Je bois largement les deux litres préconisés sans remarquer ces miracles dont tu parles, alors assurément, il doit y avoir du favoritisme :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne sais pas comment tu serais si tu ne les buvais pas, ces deux litres !
      Mais bien sûr que je suis grandement favorisée par les dieux, on me le dit tout le temps.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. C'est bien parce que c'est toi mais quand même... les ceusses et les celles qui promettent des lendemains qui chantent, on s'en méfie maintenant !

    Je lève mon verre de vodka (c'est de la petite eau aussi, en russe !) à ta santé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais moi, je n'oblige personne à me suivre, m'n oncle !
      Prozit !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Je pense qu'il faut savoir s'écouter, être sage et raisonnable et ne pas médicaliser l'eau. je crois qu'il en faut ni trop ni trop peu, chacun son rythme , ne pas la gaspiller bien sûr; mais elle nous tend des pièges:celle en direct du ciel ou du sous sol.
    très belle photo et une bannière !! c'est toi qui les dessine?
    bise et à ta santé
    nicole81occitanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu penses que je médicalise l'eau ? Je crois simplement que l'expression «vivre d'amour et d'eau fraîche » a quelque chose de vrai, dans le sens où quand on a ces deux choses à profusion dans la vie, on est rarement malade...
      Oui c'est moi qui dessine, Nicole.
      Tu trouveras mes autres dessins en cliquant ICI .
      Bisous Nicole
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. PS: je t'ai rajoutée à mon totem, j'avais omis de le faire la première fois que tu es venue...
      C'est réparé !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. je ne parle pas de toi qui médicalise l'eau, je crois que c'est le bon sens de boire mais de là à dire à tous qu'il faut boire tant d'eau c'est nous infantiliser
      "d'amour et d'eau fraîche" oui , je suis à fond pour
      bises , j'ai dû mal m'exprimer!
      nicole81occitanie

      Supprimer
    4. Loin de moi l'idée d'infantiliser mes lecteurs. Si c'est ce que tu as ressenti en me lisant , c'est que c'est moi qui me suis mal exprimée.
      je me contente d'avoir envie de partager un truc qui marche...
      Et Jean-Charles ci-dessous me connais, il témoigne que ça marche pour moi héhé ! (mais je ne prétends pas que cela marcherait pour les autres) ;-)
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Incapable d'ingurgiter autant d'eau dans une journée , sauf quand je fais du sport
    J'aime les gouttes d'eau sur les feuilles , sur les toiles d'araignées , la rosée , les flaques , les reflets ...
    mais je suis incapable de trouver une différence avec les eaux minérales
    un truc qui m'agace vraiment , c'est de payer l'eau au restau , une carafe remplie d'eau du robinet ça coute rien !
    jolie bannière Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, il y a des restaurateurs qui commencent à dire qu'en fait si, ça coute l'eau du robinet...
      mais il est vrai que la tradition française veut que l'on ne paie ni le pain ni l'eau...dont le prix est en fait inclus dans les tarifs (en fait ce sont les gens qui ne consomment ni pain ni eau qui paient pour les autres !)
      Mais dans d'autres pays on te les facture directement...
      Merci de ton retour, Jeanne. Ça fait plaisir .
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. A Jeanne et Célestine
      Ce n'est pas le prix de l'eau que l'on paie au resto, mais le service.
      Même à 20 euros au m3, un litre d'eau coûte 2 centimes d'euros, mais le temps de remplir la carafe, l'apporter à table, la desservir, la laver et la ranger, tu as vite 3 minutes de passées.
      Donc une personne peut servir 20 carafes d'eau à l'heure. Un SMIC avec les charges, c'est au minimum 20 euros pour le patron; ce qui représente 1 euro la carafe.

      Il était un temps ou non seulement on payait l'eau et le pain, mais on payait pour le couvert (nappe, serviette,assiette et services). En plus qu'il ne fallait pas oublier de payer le service à part, car c'était le salaire du personnel.

      En bref, ce n'est pas vraiment un mal de servir les menus en kit tout compris...
      Bises et Baci

      Supprimer
    3. Et chacun reçoit selon l'oeuvre de ses mains ! De Louis Segond (suisse)

      Supprimer
    4. Oui enfin, moi aussi, je suis pour que le prix soit tout compris.
      Tout le monde sait bien qu'un oeuf cocotte à 10 euros, ce n'est pas que le prix de l'oeuf...
      Baci a tutti due
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. C'est quoi donc ton eau, Célestine, de l'eau bénite par quel dieu ?
    De l'eau du Rhône ou une source de marque ?
    Je ne bois pas assez d'eau, c'est sûr, car libérer une vessie pleine hors de chez soi est souvent le parcours du combattant !!!
    Et puis, depuis plus de 3 mois que je la vois tomber du ciel, j'en ai un peu une eauverdose...
    D'ailleurs, je me prive de Rosé bien frais aussi, pour que l'aiguille de la balance se penche à nouveau du côté gauche...
    Mais j'adore les gouttes de pluie sur une rose, j'adore voir sortir les escargots sur le bitume, j'adore les nuages se percher sur le clocher de St-Genis, en face de chez moi, l'odeur de la pluie et la fraîcheur après la pluie.
    Et puis, hein, après la pluie, le beau temps. L'est où donc l'anticyclone ???
    Bon juillet pour demain et gros bisous d'O.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que certaines collègues à l'école m'ont avoué ne pas boire un verre d'eau de la journée et ne jamais aller aux toilettes.
      Je me suis demandé dans quel état devaient être leurs reins...
      Bien sûr chacun fait ce qui lui plaît, je me contente juste de dire ce qui marche pour moi.
      Mais tu sais que j'ai une sainte horreur du prosélytisme et je ne cherche à convaincre personne. J'informe, je relate une expérience personnelle, et c'est tout.

      J'aime beaucoup la poésie de ta phrase sur la pluie.
      Heureux sommes nous de la voir tomber en abondance !
      Gros bisous de presque juillet chère Soène....
      Et contente de te revoir, ça faisait longtemps !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Hi hi ben moi pareil, je bois environ 2.5 litres par jour et du coup, je fais pipi tout le temps...glamour mon commentaire non ?? On aurait aimé un comparatif visuel peau de crocodile / peau de déesse mais bon...
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très glamour, au contraire ! Ça fait de toutes façons partie de notre nature...il 'y a que dans les publicités que le pipi est bleu !
      En revanche, je n'ai pas pensé à prendre une photo de ma peau de crocodile...
      Ça aurait traumatisé les âmes sensibles... ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. J'ai lu trou de balle de la sécu alors je me suis repris à deux fois.
    Donc tu es en plein dans l'eau de là c'est peut-être pour ça que tu sembles rajeunir.
    J'espère que la Lyonnaise des Eaux (Suez) ne te lira pas sinon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon pourquoi pas la Lyonnaise des eaux ? je bois l'eau du robinet aussi, et pas qu'un peu !
      Les eaux en plastique ne sont pas forcément très bonnes pour la santé...puisqu'on conseille de donner plutôt de l'eau en bouteille de verre aux bébés...
      Quant au trou de la sécu, c'est un peu ça l'idée, en fait. Une gigantesque sodomisation...
      je dis ça je dis rien...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je disais que si la Lyonnaise des Eaux a connaissance des vertus thérapeutiques de ses eaux, elle va demander la prise en charge par la sécu et le trou de balle de notre système de soins se verra élargi.

      Supprimer
    3. Ah oui, c'est vrai, chuis bête !
      je vais aller boire un verre d'eau, ça m'éclaircira les idées...hihi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. bois un verre d'alcool ça détend les neurones, ça fluidifie le sang, ça désinhibe (hahaha) et ça exite...

      Supprimer
    5. Ça désinhibe... Pourquoi, tu me trouves inhibée ?
      lol
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Non pas du tout, j'ai rigolé entre parenthèses.

      Supprimer
    7. Moi aussi j'ai rigolé ^^
      mais si je bois de l'alcool à 3 heures de l'après midi, je ne réponds plus de moi ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Bon je sais ce qu'il me reste à faire si on se rencontre un après-midi. :D

      Supprimer
  34. Célestine, votre précédent billet, augmenté de celui-ci, vous (nous) ramènent toujours vers l'eau : faut-il y voir un signe ? Un cygne assurément, et même plusieurs : à ce sujet, qu'espérez-vous de ces oiseaux, assez acariâtres de tempérament, et prompts à vous pincer ? Que l'un d'eux en pince pour vous ? Cela s'est vu, dans un passé lointain : souvenez-vous de la belle Léda, séduite par un cygne, dont Jupiter avait pris l'apparence. Il se fit pressant, elle lui céda, il l'enveloppa de ses ailes, et lui démontra qu'un amant à plumes vaut un amoureux à poil ! De leur union naquit Pollux (et Hélène). Dans un même élan de délivrance, Léda donna le jour à Castor (et à Clytemnestre), dont le père était Tyndare, son époux légitime. On en déduira au moins ceci : Castor et Pollux étaient de faux jumeaux, nés d'une mère faux-cul.
    On constate sur votre ravissante personne les effets bénéfiques de l'eau : vous êtes une publicité vivante pour la régénération cellulaire par l'élément aqueux (!). Cependant, la potomanie, chez certaines femmes, peut être rapidement agaçante. La sagesse populaire les avertit : « Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin, elle nous les brise ! ».
    Note : https://youtu.be/FSE76MqZL-c

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme vous êtes toujours délicieusement romantique, mon ami !
      Avec ce rien de misogynie qui vous rend irrésistible...
      Je vous rassure cependant, je ne suis pas potomane, malgré la rime très riche qu'il forme avec un autre adjectif qui assurément a meilleure presse chez la gent masculine...quoique...pour ce qui est de la fragilité de vos petites choses, chers hommes, il y a bien des façons de vous les briser...Et si c'est être faux-cul que d'avoir plusieurs amants, je comprends tout !... ;-) (mais non, ce n'était que pour le jeu de mots, rassurez-moi !)
      Merci en tous cas pour votre minute de culture mythologique. Et promis, je ferai un jour un billet sur le vin, ma boisson des dieux à moi, pour faire bonne mesure
      Cela dit, vous avez raison, l'eau revient dans ma vie en ce moment, qu'elle soit peur de l'eau, pluie, orage ou lac...
      Je ne sais pas pourquoi, cela doit se passer dans les profondeurs ultimes de mon inconscient.
      Bien à vous cher ami.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'oubliais de vous remercier pour le petit bonheur musical.

      Supprimer
  35. C'est vrai que l'eau fait une belle "matière" symbolique.
    Mais deux litres par jour, je n'y arrive pas ! C'est grave docteur...

    "Rêver d'une eau si pure..." - C'était un recueil de poèmes (le premier) d'un ami poète o;)))

    Ah! Mais je comprends pour la carafe d'eau fraîche, du coup o;))) C'est vrai que dans une carafe, c'est encore plus joli !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi... tu as vu cette technique de phishing ?
      je suis trop forte !
      mais tu es un joli poisson à attraper, Pivoine...
      peu importe si tu n'y arrives pas, je n'ai pas organisé un concours, j'ai juste donné mon secret de beauté...
      bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. Votre spirituelle réponse sur l'homophonie entre potomane et un autre mot, que vous prenez soin de ne pas écrire, me fait penser à un passage des Confessions (livre II), où Jean-Jacques Rousseau démontre sa qualité singulière : mêler hardiment la sensibilité la plus vive à l'observation des choses prosaïques.
    Mme de Vercellis, gravement malade, est sur le point de « passer » :
    « Nous la perdîmes enfin. Je la vis expirer. Sa vie avait été celle d'une femme d'esprit et de sens ; sa mort fut celle d'un sage. Je puis dire qu'elle me rendit la religion catholique aimable par la sérénité d'âme avec laquelle elle en remplit les devoirs sans négligence et sans affectation. Elle était naturellement sérieuse. Sur la fin de sa maladie, elle prit une sorte de gaieté trop égale pour être jouée, et qui n'était qu'un contrepoids donné par la raison même contre la tristesse de son état. Elle ne garda le lit que les deux derniers jours, et ne cessa de s'entretenir paisiblement avec tout le monde. Enfin, ne parlant plus, et déjà dans les combats de l'agonie, elle fit un gros pet. “Bon ! dit-elle en se retournant, femme qui pète n'est pas morte”. Ce furent les derniers mots qu'elle prononça. »
    Si Rousseau annonce le romantisme, persiste en lui quelque chose du puissant esprit « classique ».

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah quel extrait intéressant et spirituel également !
      Sacré Rousseau, il avait plusieurs cordes à son arc à ce que l'on voit.
      L'art de la chute comique est difficile .
      Merci une fois de plus d'apporter brillamment de l'eau (hihi) à mon moulin.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.